Vous êtes sur la page 1sur 14

Espace multimédia – Médiathèque de Roanne – Septembre 2008

INTRODUCTION au TABLEUR
La principale utilisation d’un tableur est le calcul automatique de formules. Il est utilisé dans différents domaines de la gestion ... Il
est destiné à de multiples applications, tableaux, calculs, tris de données, graphiques …
Un tableur, l'on ne parle pas de fichier, mais de classeur. Un classeur est un document tableur comportant plusieurs feuilles de
calculs (3 par défaut).
Les tableurs les plus utilisés sont : Excel (Extrait de la suite Pack Office/Microsoft) et Calc en version logiciel libre de la suite
bureautique Open Office. Par défaut, le format de fichier sur Excel est .xls. Calc, en logiciel libre permet d’enregistrer également à
ce même format. Cela présente l’intérêt de pouvoir travailler ses fichiers sur les 2 applications.

Notion de classeur et de feuille de calcul


Présentation des éléments essentiels d’une fenêtre Excel
1 – le nom du fichier (appelé classeur sur un tableur)
2 – fermeture de l’application
3 – fermeture du fichier
4 – la barre des menus : elle permet l’accès à l’ensemble des fonctions du logiciel
5 – la tête de colonne : elle indique les Lettres des colonnes : de A à Z
6 – la tête de ligne : elle indique les Numéros des lignes : de 1 à 1000…
7 – la cellule active : c’est la cellule sélectionnée que l’on veut modifier
8 – l’adresse de la cellule active : cette zone donne les coordonnées de la cellule sélectionnée
9 – onglet affichant les feuilles de calcul – il est possible de les classer, les renommer …
10 – boutons de défilement des feuilles de calcul
11 – quadrillage des cellules (les traits gris n’apparaîtront pas à l’impression
12 – la barre de formule : cette ligne affiche les informations contenues dans la cellule active
Il est possible de modifier le contenu de la cellule en cliquant sur cette ligne.

1
Espace multimédia – Médiathèque de Roanne – Septembre 2008

2 - Fermeture de l’application
13 – 1Barre
- Le nom du fichier
d’outils : classeur
« dessins »

4 - La barre des menus

3 - Fermeture du classeur
8 - L’adresse de la cellule 12 - La barre de
active formule

7 - La cellule active
5 - La tête de colonnes

6 - La tête de ligne 11 - Quadrillage des cellules

10 - Boutons pour faire


9 - Onglet affichant les 13 - Barre d’outils
défiler les feuilles de
feuilles de calcul « dessins »
calcul

2
Espace multimédia – Médiathèque de Roanne – Septembre 2008

Repères essentiels de la barre d’outils « standard » - Excel

Annuler / Rétablir Tri croissant Barre d’outils


et décroissant « dessins »
Impression Correcteurs
et aperçu

Découper – Reproduire la Fonctions de Graphiques Zooms


Copier -Coller mise en forme calcul de base

3
Espace multimédia – Médiathèque de Roanne – Septembre 2008

Repères essentiels de l’écran d’accueil « standard » - Calc

Fonctions de
calcul de base

4
Espace multimédia – Médiathèque de Roanne – Septembre 2008

Les barres d’outils


Les barres d’outils sont accessibles par le menu « affichage/barres d’outils ». Elles permettent d’afficher à portée de clic les
commandes les plus courantes sous formes de « boutons ». Ces barres sont proposées par thèmes.

5
Espace multimédia – Médiathèque de Roanne – Septembre 2008

Clic droit sur feuille de calcul


Cette opération permet d’accéder à des fonctions essentielles : copier, coller, insérer ou supprimer des lignes ou des
colonnes, effacer le contenu de la cellule, mettre en former, insérer un lien hyper texte …

(Attention : sur Calc, certaines fonctions d’insertion sont disponibles uniquement dans le menu d’insertion).

6
Espace multimédia – Médiathèque de Roanne – Septembre 2008

Les cellules

A partir du clic droit, dans l’option format de cellule, le logiciel propose de nombreuses fonctionnalités
permettant de définir :
- la nature des données de la cellule : nombre, monnaie, date, texte… ce paramètre est important pour lancer des
calculs, pour faire apparaître les symboles des monnaies,...
- d’aligner les caractères ou nombres,
- le style des caractères (polices, couleurs),
- le style des lignes du tableau à tracer (bordures),
- et de protéger éventuellement certains éléments du document (données fixes, modèle)

REMARQUE : on peut retrouver, dans Excel, une partie de ces fonctions en passant également à partir du menu
« format/cellules »

7
Espace multimédia – Médiathèque de Roanne – Septembre 2008

Quadrillage en lignes et colonnes

Colonnes, lignes : des paramétrages sont possibles.


En plaçant son curseur sur la ligne qui sépare des colonnes, la largeur nous est indiquée. Il en est de même pour les lignes.
Il est possible de paramétrer ou modifier la largeur de la colonne à partir du menu : format. (idem pour la hauteur de ligne).

8
Espace multimédia – Médiathèque de Roanne – Septembre 2008

Autre méthode :

Ici, visiblement, la largeur de la colonne D est trop étroite pour le mot qu’elle contient.

En double-cliquant sur la tête des colonnes précisément entre D et E (zone grise), le logiciel réajuste automatiquement la
largeur de la colonne D en fonction du mot « septembre ». Par cette opération, le logiciel recherche le mot le pus long de
toute la colonne.

9
Espace multimédia – Médiathèque de Roanne – Septembre 2008

Tableaux
Toutes les présentations reposent sur un quadrillage. Le fait de tracer des lignes horizontales ou verticales plus ou moins
longues au travers des cellules permet de structurer cette grille comme un tableau. Vous pourrez choisir des lignes d’aspect
très divers (style, longueur, épaisseur,…). Il sera également possible de mettre certaines zones en couleur.

ATTENTION : bien dissocier les lignes grises du quadrillage de fond et les lignes noires des bordures : seules les secondes
apparaîtront l’impression sur papier.

10
Espace multimédia – Médiathèque de Roanne – Septembre 2008

Effectuer des calculs


Le tableur est capable d’effectuer les calculs de base de type : addition, soustraction, moyenne, mais également des
formules mathématiques ou indices statistiques plus complexes.
Pour effectuer un calcul, il faut créer ou insérer une formule.

Par la fonction « somme automatique »

Cette fonction permet rapidement d’obtenir la somme des chiffres d’une ligne ou d’une colonne.
Il faut placer le curseur à la fin la série de nombres dont on veut calculer la somme (attention, pas de ligne ou colonne vides
entre chaque nombre. Le logiciel effectue le calcul sur les cellules adjacentes à celle où est placé au dessus du curseur pour
les lignes, à gauche du curseur pour les colonnes).
Il faut ensuite cliquer sur le bouton « Somme » La plage de nombres pris en compte apparaît alors en surligné de couleur.
Validez en appuyant sur « Entrer »
On peut lire alors dans la barre de formule l’opération effectuée et les coordonnées des cellules concernées par le calcul,
séparées par un point virgule et entre parenthèses.

11
Espace multimédia – Médiathèque de Roanne – Septembre 2008

En créant une formule

Pour créer une formule, il faut :


- cliquer dans la cellule devant afficher le résultat de calcul,
- taper = pour indiquer que l’on va créer une formule
- construire la formule – par exemple : =(D3+D4+D5)
- appuyer sur Entrée

Une formule est composée de :


- de références aux cellules (ex : A1, B10)
- et d’opérateurs :
Addition : +
Soustraction : -
Multiplication : *
Division : /

Pour indiquer une cellule, il est possible de cliquer dans la cellule et ses références s’inscrivent automatiquement.
Pour indiquer un opérateur, taper son signe.
Pour indiquer une valeur, taper le chiffre.

12
Espace multimédia – Médiathèque de Roanne – Septembre 2008

Imprimer

Avant d’imprimer, il faut toujours définir une zone d’impression.


Il faut tout d’abord sélectionner et mettre en surbrillance la zone à imprimer sur la feuille de calcul.
Puis il faudra passer :
- par le menu « Fichier/Zone d’impression/définir » avec Excel,
- par le menu « Format/Zones d’impression/définir » avec Calc.
Cela permet de visualiser et travailler avant l’impression la mise en page (format papier, taille du document, orientation),
uniquement à partir de l’élément sélectionné.

13
Champ sélectionné au préalable
Espace multimédia – Médiathèque de Roanne – Septembre 2008

Paramétrages de la page
Il est possible d’affiner ses mises en pages en passant par le menu « Fichier/mise en page » sur Excel, et le menu
« Format/page » sur Calc. L’on accède ainsi à une boîte de dialogues : des onglets permettent d’accéder à des fonctions
relatives à :
- la page (orientation, échelle du tableau, format du papier, les marges),
- le centrage du tableau sur la page, l’entête et le pied de page (date, nom du fichier, nombre de page, etc.),
- et des options diverses, comme : répéter les titres du tableau à chaque page, quadriller systématiquement toute la feuille,
etc.

14

Vous aimerez peut-être aussi