Vous êtes sur la page 1sur 3

Exercice 1

100°C 60°C

TEs 30°C

 Calcul de la température de sortie de l’eau, d’après l’équation du bilan


thermique, on écrit :

q=m˙ H C pH ( T He −T Hs ) =ṁ E C pE ( T Es−T Ee )


q
T Es=T Ee +
ṁ E C pE
La quantité de chaleur s’écrit :
q=m˙ H C pH ( T He −T Hs ) =0,1∗2131∗( 100−60 )=8524 w
La température de sortie de l’eau est :
8524
T Es=30+ =40,20° C
0,2∗4178
L’équation de chaleur est exprimée par :
q=U . A . DTLM =U . π . d . L. DTLM
Calcul de la DTLM
∆T 1−∆T 2 (100−40,20 )−( 60−30)
DTLM= = =43,20 ° C
∆T 1 100−40,20
ln
( )∆T 2 (
ln
60−30 )
Calcul U : si l’épaisseur est très faible et on néglige la conduction, le
coefficient de transfert global est exprimé par la relation suivante :
1
U=
1/hi +1/h e
Côté eau (hi)
v D i 4 ṁ 4∗0,2
ℜ= = = =14049,53
❑ π D i π∗0,025∗7,25. 10−6
D’après la valeur du Re, on déduit que le régime est turbulent. La corrélation
utilisée est la suivante :
0,8 0,33 0,8 0,33
Nu=0,023 ℜ Pr =0,023∗( 14049,53 ) ∗( 4,85 ) =80,56
Donc :
Nu . k 80,56∗0,625
hi = = =2014 w /m² K
Di 0,025
Côté huile (he) : l’écoulement se fait à travers un anneau dont le diamètre
hydraulique DH=(De -Di):
v D H 4 ṁ 4∗0,1
ℜ= = = =55,96
❑ π D H π∗(0,045+0,025)∗3,25. 10−2
D’après la valeur du Re, on déduit que le régime est laminaire et
(Di/De)=0,555. La corrélation utilisée est la suivante :

Nu=5,63
Donc :
Nu .k 5,63∗0,138
h e= = =38,85 w /m² K
DH 0,045−0,025
Le coefficient global
1
U= =38,11 w/m ² K
( 1/2014 )+ (1 /38,85 )
La longueur du tube :
q 8524
L= = =70,84 m
π .d i .U . DTLM π∗0,025∗38,11∗40,20

Exercice 2
 Cmin
C H = ṁ H C pH =0,3∗2,13=0,639 kw / K
C E =ṁE C pE=0,2∗4,18=0,836 kw /K
Donc
C min =C H =0,639 kw /K
C min 0,639
C r= = =0,764
C max 0,836
 La quantité de chaleur maximale :
q max =Cmin ( T ce −T fe )=0,639∗( 150−20 ¿ )=83,07 k w

 La surface d’échange est donnée par :


A=nπdL=8∗π∗0,014∗5=1,76 m ²
 Le nombre d’unités de transfert
U . A 310∗1,76
NUT = ( )
Cmin
=
0,639.103
=0,853
 L’efficacité est obtenue à partir de l’expression analytique
0,5 −1
2 0,5
1+exp ⁡(−NUT ( 1+C 2r )
)
E=2 ⌈ 1+C + ( 1+C ) .
r r ⌉
2 0,5
1−exp (−NUT ( 1+C ) ) r

0,5 −1
0,5 1+exp ⁡( −0,853 ( 1+ 0,764 ² )
)
E=2 ⌈ 1+0,764+ (1+ 0,764 ² ) . 0,5

1−exp (−0,853 ( 1+0,764 ² ) )
E=0,46
q=E q max=0,46∗83,07=38,21 k w
Les températures de sorties d’huile et de l’eau
q 38,21
T Es=T Ee + =20+ =65,71 ° C
CE 0,836
q 38,21
T Hs=T He− =150− =90,20° C
CH 0,639

2/ en utilisant la figure :
C r=0,764 ≈ 0.75
NUT =0,853
E=0.43
q=E q max=0,4 3∗83,07=3 5 , 72 k w

Vous aimerez peut-être aussi