Vous êtes sur la page 1sur 4

Matière 

: Français
Niveau : 1ère année bac
Filière : ……………………………….

Académie …………………………….
Année scolaire : 2020/2021
Durée : 01 heure ../20
___________________________
Direction ……………………………. EVALUATION N° 1 AU 2ème SEMESTRE
Établissement ………………………………. (COMPRÉHENSION ET LANGUE)
Nom et prénom : Classe : ……………….. N° : ……… Groupe : ….……
……………………………………………………

TEXTE DE BASE :

Malheureusement je n’étais pas malade. Le lendemain il fallut sortir de l’infirmerie. Le cachot me reprit.
Pas malade ! En effet, je suis jeune, sain et fort. Le sang coule librement dans mes veines ; tous mes
membres obéissent à tous mes caprices ; je suis robuste de corps et d’esprit, constitué pour une longue vie
; oui, tout cela est vrai ; et cependant j’ai une maladie, une maladie mortelle, une maladie faite de la main
des hommes. Depuis que je suis sorti de l’infirmerie, il m’est venu une idée poignante, une idée à me
rendre fou, c’est que j’aurais peut-être pu m’évader si l’on m’y avait laissé. Ces médecins, ces sœurs de
charité, semblaient prendre intérêt à moi. Mourir si jeune et d’une telle mort ! On eût dit qu’ils me
plaignaient, tant ils étaient empressés autour de mon chevet. Bah ! Curiosité ! Et puis, ces gens qui
guérissent vous guérissent bien d’une fièvre, mais non d’une sentence de mort. Et pourtant cela leur serait
si facile ! Une porte ouverte ! Qu’est-ce que cela leur ferait ?
Plus de chance maintenant ! Mon pourvoi sera rejeté, parce que tout est en règle ; les témoins ont bien
témoigné, les plaideurs ont bien plaidé, les juges ont bien jugé. Je n’y compte pas, à moins que... Non,
folie ! Plus d’espérance ! Le pourvoi, c’est une corde qui vous tient suspendu au-dessus de l’abîme, et
qu’on entend craquer à chaque instant, jusqu’à ce qu’elle se casse. C’est comme si le couteau de la
guillotine mettait six semaines à tomber. Si j’avais ma grâce ? – Avoir ma grâce ! Et par qui ? Et pourquoi ?
Et comment ? Il est impossible qu’on me fasse grâce. L’exemple ! Comme ils disent. Je n’ai plus que trois
pas à faire : Bicêtre, la Conciergerie, la Grève.
ÉTUDE DE TEXTE : (20 pts)1

1- Complétez le tableau suivant : (01 pt x 4)


Date de
Titre de l’œuvre Auteur Genre de l’œuvre
publication

…………………………………………………….. …………………………………………………….. ……………………………………………………..……… ………………………………………

2- Pour situer le passage mettez une croix (X) à la place qui convient : (01 pt x 4)
Situations Vrai Faux
Le condamné est en prison à Bicêtre.
Le condamné laissera une fille appelée Marie.
Le condamné s’est évanoui en voyant le ferrage des forçats.
Le lecteur connait déjà le crime commis par le condamné.

3- Cochez (X) la bonne réponse : (01 pt)

1
Le condamné était dans : □ sa cellule □ le jardin de la prison □ l’infirmerie

4-« Depuis que je suis sorti de l’infirmerie, il m’est venu une idée poignante » De quelle idée parle le
condamné ? (01 pt)
…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..……..……

5- « Mon pourvoi sera rejeté » Expliquez de quel pourvoi parle le condamné. (01 pt)
…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..……..……

6- Relevez du texte les noms des trois places (lieux) par où le condamné devrait passer. (01 pt X
3)
…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..……..……

7- Dégagez du texte 3 mots au champ lexical de la justice. (01 pt X 3)

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..……..……

8- Cochez (X) la bonne réponse : (01 pt)


« je suis robuste de corps et d’esprit… »
La figure de style exprimée par la phrase ci-dessus est :
□ Une métaphore □ Une antiphrase □ Une antithèse

9- Croyez-vous que la condamnation à mort est une solution pour mettre fin aux crimes ?
Justifiez votre opinion. (02 pts)
…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..……..……

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..……..……
Corrigé et barème

ÉTUDE DE TEXTE : (20 pts)

1- (01 pt x 4)
Date de
Titre de l’œuvre Auteur Genre de l’œuvre
publication

Le dernier jour Victor Hugo Roman à thèse 1829

2- (01 pt x 3)
Situations Vrai Faux
Le condamné est en prison à Bicêtre. X
Le condamné laissera une fille appelée Marie. X
Le condamné s’est évanoui en voyant le ferrage des forçats. X
Le lecteur connait déjà le crime commis par le condamné. X

3- Le condamné était dans : □ l’infirmerie (01 pt)

4- L’idée de s’enfuir, de s’évader (01 pt)

5- Le pourvoi en cassation. (01 pt)

6- Bicêtre, la Conciergerie, la Grève (01 pt X 3)

7- Les témoins, les plaideurs, les juges … (01 pt X 3)


8- (01 pt)

« je suis robuste de corps et d’esprit… » □ Une antiphrase

9- (Accepter toute réponse pertinente et bien justifiée). (01 p)

Matière : Français
Niveau : 1ère année bac

../20
Filière : ……………………………….
Année scolaire : 2020/2021
Durée : 01 heure
___________________________
Académie ……………………………. EVALUATION N° 2 AU 1er SEMESTRE
Direction ……………………………. (PRODUCTION ÉCRITE)
Établissement ……………………………….
Nom et prénom : Classe : ……………….. N° : ……… Groupe : ….
…………………………………………………… ……

PRODUCTION ÉCRITE : (20 pts)

Sujet :
« Ainsi, après ma mort, trois femmes, sans fils, sans mari, sans père ; trois orphelines de
différente espèce ; trois veuves du fait de la loi... »
La peine de mort touche aussi la famille du condamné. Expliquez cette idée tout en exprimant
votre point de vue personnel bien justifié. (08 lignes)

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Vous aimerez peut-être aussi