Vous êtes sur la page 1sur 12

Logiciel SIMULSEN (IRD)

simulation de gestion d’un barrage multi-objectifs (pas de temps journalier)

 BUTS DU LOGICIEL :

A : Évaluer la satisfaction des objectifs du barrage en


fonction :
• des paramètres physiques du système
• des apports en eau
• des consignes de gestion

B : Déterminer les limnigrammes limites de la retenue


permettant de satisfaire les objectifs du barrage, en
fonction:
• des paramètres physiques du sytème
• des apports en eau
• du niveau de garantie de satisfaction des objectifs

1
 Consignes de gestion associées aux objectifs du barrage

 Satisfaction immédiate de l’objectif

• Hydroélectricité : production d’une puissance Pobj(t)


Limite Qmin de débit total lâché déterminée par calcul itératif:
Pobj = N*Rô*g*Qturb*(H-Hav(Qturb+Qminvan(H)))*R(Qturb,H-Hav(Qturb+Qminvan(H)))

• Hydrogramme objectif min ou max


 à la sortie : trivial
 à la station aval : limite Qmin ou Qmax de débit total lâché déterminée par
modèle de propagation (calcul itératif, temps de propag variable)

 Respect d’un limnigramme limite dans la retenue, compatible avec une


certaine probabilité de satisfaction future de l’objectif

• Hydroélectricité : respect d’un limnigramme min dans la retenue


Limite Qmax de débit total lâché calculée par bilan de volume sur 24 heures

• Hydrogramme objectif min ou max : respect d’un limnigramme min ou max


dans la retenue
Limite Qmax ou Qmin de débit total lâché calculée par bilan de volume sur 24 heures
2
 Principe d’une simulation visant à évaluer la satisfaction des
objectifs du barrage (A) :

 Scénario
Condition initiale (stock) + Période simulée + Consignes (rangs de priorité)

 Calcul du débit lâché à chaque pas de temps

• Consignes par ordre de priorité décroissante (contraintes, sécurité, objectifs)


• Limites Qmin ou Qmax de débit total lâché associées aux consignes
• Resserrement de fourchette du débit total lâché
• Débit lâché total = minimum de la fourchette
• Puissance = max productible pour H et Qlâché total

 Résultats

• Variables calculées : puissance produite ; niveau de retenue ; débits barrage


(turbiné, vanné) ; débits stations aval ; déficits de puissance ou de débit

• Traitement des variables calculées:


 Édition (tableaux,graphiques) et exportation ASCII (traitement Excel)
des chroniques journalières et des courbes isofréquence
 Statistiques sur moyennes annuelles, et sur valeurs caractéristiques
min et max annuelles sur Njours

3
Exemple A1 : aide à la stratégie de gestion de Manantali (11 km3, 500
km2, haut. 60 m) par simulation de 216 scénarios sur la période 1970-
2000. Résultats moyens interannuels
900 pour K = 1 : W = - 5,38 S + 1047 avec R2 = 0.9979
pour K = 2 : W = - 5,79 S + 1057 avec R2 = 0.9982
CONSIGNES SIMULEES :
pour K = 3 : W = - 6,92 S + 1070 avec R2 = 0.9935
Sécurité : Hmax=210.50  Qmin
W (gWh) : énergie produite en moyenne par année

850
Sécurité : Hmin=187 m Qmax

Q sanitaire 10 m3/s  Qmin


800
Laminage 4500 m3/s Bakel
 Immédiat  Qmax
 Revanche (49/50)  Qmin
K=1
K=2
750
K=3 Irrigation (pertes + besoins x1 x2 x3)
K=1 ; Obj=45000 ; HS=203  Immédiat  Qmin
K=3 ; Obj=45000 ; HS=202  Stock (24/25)  Qmax
K=1 ; Obj=45000 ; HS=196
700 K=3 ; Obj=45000 ; HS=188 Hydroélectricité  Qmin
K=1 ; Obj=60000 ; HS=203
205 mw si H >204 m
K=3 ; Obj=60000 ; HS=202
K=1 ; Obj=60000 ; HS=196
70 mw si 197 < H < 204 m
K=3 ; Obj=60000 ; HS=188
650 Crue (45, 50, 55 ou 60 x 1000 ha)
30 35 40 45 50 55 60 65 Qmin
S (1000 ha) : superficie moyenne des cultures de décrue Condition : H(20 août)>Hs
Hs = 187, 88, …….., 204 m
4
Exemple A1 (suite). Répartition des résultats annuels

S : superficie annuelle des cultures


120 K=1 Hs >= 203 m 120
110 K=3 Hs >= 202 m 110
100 K=1 Hs <= 196 m 100
90 K=3 Hs <= 188 m 90

de décrue (1000 ha)


80 naturel 80
70 70
60 60
50 50
40 40
30 30
20 20
10 10
0 0
0.00 0.20 0.40 0.60 0.80 1.00 0.00 0.20 0.40 0.60 0.80 1.00
fréquence de dépassement fréquence de dépassement

1400 K = 1 Hs >= 203 m 1400

W : énergie produite par année


K = 3 Hs >= 202 m
1200 K = 1 Hs <= 196 m 1200
1000 K = 3 Hs <= 188 m 1000
800 800

(GWH)
600 600
400 400
200 200
0 0
0.00 0.20 0.40 0.60 0.80 1.00 0.00 0.20 0.40 0.60 0.80 1.00
fréquence de dépassement fréquence de dépassement

Hydrogramme objectif de crue : 45000 ha de hydrogramme objectif de crue : 60000 ha de


cultures cultures

5
Exemple A2 : aide à la gestion tactique de Manantali. Simulation
testant l’évolution probable du stock à partir d’un niveau donné, pour
un jeu de consignes donné

Consignes envisagées : idem exemple 1, avec crue objectif 50000 ha, K = 1, HS=187 m

Condition initiale : cote 201 m au 1er août


Graphique de quantiles concernant le niveau dépassé dans la retenue:

210
1 année sur 15
208 1 année sur 10
1 année sur 5
niveau de retenue (m)

206 1 année sur 2


4 année sur 5
204 9 années sur 10
14 années sur 15
202

200

198

196

194
1-janv. 31-janv. 2-mars 2-avr. 2-mai 2-juin 2-juil. 1-août 1-sept. 1-oct. 1-nov. 1-déc.

6
 Principe du calcul des limnigrammes limites dans la retenue, compatibles avec la
satisfaction des objectifs (B)

Calcul d’une chronique Hlim(t) de niveau limite dans la retenue

Objectif : hydrogramme min (besoins) ou max (laminage)


• Calcul (modèle propagation) de chronique de débit lâché total Qtot min ou max compatible avec
l’hydrogramme objectif
• Calcul (bilan de volume, chronologie inverse) de chronique de niveau de retenue Hlim min ou
max compatible avec:
 Cote initiale
 Apports et pertes dans la retenue
 Débit lâché Qtot min ou max
 Contraintes liées aux vannes (Qmaxvan(H) ou Qminvan(H))
 Niveau min ou max imposé (sécurité, …)

Objectif : hydroélectricité (Pobj(t))


• Calcul (bilan de volume, chronologie inverse) de chronique de niveau de retenue Hlim min
compatible avec:
 Cote initiale
 Apports et pertes dans la retenue
 Puissance objectif PObj ( caractéristiques de turbines - - - >Pmax = f(H, Qtot))
 Contraintes liées aux vannes de surface (Qminvan(H))
 Niveau min imposé (sécurité, …)

Calcul de limnigrammes annuels iso-fréquence à partir de la chronique Hlim

Choix d’un limnigramme limite annuel iso-fréquence comme consigne de gestion, en fonction
du taux de défaillance accepté pour l’objectif

7
Exemple B1 : calcul du stock nécessaire dans la retenue de Manantali,
pour soutenir le débit du Sénégal à 250 m3/s à Bakel
Période de référence : 1950-2000
Niveau minimal imposé (sécurité) : 187 m

300 débit lâché minimal nécessaire (m3/s)

200

100

0
01/01/1950 01/01/1958 01/01/1966 01/01/1974 01/01/1982 01/01/1990 01/01/1998

210 niveau minimal nécessaire dans la retenue (m)

205

200

195

190

185
01/01/1950 01/01/1958 01/01/1966 01/01/1974 01/01/1982 01/01/1990 01/01/1998

niveau minimal nécessaire dans la retenue (m) 1 fois sur 50 1 fois sur 10 1 fois sur 5 1 fois sur 2
210 4 fois sur 5 9 fois sur 10 49 fois sur 50
205

200

195

190

185
1-janv. 31-janv. 2-mars 2-avr. 2-mai 2-juin 2-juil. 1-août 1-sept. 1-oct. 1-nov. 1-déc.

8
Exemple B2 : calcul de la revanche nécessaire dans la retenue de
Manantali, pour laminer les crues du Sénégal à 4500 m3/s à Bakel
Période de référence : 1950-2000
Niveau maximal imposé (sécurité) : 210.50 m

5000 débit lâché maximal admissible (m3/s)


4000
3000
2000
1000
0
01/01/1950 01/01/1958 01/01/1966 01/01/1974 01/01/1982 01/01/1990 01/01/1998

211 niveau maximal admissible dans la retenue (m)


210
209
208
207
206
205
204
01/01/1950 01/01/1958 01/01/1966 01/01/1974 01/01/1982 01/01/1990 01/01/1998

211 niveau maximal admissible dans la retenue (m)


210
209
208
207 1 fois sur 2 1 fpois sur 5
206 1 fois sur 10 1 fois sur 50
205
204
1-janv. 31-janv. 2-mars 2-avr. 2-mai 2-juin 2-juil. 1-août 1-sept. 1-oct. 1-nov. 1-déc.

9
Exemple B3 : calcul du stock nécessaire à la production
d’une puissance programmée au barrage de Manantali
Puissance envisagée (fictif): juillet à janvier : 90 mw ; février à avril : 60 mw ; mai : 150 mw ; juin : 0 mw
Niveau minimal imposé (sécurité) = 187 m
Période de référence : 1975-1995

Niveau minimal nécessaire dans la retenue :

210
205
200
195
190
185
01/01/1975 01/01/1979 01/01/1983 01/01/1987 01/01/1991 01/01/1995

1 fois sur 20 1 fois sur 10 1 fois sur 5 1 fois sur 2 4 fois sur 5 9 fois sur 10 19 fois sur 20
210

205

200

195

190

185
1-janv. 31-janv. 2-mars 2-avr. 2-mai 2-juin 2-juil. 1-août 1-sept. 1-oct. 1-nov. 1-déc.

10
Bassin du fleuve Sénégal

11
MERCI POUR VOTRE ATTENTION

12

Vous aimerez peut-être aussi