Vous êtes sur la page 1sur 246
Bibliographie Programme de lécole matemele, 80 spa n°2 du 26 mars 2015 Ressources maternelie. Graphisme et écriture. Le graphisme a 'école matemnelle, EDUSCOL, 2015. Ressources maternelle. Graphisme et écriture. L’écriture 4 'école maternelle, EDUSCOL, 2035. Le langage & Pécole maternelle. Ressources pour la classe. Ministére de |'Education nationale, SCEREN CNDP-CRDP, 2011. Des ateliers Montessori a l'école. Béatrice Missant. ESF EDITEUR, 2012. Apprentissages progressifs de ('écrit a 'école maternelle. INRP PROG coordonné par Mireille Brigaudiat. HACHETTE EDUCATION, 2014. (Psycho)MOTRICITE Soutenir, prévenir et compenser, Frédérique Wauters-Krings. DE BOECK, 2012. Apprentissage de Pécriture et psychomotricté. Yves Le Roux. SOLAL EDITEURS, 2005. Langage et école matemelie irl Brigausiot. Hair, 20. Remerciements Christina Dorner, Pauteure, remercie chaleureusement tous ceux qui ont contribué & télaboration de cet ouvrage et plus particuliérement: Jean-Nicolas DORNER pour son précieux soutien ot ses encouragements tout au long du projet, les enfants ayant participé aux sances de photographiles ot leurs parents, BBenécicte SIEFFERT, graphiste des éitions ACCES, pour sa mise page vivante et judicieuse, ses illustrations originales et dynamiques, Mathieu LE BEC, dévelopneur multimédia, pour la réalisation du DVD-Rom, Sandrine LIBNER pour son Investissement et son aide précieuse, Emmanuelle DI MVARTING, illustratrice, pour ses dessins pleins de couleurs et de vie, Bernadette et René MILLOUR ainsi que Anabelle DI VITA pour leurs relectures attentives, Léa SCHNEIDER, éditrice, pour sa confiance en ce projet, son guidage et son Investissement, Elisabeth et Jean-Bernard SCHNEIDER, éciteurs, pour leurs consells et leur accueil ACCES Ealtions tient a remercier toutes les maisons d'édition et tous les auteurs qui lui ont permis de reproduire les textes des comptines ainsi que les couvertures des albums se trouvant dans Vers Fécrture GS. Tous les efforts ont été entrepris pour retrouver les propriétaltes des copyrights. Nous nous excusons pour tout oubli involontaire. Nous effectuerons toute modification éventuelle dans nos prochaines éditions. Le contrat signé en 2008 entre le ministére de Education nationale et le CFC (Centre Frangals d'explottation du droit de Copie) fixe les conditions dans lesquelles les erseignants peuvent cistribuer des photocopies de publications protégées dans le respect du droit d'auteur. Les publications ACCES Editions sont protégées par [a loi dans le respect du droit auteur. En conséquence, (es reproductions d'aeuvres ACCES Eutions sont éligibles & la déclaration dans le cadre de lenquéte du CFC sur les photocopies dceuvres protégées (BO n° 39 du 27 octobre 2005). lest important pour nos auteurs que vous procédiez bien a la décaration de ces copies lorsque votre école sera concernée par Venqu@te annuelle du CFC. PROGRAMME 2015 VERS= L’-ECRITURE DU TRACE MINIATURISE A VECRITURE Léa SCHNEIDER Christina DORNER Editrice Directrice d'école maternelle Emmanuelle DI MARTINO Ilustratrice ‘cet ouvrage suit Forthographe recommandée par les rectifications de 1990 et les programmes scolares ‘Woir le site: wwvw.orthographe-recommandee.info et son miniguide d'information). SOMMAIRE Li pnaseanute oe ose watenaute 2013 4 PEREODE 2 rovenbredécenbre PERIODE 4marsavei Commanr aun vens fentone on prin en sc yo Mani es tro, ee 6 eR Ser son pénonenscipt Showtunes LLL a Fee cameuemeetaeneal cic de tate pa MRUERSTE cee on ane 7 Tra des coe cede MSenroueren duces a Seaouauekwtore maresyetct 7 Teer Meron ee es ‘usuiss otuancurs aporren Mei a et 7S ies enchaner, [EW GRAKDE SECTION? = 7 fame des lates & pont my a, we ieniiilill see ve Bienes ett “ ‘SONY PROPOSEES DANS \'CUVRAGE? ag Taeer des lignes sinaeuses boubiement bouclé! 64 MW ssecatons de tee ® Conner mare GES LETTRES: “Associer des iettres en script 8 des lettres cee es ees rus cures ay Seis 2 " Sesaran see ae LS OUTILS, QUSLS SUPPORTS Menoole 86 reed ee ee tamer anes toot Ilana oc CCommten oncautsen BW oeasin sates eee dessine avec des boucies 10 Last ” , Btn acinn peptone : Ivo au soca je Miatamileesletresconbndes vx 72 Coummeny 52 TeatR 3B Chncevoi et rediger ne invitation crite les lettres combinées en cursive vor oe connncen ge Misdesine deste a Une acre fcuuRe.. » Behn tt ne oberation fcaaurreaterors pore eres aains 2 ted ance eecioue 1 Fae sropigans x avtcocs euxer boiete 20 Lalani Host ox Ttrde papesen spect ee eee eoetes 2 Ercan etter eve toeoguicadonspalas : Soa sedation cues ales a ComaeerUussee cer ouvesae? 2g DH a aa cece ee es ees Patitnaaiad 26 mbitnege & gros Rocons eo ee Dérimirions uTies AYANT DE COMMENCER 28 Tracer des Wes vayormasts iste dee cg fame states Eftueutedewa $62 lt ves ou tune Uves pas? 84 Pronto des bees conus reascaais PERIODE L seotembre-octobre Ses noe ex asie as abet en capt ge PERIODE Byanviertevrer Fue sor cron cr cose ReneS ces canttes ied a sis Meiers msec cect = Seureut Seva ” = are Cie colciveret os secake pon nes ue de Peture enna “ ‘DB Cest la renirée! 3 oom epon cist Ermita nts cats Wimp coin o fete de eres Tactics ats atreres decors oto arc ss tes ae Wiras oar as 2 mbaeenidoanlh ow bbe saree es ‘Tracer des traits dans différentes directions s ‘Aatnsley dememalg teneeg tenis Oe ‘teen prénom en tates eres * nan plas at EASReC de tetunceen ~ Gover stage feta vaste 06 ‘cede es ayant 2 moreno cine 120 Eee sec ume alphabets “WS Jouons avec les lettres en capitaios 4 a ae ET es rae apne te under * a j a Inverter es arphismes 2 pari eats Sicoeetetten rl en vespectant es cameos » ae Wea son oats EBS Sac ts conta etsrinee as Seales eae oo oe ‘ler cites do's st Macerdes et enclats &rentt roca tne os Ear a tae ee alae SMe cower portent Wi Soa iin Oe ete mma Meese ia pobesns (Wout est brisé 5S Miia fenitia das fotres & a te ghey so encarsive: ie es tpes ses Hitinde Sanit: i conoursrntiane 20 roles bites 56 mPaconmges bods 6 Goue! Te ses en is recon ade Sngome rosa a ste eee oe ene EE un pote Eon are st Theatdes Bones stcencanes Ie dese aves das mts, a ees ae toads epee > Besse niles 239 |S Conbinasons gagnantes 26 mpatgrand saz Combiner et iveter des grannismes "eter Fempituge d'un trace Quand je sera gree. 28 Irventer, taper et lustre une phase Wi vernervoes! 20 Respecter des alternances complexes Mon histoire inven aa ce sel 3 aide de Ses connassances Vers Vécrture 9 Le programme de l’école maternelle 2015 1. MOBILISER LE LANGAGE DANS TOUTES SES DIMENSIONS [...] 1.2 LEcRIT [.] Découvrir la fonction de Véerit Lobjecti est de permettee aux enfants de comprendte que les signes, cits quils percoivent valent du langage: enréception,U'éerit éonne acc2s la parle de quelau’un et, en production i permet de s'adresser 3 quelqu'un qui est absent ou de garder pour Soi une trace de ce dui ne sauraltétre oublié. Vécrittransmet, donne ou rappelle des, informations et fait maginer:il a des incigences cositives sur celu dui elit, AVécole maternell, les enfants le découvrent en utilisant divers supports (lives vag, aches, lltes, messages électroniques fu tlephoniques,éiquettes.) en elation avec des situations ou des projets qui les rencent nécessalres; ils en font une expérience plus précise encore quand is sont specttours dune éeriture adressée et {quand ils constatent euxmémes les effets que produisent les écrits Sur ceux gules recoivent.[-] Commencer a produire des écrits et en découvrir le fonctionnement Crest Fenselgnant qui juge du moment oi les enfants sont préts & prendre en charge euxmémes une parte des activités que les adultes manent avec Iécrit. Et comme il ny a pas de pré-lecture a l'école maternelle, cette prise en charge partielle se falt en production ct largement avec "aide d'un adulte, Toute production crits nécessite différentes étapes et donc de la durée avant d'aboutir; (a phase elaboration orale préalable du message est fondamentale, notamment parce qu'elle permet la prise de conscience des transformations nécessaires d'un propos oral en phrases & écrire. La technique de dietée a Cadulte concerne rune de ces étapes qui est la redaction proprement dite. Ces expériences précoces de productions générent ‘une prise de conscience du pouvoir que donne la maitrise de écrit. Découvrir le principe alphabétique Lune des conditions pour apprendre 8 lire eta geri est avoir ‘couvert le principe alprabétque selon lequl écrit code en grande parte, non pas directement fe sens, nals oral (a sono) de ce qu'on Git Durant les tos années ce cole matenele, les enfants vont découvrir ce pincne Cesta-cre comprendre la celation entre lettres et sons) et commencer dle metre en uve, Ce qul et vse A Técole taterneli est la découverte de ce principe et non Vapprentissage Systematiqu ds restos entre formes oraes tes, La promessivité de Censeignement a Pécole materele nécesite de commencer par terre es enfants ont en ee besoin de comprendre comment se fait a transformation dune parole en srt, ab Fimportance de a telaton qui va de Pra vers écrit Le chemin inverse, qu va de écrit vers oral sera pratigut plus tard quand les enfants commenceront 2 apprendre liv, Cotte activ eerture ne peut setactuer que si, danse meme temps, enfant eéveloppe re corsclence phonolosique an devenant capable diéentifer les unites sonores del langue. La découverte du principe alphabatiqu rend possibe les premires éerturesautonomes enfin dEcole maternele parce qu'elle et associde fides sevors conpleses et & de nouveaux savorfare + 1a découverte dela fonction de cit et eS productions avec Pelde dun adute; ‘la manipulation d'unités sonores non signiiantes de la langue qui produit des hablletés qui sont utlisées lorsque les enfants essaient eerie: ‘= paralldloment, 3 par de P6criture: ir de la moyenne section nitatlon aux tracés ‘la découverte des correspondances entre les trois Bcritures (cursive, script, capitales) qui donne aux enfants une patette de possibles, ‘en traeé manuscrit et sur traitement de texte. ’écriture autonome ‘constitue raboutissement de ces clfférents apprentissages et éBcouvertes. Commencer 4 écrire tout seul Un entralnement nécessaire avant de pratiquer lécriture cursive: des, exercices graphiques. faut plusieurs années aux enfants pour acquésr les multiples habiletés nécessaites & Pécriture: utiliser leur regard pour piloter leur main, utiliser de fagon coordonnée les quatre articulations qui servent & teniret guider instrument d'écriture (épaule, coude, poignet, dcigts), contrdler les tracks, et surtout tracer volontairement des signes straits dont ils comprennent quill ne s'agit pas de dessins mais, de lettres, C'esta-dite d'éléments d'un code qui transcrit des sons. Les exercices graphiques, qui permettent de s'entreiner aux gestes moteurs, et eriture proprement dite sont deux choses différentes. LLenseignant veille a ce qu’elles ne soient pas confondues. En petite section, los exercices graphiques, en nabituant les enfants & contrGler ‘et gulder leurs gestes parle regard, les entrainent & maitriser les gestes ‘moteurs qui seront mobilisés dans le dessin et Vécriture cursive, & prendre des repéres dans Vespace de la feville, £n mayenne et grande sections, ils s'exercent réguligrement & des tAches de motecité fine {qu préparent spécifiquerent & lécriture. lls s'entrainent également aux gestes propres a écrture et lls apprennent a adopter une posture confortable, &tenir de fagon adaptée instrument d'écrture, 3 gécer espace graphique (aller €e gauche 8 étote, maintenir un alignement... Lenseignant varie les modéles et accorde du temps aux demonstrations {qui permettent Papprentissage de leur reproduction. Leécriture en capitales, plus facile grapiiquement, ne fait pas Vobjet d'un enseignement systématique; lorsqu’elle est pratiquée par les ‘enfants, Uenseignant veille au respect de Vordre des lettres et met fen évidence les canséquences du respect ou non de cet ordre sur ce fui peut ensuite te lu. Lécrture cursive nécessite quant & elle un tentrainement pour apprendre a tracer chaque lettre et enchainement de plusieurs lettres, en ne levant qu'a bon escient instrument 'écriture. Cet entrainement ne peut intervenir que si les enfants ant acquis une certaine maturité motrce: sll peut avec certains @tre commencé en moyenne section, est en grande section quil ale plus naturellement sa place, et souvent en deuxiéme partie d'année. Ii devra étre continu de maniére trés systématique au cours préparatoie. écrture régul dda peénom fournit une occasion de s'y exercey, les enfants ayant un moindre effort de mémoire 8 foumnir et pouvant alors se concentrer sur la qualité du tracé. 1 partir de la moyenne section, et régull@rement en grande section, Venseignant explique la correspondance des trols écrtures (cursive, scipt,capitales). Les enfants sfexercent des transcriptions de mat phrases, courts textes connus,& leur sais sur ordinateur. Traval alors en binéme, ils apprennent nombre de relations entre oral et écrit: un enfant nomme les lettres et montre, te second cherche sur le clavier, ils vériflent ensemble sur 'écran, puls sur la version Imprimée. Lobjectif étant de construire la valeur symbolique des lettres, Fenseignant vellle &ne jamais isoler les trals compesantes de écrture: la composante sémantique (le sens de ce qui est écrit), la composante symbolique (le code alphabélique) et la composante motrice (a dexterité graphique). Les essais d'écriture de mots Valoriser publiquement les premiers tracts des pelts aul isent avelr frit, Cost mettre toute la classe su le chemin du symbolique. Sil agit de lignes, signes divers ou pseudo-tettres, Venseignant précise qu’ ne peut pas encore lite. A pattir de la moyenne section, Fenseignant fait des commandes d'écriture de mots simples, par exemple le ‘nom d'un personnage d'une histoire. Le but est que les enfants se saisissent des apports de 'enseignant qui a écrit devant eux, ou des, documents affichés dans la classe qui ont été observés ensemble et ‘commantés. Leurs tracés montrent a Venseignant ce que les enfants Cont compris de Icriture. Une fois les tracés fats, Venseignant lit, ou bruite ou dit qu'il ne peut pas encore lite. discute avec enfant, i ue lu-méme les procédés utilisés et écrit ta forme canonique en faisant correspondre unités sonores et graphémes. Lactvité est plus fréquente en grande section, Lenseignant ne laisse pas croire fuk enfants que leurs productions sont correctes et ine cherche pas non plus un résultat orthographique normé: il valoise les essais et termine par son écrture adulte sous essai de Iéléve Les premi8res productions autonomes d’écrits Lorsque les enfants ont compris que Vert est un code gui permet de delvrer des messages, set possible de les incite & produie des messages écrit. En grande section es enfants commencent 4 avo les ressources pour Err, et Tenseignant les encourage ale fie ov valorse les essalsspontanés. Lenselgnant incite écie en utilisant tout ce qui est leur porte, Une fois quils savent exactement ce uils veuentécrce, tes enfants peventchercher dans des textes onnus,utliser le principe alphabttque, domander de alge. lis Is crivent, plu is ont envi drt, Lenselgnantaccepte quis mélent fcriture en capitals pour résoudre des prblémes phonographiques et éerture en cursive, Lorsquls ne se cntentent plus de recap des mots quits connaissen, mais veulentécire de nouveaux mots is recourent & eitferentes strategies, en les combinant ou non: il peuvent recoier des motceaux pis 8 auttes mots, tracer des lettres dont on se etrouve das leo Erie (ar exemple le vole), attriover des lettres la valeur phonique de leur nom utiliser la lettre K pour transcrire le son /ca/). La séparation entre les mots reste un probleme cifcie résoudre jusq‘au CEs. Les premiers ezzae décrture Dermettent & Fenseignant de voir que les enfants commencent & fomprende Ia fonction ele fontionnement de (critre, meme sce mest que petit petit quls en apprendront les réges. Il commente ces textes avec leurs auteurs (ce quiils voulaient dire, ce qu'ils ont Gert, ce qui montre quills ont déja des savoirs sur les textes écrits), puis cit en Franais écrit normé en soulignant les differences. donne auss aux enfants les moyens de sentraine, notamment avec de la copie dans un coin écriture aménagé spécialement (outils, feuilles blanehes eta lignes, ordinateur et Imprimante tablettenumécque et stylets, tableaux de correspondance des grapies, textes connus. Un recuel indviduel de ces premibres értures peut devenir un dossier de rférence pour chaque slave, 8 apporter pout leur rentrge au CP. 1.3. CE QUI EST ATTENDU DES ENFANTS EN FIN D’ECOLE MATERNELLE [..,] + Reconnstt ls lettres ée alphabet et connate les correspondances entre les trots maniéres de les écrire: cursive, script, capitales limprimerie. Copier & aide 6'un cavie. ‘+ Ecrre son prénom en écriture cursive, sans modele. ‘Eerie seul un mot en utilisant des lettres ou groupes de lettres empruntés aux mots connus. 3. AGIR, S’EXPRIMER, COMPRENDRE A TRAVERS. LES ACTIVITES ARTISTIQUES [...] 3.1.1. LES PRODUCTIONS PLASTIQUES ET VISUELLES Dessiner Les enfants doivent disposer de temps pour dessiner librement, ‘dans un espace aménagé od sont disponibles les outils et supports nécessaires. Uenseignant suscite'expérimentation de différents outs, ‘du crayon ala palette graphique, et favorse les temps d'échange pour ‘compare’ les effets produits. Il permet aux enfants didentifir les, réponses apportées par des plasticiens, des illutrateurs d'albums, 8 des problems quis se sont posés. Il propose des consignes ouvertes, dui incitent a la diversité des productions puls & la mutualisation des productions individuelles; les échanges sur les différentes. représentations d'un méme objet enrichissent les pratiques et aident dépasser les stéréotypes. Les 6bauches ou les premiers dessins sont conservés pour favoriser des comparaisons dans la durée et alder chaque enfant & percevoir ses progres; ils peuvent faire objet de reprises ou de prolongerents. Svexercer au graphisme décoratit Tout au long du cycle les enfants rencontrent des srephismes décoratts issus de raion cutureles et dépoques varées Is constituent des rBpertoires dimages, de motifs divers ols pulsent pour apprendre 2 reproduir, assembler, organiser, enchainer a des fins creatives, mals aussi transformer at inventr dane des compositions Uactvité taphique condulte par Venseignant entaine& Texécution de traces Volontares, 8 une observation fine et ala cicrimination des formes, <éveloppe la coordination entre Val et ia main ainsi qu'une habileté agestualle versie ot adaptée. Ces acquisition faciteront la maltse des tracés de l'écriture. [uJ 3.2. CE QUI EST ATTENDU DES ENFANTS EN FIN D'ECOLE MATERNELLE + Cholsr ltférents outs, médiums, supports en fonction dun projet fu d'une consigne et les utiliser en adaptant son geste. + Pratquer le dessin pour représenter ou illstrer, en étant idle au réel ou & un modele, ou en inventant. « Rbaiser une composition persanelle en reprodusant des graphismes. Créer des graphismes nouveaux. [.] vers Féeture © Comment aller vers ’é en grande section? En respectant le développement de enfant En début d’année de grande section, les éléves sont dgés de quatre 8 cing ans ‘Au niveau de la motile globale, enfant est dans la phase intermédiaire des comportements moteurs de base: il saute d'un pied sur faut, & pleds joints, i enchaine les sauts, il monte et descend les escaliers en posant un pied sur la marche, il peut donner un coup de pied dans un ballon, Ses gestes sont de plus ‘en plus coordonnés. ‘Au niveau de a matric fin, ses gestes sont précis, la prehension ‘est fine. Il saisit naturellement de petits objets et tient l'outil Scrpteur corectement entre le pouce et les deux premiers doigts de la main (index et majeur). ll est capable d’utiliser ses deux mains en méme temps. Il spose des habiletés motrices et imaginaies nécessares pour Sinveste dans ses réalisations graphiques. La plupart des enfants sont latéraisés a cet age, car cest vers "ge de cing ou six ans que la latéraité est consciente et défini En developpant des conpétenoestransversles (motricité fine, compétences spatiales, discrimination visuelle) Ecrire est une activité complexe qui nécessite de développer au préalable des habiletés 8 plusieurs niveau. En effet, des compétences au niveau de ‘organisation spatiale vont tre indispensables: enfant va devoir se repérer et gérer Vespace de la Feuille, respecter une direction, un sens, raliser et maintenir un alignement. De plus, la connaissance des indicateurs spatiaux va tre essentielle tla distinction entre la gauche et a droite va Svacquérr peti petit et devenir nécessaire En oute,Pécritue va nécessiter des hablletés metrces importantes, pour que le geste graphique solt précis, control et de plus en plus fuige. Pour cela, ei2ve doit powvoiruliser de fagon précise les muscles des phalanges au niveau de la main, du paignet et la ‘ransiation du bras au niveau Gu coude. Les activités de motllté fine permettront a l’éléve de devenir de plus en plus habile et de développer la coordination cei-main indispensable au tracé des lettres Le développement de la discrimination visuelle ve permettre 3 Welave dtapprendre & observer de maniére précise, 2 décrite, 2 dlistinguer avec précsion les choses les unes des autres. Pour cela, tes élaves vont faire des tris, observer et décrire avec précision, trouver des differences, des simlitudes, identifier des intrus. En grande section, ces compétences vont étre notamment travailées 4 partic d’observations de lettres ot de mots proches ou écrits, dans différentes grapes. En stentrainant par des exercices graphiques Le graphisme ne cortespond pas a un entrainement a (écriture en fant que tel, mais lest un moyen de rendre le geste plus si instaurer des automatismes, de Gévelopper une motricté et une habileté motrice. Il développe la maitrise de espace graphique. Ces actions permettrant a Pélave dentrer plus facilement dans Técrture. Comme le souligne le programme de lécole maternelle 2015, Les exercces graphiques permettent de Sentraner eux gestes ‘grophiques. Les exercices graphiques permettent c'explorer toutes les directions, tous lessens, ils sont moins contraignants. Les regles cu graphisme sont plus libres, soumisesdlaconsigne de criture adutte (Le langage @ W'école maternelle, 201%). Hest important que les exercices de graphisme et coux d’écriture alent une progression liée afin de simplifier la tache des éleves. En grande section, ces oxercices vont atte plus précis au niveau des gestes demandés, systématiquement miniaturisés, et les araphismes vant Btre agencés de fagon plus complexe avec plus de contraintes qu'auparavant. En continuant a faire le lien entre oral et écrit Uenfant ne peut aller vers (scrt sl ne concoit pas le ten qui existe entre Voral et écrit. lest important et indispensable qu'il comprenne que l'éciture correspond a la transcription orale des, mots. Pour cela, il est nécessaire d'établir constamment le tien entre oral et écrit lors de diverses activités: écriture de la date au tableau, dictée 8 adulte pour garder une trace. Léléve doit comprendre que ensemble des lettres quil écrit et des mots qui voit correspondent & des messages et que les lettres codent des sons. Les enfants ont besoin de comprendre comments fait la transformation d'une parole en érit, d'00 importance dela relation quiva de Voral a 'écrt Programme de Vécole maternelte, 2015) En donnunt du sens LLécriture et son apprentissage vont demander beaucoup d’énergie a enfant. A ce titre, est donc indispensable que (enfant soit ‘motive par les différentes activités d’criture qui lu sont proposées. Ces situations proposées doivent tre variées et avoir du sens, par exemple: réaliser une carte de voeux, \égender un dessin, cri le titre d'un album étudié en classe, construire un livre des lest done pertinent de travalller & partir de différentes lettres projets afin de créer une véritable motivation. En outre, avant d'entreprendre toute activité d'écriture cursive, il est important d’expliquer aux éléves quills vont apprendre & Gcrire en attaché. Les éléves sont généralement tr®5 motivés par Plae d’apprendre 8 écrre comme les grands. Les encouragements de Venseignant ont une place importante dans leur motivation. En proposant des activités d'écriture spontanée et tatonnée Pour que enfant ait envie apprendre & écrire l faut le laisser erie quand il en a envie et Vencourager & transcrte des mots, seul, Valorser toute tentative sans jamais porter de jugement négatifest important pour donner la canfiance en soi nécessaite 2 la prise de risque que représente tout acte decrte. En faisant te lien entre graphisme et écriture et entre graphisme et dessin {fin de rassurer les él@ves pour qui écriture demeure un concept abstrait réservé aux grands, il est essentiel de faire le lien entre les signes graphiques étudiés et la présence de ces signes dans les lettres quills vont apprendre 8 tracer. De meme, il est important de montrer aux él8ves quiils sont capables de dessiner beaucoup de choses s'ils réinvestissent les signes graphiques de base. Ce lien tant entre le graphisme et Féciture ainsi qu’entre le graphisme et le dessin rassurent les éleves et les motivent dans les différentes activités proposées. oo _ Les trois composantes de lactivité graphique a l’école maternelle Les activités graphiques peuvent se aéctiner en trois rubriques: le dessin, le graphisme et Vécriture (Le langage a lécole mater nelle, 2013). Ces trois activités sont & différencier clairement les unes des autres, elles sont néanmoins complémentaires,li6es et indispensables en maternelte. Les trois composantes different par leurs finalités. Les différences entre ces trols composantes Le graphisme La fralité du graphisme est ordre décorati, coremental. I peut &tre défini comme tun enchainement de lignes et de formes agenctes et organisées dans un but décorati. it eéveloppe la coordination ex-main, ainsi que les habiletés et les automatismes qui serontindlspensables lors de Vériture, Le dessin La finalité du dessin est représentative et symbolique. Il a pour but de représenter, dexprimer quelque chose, il est un moyen expression. On peut distinguer trois types de dessin: Le dessin libre: l'enfant dessine librement une émotion, des envies, des représentations. © Le dessin structuré: il est guidé par Venseignant de maniére a permettre aux leves denrichir leurs dessins et de les aider & représentertelle ou telle chose. ‘Le dessin d'observation: il consiste & représenter la réalité en observant de rmaniére précise, Le dessin évolue et stenrichit au fur et mesure que enfant grandit, que les habiletés ‘graphiques et motrices progressent. Vécriture Lafinalit de Pécriture est sémantique, iée ‘au sens. Elle peut se définir comme le tracé des lettres et des chiffres. Selon le programme de U'école maternelle 205, elle estconsttuée de trois composantes: ‘© une composante sémantique (le sens de ce gui est écrit), une composante symbolique (le code alphabétique), ‘une composante motrice (la dextérité sraphique). Uécriture a pour visée une production de sens qui est représentée par un ensemble de formes qui s'organisent selon des regles d'espace et de codage normé, Les éléves doivent pouvair faire la différence entre un signe graphique, un dessin ou une lettre. Le graphisme et le dessin reléveront plus du domaine artistique, c'est pourquoi on les retrouve dans les programmes de 'école maternelle dans le domaine Agi, s'exprimer et comprendre d travers les activités artstiques. Vécriture, de par sa finalité sémantique et de transcription du tangage oral, se trouve dans le domaine Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions. Les liens entre ces trois composantes Le dessin le graphisme et 'riture vont nécessiter une prise correcte de Vout scripteur, ils vont mobiliser des muscles spécifiues au niveau des doigts, de la main, du poignet. Lécriture nécessite des habitetés motrices importantes, clest en ce point qu'elle est liée au graphisme, car il développe des automatismes et des gestes précis. Par ailleurs, le graphisme va permettce aux 6l@ves denrichir leurs dessins en y introduisent des motifs graphiques, pour représenter un objet donné: par exemple les lignes brisées pour le toit d'une maison, les ponts pour un arcen-ciel ou des fleuts. \lest important de faire ce lien entre motifs graphiques et dessin pour aider les élaves a structurer et enrichir leurs dessins. Vers Véctture 7 Quelles démarches adopter en grande section? LA DEMARCHE EN GRAPHISME Observer Crest par Cobservation que l’élave va découvrir, décrire, décomposer un nouveau motif graphique. Dans un premier temps, i Faut le laisser libre au niveau de ses impressions et de sa description, puis des questions précises vont 'amener & analyser de maniére plus organisée le support. Pour que l'éleve reste mativé, il est essentiel que les supports utllsés lors de cette étape soient variés et différents d'un graphisme a Vautre: production ¢'éléve, affiche, tableau, photographie, tissu, objet, album... Lors de cette étape, Vreleve pourra faire des rapprochements avec d'autres graphismes étudiés en observant les similitudes et les différences. En grande section, la description va &tre de plus en plus précise. A partir des ceuvres d'art, les éléves pourront sfinterroger sur la Technique ou la démarche de artiste. Vivre le geste avee son corps Aptis avoir observé un nouveau motif graphique, es éléves vont réaliser avec Vensemble ou une partie de leur corps le geste a faire pour reproduire ce graphisme. Cette 6tape est essentielle pour permettre & I'sléve de prendre conscience des mouvements nécessaires a la réalisation du graphisme dans un grand espace. Il est difficile pour 'éléve de passer directement de observation au tracé. Cette étape ne donne pas toujours lieu fen grande section 8 une séance a part entiére car beaucoup des agraphismes étudiés ont deja été vus en moyenne section, Cependant, pour certains éléves, cette étape est parfois encore nécessait Manipuler et s'approprier ta not Avant de passer au tracé, il est nécessaire qu'il y ait un moment de manipulation pendant lequel léléve va reproduire un ssraphisme & Vaide c'objets vars. Cette étape va permeltre a Péleve de décomposer le graphisme et de Pintégrer mentalement. Lorsque est possible, proposer aux él8ves un moment d’expérimentation pendant lequel ils vont trouver le moyen de former, de réaliser le graphisme & partir de différents matériaux. En grande section, toutes les sequences ne nécessitent pas forcément de manipulation, surtout lorsque les graphismes ont déja &t€ vus en moyenne section. LA DEMARCHE EN DESSIN STRUCTURE Tracer et s‘approprier le geste Maintenant que les élaves ont pris conscience des mouvements 2 exécuter pour réaliser le nouveau graphisme dans un grand espace, ls ont manipulé et décomposé le graphisme, ils vont pouvoir le r dans un espace plus limit, & plus petite échelle. Une fois le mouvement intégr, ils vont s‘entrainer ale tracer en utilisant différentes techniques et différents outils. Cette étape nécessite plusieurs séances pour que Uéléve intagre et réalise le tracé de fagon souple et détendue. Le but est de consolider et d'automatiser le geste sur une surface de plus en plus limitée ‘Tracer en miniaturisant son geste En grande section, I est important que les éléves miriaturisent le geste pour soliciter des muscles de plus en plus précis et développer des habiletés motrices nécessalres a 'crture cursive. La miniaturisation demandera plus de temps a certains élaves a ne maitrisent pas encore complétement le geste. C'est lune des tapes les plus importantes en grande section, Evaluer Certains élaves mettront plus de temps que d'autres a acquérir et 8 automatiser le mouvement et le geste nécessaires 8 (a realisation d'un graphisme donne er a le miniaturiser. En grande section, le geste sera observé mals la miniaturisation restera le point & évauer. I est prférable de éalser une évaluaion & la fin de chaque période soit sous forme d'une production indépendante, soit par observation des tracés de lave lors de Utape précédente. Sile geste rest pas acquis, Fenseignant pourra alors refaire une valuation du méme type plus tard dans Pannée. Lors des différentes étapes, la différenciation se fera au niveau de la taille du support utilisé, de Youtil donné et de l'utilisation ou non d'inducteurs (gabarits, gommettes, tracks. En grande section, les éléves vont &tre amenés 8 dessiner en respectant une contrainte ou une consigne: dessiner avec des graphismes précis, & partir de formes, chercher & représenter un objet donné, & partir d'un inducteur Observer ‘observation peut se faire a partir de différents supports: Un album, une photo, le dessin d'un camarade ou un objet, Lors de cette étape, les élaves observent et décomposent objet présent sur le support de maniére précise: forme, couleur, caractéristiques.. et analyse la contrainte st Expérimenter et [A partir de cette description précise, les éleves essaient de représenter objet ou d'expérimenter la technique sur une ardoiso fu sur une feuille, Lors dune mise en commun, les él@ves expliquent leur procédure pour représenter objet en question. Cette phase peut aboutr& la cation de modéies de dessin coltectfs. Dessiner, réinvestir Les éleves utilisent le modele de dessin pour enrichir un paysage en faisant appel a leur imagination. LES DEMARCHES EN ECRITURE UAPPRENTISSAGE DE L'ECRITURE DES LETTRES ET DES CHIFFRES Observer Lors de cette étape, enseignant nomme un des graphismes ‘tudiés et les Eleves le recherchent au sein des letres de alphabet. Elles sont entourées, rommées et lenseignant rappelle le son guielles praduisent. Elles sont ensuite recherchées dans les prénoms de la classe ou les mots étudiés en classe. Cette étape va rassurer l'élave car il va découvrir que les lettres comportent des graphismes qu'il est capable de tracer. Maniputer Lors de cette étape, les éléves disposent de lettres a sulvre pour s‘imprégner de leur forme puis essaient de les former avec fférents matériaux mis & leur disposition, Expérimenter Les éleves essaient de tracer les lettres avec leur index. Ils cexpliquent leur procédure et les diffcultés rencontrées lors d'une mise en commun. QO epeensve a serve Cette étape va permettre aux éléves d’apprende 8 écrre les ifférentes lettres selon le tracé conventionnel de I’écrture. Une petite activité pour échauffer les doigts est effectuée en amont puis Venseignant montre au tableau comment éctire la lettre en verbalisant son tracé. Les éléves reproduisent le tracé avec V'index puis avec un outil. Sventrainer Les éléves s'entrainent a écrire les lettres sur différents supports en miniaturisant progressivement teur tracé. LA COPIE DE MOTS ILest important que la copie de mots s‘inscrive dans un projet pour que I’éléve soit motivé et ait un réel besoin d’écrire. Pour le ressurer et qu'il ait confiance en lui, les mots choisis contiennent toujours des lettres préatablement étudiées, S'échauffer Une activité préalable permet aux élves, de s'échaurfer les muscles des mains et des doigts, d'avoir une posture adéquate. Réfléchir et écouter ‘Avant décrive le mot, est possible de demander aux élaves de Ue prononcer, d'écouter les sons qui sy trouvent et c'essayer de le transerire, Copier Pour la copie en capitales d'imprimerie, es éléves de grande section disposent d'un modele statique; aucune indication n'est donnée. ils copient entre deux lignes de plus en plus resserrées afin de miniaturiser progressivement leur 6criture. 1 Pour la copie en cursive, lenseignant écrit le mot lettre aprés lettre au tableau en verbalisant le tracé de chacune. Les élaves les transcrivent une & une sur leur support. Progressivement et fen fonction du niveau des éléves, enseignant pourra enchainer plusieurs lettres en insistant sur les endroits of i est nécess. de lever le crayon (avant une lettre ronde et apres le s ou le q). Sentrainer Dos séances d'entrainement seront parfois nécessaires pour permettre aux él@ves ¢’6crize un mot en respectant bien la forme et Ie tracé des lettres. Cest notamment le cas lors de Vécriture du prénom. Evaluer Lorsqu’is sont préts, les élaves peuvent étre évalués. I s'agit observer leur geste et le tracé obtenu. Certains auront besoin de plus de temps. Pour favariser les réussites, valorisez leurs essais et encouragez les éléves en adapiant un maximum les outils et les supports (alle de la feulle, du lignage.. Verstéerture © LA PRODUCTION D'ECRIT COLLECTIVE es activités sont trés importantes car elles vont motiver les élaves dans lapprentissage de 'écriture: ces expériences précoces de productions générent une prise de conscience du pouvoir que donne la maitrise de Vécrit (Programe 2015). e Découvrir le projet Pour que ces productions alent du sens, 1! est préférable queelles partent d'un projet auquel I"élave va pouvoir adhérer facilement. Produire le canevas d'un ecrit Les éléves commencent par énoncer une liste d'éléments cessentiels qui figureront dans la production finale. Il s’agit du canevas (Mireille BRIGAUDIOT). Ce dernier peut étre établi en classe entire ou en petit groupe. lly a ensuite la mise en mots avec Uaide de l'enseignant: la dictée a Uadulte. Celle-ci nécessite plusieurs relectures afin d'améliorer la production finale. ‘Mettre en forme: e copier a la main ou taper a Vordinateur Une étape de mise en forme est ensuite nécessaire: copie du texte par les éleves, copie par Venseignant, copie & la main, avec un Clavier, sous la forme d'une lettre, d'une tiste, d'un livre. Ba otter reer ©] écrit ainsi produit est utilisé: les lettres ou invitations sont transmises& leur destinatate, dont la réponse sera paticulirement appréciée, Vécrt peut aussi tie affiché ou servi la production " * Copter des mors ex captaes ‘Simprimere nie deux ges ison cahier e’crture libre Copter des mote en capitals ne gnes Bonne et hevreuse annéei epi ae prase ences ‘Dans mon écoe ily a Le mi et (a teine de mon Taper ane prase en epiales iprinerie etn Brznom @ Sik si Taper des mots Sets en ere once et heurecse année! | avec un clavier en captles des ts es en ere ™ La famille des lettres 3 boucl ascendante Est es ets bowel ‘scendante eneursive La fame des lettres Ec fe ee 8 pont eneucive lescendante ieties sous La famille des lettres ‘combinées Exe es ltrs combinges en cursive ‘Mon prénom en cursive teecaoeptvon eve ‘Créons un abéeédalre collet Le jeu des cing familes Copter un mot en casive "Association cursives - SERIE mots te ceneusive avec un daver| en caplaes (peeriture au fil du temps. Eire avec des €ctures sacienes Drautres lettres... Eerre avec dates apnabets Un potme pour papa ftste son reromen esive Portrait de faite Copier des ets en cursive “Billets dowx pour maman | Cpls des arupes de mets Un potme pour papa Recoratuer des mats en tsi a pat un modale fen capiles Je dessine avec des mots Copler en sulvant une gre eure ‘Mon histoire inventée Copier un groupe de mots neursive ‘Quand je serai grand... “ape ne phase tere enseipe écrre? Dietartune pase est a rent! Jrouver dee mots appartenart ‘vena lescl de eres ‘eae Dans mon écolelly @ Irversr une suophe decatson Commences tere sel Reconnale sn prénom les Tees que constituent alphabet on captales Reconnate Islets en pias. Jovons avec les lettres en: Recon ot rome stetes ena [invitation au spectacle Conezvoret rire? tne invitation a letce ay Pare NoBt Concer et rsiger une le Bonne ot heureuse année! Eee une carte de vaeun Dans ta hotte du Pare Nott fee seul us ot ce uate sons Peer rar ess ‘oo penom en scrint Aeconnaitre et recontuer son pencm en Seip alphabet en scrint feconstter Fa enserpt alphabet en script Dasocler testes Ge alphabet en script, ten copes ‘Associction de lettes Assocs des letees en Serpt Sr lates on apres “invitation au spectacle Reconstiuer des mots on sent 8 part dun medele cn capitals Bonne et heureuse année! Roconstituer un message fen scrip a parte crun mod fen capkales lant se ee nie ete sui un mot de deux Ssilabes, de deux oui 50n5 eres scripts ao wae Reconnate et noma Tes eres en script. Mon prénars en cursive Reconnaie et veconstuer Son pom en earsive Assuclatons de mats Acccier dos ots en capitals ‘imprmene een Spt {el atte zene a moe patais ‘Ascclerdesletras cusives es lettres en capitals Le jew des cing fails fire sel un mar de deux ou toi labes ‘Assocation curves otal, Cees ees res enti encaper ainpnineie La cuisine aux. Dieter eaiectiverent une reeate Billets doux pour maman Inverter des groupes ce mots Un podme pour papa Irvetereotectvement tnpotme Je dessne avec des mots ‘owes des mos sopuerant av ohnp te Sun enna (Quand je sera grand iwerter une 2h fenrespectant un modeie Syntaiaue ‘Mon histoire inventée Invente et deter Colctivement ne Nstolre fnvardomee leer seul ur groupe demote Jouons avec les trois crtures Assodbrdes mote vers Vertue 1) Comment tracer les lettres et les chiffres? LES LETTRES EN CAPITALES Pour Vécriture des lettres en captales d"imprimere, i n'y a pas de ductus imposé par le programme de Cécole maternelle 2015. important est que les lettres solent reconnaissables et que Féléve utilise les bons composants pour les tracer. Par exemple, un M en capitales dimprimerie rest pas formé de deux ponts, mais de deux traits verticaux et de ceux trats obliques. Le sons d'ériture des lettres semble moins important pour les capitales d’imprimerie que pour V&crture en cursive, I est cependant important d’étre cohérent dans les explications données aux élaves et de définir, de préférence avec eux, le traoé que Fon choisi. Le ductus historique Iconsiste & tracer tous les traits verticaux ou obliques en allant de haut en bas. Cela permet d'éviter la déformation de la lettre mais, impose de lever régulitrement le crayon, ce qui peut étre compliqué pour certains éléves et rond le tracé assez lent. ABCDEFGHIJ PQRST Autres ductus possibles Pour privilégier la rapidité et la fluidité du geste, il est possible de proposer pour certaines lettres des ductus qui imposent moins de levés de crayon. Il faudra néanmoins @tre attentif aux déformations des lettres et veiller & commencer a gauche le tracé des lettres, droites at obliques, celui des lettres ovales en haut et en tournant dans le Sens inverse des aigullles d'une montre. IJK LMNT ab LAL Ww N T Premier wack acs seconaaves nlevant a eayon > Trace secondares She lever te ayn LES LETTRES EN CURSIVE I est important que la forme des lettres cursives solt issue d'une discussion en accord avec Pensemble des enseignantes de l'équipe et celles du CP. Ine s'agit pas d'un choix pédagogique effectué au sein d'une seule classe. Dans cet ouvrage, nous avons pris le parti d°étudier les lettres cursives en fonction de leur forme, comme préconisé dans les documents d'accompagnement du programme de 'école maternelle 2015. Elles seront tracées de la maniére la plus épurée possible, sans ceilleton, méme si cela nécessite de lever le crayon. En effet, écrire sans lever de crayon améne forcément & repasser sur certains tracés, ce qui entraine souvent la formation de boucles et la déformation des lettres, rendant (écriture parfois ilisible, Pour faciliter les ligatures, toutes les lettres se terminent au milieu du premier interligne. Leur tracé commence au méme endroit, & exception des lettres rondes. Les lettres cursives peuvent étre réparties en six groupes. Les lettres rondes ©, a, di, 0, et a lettre y sera étudiée avec les lettres A boucles Zescendantes. Ces lettres rfont pas de trait dattaque. On les débute toutes comme si on voulait tracer un &en effectuant une rotation vers la gauche, Les lettres a boucle ascendante oh kak ta lettre f en fait également partie, mais elle sera Budiée avec les lettres @ boucle descendante, Ain c'évter une déformation, le pertie ddescendante de la boucle sult une ligne verticale droite. Le 8 se termine par un petit plateau horizontal afin de facliter les ligatures. La lettre e se trace comme une petite boucle ascendante touchant le pre- inet intetigne. Les lettres & boucle descendante beaty 1 at G cppmtiet nd A oxupe Les lettres a pointe uw, bet: Pour éviter les déformations, le tracé monte & partir de l'attaque puis redescend verticalement. Les lettres & pont my, my, et aw Le amv et le av sont composés de ponts enchainés. Afin d'éviter une déformation, ‘lest important de rappeler aux éléves de fepasser sur le trait vertical pont pour assembler le dew faciliter les ligatures entre les lettres, les lettres a» et ay se terminent par un tratt horizontal au niveau du milieu du premier interligne, Les lettres combinées 0, wet Pour faciliter le trace de la lettre, elle est composée d'un petit trait horizontal sur le premier interligne qui redescend vertica: lement, Afin ¢’éviter les déformations, la lettre » est formée d'une courbure arron- die qui rentre légérement. La lettre co est constituée de deux arcs accolés dont le deuxiéme est identique A la lettre ©. Pour la premigre partie de la lettre %, on trace le début d'un avec une descente oblique ‘eton y ajoute une boucle descendante. ers Perture Quels outils, quels supports pour quelles activités? est primordial de donner aux éléves des outils et des supports adéquats pour écrire des lettres, dessiner ou tracer des graphismes. outlet le support varient en fonction de activité graphique et de son objectit. LES OUTILS Pour le graphisme, tes outils proposes vont varier en fonction du support, de Uobjectif et de la surface, En effet, sila consigne est de réaliser des graphismes avec des gestes amples sur une vaste surface, les outils n'auront pas besoin o'etre des outils fins. On pourra proposer aux élves des pinceaux, des grosses craies ou de gros crayons, des fusains, les doigts, une spatule, des marqueurs, un pot de yaourt percé.. Par contre, sila surface est limitée et que object est de réaliser tun geste précis, maitrisé et miniaturisé, les outils devront permetize un travail de précision. On pourra alors utiliser des cotons-tiges, des plumes, des feuttes fins, des crayons de couleur fins, des crayons a papier gras, des craies grasses fines... Les supports peuvent étte de tout type si Vobjectif est de réaliser de grands mouvements peu précis. Par contre, si les graphismes tracés doivent étre de potite taille sur une surface limitée, it est préférable que le support soit plutst lisse. Pour le dessin, les outils utilisés sont nombreux et variés: ils vont de la craie en passant par le pinceau, le crayon a papier, le crayon de couleur, les feutres, les fusains ou les pastels. Cependant, s'ls'agit de réaliser un dessin précis sur une surface limitée, il est préférable de cholsir des outils qui permettront un trace précis: feutres fins, crayons a papier, crayons de couleur, pinceaux fins, palle, baton. Le support peut étre de tout type: carton, papier, sable, tableau, Sol, ardoise, journal, pate a modeler. Pour Uécriture, les outils proposés vont varter en fonction de object et du développement graphomoteur de Venfant. ! faut choisir des outits adaptés a chacune des Stapes d'apprentissage (Ce langage a "cole matemnelle, 20::). Pour les premiers essals, la concentration est forte et le geste ‘mal assuré. I faut donc un outil permettant a 'éléve de ralentir et freiner son geste: crayon & papier trangulaite, un peu gras (2B). Lors des exercices d'entrainements et de consolidation, 'éleve peut utiliser des crayons a papler un peu gras ou des feutres 4 pointe souple dont le corps permet une bonne prise (triangulaires, ‘ou un peu rugueux pour éviter que les doigts ne glissent) Lors des exorcices de perfectionnement, Youtil doit glisser pour gagner en efficacité et en rapidité: crayons plus gras, feutres et stylos feutres fins. La tenue de loutil reste importante pour viter une régression. En grande section, surtout en fin d’année, ‘Vest important de proposer des outils prévus pour écriture afin que les tracés soient les plus précis possible: stylo-feutre puis style & bill. LES SUPPORTS Pour les lettres en capitales d'imprimerie Ces lettres sont normalement familidres aux élaves en grande section, il ne s'agit plus de les découvrir. Ils pourront donc directement les tracer dans des espaces limités puis entre deux lignes espacées de 4,5 cm. Pour les él8ves les moins performants, il est possible de repasser par des bandes de papier ou des ‘surfaces sans lignage plus grandes si cela est nécessaire. Pour les lettres cursives AAfin d'insister dans un premier temps sur le ductus et la forme des lettres, nous avons pris le parti de commencer & les écrire avec (le doigt dans du sable et sur des supports de grandes tailles (Feuille As, ardoise, tableau). Pour amener Tenfant & miniaturiser le tracé des lettres cursives et 8 disposer de repére pour la taille des lettres, nous proposons utiliser des bancles de papier, 'abord assez larges puis plus fines. Lorsque le geste et le tracé seront réduits, Véléve pourra se concentrer sur lalignement et la taille des lettres a Vaide de deux lignages avec deux interlignes. tls seront un moyen pour Venfant de mioux se repérer lors du tracé des lettres de différentes talles. Dans un premier temps, la ligne sur laquelle les lettres sont posées pourra étre rouge de maniére a la mettre ‘en évidence. olfe espacement pourra varier en fonction du développement graphomoteur et du niveau des éleves. Verbes d'action Peindce, dessine, col Frolsser, plier, déchires, découper, tracer, tracer dans, tracer autour, tapoter, gfe, faire des empreintes, crlser, corer, remit, contourner, fire des tampons, froine, earrter, dScorer, iter. Mediums SGouache épaisse ou liquide, peinture acrylique, peincure nacrée, colle & papier, colle forte, encre de Chine, encre effacable, encre colorée, révéiateur pour enere, allzarine, coton, petit morceau de papier, papier mache, brow de noix, sable, boue, sable coloré, pilates, ‘ue, sel fin, gros sel, Sucre, farine, colorant alimentare, bande de plate, ruban adhésif coloré, ruban adhésifrepositionnable,laine.. Outils et médiums rae grasse, erie, fusaln, pastel sec, crayon de couleuy feutre, marqueur, crayon de papier, rouge a levees. ratte, enrouler, dérouler, ™“ — 7 “emment organiser les activités graphiques? Modalités de activité Tris éispesitits Groupe classe. Petit groupe sur support collect Petit groupe sur support individu Plans | Deux types Punborontl. Plan vertical. a Supports Papier kraft, papier & grains, papier blanc, papier color, carton, erdoise bianche ou noite. raul EUS Les suport Paple Journal, paper pel. paplrcadea, paler rise, pate 8 moder, tere gins, aa plate, pain de savon, bac sabi, Imorcenu de bots branche, calls, mmoreau de fro, entre, paper ain, Outils Le corps Les mains (paume, dos, une main, les deux mains. Les coigts (un doit, plusieurs dots. Les pieds (un ped, les deus). La bouche, les evres. Le bras le coude. LLensembie du corps. Le haut du corps. Le bas du corps. Les objets détournés ouchan de We, bauchan en plastique, ficele, Sponge de eferentes formes, boutelle, Feuille arbre, cate type CB), fourchette, coton, coton-tge, ballon bill, pail, Lego*, Clipo®, planchette en bols, petite branche, cure-dent, tlou en plastique, rateau, vaporisateur, rouleau A patisserie, peigne, brosse & cheveus, brosse & dents, fit (roix, pomme, pole, marron, branche de sapin, morceau de laine, pot de yaourt perc. es objets destings& tracer Satu, pinceau fin ou large, rouleau, tactdoigts,régle, sty, plume. vers teture 4p 8 Comment se tenir... s»POUR BIEN ECRIRE ORGANISATION SPATIALE ET MATERIELLE. Siilstagit d'une séance d'écrture dirigée, il est indispensable que les élaves soient tous placés face au tableau. Lors de lécriture au tableau, se placer légérement sur le c6té pour permettre & tous les élaves de voir le trace des lettres. La posture La posture de Uéleve va étre un élément determinant dans le trace ot Vécritue. Elle fat intervenir le tonus musculaire. Cest pourquoi les activités de motrcitéglobele sont indispensables pour que U6leve pulsse se tenir correctement. La posture va varier en fonction du support. Si le support est vertical, il ne doit pas étre trop haut, pour que Uélave ne soit pas sur la pointe des pieds, ni trop bas, pour que Wéléve nat pas @ se pencher. Pour que les appuis de Wéléve restent stables, il faut que ses pieds soient posés plat. Le support dot ere placé légarement au-dessus du front de Iléve. Si le support est horizontal, les chaises doivent tre la bonne hauteur: lave doit pouvoir poser les coudes sur la table et les pieds au sol afin davoir des appuis stables. Véléve doit peu & peu prendre conscience de la bonne posture & adopter. Pour un élve gaucher, Il est important de proposer d'ineliner legrement ls feuille vers la gauche. En effet, lorsqul rit, son bras se rapproche de son buste ce qui peut bloquer le geste. La disposition des élaves IL est Important que les 6leves solent a alse pour écrire et ne Solent pas gnés dans leurs mouvements. Attention, il est préférable de placer un él@ve gaucher en bout de table & gauche lorsque Cest possible, en pensant également a Véclairage: la lumiare du jour devrait venir de gauche pour un droitier et de droite pour un gaucher afin de ne pas faire d'ombre sur leur production. POUR BIEN DECOUPER Découper reste une activité as: ‘sez complexe qui demande de la force et de la tonicité au niveau des doigts. Il est Important que tes éléves tiennent correctemient leur paire de ciseaux. Il existe différentes paires de ciseaux avec ressort de rappel pouvant alder les 6léves les moins performants. Les ciseaux d'apprentissage permettant aux élaves d'ouvrir plus facilement les ciseaux pendant le geste de découpage. Les ci- seaux doubles permettant a lenseignant de metire ses doigis ‘en meme temps que ceux de I'éleve afin que celui-ci ressente le geste 3 16 x LA TENUE DE VOUTIL La main dominante La tenue de Uoutil scripteur est un point important a ne pas négliger. Le but est d'enseigner 2 I’éléve la tenue la plus écono- rmique en termes d'énergie a fourniret surtout la moins fatigante. La prise des outils peut varier en fonction de la consigne et de Vobjectif: peindre, dessiner, colorier, écrire.. I est essentiel de cortiger une mauvaise prise en main afin que (éléve acquiére rapidement la bonne position des doigts. ll faut que cette posi tion davienne un automatisme pour enfant. > Les gauchers et les draltiers n’auront pas tout & fait la méme tenu Pour un éléve droitier, index et le pouce ¥ > pincent le crayon. Le majeur assure son rom / soutien en se plagant sous le crayon. be citer Lannulaire et auriculaire sont quant & ‘eux légerement repliés vers U'intérieur de la main. Le pouce et Vrindex sont assez proches de la pointe de l'outl. Certains éléves pincent le crayon entre le pouce et le majeur. Cette position des doigts peut ts vite fatiguer et entrainer une crispation, Pour un 6lave gaucher, la tenue est simi- laire mais elle s’effectue plus haut sur le crayon, pour permetire a I'éleve de volt son tracé et éviter que la main passe sur son tracé, Il est important d’éviter que droitiers et gauchers se dérangent lorsquils sont cote & cOte. Legaucher Il s’agit de ta main qui ne tient pas Voutll seripteur. Elle est sou: vent négligée et laissée de cété. Or, son réle est essential: elle va permettre de tenir et de stabiliser la feulle et joue également un rdle important dans Uéquilibre et la stabilité du corps. il faut encourager les éléves & utiliser quel que soit le type de support. ly a deux cas de figure. Sila palre de ciseaux est formée de deux anneaux de taille Iden- tique, Pélave placere son pouce dans l'un des anneaux et son majeur dans le deuxiéme, index est légérement fléchi ou posé ‘sur Vanneau contenant le majeur Sila paire de ciseaux est constituée de deux anneaux de tailles différentes, téleve placera son pouce dans Yanneau le plus petit ct le majeur et "index dans le plus grand. Dans les deux cas, lors du découpage, les ciseaux sont tenus perpendiculairement 2 la feuille. Celle-ci est tenue par V'autre main (qui ne tient pas les ciseaux) le pouce au-dessus et les autres doigts en dessous. Lorsque les éléves réuscissent tenir et 8 manier ce nouvel outil, leur expliquer que Cest la main qui tient la feuille qui bouge pour permettre a la main tenant les ciseaux de découper. Avant de commencer uné activité d’acriture... ECHAUFFEMENT DES DOIGTS ET DES MAINS ‘avant chaque séance d'écriture, il est important de créer un rituel pendant lequel les éléves vont échauffer les muscles des doigts, du poignet et de la main et adopter une bonne posture pour pouvoir écrire. En plus de préparer leurs muscles, ils vont peu a peu stappréter mentalement a écrite, 2 rGaliser une activité demandant de la concentration. En début de séance, il est important d'expliquer aux éléves quills vont écrire. Leur demander alors quelles sont les parties du corps {quis vont utiliser et leur annoncer quills vont préparer les muscles de ces parties: mains, doigts, poignets. Il est judicieux de com- mencer cette activité en chuchotant pour qu'lls soient dans un environnement calme et propice & Uécriture. exe Proposer d'abord de peti ss simples qui peuvent varier d'une séance Vrautre et se complexifier au fur et a mesure de année. Progressivernent, les éléves pourront proposer eux-mémes de petits exercices nouveaux ou connus. SANS MATERIEL La danse des poignets Les élaves posent les coudes sur la table, puis bougent les pol nets vers avant, vers Tarrire, & gauche, a droite, puis les poignets tournent dans un sens, et dans autre. Les fourmis Les doigts des éléves se transforment en fourmis. Ils avancent et reculent sur la table puis sur leur bras, leur téte, leur jambe.. Les poignets wutnicot Les 6léves joignent leurs mains, serrent les doigts et tournent les deux polgnets lis puis changent de sens. Les doigts se saluent Les élaves placent leurs mains face a face. A tour de re, les Goigts des deux mains se disent bonjour en se touchant au 1 veau de leur extrémité: c'abord les pouces, puis les index. Il est aussi possible de commencer par les auriculaires et d'aller vers, le pouce. Bonjour le pouce Les coudes sont sur Ia table. Avec les deux mains simultané- iment, les élves amenent leurs doigts & se poser un @ un Sule pouce afin de lul faire un bisou pour le saluer. Ils commencent bar index et tecminent par Cauleulalre puis recommencent dans autre sens. Is peuvent essayer de le faire de plus en plus vite au cours de année Le réveil des doigts Les €laves ont les poings fermés. Les doigts se révelllnt les uns aprds les autres et sortent, puis gigotent pour se détendre. Le coucher des duigts Les 6laves ont les mains ouvertes avec les doigts écartés. Les oigts se couchent en se posant sur la paume les uns apres les autres. Les instruments de musique Les élaves jouent du piano avec leurs doit, lentement puis de lus en plus vite. ls peuvent également jouer de la guttare, de \a harpe, de (a flute. I est possible &'ajouter une contrainte en chosissant les doigts quits peuvent utiliser. La gym des doigts enseignant donne des indications: tendus, fléchis. Les éléves font Pexercice avec un ou plusieurs doigts. Le miroir Lenseignant effectue des gestes avec poignets, mains et doigts. Par mimétisme, les éléves réalisent les mémes gestes. Les mains sur la table Les 6l8ves posent les deux mains & plat sur la table. Au signal, ts essaient de lever leurs doigts les uns aprés les autres en gardant les mains & plat. La créme Les éléves simulent Wétalement de créme sur les mains et les doigts. lls massent chacun des doigts des deux mains, puis les mains entre elles. AVEC MATERIEL Avec de la pate Les eves pincent de la pate & modeler non grasse avec le pouce et Cindex, puis le pouce et le majeur et ainsi de suite avec les, deux mains. Avec ‘ie balle antistress Les élaves mataxent librement la pate avec une main, puis Vautre. lls peuvent aussi utiliser les deux mains. ‘Avec un sac de graines Les éléves malaxent le sac avec une main, les deux, puis essaient de ressentir les billes avec leurs doigts. Avec un crayon tiangulaire de gcos calibre Les élaves placent le crayon sur la table devant leur main dor rante. lls posent a paume sur la table et font avancer le crayon avec lexttémité de leurs doigis jusqu'au bout de la table. Le meme exercice peut @tre exécuté avec les deux mains et deux crayons. sVeertue 9