Vous êtes sur la page 1sur 2

UNIVERSITE MOHAMED V –SOUISSI Master spécialisé : Comptabilité, Contrôle et Audit

FACULTE DES SCIENCES JURIDIQUES (CCA)


ECONOMIQUES ET SOCIALES Semestre 2
RABAT

Nom : ……………………………… Note : …../20


Prénom : ………………………………
Numéro : ………………………………

SYSTEME D’INFORMATIONS COMPTABLES SOUS ERP


EXAMEN FINAL
1) Un système d’information de l’entreprise consiste en :
o Le système informatique de l’entreprise
o Des Composantes interalliées qui recueillent, traitent, stockent et diffusent l’information
o Les applications de gestion de l’entreprise
2) Le système d’informations de l’entreprise se compose des couches suivantes :
o Couche technique, couche applicative, couche fonctionnelle, couche métier
o Couche technique, couche applicative, couche fonctionnelle
o Couche technique, couche applicative, couche fonctionnelle, couche stratégique
3) ERP :
o Entreprise Requirements Planning
o Entreprise Resources Planning
o Entreprise Relationship planning
4) Un ERP est un :
o Un ensemble de modules fonctionnels, gérant et reliant toutes les fonctions de l’entreprise autour
d’une base de données commune
o Ensemble de modules interfacés et reliés
o Ensemble d’applications de gestion intégrées
5) Les points forts d’un ERP par rapport aux logiciels intégrés :
o Les modules ERP sont plus spécialisés dans leurs domaines
o L’ERP assure une couverture des différents métiers de l'entreprise
o Base de données unique et partagée par l'ensemble des utilisateurs
6) Les points faibles d’un ERP par rapport aux logiciels intégrés :
o Données mises à jour avec décalage ;
o Difficultés liés à l’adaptation de l’entreprise à l’ERP
o Investissements et effort de conduite du projet ERP très lourds
7) L’ERP assure :
o La saisie unique des données ;
o L’unicité de l’information ;
o Multiplication de l’administration des applications
8) L’ERP n’assure pas :
o L’intégrité et unicité du Système d’informations
o Le partage du même système d’information facilitant la communication interne et externe
o Une mobilisation moins forte des équipes lors de sa mise en place
9) Dans un processus achats, l’ERP permet d’automatiser :
o Le contrôle quantitatif et qualitatif des livraisons ;
o Le contrôle de la concordance des bons de commande, bons de livraisons et factures ;
o La génération des écritures comptables

Mercredi 3 juin 2015 Page 1/2 Système d’informations comptables sous ERP
UNIVERSITE MOHAMED V –SOUISSI Master spécialisé : Comptabilité, Contrôle et Audit
FACULTE DES SCIENCES JURIDIQUES (CCA)
ECONOMIQUES ET SOCIALES Semestre 2
RABAT
10) Dans un processus vente, l’ERP permet de :
o Générer la facture sur la base du bon de commande;
o Générer la facture à partir du bon de livraison ;
o Générer le bon de livraison à partir du bon de commande
11) Les opérations sont traduites comptablement sur un ERP :
o Par la saisie manuelle des écritures comptables sur le module comptable;
o Par la génération automatique des écritures comptables par les modules de gestion et leur versement
dans le module comptable
o Par la génération automatique des écritures comptable par le module comptable
12) Le module comptable d’un ERP assure les fonctionnalités suivantes :
o Le lettrage des écritures comptables
o La centralisation et la restitution de l’information comptable
o La traduction comptable des opérations de gestion sur la base des schémas comptables qui y sont
paramétrés

13) Les principaux acteurs d’un ERP :


o Editeur, intégrateur, utilisateur;
o Client, éditeur, intégrateur
o Client, éditeur, administrateur
14) Les phases de conduite de projet de mise en place d’un ERP par ordre :
o Planification, constitution et formation de l’équipe projet, Analyse opérationnelle, paramétrage, tests,
formation des utilisateurs, mise en production, déploiement
o Planification, Analyse opérationnelle, constitution et formation de l’équipe projet, paramétrage, tests,
formation des utilisateurs, mise en production, déploiement
o Planification, Analyse opérationnelle, constitution et formation de l’équipe projet, formation des
utilisateurs, paramétrage, tests, mise en production, déploiement

15) Pour la conduite de projet ERP, il est recommandé d’adopter le scénario suivant :
o Projet entièrement réalisé en interne
o Projet entièrement réalisé en externe
o Projet réalisé conjointement par des ressources internes et externes
16) Pour le déploiement d’un ERP, il est recommandé d’opter pour la démarche ci-après :
o Approche globale opérationnelle : Big Bang
o Approche progressive : par phases
o Approche mixte : mise en place sur un site pilote avant de généraliser à l’ensemble des sites
17) Les principaux critères de choix d’un ERP :
o Adaptation à l’organisation de la société et à ses procédures
o Pérennité de l’éditeur et ses références dans le domaine d’activité
o Coût de mise en place et de maintenance
18) Lors de la mise en place du projet ERP, il est généralement mené une conduite du changement par :
o La communication sur l’ERP lors de son mise en exploitation et déploiement ;
o La sensibilisation de tous les acteurs de l’entreprise et les aider à s’adapter aux changements avant,
pendant et après le déploiement.
o La mise à niveau des procédures et de l’organisation de la société suite à la mise en place de l’ERP
19) La mise en place d’un ERP n’apporte pas les bénéfices suivants :
o Réduction des frais cachés (Pannes informatiques, délais de réponse…)
o Amélioration le taux de satisfaction clients
o Améliorer la qualité des produits fabriqués
20) Les coûts afférents à un ERP comprennent :
o Coût d’acquisition et de mise en place (Coût de licences, coût matériel, coût des ressources humaines
internes et externes) et coût de fonctionnement (coût de maintenance)
o Coûts de logiciels, coûts matériel, coûts des intégrateurs
o Coût d’acquisition de licences, coût des intégrateurs et de maintenance

Mercredi 3 juin 2015 Page 2/2 Système d’informations comptables sous ERP