Vous êtes sur la page 1sur 3

Chapitre II­2 : Les problèmes de l’Afrique contemporaine

A­Introduction Générale :
Au lendemain des indépendances, L’Afrique s’est vu confronté à plusieurs sujets
d’inquiétudes. Ces problèmes d’actualité du continent, connus sous le nom des
problèmes de l’Afrique contemporaine sont les conséquences directes, d'une part les
conditions d’accession à l’indépendance, d’autre part de la structure interné des États
Africains et les difficultés que fait poser sur eux le sous­développement contre lequel
chacun s’efforcé de lutte avec détermination.
Dans le premier cas, lorsque l’indépendance est octroyée dans les conditions
imposée par les colonisateurs, ou si l’équipe dirigeante est liée à la métropole
colonial, le pays cesse d’être maître de lui­même, on parle alors de l’ingérence de l’
occident dans les affaires intérieurs des pays Africains voir même de l’Afrique. S’
agissant de la structure internée des États Africains, il faut souligner que l’Afrique est
caractérisée par une diversité d’ethnies de régions et de langue. Lorsque l’équipe
dirigeante ne prévoit pas suffisamment de place aux éléments, voir même d’autre
région, les conflits deviennent inévitablement. Ses conflits peuvent prendre des
formes diverses et des proportions inattendues comme : Les guerres civiles ; Les
conflits inter­ethniques ; Les rébellions ; Les génocides etc.… ainsi que leur cortège
de malheur (Les pertes en vie humaines, les dégâts matériels importants, la pauvreté,
la famine, les maladies…..)
A cela s’ajouté les méfaits du sous­développement contre lequel chacun s’
efforce de lutter avec efficacité comme : La pauvreté, la famine, l’analphabétisme, l’
explosion démographique, la mal gouvernance, la démocratie…. Ces problèmes d’
actualités du continent se situent sur le plan politico­économique que socio­culturel,
mais aussi naturel.

Sur le plan politique :


Les problèmes politiques de l’Afrique se résument par la mal gouvernance qui se
traduit par la mauvaise fois des dirigeants au pouvoir. Cette mal gouvernance est
caractérisé par :
La course au pouvoir, la dictature, les conflits inter­ethniques, les guerres civiles, les
rébellions, les génocides, la malhonnêteté des politiciens, l’adaptation
inconditionnelle de l’idéologie étrangère à l’Afrique, la complicité des leaders
religieux dans la politique…. Ces éléments ainsi que d'autres sont généralement
source d’instabilité politique du continent et contribuent largement au retard de l’
Afrique. C’est face à ces fléau Aimé Césaire affirme :
《Il est temps de ramener à la raison ces négres qui croient que la révolution consiste
à chasser le blanc, à occuper leur fauteuil et continuer à faire le blanc sur le dos du
négre.》

Sur le plan économique :


La mal gouvernance dans les pays africains est généralement source de problème
économique, qui se traduit par la dépendance économique dont les pays africains sont
victime vis­à­vis des grandes puissances.
Ainsi, de nos jours, l’Afrique est confronté à de sérieux problèmes économiques
qui se résume par :
La mobilisation irrationnelle des ressources interne des pays Africains, la gabegie
financière, la corruption, le détournement des capitaux pour les étrangers, la
détérioration des termes d’échanges, l’exploitation financière, l’exportation de la
technologie et la dépendance technique, l’endettement colossal, la bourgeoisie
Africaine, le manque de continuité administrative dans la construction des
infrastructures, l’escroquerie, la cupidité, la fuite de cerveaux….. Ces éléments ainsi
que d’autres sont sources de problème économique et contribuent au retard des pays
africains étant donné que l’économie est le poumon de développement d’un pays. A
propos, Thierno Monembo affirme : 《’indépendance en Afrique a été prise de folie et
dépensait anarchiquement son potentiel 》.

Sur le plan social :


Les instabilités politiques dans le continent, à travers des conflits interminables sont à
la base de la pauvreté des africains, qui occasionnent l’analphabétisme, le chômage,
les problèmes alimentaires et sanitaires. Il faut aussi noter une explosion
démographique qui augmente considérablement le nombre de population en Afrique.
Cette explosion démographique est généralement la source de nombreux problèmes
pour le développement social des pays africains comme : La délinquance, le
banditisme, le viol, la criminalité, l’alcoolisme, le vol, etc.… qui constituent
également des facteurs de dégradation de l’Afrique.
Sur le plan culturel :
L’influence de la culture occidentale entraîne la couche juvénile dans le déracinement.
Du point de vue littéraire, le continent africain est en proie, d’où ses dirigeants
souvent incompétents n’ont rien comme stratégie pour instaurer une politique
culturelle. Il faut aussi reconnaître que sur le plan littéraire, nous constatons qu'elle
est confrontée à beaucoup de problème comme :
­ La rareté des maisons d’éditions, capable de publier les manuscrits de nos jeunes
écrivains et d’aider à la promotion de la culture africaine.
­ Le manque d’une langue africaine commune : Les auteurs africains s’exprime dans
la langue étrangère qui ne les permettent pas de traduire ce qu’il ressent en eux car ; il
est difficile de penser dans une langue et d’écrire dans une autre.
E­ Sur le plan naturel :
En plus de ces problèmes d’ordre politico­économique et et socio culturel, il faut
aussi noter les calamités naturelle aux quelle l’Afrique fait face aujourd'hui comme :
La sécheresse, les feux de brousse, la déforestation, les inondations, le réchauffement
climatique. A cela s’ajoute le développement de la science, la technique et la
technologie à travers les grandes usines qui aggrave ce désastre par sa grande
pollution.
D’une manière général, les problèmes de l’Afrique contemporaine se résument
comme suit : Le néo­colonialisme, les instabilités politique et leur cortèges de
malheur, la démocratie, le déracinement… et les méfaits du sous développement face
à ces problèmes inquiétantes du continent, les écrivains africains, fidel à leur mission,
vont utiliser toutes leur force à travers le roman, la poésie et les pièces de théâtre,
pour dénonce ceux qui en son responsable.
Si dans le thème précédent (le procès des indépendances), les dirigeants
africains étaient les seuls responsables, dans ce dernier (Les problèmes de l’Afrique
contemporaine) La responsabilité est partagée entres les dirigeants noirs, les grandes
puissances et la population.
Ainsi parmi ces œuvres nous étudierons :
­《 La tragédie du roi Christophe 》d’Aime Césaire
­《 Piment》 de Léon Gondra Damas
­《 Les poésies de Senghor de Se L.S. Senghor

Auteur: Souleymane Traore


Contact: 628376827