Vous êtes sur la page 1sur 4

univdocs.

com
Mécanique des fluides approfondie
_______________________________________________________________________________
Université Saad Dahlab de Blida
Faculté de Technologie
Département de Génie Mécanique
Master 1 E & IET (2019-2020)

Epreuve de Moyenne Durée (01H30)

Exercice 01 Accélération globale (04 points)


En utilisant la formule de la dérivée particulaire du vecteur vitesse (pour une particule fluide) :
1. Evaluer l’expression de l’accélération globale pour un champ dynamique, donné par
  
V ( x, y, z, t ) = 3t i + x.z j + t. y 2 k
2. Calculer le module de l’accélération à l’origine (0 ;0 ;0), à l’instant initial ( t = 0).

Exercice 02 Ecoulement de Couette (10 points)


Un fluide incompressible (ρ, μ) s’écoule en régime permanent, entre deux plaques parallèles, de longueurs
infinies. L’écoulement est supposé pleinement développé selon OX et n’est soumis à aucun gradient axial de
pression. Les configurations (Fig.1.a & Fig.1.b) de l’écoulement sont supposées planes (v = w = 0).
Configuration horizontale : figure 1.a
1. Expliciter mathématiquement chaque hypothèse énoncée dans l’exercice,
2. Utiliser les hypothèses pour exprimer les formes différentielles de l’équation de continuité, des
équations de quantité de mouvement,
3. Montrer en négligeant les forces de gravité, que la vitesse axiale du fluide est linéaire selon la
cordonnée Y ,
4. Ecrire les conditions aux limites correspondantes et déduire l’expression de la vitesse U(y)
5. Evaluer le module de la vitesse axiale sur l’axe central, entre les deux plaques,
6. Calculer le module de la contrainte sur la plaque supérieure.
Configuration verticale: figure 1.b – les deux plaques sont mobiles dans des sens opposés -
Si le fluide est dense (eau, oxygène liquide, .….), on ne peut pas négliger les forces de volume.

1. Montrer que dans ce cas, la vitesse axiale du fluide est un polynôme de degré 2 selon la cordonnée
Y,
2. Ecrire les conditions aux limites correspondantes et déduire l’expression de la vitesse U(y)
3. Evaluer la vitesse axiale sur l’axe central, entre les deux plaques,
4. Calculer le module de la contrainte sur chacune des deux plaques (inférieure et supérieure).

‘Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien
faire’ Albert Einstein
univdocs.com
Mécanique des fluides approfondie
_______________________________________________________________________________

Exercice 03 Questions de compréhension (06 points) – pas plus de deux (02) lignes par réponse –
• Quel est le principe physique utilisé pour dériver l’équation de l’énergie ?
• Donner le sens physique d’un écoulement pleinement développé,
• Quelles sont les lois de comportement  =  ( P, T ) les plus usuelles en MDF ?
• Définir ce que c’est un écoulement d’Euler et citer un exemple pratique,
• Quelle est l’utilité de résoudre une équation pour le transport d’espèces ? Citer un exemple pratique,
• A part le poids propre du fluide, quelles sont les autres forces de volume qui peuvent influencer la
dynamique d’un écoulement ?
Bon courage

Up

-Up

Figure 1.a Configuration horizontale Figure 1.b Configuration verticale


Équation de continuité

Equations de quantité de mouvement (d. /dt ≡D. /Dt)

Accélération globale d’une particule fluide

Contraintes normales et tangentielles

‘Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien
faire’ Albert Einstein
univdocs.com
Mécanique des fluides approfondie
_______________________________________________________________________________
Solution des exercices
Exercice 01 Accélération globale (04 points)
  
V ( x, y, z, t ) = 3t i + x.z j + t. y 2 k : u ( x, y, z, t ) = 3t ; v( x, y, z, t ) = x.z ; w( x, y, z, t ) = t. y 2
1. Appliquer la formule de la dérivée convective
        
V ( x, y, z , t ) = 3 i + y 2 k 0,5pts; V ( x, y, z, t ) = z. j ; V ( x, y, z, t ) = 2t. y k ; V ( x, y, z, t ) = x. j 1,5 pts
t x y z
  
dV / dt = 3 i + (3t.z + txy 2 ) j + (2 xyzt + y 2 ) k 1,0 pts

2. A l’origine (x=0 ; y=0 ; z=0) ; l’accélération devient dV / dt = 3 i ; son module
dV / dt = 3.0 m/s 2 1,0 pts

Exercice 02 Ecoulement de Couette (10 points)


Configuration horizontale :

- fluide incompressible →ρ = spatialement constante   0 0,5 pts
  (t )
- régime permanent →  0 ;   la dérivée temporaire est nulle pour toutes les inconnues de
t
l’écoulement 0,5 pts
- écoulement pleinement développé selon OX : pas de gradient selon OX des composantes du vecteur vitesse
u
= 0 0,5 pts
x
P
- Aucun gradient axial de pression: Absence de pertes de charges selon OX = 0 0,5 pts
x
2. Equations de Navier-Stokes
u
Continuité → = 0 → u = u ( y ) 0,25 pts
x
 2u( y)
Quantité de mouvement selon OX :  .g x +   0 0,25 pts
y 2
P( y )
Quantité de mouvement selon OY :  .g y −  0 0,25 pts
y
3. Profil de vitesse en négligeant les forces de gravité
 2u( y)
Négliger les forces de gravité g x = g y  0 →  0 0,25 pts
y 2
Dérivée seconde nulle de la composante u(y) → u ( y ) = a. y + b est de type linéaire selon y. 0,50 pts
4. Appliquer les conditions aux limites pour la configuration horizontale : paroi haute mobile u ( y = + h) = u p
u p 1 
paroi basse fixe u ( y = −h) = 0 → détermination des constantes a et b : u ( y ) = y + 1 0,25 pts
2  h 
5. Sur l’axe central y = 0 → u ( y = 0) = u p / 2 : on est à 50% de la vitesse de la plaque mobile 0,25 pts

‘Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien
faire’ Albert Einstein
univdocs.com
Mécanique des fluides approfondie
_______________________________________________________________________________
6. On vérifie bien que les contraintes  xx =  yy =  zz = 0 et que  xz =  yz = 0 0,50 pts Reste

 u v   u  up
 xy =  yx =   +  =    =  0,50 pts: une contrainte tangentielle constante (indépendante de
 y x   y  2h
Y) et par conséquence, uniforme sur toute la largeur du canal (espace entre les deux plaques).
Configuration verticale:
Equations de Navier-Stokes
u
Continuité → = 0 → u = u( y)
x
 2u( y)
Quantité de mouvement selon OX :  .g x +  0
y 2
P( y )
Quantité de mouvement selon OY :  .g y − 0
y

1. Pour le cas vertical, le poids est de sens contraire par rapport à l’axe OX : g x = − g 0 = −9,81 0,5 pts
 2u( y)  2u( y) 
 −  . g = 0 → = .g 0 0,5 pts
y 2
0
y 2 
Dérivée seconde constante pour la composante u(y) → u ( y) = c. y 2 + d . y + e est de type polynomiale de
degré 2 selon y 1,0 pts

2. Appliquer les conditions aux limites pour la configuration verticale : paroi gauche mobile
u ( y = + h) = u p paroi droite mobile u ( y = − h) = −u p 0, 50 pts → détermination des constantes c ,d
et e
 .g 0 2
u( y) =
2
 
y − h2 +
up
h
y  1,0 pts
 .g 0 2
3. Sur l’axe central y = 0 → u ( y = 0) = − h 0,5 pts
2
 u  up
4.  xy =  yx =    = g 0 . y + 
 y  h
up
Sur la plaque de gauche (y =+h) :  xy = g 0 .h +  0,5 pts
h
up
Sur la plaque de droite (y =-h) :  xy = − g 0 .h +  0,5 pts contrainte moins importante
h

Exercice 03 Questions de compréhension (06 points) – pas plus de deux (02) lignes par réponse –

01 point sur chaque réponse claire et juste


Consulter les documents du cours (notes, cahier, livre de White).

‘Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien
faire’ Albert Einstein