Vous êtes sur la page 1sur 1

Mécanique des fluides dans les milieux poreux 2002/2003

Examen de moyenne durée

Exercice 1

L’équation de continuité combinée aux équations de Darcy généralisées s’écrit sous la forme
suivante :

(*)

Dans le cas ou l’écoulement se fait suivant l’axe OZ et la pression dépend du champs de


pesanteur :
1°/ Citer les hypothèses simplificatrices de l’équation (*).
2°/ Montrer que l’équation (*) appliquée à un fluide peu compressible et en négligeant le
terme de g z devant le terme de 1 / Ct peut se mettre sous la forme suivante :

3°/ Dans le cas ou les forces de pesanteur sont négligeables devant les forces de pression ;
montrer que l’équation (*) se met alors sous la forme suivante :

Ou : masse volumique, k : la perméabilité, : la viscosité dynamique, : la porosité,


: fonction potentielle, : coefficient de compressibilité.

Exercice 2

Dans une nappe aquifère d’épaisseur 22 m et de largeur 10 m, une masse d’eau s’écoule suivant
la loi de Darcy à travers ce milieux poreux ayant une conductivité hydraulique variable le long
de l’épaisseur sous la forme suivante :
K (z) = 2.10 z + 9.10
1°/ Déterminer la transmitivité T
2°/ Calculer le débit volumique d’écoulement dans cette nappe, si la pente hydraulique vaut
0.01.

Exercice 3

la nappe aquifère est constituée par trois couches stratifiées, ainsi définies par le tableau

Nombre de couches Epaisseur de la couche (m) Conductivité hydraulique (m/s)


Première 10.5 1.05 10
Deuxième 2.05 1.1 10
Troisième 10.02 5 10

1°/ Faire les figures descriptives de cette nappe pour les deux types d’écoulement.
2°/ Déterminer l’expression du débit quand l’écoulement s’opère suivant la verticale vers le bas.
3°/ Déterminer l’expression du débit quand l’écoulement s’opère suivant l’horizontale
4°/ Calculer la conductivité hydraulique verticale
5°/ Calculer la conductivité hydraulique horizontale
6°/ Que peut-on conclure.
Bon Courage