Vous êtes sur la page 1sur 21

REPUBLIQUE ALGERIENNE DÈMOCRATIQUE ET POPULAIRE

WILAYA DE TLEMCEN

WILAYA DE TLEMCEN
DAIRA DE REMCHI
COMMUNE DE REMCHI

PROJET :

NOTE DE CALCUL JUSTIFICATIVE


REALISATION DE QUATRE (04) CLASSES A
L’ECOLE PRIMAIRE (ANNEXE) SID-BOUNOUAR
REMCHI

Page 1 of 21
ANNEE– 2021-

1. Conception Général du projet :


 Description de l’ouvrage :

 Bloc d’un pour réalisation de 04 classes en R+1 implanté à Remchi dans la Daïra de Remchi
wilaya de Tlemcen.

 Nature des planchers : corps creux.

 Nature de remplissage ou cloison de séparation : Maçonnerie en brique.

 Les textes réglementaires ayant servi à la conception et la vérification du projet sont :

 Le RPA99-version 2003 pour le calcul parasismique.


 Le BAEL91 93 pour le calcul béton armé.
 Le DTR BC 2.2 pour l’évaluation des charges permanentes et d’exploitation.
 Le programme de calcul CYPE 2017 est utilisé pour le calcul des sollicitations, les
déformations et le ferraillage.

2. Combinaisons d’action :
Les calculs sont menés selon les règles CBA 93 basées sur le principe des états limites et les
règles RPA 99/version 2003 pour la descente de charges.

De ce fait les combinaisons d’actions utilisées sont :

1.35G+1.5Q combinaison fondamentale (ELU)

G+Q+-E combinaison accidentelle (ELA)

G+Q+-1.2E combinaison accidentelle (ELA)


0.8G+-E combinaison accidentelle (ELA)
G+Q combinaison (ELS)

3. Charges et Surcharges :
3.1. Charges permanentes
Plancher étage courant :
Plancher corps creux (16+5)……………….…….……………………… ….……. 280 kg/m²

Chape en mortier de ciment 4cm …………………………………………………… 80 kg/m²

Carrelages scellés, y compris la couche de mortier de pose…………………… 50 kg/m²

Page 2 of 21
Enduit au plâtre 2cm…….. ………………….……………………………………… 20 kg/m²

Cloisons…….. … ………………………………………………….………………… 100 kg/m²

TOTAL G = 520 kg/m²

Plancher Terrasse accessible :


Plancher corps creux (16+5)………….….…………………….………………………… 280 kg/m²

Protection Gravillon .……………….…….. …….…… ……………………… 85 kg/m²

Etanchéité Multicouche ……………………………………………………………………………… 12 kg/m²

Forme de pente en béton dosé 250kg/m3..…….. …….…… …………………………… 220 kg/m²

Isolation Thermique en Liège ……………….……..…………………………………………… 16 kg/m²

Enduit au plâtre 2cm. ………………….…………………………………………… 20 kg/m²

TOTAL G = 633 kg/m²

Poids de la maçonnerie double parois périphérique 10+5+15cm :


Sous poutres 30X40cm (1,30+0,90=2,20 KN/m²) ; H=3,23-0,40=2,83m)……………… 273 kg/ml

Poids de l’acrotère en BA en niveau des terrasses :


Acrotère ep=10cm ; hauteur moyenne 0.60 m ………………………………………… 250 kg/ml

3.2. Surcharges d’exploitation


Plancher Etage courant (Classe) …………………………………….….…….. 250 kg/m²

Plancher Terrasse accessible ……………………………………………………………… 100 kg/m²

Hall de Circulation …………………………………………………….…..…………..………….. 400 kg/m²

4. Pré-dimensionnement des éléments :


4.1. Dimensionnement des poutres :
Selon le RPA 99V2003 (article 7.5.1) ; les poutres doivent respecter les conditions ci-après :
 b  20cm
 h  30cm
 h/b  4.0
 bmax= 1,5h+ b1
Tel que b et h sont les dimensions de poutre.
Tel que b1 et h1 sont les dimensions de poteau.
On la condition de CBA suivante à respecter L/15 < h < L/12
Telle que h : hauteur de poutre
b : largeur de poutre

Page 3 of 21
 sens longitudinal (PP):
On a L = 7.00 m
=> 46.66 < h < 58.33 => On prend h = 55 cm
=> On prend b = 30 cm
h/b= 1,66 < 4 donc condition de RPA vérifie
 sens transversale (CH) :
On a L = 4.2 m
=> 28 < h < 35 => On prend h= 35cm
=> On prend b =30 cm
h/b= 1,16 < 4 donc condition de RPA vérifie
4.2. Dimensionnement des poteaux :
D’après l’article B.8.4.1 de CBA93 : l’effort normal agissant ultime Nu d’un poteau doit
être au plus égal à la valeur suivante :
Nu  ((Brfc28 / 0.9b)+(Afe / s))
Avec :
 b : Coefficient de sécurité du béton tel que
γb = 1,5 situation durable ou transitoire.
 b =1,15 situation accidentelle.
s : Coefficient de sécurité de l’acier tel que :
s = 1,15 situation durable ou transitoire.
s = 1 situation accidentelle.
N u = 1,35 G + 1,5 Q
G : poids propre des éléments qui sollicitent le poteau considéré
Q : surcharge d’exploitation qui sollicite le poteau
 : Coefficient de réduction destiné à tenir compte à la fois des efforts du second ordre
et de l’excentricité additionnelle
0,85
α = Pour λ  50
1 + 0,2()
λ
35
2

α = 0,6
50
λ
() 2
Pour 50  λ  70

 : L’élancement du poteau considéré


B : aire total de la section du poteau
AS : section d’acier minimale.
fc28 : contrainte de compression du béton à 28 jours (Ici en prend fC28= 25 MPa )
fe : contrainte limite élastique des aciers (Ici en prend fe = 400 MPa)
Br : la section réduite d’un poteau obtenue en déduisant de la section réelle 1cm
d’épaisseur sur tout sa périphérique tel que :
Poteaux rectangulaires ………………..B r = (a - 0,02) (b – 0,02) m2
On a alors :

Page 4 of 21
Nu
Br 
 f 
  C 28
 As f e 
 0,9  b B s
 
Zone I Amin = 0,8%B A/Br= 0,008
fbc= 0,85 fc28 / b
Br6,52Nu( Br en cm² et Nu en t )

Dans notre projet ; Le pré dimensionnement des poteaux se fait par la descente de charge pour
le poteau le plus sollicité.

Selon les conditions du RPA 99 V 2003 :


 Min (b1, h1) ≥ 30 cm
 Min (b1, h1) ≥ he /20
 ¼ < b1/ h1 < 4
Donc on adopte des poteaux de section (30x40) cm² et (30x30) cm².

5. Analyse Sismique :
5.1. Méthode Statique Equivalente :
Norme utilisée: RPA 99 / v 2003
Règles Parasismiques Algériennes RPA 99 / VERSION 2003
Méthode de calcul: Méthode de la force latérale équivalente (RPA 99 / v 2003, 4.2)
5.1.1.- Données générales de séisme
Caractérisation de l'emplacement
Sismicité (zone) (RPA 99 / v 2003, 3.1 et Fig 3.1): Faible (I)
Type de sol (RPA 99 / v 2003, 3.3): Meuble (S3)
Système structural
: Pourcentage d’amortissement (RPA 99 / v 2003, Tableau 4.2)  : 7.00 %
RX: Coefficient de comportement (X) (RPA 99 / v 2003, Tableau 4.3) RX : 3.50
RY: Coefficient de comportement (Y) (RPA 99 / v 2003, Tableau 4.3) RY : 3.50
Q: Facteur de qualité (RPA 99 / v 2003, 4.2.3 et Tableau 4.4) Q : 1.25
Période fondamentale approximative
Système structural (X): III
Système structural (Y): III
h: Hauteur du bâtiment h : 7.50 m
Importance de l'ouvrage (RPA 99 / v 2003, 3.2): Groupe 1B
Paramètres de calcul
Fraction de charge d'exploitation : 0.50
L'analyse des effets du 2nd ordre n'est pas réalisée
Critère de ferraillage à appliquer pour la ductilité: Selon RPA 99 / v 2003, Chapitre VII

Page 5 of 21
5.1.2.- Spectre de calcul
1.- Spectre élastique d'accélérations
Coef.Amplification:

Sae0 
T2
Paramètres nécessaires pour la définition du spectre
La valeur maximale des ordonnées spectrales est 0.331 g.

RPA 99 / v 2003 (4.3.3)

S 
A: Coefficient d'accélération horizontale de zone (RPA 99 / v 2003, Tableau 4.1) A : 0.12
Sismicité (zone) (RPA 99 / v 2003, 3.1 et Fig 3.1): Faible (I)
Importance de l'ouvrage (RPA 99 / v 2003, 3.2): Groupe 1B

S 
: Facteur de correction d'amortissement (RPA 99 / v 2003, 4.2.3)  : 0.88

: Pourcentage d’amortissement (RPA 99 / v 2003, Tableau 4.2)  : 7.00 %


Q: Facteur de qualité (RPA 99 / v 2003, 4.2.3 et Tableau 4.4) Q : 1.25

  7/
ae
T1: Période caractéristique associée au site (RPA 99 / v 2003, Tableau 4.7) T1 : 0.15
T2: Période caractéristique associée au site (RPA 99 / v 2003, Tableau 4.7) T2 : 0.50
Type de sol (RPA 99 / v 2003, 3.3): Meuble (S3)

ae
2.- Spectre de conception des accélérations
Le spectre de conception sismique s'obtient en réduisant le spectre élastique par le coefficient (R)
correspondant à chaque direction d'analyse.

Sd  2.5
RX: Coefficient de comportement (X) (RPA 99 / v 2003, Tableau 4.3) RX : 3.50
RY: Coefficient de comportement (Y) (RPA 99 / v 2003, Tableau 4.3) RY : 3.50

RPA 99 / v 2003 (4.3.3)

Page 6 of 21
Spectre de conception selon X Spectre de conception selon Y

5.1.3.- Forces latérales équivalentes


1.- Estimation de la période fondamentale de la structure
La période fondamentale approximative de la structure est estimée pour chaque direction
d'analyse:
Ta,X: Période fondamentale approximative (X) (RPA 99 / v 2003, 4.2.4) Ta,X : 0.23 s

T  0.0
Système structural (X): III
h: Hauteur du bâtiment h : 7.50 m
Ta,Y: Période fondamentale approximative (Y) (RPA 99 / v 2003, 4.2.4) Ta,Y : 0.23 s

Ta  0.0
Système structural (Y): III
h: Hauteur du bâtiment h : 7.50 m
2.- Effort tranchant basal de conception

a
L'effort tranchant sismique dans la base de la structure est déterminé pour
chacune des directions d'analyse:
VS,X: Effort tranchant sismique dans la base (X) (RPA 99 / v 2003, 4.2.3) VS,X : 570.019 kN

VTs,x 0.
S
Sd,X(Ta): Accélération spectrale horizontale de conception (X) Sd,X(Ta) : 0.094 g
Ta,X: Période fondamentale approximative (X) (RPA 99 / v 2003,
4.2.4) Ta,X : 0.23 s

Système structural (X): III


h: Hauteur du bâtiment h: 7.50 m
VS,Y: Effort tranchant sismique dans la base (Y) (RPA 99 / v 2003, 4.2.3) VS,Y : 570.019 kN

Vs,y
a  S
Sd,Y(Ta): Accélération spectrale horizontale de conception (Y) Sd,Y(Ta) : 0.094 g
Ta,Y: Période fondamentale approximative (Y) (RPA 99 / v 2003,
4.2.4) Ta,Y : 0.23 s

Système structural (Y): III


h: Hauteur du bâtiment h: 7.50 m
W: Poids sismique total de la structure W : 6032.517 kN

Page 7 of 21
Le poids sismique total de la structure est la somme des poids sismiques de
tous les niveaux.

n
wi: Poids sismique total du niveau "i"
Somme de la totalité de la charge permanente et de la fraction de la
charge d'exploitation prise en compte dans le calcul de l'action sismique.

W
wi
Niveau
(kN)
Plancher 2 2796.865
Plancher 1 3235.652
W=wi 6032.517
3.- Distribution verticale de l'effort tranchant basal
Facteur de distribution vertical
L'effort tranchant sismique dans la base de la structure est distribué le long de la hauteur du bâtiment par
des forces latérales équivalentes obtenues en multipliant l'effort tranchant basal par un facteur de
distribution vertical par niveau (RPA 99 / v 2003, 4.2.5):

w
Ci: Facteur de distribution verticale du niveau "i"
wi: Poids sismique total du niveau "i"
hi: Hauteur du niveau "i", mesurée au dessus du terrain naturel

i 1
n: Nombre de niveaux hors sol

Ci  n
wi hi
Niveau Ci
(kN) (m)
Plancher 2 2796.865 7.50 0.634
Plancher 1 3235.652 3.75 0.366
Distribution des forces latérales et des efforts tranchants équivalents
par niveau
Qi,X: Force latérale équivalente de conception du niveau "i" (X)
Qi,Y: Force latérale équivalente de conception du niveau "i" (Y)

Q  C
VS,X,dif: Part différentielle du cisaillement sismique dans la base (X) VS,X,dif : 560.977 kN

Vi,x 
VS,X: Effort tranchant sismique dans la base (X) (RPA 99 / v 2003,
4.2.3) VS,X : 570.019 kN

S,x,dif w
Ft,X: Force concentrée au sommet de la structure qui permet de tenir
compte de l'influence des modes supérieurs de vibration (X) (RPA 99 /
v 2003, 6.2.1.4) Ft,X : 9.042 kN

i,y
Ta,X: Période fondamentale approximative (X) (RPA 99 / v 2003,
4.2.4) Ta,X : 0.23 s
VS,Y,dif: Part différentielle du cisaillement sismique dans la base (Y) VS,Y,dif : 560.977 kN

Page 8 of 21
VS,y,dif 
VS,Y: Effort tranchant sismique dans la base (Y) (RPA 99 / v 2003,
4.2.3) VS,Y : 570.019 kN
Ft,Y: Force concentrée au sommet de la structure qui permet de tenir
compte de l'influence des modes supérieurs de vibration (Y) (RPA 99 /
v 2003, 6.2.1.4) Ft,Y : 9.042 kN

Ft,x  M
Ta,Y: Période fondamentale approximative (Y) (RPA 99 / v 2003,
4.2.4) Ta,Y : 0.23 s

Vi,X: Effort tranchant équivalent de conception dans le niveau "i" (X)


Vi,Y: Effort tranchant équivalent de conception dans le niveau "i" (Y)
Qi,X Vi,X Qi,Y Vi,Y
Niveau Ci
(kN) (kN) (kN) (kN)
Plancher 2 0.634 364.44 364.44 364.44 364.44
Plancher 1 0.366 205.58 570.02 205.58 570.02
La force concentrée est appliquée dans le niveau "Plancher 2".
5.1.4.- Centre de masses, centre de rigidité et excentricités de chaque niveau
c.d.m. c.d.r. eX eY ed,X ed,Y bX bY
Niveau
(m) (m) (m) (m) (m) (m) (m) (m)
ed,X1 = -0.51 ed,Y1 = 0.74
Plancher 2 (14.38, 6.33) (15.93, 6.11) -1.55 0.22 20.85 10.45
ed,X2 = -2.59 ed,Y2 = -0.30
ed,X1 = -0.85 ed,Y1 = 0.69
Plancher 1 (14.04, 6.27) (15.93, 6.11) -1.89 0.16 20.85 10.45
ed,X2 = -2.93 ed,Y2 = -0.36
c.d.m.: Coordonnées du centre de masses du niveau (X,Y)
c.d.r.: Coordonnées du centre de rigidité du niveau (X,Y)
eX: Excentricité du centre de masses par rapport au centre de rigidité (X)
eY: Excentricité du centre de masses par rapport au centre de rigidité (Y)
ed,X: Excentricité de conception "X" pour l'action sismique agissant suivant la direction Y


bX: Dimension du niveau, mesurée suivant la direction perpendiculaire à l'action sismique Y
ed,Y: Excentricité de conception "Y" pour l'action sismique agissant suivant la direction X

bY: Dimension du niveau, mesurée suivant la direction perpendiculaire à l'action sismique X

Représentation graphique du centre de masses et du centre de rigidité par niveau

ed,X
Plancher 1 Plancher 2

Page 9 of 21

5.2. Méthode Spectrale :
Norme utilisée: RPA 99 / v 2003
Règles Parasismiques Algériennes RPA 99 / VERSION 2003
Méthode de calcul: Dynamique modal spectral (RPA 99 / v 2003, 4.3)

5.2.1.- Coefficients de participation


Mode T Lx Ly Lgz Mx My Hypothèse X(1) Hypothèse Y(1)
R = 3.5 R = 3.5
Mode 1 0.637 0.9134 0.0005 0.407 70.2 % 0% A = 0.987 m/s² A = 0.987 m/s²
D = 10.1414 mm D = 10.1414 mm
R = 3.5 R = 3.5
Mode 2 0.434 0.8773 0.0042 0.4799 14.02 % 0% A = 1.159 m/s² A = 1.159 m/s²
D = 5.5344 mm D = 5.5344 mm
R = 3.5 R = 3.5
Mode 3 0.506 0.0004 0.4704 0.8824 0% 70.51 % A = 1.15 m/s² A = 1.15 m/s²
D = 7.46309 mm D = 7.46309 mm
R = 3.5 R = 3.5
Mode 4 0.347 0.0523 0.0174 0.9985 0.71 % 0.08 % A = 1.159 m/s² A = 1.159 m/s²
D = 3.53491 mm D = 3.53491 mm
R = 3.5 R = 3.5
Mode 5 0.454 0.0096 0.0197 1 0.25 % 0% A = 1.159 m/s² A = 1.159 m/s²
D = 6.04193 mm D = 6.04193 mm
R = 3.5 R = 3.5
Mode 6 0.325 0.0013 0.1164 0.9932 0% 14.55 % A = 1.159 m/s² A = 1.159 m/s²
D = 3.10751 mm D = 3.10751 mm
R = 3.5 R = 3.5
Mode 7 0.140 0.6487 0.0095 0.761 2.45 % 0% A = 1.18 m/s² A = 1.18 m/s²
D = 0.58919 mm D = 0.58919 mm
R = 3.5 R = 3.5
Mode 8 0.120 0.03 0.0488 0.9984 0.08 % 0.2 % A = 1.222 m/s² A = 1.222 m/s²
D = 0.44679 mm D = 0.44679 mm
R = 3.5 R = 3.5
Mode 9 0.224 0.9505 0.001 0.3109 12.27 % 0% A = 1.159 m/s² A = 1.159 m/s²
D = 1.4781 mm D = 1.4781 mm
R = 3.5 R = 3.5
Mode 10 0.179 0.0014 0.4239 0.9057 0% 12.23 % A = 1.159 m/s² A = 1.159 m/s²
D = 0.94308 mm D = 0.94308 mm
Total 99.98 % 97.57 %
T: Période de vibration en secondes.
Lx, Ly: Coefficients de participation normalisés dans chaque direction de l'analyse.
Lgz: Coefficient de participation normalisé correspondant au degré de liberté rotationnelle.
Mx, My: Pourcentage de masse déplacée pour chaque mode dans chaque direction de l'analyse.
R: Relation entre l'accélération de calcul en utilisant la ductilité attribuée à la structure et
l'accélération de calcul obtenue sans ductilité.
A: Accélération de calcul, en incluant la ductilité.
D: Coefficient du mode. Équivaut au déplacement maximum du degré de liberté dynamique.
Représentation des périodes modales

Page 10 of 21
Spectre de conception selon X Spectre de conception selon Y

Est représenté l'intervalle de périodes compris dans les modes étudiés, avec indication des modes
dans lesquels plus de 30% de la masse est déplacée:

Hypothèse Séisme X1 Hypothèse Séisme Y1


Hypothèse T A Hypothèse T A
modale (s) (g) modale (s) (g)
Mode 1 0.637 0.101 Mode 3 0.506 0.117

5.2.2.- Centre de masses, centre de rigidité et excentricités de chaque


niveau
c.d.m. c.d.r. eX eY
Niveau
(m) (m) (m) (m)
Plancher 2 (14.38, 6.33) (15.93, 6.11) -1.55 0.22
Plancher 1 (14.04, 6.27) (15.93, 6.11) -1.89 0.16
c.d.m.: Coordonnées du centre de masses du niveau (X,Y)
c.d.r.: Coordonnées du centre de rigidité du niveau (X,Y)
eX: Excentricité du centre de masses par rapport au centre de rigidité (X)
eY: Excentricité du centre de masses par rapport au centre de rigidité (Y)

5.2.3.- Correction pour cisaillement de base


1.- Cisaillement dynamique CQC
Le cisaillement dynamique de base (Vd), par direction et hypothèse sismique, est obtenu par
combinaison quadratique complète (CQC) des cisaillements à la base par hypothèse modale.
VX Vd,X
Hypothèse sismique (X) Hypothèse modale
(kN) (kN)
Mode 1 425.889
Mode 2 99.900
Mode 3 0.000
Mode 4 5.057
Mode 5 1.793
Séisme X1 460.795
Mode 6 0.013
Mode 7 17.765
Mode 8 0.581
Mode 9 87.391
Mode 10 0.001
VY Vd,Y
Hypothèse sismique (Y) Hypothèse modale
(kN) (kN)
Séisme Y1 Mode 1 0.000 528.742

Page 11 of 21
VY Vd,Y
Hypothèse sismique (Y) Hypothèse modale
(kN) (kN)
Mode 2 0.002
Mode 3 499.436
Mode 4 0.560
Mode 5 0.404
Mode 6 103.901
Mode 7 0.004
Mode 8 1.540
Mode 9 0.000
Mode 10 87.305
Vd,X: Cisaillement dynamique de base suivant la direction X, par hypothèse sismique
Vd,Y: Cisaillement dynamique de base suivant la direction Y, par hypothèse sismique
2.- Cisaillement statique de base
L'effort tranchant sismique dans la base de la structure est déterminé pour
chacune des directions d'analyse:
VS,X: Effort tranchant sismique dans la base (X) (RPA 99 / v 2003, 4.2.3) VS,X : 570.019 kN

VTs,x 0.0
Sd
Sd,X(Ta): Accélération spectrale horizontale de conception (X) Sd,X(Ta) : 0.094 g
Ta,X: Période fondamentale approximative (X) (RPA 99 / v 2003, 4.2.4) Ta,X : 0.23 s

Système structural (X): III


h: Hauteur du bâtiment h: 7.50 m
VS,Y: Effort tranchant sismique dans la base (Y) (RPA 99 / v 2003, 4.2.3) VS,Y : 570.019 kN

VTs,y
a  S
Sd,Y(Ta): Accélération spectrale horizontale de conception (Y) Sd,Y(Ta) : 0.094 g
Ta,Y: Période fondamentale approximative (Y) (RPA 99 / v 2003, 4.2.4) Ta,Y : 0.23 s

 0.0
Système structural (Y): III
h: Hauteur du bâtiment h: 7.50 m
W: Poids sismique total de la structure W : 6032.517 kN

d
Le poids sismique total de la structure est la somme des poids sismiques de tous
les niveaux.

a n
wi: Poids sismique total du niveau "i"
Somme de la totalité de la charge permanente et de la fraction de la charge
d'exploitation prise en compte dans le calcul de l'action sismique.
wi
Niveau
(kN)
Plancher 2 2796.865

W w
Plancher 1 3235.652
W=wi 6032.517
3.- Vérification de la condition de cisaillement de base
Lorsque la valeur dynamique totale à la base (Vd), obtenue après avoir réalisé la combinaison modale,
pour quelque direction de l'analyse que ce soit, est inférieure à 80 % du cisaillement sismique statique

Page 12 of 21
de base (Vs), tous les paramètres de la réponse dynamique sont multipliés par le coefficient de
modification: 0.80·Vs/Vd.
RPA 99 / v 2003 (4.3.6)

Hypothèse sismique Condition de cisaillement de base minimum Coefficient de modification

460.795 kN  456.015
Séisme X1 Vd,X1  0.80·Vs,X N.V.
kN
528.742 kN  456.015
Séisme Y1 Vd,Y1  0.80·Vs,Y N.V.
kN
Vd,X: Cisaillement dynamique de base suivant la direction X, par hypothèse sismique
Vs,X: Cisaillement statique de base suivant la direction X, par hypothèse sismique
Vd,Y: Cisaillement dynamique de base suivant la direction Y, par hypothèse sismique
Vs,Y: Cisaillement statique de base suivant la direction Y, par hypothèse sismique
N.V.: Non nécessaire
5.2..- Effort tranchant sismique combiné par étage
La valeur maximale de l'effort tranchant par étage pour une hypothèse sismique donnée est obtenue
en utilisant la Combinaison Quadratique Complexe (CQC) des efforts tranchants modaux
correspondants.
Si l'ouvrage possède des poutres avec liaison extérieure ou des structures 3D intégrées, les efforts de
ces éléments n'apparaissent pas dans la liste suivante.

1.- Effort tranchant sismique combiné et force sismique équivalente par étage
Les valeurs affichées dans les tableaux suivants ne sont pas ajustées avec le facteur de modification
calculé au paragraphe 'Correction pour cisaillement de base'.
Hypothèse sismique: Séisme X1

QX Feq,X QY Feq,Y
Niveau
(kN) (kN) (kN) (kN)
Plancher 2 308.866 308.866 2.091 2.091
Plancher 1 460.795 219.672 3.363 2.460
Hypothèse sismique: Séisme Y1

QX Feq,X QY Feq,Y
Niveau
(kN) (kN) (kN) (kN)
Plancher 2 3.797 3.797 353.376 353.376
Plancher 1 5.800 2.855 528.742 233.631

Efforts tranchants sismiques maximaux par étage

Hypothèse sismique: Séisme X1


Qx
Qy

Effort tranchant (kN)

Page 13 of 21
Hypothèse sismique: Séisme Y1
Qx
Qy

Effort tranchant (kN)

Forces sismiques équivalentes par étage

Hypothèse sismique: Séisme X1


Fx
Fy

Force (kN)
Hypothèse sismique: Séisme Y1
Fx
Fy

Force (kN)

6. Vérification du Poteau :
Armatures minimales et maximales (BAEL 91 révisé 99, Article A.8.1,2)
La section d'armatures longitudinales est au moins égale à 4 cm² par
mètre de longueur de paroi mesurée perpendiculairement à la direction
de ces armatures (Article A.8.1,2):
20.11 cm²  5.60 cm²

A  4
Où:
u: Périmètre total de la section transversale. u: 1400.00 mm

c
La section d'armatures longitudinales est au moins égale à 0.2 % de la
section totale de béton comprimé (Article A.8.1,2):

As  0.0
20.11 cm²  2.40 cm²
Où:
As: Section d'armature longitudinale. As : 20.11 cm²

s
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 1200.00 cm²
La section d'armatures longitudinales est au plus égal à 5 % de la
section totale de béton comprimé (Article A.8.1,2):

A  0.0
20.11 cm²  60.00 cm²
Où:
As: Section d'armature longitudinale. As : 20.11 cm²
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 1200.00 cm²
Critères de conception par séisme (RPA 99/v.2003, Chapitre 7)
Géométrie

Page 14 of 21
Les dimensions de la section transversale des poteaux doivent
satisfaire les conditions suivantes (Article 7.4.1):

bmin  2
300 mm  250 mm

h
300 mm  160 mm
Où:
bmin: Plus petite dimension de la section de l'élément
porteur. bmin : 300.00 mm
he: Hauteur libre du poteau. he : 3.200 m
Les dimensions de la section transversale des poteaux doivent
satisfaire les conditions suivantes (Article 7.4.1):

bmax bm
1.33  4.00

min
Où:
bmax: Dimension maximale de la section. bmax : 400.00 mm
bmin: Plus petite dimension de la section de l'élément
porteur. bmin : 300.00 mm
Armature longitudinale
Le diamètre minimum est de 12 mm (Article 7.4.2.1):

  12
16 mm  12 mm
La quantité minimale d'armature longitudinale sera (Article 7.4.2.1):

  0.00
0.0168  0.0070
La quantité maximale d'armature longitudinale sera (Article 7.4.2.1):

 l 0.03
0.0168  0.0300
La distance entre les barres verticales dans une face du poteau ne
doit pas dépasser (Article 7.4.2.1):

dA 250
109 mm  250 mm
Armature transversale
La quantité d'armatures transversales minimale est donnée comme
suit (Article 7.4.2.2):
Cisaillement dans la direction X:

0.0025  0.0030

Où:

g  5 
t,min : 0.0030

Avec:

t
lf 
g : 12.50

Où:
lf: Longueur de flambement lf : 3.750 m
hl: Hauteur de la section. hl : 300 mm
At: Aire de l'armature transversale. At : 1.01 cm²
t: Séparation longitudinale entre armatures transversales. t: 100 mm
bl: Largeur de l'âme. bl : 400 mm

Page 15 of 21
Cisaillement dans la direction Y:

A
0.0034  0.0030

Où:

g t  5 
t,min : 0.0030
Avec:

lf 
g : 9.38

Où:
lf: Longueur de flambement lf : 3.750 m
hl: Hauteur de la section. hl : 400 mm
At: Aire de l'armature transversale. At : 1.01 cm²
t: Séparation longitudinale entre armatures transversales. t: 100 mm

 
bl: Largeur de l'âme. bl : 300 mm
Les armatures transversales des poteaux sont calculées à l'aide de la

tAgbl  
formule (Article 7.4.2.2):
Cisaillement dans la direction X:

10.05 cm²/m  8.61 cm²/m

Où:
At: Aire de l'armature transversale. At : 1.01 cm²

h
t: Séparation longitudinale entre armatures transversales. t: 100 mm
: Coefficient correcteur qui tient compte du mode fragile
de la rupture par effort tranchant. : 2.50

 g  5l l 
t
Avec:

g : 12.50

Où:
lf: Longueur de flambement lf : 3.750 m
hl: Hauteur de la section. hl : 300 mm

t h
Vu: Effort tranchant de calcul. Vu : 41.32 kN
fe: Résistance caractéristique de l'acier. fe : 400.00 MPa

 
Cisaillement dans la direction Y:

f
A g l 
10.05 cm²/m  15.17 cm²/m

Où:
At: Aire de l'armature transversale. At : 1.01 cm²
t: Séparation longitudinale entre armatures transversales. t: 100 mm
: Coefficient correcteur qui tient compte du mode fragile
de la rupture par effort tranchant. : 2.50

Page 16 of 21
 g  5l 
Avec:

g : 9.38

Où:
lf: Longueur de flambement lf : 3.750 m
hl: Hauteur de la section. hl : 400 mm
Vu: Effort tranchant de calcul. Vu : 97.09 kN
fe: Résistance caractéristique de l'acier. fe : 400.00 MPa

  f
La séparation longitudinale entre armatures transversales dans la
zone nodale ne peut pas dépasser tmax (Article 7.4.2.2):

t g min
100 mm  150 mm
Où:
l: Diamètre de la barre comprimée la plus mince. l : 16 mm

Résistance

h
But d'éviter ou limiter le risque de rupture fragile sous sollicitations
d'ensemble dues au séisme, l'effort normal de compression de calcul
est limité par la condition suivante (Article 7.4.3.1):

Nl
0.26  0.30

Où:
Nd: Effort normal de calcul. Nd : 775.78 kN
Bc: Surface totale de la section de béton. Bc : 1200.00 cm²
fc28: Résistance caractéristique à la compression du béton. fc28 : 25.00 MPa

7. Vérification du Poutre :


Armatures minimales et maximales (BAEL 91 révisé 99, Article A.8.1,2)
Flexion positive autour de l'axe x:
Dans toute poutre comportant une zone tendue, qu'elle soit soumise à la
flexion simple ou composée, les armatures longitudinales de traction
doivent présenter une section au moins égale à 0.001 de la section droite
de la poutre (Article B.6.4):

As Bc0.0
24.13 cm²  1.65 cm²


Où:
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 1650.00 cm²
Flexion négative autour de l'axe x:
Dans toute poutre comportant une zone tendue, qu'elle soit soumise à la
flexion simple ou composée, les armatures longitudinales de traction
doivent présenter une section au moins égale à 0.001 de la section droite
de la poutre (Article B.6.4):
16.08 cm²  1.65 cm²
Où:
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 1650.00 cm²

Page 17 of 21
Flexion positive autour de l'axe X:
Dans les poutres soumises à la flexion simple ou composée, les
armatures longitudinales de traction doivent avoir une aire supérieure à
As,min (Article A.4.2):

As  As
12.71 cm²  1.99 cm²
Où:

As,min : 1.99 cm²

Avec:
W1: Module résistant de la section en béton. W1 : 15125.00 cm³
z: Bras mécanique. z: 458.10 mm

ft28  0
ft28 : 2.10 MPa

A 
Où:
fc28: Résistance caractéristique à la compression du
béton. fc28 : 25.00 MPa
fe: Limite élastique de l'acier. fe : 347.83 MPa
Flexion négative autour de l'axe X:
Dans les poutres soumises à la flexion simple ou composée, les
armatures longitudinales de traction doivent avoir une aire supérieure à

s,min
As,min (Article A.4.2):

As  As
10.63 cm²  1.99 cm²
Où:

As,min : 1.99 cm²

Avec:
W1: Module résistant de la section en béton. W1 : 15125.00 cm³
z: Bras mécanique. z: 458.10 mm

ft28  0
ft28 : 2.10 MPa

A 
Où:
fc28: Résistance caractéristique à la compression du
béton. fc28 : 25.00 MPa
fe: Limite élastique de l'acier. fe : 347.83 MPa

Critères de conception par séisme (RPA 99/v.2003, Chapitre 7)


Coffrage (7.5.1)

s,min
Les poutres doivent respecter les dimensions ci-après (voir figure 7.4)
b  20 cm
h  30 cm
h/b  4
bmax  1,5·h + b1

Page 18 of 21
b = 30.0 cm  20.0 cm
h = 55.0 cm  30.0 cm
h/b = 1.8  4.0
b = 30.0 cm  bmax = 3082.5 cm (b1 = 3000.0 cm, P5)
Figure 7.4
Poteau h1 (cm) b1 (cm) Dimensions à respecter (cm)  Max(b1/2, h1/2) (cm)
P5 40.0 30.0 0.0 20.0 *

P6 40.0 30.0 0.0 20.0


Armatures longitudinales. Pourcentage minimal (7.5.2.1)
Le pourcentage total minimum des aciers longitudinaux sur toute la longueur de la poutre est de 0,5
% en toute section.
1.95 %  0.50 %
Armatures longitudinales. Pourcentage maximal (7.5.2.1)
Le pourcentage total maximum des aciers longitudinaux est de:
4 % en zone courante
6 % en zone de recouvrement
1.95 %  4.00 % (zone courante)
Armatures transversales. Quantité (7.5.2.2)
La quantité d'armatures transversales minimales est donnée par:

At  0.0
2.01 cm2  0.90 cm2
b : 30.0 cm
s : 10.0 cm
Armatures transversales. Espacement (7.5.2.2)
L'espacement maximum entre les armatures transversales est déterminé comme suit:
- Dans la zone nodale et en travée si les armatures comprimées sont nécessaires: minimum de
(h/4, 12·)

Le valeur du diamètre  des armatures longitudinales à prendre est le plus petit diamètre utilisé, et
dans le cas d'une section en travée avec armatures comprimées, c'est le diamètre le plus petit des
aciers comprimés.
Les premières armatures transversales doivent être disposées à 5 cm au plus du nu l'appui ou de
l'encastrement.
10.0 cm  13.8 cm
h : 55.0 cm
h/4 : 13.8 cm
 : 16 mm
12· : 192 mm

Les premières armatures transversales sont disposées à 5.0 cm.

Page 19 of 21
8. Vérification du Poutre :
7.1. SEMELLE FILANTE SF2
Référence: (P5-P6-P16)
Dimensions: 1130 x 160 x 40
Armatures: Xi:HA14e=15 Yi:HA14e=15 Xs:HA14e=15 Ys:HA14e=15
Vérification Valeurs État
Contraintes sur le terrain E.L.U:
DTU 13.12. Contrainte de référence calculée à partir des contraintes sur
le terrain maximale et minimale, obtenues en régime élastique

- Contrainte de référence: Maximum: 0.16 MPa


Calculé: 0.119 MPa Conforme
- Contrainte de référence (Séisme): Maximum: 0.24 MPa
Calculé: 0.097 MPa Conforme
Contraintes sur le terrain E.L.S:
- Contrainte de référence:
DTU 13.12. Contrainte de référence calculée à partir des contraintes sur Maximum: 0.107 MPa
le terrain maximale et minimale, obtenues en régime élastique Calculé: 0.086 MPa Conforme
Renversement de la semelle:
Si le % de réserve de sécurité est supérieur à zéro, cela veut dire que
les coefficients de sécurité au renversement sont supérieurs aux valeurs
strictes exigées pour toutes les combinaisons d'équilibre.

- En direction X: Réserve de sécurité: 595.3 % Conforme


- En direction Y: Réserve de sécurité: 98136.9 % Conforme
Compression oblique dans la semelle:
Critère de CYPE

- Situations durables: Maximum: 5000 kN/m²


Calculé: 2532.3 kN/m² Conforme
- Situations accidentelles sismiques: Maximum: 6521.7 kN/m²
Calculé: 1876 kN/m² Conforme
Contrainte tangentielle dans le périmètre critique de
poinçonnement:
Critère de CYPE, basé sur: 'BAEL 91. Article A.5.2,42'

- Situations accidentelles sismiques: Maximum: 978.2 kN/m²


Calculé: 608.7 kN/m² Conforme

7.1. SEMELLE FILANTE SF3


Référence: (P9-P10-P12-P18-P19-P21-P24)
Dimensions: 175 x 1130 x 40
Armatures: Xi:HA14e=15 Yi:HA14e=15 Xs:HA14e=15 Ys:HA14e=15
Vérification Valeurs État
Contraintes sur le terrain E.L.U:
DTU 13.12. Contrainte de référence calculée à partir des contraintes
sur le terrain maximale et minimale, obtenues en régime élastique

- Contrainte de référence: Maximum: 0.16 MPa


Calculé: 0.11 MPa Conforme

Page 20 of 21
Référence: (P9-P10-P12-P18-P19-P21-P24)
Dimensions: 175 x 1130 x 40
Armatures: Xi:HA14e=15 Yi:HA14e=15 Xs:HA14e=15 Ys:HA14e=15
Vérification Valeurs État
- Contrainte de référence (Séisme): Maximum: 0.24 MPa
Calculé: 0.093 MPa Conforme
Contraintes sur le terrain E.L.S:
- Contrainte de référence:
DTU 13.12. Contrainte de référence calculée à partir des contraintes Maximum: 0.107 MPa
sur le terrain maximale et minimale, obtenues en régime élastique Calculé: 0.08 MPa Conforme
Renversement de la semelle:
Si le % de réserve de sécurité est supérieur à zéro, cela veut dire que
les coefficients de sécurité au renversement sont supérieurs aux
valeurs strictes exigées pour toutes les combinaisons d'équilibre.

- En direction X: Réserve de sécurité: 114119.6 % Conforme


- En direction Y: Réserve de sécurité: 545.1 % Conforme
Compression oblique dans la semelle:
Critère de CYPE

- Situations durables: Maximum: 5000 kN/m²


Calculé: 1338.9 kN/m² Conforme
- Situations accidentelles sismiques: Maximum: 6521.7 kN/m²
Calculé: 1059.5 kN/m² Conforme
Contrainte tangentielle dans le périmètre critique de
poinçonnement:
Critère de CYPE, basé sur: 'BAEL 91. Article A.5.2,42'

- Situations durables: Maximum: 750 kN/m²


Calculé: 420.8 kN/m² Conforme
- Situations accidentelles sismiques: Maximum: 978.2 kN/m²
Calculé: 327 kN/m² Conforme

Ingénieur Génie Civil

Page 21 of 21