Vous êtes sur la page 1sur 16

Couche Réseau, IPV4,IPV6,DHCPV4,DHCPV6

la couche réseau gère les communications de proche en proche C’est la


1ère couche concernée par les communications inter-réseaux Cette couche
est chargée de construire une communication de bout en bout en utilisant
les équipements voisins Elle réalise :
Le routage : Détermine un chemin vers la destination
Le relayage : Transmet les paquets vers l’équipement suivant
Le contrôle de flux : prise en compte de la congestion réseau
Utilise l’adresse logique Adresse IP (ipv4 et ipv6)
Exemples de protocoles : IP( Internet Protocol) , ICMP, IPX, ARP, IGMP
Exemple d’équipement : Le routeur.

Behy awel 7ajja hiya : les équipement :

1) Hub(Concentrateur) /répéteur: niveau 1 (physique)


2) Swith(Commutateur)/pont(Bridge): niveau2 (liaison de données)
3) Routeur :niveau3(réseau)
=>Domaine de diffusion : (ay réseau yetsama Domaine de diffusion) ynajem
ya9smou ken routeur .
=>Domaine de collision : (ay sortie mta3 ay les équipements suivants yetsama
collision) yanajem ya9smou routeur , pont et switch.
Le modèle TCP/IP utilise un système particulier d'adressage qui porte le
nom de la couche internet de ce modèle : l'adressage IP.

IP, abréviation d’Internet Protocol, est donc un protocole qui aide les ordinateurs
et les appareils à communiquer entre eux sur un réseau. Comme le « v » du nom
l’indique, il existe différentes versions du protocole Internet : IPv4 et IPv6.

adresse IP
Permet Identification unique de :
La source Comment le destinataire sait d’où vient le message?
La Destination Comment envoyer des données à un autre réseau Format
Réseau indépendant IP sur quoi que ce soit .
Les adresses IP permettent d’identifier à la fois les réseaux et les machines.
Une adresse IP version 4 :
Partie réseau (ou préfixe)
- bits de poids fort (à gauche) : est commune à l'ensemble des hôtes d'un même
réseau, décrit le réseau physique
Partie hôte ( Identificateur Machine )
- bits de poids faible (à droite) : unique à l'intérieur d'un même réseau , décrit
l’hôte sur ce réseau
Une adresse de diffusion (broadcast) : une adresse ou tous les bits de la partie
hôte sont placés à 1 .
Adresse réseau tous les bits de la partie hôte sont réservés à 0
Les Classes :
• Classe A :
– Le premier octet a une valeur entre 1 et 126 ; bit de poids fort égal à 0. Premier
octet désigne le numéro de réseau (Net ID ) et les 3 autres pour l'adresse de l'hôte
( Host ID ).
• Classe B :
– Le premier octet a une valeur entre 128 et 191 ; 2 bits de poids fort égaux à 10.
– Les 2 premiers octets désignent le numéro de réseau et les 2 autres à l'adresse de
l'hôte.
• Classe C :
– Le premier octet a une valeur entre 192 et 223 ; soit 3 bits de poids fort égaux à
110.
– Les 3 premiers octets désignent le numéro de réseau et le dernier à l'adresse de
l'hôte
• Classe D :
– Le premier octet a une valeur entre 224 et 239 ; 4 bits de poids fort égaux à 1110.
– Il s'agit d'une zone d'adresses dédiées aux services de multidiffusion vers
des groupes d'hôtes (host groups).
• Classe E :
– Le premier octet a une valeur entre 240 et 255. Il s'agit d'une zone d'adresses
réservées aux expérimentations.
– Ces adresses ne doivent pas être utilisées pour adresser des hôtes ou des
groupes d'hôtes.
Masque ( Subnet Mask ) :
Un masque de sous réseau est un mot de 32 bits contenant des bits à 1 au lieu de
l’identificateur de réseau ( Net-id ) et de sous-réseau -Machine ( Host-id) et des
bits à 0 au lieu de l’identificateur de machines.

• Pourquoi créer des sous réseaux ?


– Optimisation des tables de routage
- La connexion de tous les nœuds à un seul support de réseau peut s’avérer
impossible, difficile ou coûteuse lorsque les nœuds sont trop éloignés les uns des
autres.
– Économise les temps de calcul
– Séparer les machines sensibles
– Renforcement de la sécurité
– Optimisation de l’espace réservé à une adresse IP : éviter l’utilisation de numéros
de réseau IP supplémentaires pour chaque réseau physique.
– Limiter les congestions.
kifesh ykounou ?
Toutes les machines appartenant à un sous-réseau possèdent le même numéro de
réseau amal partie machine tetbaddel ( Exercice 5 TD 1 )
Le nombre théorique de sous-réseaux est égal à 2 n
– n étant le nombre de bits à 1 du masque, utilisés pour coder les sous-réseaux.
Le nombre d’hôtes est égal à 2 n -2,
– n étant le nombre de bits à 0 du masque permettant de coder l’hôte.
– À ce chiffre il faut enlever 2 numéros réservés :
tous les bits à zéro qui identifie le sous-réseau lui-même.
tous les bits à 1 qui est l’adresse de diffusion pour le sous-réseau.
Inconvénient de l'adressage par classe :
Les entreprises disposaient de l’intégralité d’une adresse réseau par classe.
Un énorme gâchis en matière d’espace d’adressage au début d’Internet lors de
l’attribution d’adresses par classe aux entreprises.
La pénurie éventuelle en matière d’espace d’adressage IPv4.
Le manque de flexibilité.
Alors lgina Solution la solution est VLSM
la technique du masque de sous-réseau de longueur variable (VLSM) afin
d’optimiser l’espace d’adressage Les fournisseurs de services Internet peuvent
ainsi allouer plus rationnellement l’espace d’adressage à l’aide de la longueur de
préfixe, en commençant par la longueur de préfixe /8, puis de plus en plus grand
(/9, /10, etc.). résumer un vaste ensemble de réseaux par classe dans une route
globale (agrégat de route) ou route de super-réseau.
CIDR utilise les masques de sous réseau de longueur variable (VLSM).
Le CIDR permet une utilisation plus efficace de l’espace d’adressage IPv4 ; une
agrégation du préfixe réduisant la taille des tables de routage.
( Exercice 7 TD 1 )

DHCPV4 :
c’est un service permettant de gérer d’une manière dynamique la configuration
qu’on veut l’affecter pour une machine .
kifesh tsir ?
-Le message “DHCPdiscover“en mode broadcast
-->le server report avec le "DHCPoffer" en mode Unicast
-le client va accepter la proposition de configuration “DHCPrequest” en mode
diffusion .
-confirmation de la réservation avec “ DHCPACK”
Configurer le routeur comme étant un DHCP
1-préciser les adresses Exclure du poule d’adresse
2-définir le pool avec la commande “ipv DHCP pool+nom de pool” et en entre en
mode de configuration DHCP
#sh vérifier les adresses qui sont déjà proposées .
IPV6 :
ipv6 mawesh amélioration lel ipv4 donc houa protocole jddiiiiid !
alesh amalneh ?
. Avec l'utilisation croissante d'Internet, un espace limité d'adresses IPv4, les
problèmes liés à la fonction NAT et les objets connectés, le moment est venu
d'entamer la transition vers IPv6 .
-IPv4 dispose d'un maximum théorique d'adresses de 4,3 milliards, plus les adresses
privées en combinaison avec NAT
-L'espace d'adressage IPv6 de 128 bits est bien plus étendu et fournit 340
undécillions d'adresses
- IPv6 élimine les problèmes de limitation d'IPv4 et apporte d'autres améliorations,
notamment ICMPv6
-PLus sécurisé
Notation
hexadécimale (groupes de 16 bits séparés par ‘:’)
• Possibilités supplémentaires :
omission des zéros placés en tête.
remplacement de groupes consécutifs de 16 zéros binaires par ‘::’
coexistence avec la notation IPv4.
kifesh t3adina ml ipv4 le ipv6 ?
awel haja nkhamou feha elli najmou nréinstalliw koll chay et tout détruire amaa
tari9a adhika trés couteuse w l infrastructure tasmahsh Matjish
anna 3 touro9 okhrina :
1-welli hia la plus pratique : coexister les deux protocole ma baadhhom “DUAL
Stack”
2-interconnecter deux réseaux ipv6 à travers un réseau ipv4 “TUNNLING” permet
d’encapsuler ipv6 dans la partie data de ipv4
3-Translation (NATG4) des routeurs qui vont jouer le role d’équipements de
translation bin les deux protocoles .
Les types d’adresses IPv6

• L'adresse de Multicast : Lorsqu'un paquet a pour destination une adresse de type


multicast, il est acheminé par le réseau à toutes les interfaces membres de ce
groupe.

• L'adresse Anycast est ni plus ni moins de l'adressage multicast, à la différence


qu'un paquet émis avec cette adresse de destination ne sera remis qu'à un seul
membre du groupe et non pas à tous.. Note : plus d’adresses de diffusion générale
(broadcast)

Monodiffusion (unicast)
• Identifie de façon unique une interface sur un périphérique Ipv6
• Un paquet envoyé à une adresse de monodiffusion est reçu par l'interface
correspondant à cette adresse.
Monodiffusion globale : L'équivalent des adresses IPv4 publiques
• Commence par 2000
• Similaire à une adresse IPv4 publique
• Globalement unique
• Adresses routables sur Internet
• Peuvent être configurées pour être statiques ou attribuées dynamiquement
Link-local
• Pour communiquer avec les autres périphériques sur la même liaison locale
• Restriction à une seule liaison - non routables au-delà de la liaison
Envoi en boucle
• Permet à un hôte de s'envoyer un paquet à lui-même ; pas d'attribution à une
interface physique
• Envoyez une requête ping à l'adresse de bouclage pour tester la configuration
TCP/IP de l'hôte local
• Seulement des 0, sauf pour le dernier bit – adresses avec la syntaxe ::1/128 ou
juste ::1 Adresse non spécifiée
• Adresse contenant uniquement des 0 – Représentée sous la forme ::/128 ou juste
::
• Ne peut pas être attribuée à une interface et est utilisée uniquement comme
adresse source
Une adresse non spécifiée est utilisée comme adresse source lorsque le
périphérique n'a pas encore d'adresse IPv6 permanente ou lorsque la source du
paquet est inappropriée pour la destination
Adresse locale unique
• Similaire aux adresses privées pour IPv4
• Adresse utilisée pour l'adressage local à l'intérieur d'un site entre un nombre
limité de sites
• Comprise entre FC00::/7 et FDFF::/7

Structure d'une adresse de monodiffusion globale IPv6 ID de sous-réseau


• Actuellement, seules des adresses de monodiffusion globale dont les premiers
bits sont 001 ou 2000::/3 sont attribuées
• Utilisé par une organisation pour identifier les sous-réseaux de son site ID
d'interface
• Équivaut à la partie hôte d'une adresse IPv4
• Elle est utilisée parce que le même hôte peut avoir plusieurs interfaces, chacune
ayant une ou plusieurs adresses IPv6
Configuration dynamique d'une adresse de monodiffusion globale avec
la méthode SLAAC Configuration automatique des adresses sans état
(SLAAC)
• Méthode permettant à un périphérique d'obtenir son préfixe, sa longueur de
préfixe et sa passerelle par défaut auprès d'un routeur IPv6
• Aucun serveur DHCPv6 n'est nécessaire
• Repose sur les messages d'annonce de routeur ICMPv6 Routeurs IPv6 •
Transfèrent les paquets IPv6 entre les réseaux
• Peuvent être configurés avec des routes statiques ou un protocole de routage
IPv6 dynamique
• Envoient des messages d'annonce de routeur ICMPv6

Dynamic Host Configuration Protocol for IPv6 (DHCPv6) Similaire à IPv4


Réception automatique des informations d'adressage comprenant une adresse de
monodiffusion globale, la longueur du préfixe, l'adresse de la passerelle par défaut
et les adresses des serveurs DNS via les services d'un serveur DHCPv6 Le
périphérique peut recevoir une partie ou la totalité des informations d'adressage
IPv6 en provenance d'un serveur DHCPv6 selon que l'option 2 (SLAAC et DHCPv6)
ou l'option 3 (DHCPv6 uniquement) est spécifiée dans le message d'annonce de
routeur ICMPv6 L'hôte peut décider d'ignorer le contenu du message d'annonce de
routeur et obtenir son adresse IPv6 et les autres informations directement auprès
d'un serveur DHCPv6

Les messages d'annonce de routeur peuvent contenir une des trois options
suivantes :
• SLAAC uniquement : pour utiliser les informations contenues dans le message
d'annonce de routeur
• SLAAC et DHCPv6 : pour utiliser les informations contenues dans le message
d'annonce de routeur et obtenir d'autres informations par le serveur DHCPv6,
DHCPv6 sans état (exemple : DNS)
• DHCPv6 uniquement : le périphérique ne doit pas utiliser les informations de
l'annonce de routeur (DHCPv6 avec état) Les routeurs envoient des messages
d'annonce ICMPv6 en utilisant l'adresse link-local comme adresse IPv6 source

Processus EUI-64 : permet de générer une valeur de l’interface ID


Commandes :
la commande ping 2001 permet de tester la connectivité
conf t : passer en mode configuration
Ipv6 UNicast routing : permet de faire fonctionner le routeur en tant qu’un ipv6
int g0/0 : interface
add : affecter une adresse à une interface
no shut : activer l’interface
show pour afficher les différentes adresses affectées (vérifier configuration )
#sh ipv6 interface brief
# sh interf
#sh interfaces g0/0.