Vous êtes sur la page 1sur 16

1

AVANT-PROPOS

Division Provinciale du Commerce Extérieur, a dévoilé notre utilité à cette dernier à la


disposition de la quelle nous avons mis les multiples connaissances acquises le long de notre
études universitaires.

En effet ce rapport, que nous présentons, a été rendu possible grâce aux concours de
plusieurs personnes qui nous ont aidé chacune de sa manière et envers qui nous manifestons
valablement notre profonde gratitude.

Nous exprimons également, pour la formation scientifique acquise nos sentiments de


Institut Universitaire du Congo en
général et celles de la Faculté des Sciences Sociales en particulier.

rosper, Chef de
Division Provinciale Commerce Extérieur pour nous avoir acceptés de passer notre stage dans

A Oscar, notre
encadreur, KATAWANZA NYUNDU Michel, MONGA YUMBA Laurent, BONDO NDUBA
Jacob, TSHIMWANGA TSHELEKA Oscar, DJUMAINI WA KATAMBA, NGALULA
TSHITEYA Alphonsine.
2

INTRODUCTION

stage de professionnalisation avant

avons reçu.

travail
est un homme sens valeur dans la société ;

pratique ;

ce rapport de stage que nous présentons témoigne des différents expériences que
nous avons faites durant la période posée à la Division Provinciale du Commerce
Extérieur.

En fin, le présent
deux grands chapitres à savoir : - Stage général ou théorique

- La présentation de la Division Provinciale du


Commerce Extérieur.
3

CHAPITRE I. STAGE GENERAL OU THEORIQUE

de la situation de la Division
Provinciale du Commerce Extérieur mois nous ne devons pas réussir.

1) DEEFINITION DU STAGE

Le concept stage est une période de préparation par laquelle doivent passer ceux qui aspirent à
certaines professions, pour être admis à les exercer.

Pour ce qui est de notre rapport de stage, nous entendons par «stage » un encadrement dans
une période de formation pour accroitre ses connaissances personnelles et professionnelles.

2) IMPORTANCE DU STAGE

Entant Institut Universitaire du

permet à tout étudiant, surtout celui de finaliste soit du premier cycle ou du deuxième cycle, de
estudiantin,
étudiant (entre en contact direct avec les réalités pratique sur le terrain
en lui faisant gouter ) la vie professionnelle.

3) DEROULEMENT DU STAGE

11octobre au 11 novembre 2018. Nous avons reçu de plus amples explications sur le
fonctionnement de la Division de manière générale et quatre bureaux seulement sur les 9 qui
composent cette structure administrative.

Au cours de notre stage, nous avons eu le privilège de consulter quelques archives des
documents qui facilitent les transactions Commerciales. Dans le bureau de liaison, secrétariat
sous son ancienne appellation, nous avons réceptionné au moins 20 courriers en provenance de
4

introduites dans le bureau du Chef de Division, après avis et annotations ont été orientées dans
les bureaux conformément à ces dernières.

chèvement des jours prévus au secrétariat nous avons été envoyés au bureau

de nous acquérir de façon palpable la manière dont les Inspecteurs font le contrôle ainsi que la
vérification des documents liés au Commerce Extérieur. Nous nous sommes imprégnés de la

r la conformité de la

et fret).

Au bureau import-export, nous avons eu à effectuer le remplissage et le traitement de


BT (bordereau de transit) en provenance du poste frontalier de Kasumbalesa. Là nous acquis

notamment la nature de la marchandise, le N° camion et les remorques, la provenance de la


marchandise, le tra
destination de la marchandise.

Au bureau des Services Généraux, du Personnel et Finances, nous avons appris sur la
gestion du personnel et le traitement de certains rapports administratifs. Nous avons eu à traiter

-067 portant règlement relatif à la discipline qui était évoqué. Nous avons
terminé notre stage dans ce bureau par la compilation partielle des présences des agents
affectés dans les différents bureaux de la Division.

Au bureau de Liaison (secrétariat) ; nous avons appris sur la gestion et le classement


des dossiers, minuté une lettre administrative ; saisir, imprimer, scanner les documents ; nous
5

CHAPITRE II : PRESETATION DE LA DIVISION PROVINCIALE DU


COMMERCE EXTERIEUR

SECTION I. APERCU HISTORIQUE

Vers les années 1884, avant la signature du décret royal par le Roi Léopold II portant

désordre régnait dans ce secteur, signa une charte royale pour règlementer le commerce en

taux ne dépassait pas 12

De toutes les taxes réalisées après la signature de ladite charte, le roi Léopold II créa
quelques sociétés, en occurrence :

- -Katanga (UMHK)
- La minière de BAKWANGA
- La CFL
-

Avant les années 1991, toutes les activités du Commerce Extérieur étaient gérées par

moment quelques inspecteurs du Secrétariat General au Commerce se rendaient en provinces,


en missions, pour le contrôle et la vérification du paiement de certaines taxes à percevoir à

contentieux et dossiers en souffrances.

Suite aux fraudes constatées pendant la deuxième en République, sous le régime du


6

(5) Divisions provinciales qui sont les provinces de Kinshasa, Goma, Bukavu, Kasaï et le
Katanga.

En ce qui concerne la Division Provinciale du Katanga en particulier, elle a été


implantée en 1991 avec comme premier Chef de Division, Monsieur KABASELE LONGO
LUPEPELE. Il sera remplacé par la suite par Monsieur MUYUMBA MWENGE Bivo, qui à
son tour a été remplacé en 2017 par le Chef de Division Prosper KIBOKO TUMBA BIN

Commerce Extérieur,
dans la Commune de Lubumbashi.

I.1. FONDEMENT JURIDIQUE

Le texte de base qui régit le Commerce en République Démocratique du Congo est la


loi n°73-009 du 05 janvier 1973, appelée loi particulière sur le Commerce. Cette dernière
détermine les activités commerciales du Commerce Intérieur et Extérieur. En outre, elle

physiques de nationalité Congolaise,


capital appartient aux Congolais. Tenant compte à la fois de la donne représentée par la
mondialisation et des impératifs du développement des affaires, que le cadre légal et
règlementaire actuel de notre pays est hostile à toute discrimination entre opérateurs
économiques qui serait fondée sur les nationalités, ainsi cette loi a été modifiée par la
suppression de la taxe présidentielle qui frappait uniquement les étrangers.

A part la loi particulière sur le Commerce, il y a eu différents arrêtés interministériels

CAB/MIN/FINANCES/2013/1017 ; arrêté n°009/CAB/MIN.COM/2015 et


n°CAB/MIN/FINANCES/2015/0231 du 04 septembre 2015.
7

I.2. OBJET SOCIAL DE LA DIVISION PROVINCIALE DU COMMERCE


EXTERIEUR
La Division a comme objet social, la maximisation des recettes sur les taxes à
percevoir à l ;

Rechercher les infractions commises en matière de la règlementation du


Commerce Extérieur en République Démocratique du Congo.
Assurer la promotion du Commerce Extérieur par des études des propositions
sur les orientations générales et sectorielles de la politique du Commerce
Extérieur ;
Mesures susceptibles de contribuer à la restauration de la compétitivité
extérieure des produits congolais exportables notamment en identifiant toutes
les entraves structurelles, administratives, financières, tarifaires ou humaines.

des débouchés nouveaux à travers la rationalisation de la participation du pays


à
informations économiques relatives au Commerce avec les pays étrangers aux
conventions et usages régissant les relations commerciales internationales ;
Contrôle de la qualité, de la qualité et de conformité aux normes des

transit ;
Politique générale des importations, des exportations et de réexportation, en
ie nationale.
Toutes ces attributions sont contenues dans la dernière ordonnance n°15/015
du 21 mars 2015 les attributions des différents ministères.

SECTION II. ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE LA


DIVISION PROVINCIALE DU COMMERCE EXTERIEUR

Sur le plan national, la Division du Commerce Extérieur est représentée par un


ministère, assisté par un Secrétariat Général au Commerce.

En République du Congo, nous avons 26 provinces, dont onze (11) anciennes


provinces ont chacune un Chef de Division et des Chefs de Bureau, ces derniers ont aussi leurs
collaborateurs.
8

II.1. CHEF DE DIVISION

Extérieur du Haut-Katanga est dirigée par un Chef de Division en la personne de Monsieur


KIBOKO . Il coordonne, supervise et planifie toutes les
activités de la Division tout en assurant un bon suivi pour la réalisation des recettes du
commerce. Le Chef de Division a également comme attribution :

Assister le gouverneur de Pro


Extérieur ;

provinciale.
Donner des orientations aux différents Chefs de Bureaux sur les définitions de
tration du commerce ;
Appliquer les instructions de la hiérarchie ;
Promouvoir le produit congolais exportable en vue de garantir leur accès au
marché extérieur.

Ainsi la Division Provinciale du Commerce Extérieur est composé de 9 bureaux dont 8


opérationnels.

II.2 BUREAU DES SERVICES GENERAUX, DU PERSONNEL ET DES FINANCES

Ce bureau est animé par le Chef de Bureau TAMBO BIN MUMBA Oscar. Il a
comme attributions :

a. La gestion du personnel de la Division des services urbains, des territoires, des


communes et des postes frontaliers ;
b. La gestion des finances ;
c. La gestion du patrimoine mobilier et immobilier.
9

A. LA GESTION DU PERSONNEL

-
003 du 17 juillet 1981modifié par la loi n°16/013 du 15 juillet 2016 portant statut du personnel
-067 du 07 mai 1981 portant
-loi n°017/2002 du 3 octobre 2002
portant co -là.

A ce niveau, nous avons des attributions comme :

- La maîtrise des effectifs ;


- Le recrutement ;
- La tenue et le classement des dossiers agents ;
- La gestion de la carrière des agents ;
- La proposition des affectations des agents ;
- La cotation des agents
-
-
- Les relations publiques
-
- Le dossier des veuves, des orphelins
-
- La proposition des sanctions conformément au régime disciplinaire.

B. LA GESTION DES FINANCES

-
- Prévision budgétaire

C. LA GESTION DU PATRIMOINE MOBILIER ET IMMOBIELER

II.3. BUREAU LIAISON

Ce bureau est dirigé par le Chef de Bureau TAMBO BIN MUMBA Oscar.
10

Les attributions de ce bureau sont :

- Centraliser les courriers adressés au Chef de Division,


- Dispatcher les courriers destinés au traitement par bureau
- Traiter les correspondances administratives reçues du Chef de Division, dresser les
procès-verbaux et les rapports de la Division
- Classer les documents du bureau de Chef de Division et tenir les indicateurs des
courriers entrant.
- Réception de tous les courriers destinés à la Division.

Ce bureau est dirigé par le Chef de Bureau MONGA YUMBA Laurent. Il a comme
attributions :

- Collecte des infractions sur les importations et les transit éventuel


- Assurer le suivi des prix sur le marché extérieur et sur le plan interne
- Recherche et identifier les infractions commise par les opérations économiques sur la
loi particulière sur le Commerce.
- Tenue du répertoire des opérateurs économiques par catégorie ou discipline.

- EXPORT ET TRANSIT

Il est dirigé par le Chef de Bureau KATAUWANZA NYUNDU Michel

- La
-

Ainsi,
N°CAB/MIN/FINANCES/2019/118 DU 08 NOV 2019 PORTANT FIXATION DES TAUX

n°009/CAB.MIN.COM/2015 et N°CAB/MIN/FINANCES/ 2015 du 04/09/2015 portant


11

fixation des taux des droits, ta


Commerce contient les taxes annuelles suivantes :

1. numéro import-export
A Personne physique

- Personne physique circonstatielle : 100USD


- Personne physique commerçante : 15O USD
-
B Personnes morale

Catégorie A

Société minière ou gazière, société pétrolière et sous-traitant de société minière ou


pétrolière : 2000 USD.

Catégorie B

Société industrielle, Société semi industrielle et Société Commerciale et Société


pétrolière distributaire : 1000 USD.

Catégorie C

Socialité télécommunication, Société de Transport multimodal, Banque ou autre


institution financière, Société de messagerie financiarise : 1000 USD.

Catégorie D

Association sans But Lucratif National ou International, commercial demi-grossiste :


200 USD.

2.
12

a. Mitrailles ferreuses

Personne physique ou Personne morale : 600 USD

b. Mitrailles non ferreuses

Personne physique ou morale : 1200 USD


d. Mitraille non ferreuse en lingots

Personne physique ou Personne morale : 1800 USD.

3. Amendes pour infraction résultat du paiement tardif (après le 31 mars) ou non-


paiement de la taxe annuelle sur le n° import-export :
Défaut de numéro Import- du triple
.

En dehors de ces taxes ci-dessus, au commerce extérieur on fait payer les amendes
transactionnelles infraction à la législation sur le Commerce. Et cette taxe est perçue par la
DGDA dans le cadre du guichet unique du Commerce Extérieur.
13

II.6 STRUCTURE ORGANISATIONNELLE

Chef de Division

Secrétariat

Services Inspection et Import- Etude et Coopération


Promotion Commerce Réglementation
généraux contrôle de Export Planification Commerciale
Commerciale des Services et contentieux
normes et accord

Service du Services du
Service de Service Urbain Service Urbain Service urbain
Commerce Commerce
Lubumbashi de LIKASI Haut-Lomami Lualaba
Extérieur du Extérieur de
Haut Katanga Tanganika

Entrepôt Public Dilolo Port de Moba Kalemi


Kasaji
14

CRITIQUES ET SUGGESTIONS

Au cours de notre stage nous avons été impressionnés par la compétence et la capacité
intellectuelles de nos encadreurs. Toutes nos préoccupations ont reçu des réponses adéquates et nos

entre les agents et fonctionnaires de cette Division.

Cependant, nous déplorons le manque de rigueur et le non-


service et des sorties intempestive dans les Chef de même agents.

Commerce Extérieur :

le d
insère aussi le Commerce Extérieur car ce dernier a des attributions qui ne peuvent

lisation des archives


afin de les conserver le plus longtemps possible.²
15

CONCLUSION

Nous voici à la fin de notre stage de professionnalisation à la Division provinciale du


Commerce E x sur le plan
expérience en matière de la gestion de ressources humaines, matérielles et techniques, lequel plan
est même la visée de la formation en Droit.

Entant que Diplomate en devenir, notre séjour dans cette Division nous a permis de
connaître comment le Commerce Extérieur en République Démocratique du Congo est régis par
des textes légaux (lois, ordonnances, et règlements)

En définitive, nous osons croire que le stage de professionnalisation concilie la théorie à la


pratique pour un étudiant car
adapter.

En dépit de cela, la Division Provinciale du Commerce Extérieur est confrontée aux


difficultés ci-
compte de nos suggestions.
16