Vous êtes sur la page 1sur 5

Etude du Transformateur Triphasé

I- But

Déterminer :
- le rapport de transformation et les pertes fer
- les pertes cuivre en court-circuit
- la puissance utile et le rendement.

II-Rappels théoriques

1- Rôle : c’est une machine statique qui transforme une tension alternative triphasée en une autre tension
alternative triphasée en conservant la fréquence avec un bon rendement.

2- Symbole :

3- Couplage des enroulements :


Tant au primaire qu'au secondaire, les enroulements peuvent être couplés en triangle (D), en étoile (Y) ou en
zig-zag (Z). Ce dernier couplage est obtenu en divisant chaque enroulement en deux bobines et en les
mettant en série (dans le sens contraire) deux demi-bobines prises sur des noyaux différents pour réaliser
chaque phase. On représente par une lettre majuscule l’enroulement haute tension et par une lettre
minuscule l’enroulement basse tension. Ainsi on distingue les couplages suivants:
 Yy → primaire couplé en étoile, secondaire couplé en étoile
 Yd → primaire couplé en étoile, secondaire couplé en triangle
 Dd → primaire couplé en triangle, secondaire couplé en triangle
 Dy→ primaire couplé en triangle, secondaire couplé en étoile
o Rapport de transformation simple m (ou par colonne) :
C’est le rapport entre une tension secondaire simple à videV20 et une tension primaire simple V1. C’est aussi
le rapport entre le nombre de spires par enroulement du secondaire et le nombre de spires par enroulement
V 20 N 2
du primaire :m= =
V 10 N 1

o Rapport de transformation composé M:


C’est le rapport entre une tension composée secondaire et une tension composée primaire :

U 20
M=
U 10

1
3.1. Relation entre M et m :
Couplage : Yy  Couplage : Dd 

U 20 V 20 √ 3 U 20 V 20
M= = =m, donc M =m M= = =m , donc M =m
U 10 V 10 √ 3 U 10 V 10

Couplage : Yd  Couplage : Dy 

U 20 V 20 1 m
M= = =m× M=
U1 V 1 √3 √3 √3

U 20 V 20 √ 3
M= = =m× √3
U1 V1

U 20 V m m U V √3
M= = 20 = , donc M = M = 20 = 20 =m √ 3 , donc M =m √ 3
U 10 V 10 √ 3 √3 √3 U1 V1

III- Manipulation

1) Essai à vide
a - Schéma de montage
A W1

V2

V1

2
b - Allures des courbes
P10 U20

P10 = f (U10) U20 = f (I10)

c - Travail demandé U10 I10


- Relever les caractéristiques du transformateur
- Donner les ordres de grandeurs de P10 et I10
- Donner les expressions de P10, mv
- Faites varier U10 de 0 à 5/4 de U1N et relever P10, I10, U20
- Calculer mv, cos10 et tracer les courbes P10 = f(U10) ; U20 = f(I10)
- Interpréter les résultats et conclure.

2) Essai en court-circuit

a – Schéma de montage
A1 W1

A2

V1

b- Travail demandé
- Donner l’ordre de grandeur de U1cc, I1cc qui donne I2cc = I2N
- Donner l’expression de P1cc
- Faites varier I2cc de 0 à I2N et relever P1cc, I1cc, U1cc et calculer m et cos1cc
- Tracer les courbes P1cc = f(I2cc) et U1cc = f(I2cc)
Conclure.

3) Essai en charge

a – Schéma de montage
W1 W2
Charge

A1 A2

V1
V2

3
b – Allures des courbes

U2 cos AV

= f (I2) cos = 1

cos AR
cos AV

c–
I2 I2
Travail demandé
- Faites varier la charge résistive (cos2 = 1), I2 variant de 0 à 5/4 de I2N, relever P1, I1, P2, U2
- Calculer le rendement et le cos1
- Tracer les courbes  = f (I2) et U2 = f (I2) à cos2 = 1
- Conclure

4
5

Vous aimerez peut-être aussi