Vous êtes sur la page 1sur 23

7 astuces de studio d'enregistrement à

domicile pour le producteur amateur

Vous êtes un producteur en herbe : vous


créez des rythmes, enregistrez des sons,
essayez de faire en sorte que tout
s'emboîte et travaillez principalement
dans votre studio d'enregistrement
personnel. Vous avez quelques
compétences en matière de mixage, mais
le problème est que lorsqu'il s'agit de faire
une voix principale chez vous, elle ne
sonne jamais correctement. Idem pour la
guitare acoustique : vous ne voulez plus
être direct, mais le son n'est pas assez
convaincant lorsque vous demandez à
quelqu'un de le poser.

Si c'est votre cas, lisez la suite : nous


allons vous donner quelques astuces pour
enregistrer dans votre studio de projet. En
mettant l'accent sur ceux qui font de la
musique à domicile, nous allons vous
expliquer les étapes à suivre pour obtenir
des enregistrements clairs et naturels, du
traitement de la pièce à la technique du
microphone.
1. Traitez votre pièce pour
l'enregistrement

Le traitement de la pièce n'est pas du tout


sexy. Personne n'a envie de dépenser
cinq cents dollars pour quelque chose qui
ne produit aucun son. Bien sûr, je pourrais
vous expliquer en long et en large à quel
point un minimum de traitement de la
pièce fera sonner votre matériel bon
marché. J'ai aussi d'excellentes recettes
de riz au chou-fleur, et cela vous
intéresserait probablement tout autant.

Il n'en reste pas moins que le traitement


de la pièce, en particulier dans les studios
à domicile, est essentiel, même si nous ne
tenons pas compte du traitement de la
pièce pour le mixage (ce que nous ne
devrions pas faire). Mais disons que vous
n'enlèverez jamais vos écouteurs lorsque
vous produisez, quels que soient les
conseils des professionnels. Vous devez
quand même équiper une partie de votre
espace de travail pour réaliser des
enregistrements corrects.

Pour les voix, vous pouvez vous procurer


la cage qui s'enroule autour d'un pied de
micro, mais je parierais que vous feriez
mieux de traiter des parties dédiées de la
pièce pour l'enregistrement. Si vous ne
pouvez consacrer qu'un segment de votre
pièce à la capture audio, cela peut jouer
en votre faveur :

7 astuces de studio d'enregistrement à


domicile pour le producteur amateur

Vous êtes un producteur en herbe : vous


créez des rythmes, enregistrez des sons,
essayez de faire en sorte que tout
s'emboîte et travaillez principalement
dans votre studio d'enregistrement
personnel. Vous avez quelques
compétences en matière de mixage, mais
le problème est que lorsqu'il s'agit de faire
une voix principale chez vous, elle ne
sonne jamais correctement. Idem pour la
guitare acoustique : vous ne voulez plus
être direct, mais le son n'est pas assez
convaincant lorsque vous demandez à
quelqu'un de le poser.

Si c'est votre cas, lisez la suite : nous


allons vous donner quelques astuces pour
enregistrer dans votre studio de projet. En
mettant l'accent sur ceux qui font de la
musique à domicile, nous allons vous
expliquer les étapes à suivre pour obtenir
des enregistrements clairs et naturels, du
traitement de la pièce à la technique du
microphone.
1. Traitez votre pièce pour
l'enregistrement

Le traitement de la pièce n'est pas du tout


sexy. Personne n'a envie de dépenser
cinq cents dollars pour quelque chose qui
ne produit aucun son. Bien sûr, je pourrais
vous expliquer en long et en large à quel
point un minimum de traitement de la
pièce fera sonner votre matériel bon
marché. J'ai aussi d'excellentes recettes
de riz au chou-fleur, et cela vous
intéresserait probablement tout autant.

Il n'en reste pas moins que le traitement


de la pièce, en particulier dans les studios
à domicile, est essentiel, même si nous ne
tenons pas compte du traitement de la
pièce pour le mixage (ce que nous ne
devrions pas faire). Mais disons que vous
n'enlèverez jamais vos écouteurs lorsque
vous produisez, quels que soient les
conseils des professionnels. Vous devez
quand même équiper une partie de votre
espace de travail pour réaliser des
enregistrements corrects.

Pour les voix, vous pouvez vous procurer


la cage qui s'enroule autour d'un pied de
micro, mais je parierais que vous feriez
mieux de traiter des parties dédiées de la
pièce pour l'enregistrement. Si vous ne
pouvez consacrer qu'une partie de votre
pièce à la capture audio, cela peut jouer
en votre faveur :
Bien sûr, vous pouvez convertir un
placard en cabine iso, mais vous aurez
plus de chances avec un espace plus
grand et polyvalent, car les cabines iso
sont difficiles à traiter correctement. Si
vous vous y prenez mal, vous obtiendrez
un son boueux et sans vie pour diverses
raisons acoustiques. Il est plus facile
d'obtenir un équilibre tonal dans une
partie de votre salle polyvalente, croyez-le
ou non.

La façon de traiter votre pièce pour les


enregistrements vocaux dépend de sa
forme, des matériaux de construction et
de votre budget. Il n'y a pas de solution
unique que je puisse fournir, sauf pour
vous suggérer de faire les recherches
appropriées. De nombreuses sociétés,
comme GIK, offrent des conseils gratuits
sur la façon de traiter une pièce, quel que
soit le budget. D'autres sources, comme
cet article, peuvent être utiles.
En fait, vous devez également traiter votre
pièce à des fins de mixage. Cela
contribue grandement à sécuriser la
traduction des mixages. Vous pouvez
vous renseigner sur la façon de procéder
ici.

Un traitement adapté aux deux scénarios


- enregistrement et mixage - est essentiel,
car il n'existe plus de démo. Avec des
budgets réduits et des horaires satellites,
tout producteur sérieux est censé créer du
matériel susceptible d'être diffusé en
masse. Plus votre environnement
d'enregistrement est soigné, plus vous
avez de chances de capturer une
performance utilisable.
2. Investissez dans une chaîne de
microphones solide

Même hypothèse ici : votre audio doit être


aussi prêt que possible pour la radio.
Vous pouvez faire fonctionner toute votre
magie au stade du mixage, mais si vous
êtes un producteur qui cherche à créer
des sons exceptionnels de manière
efficace, il est utile de disposer d'une
chaîne d'enregistrement solide pour
donner vie à votre audio en cours
d'enregistrement. J'ai souvent entendu
des phrases comme "50% d'un bon son
est dû au chanteur, 40% à la salle et 10%
au matériel utilisé". Si vous pensez que
c'est vrai, alors il vous incombe d'aller
chercher ces 10% supplémentaires !

Cela peut prendre un certain temps pour


économiser pour un bon matériel
d'enregistrement, mais même un seul
canal vaut la peine d'être dépensé. Et,
heureusement pour vous, de nombreuses
interfaces d'une valeur inférieure à 1000 $
offrent un excellent son. À condition que
vous travailliez à des fréquences
d'échantillonnage inférieures ou égales à
48 kHz,
Spire Studio
peut être l'une de ces interfaces grâce à
ses préamplis personnalisés à très faible
bruit, qui vous offrent un signal propre et
de haute qualité. Si vous n'avez pas les
moyens d'acheter du matériel vintage ou
des clones de ce dernier, optez pour un
signal propre et transparent : vous
pourrez faire vibrer le son plus tard à
l'aide de
Neutron 3
,
Ozone 9
ou
Nectar 3
qui proposent tous des paramètres de
saturation.

Les micros pres sont très importants -


c'est pourquoi j'ai écrit sur eux en premier.
La conversion est également un sujet qui
mérite d'être étudié. Mais vous devriez
également investir dans quelques
excellents microphones de travail. Je
dirais que deux font l'affaire. Si des voix et
un instrument acoustique occasionnel
traversent votre espace, un micro
dynamique et un excellent condensateur à
large diaphragme vous seront utiles.
Notez que j'ai dit "super", pas "cher". Les
microphones à modélisation sont de plus
en plus performants, et de moins en
moins chers. Les condensateurs à large
diaphragme comme l'Aston Origin ou le
WA47 sonnent très bien dans la catégorie
inférieure à 1000. Pour les micros
dynamiques, un Shure SM7B, un EV
RE20, ou même un fidèle Shure SM57
peuvent faire l'affaire.

Si vous associez un micro à condensateur


et un micro dynamique, vous aurez
probablement de quoi faire face à la
plupart des situations de chant/guitare qui
se présentent dans votre studio
d'enregistrement. Occasionnellement,
vous rencontrerez un chanteur qui
bénéficiera probablement d'un micro à
ruban, mais jusqu'à ce que vous soyez en
mesure de dépenser un revenu
discrétionnaire pour en acheter un, vous
pouvez très bien gérer tout ce qui se
présente à vous dans ce domaine.
3. Bannissez tout équipement bruyant
dans un endroit éloigné

Le bruit est un problème gênant pour


l'enregistrement. Il peut provenir de
n'importe où dans le studio de production
à domicile. Vivez-vous près d'un rond-
point ? Je l'ai fait pendant six ans. Les
motards et les camionneurs semblaient
avoir un penchant pour savoir quand je
voulais enregistrer. Avez-vous des
colocataires ? Oui, et ils m'ont ouvert les
portes au mauvais moment.

Oui, il y a des choses que l'on ne peut pas


contrôler - et pour ces choses-là,
RX
est une aubaine. Même si RX est plus
transparent à chaque itération, rien ne
vaut un enregistrement propre et sans
bruit. Vous pouvez minimiser le bruit de
votre côté autant que possible.

Les climatiseurs, les réfrigérateurs, les


disques durs, tout cela est sous votre
contrôle. Éteignez le climatiseur lorsque
vous enregistrez. Si vous entendez le
réfrigérateur sur vos enregistrements,
débranchez-le pour la session. Placez vos
disques durs loin du lieu d'enregistrement
et en dehors de la zone de captation du
microphone. S'ils ronronnent toujours
assez fort pour que vous puissiez
entendre votre enregistrement, mettez-les
dans une boîte. J'avais un disque dur
externe particulièrement bruyant et j'avais
la flemme de le remplacer, alors j'ai
recouvert un grand seau d'une couverture
d'emballage et je l'ai simplement placé
par-dessus lorsque j'ai enregistré. Cela a
fonctionné assez bien. Faites ce que vous
pouvez pour éliminer les sons étrangers
pendant l'enregistrement, et vous n'aurez
pas à vous soucier des compromis en
matière de réduction du bruit par la suite.

4. Procurez-vous au moins deux paires


d'écouteurs à dos fermé

Ce conseil s'applique à ceux qui ne


disposent que d'un seul espace pour
enregistrer et mixer. Vous aimez peut-être
votre casque Grado, Sennheiser ou
Audeze à dos ouvert pour la production.
Les casques à fond ouvert vous donnent
une sensation que les casques à fond
fermé ne peuvent pas reproduire. Mais
dès que vous enregistrez, il est temps de
ranger ces écouteurs qui fuient. Encore
une fois, vous voulez que votre son soit
aussi propre que possible, ce qui signifie
que vous devez réduire au maximum les
fuites au niveau du casque.

À cette fin, il vaut la peine d'avoir


plusieurs paires d'écouteurs fermés, une
pour vous et d'autres pour vos artistes. Il
n'est pas nécessaire que leur son soit
aussi extraordinaire que celui de votre
casque de mixage, mais juste assez bon
pour donner au chanteur une image
agréable de sa voix.

Au moins une paire doit être suffisamment


plate pour qu'on puisse s'y fier pendant
l'enregistrement, et suffisamment détaillée
pour révéler les problèmes s'ils se
présentent. Cette paire doit être placée
sur vos oreilles. Familiarisez-vous avec
cette paire en écoutant tous vos disques
préférés et en notant toutes les
différences que vous remarquez dans les
écouteurs.
5. Faites correspondre les appareils de
mesure à vos oreilles

Lorsque vous enregistrez, il est bon


d'avoir des indicateurs à portée de main
pour vous donner des indications
visuelles, vous indiquant la force du signal
ou si le signal a été écrêté. Votre
préamplificateur, interface ou
convertisseur fournit généralement une
sorte de mesure, et bien sûr, vous pouvez
toujours utiliser un plug-in dans votre
DAW, quelque chose comme
Insight 2
.

Mais, plus important encore, vous devez


apprendre à corréler un compteur avec ce
que votre oreille entend lorsque vous
enregistrez. Les micros et les préamplis
ont tendance à avoir des zones de
confort, des zones où le son est
harmoniquement riche et satisfaisant.
Mettez en corrélation ces zones de
confort auditif avec les indicateurs visuels
de votre système de mesure.

Lorsque vous installez le micro sur le


chanteur ou l'instrumentiste, notez
l'indication du compteur lorsque vous
entendez vraiment le jus, et lorsque vous
enregistrez, observez les compteurs pour
vous assurer que vous êtes toujours dans
cette zone. Si vous constatez que l'artiste
est proche du point d'écoute, vous devrez
peut-être faire un compromis et baisser le
son, ou utiliser un compresseur dans
votre chaîne. Certains compresseurs de
tracking, comme plusieurs pièces de la
série FMR, sont à la fois incroyablement
transparents et assez bon marché.
6. Apprenez les bases de la technique des
micros vocaux

Le placement typique d'un microphone


pour un chanteur implique de laisser un
espace de 6 à 12 pouces entre la bouche
et la capsule, qui est généralement
cardioïde (à moins que vous n'ayez une
grande pièce ou que vous essayiez de
capturer un effet spécifique, optez pour la
cardioïde dans la plupart des scénarios
d'enregistrement vocal).

Vous pouvez rapprocher ou éloigner le


micro en fonction de certaines variables.
Si vous souhaitez utiliser l'effet de
proximité pour obtenir plus de bas-
médiums dans le signal, rapprochez le
chanteur du micro. Si la salle a un son
formidable et que vous voulez que sa
qualité se reflète dans l'enregistrement,
essayez d'éloigner le chanteur.

Mais attendez, qu'est-ce que l'effet de


proximité ? Cet effet se produit dans de
nombreux microphones et, en termes
simples, c'est le suivant : lorsque vous
rapprochez le micro de la capsule, vous
remarquez une augmentation des bas
médiums dans le signal. Cet effet peut
être utilisé à votre avantage ou à votre
détriment. Expérimentez jusqu'à ce que
vous obteniez la plénitude appropriée.

Tenez compte de l'angle du microphone.


Sur un micro cardioïde, si vous orientez la
capsule de façon à ce que l'artiste chante
un peu en diagonale, vous pouvez
minimiser la sibilance, ce qui vous sera
utile dans le mixage. De même, j'ai
constaté que jouer avec la hauteur du
micro peut avoir un impact considérable
sur la performance du chanteur. Trop bas,
et le chanteur rentre dans son cou,
écrasant le son et les accords. Un peu
plus haut que le point mort de la capsule
fait que le chanteur s'incline un peu, ce
qui allonge le cou et peut engendrer un
son plus clair.

BONUS : iZotope a fait passer


l'enregistrement vocal professionnel au
niveau supérieur avec un abonnement
Spire Pro dans l'application Spire pour
iOS. Essayez votre essai gratuit pour
accéder à un traitement vocal
personnalisé, à des effets vocaux créatifs,
à des rythmes libres de droits et à
d'autres fonctionnalités qui sont
continuellement ajoutées.
7. Apprenez les bases de la technique du
micro pour guitare acoustique

À part les voix, l'instrument enregistrable


le plus courant que vous rencontrerez est
probablement la guitare acoustique. Alors,
apprenez à en faire un micro !

Voici une méthode simple et directe de


prise de son d'une guitare acoustique :
pointez la capsule à l'endroit où le
manche rencontre le corps, à environ 30
cm de l'instrument (à peu près). Ce sera
votre point focal pour équilibrer la tonalité.
Orientez la capsule légèrement vers le
corps, et vous obtiendrez un timbre plus
puissant. Dirigez la capsule légèrement
vers le manche, et vous obtiendrez un son
plus fin avec plus de présence des
cordes. L'orientation directe est
également bonne. Équilibrez la tonalité en
fonction de votre morceau.

Pour obtenir un son plus ample, sans


l'effet de boum exagéré résultant de la
prise de son directe de la rosace, essayez
de positionner le micro au-dessus de la
rosace, à environ 30 cm de distance, avec
un angle dirigé vers le bas de l'instrument.
Vous obtiendrez ainsi un son plus sombre
et plus riche, avec moins de bruit de
cordes et plus de corps. En ce qui
concerne le choix du micro, supposons
que vous travaillez avec un micro à
condensateur à large diaphragme ou un
micro dynamique. Essayez l'un ou l'autre
pour voir ce qui vous convient le mieux.
Un instrument comme un dobro pourrait
bénéficier d'un micro dynamique, tandis
qu'un instrument plus rond comme une
dreadnought pourrait avoir besoin d'un
condensateur à large diaphragme.

Mais qu'en est-il de la stéréo ?

Pour la prise de son stéréo, vous avez le


choix entre les configurations X/Y, paire
espacée et M/S, mais gardez toujours à
l'esprit que vous devez placer chaque
micro à la même distance de la guitare
pour éviter les problèmes de phase
évidents.

Honnêtement, quand vous êtes un


producteur en chambre, vous voulez de
bons résultats rapidement. Il se peut que
vous ne vouliez pas du tout vous embêter
avec la stéréo, à moins que vous ne
soyez confiant et habitué à placer les
micros dans votre espace. Essayez de
faire confiance aux dieux de la fausse
stéréo, en utilisant des astuces
d'égalisation, telles que celles présentées
dans cet article, en particulier l'astuce
quatre lorsqu'elle sera en ligne). Vous
pouvez multplier une piste acoustique
vers deux nouvelles pistes, panner l'une
vers la gauche, l'autre vers la droite.
Passez en haut sur l'une, passez en bas
sur l'autre, gardez celle qui n'est pas
affectée au milieu, et jouez avec toutes
ces pistes jusqu'à ce que vous obteniez
une belle diffusion stéréo.

En termes de naturel, cette technique


peut ne pas fonctionner pour un
enregistrement acoustique solo, mais
pour un arrangement moyennement ou
très dense, elle peut être un moyen
d'affecter rapidement le bon son stéréo de
guitare acoustique.
Astuces pour le studio d'enregistrement à
domicile : les points à retenir

N'oubliez pas les autres équipements qui


contribuent à garantir une bonne
performance. Un Shockmount pour un
micro vocal ? C'est une bonne idée. Un
pied de micro solide, avec une base ronde
qui ne se renverse pas ? Tout à fait. Un
filtre anti-pop ? Cela peut être utile, à
moins que vous n'enregistriez avec Spire
Pro qui nettoie automatiquement les pops
et les plosives de vos pistes vocales sur
votre téléphone.

Ce sont des éléments essentiels ? Pas


vraiment. Vous pouvez vous en passer,
mais une fois que vous les aurez, vous ne
voudrez plus jamais revenir en arrière.

N'oubliez pas non plus que l'artiste a


besoin de tout entendre sous le jour le
plus flatteur. Cela peut signifier la mise en
place d'un mixage de repérage pour qu'il
entende exactement ce qu'il veut - plus de
voix, moins de basses, etc.

Il n'est cependant pas réaliste d'espérer


qu'un studio basé dans une chambre à
coucher dispose toujours du matériel
nécessaire à un mixage de repérage.
Vous n'avez peut-être qu'une interface
avec deux sorties casque.

Il n'y a rien de mal à cela ! Dans ce cas,


faites des sacrifices pour l'artiste. Mixez-le
sur place à son goût, avec l'égalisation
dont il a besoin, la balance des
instruments qu'il demande et tous les
effets qu'il désire. Vous avez déjà entendu
comment ça va sonner lorsque vous
installez le micro. Vous pouvez
maintenant vous écarter et leur faire
confiance, à condition que vous soyez sûr
de votre technique, de votre matériel, etc.

Y a-t-il d'autres sujets à aborder ici ?


Absolument. Le sujet du traitement de la
pièce est à lui seul un volume de livres,
sans parler d'un article de 2 000 mots.
Mais utilisez ces étapes comme un guide,
et vous serez sur la bonne voie pour
réaliser un enregistrement acoustique de
qualité dans votre pièce.

Vous aimerez peut-être aussi