Vous êtes sur la page 1sur 5

U.S.T.H.

B Corrigé série d'exercices Coordination SM-ST du module


Faculté des Mathématiques N◦ 2 MATH II
1ère année Licence Équations diérentielles - Année universitaire 2020-2021
SM et ST Partie II

Exercice 5.
1. y − 4y + 5y = 5 · · · (E ).
00 0

(a) Résolution de l'équation homogène :


1

On commence par résoudre l'équation homogène y − 4y + 5y = 0. Son équation caractéristique


00 0

est r − 4r + 5 = 0. Le discriminant ∆ = −4 = 4i , alors les racines sont r = 2 − i et r = 2 + i,


2 2

d'où les solutions générales de l'équation homogène sont


1 2

yh (x) = e2x [C1 cos(x) + C2 sin(x)] C1 , C2 ∈ R.


(b) Recherche d'une solution particulière :
On cherche maintenant une solution particulière de l'équation (E ), le second membre est une
constante alors la solution particulière de (E ) est de la forme y (x) = A où A ∈ R. Après
1

dérivation et en remplaçant dans l'équation (E ), on obtient y = 1.


1 p

D'où, les solutions générales de l'équation diérentielle (E ) sont


1 p
1

yg = yh + yp = e2x [C1 cos(x) + C2 sin(x)] + 1 C1 , C2 ∈ R .

2. y − 2y + y = √xe · · · (E ).
00 0 x

Le second membre est déni pour tout x ∈ [0, +∞[.


2

(a) Résolution de l'équation homogène :


On commence par résoudre l'équation homogène. L'équation caractéristique est r − 2r + 1 = 0, 2

son discriminant ∆ = 0 et admet r = 1 comme racine double, alors les solutions générales de
l'équation homogène sont
yh (x) = (C1 + C2 x)ex C1 , C2 ∈ R.
(b) Recherche d'une solution particulière :
On applique la méthode de la variation de la constante pour déterminer une solution particulière
y de la forme y (x) = C (x)e + C (x)xe . x x

On a (
p p 1 2

C10 (x)ex + C20 (x)xex = 0 C10 (x)ex + C20 (x)xex = 0


(
√ x ⇔ √ x
C10 (x)(ex )0 + C20 (x)(xex )0 = xe C10 (x)ex + C20 (x)(1 + x)ex = xe
Ce système est équivalent à :
C10 (x) + C20 (x)x = 0
· · · (EQ1)
(

C10 (x) + C20 (x)(1 + x) = x · · · (EQ2)

La diérence donne √ √
.
Z
0 2
(EQ2) − (EQ1) C2 (x) = x ⇒ C2 (x) = x dx = x3/2
On remplace dans l'équation , on trouve
3
(EQ1)
√ −2 5/2
Z
0
C1 (x) = −x x = −x ⇒ C1 (x) = −x3/2 dx =
3/2
x .
5
On déduit alors la solution particulière
−2 5/2 x 2 3/2 x 4
x e + x xe = x5/2 ex .
yp (x) =
5 3 15
Ainsi les solutions générales de l'équation diérentielle(E2 ) sont
 
4
yg (x) = C1 + C2 x + x5/2 ex C1 , C2 ∈ R
15

1
3. y − 4y = sin(x) + e · · · (E ).
00 2x

(a) Résolution de l'équation homogène :


3

L'équation caractéristique est r −4 = 0, dont les racines sont 2 et −2. Les solutions de l'équation
2

homogène sont
yh (x) = C1 e2x + C2 e−2x C1 , C2 ∈ R.
(b) Recherche d'une solution particulière :
On cherche une solution particulière de l'équation (E ), en utilisant le principe de superposition
des solutions.
3

• On cherche donc d'abord une solution particulière de y − 4y = sin(x) · · · (eq ). 00

Le second membre est de la forme α cos(ωx) + β sin(ωx) avec α = 0, β = 1 et ω = 1 (voir le


1

tableau) et comme i n'est pas une racine de l'équation caractéristique, on cherche une solution
particulière de (eq ) de la forme y (x) = A cos x + B sin x.
Après dérivation, on obtient y (x) = −A sin x + B cos x et y (x) = −A cos x − B sin x, donc
1 p1
0 00
p1 p1

y 00 − 4y = sin(x) ⇒ −5A cos x − 5B sin x = sin x

Par identication, on obtient :


(

−5A = 0 A=0
⇒ −1
−5B = 1 B=
5

La solution particulière de l'équation (eq ) est y (x) = −15 sin x. 1 p1

• On cherche maintenant une solution particulière de y − 4y = e · · · (eq ). 00 2x

Le second membre est de la forme αe avec α = 1, k = 2 (voir tableau) et comme 2 est une
2
kx

racine simple de l'équation caractéristique, on cherche une solution particulière de l'équation


(eq ) de la forme y (x) = Axe . 2x

Après dérivation, on a y (x) = Axe + 2Axe et y (x) = 4Axe + 4Axe , donc


2 p2
0 2x 2x 00 2x 2x
p2 p2

y 00 − 4y = e2x ⇒ 4Ae2x = e2x


⇒ 4A = 1
1
⇒ A=
4

Dans ce cas, la solution particulière de l'équation (eq ) est y p2 (x)


1
= xe2x .
La solution particulière de l'équation diérentielle (E ) est
2
4
3

−1 1
yp (x) = yp1 (x) + yp2 (x) = sin x + xe2x .
5 4
Les solutions générales de l'équation (E ) sont : 3

y =y +y =C e +C e −
g h p 1
2x
2
−2x 1
5
sin x + 41 xe2x C1 , C2 ∈ R .

4. y + 2y + my = m avec m ∈ R · · · (E ).
00 0 2
4

(a) Résolution de l'équation homogène :


L'équation caractéristique est r + 2r + m = 0, son discriminant ∆ = 4(1 − m). On discute alors
2

les solutions homogènes suivant les valeurs de m.


Le signe de ∆ est donné comme suit m∆ −∞+ 10 −+ ∞
 Si m = 1, le discriminant ∆ = 0 dont la racine double de l'équation caractéristique est
r = −1, alors les solutions de l'équation homogène sont
y (x) = (C + C x)e
h 1 C , C ∈ R.
2
−x
1 2

2
 Si m < 1, le discriminant ∆ > 0 dont les racines de l'équation caractéristique sont
r = −1 − 1 − m et r = −1 + 1 − m
√ √
1 2

les solutions de l'équation homogène sont y (x) = C e +C e C ,C ∈


h 1

(−1− 1−m)x
2

(−1+ 1−m)x
1 2
R
 Si m > 1, le discriminant ∆ < 0 dont les racines de l'équation caractéristique sont
r = −1 − i m − 1 et r = −1 + i m − 1
√ √
1 2

les solutionsde l'équation homogène sont√


C , C ∈ R.
√−x

y (x) = e
h C cos( m − 1 x) + C sin( m − 1 x)
1 2 1 2

(b) Recherche d'une solution particulière :


Le second membre de l'équation diérentielle (E ) est une constante, alors on cherche une solution
particulière sous la forme y (x) = A où A est une constante. Après dérivation, on a y (x) = 0 et
4
0

y (x) = 0, donc
p p
00
p

y 00 + 2y 0 + my = m2 ⇒ mA = m2
⇒ A=
m2
m
= m, si m 6= 0
Ainsi, pour m 6= 0, la solution particulière de l'équation (E ) est y (x) = m.
Si m = 0, l'équation diérentielle devient y +2y = 0, c'est une équation homogène et la solution
4 p
00 0

générale est égale à la solution homogène déjà calculée dans le cas m < 1. C'est-à-dire
yg = yh = C1 e−2x + C2 , m = 0.

On conclut que les solutions générales de l'équation diérentielle (E ) sont 4


 (C + C x)e + 1 1 2
−x
si m = 1
si m = 0



 Ce −2x
+C


1 2

si m ∈] − ∞, 0[∪]0, 1[
y =y +y =
g h p √ √ ,
(−1− 1−m)x (−1+ 1−m)x


 Ce +C e 1 +m 2

C cos( m − 1 x) + C sin( m − 1 x) + m si m > 1



√ √


−x
  
e 1 2

avec C , C1 2 ∈R .
5. y + y = cos1 x · · · (E )
00

Le second membre est déni pour tout x 6= + kπ avec k ∈ Z. On commence par résoudre l'équation
5
π

homogène y + y = 0.
00
2

(a) Résolution de l'équation homogène :


L'équation caractéristique est r + 1 = 0, dont les racines sont i et −i. Les solutions de l'équation
2

homogène sont
yh (x) = C1 cos x + C2 sin x C1 , C2 ∈ R.
(b) Recherche d'une solution particulière :
On utilise la méthode de la variation de la constante pour déterminer une solution particulière
de l'équation (E ), on cherche alors une solution particulière de la forme y (x) = C (x) cos x +
C (x) sin x vériant
5 p 1
2
 0 0
 0 0
 C1 (x) cos x + C2 (x) sin x = 0
  C1 (x) cos x + C2 (x) sin x = 0

1 ⇔ 1
 C10 (x) cos0 x + C20 (x) sin0 x =
  −C10 (x) sin x + C20 (x) cos x =

cos x cos x

3
On multiplie la première équation par sin x et la deuxième équation par cos x, on obtient
C10 (x) cos x sin x + C20 (x) sin2 x = 0 · · · (EQ1 )
(

−C10 (x) cos x sin x + C20 (x) cos2 x = 1 · · · (EQ2 )

En additionnant les deux équations, on obtient


C20 (x) = 1 ⇒ C2 (x) = x

En remplaçant dans l'équation (EQ ), on trouve 1

− sin x
C10 (x) = ⇒ C1 (x) = ln | cos x|
cos x
Donc la solution particulière de l'équation (E ) est y (x) = ln | cos x| cos x + x sin x, ainsi les
solutions générales de l'équation diérentielle sont
5 p

y = y + y = (C + ln | cos x|) cos x + (C + x) sin x avec C , C ∈ R .


g h p 1 2 1 2

6. y + y = 4x e avec y(0) = e et y (0) = 0 · · · (E )


00 0 2 x 0
6

(a) Résolution de l'équation homogène :


L'équation caractéristique est r + r = 0, dont les racines sont 0 et −1.
2

Les solutions de l'équation homogène sont


yh (x) = C1 + C2 e−x C1 , C2 ∈ R.

(b) Recherche d'une solution particulière :


Le second membre est de la forme P (x)e , comme 1 n'est pas une racine simple de l'équation
αx

caractéristique, on cherche une solution particulière de la forme y (x) = Q(x)e avec Q(x) = x

a x + a x + a un polynôme de degré 2.
p
2

Après dérivation, on obtient y (x) = (Q (x)+Q(x))e et y (x) = (Q (x)+2Q (x)+Q(x))e c'est-


0 1 2
0 0 x 00 00 0 x

à-dire y (x) = [a x + (2a + a )x + (a + a )]e et y (x) = [a x + (4a + a )x + (2a + 2a + a )]e ,


0 2 x 00 2 x

on remplace dans l'équation (E ), on trouve


0 0 1 1 2 0 0 1 0 1 2
6

[2a0 x2 + (6a0 + 2a1 )x + (2a0 + 3a1 + 2a2 )]ex = 4x2 ex

Par identication, on a
 
 2a0 = 4  a0 = 2
6a0 + 2a1 = 0 ⇒ a1 = −6
2a0 + 3a1 + 2a2 = 0 a2 = 7
 

Ainsi, la solution particulière de l'équation (E ) est y (x) = (2x − 6x + 7)e et les solutions 2 x

générales de l'équations diérentielle (E ) sont :


6 p
6

y = y + y = C + C e + (2x − 6x + 7)e C , C ∈ R .
g h p 1 2
−x 2 x
1 2

On cherche la solution vériant y(0) = e et y (0) = 0. Ce qui donne 0


C1 + C2 + 7 = e
=⇒ C1 = e − 8, C2 = 1
−C2 + 1 = 0

Donc l'unique solution est


y=(e-8)+e −x
+ (2x2 − 6x + 7)ex

4
Exercice 6.
1) Méthode 1 :
La forme générale d'une équation diérentielle homogène du second ordre à coecients constants est
y + ay + by = 0. On a y = e est une solution alors y = 2e et y = 4e , donc
00 0 2x 0 2x 00 2x

y 00 + ay 0 + by = 0 ⇒ (4 + 2a + b)e2x = 0
⇒ 4 + 2a + b = 0

D'autre part y = e est une solution alors y = −e et y


−x 0 −x 00
= e−x , donc
y 00 + ay 0 + by = 0 ⇒ (1 − a + b)e−x = 0
⇒ 1−a+b=0

On résout maintenant le système linéaire suivant



4 + 2a + b = 0 · · · (eq1)
1 − a + b = 0 · · · · (eq2)
La diérence (eq1) − (eq2) donne et en remplaçant dans l'équation , on trouve b = −2.
a = −1 (eq2)
L'équation diérentielle homogène du second ordre qui admet comme solutions les fonctions e et e est 2x −x

y 00 − y 0 − 2y = 0.

Méthode 2 :
Comme e et e sont solutions de l'équation homogène, alors 2 et −1 sont deux racines de l'équation
2x −x

caractéristique c'est-à-dire
(r − 2)(r + 1) = 0 ⇒ r2 − r − 2 = 0
on déduit alors l'équation homogène
y 00 − y 0 − 2y = 0.

2) Trouver une fonction dénie sur ]0, +∞[ telle que f (x) = 4 + x2 et la pente de la tangente à la courbe
00

de f au point P (1, 2) est égale à 3.


2

On a la pente de la tangente à la courbe de f au point P (1, 2) est égale à 3 signie que f (1) = 3 et f (1) = 2. 0

On a
Z  
2 2 2
f (x) = 4 + 2 ⇒ f 0 (x) =
00
4+ 2 dx ⇒ f 0 (x) = 4x − + C1
x x x

et f (1) = 3 ⇒ 4 − 2 + C
0
= 3 ⇒ C1 = 1 . Alors f (x) = 4x −
0 2
+1 .
De même
1 x

Z  
0 2 2
f (x) = 4x − + 1 ⇒ f (x) = 4x − + 1 dx ⇒ f (x) = 2x2 − 2 ln x + x + C2
x x

et f (1) = 2 ⇒ 2 − 2 ln 1 + 1 + C 2 = 2 ⇒ C2 = −1 . Alors f (x) = 2x 2


.
− 2 ln x + x − 1

Vous aimerez peut-être aussi