Vous êtes sur la page 1sur 16

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE


SCIENTIFIQUE
Université Hassiba Benbouali de Chlef (U.H.B.C)
Faculté de Technologie
Département d’Electronique

RAPPORT DE STAGE

- Durée : 15 jours

- Lieu : Ain Defla

- Le Nom et Prénom : Djaafeur Djebbar Riyadh

2020/2021
Sommaire

INTRODUCTION :………………..……………………..3
Annonce de stage :

Bref descriptif de l’entreprise :

Historique :……………………………………..………….4
Activités :…………………………………………..……….6
Secteurs:

Domaines d’activités:

Autres domaines d’activité :

Armoire electrique :………………………….…..………..8


Le sectionneur:……………………………………..……..8
schéma de démarrage direct d'un moteur triphasé :…..9
Rappel des pictogrammes de signalisation : ……….….10
L'interface homme-machine : ……………………….…. 14

La partie opérative (PO) :…………………………….…….15


Conclusion : ………………………………………………16

2
1. INTRODUCTION :
1.1. Annonce de stage :

Du 07/02/2021 au 01/07/2021, Nous faisions un stage au sein de l’entreprise


Batimetal charpente située ouest Ain Defla Au cours de ce stage au département
des électriciens, nous avons pu intéresser l’électricité dans cette entreprise.
Plus largement, ce stage a été l’opportunité pour nous pour observer les
méthodes de travail et de découvrir les technologies utilisées dans le domaine
d’électricité industrielle.
Au-delà d’enrichir notre connaissances dans l’électricité industrielle, ce stage
nous a permis de comprendre dans quelle mesure peux utiliser cette expérience
pour améliorer notre compétances pour notre future travaille.

1.2. Bref descriptif de l’entreprise :

Au niveau de la zone industrielle de Ain Defla, il ne subsiste que


quelques entreprises publiques, affilié à la Société de gestion des participations
constructions métalliques (SGP Construmet) , BATIMETAL se trouve etre un
groupe industriel hautement structuré pour constituer l’ossature principale de
cinq sociétés complémentaires sous-traitents, afin de livrer au cas ou la clientéle
le souhaite des projets clés en main. Voilà 30 ans que BATIMETAL relève les
défis dans bien des crénaux, et avec succès, notamment dans le domaine de la
construction métallique industrialisée, au point ou le groupe est devenu le leader
incontestable, voire incontesté, grace à ses capacités de production, et de
livraison dans les délais impartis par le cahier des charges.Ladiversité du savoir
–faire de BATIMETAL fait que le groupe est experte dans l’exécution des
indispensables missions comme la gestion des portefeuilles de participations,
l’ingénierie à travers ses différents étapes de conception, jusqu’a la finalisation
des ouvrages à ossature métallique.batimetal se charge aussi de la production

3
des ouvrages en tous corps d’états des batiments idustriels, en partant de la
chaudronneie jusqu’à la commercialisation.

C’est une entreprise connue pour avoir une bonne formation, et demeure
toujours un outil spécialisé en matière de fabrication et de motage de charpentes
métalliques pour tous usages.

2. Historique :

Créée en 1967, la SN Métal se trouvait à la tête de 8 unités nationalisées,


ayant appartenu au capital étranger et parmi lesquels trois d’entre elles font
partie du capital de BATIMETAL CHARPENTE Ouest en l’occurrence les
ateliers DURAFOUR d’ALGER de Annaba et la SOC D’Oran.
La restructuration en 1982/1983 de la SN Métal, donna naissance à cinq
(05) entreprisse nationales, à savoir :L’ENCC : Pour la fabrication
desbiens d’équipements lourds

 FERROVIAL : Pour les equipment ferroviaires


 L’ENF : Pour la Fonderie lourde et fonderie en acier
 PROMETAL : Pour le mobilier métallique, les radiateurs
réchauds,les cuisinières et produits métalliques emboutis,
émaillés… etc.
 BATIMETAL : Spécialisée dans les ossatures et ouvrages
métalliques destinés aux infrastructures collectives et sociales
(parking, écoles, centre de stockage et de distribution, hôpitaux et
autres)

BATIMETAL hérita également des projets en cours de réalisation devant


prendre en charge la production des supports métalliques destinés aux
projet de production de panneaux simple peau et panneaux sandwichs ainsi
4
que d’une unité de l’ex ONAMHYD.
Puis le 30 décembre 1997, dans le cadre d’une deuxième restructuration des
entreprises relevant du portefeuille du Holding Public dénommé SIDMET,
la société BATIMETAL CHARPENTE Ouest « Ex BATICIC » futérigée
en filiale du groupe BATIMETAL

A cette occasion BATIMETAL CHARPENTE Ouest « Ex BATICIC »


héritades unités de production de charpente métallique et de chaudronnerie
et devint à ce titre dépositaire du « cœur du métier de base » de
BATIMETAL.
En janvier 2005, suite à la restructuration organique de
BATIMETALCHARPENTE Ouest « Ex BATICIC » mère, fut créée
BATIMETAL CHARPENTE Ouest Spa « Ex BATICIC ». Depuis le
mois de janvier2005, au capital de 1.200.000.000 DA, détenu à
100% par Groupe BATIMETAL.
En Avril 2014 un changement de la dénomination sociale de la Société de
BATICIC Ouest à BATIMETAL charpente Ouest a été décidé par le
propriétaire pour mieux refléter l’intégration, et l’appartenance de la Filiale
au sein du Groupe BATIMETAL.
Organisation :

La Société BATIMETAL CHARPENTE OUEST est dirigée par


unPrésident Directeur Général assisté par des structures
centrales fonctionnelles d’animation, de coordination, et de
soutien.
BATIMETAL CHARPENTE OUEST dispose d’un siège social et de
deux unités de production et dispose d’importants moyens humains et
matériels.
BATIMETAL CHARPENTE OUEST a acquis une riche expérience

5
etun savoir-faire qui lui permettent de prendre en charge les études,
lafabrication et le montage sur site de tout produit entrant dans le
domaine de la charpente métallique et de la chaudronnerie.

3. Activités :

3.1 Secteurs:

BATIMETAL Ouest Spa active dans les secteurs des :

 Energie.
 Barrage.
 Pétrochimie.
 Cimenterie.
 Agroalimentaire.
 Matériaux de construction.
 Stations de Traitement des eaux.

3.2. Domaines d’activités:

Charpente métallique :

 Hangars pour le domaine agricole, stockage et commercial.


 Halls industriels avec ou sans ponts roulants.
 Bâtiments administratifs à un ou plusieurs étages.
 Infrastructures sportives (Salles OMS, salles de proximité, Piscines).
 Parkings à étages.
 Chalets.
 Entrepôts frigorifiques.
 Séchoirs à tabac.
 Ponts roulants.

6
3.3. Chaudronnerie :

Fabrication d’équipements pour cimenteries :

 Viroles de four.
 Séparateurs.
 Goulottes.
 Precalcinateurs.
 Cyclones.
 Conduites.
 Broyeurs ou concasseurs.
 Ventilateurs.
 Transporteurs.
 Electrofiltre.
 Trémies.

Fabrication d’équipements pour Briqueteries :

 Wagonnets de cuisson.
 Wagonnets de séchage.
 Balancelles.

7
Menuiserie métallique :

 Rayonnages.
 Escaliers.
 Passerelles.
 Portes coulissantes.
 Palettes.
 Chemin et portes industrielles.

3.4. Autres domaines d’activité :

Bien que sa principale activité soit les Constructions Industrielles


métallique & Chaudronnerie, BATIMETAL Charpente Ouest a des
potentialités pluridisciplinairesde réalisation « Clé en main » des
installations industrielles.

4. Armoire electrique :

L'amoire electrique est un Boîtier qui contient un réseau de disributionns


elecriques , fonctionnant avec des résistances chauffantes et ventuellement ,
a differentes fréquences . son role essenciel est de protéger ce réseau de tout
RCIdent dengereux
4.1. Le sectionneur:
Situe dans un poste électrique, le sectionneur assure une coupure visible du
Circuit électrique. Cette coupure certaine est primordiale car elle permet
d'intervenir pour l'entretien ou la réparation des appareils en toute sécurité, En
mettant hors tension ou sous tension certains circuits du poste. ll assure la
fonction d'aiguillage en répartissant les transits d énergie entre les lignes
électriques raccordées au poste. La commande du sectionneur peut ètre
électrique ou manuelle.
8
5. Quelque démarrage trouver dans 1'usine
*Démarrage direct:
Pour réaliser un départ-moteur de façon correcte, il faut assurer les fonctions
suivantes :
Isoler c'est le rôle du sectionneur.
Protéger la puissance contre les courts-circuits, pour cela on utilise des
cartouches fusibles de type aM.
Commander l'arrivée de lénergie au moteur, c'est le role du Contacteur.
Protéger le moteur contre les surcharges, fonction assurée par le relais
thermique.

5.1. schéma de démarrage direct d'un moteur triphasé :

Figure . shéma de démarrage direct

9
- Les avantages et les’inconvénients du demarrage direct :
avantages inconvénients
 Simplicité de l’appareillage.  Appel du couant impotant .
 Couple important .  Demarrage brutal .
 Temps de démarrage court .

6. RAPPEL DES PICTOGRAMMES DE SIGNALISATION :


6.1. Consignes de sécurité générales :
Les machines et installations livrée satisfont , dans leur exécution, a la directive
sur les machines 2006/42/CE légales et en vigueur . Cependant , en fonction du
site d’installation et des dispositifs de protection supplémentaires devront
éventuellement être mis en place .
Il est impératif de lire la notice d’utilisation avant la mise en route de votre
machine . L’utilisations mentionnées dans e manuel .
L’utilisation non appropriée de votre machine comport de graves dangers pour
l’utilisateur ou des tierces personnes .
Les consignes générales de sécurité doivent comporter les éléments suivants :

o Consignes pour les premiers témoins du début d’incendie – intervention


immédiate, spécificités de la démarche, diffusion de l’alarme,

o Moyens de transmission de l’alarme – intervention des équipes spécialisées,


évacuation, moyens d’alerte,

o Diffusion de l’alerte aux personnes extérieures – alerte des secours, procédures


spécifiques,
10
o Consignes de mise en sécurité et d’évacuation – signal, identification des
équipiers d’intervention, définition des issues de secours et itinéraires de sorties
d’urgence, point de rassemblement, évacuation des personnes en espace confiné,

o Organisation de la première et seconde intervention,

o Secourisme aux blessés – personnes aptes à agir, lieux de regroupement, moyens


en place,

o Éléments annexes – autorisation de fumer, état de propreté, fermeture des portes


coupe-feu, voies de circulation libres, stationnement des véhicules, utilisation
des ascenseurs lors de l’alarme, gestion des visiteurs, etc.

6.2. Signalétique machine :


Il est important de connaitre et de respecter les pictogrammes installes
sur votre machine avant toute utiliation .
6.2.1. Pictogrammes d’interdiction :

Flamme nue interdite Acces interdite aux personnes Interdiction de courir


non autoisées

11
6.2.2. Pictogrammes de danger :

Danger électrique Matiéres inflammables Bouteilles sous pression

Risque de glissade Haute temperature

6.2.3. Pictogrammes d’obligation :

Equipement antibruit Lunettes de sécurité Gants de sécurité


Obligatoire Obligatoire Obligatoire

12
6.3. Fiche technique de machine :

6.4. Armoire éléctrique :


Tension d’alimentation : 400V , 50Hz
Tension de commande : 24V dc
Puissance installée : 65KVA
6.5. Centrale hydraulique :
Centrale 50l/min
Puissence moteure centrale : 30KW
Haute pression : 70bars
Volume d’huile : 200 bitres

13
7. L'interface homme-machine (commande et signalisation) :

1/ Appareillage modulaire :
- boutons et voyants lumineux
 mécanisme : tête de voyant, bouton-

poussoir, bouton tournant, « coup-de-poing »…


 lampe : à diode, à incandescence, 5 couleurs

normalisées
 contacts (2 ou 3 emplacements) :NC, NO, double…

(empilables) commutateurs, compteurs, terminaux de dialogue, balises…

2/ Implantation de l'interface homme-machine :


- sur les portes et/ou les parois de l'armoire
solution économique
● liaisons courtes
● pas d'enveloppesupplémentaire

- sur un pupitre déporté


solution ergonomiquepour le pilotage
du système

14
8. La partie opérative (PO) :
1/ Actionneurs (récepteurs électriques du circuit de puissance)

 appareils d'éclairage
 résistances de chauffage moteurs
 électroaimant, électrode, émetteur laser…

2/ Capteurs (exploités par le circuit de commande)


- capteurs tout-ou-rien
► capteurs à contact direct :
fin de course, fermeture de porte…
► détecteurs de proximité
► détecteurs optiques

- capteurs analogiques et numériques


► traitement du signal par automate

15
Conclusion :
Somme toute, le stage nous a permis d'avoir une certaine lisibilité de
l'organisation de batimetal charpente et de son fonctionnement. Il a
perfectionné nos connaissances en Gestion d'Entreprise et d'Administration
en général. Il nous a, en outre, permis de réviser certaines notions théoriques
enseignées à batimetal charpente mais également de nous ''frotter" à des
concepts et à faire face à d'autres nouveaux aspects notamment dans le
domaine du l'électricité industrielle, et particulièrement à travers les
descentes sur le terrain. Egalement, les bienfaits de ce stage se décèlent dans
les bons rapports aussi bien avec les responsables de la société qu'avec tous
les agents et les clients. Nous avons été particulièrement ravi de constater
qu'il y existe un véritable esprit de groupe et des valeurs de vivre - ensemble
acceptés par tous les agents.
Somme toute, le stage est bien formateur et l'on ne peut pas dire tous ses
bienfaits. A présent, nous voudrions dans les lignes qui suivent évoquer la
deuxième partie de notre travail qui développe le thème de « la gestion du
Personnel de l'Entreprise de Construction charpente métallique.

16