Vous êtes sur la page 1sur 5

Procédures et exercices d’évacuation en cas d’incendie 

:
Qu’est-ce qu’un incendie ?
Un incendie est une combustion, qui émet de grandes quantités de chaleur, des fumées et des gaz
polluants. Pour qu’il se déclare, il faut que soient présents, simultanément les trois éléments suivants
:

- Un combustible, c’est-à-dire une matière capable de se consumer (matériau de construction,


bois, essence, papier, carton, chiffon…),
- Un comburant qui, en se combinant avec le combustible, permet la combustion (oxygène,
air…),
- Une source d’inflammation qui va déclencher la réaction de combustion (étincelle, flamme
nue, surface chaude…).

Evaluation du risque incendie :


L’évaluation du risque incendie passe par l’identification des situations où les trois éléments du
triangle du feu sont réunis (combustible, comburant et source d’inflammation).

Les origines d’un incendie sont tout d’abord dues à la présence de produits combustibles. Il est
primordial :

- D’établir la liste des produits présents,


- De déterminer leur état physique (liquide, gaz, solide, poudre, aérosol…),
- De connaître leurs caractéristiques physico-chimiques (par exemple, le point éclair d’un
liquide : plus il est faible, plus le produit est facilement inflammable),
- De recenser leurs conditions d’utilisation et de stockage (quantités, température, local ou
armoire dédiés « EI » (coupe-feu un temps déterminé), présence de Bacs de rétention…)

Démarche de prévention du risque :


La prévention du risque d’incendie s’inscrit dans la démarche globale de prévention des risques
professionnels. Cette démarche consiste à :

- Supprimer les causes de déclenchement d’un incendie


- Limiter l’importance des conséquences humaines et matérielles
- Favoriser l’évacuation des personnes et l’intervention des secours.
Evacuation, intervention et consignes de sécurité :
Pour vaincre le feu avec un minimum de dégâts, il importe surtout d’agir vite, ce qui implique que
l’alarme et l’alerte soient données le plus rapidement possible. Trois actions principales doivent avoir
lieu de façon simultanée :

- Déclenchement de l’alarme et de l’évacuation du personnel ou de la mise en sécurité des


personnes en situation de handicap le nécessitant, rapidement mais sans précipitation, dans
le respect des consignes et des procédures ;
- Alerte des secours extérieurs (sapeurs-pompiers) ;
- Réaction rapide et appropriée du personnel à proximité pour éteindre ou contenir le début
de l’incendie dans l’attente de l’intervention des secours extérieurs.

L’évacuation consiste à faire cheminer en sécurité l’ensemble des personnes présentes vers
l’extérieur des bâtiments où elles se regroupent au niveau d’un point de rassemblement pour
recensement.

Les cheminements d’évacuation doivent être clairement identifiés et balisés à l’aide d’un éclairage de
sécurité. Il en est de même pour le cheminement menant aux espaces d’attente sécurisés.

Toute personne apercevant un début d’incendie doit donner l’alarme et mettre en œuvre les moyens
dits de première intervention (extincteurs, robinets d’incendie armés (RIA)) sans attendre l’arrivée du
personnel spécialement désigné. Il est ainsi essentiel que l’ensemble du personnel soit formé à la
manipulation des extincteurs et des RIA lorsqu’ils sont présents.

La mise en sécurité des installations lors du déclenchement de l’alarme (coupure de l’alimentation


en gaz, du chauffage, de la ventilation, arrêts des machines…) est une étape clef pour la sécurité des
personnes en cours d’évacuation et pour les équipes d’intervention.
Rôles et intervenants :
Afin d’assurer l’évacuation sécurisée de l’ensemble des personnes, une organisation est nécessaire.
Elle doit s’adapter aux spécificités de l’établissement. Cette organisation peut notamment passer par
l'identification d’équipiers d’évacuation avec trois rôles distincts :

- Le guide-file qui dirige les personnes vers la sortie sécurisée la plus proche, en utilisant les
circulations et les escaliers de secours
- Le serre-file qui invite les occupants de son secteur à quitter leur poste de travail dans le
calme et en bon ordre pour se regrouper vers le guide, ensuite vérifie que l’ensemble des
personnes a bien évacué,
- Le coordinateur d’évacuation qui réalise l’appel et centralise les informations issues de
l’évacuation, celles-ci devant être fournies aux services de secours.

Le guide-file et le serre-file quittent le secteur en dernier.


Les exercices d’évacuation en cas d’incendie :

Vous apercevez un début d’incendie ?

- Gardez votre calme


- Prévenir un des agents de votre « secteur » formés au maniement des extincteurs
- Vous munir d’un téléphone portable.

L’incendie n’a pas pu être maitrisé rapidement ?

- Déclencher l’ALARME
- Prévenir les sapeurs- pompiers (18 ou 112 sur un téléphone portable) et les informer
sur :
 Le lieu / La nature de l’incident / Votre identité et vos coordonnées
 Les actions menées / Les éventuels blessés
- Evacuer sans précipitation ni panique en vous conformant aux indications données
par le « Guide-file » et le « Serre-file » et aux dispositions de la consigne
d’évacuation.
- Envoyer quelqu'un à l'entrée du bâtiment pour guider les pompiers.

Vous entendez l’alarme d’évacuation ?

- Cesser immédiatement le travail


- Le coordinateur d’évacuation doit se munir de la liste des agents
- Eteindre son ordinateur et sa lampe
- Fermez les armoires et les fenêtres de son bureau
- Quitter son poste de travail en fermant les portes derrière soi mais pas à clé afin de réduire
les courants d’air
- Ne pas perdre de temps à récupérer des vêtements ou des objets de valeur
- Ne pas utiliser les ascenseurs
- Suivre les indications du guide-file et du serre-file
- Se diriger vers l’issue de secours désignée par le Guide-file
- Vérifier si les portes sont chaudes avant de les ouvrir. Si tel est le cas, sortir par une autre
issue.
- Le serre-file doit vérifier qu’il ne reste plus personne dans les toilettes ou autre local isolé
- Ne pas courir et ne jamais revenir sur ses pas
- Rejoindre LE POINT DE RASSEMBLEMENT déjà précisé
- Répondre à l’appel effectué par le coordinateur d’évacuation
- Ne pas retourner sur les lieux du sinistre avant l’avis des sapeurs- pompiers

Vous aimerez peut-être aussi