Vous êtes sur la page 1sur 8

lien

{ }
www.pdcvr.ch
Médias et démocratie
Interview de François Dayer

Congrès du PDCVr
N°47 mars 2011 1er avril, tous à Monthey

Médias et politique
Obligation d’une communication directe

JAB
Case postale 2299
1950 Sion 2
Dossier

« Un bon politicien


{lien}
03–2011
2

communique de manière
authentique et directe ! »
2011, année électorale. Dans cette perspective, le PDCVr a organisé le 21 février à Martigny
un atelier de communication afin de mieux comprendre le fonctionnement et les attentes
de la presse. Mais aussi pour mieux cerner la pertinence de sa propre communication, en
tirer des idées, des pistes d’action. Synthèse des principaux messages.

communication modernes. Et Fabrice


Germanier de déplorer la désormais
rareté qui prévaut en termes de vraies
personnalités politiques. « Les passes
d’armes, les coups de gueule ont dis-
paru des travées du Grand Conseil va-
laisan. Nous sommes en manque de
politiciens ayant des positions tran-
chées ! »
© chab

Un politicien proactif a toutes


Autour de la table : Fabrice Germanier (Rhône FM), Vincent Fragnière (Canal 9), les chances d’intéresser la presse.
Jean-Yves Gabbud (Nouvelliste) et Fabienne Luyet (PDCVr), modératrice. L’engagement citoyen peine à intéres-
ser le grand public alors que les médias
La presse veille à équilibrer « La pro-activité des politiciens n’ont jamais dégagé autant de moyens
la représentation des partis. est déterminante ». pour placer l’activité politique proche
L’information, si elle est devenue plus du citoyen. Au final, comment la presse
généraliste, ne peut être totalement choisit-elle ses sujets politiques ?
neutre. Le journaliste la façonne forcé- La politique valaisanne est en Réponse : TV et radio, du fait des conces-
ment de manière à influencer l’opinion manque de vraies personnalités. sions, sont tenues de couvrir une large
du lecteur. Démocratiquement dange- Il y a quelques années encore exis- palette de sujets, même ceux qui sont
reux ? Les médias y sont-ils attentifs, en taient les tribuns, tel Pierrot Moren. à priori peu « vendeurs ». Ceci dit le
période électorale en particulier ? Ce type de personnalités serait-il en- choix est surtout une question de bon
Réponse  : 3 x « oui ». Chacun des mé- core éligible et « média compatible » ? sens : il y a les sujets dictés par l’actua-
dias présents s’est prévalu d’une char- D’ailleurs, quelles sont les qualités re- lité, les sujets polémiques, les suivis de
te signée par tous ses journalistes. Une quises à cet effet ? dossiers, les sujets de demain. La pro-
charte chrétienne pour le Nouvelliste, Réponse : La combinaison gagnante activité des politiciens est également
rédactionnelle pour Canal 9 et Rhône c’est d’être connu et d’avoir quelque déterminante. « Dans la masse de su-
FM (à consulter d’ailleurs en ligne sous chose à dire. Les tribuns d’un temps jets à traiter pour une session du Grand
www.rhonefm.ch). Avec une volonté d’ailleurs pas si lointain auraient Conseil, un élu qui nous contacte avec
commune : respecter une déontologie donc toutes leurs chances d’être élus une information pertinente sur un dos-
et, au niveau politique, équilibrer la re- aujourd’hui comme hier. Ils devraient sier précis a toutes les chances d’être
présentation des partis. simplement s’adapter aux moyens de repris », a informé Jean-Yves Gabbud.
{lien}
03–2011
3

Et vous qu’en pensez-vous ?

Estimez-vous que les médias soient réellement libres


lorsqu’ils choisissent de diffuser telle information plu-
tôt qu’une autre ?
Votre avis nous intéresse. Merci de nous le faire parve-
nir jusqu'au vendredi 18 mars par mail ou par poste.
Un tirage au sort sera effectué entre les participants à
ce sondage et l’un d’entre eux gagnera une soirée avec
le président du PDCVr. Votre réaction : info@pdcvr.ch
© chab

Un politicien ou un parti doit qu’un parti ait quelque chose à dire, oser prendre position sur les dossiers
oser prendre position, s’exposer. qu’il s’expose lorsqu’un dossier le né- importants, ne pas avoir peur de ses
Quelles sont les attentes des médias en cessite. Pas de langue de bois : « Ceux opinions. Il doit être direct, authenti-
matière de communication politique ? qui la pratiquent ne sont plus regardés que et disponible. » { }
De la part des partis et des candidats. aujourd’hui », assène Vincent Fragnière PDCVr
Réponse : Les journalistes souhaitent qui poursuit : « Un bon politicien doit info@pdcvr.ch

« Le parti majoritaire


doit faire ce qu’il dit »

Interpellés sur les attentes de la presse à l’égard du


Echange de SMS entre Michel Rothen,
PDCVr, les journalistes invités de l’atelier politique ont président du parti et Philippe Revaz,
été clairs. « Majoritaire au gouvernement et au par- journaliste à la RSR, responsable de
Forum
lement, le PDC plus qu’un autre parti doit tenir ses
promesses et concrétiser les projets qu’il annonce », de Michel: bonjour Philippe,
juste une petite question: quel
explique Fabrice Germanier. Quant à la manière dont est l’impact de Facebook sur
le parti communique ? Vincent Fragnière en tête en ap- Forum?

pelle à davantage de rapidité dans les prises de posi-


tion. « Nous sommes devant un appareil qui est lourd de Philippe: bonjour, Facebook
nous permet d’entretenir un
et qui plus est, la plupart du temps nous ne savons pas contact interactif et très informel
à qui nous adresser », souligne-t-il. Et tous de prôner avec nos auditeurs et de mettre
en valeur certaines déclarations
la proactivité dans la réaction à des sujets d’actualité. fortes de nos invités. On y capte
« L’UDC envoie tellement de communiqués de presse aussi des sujets, des débats,
des idées qui peuvent inspirer
que le 90% d’entre eux est poubellisé. Reste qu’un et enrichir l’émission elle-même.
10% trouve écho dans nos colonnes, ce qui est plus Avouons qu’on s’y amuse pas
mal aussi…
que pour les autres partis », explique Jean-Yves Gab-
bud. Dès lors le PDC doit-il communiquer à tout-va ?
Non, affirmeront certaines voix en fin d’atelier, car no-
tre responsabilité gouvernementale nous impose une
action plus réfléchie. (voir aussi l’édito en p.5)
Interview

{lien}
03–2011
4

Médias et démocratie :
distinguer le vrai du faux.
VRAI-FAUX avec François Dayer. Les médias sont-ils un moyen d’expression essentiel pour
les acteurs démocratiques ? Si oui, jusqu’où s’étend leur rôle et leur influence ? Ne leur accor-
de-t-on pas trop de pouvoir ? Les réponses de l'ancien rédacteur en chef du Nouvelliste.

duit ou d’une prestation occupe une place importante. Nous


avons les mêmes droits pour la communication que l’on re-
çoit. On doit savoir à quel produit correspondent nos mé-
dias, quels principes les régissent. En ce sens, chacun d’eux
devrait publier une charte.
A un autre niveau, tout savoir sur des élus ou des candidats
n’est légitime que lorsque ces personnes sont dans leur ac-
tion politique, même si la tendance « people est inévitable ».
L’idéal pour le journaliste est de concilier l’intérêt public et
l’intérêt « du » public…

La presse d’opinion a disparu au profit d’une presse


manipulée par des intérêts économiques.
FAUX } même si le pouvoir réel a changé de camp, si l’éco-
nomie prend le pas sur la politique, même si les journaux
Les médias sont un moyen essentiel d’expression d’opinions ont tendance à disparaître. Pour autant, l’opinion
démocratique. est dans toute la presse, partout. Aux lecteurs de faire la
VRAI } Force est de constater aujourd’hui que médias et dé- distinction. On en revient à la notion de la nécessaire trans-
mocratie se confondent en particulier à l’heure où Facebook parence. Le problème, pour le citoyen, est de savoir à quel
est devenu le véhicule de la revendication. Aucun doute : le moment les intérêts économiqus prennent deviennent do-
pouvoir, la politique, la gouvernance, ne peuvent plus exis- minants.
ter sans communication. Malheureusement on confond trop
souvent communication et information. Il ne faut pas surestimer le rôle des médias.
VRAI } Dans le cas de votations fédérales, la presse fait la
Les candidats aux élections dépendent complètement différence lorsqu’on se trouve dans une situation 48% - 52%
des médias. pour tel ou tel projet, ce qui est rare de surcroît. Il est illu-
VRAI } et cela se vérifie tous les jours. Ce qui ne veut pas dire soire de croire qu’un média peut faire basculer l’opinion et
qu’il faut être complaisant et aimable dans son discours. s’il tente l’exercice, c’est souvent l’effet inverse qui se pro-
L’important est d’être pro actif voire activiste, ceci d’autant duit. Ce qui est davantage préoccupant aujourd’hui, c’est
plus qu’il existe une panoplie d’outils pour communiquer la publicité qui aggrave (parfois) le langage politique, qui
sur son engagement. dérape, qui manque de déontologie. Ce glissement-là est à
analyser. { }
Les médias sont totalement transparents.
FAUX } mais ils devraient l’être. Nous vivons dans une so- Danièle Bovier
ciété de consommation, dans laquelle la traçabilité d’un pro- Journaliste indépendante
info@agence-dialog.ch
Editorial

{lien}
03–2011
5

La communication

{ au cœur de notre
vie moderne
Les moyens ne manquent pas : téléphone, télévision, radio, presse écrite, internet… Cette
panoplie d’outils promeut-elle ou tue-t-elle la relation humaine ? Ne dit-on pas que trop
d’informations tue l’information ?

Nous soustrayons trop souvent notre présence à la présence donc être crédibles et réalistes. Nous devons aborder l’en-
de nos interlocuteurs directs, tel l’adolescent qui mobilise semble des problèmes, que ceux-ci soient accrocheurs ou
son portable à la table familiale, tel l’adulte mangeant face techniques, parfois bien éloignés des préoccupations quoti-
à son téléviseur, tel l’indifférent lançant ses SMS face à ses diennes du citoyen.
amis. Emprisonnée dans ces moyens, la communication se
fraie une impasse. Le LIEN qui nous unit n’est pas qu’un journal. Il est un
moyen parmi d’autres qu’exploite votre parti pour commu-
« La parole est vitale et identitaire, elle crée l’homme », af- niquer. Lien privilégié entre ses membres, Son contenu et
firme le philosophe Michel Lacroix. plus encore se déclinent aussi sur bien d’autres plateformes
(sur le site du PDCVr, Facebook, Twitter, etc)
La communication offre ses créneaux, en éventail : la sim-
ple politesse, l’attention permanente à l’autre, l’écoute in- Mais vous l’avez compris notre parti, de par ses structures,
tensive de ses propos, l’intérêt ouvert aux mots (aux maux) privilégie à tous ses échelons un contact direct entre le ci-
d’autrui. toyen et ses représentants. Commune, canton, confédéra-
tion : vous y trouverez une écoute attentive, intelligente et
Le flot continu d’informations noie l’individu. Aussi la com- des réponses mûries, fermes et respectueuses qui « créent
munication se doit d’être efficace. Capter l’attention du ci- l’homme » et la démocratie, au-dessus du débat passionnel
toyen et aiguiser son sens critique est donc vital pour un et émotionnel. { }
parti politique. Mais cela ne doit pas se faire à n’importe
quel prix. Si certains partis usent et abusent des moyens ac- Serge Métrailler
tuels pour faire leur propagande avec des propos simplistes Vice-président du PDCVr
et racoleurs, le rôle de parti majoritaire qu’occupe le PDC en serge.metrailler@bluewin.ch
Valais lui impose une responsabilité. Nos propos doivent

Le nouveau lien vous plaît et vous le prouvez par vos nombreux dons. Merci pour votre
soutien qui nous encourage à poursuivre dans cette voie.
Nouvelles de campagne

{lien}

La commission électorale
03–2011
6

a débuté son travail


traiter et de proposer les meilleures options à la commis-
sion. D'ores et déjà je peux dire que le PDCVr renforcera
ses contacts avec les citoyens grâce à diverses rencontres
qui seront organisées, à une présence forte dans toutes les
manfiestations locales et cantonales et surtout l’éventail des
réseaux sociaux sera dynamisé.

Deux représentants de la commission ont rencontré les can-


didats connus. Cette première séance nous a démontré que
La commission électorale que j’ai l’honneur et le réel plaisir nous sommes sur la même longueur d’onde, tous convain-
de diriger s’est mise à la tâche dans une ambiance agréa- cus qu’ensemble, en tirant tous à la même corde, nous ob-
ble et positive. L’équipe est enthousiaste. Sa composition tiendrons un résultat positif.
est équilibrée grâce aux jeunes et à leurs connaissances des
nouvelles technologies, aux femmes et à leur souci d’une La commission doit effectuer son travail mais… la campa-
démarche pragmatique et aux « anciens » dont l’expérience gne électorale est la période durant laquelle vous devez tous
contribuera à éviter certaines actions contreproductives. faire la promotion des candidats qui seront présentés offi-
ciellement au Congrès du 1er avril prochain.
La commission est organisée en 5 groupes, chacun ayant un
mandat précis correspondant aux exigences actuelles dans Raymond JACQUEMOUD
ces domaines : Politique  – Finances -  Marketing - Médias Président de la commission électorale
- Multimedia. Cela permet de gérer en détail les thèmes à villableue@netplus.ch

Composition de la commission élections fédérales : savez-vous


électorale 2011 déjà pour qui vous allez voter ?
Je ne sais pas/pas de réponse Oui, je vote toujours
Président JACQUEMOUD Raymond pour le même parti

Conthey FILLIEZ J.-Jérôme Je ne voterai Oui, je me
pas 6% suis déjà
Entremont COPPEY Bertrand
décidé au vu du
Hérens A désigner 17% programme
Martigny CARRON Emmanuel du parti
24% 6%
Monthey DUBOSSON Pascal
Sierre VIACCOZ Thierry
Sion JACQUIER-DELALOYE Anne 29%
18%
St-Maurice DUBOIS Jérôme
JDC PERNET Matthieu

Non, je décide plutôt Non c'est encore
Vice-Président PDCVr METRAILLER Serge spontanément et au trop tôt et je dois
Secrétaire générale LUYET Fabienne dernier moment encore y réfléchir
Coopération N° 8 du 22 février 2011 – Source : sondage réalisé par l'Institut
Link auprès d'une population représentative de 518 personnes
PDCVr

{lien}

Congrès du PDCVr
03–2011
7

Monthey le 1er avril.


« Sans le PDC, pas de Suisse »… Candidats au Conseil national
Et sans le PDC, pas de Valais non plus. La politique de notre
parti est fondée sur le respect, l’équilibre et la responsabi- Christophe Darbellay
lité. Nous pouvons revendiquer la bonne gestion de notre Age : 40 ans
canton comme celle de la Suisse car une grande majorité des Etat civil : marié, 1 enfant
solutions trouvées au parlement sont le fruit de propositions Domicile : Martigny-Croix
du PDC et de ses élus. Formation : ingénieur EPFZ
Hobbys : Alpinisme, randonnée à ski, chasse, VTT
Nos candidats, des porteurs d’idées Animal : le cerf
Les personnalités qui seront présentées ont l’expérience, la
conviction et le brin de folie nécessaires pour se mettre à Paul-André Roux
disposition, pour défendre en priorité la famille, l’emploi, Age : 51 ans
l’environnement et la sécurité. Etat civil : marié, 2 enfants
Actuellement, quatre candidats à la candidature sont prêts Domicile : Grimisuat
à se lancer dans la campagne. Afin de compléter l’équipe, Profession : expert fiscal diplômé
le PDCVr doit pouvoir compter encore sur les femmes et sur Hobbys : VTT, vélo, randonnées en montagne
la tranche d’âge qui devra relever les défis de la prochaine Animal : le braque hongrois
législature, les 60+. Une liste à six ? Réponse le 1er avril.
Yannick Buttet
PDCVr Age : 33 ans
info@pdcvr.ch Etat civil : marié, 2 enfants
Domicile : Muraz (Collombey)
Formation : licencié en sciences politiques
Hobbys : ski, course à pied, tir sportif
Animal : le chamois

Jean-Paul Salamin
Age : 46 ans
Etat civil : séparé
Domicile : Sierre
Profession : avocat et notaire
Hobbys : athlétisme, visites de galeries d’art
Animal : le cheval

Candidat au Conseil des Etats


invitation au congrès
Vendredi 1er avril à 19h00 à Monthey, Jean-René Fournier
halle Giovanola Age : 54 ans
Route de Clos-Donroux 1 Etat civil : marié, 6 enfants
(suivre Zone industrielle Clos-Donroux) Domicile : Sion
Ouverture des portes à 18h00 Engagement : Conseiller aux Etats
N'oubliez pas votre carte de membre ! Hobbys : ski de randonnée, photographie
Animal : le chamois
La der

Ils ont la pêche !

PDCVr Carte blanche à...


Rue de Conthey 10
cp 2299 Carte blanche, ou plutôt... violette, puisque nous entrons dans le temps du Carême. Le violet,
1950 Sion c’est la couleur de l’attente, comme les teintes du ciel avant que se lève l’aube nouvelle.
T 027 322 15 37 Carême, le mot veut dire en latin « quarante » : 40 jours, un long temps, pour préparer la fête
F 027 323 13 29 des fêtes, la solennité de Pâques.
E-mail pdcvr@bluewin.ch  
www.pdcvr.ch Peut-être que le PDC désire se revêtir de violet, dans l’espérance d’une sorte de « résurrec-
ccp 19-1801-3 tion » en octobre. Ce sera long s’il faut d’ici là vivre dans le jeûne, le partage et la prière.
Le secrétariat est ouvert Quoique… Le Carême n’a rien de morose (je déteste l’expression « de quoi fais-tu carême
le mardi et jeudi cette année ? »). Il ressemble plutôt à une période d’intense entraînement - c’est l’étymo-
(8h-12h / 13h30-17h) logie du mot « ascèse » - avant un grand rendez-vous. Comme celui des athlètes avant un
et mercredi matin championnat du monde. Le retour à l’essentiel, pour mieux redire oui aux promesses de
(8h30-11h30) son baptême, la nuit du Samedi Saint. Le re-centrement sur les valeurs fondatrices de notre
démocratie, pour mieux convaincre les « Suisses, heureux » de l’être.
 
Je reste persuadé que le PDC, comme tout autre parti qui le souhaite d’ailleurs, a tout à
gagner à affirmer clairement son identité C. C comme Carême…

Abbé François-Xavier Amherdt


Professeur de théologie pastorale à l’Université de Fribourg