Vous êtes sur la page 1sur 11

20/11/02

Cours de réseaux informatiques

Interconnexion des réseaux


Ethernet au niveau 2

Rushed KANAWATI
Département GTR - IUT de Villetaneuse, © 2002

rushed.kanawati@lipn.univ-paris13.fr
R. Kanawati, Cours réseaux, IUT de Villetaneuse, département GTR, 1er année, 2002-2003

Interconnexion
n Quoi ?
u Permettre à des stations appartenant à différents
LAN de communiquer.
n Pourquoi ?
u S ’affranchir des limites imposées sur les LAN en
termes de rayon de couverture et de nombre de
stations
u Répartir un LAN en plusieurs domaines de
collisions distincts pour des raisons de sécurité, de
performances ou d’administration.
2/

1
20/11/02

R. Kanawati, Cours réseaux, IUT de Villetaneuse, département GTR, 1er année, 2002-2003

Interconnexion : équipements
Application Passerelle Application

Présentation Passerelle Présentation

Session Passerelle Session

Passerelle Transport
Transport

Routeur Réseau
Réseau

Liaison de Liaison de
Pont, Commutateur
données données

Physique Répéteur, hub Physique


3/
R. Kanawati, Cours réseaux, IUT de Villetaneuse, département GTR, 1er année, 2002-2003

Un pont
LAN 4
Ports

1 2

5 Mémoire tampon
LAN 1
Contrôle
Table
de commutation
4 3
LAN = domaine de collision

LAN 2 LAN 3

4/

2
20/11/02

R. Kanawati, Cours réseaux, IUT de Villetaneuse, département GTR, 1er année, 2002-2003

Fonctionnement d’un pont


n Norme 802.1D.
n Un pont écoute les trames circulant les réseaux qu’il relie.

n Pour chaque trame et en fonction du champ DA et des informations


contenues dans la table de commutation, le pont peut décider de
transmettre la trame vers un ou plusieurs autres réseaux.

n Les trames à transmettre sont stockées dans une mémoire tampon


puis transmises aux autres réseaux après la réception complète par le
pont.
u Séparation des domaines de collisions

n Les stations connectées aux différents réseaux n ’ont pas besoin de


connaître les adresses des ports du pont.
u Le pont est dit transparent.
5/
R. Kanawati, Cours réseaux, IUT de Villetaneuse, département GTR, 1er année, 2002-2003

Table de commutation
n Structure :
u Un ensemble de enregistrements.
u Chaque enregistrement contient les informations suivantes :
F L’adresse physique (MAC) d’une station.

F Le numéro du port connecté au réseau où se trouve cette


station.
F La date de la création de l’enregistrement.

n Construction :
u Créer un enregistrement pour chaque trame écoutée :
F L’adresse MAC est l’adresse source (SA).

F Le numéro du port est le port d’écoute.

u Les enregistrement ont une durée de vie limitée.


u Pour une même adresse MAC, l’enregistrement le plus récent
remplace le plus ancien.
6/

3
20/11/02

R. Kanawati, Cours réseaux, IUT de Villetaneuse, département GTR, 1er année, 2002-2003

Règles de commutation
n Notations
u T.SA (resp. T.DA) l’adresse source (resp. destination ) de la trame T.
u Port(T) est le numéro de port de réception de la trame T.
u Com(A) est le numéro de port associé à l ’adresse A dans la table de
commutation.
n Traitement d’une trame T par un commutateur
u Com(T.SA)= Port(T)
u Si Com(T.DA) == None Alors
F Envoyer T sur tous les ports sauf Port(T).
u Si Com(T.DA) == Port(T) Alors
F rien
u Si Com(T.DA) = x Alors
F Envoyer T sur le port x.
7/
R. Kanawati, Cours réseaux, IUT de Villetaneuse, département GTR, 1er année, 2002-2003

Problème de boucles

LAN 1

1 1
A, 2 A, 2
Com. 1 Com. 2

2
2
LAN 2

A -> B
A B

8/

4
R. Kanawati, Cours réseaux, IUT de Villetaneuse, département GTR, 1er année, 2002-2003 R. Kanawati, Cours réseaux, IUT de Villetaneuse, département GTR, 1er année, 2002-2003

9/

10/
LAN 2
LAN 2

LAN 1
LAN 1

A
A

Com. 1
Com. 1

2
2

1
1
A -> B

A, 1
A, 2

A -> B
Problème de boucles
Problème de boucles

Boucle infinie !!
1
1

B
B

2
2

Com. 2
Com. 2

A, 1
A, 1

5
20/11/02
20/11/02

R. Kanawati, Cours réseaux, IUT de Villetaneuse, département GTR, 1er année, 2002-2003

Solution : L’arbre recouvrant


n Eliminer les boucles d’une manière logique.
n La redondance physique est admise afin de :
u Augmenter la fiabilité (tolérer les pannes des
commutateurs)
u Simplifier l’administration du réseau.
n Approche :
u Les réseaux interconnectés froment un graphe.
u En bloquant certains connexions, on peut transformer
le graphe en arbre
u Un arbre est dit recouvrant si il passe par tous les
nœuds du graphe.
11/
R. Kanawati, Cours réseaux, IUT de Villetaneuse, département GTR, 1er année, 2002-2003

Concept de l’arbre recouvrant


Graphe avec boucles

12/

6
20/11/02

R. Kanawati, Cours réseaux, IUT de Villetaneuse, département GTR, 1er année, 2002-2003

Concept de l’arbre recouvrant


Graphe sans boucles : arbre recouvrant

13/
R. Kanawati, Cours réseaux, IUT de Villetaneuse, département GTR, 1er année, 2002-2003

Construction d’un arbre recouvrant


n Propriétés :
u Dans un graphe l’arbre recouvrant n ’est pas
unique.
u Un arbre recouvrant passe par tous les nœuds du
graphe d’origine.
u Dans un arbre recouvrant il existe un chemin
unique entre deux nœuds quelconque.

14/

7
20/11/02

Algorithme de construction d’un


R. Kanawati, Cours réseaux, IUT de Villetaneuse, département GTR, 1er année, 2002-2003

arbre recouvrant
n Les ponts échangent des trames spécifiques dites
trames BPDU
n BPDU : Bridge Protocole Data Unit
n L’adresse DA = 01 80 C2 00 00 00
u Adresse de multicast
u Seuls les ponts traitent une telle trame
u Un pont ne propage pas une trame BPDU.

15/
R. Kanawati, Cours réseaux, IUT de Villetaneuse, département GTR, 1er année, 2002-2003

Trames BPDU
n La partie donnée contient les 4 principaux
champs suivant :
u Identité du pont racine (6 octets)
F Adresse MAC de la racine
u Distance de la racine (4 octets)
F Coût du chemin entre l’émetteur et la racine Identité
de l’émetteur
u Adresse MAC du pont émetteur (6 octets)
u Numéro du port émetteur (2 octets)

16/

8
20/11/02

R. Kanawati, Cours réseaux, IUT de Villetaneuse, département GTR, 1er année, 2002-2003

Comparaison de BPDU
n BPDU 1 = (R1, D1, E1, P1)
n BPDU 2 = (R2, D2, E2, P2)
n BPDU 1 est meilleure que BPDU 2 SI
u R1 < R2 ou
u R1 == R2 ET (D1 <D2) ou
u R1 == R2 ET D1 == D2 ET E1 <E2 ou
u R1 == R2 ET D1 == D2 ET E1 == E2 ET P1 <P2

n Exemples :
u (3,2,5,7) est meilleure que (4,6,7,1)
17/ u (1,0,1,4) est meilleure que (1,0,1,5)
R. Kanawati, Cours réseaux, IUT de Villetaneuse, département GTR, 1er année, 2002-2003

Fonctionnement de l'algorithme
n Initialisation
u Tout pont X suppose qu’il est la racine.
u Il forme un BPDU de la forme (x,0,x,y).
u La BPDU est envoyée sur tous les ports y.

n Exemple : 15, 0, 15, 1


1

15, 0, 15, 4 4 15 2 15, 0, 15, 2


(15,0,15,y)
3

18/ 15, 0, 15, 3

9
20/11/02

R. Kanawati, Cours réseaux, IUT de Villetaneuse, département GTR, 1er année, 2002-2003

Fonctionnement de l'algorithme
n A la réception des BPDU par un pont X
u Choisir la meilleure BPDU
F Soit (R,d,z,yr) la meilleure BPDU
u Calculer une nouvelle configuration
F Nouvelle BPDU = (R, d+1, x, y)
u yr est le port racine.
u Pour tout autre port y
F Si
la meilleure BPDU reçue sur le port y est
comprise entre la meilleure BPDU et la nouvelle
configuration alors le port y est bloqué.
19/ u Les autres ports restent actifs (ports désignés)
R. Kanawati, Cours réseaux, IUT de Villetaneuse, département GTR, 1er année, 2002-2003

Example

13,0,13,1 15,0,15,1
1 1

13 15
(13,0,13,x) (15,0,15,x)
2 2
13,0,13,2 15,0,15,2

20/

10
20/11/02

R. Kanawati, Cours réseaux, IUT de Villetaneuse, département GTR, 1er année, 2002-2003

Example

13,0,13,1
Racine
1 1

13 15
(13,0,13,x) (13,1,15,x)
2 2 Bloqué
13,0,13,2

21/
R. Kanawati, Cours réseaux, IUT de Villetaneuse, département GTR, 1er année, 2002-2003

Pour en savoir plus


n C. E. Spurgeon. Ethernet, the definitive Guide, O ’Reilly
n L. Toutain. Réseaux locaux & Internet : des protocoles
à l’interconnexion. Hermès.1996.
n P. Rolin. Réseaux locaux. Hermès. 1991

22/

11

Vous aimerez peut-être aussi