Vous êtes sur la page 1sur 2

EXERCICE 1 PLANCHE DE SURF

Cette planche de surf est une solide elliptique d’épaisseur e=1cm et dont
π
x=3 c o s ⁡( θ+

( )
)
la surface de base dans un repère a pour équation : 3
π
y=2 c o s ⁡( θ− )
6

Sachant que le volume d’un tel solide est donné par V= π h ab et l’aire
d’une ellipse est de A= π ab . Les organisateurs d’une compétition de surf
décident donner au vainqueur une petite planche de surf en or de masse
et d’aire de base. Lors de la conception de la maquette, l’infographe
dessine la base.
Consigne 1 : Calculer l’aire de base de cette planche de surf

Consigne 2 : dessiner cette planche d’épaisseur.


Consigne 2 : Déterminer l’équation de la base de de la prime

EXERCICE 2 le prisme

Pour filtrer la lumière issue d’une source, on place devant cette dernière un prisme de forme
tétragonal dont les sommets ont pour coordonnées O (0 ;0 ;0), A (3 ;0 ;2), B (3 ;3,-1) et C (-1 ;1 ;0). Ali
dit qu’à une distance de 3cm de la source, on a besoin de 5cm² pour filtrer toute la lumière. Il précise
que la masse volumique du verre utilisé est de 0,5kg/m 3 et veut déterminer l’action du prisme sur la
table. Joseph dit que les sommets du prisme appartiennent tous à la circonférence d’une boule.
Consigne 1 : ce prisme est -il suffisant pour filtrer cette lumière ?

Consigne 2 : aider ALI à trouver cette action du prisme sur la table.
Consigne 3 : Joseph a-t-il raison ?

EXERCICE 3

Un champ est limité par une parabole d’équation x=( y +1 ) ² , une partie de cette parabole est la
2

ɕ
courbe ( )de la fonction  g définie par g ( x ) =2( √ x−1 ) . Wilfried dit que l’aire de la partie du

ɕ
plan délimitée par la courbe ( ) et le segment [ A k A k +1 ] , où k ∈I N et A k (k ,   g ( k ) ) est de 1 .
3

Dans le plan complexe, où x et y sont des nombres complexes différents de 1, on a l’équation


n
y
x=( +1 ) dont les solutions sont des affixes des points M 0 , M 1 , …., M n−1 , et les points I 0 , I 1 ,
n
…, I n−1 ont pour affixes les solutions de l’équation z n=1 . Pierre dit que les points M 0 , M 1 , …,
M n−1 sont les images des points I 0 , I1 , …, I n−1 par une transformation. Il désire déterminer l’affixe
de G, l’isobarycentre des points M 0 , M 1 , …., M n−1 .

Consigne 1 : Wilfried a-t-il raison ?


Consigne 2 : Pierre a-t-il raison ?
Consigne 3 : aider Pierre à déterminer l’affixe de G

Vous aimerez peut-être aussi