Vous êtes sur la page 1sur 9

Université Abdelmalek Éssaadi

Ecole Nationale des Sciences Appliquées


Al Hoceima
AP1: Analyse 2 Année: 2020/2021
TD: Séries numériques

séries N ◦2

Professeur A. MOUSSAID

Exercice 1
Etudier la nature de la sèrie de terme gènèral Un

n+1
• Un = n3 −7

n+1
• Un = n2 −7

• Un = sin( n12 )
• Un ln(n12 +2
n
• Un = 2n
2
• Un = (1 + n1 )n
1
• Un = n.3n

• Un = √2
n

n2+1
• Un = n2

Solution
1) Soit Un = nn+1
3 −7

On poseP Vn = n12
comme n>0 Un et n>0 Vn sont deux sèries à termes positifs, et si (Un )n>0 et (Vn )n>0 sont des suites èquivalentes
P
tel que
lim UVn = 1
n
n→+∞
donc les deux sèries sont de même nature.
Vn C'est le terme gènèral d'une sèrie de Riemann convergente avec α = 2 > 1 donc n>0 Un est convergente.
P

2) Soit Un = nn+1
2 −7

On poseP Vn = n1
comme n>0 Un et n>0 Vn sont deux sèries à termes positifs, et si (Un )n>0 et (Vn )n>0 sont des suites èquivalentes
P
tel que
Un
lim =1
n→+∞ Vn

donc les deux sèries sont de même nature.


Vn C'est le terme gènèral d'une sèrie de Riemann divergente avec α = 1 donc n>0 Un est divergente.
P

3)Soit Un = sin( n12 )


On poseP Vn = n12
comme n>0 Un et n>0 Vn sont deux sèries à termes positifs, et si (Un )n>0 et (Vn )n>0 sont des suites èquivalentes
P
tel que
Un
lim =1
n→+∞ Vn

1
donc les deux sèries sont de même nature.
Vn C'est le terme gènèral d'une sèrie de Riemann convergente avec α = 2 > 1 donc n>0 Un est convergente.
P

4) Un ln(n12 +2
Un est de signe constant
Pour tout n > 0
On a
2 2 2 1
ln(n2 + 2) = ln(n2 (1 + 2 )) = 2 ln(n) + ln((1 + 2 ) = 2 ln(n) + 2 + o( 2 )
n n n n
1 1
donc n 2 Un = n 2 2 ln(n)+ 12 +o( n12 )
→ +∞
n2
1
D'après les règles de Riemann n Un → +∞ avec α < 1 entraine que la sèrie de terme gènèral Un diverge.
2

5)soit Un = 2nn
On Un est de signe constant
Alors
n+1
Un+1 2n+1 1 n+1 1
= n = × → <1
Un 2n 2 n 2
D'aprés la règle de D'Alembert la série de terme général Un converge.
2
6) Soit Un = (1 + n1 )n
2
On ∀n ≥ 1 Un = (1 + n1 )n > 1
Donc Un ne peut pas tendre vers . Alors la série de terme général Un diverge

7) Soit Un = n.3
1
n

On a ∀n ≥ 1 1 1
n.3n < ( 3 )
Alors comme la série de terme général Vn = ( 31 ) converge donc d'aprés CritÃres de comparaison la série de terme
général Un diverge

8)Soit Un = √2
n
On a
2 2
∀n ≥ 1 Un = √ = 1
n n2
il s'agit du terme général d'une série de Riemann divergente avec α = 1
2 <1

n2+1
9) Un = n2
On a
lim Un = 1 6= 0
n→+∞

donc la série de terme général Un diverge

Exercice 2
Etudier la convergence de la série dont le terme général est déni par:
2 2
U2n = ( )n et U2n+1 = 2( )n
3 3
par la régle de Cauchy et par la régle de l'Alembert.
Solution
Soit U2n = ( 32 )n et U2n+1 = 2( 32 )n
*)par la régle de Cauchy
On a r
p
2n 2
U2n =
3
et
p
2n+1
2 n 1 n 2 ln(2)
U2n+1 = ( ) 2n+1 × 2 2n+1 = exp[ ln( ) + ]
3 2n + 1 3 2n + 1

2
√ √
Les suites U2n et des termes de rang pair et de rang impair extraites de la suite ( n Un ) convergent
2n
p 2n+1
U
q2n+1 √ q
donc toutes les deux vers 23 .Alors la suite( n Un ) converge aussi vers 23 < 1. Il résulte de la règle de Cauchy que
la série de terme général un converge.
*)Par contre la règle de d'Alembert
U2n+1 U2n 1
=2 et =
U2n U2n−1 3
Les suites des termes de rang pair et de rang impair extraites de la suite (un+1 /un ) ont des limites diérentes. Elle
n'a donc pas de limite, et on ne peut utiliser la règle de d'Alembert.

Exercice 3
Soit Un > 0 On pose
Un Un
Vn = et Wn =
1 + Un 1 + Un2
a) Montrer que les séries de terme généraux un et vn sont de même nature.
b) Comparer la convergence des séries de termes généraux un et Wn
Solution
Soit Un > 0 On pose
Un Un
Vn = et Wn =
1 + Un 1 + Un2
a) Les séries sont positives. On peut donc appliquer le thà c orème sur les équivalents.
Si la série de terme général un converge, alors la suite (un ) converge vers zéro, et (1 + un ) vers 1, donc

Vn
lim =1
n→+∞ Un

Les séries sont de même nature, donc la série de terme général vn converge.
Inversement si la série de terme général vn converge, la suite (vn ) converge vers zéro. Mais on obtient:

Vn
Un =
1 − Vn
et il en résulte que Un ∼ Vn . Les séries sont de même nature, donc la série de terme général un converge.

b) On a 0 ≤ Wn ≤ Un , donc si la série de terme général un converge, il en est de même de la série de terme


général wn . Mais la réciproque est fausse. Remarquons que si un tend vers l'inni, on a
1
Wn ∼
Un

Il sut de prendre un = n2 , pour que la série de terme général wn converge mais pas celle de terme général un .

Exercice 4
On considére la suite numérique dénie par la récurrence:
1
Un = (Un−1 + Un−2 ) n≥2
2
U0 et U1 sont deux réels donnés
En étudiant la série de terme général Vn = Un+1 + Un ,montre que la suite (Un )n est convergente et calculer sa limite.
Solution
On a
Vn = Un+1 + Un = 21 ((Un−1 + Un−2 ) − Un = 12 (Un−1 − Un )
D'où Vn = − 21 Vn−1
De même Vn−1 = − 12 Vn−2
Ainsi
1
Vn = (− )n V0
2

3
On en déduit que Vn est une série géométrique convergente, de somme S = 23 V0
P

Comme Sn = V0 + V1 + V2 + ... + Vn = Un+1 − U0 . la suite (Un ) est convergente de limite l


Alors
lim Sn = lim Un+1 − U0 = lim Un − U0
n→+∞ n→+∞ n→+∞

Donc
2 1
l = S + U0 = (U1 − U0 ) + U0 = (2U1 + U0 )
3 3
Exercice 5
Déterminer la nature des séries Un et Vn et calculer leur somme quand elles convergent:
P P

1. Un = n
n+1 n∈N

2. Vn = 1
(n−1)n(n+1) , n≥2

Solution
1) On a Un = n+1
n
n∈N
Comme lim Un = 1 6= 0, alors Un est divergente.
P
n→+∞
2) On a Vn = 1
(n−1)n(n+1) ,n≥2
On écrire Vn sos la formme Vn = n−1
a
+ nb + n+1
c

Donc par identication on a Vn = 2(n−1)


1
− n1 + 2(n+1)
1

Alors
n
X
Sn = Vk
k=2
n n n
1 X 1 X1 1X 1
= − +
2 (n − 1) n 2 (n + 1)
k=2 k=2 k=2
n−1 n n+1
1 X 1 X 1 1 X 1
= − +
2 n n 2 n
k=1 k=2 k=3
n−1 n n+1
1 1 1 X 1 1 X1 1X1
= (1 + ) + − − +
2 2 2 n 2 n 2 n
k=3 k=3 k=3
1 1 1 1 1
= − + ( + )
4 n 2 n n+1
P+∞
Alors la série n=2 Vn est convergente de somme 1
4

Exercice 6
calculer la somme de la série , sachant que
P+∞ n(n+1) P+∞ 1
n=1 n! n=0 n!
=e
Solution

Remarquons d'abord que cette série est convergente (en utilisant le critère de D'Alenbert)
En eet si Un = n(n+1)
n! alors UUn+1
n
n+2
= n(n+1) tend vers 0 quand n tend vres +∞.
D'autre part,

n(n + 1) n2 n
= +
n! n! n!
n−1+1 1
= +
(n − 1)! (n − 1)!
1 2
= +
(n − 2)! (n − 1)!

4
D'où,
+∞ +∞
X n(n + 1) X n(n + 1)
=2+
n=1
(n!) n=2
(n!)
+∞ +∞
X 1 X 2
=2+ +2
n=2
(n − 2)! n=2
(n − 1)!
+∞ +∞
X 1 X 2
=2+ + 2( − 1)
n=0
n! n=0
n!
+∞
X 1
=3
n=0
n!

par conséquent
+∞
X n(n + 1)
= 3e
n=1
(n!)
.
Exercice 7
On considére la série de terme général:
2n
Un =
n4 + 3n2 + 4
1. vérier que cette série converge.
2. I Factoriser n4 + 3n2 + 4 dans N
II En déduire que Un = f (n − ) − f (n + ) où f est une fonction à déterminer.
1 1
2 2

3. Calculer la somme de cette série.


Solution
1) On a ∀n ∈ N, Un ≥ 0
on pose ∀n > 0, Vn = n23

Alors pour n assez grand, on a


Un
lim =1
n→+∞ Vn

et comme Vn converge D'où la convergence de


P P
Un

2)I) On a:

n4 + 3n2 + 4 = (n2 + 2)2 − n2 = (n2 − n + 2)(n2 + n + 2)

II) On a:

2n
Un =
n4 + 3n2 + 4
2n
= 2
(n − n + 2)(n2 + n + 2)
1 1
= 2 − 2
n −n+2 n +n+2
1 1
= −
(n − 12 )2 + 47 (n + 21 )2 + 7
4
1 1
= f (n − ) − f (n + )
2 2
où f (x) = 1
x2 + 74

5
3) soit
n
X
Sn = Un
k=1
1 3 3 5 5 1 1
= f ( ) − f ( ) + f ( ) − f ( ) + f ( ) + · · · + f (n − ) − f (n + )
2 2 2 2 2 2 2
1 1
= f ( ) − f (n + )
2 2
1 1
= −
2 (n + 12 )2 + 74
P+∞
Alors n=1
Un = 1
2

Exercice 8
Soit Un une série à termes positifs et Vn une série à termes réels.
P P
Montrer que:

1. Un converge ⇒, Un2 converge.


P P

2. Un2 converge,⇒, converge.


P P Un
n

3. Vn2 converge, ⇒, Vn3 est absolument convergente.


P P

Solution

1) Comme Un converge, alors lim Un = 0


P
n→+∞

∃n0 ∈ N, ∀n ∈ N, n ≥ n0 ⇒ 0 ≤ Un < 1
D'où
n ≥ n0 ⇒ 0 ≤ Un2 < Un
donc la convergence de Un entraine celle de
P P 2
Un

2) L'égalité
P (U n −P n ) implique n ≤ 2 Un + 2 n2
1 2 Un 1 2 1 1

Comme U et
2
n2 sont convergentes, alors leur somme est une série convergente.
1
P nUn
Par suite n est convergente.

3) Vn2 est convergente, alors lim Vn2 = 0 puis lim Vn = 0


P
n→+∞ n→+∞
la suite (V
Pn ) 2est bornée: ∃M > 0
3
Pn | ≤3 M Vn
|V 2

Comme P 3Vn est convergente , alors |Vn | est convergente


Donc Vn est absolument convergente.

Exercice 9
Déterminer la nature des séries de terme général:

1. Un = n
log(n!)
1 √
3
2. Vn = t
R n
0

1+t4
dt
1
3. Wn = sin(t)
R
1+t dt

0

Solution

1) On a

log(n!) = log(2) + log(3) + .... + log(n) < (n − 1) log(n)


Alors Un ≥ 0 pour n ≥ 2
Et Un > n−1
n 1 1
log(n) > log(n) >
1
n (car log(n) < n pour n ≥ 2)

6
et comme la série 1
est divergente Alors la série Un est aussi divergente
P P
n

2) Pour tout t ∈ [0, n1 ], On a


p 1
1 + t4 ≥ 1 d'où √ ≤1
1 + t4
Ce qui donne
Z 1
n 1
Vn ≤ t 3 dt
0
Alors
3 1
Vn ≤
4 n 43
P+∞
Chaque Vn étant positif et majoré par le terme général d'une série convergente, donc n=1 Vn est convergente.

3) La fonction x → sin(t)
1+t est continue sur [0, nπ ]
1

D'après la formule de la moyenne, il existe c ∈ [0, nπ


1
] tel que:

1 sin(c) sin(c) c 1 1
Wn = ≤ ≤ ≤ 2 2 (car sin(c) ≤ c etc ≤ )
nπ 1 + c nπ nπ n π nπ
D'où
+∞ +∞
X 1 X 1
Wn ≤
n=1
π 2 n=1 n2
P+∞ P+∞
Comme la série 1
n=1 n2 est convergente et ∀n ≥ 1, Wn ≥ 0 alors la série n=1 Wn est convergente .

Exercice 10
Etudier la nature de la série de Bertrand, de terme général:
1
Un = pour n≥2 (α, β) ∈ R2
nα ln(n)β
Distinguer les cas , α > 1, α < 1, α = 1,
Solution

Remarquons d'abord que le terme général Un est positif pour tout n ≥ 2


1- Si α > 1 , il existe γ un réel tel que 1 < γ < α alors:
nγ−α
nγ Un = , ∀n ≥ 2
ln(n)β
Donc
nγ−α
lim nγ Un = lim = 0, car γ − α < 0
n→+∞ n→+∞ ln(n)β

D'où
1
∃n0 ∈ N, ∀n ∈ N, n ≥ n0 ⇒ Un < γ>1

X 1
Ainsi, par comparaison avec une série de Riemann convergente (puisque γ > 1), on obtient la convergence de
n

X
la série Un dans ce cas pour tout valeur de β .
n≥2

2- Si α < 1 alors, α − 1 < 0, On a


n1−α
nUn = , ∀n ≥ 2
ln(n)β
Donc
n1−α
lim nUn = lim = +∞, car 1 − α < 0
n→+∞ n→+∞ ln(n)β

D'où
1
∃n0 ∈ N, ∀n ∈ N, n ≥ n0 ⇒ Un >
n

7
X1 X
Ainsi, par comparaison on a la série est diverge alors Donc la série Un est aussi diverge pour tout valeur de β .
n
n≥2 n≥2

3- Si α = 1
Soit fβ la fonction dénie sur [2, +∞] par
1
fβ (t) =
t(ln(t))β
0 β−1
fβ est positive, décroissante et continue sur [2, +∞] (car fβ est dérivable et fβ (t) = − t(ln(t))
2 (ln(t))2β (ln(t) + β))
X R +∞ dt
Donc , la série Un et l'intégrale 2 t(ln t)β
sont de même nature.
n≥2

On pose u = ln t alors du = dt
t
Z x Z ln x
dt du 1
= = [(ln x)1−β − (ln 2)1−β ]
2 t(ln t)β ln 2 uβ 1−β
* Si β < 1, donc Z +∞
fβ (t)dt = +∞
2
X
D'où Un diverge.
n≥2
** Si β > 1 donc
+∞
(ln 2)1−β
Z
fβ (t)dt =
2 β−1
X
D'où Un converge.
n≥2
*** Si β = 1 donc
Z x Z ln x
1 du
= = ln ln x − ln ln 2
2 t(ln(t)) ln 2 u
X
D'où Un diverge.
n≥2

Exercice 11
(−1)n (−1)n
Soient Un = n et Vn = n + 1
n log n

1. Quelle est la nature des séries Un et Vn ?


P P

2. Montrer que Un ∼∞ Vn
3. Conclure.
Solution

X (−1)n
1- La série harmonique alternée est convergente.
n=1
n
+∞
X 1
On a vu EX .10, que est divergente , donc il en est de même pour Vn .
P
n=2
n log n
2- On a
Vn (−1)n
=1+
Un log(n)
Donc
Vn
lim =1
n→+∞ Un

C'est à dire Un ∼∞ Vn

8
X X
3- On voit que si Un et Vn sont de signe quelconque. alors Un ∼∞ Vn n'implique pas que Un et Vn sont
n n
de même nature.

Exercice 12
Etudier la nature des séries alternées de terme général:

(−1)n
1. Un = n+sin(n)

2. Vn = (−1)n log(n)

n

(−1)n +1
3. Wn = log(n)

Solution

1- Soit f une fonction dénie sur I =]0, +∞[ par :


1
f (x) =
x + sin(x)

est positive et dérivable sur I et pour tout x ∈ I On a

0 1 + cos(x)
f (x) = − <0
(x + sin(x))2

donc fXest décroissante


On a Un est une série altérnée (Un × Un+1 < 0) dont la valeur absolue de terme général |Un | = 1
n+sin(n) tend vers
n
0 en décroissant. (car n+sin
1
x <
1
n−1 )
X
Donc Un converge.
n=1

2- Soit g une fonction dénie sur I =]e2 , +∞[ par :

log(x)
g(x) = √
x
0
est positive et décroissante car g est décroissante et ∀x ∈ I, g (x) = − log(x)−2

2x x
<0
De plus |Vn | = log(n)

n
tend vers 0 en décroissant. ( à partir d'un certain rang).
X
Donc Vn est une série altérnée convergente.
n=1
n
(−1)
3- On pose Xn = log(n) est une série de terme général d'une série alternée convergente car |Xn | = 1
log(n) tend
vers 0 en décroissant.
Comme log(n) < n alors on pose Yn = log(n) 1
> n1
X1 X
Or la série est diverge , alors d'après les théorèmes de comparaison ,la série Yn est diverge.
n=1
n n=1
X X X
Par suite Wn = Xn + Yn est une série divergente.
n=1 n=1 n=1

Vous aimerez peut-être aussi