Vous êtes sur la page 1sur 14

REPUBLIQUE DE GUINEE

Travail-Justice-Solidarité

Université General Lansana Conte De Sonfonia-Conakry

Faculté des Sciences économiques et de gestion

Département Banque & Finance

Niveau : Licence 3

9ème Promotion

Matière : Gestion de la Relation-Client (GRC)

DOCUMENT D’EXPOSE

Groupe 1
THEME : LE COMPTE COURANT

Professeur Chargé du cours : M. Bademba BALDE

Année Universitaire : 2020-2021


LE COMPTE COURANT

Avant-propos
Le présent rapport de travail est le fruit de recherches et d'analyses d’un groupe
de travail des étudiants de la licence 3, de la 9ème promotion du département
Banque & Finance et de la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion
de l'Université General Lansana Conté de Sonfonia-Conakry. Ce travail sera
notamment présenté par les membres du groupe qui sans relâche se sont mis au
travail pour traiter ce thème ‘’COMPTE COURANT".

En effet, c'est grâce à nos multiples recherches, nos nombreuses investigations


notamment dans les établissements bancaires et nos esprits imaginatifs auxquels
s’ajoute notre degré d'analyse personnelle que nous avons pu faire l'analyse de
ce thème.

Par conséquent, l'étude de ce thème regorge un intérêt indispensable dans la vie


économique quotidienne et dans le monde des affaires à la fois théorique (de par
la connaissance du fonctionnement du COMPTE COURANT) et pratique (du
fait que le COMPTE COURANT est la porte d’entrée à tous les autres services
bancaires de bases).

Enfin, ce rapport de travail scientifique est ouvert à tous ceux qui s'y sentiront
désireux pour quelques raisons scientifiques que ce soit.

2
Relation-Client Banque & Finance
SOMMAIRE

LE COMPTE COURANT

AVANT-PROPOS

INTRODUCTION
1- Définition
2- Caractéristiques et fonctionnement
3- Les conditions d’ouverture
4- Les Avantages du compte courant
5- Les Inconvénients du compte courant
6- CONCLUSION
7- BIBLIOGRAPHIE

GROUPE I : COMPTE COURANT


INTRODUCTION
Dans le langage courant, un compte courant est un compte ouvert dans une
banque pour déposer des fonds sécurisés afin d’effectuer des opérations
financières quotidiennes.
Le compte courant est le dispositif bancaire dont se sert le client d'une banque
pour ses achats, ses retraits et ses dépôts quotidiens. Le plus souvent, un compte
courant s'oppose à un compte épargne : c'est bien souvent depuis le premier que
le second est alimenté lorsqu'il s'agit de mettre de l'argent de côté.
La détention d’un compte courant étant devenue incontournable dans la vie
quotidienne, voici les points essentiels à connaître :
1- DEFINITION
Le compte courant également appelé « compte de dépôt » ou « compte chèque »
ou encore « compte à vue », est le compte principal qui vous permet d’encaisser
vos salaires et de régler vos dépenses quotidiennes. Un compte courant désigne
un support permettant d’effectuer des opérations bancaires ou des mouvements
de fonds vers un autre type de compte (compte épargne).
Les principaux moyens de paiement y sont rattachés.
Ces derniers peuvent prendre la forme de carte bancaire, du prélèvement, du
chéquier ou encore du virement. Avec le compte courant, vous pouvez encaisser
des fonds via virements ou encore déposer à la banque des chèques et des
espèces qui seront crédités sur votre compte.
2- LES CARACTERISTIQUES ET FONCTIONNEMENT DU
COMPTE COURANT
Le compte courant permet de réaliser différentes opérations.
Parmi les principales, on peut citer :
 Les versements et retraits en espèces ;
 Les mouvements de fonds avec les autres comptes et produits bancaires
(compte d'épargne, plan d'épargne, compte de prêt, compte titres, etc.).
 Le versement par d’autres moyens de paiement :
virements,
chèques, carte bancaire, mandats, etc. ;
 Des paiements au moyen de carte bancaire, virement,
chèque, etc…
Le compte courant est le seul compte de dépôt pouvant être alternativement
créditeur et débiteur (donc permettre un prêt de courte durée sur autorisation
expresse de la banque, appelé ouverture de crédit, dans des limites bien
définies).
Il est d'usage de distinguer :
Un compte courant peut appartenir à un particulier ou à une entreprise, et permet
à son titulaire de réaliser toutes ses opérations quotidiennes.
 les comptes courants privés, à usage des particuliers, Il est destiné à
enregistrer les opérations du client relatives à sa seule vie privée, à
l'exclusion de toutes opérations professionnelles.
 les comptes courants professionnels, à usage des entreprises ou
professionnels (entrepreneurs individuels, professions libérales,
etc.).
Il convient également de distinguer selon le nombre de titulaires du compte,
nous avons :
 Le compte simple ou individuel (un seul titulaire est le client bancaire) ;
 Le compte collectif (plusieurs titulaires composent le client bancaire).
Parmi les comptes collectifs on trouve les comptes joints (compte joint entre
époux ou compte joint entre plusieurs personnes) et les comptes en indivision
 Compte individuel :
En cas de compte courant individuel, seul le titulaire d’un compte individuel,
peut déposer et retirer des fonds sur le compte et utiliser les moyens de
paiement (chéquiers, cartes de paiement, etc…) qui lui sont associés. Le titulaire
peut donner procuration à un tiers de confiance pour effectuer des retraits en son
nom.
NB: La procuration est un acte par lequel une personne
appelée mandant, donne à une autre personne appelée
mandataire, le pouvoir d’agir en son nom et donc de faire
fonctionner son compte de dépôt.
Le mandant est engagé par tous les actes effectués par le
mandataire dans la limite de son pouvoir
 Compte joint :
Un compte-joint est un compte courant collectif ouvert au nom de deux (2)
personnes ou plus, liées ou non par un lien de parenté appelées co-titulaires. Les
co-titulaires du compte sont solidairement responsables du compte et de ses
éventuels incidents de paiement. Chaque co-titulaire peut se faire délivrer tous
moyens de paiement fonctionnant sur le compte-joint, notamment chéquiers,
cartes de paiement et/ou de retrait. La signature de l'un des co-titulaires suffit
pour le faire fonctionner et d'accéder à toutes avances et facilités de caisse sur
le compte-joint. La signature de l'un des titulaires suffit pour le faire
fonctionner.
 Compte indivis :
Le compte indivis ou compte en indivision (utilisé notamment pour gérer des
successions) est un compte collectif, Il s’agit alors d’un compte bancaire
collectif sur lequel aucune opération ne peut être réalisée sans l’accord exprès de
tous les co-titulaires. La signature de tous les co-titulaires appelés
‘’indivisaires’’ est nécessaire pour faire fonctionner.
 Le compte courant d’associé
Le compte courant d'associé est une facilité ouverte entre associés d'une
entreprise et l'entreprise elle-même. L'utilisation de ce compte est une exception
au monopole bancaire en matière de comptes courants.
Le dépôt d'argent de la part des associés sur les comptes courants permettent un
meilleur fonctionnement commercial de l'entreprise. Il ne revêt pas la forme d'un
emprunt
Pour son bon fonctionnement, le compte courant est généralement associé à un
relevé d'identité bancaire (RIB) et un relevé de compte.
Le relevé d’identité bancaire (RIB) : est un document contenant l’identité du
titulaire d’un compte courant ainsi que ses coordonnées bancaires. C’est un
sésame nécessaire à la réalisation de nombreuses transactions courantes :
prélèvements, virements d’un salaire, paiement d’une facture…
Il est possible d’obtenir un RIB dès lors de l’ouverture d’un compte
bancaire. Les banques les insèrent ensuite dans les chéquiers ou encore sur
chaque relevé de compte. Il peut aussi être obtenu au guichet de l’agence de
domiciliation du compte, ou auprès de certains DAB (Distributeur Automatique
de Billets) qui les impriment.
Le relevé de compte qui peut désormais faire l’objet d’une version
internet, retrace toutes les opérations passées sur un mois. Il récapitule leur
nature, le montant, les dates d’opération et de valeur.
Les pièces justificatives afférentes à un compte courant sont à converser 10 ans
pour les relevés de compte et les bordereaux attestant un versement d’argent
liquide, mais aussi pour les talons de chèque.
3- LES CONDITIONS D’OUVERTURE D’UN COMPTE COURANT
Toute personne peut demander à une banque de lui ouvrir un compte personnel,
dès lors qu'elle accepte les règles de fonctionnement.
La loi portant la réglementation bancaire en guinée précise en
son article 78 que toute personne de nationalité guinéenne ou
résidente en guinée a le droit à l’ouverture d’un compte dans
des conditions fixées par voie d’instruction de la banque
centrale.
Un compte courant peut être ouvert auprès d'un établissement bancaire classique
ou d'une banque en ligne. L’ouverture du compte courant est subordonnée à la
signature d’une convention de compte. Elle fournit l'ensemble des informations
relatives au fonctionnement du compte.
La convention de compte bancaire est un contrat qui lie le client et la banque sur
les points suivants :
 les conditions générales d’ouverture, de transfert et de clôture du compte à
vue
 les règles de fonctionnement du compte courant : utilisation des
moyens de paiements, découvert autorisé…
 les tarifs, le barème de calcul des intérêts débiteurs, les dates de valeur
 la démarche de saisie du médiateur bancaire en cas de litige
 l’attribution du compte courant en cas de décès du client
Lors de l’ouverture d’un compte courant, tout client doit justifier son identité et
son domicile. Il s'engage à signaler sans délai les changements dans les
informations le concernant, fournies lors de l’ouverture du compte.
Voici quelques conditions essentielles pour l’ouverture d’un compte
courant :
 Avoir au moins 18 ans ;
 Pour les mineurs l’ouverture se fait avec la présence et le consentement
des parents, avec l’extrait de naissance et photos de l’enfant (en plus des
documents des tuteurs) ;
 Une copie de pièce d’identité officielle (carte d’identité
nationale, passeport ou carte consulaire) en cours de validité ;
 Deux photos d’identités récentes ;
 Un justificatif de domicile (certificat de résidence datant de moins de trois
mois, avis d’imposition, titre de propriété, facture d’électricité…) ;
 Un justificatif de revenus : fiches de salaires, Un bulletin de paie ou
attestation ou contrat de travail ou arrêté d’engagement valable pour les
salariés ;
 Un spécimen de votre signature pour vérifier notamment la véracité et
l'authenticité des actes de gestion qui seront effectués ultérieurement
(les chèques signés,…)
 Un dépôt initial minimum (spécifique pour chaque banque)
4- LES AVANTAGES DU COMPTE COURANT
Le compte courant est le point de départ de l’ensemble des services bancaires de
base. Il n’existe pas d’obligation légale pour ouvrir un compte bancaire mais,
dans les faits, il est quasiment obligé d’en posséder pour travailler ou vivre en
société car de nombreuses parties l’exigent.
Son ouverture est gratuite et c’est seulement le fonctionnement du compte et les
services associés qui peuvent amener l’usager à payer certains frais.
La fonction utilité du compte courant personnel ou professionnel est composée
de plusieurs outils.
Se protéger du risque
D’une part, il sert à la protection de son argent en banque et de générer des
intérêts éventuels (si compte à vue ou compte rémunéré).
D’autre part, un compte courant permet également de verser un revenu, des
rentes, des capitaux, des titres ou des liquidités, cette richesse est sécurisée sous
forme électronique par la banque.

Les fonds peuvent être retirés en plusieurs fois ou une seule fois par le titulaire
du compte (par retrait en agence, par paiement par chèque, par virement en ligne
ou par carte de crédit) selon ses besoins.
Le compte courant offre plusieurs services entre autre :
 Le client peut virer son argent vers une autre banque en une fraction de
seconde
 Le compte courant peut donner accès à d'autres services d’épargne, de
Bourse, de crédit ou d’assurances.
Plus globalement, le compte courant est la porte d'entrée à un ensemble de
services financiers.
5- LES INCONVENIENTS DU COMPTE COURANT
Toutefois, ces usages ne sont pas gratuits : des frais et commissions bancaires
sont prélevés suivant une grille tarifaire obligatoirement affichée et envoyée au
client par l'établissement chaque année.
Cependant, toutes les banques peuvent facturer des frais pour la simple tenue de
compte. Le détail de ces tarifs doit figurer dans sa plaquette tarifaire ou être
affiché dans ses agences.
Il s’agit principalement entre autre :
 Des frais de tenue de compte ;
 Des commissions d’intervention lors d’un incident de paiement
 Les frais liés au paiement d’une cotisation pour la mise à disposition
d’une carte de paiement à débit immédiat ou différé associée au
compte courant appelé le coût annuel de la carte bancaire ;
 Des assurances éventuelles, etc.
NB : L'incident de paiement est défini comme tout rejet par la banque d'un
ordre de paiement en raison d'un défaut d'approvisionnement. C’est un
événement qui se produit lorsqu'une banque refuse le paiement d'un chèque,
d'un prélèvement, ou d'un autre moyen de paiement.
Ces incidents entraînent généralement un solde négatif, ce qui engendre alors
des bancaires supplémentaires.

Parmi les incidents de paiement, on trouve notamment :

 Le compte bancaire à découvert (découvert autorisé et non autorisé):


Lorsque le client dépasse son découvert autorisé, il tombe dans le
découvert non autorisé. Le taux est plus élevé que pour le découvert
autorisé. Alors le client paie des frais appelés La commission
d’intervention,
 Le rejet de prélèvement : Lorsque la banque rejette un prélèvement,
le client paie des frais appelés Les frais de rejet de prélèvement
 Le rejet de chèque pour solde bancaire insuffisant (chèque sans
provision) : lorsque le client émet un chèque sans avoir les fonds
nécessaires sur son compte, il paie des frais appelés Les frais de rejet de
chèque sans provision.
CONCLUSION
L’analyse du compte courant nous a permis de constater tout simplement son
utilité indispensable dans la vie quotidienne pour recevoir un salaire ou une
pension, conserver son argent puis réaliser des dépenses, des virements ou
mettre en place des prélèvements grâce notamment aux multiples moyens de
paiement mis à la disposition du client tels que: Le chéquier et les cartes
bancaires. Ainsi, nous avons montré les principales caractéristiques
particulières du compte courant tout en précisant son fonctionnement, nous
avons aussi compris que toute personne peut ouvrir un compte courant en
signant tout simplement une convention de compte et en remplissant certaines
conditions justifiant son identité et son domicile.
L’ouverture d’un compte courant est gratuite, ce qui nous permet de nous
protéger aux éventuels risques liés à la détention de l’argent liquide mais aussi il
nous permet d’accéder à d'autres services d’épargne, de Bourse, de crédit ou
d’assurances. Cependant, le fonctionnement du compte et les services associés
nécessitent des frais tels que : La tenue de compte, les incidents de paiement et
la mise à disposition de la carte de paiement.
BIBLIOGRAPHIE
Ce présent document est le cocktail de plusieurs sources notamment :
www.google.com
www.capitaine-banque.com
www.journaldunet.fr
www.fnak.fr
La liste des éléments du groupe
PRENOMS NOMS MATRICULE
JONAS HEBELAMOU 25066601832
ALAIN SIMMY 25074021814
HOULEYMATOU DIALLO 25029541726
ABOUBACAR BAH 25000111892
ALHASSANE DIALLO 25001291825
ALHASSANE SOUMAH 25001341828
ALHASSANE SYLLA 25001351844
HADJA SARAN DOUMBOUYA 25002251815
AMINATA MARA 25002361853
KARIATOU KABA 25002391837
ABDOURAMANE DIALLO 25003031814
MAMADOU CIRE DIALLO 25009531875
FATOUMATA MOUMINY DIALLO 25006021874
HALIMATOU DIALLO 25006541858
KADIATOU FATOUMATA DIALLO 25006541893
KADIATOU BALDE 25007131865
MAMADOU ALIOU BALDE 25009171806
GOMA GERMAINE KPOGOMOU 25002691881
RABIATOU RACHID BAH 25041491857
ANGELINE HABA 25012571828
AMARA I KEITA 25052761847
ALHASSANE DIALLO 25049361824
SEKOU DENISE OULARE 25060731896
AMADOU DANVADIS BARRY 25010871864
AISSATOU FOFANA 25001851883
SAA JEAN SPALARGAS MALANO 25094531889
ABOUCAR SIDIKI SYLLA 25045431846
AISSATOU DJOULDE DIABY 25008341822
AISSATOU GNOUMA DIALLO 25008391817
MAMADOU
SILAHOUDINE BAH 25081541819
FOULEMATOU SYLLA 25087051847
KOTO BENIE KALIVOGUI 25060221838
HAROUNA BARRY 25034681891
BAÏLO SOUADOU BALDE 25075431884
FATOUMATA ABOUBACAR DIALLO 25083701870
AISSATOU DEMBA CAMARA 25005361850
MAMADOU MACKA SYLLA 25080611851