Vous êtes sur la page 1sur 12

COURS DE CONTRÔLE ET

CONTENTIEUX FISCAUX
tkousok@yahoo.fr

Cabinet Thomas2K&Partners

Téléphone : 6 79 84 26 34 / 6 99 93 89 50 / 2 22 22 07 90

Sommaire
TITRE 1 : LE CONTRÔLE FISCAL ................................................................................................. 3

SECTION 1 : CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES ........................................................................ 3

1. Définition du contrôle fiscal ............................................................................................. 3

2. L’art de recevoir le vérificateur/l’inspecteur des impôts/contrôle fiscal ......................... 3

SECTION 2: LES OBJECTIFS POURSUIVIS PAR L’INVESTIGATION DE


L’ADMINISTRATION FISCALE ................................................................................................ 21

1. L’arbre dichotomique de la fraude. ................................................................................. 21

2. Le suivi des comptes ...................................................................................................... 23

A. Quelques comptes du passif ........................................................................................... 23

B. Quelques comptes d’actifs .............................................................................................. 25

C. Les comptes de produits ................................................................................................ 27

D. Les comptes de charges .................................................................................................. 27

TITRE 2 : LA GESTION DU CONTENTIEUX .............................................................................. 28

SECTION 1 : Généralités ........................................................................................................... 28

1. Compétence du juge judiciaire ...................................................................................... 29

2. Compétence du juge administratif ................................................................................. 30

SECTION 2 : LE DÉROULEMENT DE LA PROCÉDURE DEVANT LES TRIBUNAUX


ADMINISTRATIFS ................................................................................................................... 37
Commenté [u1]: Pas de vérification inopinée, mais
possibilité de contrôle inopiné.
Car pas de possibilité de faire une vérification sans
rentrer dans une comptabilité. La compta implique la
TITRE 1 : LE CONTRÔLE FISCAL partie double.
Même la manipulation d’une comptabilité peut
équivaloir à une vérification de compta.
SECTION 1 : CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES Si :
Pas d’informations sur le délai
Pas d’avis de vérification
1. Définition du contrôle fiscal Pars de charte du contribuable
Possibilité de demander l’annulation. Mais possibilité
Le contrôle fiscal est un pouvoir donné à l’administration fiscale et qui a pour objet de s’assurer de retarder la nullité, car vous pouvez perdre.
Principe fiscal : la vérification effectuée ne peut plus
par divers moyens légaux, tels que : être faite sur les exos contrôlées. Aussi, les dossiers
attaqués peuvent être forclos.
- Le droit de communication ;
Vérification de comptabilité implique contrôle sur
- Le droit d’enquête ; pièces et sur place.
Contrôle sur pièces = contrôle de cohérence, donc non
- Le contrôle sur pièces ; nécessité de venir dans les bureaux des inspecteurs avec
les documents.
- Le contrôle ponctuel ; Délai : pas du tout 15 jours ouvrables. Mais 15 jours.

- La vérification partielle de comptabilité ; et Ex de tricherie :

- La vérification générale de comptabilité, que les contribuables se sont acquittés Commenté [u2]: La vérification générale de compta est
le degré supérieur de contrôle de l’administration
correctement de leurs obligations comptables, déclaratives, et de paiement des divers fiscale.
Une confusion d’une forme de contrôle peut entrainer la
impôts, droits et taxes dus à l’État. nullité du contrôle.
Ex : détournement de procédure, vérification de compta
sans avis de vérification mais avis de passage. Non-
À l’issue du contrôle, l’administration est en droit d’assujettir au prélèvement obligatoire tous les respect d’une garantie accordée par la loi. ... [1]
redevables qui s’y ont été soustraits, ou en droit d’apporter des compléments d’imposition Commenté [u3]: Paiements spontanés et dans les
délais. Car régime déclaratif.
initialement faits. S’assurer que vous tenez une comptabilité. La matière
imposable tenant de la comptabilité.
Documents comptables à conserver pendant 10 ans.
2. L’art de recevoir le vérificateur/l’inspecteur des impôts/contrôle fiscal Souscrire les déclarations mensuelles. Déclarations qui
doivent être payées. (Déclaration liquidative)
Notre ambition est de vous donner les clés pour affronter le contrôle fiscal et surtout dominer le
Commenté [u4]: Le contrôle a pour but :
stress qui pèse sur tout contribuable à l’arrivée des agents des impôts. Si le contrôle fiscal vous De ramener ce qui est hors champ (exemption, est faite
de par la volonté de la loi). Si vous êtes dans le champ,
fait peur, rassurez-vous que vous n’êtes pas le seul. Et pour dédramatiser le contrôle, considérez mais la loi vous dispense de paiement de l’impôt, vous
le contrôle comme une partie d’échecs dans laquelle l’administration aura les pions blancs et êtes exonérés.
Les sanctions sont hiérarchiques :
jouera la 1ère, toutefois, vous pouvez prendre l’avantage à condition de maitriser les règles du jeu. De bonne foi (toute faute commise par l’entreprise est
réputée avoir été commise de bonne foi) ... [2]
Car c’est un combat où la psychologie occupe une place prépondérante. Et comme dans toute
Commenté [u5]: On parle donc des soustractions
confrontation, sachez utiliser vos forces, et jouez avec les faiblesses de l’adversaire. fiscales.
Le contrôle permet de ramener les contribuables dans le
champ.
A. Les péchés à ne pas commettre lors de l’arrivée du vérificateur dans l’entreprise Le contrôle est semblable à un filet qui pèche des
poissons.
Sans être exhaustif, nous nous limiterons à 9 ou 8 péchés :
Commenté [u6]: L’administration est en droit
d’apporter des corrections.
Cela peut être le cas des omissions ou insuffisances,
assorties de sanctions. Sanctions qui peuvent être des
pénalités, majorations et parfois, intérêts de retard.
Péché N°1 : Fermer la porter au nez des vérificateurs
Certains contribuables (entreprises) croient astucieux de fermer boutique le jour où la descente
du vérificateur a été programmée. Erreur fatale, car, l’administration ne baissera pas les bras
parce qu’il s’agit d’un délit de fuite ou d’opposition au contrôle fiscal, sanctionné doublement par :

- la procédure sanction et taxation d’office assortie de pénalités de mauvaise foi et Commenté [u7]: Sans préjudice des poursuites pénales.
Car il s’agit d’un délit.
sanction répressive, c'est-à-dire les poursuites à l’encontre du contribuable ;

Péché N°2 : Tomber dans un excès de convivialité


S’il est normal d’offrir un café à l’agent du fisc, il est plus risqué de l’inviter dans les meilleurs
restaurants de la ville. S’il ne se sent pas acheter, il en profitera certainement pour vous faire
parler.

Péché N°3 : Croire que les vérificatrices sont plus conciliantes.


Elles sont apparemment plus sympathiques que leurs collègues masculins, mais beaucoup plus
sévères.

Péché N°4 : Laisser le libre accès du vérificateur aux dossiers Commenté [u8]: Laisser le vérificateur fouiller vos
archives, vos chronos. Il pourrait faire la fouille
systématique.
Péché N°5 : Ne les laisser pas faire des photocopies eux-mêmes Interdit d’emporter des originaux.
Toujours demander les pièces justificatives avant de
Péché N°6 : Ne laisser pas vos salariés parler librement aux vérificateurs, ou créer des relations photocopier
Commenté [u9]: Mettre une secrétaire ou un employé.
amicales avec le vérificateur Toujours garder une copie des copies des agents du fisc.
Car ces derniers vos personnels vont toujours lâcher des informations sans le savoir, et le Car cela permet de suivre le contrôle par la suite.
Ex : convention de prêts entre les dirigeants : abus de
vérificateur n’hésitera à faire de la collecte sauvage. Par conséquent, prévenez vos salariés de la biens sociaux
Convention de siège : principe de matérialité
présence du vérificateur dans l’entreprise ; et recommander la discrétion. Désignez donc à cet
Noter la soustraction frauduleuse de documents de
effet, un interlocuteur du vérificateur. l’entreprise. Qui est un délit.
Commenté [u10]: Pour certaines questions
Péché N°7 : Éviter les obstructions systématiques importantes, demander l’avis de la hiérarchie. Ne pas
dévoiler les secrets de l’entreprise.
Ne pas choisir une personne de mauvaise moralité ou
Péché N°8 : Éviter les dépôts de déclaration hors délais une mauvaise frustrée.
Commenté [u11]: Répondre avec finesse, avec tact.
Péché N°9 : Éviter de laisser apparaitre des anomalies grossières dans votre déclaration Ne rien négliger. Ne pas dévoiler son tort.

C'est-à-dire les incohérences notoires dans votre DSF Commenté [u12]: Cela vous place automatiquement
dans le dossier des suspects. Car il y a un fichier des
suspects.
Mais le plus grand péché, c’est la panique. Veiller à la formalité des déclarations dans les délais.
Commenté [u13]: Exemple : les terrains et les
Prochainement constructions
Ne pas envoyer les terrains dans les constructions.
Distinguer la vérification générale de comptabilité (annoncée par un avis de vérification) alors
que les autres formes sont annoncées par des avis de passage (qui peut être donné séance tenante),
et non avis de vérification. Mais avis de vérification, il faut un délai.

jeudi 8 octobre 2015

B. De la gestion du contrôle fiscal proprement dite : acceptation du contrôle


Cette acceptation du contrôle peut se faire à travers l’internalisation des règles et préceptes ci-
après :

- Le contrôle fiscal est d’abord la contrepartie du système déclaratif. S’il y a contrôle,


c’est aussi parce que la confiance n’exclut pas la méfiance. Parce qu’il y a cette
confiance, le législateur a mis sur pied un système déclaratif (autodéclaration) ; c’est
pourquoi l’État a reçu un pouvoir très élargi Commenté [u14]: Le contrôle n’est pas habilité à
inspecter la gestion. Sauf si les fautes de gestion ont des
o D’investigation conséquences fiscales.
Le contrôle n’est pas un fatalisme (dédramatiser)
o De vérification. Pour s’assurer de :
Commenté [u15]: Y compris la qualité du contrôleur
 L’exactitude des impôts. Ne pas accepter tous les actes (y compris les
actes illégaux) posés par le contrôleur. Il faut donc
 La régularité surveiller les agissements des agents des impôts.
 La sincérité des déclarations souscrites. Commenté [u16]: Le référentiel légal et réglementaire.
C’est l’arme appropriée. Cet instrument est le Code
général des impôts, le Livre de procédures fiscales, les
L’obligation d’accepter le contrôle fiscal comme contrepartie du système déclaratif n’équivaut pas lois de finances et la Jurisprudence fiscale.
à l’obligation de tout accepter. Par conséquent, il faut s’armer contre la dérive répressive de Commenté [u17]: Exemple : Le délai de préparation est
passé de 8 à 15 jours depuis la dernière Loi de finances.
l’administration fiscale. Et pour ce faire, il faut maitriser la norme du contrôle fiscal. Exemple : Cas du sucre. Les taxes d’amont se
répercutent sur les clients en aval. Sauf si les opérations
qui concourent à la fabrication du sucre sont aussi
Conseil : exonérées.
Il serait souhaitable pour une entreprise d’être imposée
plutôt que d’être exonérée.
L’entreprise doit avoir des documents fiscaux actualisés et surveiller le respect des Les exonérations personnelles sont très dangereuses.
prérogatives/garanties reconnues à tout contribuable ou toute entreprise contrôlée. En plus, vous Exemple : La TVA au CIME, pour les entreprises qui
réalisent un CA inférieur à 50 000 000
devriez considérer le contrôle comme résultant d’une programmation minutieusement élaborée Commenté [u18]: Le contrôle ne se passe pas par
par vos services de gestion. hasard. Il y a toute une logique derrière les contrôles. Il
y a un certain nombre d’indicateurs qui poussent
l’administration fiscale à contrôler. Ces indicateurs sont
Parmi les indicateurs qui attirent le contrôle vers l’entreprise, il convient de citer sans produits par l’entreprise elle-même.

être exhaustif : Commenté [u19]: Plus une entreprise grandit, plus elle
attire le contrôle. Ex : une entreprise qui passe de
l’impôt libératoire au régime simplifié.
- La taille de l’entreprise ; Commenté [u20]: Exemple : Entreprise commerciale
- Le non contrôle pendant plusieurs années ; qui n’exporte pas ou à l’État ou à des entreprises qui
pratiquent la retenue à la source, dégage toujours des
- Le bénéfice réalisé par l’entreprise au cours des quatre (04) dernières années des crédits d’import ou obtient des remboursements. Elle
est en situation de crédit structurel. Pourquoi ?
exonérations d’impôts, des crédits d’impôts ou d’un régime fiscal particulier ; Soit des ventes sont non comptabilisées, soit il y a des
stocks restants dans le magasin de l’entreprise.
- L’enrichissement exponentiel des dirigeants face à une entreprise en état de déliquescence Commenté [u21]: Exemple : une entreprise qui ne paie
plus ses salariées ou ses fournisseurs.
avancée ;
- Le changement permanent de domicile fiscal au rythme régulier de deux (02) ou quatre Commenté [u22]: Ou encore changement de raison
sociale.
(04) ans ;
- La cessation intempestive d’entreprise suivie d’une reprise par les mêmes dirigeants ; Commenté [u23]: Les inspecteurs à cet effet doivent
suivre les journaux d’annonces légales
- Les dénonciations [par les ennemis intimes de l’entreprise] ;
Commenté [u24]: Également la déclaration du listing
- La délation fiscale [articles 101, 102 et suivants du CGI] : c’est l’obligation légalement faite du fournisseur des achats.
Ex : Les ristournes faites au Brasseries.
aux entreprises de déclarer les sommes supérieures ou égales à 250 000 F l’an versées à
Commenté [u25]: Peut venir de prélèvement de
des tiers à titre de commissions, honoraires, vacations, et toute autre rémunération… dividendes par passation de charges
- Les déclarations de déficits systématiques Commenté [u26]: Faire de l’audit fiscal préventif et
interne. Une fois les fautes détectées, il faut faire la
- Les déclarations tardives et répétées ; régularisation spontanée qui dispense des sanctions
(article L34 du Livre de procédures fiscales). C'est-à-
- Le cas de l’entreprise faisant l’objet d’une procédure d’alerte initiée par les associés ou le dire avant notification de l’avis de vérification.
Cet article L34 permet au contribuable de produire des
commissaire aux comptes dans l’exercice de sa mission légale. déclarations rectificatives.
L’initiative des réparations n’incombe pas seulement à
l’administration.
Informer de l’existence dans l’entreprise de l’un quelconque des clignotants/signes avant- Exemple : Omission de paiement du droit au bail. Se
coureurs sus évoqués. présenter spontanément à l’administration pour payer
l’import à titre de régularisation et ne supporter que le
principal.
Exemple : Si votre entreprise fait l’objet d’une enquête économique par les brigades de recherche
Commenté [u27]: C'est-à-dire apprêter les justificatifs
ou par la cellule mixte douanes-impôts visant à détecter les exportations fictives et même si les de toutes les opérations à l’exportation.
Conséquence l : Le rejet de la déduction de la TVA et les
résultats de l’enquête sont nuls, mettez à jour le dossier de vos exportations. crédits d’impôt y afférents.
Commenté [u28]: L’administration a le pouvoir de
C. Les limites au contrôle fiscal revenir sur l’assiette et sur le recouvrement. C’est une
épée à double tranchant pour le contribuable et pour
Chercher des limites au contrôle fiscal revient à déterminer le droit de reprise de l’administration.
Il s’agit d corriger les erreurs partielles ou totales,
l’administration, c'est-à-dire déterminer le pouvoir donné à l’administration fiscale pour rectifier volontaires ou involontaires.
Exemple : Sommes indument payées = contribuable
les erreurs, omissions, insuffisances constatées dans l’assiette de l’impôt ; ou, pour le Sommes irrégulièrement payées = Administration
fiscale
recouvrement des impôts et taxes. Les prescriptions sus indiquées ne peuvent pas être invoquées Le délai de prescription est le point de démarcation de
pour les impôts retenus à la source, ou ceux dont l’entreprise n’a été utilisée que comme collecteur ce droit de reprise. Il varie selon la nature des impôts.
... [3]
de l’impôt. Commenté [u29]: Exemple : Les retenues sur salaires
ne sont pas les imports de l’entreprise.
D. Les différents types de contrôle Cela devient un détournement de fonds publics. Si
l’entreprise ne reverse pas les fonds retenus. ... [4]
Le droit de contrôle de l’administration se subdivise en deux (02) variantes : Commenté [u30]: Le contribuable doit bien lire les
correspondances de l’administration
- Les contrôles-information [pour la collecte de l’information] et Commenté [u31]: Le droit de communication
Le droit d’enquête : un procès-verbal est dressé en vue
- Les contrôles-redressements de préparer le contrôle ou l’enquête
Le droit de visite ... [5]
Commenté [u32]: Contrôle sur pièces : il prépare
d’autres formes de contrôles plus approfondis. C’est le
1er degré ... [6]
1. Les contrôles-information Commenté [u33]: Le droit de communication
Le droit d’enquête : un procès-verbal est dressé en vue
de préparer le contrôle ou l’enquête
1.1. L’exercice du droit de communication Le droit de visite
Ce sont des instruments préparatoires au contrôle
1.1.1. Définition redressement

Le droit de communication (articles L 42 à L 46 du LPF) est un pouvoir qui permet aux agents Commenté [u34]: Agents ayant au moins le grade de
de l’administration fiscale, pour l’établissement de l’assiette et le contrôle des impôts, de prendre contrôleurs et dument mandatés

connaissance et au besoin, copie, des documents en vue de leur utilisation pour la régularisation
éventuelle d’un dossier fiscal. « Le droit de communication ne peut en lui-même
donner lieu à une notification de redressement. ». Par conséquent, il s’agit d’un pouvoir
d’investigation aux fins de collecte des informations à but fiscal.

Conseil : Comment aborder le droit de communication

Lutter contre les détournements de procédures. Ces détournements de procédures interviennent


lorsque le droit de communication est exercé auprès de l’entreprise dont l’assiette fiscale doit être
régularisée. Commenté [u35]: Les informations collectées ne
peuvent donner lieu directement à un redressement.
Mais un inspecteur sage passera par un contrôle sur
Exemple : L’exercice du droit de communication transformé en vérification générale de pièces.
comptabilité. Il y a un risque d’être pénalisé, car il y a là un détournement de procédures.

Ainsi, le droit de communication est annoncé par un avis de passage. Dans cet avis, il doit
préciser que cette tâche ne saurait se transformer en une vérification de
comptabilité.

Ce droit de communication peut s’exercer par simple demande. Commenté [u36]: Il peut s’exercer de deux manières :
Descente sur place dans l’entreprise susceptible de
posséder les informations voulues.
1.2. Le droit d’enquête Note : L’article L 44 dispose sur l’emport des documents
par les agents du fisc.
Le droit d’enquête, qui ne doit pas être confondu au droit de contrôle, est un pouvoir donné Le passage de l’inspecteur doit revêtir un relevé passif et
non une analyse critique.
à l’administration fiscale pour se faire présenter les factures de comptabilité matière, ainsi que les Ex : comparaison entre chiffre d’affaires des opérations
exonérées et des opérations taxables.
livres, les documents professionnels se rapportant, ou ayant un lien avec la facturation de la TVA ;
aux fins de procéder à la constatation matérielle de ces éléments physiques. Commenté [u37]: Exemple : demande de
communiquer le chiffre d’affaires avec telle entreprise.
Généralement, ces demandes s’adressent aux banques.
Ce droit d’enquête peut également porter sur la présentation de tout document douanier,
Commenté [u38]: TVA fictive : c’est l’état qui
justifiant la perception de la TVA à l’importation, ou de l’application d’un régime suspensif. rembourse l’impôt et non l’entreprise.
Commenté [u39]: Le droit d’enquête est régi par les
Le droit d’enquête a été renforcé par la loi de finances 2010, car, jusqu’à la fin de l’exercice 2009, articles L49 à L50 bis
la législation [dans le cadre de l’exercice du droit d’enquête] accordait à l’administration fiscale la Commenté [u40]: Différé de paiement de droits de
douane.
TVA exigible lors de la mise en consommation effective,
et non lors du franchissement du cordon douanier.
faculté de se faire présenter les documents comptables et professionnels, sans en préciser les
modalités.

Les nouvelles dispositions sur le droit d’enquête insistent sur les modalités d’exercice de ce droit,
et en parallèle, sur les garanties accordées au contribuable. Ainsi, seuls les agents des impôts
ayant au moins le grade de contrôleur des impôts peuvent exercer le droit d’enquête, et,
sous l’autorité de leurs supérieurs hiérarchiques.

Par ailleurs, il convient de noter que désormais les services fiscaux ont accès aux locaux de
l’entreprise, aux magasins, aux dépôts et aux voitures servant au transport de marchandises ou Commenté [u41]: Voitures utilitaires, pas n’importe
quelles
de matières premières.

Le lieu d’exécution de cette mission est fixé au siège de l’entreprise ; toutefois, lorsque
l’exploitation est faite dans une maison d’habitation, une ordonnance du juge compétent
devra être sollicitée. Commenté [u42]: Violation du domicile. De par la
constitution.
Respect des heures d’ouverture.
Dans tous les cas, vous devrez toujours vous assurer qu’un avis de passage indiquant :

- le service, Commenté [u43]: Article L 11 du LPF

- les lieux à visiter,


- les documents à présenter et
- les personnes chargées de l’enquête vous a été servi, même lors de la 1ère intervention
contre décharge.

Également, ces nouvelles dispositions permettent à l’administration de prendre copie des


documents ; et cette prise de copie se fait au sein de l’entreprise ; et l’exploitation hors
entreprise ne peut s’opérer que sur autorisation du contribuable, ou de son
représentant.

De même, seuls les documents dont l’importance est avérée pour la détermination de la situation
du contribuable, ou de ses partenaires d’affaires devront être présentés. Commenté [u44]: Demande d’acte de naissance,…etc.
Le périmètre d’action de l’entreprise
Enfin, il faut veiller au respect des délais légaux prévus à l’article L50. À 30 jours qui suivent
la dernière intervention, 1 procès verbal doit être dressé. Ce procès verbal ne devrait pas se
transformer en une notification de redressement. Commenté [u45]: Le droit d’enquête est exclusivement
limité à la TVA.
Une TVA qui n’apparait pas sur une facture, ne peut pas
donner droit à déduction.
1.2.1. Les sanctions relatives au droit d’enquête Commenté [u46]: Article L104 du LPF
L’article L 50 bis dispose que « toute personne qui se soustrait ou s’oppose à l’exercice du droit
d’enquête doit faire l’objet d’une mise en demeure, et doit s’exécuter à compter de la réception
de la mise en demeure (le cachet de la poste, ou le bordereau de décharge en cas de remise en Commenté [u47]: L’adresse postale tient lieu de
domicile.
mains propres fait foi).

2. Les contrôles redressement


Le contrôle sur pièces est régi par les dispositions des articles L21 à L32 du LPF. Commenté [u48]: Ou contrôle de base.

2.1. Le contrôle sur pièces

2.1.1. Définition
Le contrôle sur pièces est un pouvoir donné à l’administration fiscale pour procéder au
contrôle des déclarations souscrites par le contribuable, depuis ses locaux, et sans envoi préalable
d’un avis de contrôle sur pièces : l’activité cachée de l’administration.

Ce contrôle porte non seulement sur les déclarations, mais aussi sur les pièces utilisées pour
l’établissement des impôts, taxes, ainsi que des documents déposés en vue d’obtenir les
restitutions, les déductions, ou les remboursements d’impôts.

Dans tous les cas, le contrôle sur pièces couvre en ce qui concerne le Cameroun deux (02)
aspects importants :

- Un aspect formel, c'est-à-dire un contrôle de cohérence de déclarations et non pas un


contrôle général de comptabilité (article L21) ; Commenté [u49]: Limite le champ du contrôle sur
pièces.
- En réalité, le contrôle sur pièces au Cameroun a un 2e volet, c'est-à-dire le contrôle Circulaires qui interdisent de demander des pièces
justificatives lors d’un CSP.
analytique.
Commenté [u50]: Dans certains pays on parle de
contrôle diagnostic. En vue d’établir une cohérence.
2.1.2. Caractéristiques du contrôle sur pièces
Le contrôle sur pièces est caractérisé par son aspect sommaire. C’est un contrôle de
rapprochement des informations obtenues par rapport aux déclarations souscrites. C’est un
contrôle non formaliste, c'est-à-dire qui s’opère sans avis préalable. Ce contrôle se fait
exclusivement dans les locaux de l’administration fiscale. Commenté [u51]: Même un déplacement dans les
locaux du conseil, la nature du CSP est bafoué.
2.1.3. Les deux (02) aspects du Contrôle Sur Pièces

2.1.3.1. Le contrôle formel


Le contrôle formel des déclarations se définit comme toute intervention des services fiscaux
destinée à relever et à corriger les erreurs matérielles évidentes, constatées dans les déclarations
déposées, quelque soit la catégorie d’impôt. Commenté [u52]: Tant au détriment de l’entreprise
que du fisc.
2.1.3.2. Le contrôle analytique
Le contrôle analytique sur pièces est constitué par l’ensemble des travaux de bureau au cours
desquels l’administration fiscale procède à l’examen des déclarations déposées à l’aide de
renseignements des documents figurant dans le dossier fiscal et sans procéder à des investigations
sur place. Commenté [u53]: Les GIE ne sont pas des sujets de
droit fiscal : transparence fiscale. Les revenus seront
imposés aux mains des participants.
À l’inverse du simple contrôle formel, ce mode de contrôle se doit d’être exhaustif, et répond aux
trois (03) objectifs ci-après :

- Détecter les contribuables défaillants, en identifiant ceux qui n’ont pas satisfait
spontanément à leurs obligations déclaratives et de paiement ; Commenté [u54]: La mise en demeure ne vaut pas
commandement de payer.
- Avoir une action préventive afin de réparer les erreurs, anomalies, insuffisances relevées Les intérêts de retard ne peuvent donner lieu à la
transaction. Ils sont le loyer du capital.
dans les déclarations ;
Commenté [u55]: Délit de concussion : receveur qui
- Sélectionner les dossiers en vue de la programmation des vérifications générales de fait payer un impôt illégal (voir code pénal)
comptabilité. Commenté [u56]: Il existe une hiérarchie des contrôles

2.1.4. Compétences des agents en matière de contrôle sur pièces


Le contrôle sur pièces peut être effectué par tout agent des impôts du centre des impôts
(structure fiscale) de rattachement de votre entreprise.

2.1.5. Fréquence du contrôle sur pièces Commenté [u57]: Faire un CSP au moins 1 fois tous les
4 ans. Ceci pour cause de prescription de l’action de
La loi n’a pas limité le nombre de fois où le contrôle sur pièces devrait être effectué. l’État.
Toutefois, des indicateurs (voir supra) déclenchent les
Cependant, certaines situations peuvent entrainer une surveillance particulière : contrôles du fisc.
Commenté [u58]: Le contrôle sur pièces ne peut
- Les entreprises qui changent fréquemment leur lieu d’imposition, surtout les entreprises proroger les délais de prescription
individuelles ; Commenté [u59]: Les comptes phares du contrôle.
20 h = contrôle
- Les contribuables qui dans le passé ont été sanctionnés de manière significative, pour faux 10 h = contentieux
remboursement de TVA ;
- Les entreprises qui ont fait l’objet d’une taxation d’office, ou qui souscrivent leurs
déclarations tardivement, et généralement après mise en demeure.
Page 3 : [1] Commenté [u2] user 19/01/2016 19:15:00
La vérification générale de compta est le degré supérieur de contrôle de l’administration fiscale.

Une confusion d’une forme de contrôle peut entrainer la nullité du contrôle.

Ex : détournement de procédure, vérification de compta sans avis de vérification mais avis de passage.
Non-respect d’une garantie accordée par la loi.

Pas de note sur la faculté de se faire assister par un conseil de son choix. Art L13 du CGI.

Donner l’avis de vérification 8 jours (avant 15 jours), si manquement, nullité car pas de possibilité de
constituer sa défense ou de réunir les pièces nécessaires au contrôle.

Page 3 : [2] Commenté [u4] user 19/01/2016 19:15:00


Le contrôle a pour but :

De ramener ce qui est hors champ (exemption, est faite de par la volonté de la loi). Si vous êtes dans le
champ, mais la loi vous dispense de paiement de l’impôt, vous êtes exonérés.

Les sanctions sont hiérarchiques :

De bonne foi (toute faute commise par l’entreprise est réputée avoir été commise de bonne foi)

De mauvaise foi (la charge de la preuve incombe à l’administration fiscale)

Noter la graduation :

Pénalités

Majoration

Intérêts de retard (ce ne sont pas des sanctions, car c’est de l’argent emprunté gracieusement à l’État.)

Car les remises gracieuses comprennent très souvent des intérêts de retard.

Raisonner par similitude avec la banque qui accorde des prêts à intérêt.

Page 6 : [3] Commenté [u28] user 22/01/2016 11:44:00


L’administration a le pouvoir de revenir sur l’assiette et sur le recouvrement. C’est une épée à double
tranchant pour le contribuable et pour l’administration.

Il s’agit d corriger les erreurs partielles ou totales, volontaires ou involontaires.

Exemple : Sommes indument payées = contribuable

Sommes irrégulièrement payées = Administration fiscale

Le délai de prescription est le point de démarcation de ce droit de reprise. Il varie selon la nature des
impôts.

En matière de droits d’enregistrement : article 334-336 = 5 ans [prescription d’assiette, de


recouvrement, action en restitution]

Prescription en matière d’assiette = article L 34

Prescription en matière de recouvrement IR, IS, TVA = Articles L89, 90 ; 4 ans

Le sursis en paiement doit être mentionné de manière expresse et écrite par l’administration. Le sursis
est toute voie qui permet d’anéantir l’action des agents des impôts.
Report des amortissements déficitaires : articles 12 (prescription sur 4 ans) et 7 (prescription illimitée)

Page 6 : [4] Commenté [u29] user 19/01/2016 19:15:00


Exemple : Les retenues sur salaires ne sont pas les imports de l’entreprise.

Cela devient un détournement de fonds publics. Si l’entreprise ne reverse pas les fonds retenus.

La prescription dans ce cas devient trentenaire (30) et non de 4 ans.

Il faut prélever et donner une attestation à la personne prélevée.

Page 6 : [5] Commenté [u31] user 19/01/2016 19:15:00


Le droit de communication

Le droit d’enquête : un procès-verbal est dressé en vue de préparer le contrôle ou l’enquête

Le droit de visite

Ce sont des instruments préparatoires au contrôle redressement

Page 6 : [6] Commenté [u32] user 19/01/2016 19:15:00


Contrôle sur pièces : il prépare d’autres formes de contrôles plus approfondis. C’est le 1er degré

Contrôle ponctuel : il est possible de jongler avec la procédure et attendre la fin du contrôle ou de la
procédure et l’émission de l’Amr et de la notification de redressement, documents qui marquent la fin
de l’étape de la vérification partielle de comptabilité

Vérification partielle de comptabilité

Vérification générale de comptabilité : c’est le dernier degré. Qui interdit à l’administration de revenir
sur sa position.

Toutefois, si des éléments extra comptables apparaissent dans un dossier qui avait déjà fait l’objet de
contrôle, il est possible de remettre en question les résultats du contrôle jadis effectué.

La conclusion est soit un redressement ou alors une absence de redressement

Les contrôles sont hiérarchisés. Chaque contrôle a son périmètre qui doit être respecté.

Il existe aussi la myopie fiscale, dans le cas où l’administration considère que son agent a mal fait son
travail. Dans ce cas, le fisc peut solliciter un autre contrôle.

Vous aimerez peut-être aussi