Vous êtes sur la page 1sur 6

2- Les moteurs à pistons axiaux

Les moteurs à piston axiaux sont généralement rapides, ils sont classés en :
- Moteur à pistons axiaux à bloc cylindre tournant ;
- Moteur à piston axiaux à cylindre fixe.

Avantages Inconvénients
couple très important, possibilité de varier la coûteux.
cylindrée, vitesse importante.

3- Moteur à palettes
Le fonctionnement des moteurs à palettes est l'inverse de celui de la pompe à palettes. Le débit
issu de la pompe pénètre par l'orifice d'admission, oblige le rotor et les palettes à tourner et
s'évacue par l'orifice d'échappement. Les moteurs à palettes sont des moteurs rapides.

Moteur à palette rotative (W.S .I.)

Avantages Inconvénients

réalisation simple. : puissance transmise relativement faible.

33
4- Moteur à engrenage
Les moteurs à engrenages sont semblables aux pompes à engrenages.
- moteur à engrenage extérieur
Les moteurs à engrenage extérieur sont des moteurs rapides.

Moteur à engrenage extérieur

Avantages Inconvénients
Moteurs rapides, encombrement très réduit, Performances et rendements limités
économique.

- Moteur à engrenage intérieur


Les moteurs à engrenage intérieur sont des moteurs lents.

34
Moteur à engrenages intérieur « Orbite » (Origine Danfoss)

 Les caractéristiques des moteurs hydrauliques :


1- La cylindrée(𝑪𝒚𝒍 ):
Le volume de fluide refoulé ou aspiré par le moteur en l’absence des fuites, pendant une
révolution de l’arbre principal.
Unités : [m3 / tr] ; [l / min] ou [l / tr]
2- Les débits :
- Le débit moyen entrant :(𝑄𝑣 𝑚𝑜𝑦 𝑟 )
Le volume moyen aspiré par unité de temps, connaissant la cylindrée ce débit est déterminé
par :

𝑄𝑣 𝑚𝑜𝑦 𝑟 = 𝐶𝑦𝑙 . 𝑁
Avec : N : Fréquence de rotation en [tr / s].
𝐶𝑦𝑙 : Cylindrée en [m3/ tr]
- Le débit moyen sortant (𝑄𝑣 𝑚𝑜𝑦 𝑠 ):
Le volume sortant par le moteur en pratique, mesuré en une unité de temps.

3- Les puissances :
- La puissance mécanique : (𝑃𝑚 )
Puissance fournie par l’arbre de sortie du moteur peut être donnée par les deux relations
suivantes :

𝑃𝑚 = 𝐶𝑚𝑜𝑦 . 𝜔 Ou 𝑃𝑚 = 𝑄𝑣 𝑚𝑜𝑦 𝑆 . (𝑃𝑒 − 𝑃𝑠 𝑡ℎ )

35
Avec :
C : Couple moyen théorique en [Nm] ;
𝜔: vitesse angulaire de l’arbre moteur en [rad / s] ;
𝑃𝑠 𝑡ℎ : Pression de sortie théorique en [Pa] ;
𝑃𝑒 : Pression d’entrée en [Pa] ;

- La puissance hydraulique : (Ph)


Puissance fournie par le fluide à la sortie de la pompe donnée par :

𝑃ℎ = 𝑄𝑣 𝑚𝑜𝑦 𝑟 . (𝑃𝑒 − 𝑃𝑠 )
Avec : 𝑃𝑠 est la pression mesurée réellement à la sortie en [Pa]

4- Les rendements :
- Le rendement volumétrique :
Compte tenu des fuites et de la compressibilité du fluide, le débit moyen sortant est toujours
différent du débit réel, on définit ainsi un rapport :

𝑄𝑣 𝑚𝑜𝑦 𝑆 𝑄𝑣 𝑚𝑜𝑦 𝑆 1
𝜂𝑣 = On a 𝜂𝑣 = = 𝑄𝑣𝑓 <1
𝑄𝑣 𝑚𝑜𝑦 𝑟 𝑄𝑣 𝑚𝑜𝑦 𝑟 +𝑄𝑣𝑓 1+ ⁄𝑄
𝑣 𝑚𝑜𝑦 𝑆

Avec 𝑄𝑣𝑓 : Débit moyen de fuites. En pratique : 70 % ≤ 𝜼𝒗 ≤ 98 %


- Le rendement mécanique :

Le fluide à la pression d’entrée 𝑃𝑒 est refoulé à la pression de sortie 𝑃𝑠 .


Une chute de pression due à des effets mécaniques et hydrauliques fait passer 𝑃𝑠 𝑡ℎ à 𝑃𝑠 ,
ainsi on détermine :
𝑃𝑒 −𝑃𝑠
𝜂𝑚 =
𝑃𝑒 −𝑃𝑠 𝑡ℎ

Si : ∆𝑃 = 𝑃𝑠 − 𝑃𝑒 𝑒𝑡 ∆𝑃𝑡ℎ = 𝑃𝑠 𝑡ℎ − 𝑃𝑒

∆𝑃 1
On aura : 𝜂𝑚 = = ∆𝑃𝑓 <1
(∆𝑃+∆𝑃𝑓 ) (1+ ⁄ )
∆𝑃
Avec :

36
∆𝑃𝑓 : Chute de pression due aux pertes de charges, expérimentalement on trouve :
75%≤ 𝜂𝑣 ≤ 90%.
- Le rendement global :
Le rendement global d’une pompe, traduit en termes de performance le rapport en la
puissance hydraulique fournie par la pompe et la puissance mécanique reçue par le moteur.

𝑃𝑚
𝜂𝑔 = 𝑒𝑡 𝜂𝑔 = 𝜂𝑣 . 𝜂𝑚
𝑃ℎ

En pratique : 52.5%≤ 𝜼𝒈 ≤ 88.2%

5- Le moment du couple moyen théorique (𝑪𝒎𝒐𝒚 𝒓 ):


Moment du couple moyen théorique disponible sur l’arbre moteur [Nm].

𝑃𝑚 𝐶𝑚𝑜𝑦 𝑟 . 𝜔
𝑃ℎ = ⇔ (𝑃𝑒 − 𝑃𝑠 ) . 𝑄𝑣 𝑚𝑜𝑦 𝑟 =
𝜂𝑔 𝜂𝑔

Ou
𝐶𝑦𝑙 . 𝑁
𝑄𝑣 𝑚𝑜𝑦 𝑟 = ⁄𝜂
𝑣

𝐶𝑦𝑙 .𝑁 . (𝑃𝑠 −𝑃𝑒 ) 𝐶𝑚𝑜𝑦 𝑟 . 2𝜋𝑁


Et 𝜔 = 2𝜋𝑁 on aura donc : =
𝜂𝑣 𝜂𝑔

𝐶𝑦𝑙 . (𝑃𝑠−𝑃𝑒)∗𝜂𝑚
D’où 𝐶𝑚𝑜𝑦 𝑟 =
2𝜋

6- Le coefficient d’irrégularité du couple (K%):


Ce coefficient traduit l’importance de l’écart existant entre le couple moyen et le couple
instantané :
𝐶𝑀 −𝐶𝑚
𝐾% = 100 .
𝐶𝑚𝑜𝑦

Avec :
- 𝑪𝑴 : Moment du couple instantané théorique maximal ;

37
- 𝑪𝒎 : Moment du couple instantané théorique minimal

Le réglage de la vitesse de rotation d’un moteur hydraulique se fait en agissant sur le débit
d’huile utilisé.

 Symbole des moteurs hydrauliques

Nom symbole
Moteur à cylindrée fixe

moteur à cylindrée réglable

moteur à cylindrée variable

moteur multicylindrée

38