Vous êtes sur la page 1sur 9

Bel Ami

Maupassant
Plan

01 02 03
Résumé Avis Personnel Conclusion
01
Résumé
Georges Duroy revient d'Algérie où il vient de passer quelques années en
tant que sous-officier des hussards. Croyant fortune une fois à Paris, il est
condamné à végéter dans un poste minable à la compagnie des chemins de
fer du nord. Un jour, il tombe sur un ami perdu de vue, Charles Forestier. Ce
dernier, rédacteur en chef de La vie française, le fait entrer comme
journaliste. Georges commence à se faire la main avec une série d'articles
sur l'Algérie, mais il a besoin de l'aide de la femme de Georges, Madeleine,
pour réussir à pondre un papier qui se tienne. Diner mondain après diner
mondain, soirée après soirée, Georges flatte, séduit, conquiert, les uns, les
femmes des autres, les femmes des uns et des autres, et en vient à détester
celui qui lui donna sa chance, son ami, Charles Forestier. Il voudrait lui
prendre sa femme, mais cette dernière le reprousse. Il a enfin sa chance
quand son ami Charles meurt, et il épouse Madeleine. Il continue à se
partager entre Clotilde de Marelle, sa femme Madeleine qu'il va piéger afin
d'obtenir le divorce, Mme Walter, la femme du propriétaire du journal, qu'il
séduit puis délaisse, et la fille de Mme Walter, Suzanne, qu'il enlève, afin de
forcer la main aux parents et hériter de leur fortune. Comme nous le
disions, beaucoup de femmes et aucun scrupule.
02
Avis
Personnel
Ce qui m’a plus
Avis Personnel
- le style d'écriture est fluide et facile à comprendre j'ai adoré la manière de Maupassant sur
le fait qu'il critique après c'est la bourgeoisie à travers tout et n'importe quoi

- j'ai adoré l'évolution de Georges Duroy même s'il est détestable à travers sa vanité on
comprend vite qu’il cherche plus la notoriété et la richesse que l'amour et malgré cela je
trouvais que son évolution représente très bien le dicton lorsque lorsque l'on veut on peut
- j'ai adoré le duo de Madame forestier Georges Duroy pour moi il était parfaitement
semblable et utiliser et manipuler beaucoup de monde afin d'en tirer profit
- la moitié des personnages étaient très bien développé Maupassant a très bien décrit leur
immoralité et leur côté sans scrupules, mais ce qui m'a le plus choqué c'est sa plume il a
réussi à embellir tous les deux t défauts les rendant passionnant
- L’intrigue était simple mais vraiment passionnante
- j'ai quand même trouvé la soif de pouvoir est le comportement inhumain de duroy
intéressant
Ce que je n’ai pas
aimé

- j'ai trouvé que le personnage de Norbert de Varennes


assez intéressant mais cependant pas assez développé ce
qui était très dommage car pour moi il ressemble
fortement à Maupassant donc je n'ai pas compris
pourquoi mettre ses idées dans un personnage très
secondaire
- j'ai trouvé que certains passages se ressembler car tout au
long de l'histoire il y avait presque que des dénonciation en
oubliait facilement histoire, j'ai trouvé que sûrement été
beaucoup trop dénonciateur
03
Conclusion
Conclusion

Bel ami est un roman très intéressant qui dénonce la


société de l’époque avec une plume très agile. C’est un
roman immoral et provocateur, il décrit tous les côtés
inhumain et sans scrupules des piliers de cette société et
il décrit aussi les femmes qui pensent plus à ce qu’elles
représentent pour leurs amants qu'à leur mari. Pour moi
c’est comme si Duroy escalade la société et pour cela il
n’hésite pas à manipuler des hommes et des femmes
pour parvenir à ses fins

Vous aimerez peut-être aussi