Vous êtes sur la page 1sur 111

PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE

TIASSALE ET N’DOUCI

RAPPORT DE STAGE POUR L’OBTENTION DU :


MASTERE PROFESSIONEL
Option : MANAGEMENT DES GRANDS PROJETS DE CONSTRUCTION

Présenté et soutenu publiquement le [Date] par

TRAORE Moussa
Travaux dirigés par :

M. DIABATE Lanciné M. Williams KETCHA


Docteur en sciences de l’Ingénieur et Ingénieur Civil des Mines de l’Ecole
Technologie de l’Université Libre de Nationale Supérieure des Mines de
Bruxelles Nancy
Directeur des Travaux à PFO AFRICA

Jury d’évaluation du stage :


Président : Prénom NOM
Membres et correcteurs : Prénom NOM
Prénom NOM
Prénom NOM
Promotion [2019/2020]

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

TABLE DES MATIERES


REMERCIEMENTS ............................................................................................................................. 1
RESUME .............................................................................................................................................. 2
LISTE DES ABREVIATIONS .............................................................................................................. 3
INTRODUCTION................................................................................................................................... 4
I. CONTEXTE GENERAL DU PROJET ........................................................................................... 4
II. OBJECTIFS DU PROJET.............................................................................................................. 5
III. OBJET DU PRESENT STAGE ...................................................................................................... 5
IV. OBJET DU PRESENT RAPPORT ................................................................................................ 5
CHAPITRE 1 : GENERALITES .......................................................................................................... 7
1.1 PROBLEMATIQUE ET OBJECTIFS DU PROJET .............................................................. 7
1.1.1 PROBLEMATIQUE .................................................................................................................. 7
1.1.2 L ' IMPORTANCE DU MANAGEMENT DE PROJET ....................................................................... 7
1.1.3 OBJECTIF GENERAL .............................................................................................................. 8
1.1.4 OBJECTIFS SPECIFIQUES ...................................................................................................... 8
1.2 DEMARCHE DE REALISATION DE L’OBJECTIF DEFINI ................................................ 8
1.2.1 RECHERCHE DOCUMENTAIRE ................................................................................................ 8
1.2.2 IMPREGNATION AU PILOTAGE DE PROJET ............................................................................. 8
1.2.3 PREPARATION DU CHANTIER ................................................................................................. 9
1.2.4 SUIVI DE L ’EXECUTION DU PROJET ....................................................................................... 9
1.3 PRESENTATION DU PROJET PRINCIPALE ................................................................... 10
CHAPITRE 2 : IMPREGNATION AU PILOTAGE DE PROJET ....................................................... 12
2.1 : ROLE ET RESPONSABILITE DANS LE PILOTAGE DE PROJET ............................... 12
2.1.1 DEFINITION .......................................................................................................................... 12

2.1.2 RESPONSABILITE EN MATIERE DE PREPARATION DES TRAVAUX .......................................... 12

2.1.3 RESPONSABILITE EN MATIERE DE SUIVI ET DE GESTION ...................................................... 12

2.1.4 PROGRAMME DE FORMATION POUR LA GESTION DE PROJETS ............................................. 13

2.2 : SUIVI DES TRAVAUX DE CHANTIER ............................................................................. 14


2.2.1 LES TRAVAUX DE TERRASSEMENT ...................................................................................... 15
2.2.1.1 DEFINITION ...................................................................................................................... 15

2.2.1.2 RECHERCHE DE CARRIERE .............................................................................................. 15

2.2.1.3 TERRASSEMENT .............................................................................................................. 15

2.2.1.4 LES REMBLAIS ET LA CHAUSSEE ..................................................................................... 16

2.2.1.5 LE PERSONNEL ET LE MATERIEL DE TERRASSEMENT ...................................................... 16


2.2.2 LES TRAVAUX D’ASSAINISSEMENT ...................................................................................... 18
2.2.2.1 LES TRAVAUX D ’ASSAINISSEMENT .................................................................................. 18
2.2.2.2 L ’ASSAINISSEMENT LONGITUDINAL ................................................................................. 19

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
I
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

2.2.2.3 L ’ASSAINISSEMENT TRANSVERSAL ................................................................................. 19


2.2.2.4 LA PROTECTION DES OUVRAGES D ’ASSAINISSEMENT ...................................................... 19

2.2.2.5 LE PERSONNEL ET LE MATERIEL D ’ASSAINISSEMENT ...................................................... 19

2.2.3 LES TRAVAUX DE TRAITEMENT AU CIMENT .......................................................................... 20

2.2.3.1 DEFINITION ...................................................................................................................... 20

2.2.3.2 LE PERSONNEL ET LE MATERIEL DE TRAITEMENT AU CIMENT .......................................... 20

2.2.4 LES TRAVAUX DE REVETEMENT EN BETON BITUMINEUX ...................................................... 21


2.2.4.1 DEFINITION ...................................................................................................................... 21

2.2.4.2 LE PERSONNEL ET LE MATERIEL DE MISE EN ŒUVRE DES ENROBES ................................ 22

2.2.5 CONTROLE TOPOGRAPHIQUE ET LABORATOIRE SUR LE PROJET ......................................... 22

CHAPITRE 3 : PREPARATION AMONT DU PROJET DE VOIRIE DE TIASSALE ET N’DOUCI . 26


3.1 DESCRIPTION DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE, N’DOUCI ......... 26
3.1.1 PRESENTATION DU PROJET ................................................................................................. 26

3.1.2 ACTEURS DU PROJET ET PLAN DE COMMUNICATION ............................................................ 29

3.2 PREPARATION DE L’EXECUTION DU PROJET ............................................................. 32


3.2.1 PROCEDURE GENERALE D ’EXECUTION DU PROJET .............................................................. 32

3.2.2 MODES D ’EXECUTION DES TACHES DU PROJET ................................................................... 36

3.2.3 ELABORATION DU PLANNING D ’EXECUTION ......................................................................... 38

3.2.3.1 CADENCE PREVUE ........................................................................................................... 38

3.2.3.2 ENCHAINEMENT DES TACHES ET PRESENTATION DU PLANNING ....................................... 39

3.2.4 ORGANISATION POUR LA GARANTIE DES DELAIS ................................................................. 42

3.2.4.1 ORGANISATION DU PERSONNEL ...................................................................................... 42


3.2.4.2 ROLE ET RESPONSABILITES DU PERSONNEL D ’ENCADREMENT ....................................... 42
3.2.4.2.1 LE CONDUCTEUR DES TRAVAUX .................................................................................. 42

3.2.4.2.2 L ’INGENIEUR TRAVAUX ................................................................................................ 43

3.2.4.2.3 LES CHEFS DE CHANTIER ............................................................................................ 44

3.2.4.2.4 LE CORRESPONDANT QUALITE .................................................................................... 44

3.2.4.2.5 CHEF DE BRIGADE TOPOGRAPHIQUE ........................................................................... 45

3.2.4.2.6 LE LABORANTIN .......................................................................................................... 45

3.2.4.3 PROGRAMME DE MOBILISATION DU PERSONNEL ............................................................. 46


3.2.4.4 DEFINITION ET PROGRAMME DE MOBILISATION DU MATERIEL .......................................... 48

3.2.4.5 BUDGETISATION DU PROJET ........................................................................................... 49


3.2.4.5.1 DEFINITION .................................................................................................................. 49

3.2.4.5.2 RAPPEL SUR LE PRINCIPE D ’ELABORATION DE L ’ETUDE DE PRIX ................................ 49


3.2.4.5.2.1 LE DEBOURSE SEC (DS) ............................................................................................. 50
3.2.4.5.2.2 LES FRAIS DE CHANTIER (FC) ..................................................................................... 50
3.2.4.5.2.3 LES FRAIS GENERAUX D ’ENTREPRISE ( FG) .................................................................. 51

3.2.4.5.2.4 LE BENEFICE OU LA MARGE ( B) ................................................................................... 51

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
II
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

3.2.4.5.2.5 CALCUL DES PRIX UNITAIRES DE VENTE HORS TAXE ................................................... 51


3.2.4.5.2.6 LE COEFFICIENT DE VENTE .......................................................................................... 51

3.2.4.5.3 ELABORATION DU BUDGET DE CHANTIER .................................................................... 51

3.2.4.5.4 ELABORATION DU PLAN D ’ASSURANCE QUALITE ......................................................... 53

3.2.4.5.4.1 DEFINITION DU PLAN D ’ASSURANCE QUALITE .............................................................. 53

3.2.4.5.4.2 COMPOSITION DU PLAN D ’ASSURANCE QUALITE ......................................................... 53


3.2.4.5.5 ELABORATION DU PLAN DE GESTION ENVIRONNEMENTAL SOCIAL ............................... 54

3.2.4.5.5.1 DEFINITION DU PLAN DE GESTION ENVIRONNEMENTAL SOCIAL .................................... 54

3.2.4.5.6 SYNTHESE DES MESURES DE GESTION ENVIRONNEMENTAL SOCIAL ............................ 55

CHAPITRE 4 : SUIVI D’EXECUTION DU PROJET ......................................................................... 58


4.1 ORGANISATION DES REUNIONS DE CHANTIER .......................................................... 58
4.1.1 DEFINITION .......................................................................................................................... 58

4.1.2 LES REUNIONS ORGANISEES PAR LA MAITRISE D ’EOUVRE .................................................. 58


4.1.3 LES REUNIONS INTERNE A L’ENTREPRISE ........................................................................... 59
4.2 LE SUIVI DES APPROVISIONNEMENTS ......................................................................... 60
4.2.1 DEFINITION : ....................................................................................................................... 60
4.2.2 DETERMINATION DES BESOINS ........................................................................................... 61
4.2.3 SELECTION DES FOURNISSEURS ......................................................................................... 61
4.2.4 LA COMMANDE ................................................................................................................... 61
4.3 LE SUIVI DES TRAVAUX .................................................................................................... 62
4.3.1 LE SUIVI DE LA QUALITE DES TRAVAUX ............................................................................... 62

4.3.1.1 LE CONTROLE INTERNE .................................................................................................. 62


4.3.1.2 LE CONTROLE EXTERNE ................................................................................................. 63
4.3.2 LE SUIVI DE L ’HYGIENE ET DE LA SECURITE ........................................................................ 63
4.3.3 LE SUIVI DE L ’AVANCEMENT DU PROJET ............................................................................. 64
4.3.3.1 COLLECTE DES DONNEES ............................................................................................... 64
4.3.3.1.1 LA GESTION DES STOCKS : ......................................................................................... 64
4.3.3.1.2 LA GESTION DU GASOIL .............................................................................................. 65
4.3.3.1.3 LA GESTION JOURNALIERE DES TRAVAUX ................................................................... 65
4.3.3.2 VALIDATION ET TRAITEMENT DES DONNEES COLLECTEES .............................................. 66
4.3.3.3 LE METRE DES QUANTITES REALISEES ........................................................................... 66
4.4 GESTION DE LA DOCUMENTATION DU PROJET ......................................................... 67
4.5 GESTION DES RISQUES DU PROJET ............................................................................. 69
RECOMMANDATION ....................................................................................................................... 71
CONCLUSION................................................................................................................................... 72
REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES ............................................................................................. 73
ANNEXES ......................................................................................................................................... 74

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
III
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

REMERCIEMENTS
Je commence ce rapport par la formule que j’aime tant : Dieu merci.
Et comment une personne peut dire merci à tout le monde quand il y a autant de gens
à remercier ? Evidemment par ce rapport je dis merci à mon père et à mon père adoptif
qui représentent deux puissants modèles à imiter, à ma mère qui m’a appris l’amour,
l’humilité et la bienveillance.
De plus, les personnes qui ont permis de rendre réel mes ambitions ; ceux-là qui m’ont
aidé de façon apparente ou cachée parmi eux plus particulièrement :

▪ Mr. Clyde FAKHOURY, administrateur général de PFO AFRICA ; pour sa volonté


d’aider la jeunesse dans l’acquisition de savoir ;

▪ Mr. Williams KETCHA, Directeur des travaux du projet PK109-Divo-Gagnoa, pour


sa disponibilité, son assistance et son savoir partagé ;

▪ Mr. DIABATE Lanciné, Docteur en sciences de l’Ingénieur et Technologie de


l’Université Libre de Bruxelles : pour ses conseils, son soutien qui ont permis
l’élaboration de ce travail ;

▪ L’administration du MGPC, pour leur leadership aux fins du bon déroulement des
cours et des stages ;

▪ Tout le corps professoral de l’INP-HB, pour toutes les connaissances et


compétences dispensées.
▪ L’équipe projet de PFO Divo, pour leur soutient et leur fraternité ;
▪ Mr KONATE Ouassa, Directeur d’exploitation à la route africaine ; mon Mentor
pour sa disponibilité et ses conseils au quotidien ;

▪ Tous mes amis étudiants, pour leur soutien, qui a permis l’élaboration de ce
travail ;

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
1
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

RESUME

La Côte d’Ivoire se situant actuellement dans un processus vers l’émergence, dans


son programme établit pour atteindre ses objectifs, elle a mis un grand effort dans la
réhabilitation et la construction de nouvelles routes.

Se faisant, la vie chère qui résulte d’une part au cout élevé du transport dû en partie à
l’impraticabilité des voies de liaison a incité le gouvernement à mettre sur pied un
programme de désenclavement des régions et l’amélioration des conditions de vie des
riverains.

C’est à travers ce programme que l’entreprise PFO AFRICA Côte d’ivoire a été désigné
pour réaliser les travaux de renforcement des axes principaux existants et la
construction de nouvelles voies dans 3 Régions que sont le GOH, le LOH-DJIBOUA
et de L’AGNEBY TIASSA.

Ces travaux composés de 2 grandes phases consistent à :


▪ Bitumer 76 Km du tronçon Divo-Guitry-Côtière et renforcer sur 170Km l’axe PK109-
Divo-Gagnoa ;
▪ Bitumer des voies choisies dans les villes des trois régions.

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
2
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

LISTE DES ABREVIATIONS

AGEROUTE : Agence de Gestion des Routes


INP-HB : Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’environnement
PFO : Pierre Fakhoury Operateur
CIE : Compagnie Ivoirienne d’Electricité
SODECI : Société de Distribution d’Eau en Côte d‘Ivoire
BNETD.CI : Bureau national d’études techniques et de développement de Côte
d’Ivoire

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
3
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

INTRODUCTION

I. CONTEXTE GENERAL DU PROJET

Le transport des biens et des personnes constitue un des fondements du système


économique de type libéral choisit par la Côte d’Ivoire depuis son accession à l’indé-
pendance. Le flux des échanges économiques ne peut s’opérer de manière régulière
et rentable que si les infrastructures de base, supports de ces échanges existent et
sont fonctionnelles. L’importante évolution du réseau routier ivoirien depuis l’indépen-
dance, révèle que l’Etat de Côte d’Ivoire a appréhendé très tôt le rôle des infrastruc-
tures routières dans le développement social et économique du pays. Ainsi, d’environ
25 000 km de route en 1960, le réseau routier dépassé aujourd’hui les 82 000 km dont
6 500 km de routes revêtues.

Cependant, Il existe à ce jour, d’énormes difficultés pour accéder à de nombreux vil-


lages et quartiers des villes que l’on pensait désenclaver par la construction de routes
en terre.
Ces difficultés du au mauvais état des routes, affectent les populations en matière de
mobilité, de développement des activités socio-économiques et de santé publique.

Vue l’ampleur de la situation et afin d’y apporter une réponse appropriée pour accom-
pagner le développement global du pays, le gouvernement ivoirien a inscrit en priorité
le programme de désenclavement et de réhabilitation des infrastructures.
C’est à cet effet que l’entreprise PFO AFRICA Côte d’ivoire a été mandatée pour la
construction et la réhabilitation de certaines routes des régions du GOH, du LOH-DJI-
BOUA et de L’AGNEBY TIASSA.

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
4
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

II. OBJECTIFS DU PROJET

L’objectif global du projet est de lutter durablement contre la pauvreté en milieu rural ;
de façon spécifique, le projet vise à :
▪ Favoriser l’accès des populations rurales aux infrastructures socio-économiques
de base ;
▪ Accroitre les revenus des populations à travers l’augmentation de leurs produc-
tions agricoles et la facilitation de l’évacuation des produits vers les centres de
commercialisation et/ou d’exportation ;
▪ Accroître la mobilité des biens et des personnes dans les zones rurales et ur-
baines ;
▪ Faciliter le développement rapide des villes et des villages.

III. OBJET DU PRESENT STAGE

Dans toute démarche projet, il est constaté que les fondamentaux sont Oubliés ou mal
intégrés par les acteurs projet. On se noie souvent dans des Détails car les
organisations ne sont pas claires, les personnes ne savent pas très bien ce que l’on
attend d’elles. Ce qui impose donc la mise en place d’un bon système de management
qui devrait permettre de définir clairement les objectifs à atteindre, de mettre en place
une bonne organisation dans laquelle tout le monde se retrouve et pour finir arriver à
atteindre aisément les objectifs préalablement définis.
Le présent Stage qui est donc la phase pratique d’application des cours théoriques
dispensées, va nous permettre de :
▪ Comprendre l’environnement du projet ;
▪ Définir une organisation de gestion de ce projet ;
▪ Desceller et gérer les risques du projet.

IV. OBJET DU PRESENT RAPPORT

Le présent rapport traitant de la gestion de projet de route, aura pour but d’illustrer tous
les contours de la préparation et le suivi d’un projet de travaux de BTP en générale et
de route en particulier.
Ce pilotage de projet comportera :
▪ Un volet immersion au suivi de travaux, qui permettra de s’imprégner à la gestion
quotidienne et à la connaissance pratique du dimensionnement d’une équipe ;

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
5
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

▪ Le second volet qui sera la préparation de nouveau chantier, qui consistera à


prendre en main et établir tout l’aspect administratif et technique pour démarrer
l’exécution d’un nouveau projet ;
▪ Dans le troisième volet il s’agira de préparer les étapes et les méthodes de suivi
des travaux ;
▪ Et pour clore, nous identifierons les risques pouvant survenir et trouver les moyens
de les éradiquer ou réduire leur impact sur le projet.

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
6
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

CHAPITRE 1 : GENERALITES

1.1 PROBLEMATIQUE ET OBJECTIFS DU PROJET


1.1.1 PROBLEMATIQUE
Le contexte de concurrence qui prévaut au sein du BTP, entraîne une exigence dans
la gestion du chantier. Une culture de rigueur doit donc être adoptée par tous les
niveaux de responsabilités ; et celle-ci s’articule sur plusieurs points clés :

▪ La maitrise au préalable de l’environnement du projet ;


▪ Le suivi et contrôle de l’avancement physique du chantier ;
▪ Le contrôle des dépenses par rapport au budget défini ;
▪ L’adaptation aux changements ;
▪ Le contrôle du résultat à la fin du chantier.
Ce suivi doit être réalisé à tous les niveaux de responsabilités (du pointeur au directeur
de travaux). En effet, la problématique qui se pose, est comment mieux coordonner
un chantier de son obtention à sa livraison. En d’autres termes quel est la procédure
à suivre pour offrir un chantier au meilleur rapport qualité/cout ?

Telle se présente la problématique que nous essayerons de comprendre et d’y


apporter des pistes de réponses.

1.1.2 L'IMPORTANCE DU MANAGEMENT DE PROJET

Face aux projets qui deviennent de plus en plus fréquents dans nos entreprises, et les
attentes qui sont de plus en plus grandes en termes de performance (délais, couts,
qualité) ;
II devient donc important d'avoir en place un processus de Gestion de Projet qui nous
aide à atteindre les objectifs que l'entreprise attend de nous.
Ces projets ont toujours des délais et des budgets serrés. Le tout est de savoir :
▪ Comment faire la balance entre la satisfaction de l’entreprise et la qualité exigée
par le maitre d’ouvrage ;
▪ Comment avoir un résultat satisfaisant qui rend nos clients heureux et les incite à
travailler avec nous une autre fois ;
▪ Comment avoir un résultat qui motive notre équipe et les incite à travailler avec
nous encore.

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
7
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

Nous voulons mettre en place un processus efficace pas trop simple ni trop compliqué.
Juste assez pour nous garantir le support de l'administration, mais sans nous bloquer.

1.1.3 OBJECTIF GENERAL


A travers ce rapport, notre objectif final sera de Contribuer à la mise en place d’une
démarche de gestion efficace du projet, de son obtention à sa livraison à partir de la
connaissance et la maîtrise de certains facteurs importants de sa gestion quotidienne.

1.1.4 OBJECTIFS SPECIFIQUES


L’atteinte de notre objectif général se fera à travers un certain nombre d’objectifs
spécifiques.

Objectif spécifique 1 : Comprendre et Décrire l’organisation ainsi que les grandes


phases de réalisation d’un projet routier et en déduire la préparation et le suivi des
travaux à réaliser

Objectif spécifique 2 : Rappeler les principes d’une étude de prix aux sous-détails et
en déduire le budget d’exploitation du chantier

Objectif spécifique 3 : mettre en place des méthodes qui permettent de :

▪ Suivre les coûts, la qualité ainsi que le délai de réalisation par ouvrage du borde-
reau des prix.
▪ Mettre des moyens de contrôler des écarts par rapport aux prévisions.

1.2 DEMARCHE DE REALISATION DE L’OBJECTIF DEFINI


1.2.1 RECHERCHE DOCUMENTAIRE
Cette étape a consisté en une recherche physique et numérique des documents
traitant ou ayant trait à notre sujet. Les principaux documents qui ont servi de base à
l’élaboration de ce rapport sont énumérée dans la rubrique bibliographie.

1.2.2 IMPREGNATION AU PILOTAGE DE PROJET


Cette phase consistait à faire un suivi – contrôle à pieds d’œuvre (sur le terrain) pour
l’acquisition des différents processus d’exécution.
Cela a permis de développer une capacité d’appréciation de la qualité d’un travail,
définir l’organisation à mettre en place pour son exécution, mettre en place un outil de
gestion des prévisions et développer la capacité d’anticipation sur les contraintes
générées par les imprévus tout en prévoyant et gérant les risques.

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
8
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

Après avoir acquis les prérequis de gestion, la prochaine phase a consisté en


l’application à notre projet de réalisation des voiries de la ville de Tiassalé.

1.2.3 PREPARATION DU CHANTIER


Une fois le marché obtenu, la prochaine phase est alors conduite par le responsable
du projet (que nous représentons dans ce contexte). Cette phase a pour objectifs de :
▪ Faire la reconnaissance de terrain afin d’avoir un aperçu général du projet ;
▪ Densifier les études laboratoire et topographiques ;
▪ Préparer les plans d’exécutions ;
▪ Définir la procédure et les méthodes d’exécution du projet ;
▪ Faire le choix quasi-définitif du matériel ;
▪ Faire le choix quasi-définitif du personnel ;
▪ Définir les responsabilités du personnel d’encadrement ainsi que les fiches de
suivi de chantier et d’évaluation du projet ;
▪ Etablir les plannings ;
▪ Établir le budget de chantier ;
▪ Élaboration du Plan d’assurance qualité ;
▪ Préparation des achats : prestations des sous-traitants, fournitures, gas-oil, lubri-
fiants, Matériaux et matériel.
Mettre en place le suivi de chantier, notamment par l’établissement d’un circuit de
Collecte rigoureux des informations nécessaires à la préparation des bilans mensuels
d’activité (Délais ; coût ; qualité) ;
▪ Définir et Gérer les Risques du Projet.
La préparation de chantier est une exigence car elle prévoit le chantier dans tous ses
aspects matériels, humain et comptable. Ainsi, elle doit pouvoir permettre d’anticiper
les problèmes d’organisation.

1.2.4 SUIVI DE L’EXECUTION DU PROJET


Le suivi de l’exécution du chantier comprend :
▪ Les réunions de coordination de chantiers ;
▪ Le suivi des approvisionnements ;
▪ Le suivi des délais de réalisation ;
▪ Le suivi du personnel ;
▪ Le suivi des quantités de travaux exécutés ;
▪ Le contrôle de la qualité des travaux ;

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
9
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

▪ Le suivi financier ;
▪ La suite de notre rédaction consistera à détailler notre thème, tout en suivant la
démarche définie plus haut.
1.3 PRESENTATION DU PROJET PRINCIPALE
D’un coût de soixante-deux milliards neuf cent soixante-dix-neuf millions trois cent cin-
quante-trois mille neuf cent quatre-vingt-seize (61 979 353 996) francs CFA TTC, les
travaux du projet principale concernent le renforcement de la route PK 109 - Divo -
Gagnoa, d’une longueur totale de 167 km et une emprise de 10.9m. Cette route Na-
tionale démarre par la ville de N’Douci, passe par les villes de Tiassale ; de Divo ; de
Lakota de Zikisso et prend fin à Gagnoa, elle représente la première phase du Projet.
La seconde phase de ces travaux consistera au renforcement des voiries dégradées
et à la réalisation de nouvelles voies dans toutes les villes traversées par cette route
Nationale.
Notre immersion à la gestion de projet s’est faite sur la première phase de ce projet et
sur la seconde phase nous avons eu à réaliser la préparation de projet.
Les travaux de ce marché Consistent à la reconstruction de la chaussée abîmée sur
l’ensemble du linéaire. Ces travaux envisagés dépendent de l’ampleur des dégrada-
tions constatées. Ils sont répartis en 3 sections : PK109-N’douci (9 km), N’douci-Her-
mankono (55 km) et Hermankono-Divo-Gagnoa (103 km).

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
10
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

Figure 1:itinéraire des travaux du projet principale

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
11
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

CHAPITRE 2 : IMPREGNATION AU PILOTAGE DE PROJET

2.1 : ROLE ET RESPONSABILITE DANS LE PILOTAGE DE PROJET


2.1.1 DEFINITION

Au sein d'une entreprise BTP, le Responsable de travaux est chargé du management


d’un ou plusieurs chantiers dans leur globalité, c’est-à-dire techniquement et
commercialement. Interlocuteur du maître d'œuvre, il supervise le suivi économique et
financier des chantiers, assure l'interface entre les clients, les fournisseurs et la
direction de l’entreprise (DIRECTION PFO). Il a sous ses ordres les Conducteurs de
travaux, les chefs d’atelier, les administratifs de chantier.

2.1.2 RESPONSABILITE EN MATIERE DE PREPARATION DES TRAVAUX

Le Responsable des travaux, dans la phase de préparation des chantiers :


▪ Établit, en relation avec le Conducteur de travaux, le budget d’exécution et le pro-
gramme des travaux (délais et séquentiel) ;
▪ Préconise les méthodes techniques, les besoins en encadrement et les besoins en
matériels du chantier ;
▪ Délègue le suivi des travaux d’exécution aux Conducteurs de travaux ;
▪ Garantit le respect des termes du marché ;
▪ Assure l’interface entre l’entreprise qu’il représente et le maître d’ouvrage ;
▪ Décide des solutions concernant les travaux non prévus et négocie les points Liti-

gieux.

2.1.3 RESPONSABILITE EN MATIERE DE SUIVI ET DE GESTION

Au stade du suivi d’exécution, le Responsable des travaux est chargé de :

▪ Fixer les objectifs des conducteurs de travaux afin d'assurer au client une livraison
dans les règles de l'art (respect des coûts, de la qualité et des délais) ;
▪ Veiller à la disponibilité des ressources : élaboration du budget, affectation des
équipes, présence des sous-traitants, investissements en matériel, approvisionne-
ment des fournitures ;
▪ Effectuer un suivi des travaux et intervenir en appui aux conducteurs de travaux
(pilotage de l'exécution et résolution des dysfonctionnements tels que les pannes,
les litiges contractuels) ;

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
12
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

▪ Veiller à l'application des normes contractuelles et réglementaires, notamment en


matière de qualité, sécurité, hygiène et impact sur l'environnement ;
▪ Assurer la réception des travaux après la phase de contrôle par les conducteurs
de travaux ;
▪ Effectuer les reportings et veiller à l'atteinte des objectifs en matière de chiffre d'af-
faires ;
▪ Suivre la facturation (décompte) du client ;
▪ Suivre le règlement des fournisseurs et des sous-traitants ;
▪ Encadrer les équipes et participer au développement des ressources humaines
dans son domaine d'activité : recrutement, formation, gestion opérationnelle des
ressources humaines (congés, absences...) ;
▪ Participer aux choix d'investissements en lien avec le directeur d'agence et les ser-
vices supports (études de prix, matériel, achats) : sélection des fournisseurs ou des
prestataires, achats de gros matériel ou de matériaux ;
▪ Assurer la transmission des informations de suivi et de gestion de chantier vers la
direction générale.
2.1.4 PROGRAMME DE FORMATION POUR LA GESTION DE PROJETS

En somme être un responsable de chantier requiert un minimum d'expérience


professionnelle et une aptitude en management afin de coordonner et d'optimiser les
partenariats avec les différents intervenants sur le projet ; ce qui justifie le programme
de 6 mois de stage mis en place et suivi à la lettre par mon encadreur.

▪ Phase 1(Mois 1,2 ,3) : Acquisition des outils de pilotage et de suivi.

- Compréhension globale du projet


Le stagiaire devra s’imprégner de toutes les pièces contractuelles du projet : Marché
des travaux, DQE, Plannings etc…

- Suivi d’exécution
Au cours de cette phase, le stagiaire s’attellera à faire un suivi – contrôle à pieds
d’œuvre (sur le terrain) pour l’acquisition des différents processus d’exécution.
Cela lui permettra de développer sa capacité à apprécier la qualité d’un travail, définir
l’organisation à mettre en place pour son exécution, mettre en place un outil de gestion
des prévisions et développer la capacité d’anticipation sur les contraintes générées
par les imprévus tout en prévoyant et gérant les risques.

- Assistance au conducteur des travaux

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
13
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

Cette phase consistera à faire un suivi des équipes, faire des études et la formulation
des besoins du chantier en personnel, matériel et matériau, la préparation des tâches
quotidiennes à exécuter et la communication avec le Directeur des travaux.
L’aide à la Préparation des réunions de chantier n’étant pas du reste.

- Conduite de travaux.
Organisation de chantier, établissement des rapports périodiques, suivi et ajustement
des coûts, coordination et contrôle des tâches. Cette phase se fera sous le contrôle
du conducteur des travaux.

▪ Phase 2(Mois 4, 5,6) : Conduite de travaux et assistance au directeur des tra-


vaux dans la préparation de nouveaux projets.
Il s’agira d’apporter une aide à la gestion administrative et financière globale du projet
; l’établissement des budgets, des plannings des nouveaux projets et les décomptes,
des rapports périodiques des projets en cours ainsi que la communication avec les
parties prenantes du projet (maitre d’ouvrage, le maitre d’ouvrage délégué, la mission
de contrôle, la Direction Générale de PFO AFRICA –Côte d’ivoire) et la transmission
d’indicateurs de suivi et d’informations connexes.

Au terme de cette dernière phase, il sera établi une synthèse générale de la formation
et la rédaction d’un rapport final de stage.
Il sera en outre prévu une séance de travail mensuelle avec l’encadreur sur les travaux
de PFE et une évaluation du stagiaire au terme de chaque mois, conformément à la
fiche d’évaluation fournie par l’INP-HB

2.2 : SUIVI DES TRAVAUX DE CHANTIER


A travers la phase1 du programme de formation mis en place, nous sommes passé
sur les 4 échelons que composait le chantier en cours de réalisation.

WILLIAMS KETCHA
Directeur de Travaux

ELISABETH ADAI
Secrétariat

ERIC NICAUD
Edouard. NSOA D, DABESCA
BIEN AIME Conducteur de travaux
Conducteur de travaux Conducteur de travaux
Chef d'application Enrobé Assainissement et
Terassement chaussées
Ouvrages
Figure 2: les échelons de travaux du projet en cours

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
14
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

A l’issue de notre présence physique sur les différents échelons nous avons pu faire
une synthèse des étapes de réalisation de chaque activité, du matériel indispensable,
du personnel nécessaire, des rendements possibles et des précautions à prendre lors
des travaux.

2.2.1 LES TRAVAUX DE TERRASSEMENT

2.2.1.1 DEFINITION

Terrasser, c’est amener progressivement le terrain naturel à une forme déterminée


ayant les caractéristiques correspondant à la nature de la route projetée (à construire).
L’on résume les travaux de terrassement généralement à deux opérations que sont
les travaux de déblais et les travaux de remblais.
L’ensemble des opérations de terrassement sur notre projet a consisté à :

2.2.1.2 RECHERCHE DE CARRIERE

Avant le démarrage effectif des travaux de terrassement nous procédons à la


recherche de carrières pour l’extraction des matériaux de remblais et de chaussée. La
prospection, la reconnaissance et les essais de matériaux à utiliser sont conduite par
le service laboratoires.
Cette recherche se base sur les conditions et spécifications fixées par le Cahier des
Clauses Techniques Particulières. Ces carrières retenues doivent donc être
satisfaisant en qualité et en quantité pour les travaux. Avant utilisation de ces carrières,
l’ensemble des essais effectués doivent être présentés et validés par la maitrise
d’œuvre.
Le contrôle de la qualité des matériaux est fait avant extraction, des contrôles continus
sont aussi faits lors de la mise en œuvre.

2.2.1.3 TERRASSEMENT
Les travaux de terrassement ont pour objectifs d’amener le terrain naturel à la cote
dessous fondation ; et cela est fait conformément aux différents plans d’exécution
validé par la maitrise d’eouvre et suit les étapes suivantes :
▪ L’implantation planimétrique de l’emprise du projet ;
▪ Le nettoyage de cette emprise ;
▪ Le décapage de la terre végétale ;
▪ L’implantation planimétrique et altimétrique pour les déblais ;
▪ Les déblais et remblais pour atteindre la côte arase du projet ;

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
15
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

▪ Les purges pour éliminer les zones de faible portance.


2.2.1.4 LES REMBLAIS ET LA CHAUSSEE

Apres validation de la conformité de l’arrase de terrassement, la mise en œuvre des


différentes remblais et couches de chaussée se poursuivent tout en respectant les
spécifications du marché et des procédures qualités définies.

2.2.1.5 LE PERSONNEL ET LE MATERIEL DE TERRASSEMENT

Il faut préciser que le personnel des travaux de terrassement sur le projet en cours
était le plus grand nombre et même près de 50% du personnel de chantier. Cela
s’explique par le fait que c’est cette partie des travaux de route qui occupe près de
70% du planning d’exécution, la fin des travaux de terrassement d’un chantier de route,
annonce la fin à quelque semaines prée de la fin du projet. L’organisation de cet
échelon est le suivant :

MR.E. NSOA
Conducteur de travaux
Terassement

MR.ISSIAKA Mme.RACHEL MR.Abou


MR.A. MORONOU
Chef Chantier Chef Chantier Chef Chantier
Chef Chantier
Rechargement Terassement fouille et remblais
amorce et deviation
technique

Le tableau ci-dessous contient le personnel, les matériels et les matériaux utilisés sur
les différents échelons :

PERSONNELS MATERIELS MATERIAUX


TERRASSEMENT
1 Chef chantier 1bull Graveleux latéritique
1 chef d’équipe Camions (nombre définis selon la Sable
distance et la cadence prévue)
Les conducteurs 1 chargeuse
d’engins
Les conducteurs de 1 citerne à eau + 1 motopompe
bennes
1 commis 1niveleuse
2 pointeurs 1compacteur vibrant
2 Manœuvres 1pelle à chenille

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
16
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

1 équipe de Topo
1 équipe labo
1 prospecteur
(recherche d’emprunt
graveleux latéritique)
RECHARGEMENT CHAUSSEE

1 Chef chantier Camions (nombre définis selon la Graveleux latéritique


distance et la cadence prévue)
1 chef d’équipe 1 chargeuse Gros Blocs 200/500
pour le
rechargement après
purge.
Les conducteurs 1 citerne à eau + 1 motopompe Blocs 20/200
d’engins complémentaires
pour fermer les vides
entre les gros blocs.
Les conducteurs de 1niveleuse
bennes
1 commis 1compacteur vibrant

1 pointeur 1pelle à chenille (pour les éventuels


purges)
2 Manœuvres

1 équipe de Topo

1 équipe labo
AMORCES ET DEVIATIONS

1 Chef chantier 1bull Graveleux latéritique

1 chef d’équipe Camions (nombre définis selon la GNT


distance et la cadence prévue)
Les conducteurs 1 chargeuse Gros Blocs 200/500
d’engins pour le
rechargement après
purge.
Les conducteurs de 1 citerne à eau + 1 motopompe Blocs 20/200
bennes complémentaires
pour fermer les vides
entre les gros blocs.
1 commis 1niveleuse

1 pointeur 1compacteur vibrant

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
17
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

2 Manœuvres 1pelle à chenille

1 équipe de Topo

1 équipe labo

REMBLAIS TECHNIQUES

1 Chef chantier Camions (nombre définis selon la Graveleux latéritique


distance et la cadence prévue)
1 chef d’équipe 1 chargeuse GNT

Les conducteurs 1 citerne à eau + 1 motopompe Sable pour la


d’engins constitution du
noyau à proximité
des ouvrages
Les conducteurs de 1niveleuse Blocs rocheux pour
bennes l’assise des
terrassements.
1 commis 1compacteur vibrant

1 pointeur 1pelle à chenille

3 Manœuvres

1 équipe de Topo

1 équipe labo

2.2.2 LES TRAVAUX D ’ASSAINISSEMENT

2.2.2.1 LES TRAVAUX D ’ASSAINISSEMENT

L'assainissement de la route a pour but de mettre celle-ci hors de portée d’eau


généralement de pluies pouvant la fragiliser en vue d'assurer de bonnes conditions de
viabilité et de sauvegarder l'ouvrage routier tout en préservant les milieux récepteurs
de ces rejets. Il est constitué d'un ensemble de dispositifs complémentaires permettant
de :
▪ Collecter l'eau ;
▪ Faire transiter l'eau ;
▪ Évacuer l'eau .
Sur notre projet tous ces ouvrages précités, ont été exécutés afin de préserver notre
route, et ce sont :

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
18
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

2.2.2.2 L’ASSAINISSEMENT LONGITUDINAL

Le réseau d’assainissement longitudinal permet de collecter les eaux ruisselant


transversalement en vue de sécuriser les chaussées pour les usagers et de pérenniser
les structures. Il comprend :
▪ Les bordures ;
▪ Les caniveaux ;
▪ Les fossés en terre et en béton.

2.2.2.3 L’ASSAINISSEMENT TRANSVERSAL

Ces ouvrages permettent un transfert des eaux pluviales d'un réseau longitudinal à un
autre. Il s'agit :
▪ Des dalots ou buses de traverser ;
▪ Des descentes d’eau.
2.2.2.4 LA PROTECTION DES OUVRAGES D’ASSAINISSEMENT

Il s’agit là des travaux de protection des ouvrages réalisés. Il s'agit :


▪ Des redents pour réduire la vitesse d’écoulement des eaux dans les fortes pentes ;
▪ Des bêches en fin d’ouvrages pour éviter l’enfouissement à l’aval des ouvrages ;
▪ Des têtes de buses pour protéger les remblais réalisés ;
▪ Des perrés maçonnés pour protéger les remblais techniques en amont et en aval
des ouvrages ;
▪ Les margelles pour combler les surlargeurs crées et non combler par le revêtement
bitume.
2.2.2.5 LE PERSONNEL ET LE MATERIEL D ’ASSAINISSEMENT

PERSONNELS MATERIELS MATERIAUX

3 Chef de chantier 1 pelle a chenille Coffrage bois

5 Chef d’équipe 1 pelle a pneu Ciment sacs

Les conducteurs 1 camion Hiab Échafaudage


d'engins
13 Manœuvres 1 camion plateau Graviers 0/5

1 équipe de Topo 3 bennes Graviers 5/15

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
19
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

1 équipe labo 1 auto-bétonnière Graviers 15/25

8 ouvriers 2 bétonnières Stérile 0/31,5

2 commis 2 citernes à eau + 2 motopompes Stérile 0/200

Les sous-traitants Blocs rocheux

2 tractopelles Moellon 150/400


pour les perrés
maçonnés
Petit matériel de chantier Fer HA

Vibreur et moto pompes Caniveaux, buses,


descente d'eau et
bordures
préfabriqués

2.2.3 LES TRAVAUX DE TRAITEMENT AU CIMENT

2.2.3.1 DEFINITION

La zone tropicale offre des ressources en matériaux satisfaisant aux normes


traditionnelles. Cependant, lors des projets, par souci d’économie, l’on est appelé à
tenir compte des distances de transport et des moyens d’exploitation des gisements.
Ceci amène à utiliser des matériaux locaux présentant souvent des qualités inférieures
ou des matériaux très particuliers qu’il faut améliorer afin d’atteindre la qualité exigée
par le maitre d’ouvrage ; ce qui nous a amené à l’amélioration au ciment du matériaux
de la couche de base.
Apres traitement au ciment, vu que nous sommes sur une voie circulée, il est donc
impératif de protéger la couche traitée, ce qui a été réalisé par gravillonnage avant la
mise en eouvre de la couche de revêtement.

2.2.3.2 LE PERSONNEL ET LE MATERIEL DE TRAITEMENT AU CIMENT

PERSONNELS MATERIELS MATERIAUX


1 Chef de chantier 10 Raclettes manuelles pour épandage Graveleux
du ciment, latéritique pour
complément
avant traitement
1 Chef d’équipe 1 Recycleuse pour le mélange sol + Ciment vrac ou
traitement ciment sacs
1 Chef d’équipe 2 Citernes à eau pour ajuster la teneur Gravillons 4/10
gravillonnage en eau + 1 motopompe

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
20
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

Les conducteurs 1 Niveleuse pour réglage ou pour Gravillons 10/14


d'engins malaxage en cas de panne de la
recycleuse
15 Manœuvres 1 Compacteur vibrant lisse la Enduit
stabilisation
1 équipe Topo 1 Compacteur pneus pour la
stabilisation
1 équipe labo pour le 2 Compacteur pneus (traitement et
traitement gravillonnage)
1 équipe labo pour le 1 citerne a ciment vrac ou 1 Camion
gravillonnage plateau pour approvisionnement de
sacs de ciment,
1 équipe de sécurité 1 Répandeuse à bitume
chantier pour le
traitement
1 équipe de sécurité 2 Camions gravillonneur pour la
chantier pour le réalisation de l’enduit de protection,
gravillonnage
2 commis 1 tracteur balaie

Petit matériel de chantier

2.2.4 LES TRAVAUX DE REVETEMENT EN BETON BITUMINEUX

2.2.4.1 DEFINITION

La couche de roulement est la couche supérieure de la structure de chaussée sur


laquelle s’exercent directement les agressions conjuguées du trafic et du climat.
On lui demande des qualités d’usage précises à savoir : une forte adhérence, une
bonne drainabilité, un bon niveau d’uni et une réduction du bruit de roulement des
véhicules.
Le choix de la couche de roulement est donc fonction du trafic et du niveau de service
(confort, adhérence, bruit, etc.) :
▪ Pour les faibles trafics en rase campagne, on peut se contenter d’un enduit super-
ficiel ;
▪ Pour les trafics supérieurs ou en agglomération, on conseille un béton bitumineux
très mince épaisseur supérieure à 4 cm ou un béton bitumineux semi-grenu ou à
module élevé.
Ce qui justifie la mise en eouvre d’un enrobé 0/10 d’une épaisseur de 8 cm (1ere
couche 3cm et 2eme couche 5 cm). Œuvre

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
21
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

2.2.4.2 LE PERSONNEL ET LE MATERIEL DE MISE EN ŒUVRE DES ENROBES

PERSONNELS MATERIELS MATERIAUX


1 Responsable 1 Finisseur enrobés Enrobé 0/10
revêtement
2 Régleurs 1 Compacteur double bille Liant

2 ratisseurs 1 Compacteur pneu

Les conducteurs 1 Compacteur mixte 2t


d'engins
4 Manœuvres 1 Balai mécanique (Bob cat)

1 équipe Topo pour 1 Mini chargeur (Bob cat)


les implantations
1 équipe labo 1 Citerne à eau

1 équipe de sécurité Le Petit matériel de chantier


chantier
1 commis 1 repandeuse à bitume

2.2.5 CONTROLE TOPOGRAPHIQUE ET LABORATOIRE SUR LE PROJET

Les travaux topographiques et laboratoire sont les deux disciplines indispensables


durant tout le cycle de vie du projet. Avant que le projet démarre l’on a besoin des
données de base pour définir le projet ; pendant la phase de réalisation, le contrôle est
essentiellement de la topographie et les essaie laboratoire ; le projet se referme par
des contrôles laboratoire et des relevés topographique.
Nous allons donc énumérer pour la phase exécution les différents contrôles réalisés
sur chaque atelier du projet qui son indispensable pour garantir la qualité du projet.

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
22
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

ATELIERS TOPOGRAPHIE LABORATOIRE

Phase Avant Pendant Après Avant Pendant Après


Démarrage du Implantation de la Recherche des Contrôle de la Validation des
projet polygonales ; état des zones d'emprunt conformité des matériaux à
lieux matériaux utilisés

Déplacement de Implantation de Contrôle de la Relevé de la


réseau et l'emprise du projet bonne exécution nouvelle position
dégagement des travaux de des réseaux
d'emprise déplacement déplacés

Terrassement Implantation des Relevé des Réception de Essai CBR sur


entrées en terre, de quantités de purge l'arase de les matériaux de
l'axe du projet et des à effectuer terrassement la plateforme
cotes de terrassement avec la maitrise après
d'eouvre terrassement
Chaussée Implantation de Réception de Identification et Contrôle in-situ des Réception des
l'emprise et des cotes l'emprise et des validation des matériaux couches
des différentes cotes des matériaux à mettre approvisionnés ; exécutées
couches de chaussée différentes en œuvre contrôle de la teneur (compacité et
couches de en eau des matériaux déflexion)
chaussée
réalisées

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci

23
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

Assainissement Implantation des Contrôle Réception Contrôle de la Contrôle des Analyses des
différents ouvrages d'exécution des planimétrique et qualité de tous les matériaux mis en matériaux
travaux altimétrique des produits entrant eouvre et prélevés et
travaux exécutés dans la réalisation prélèvement des écrasement des
des travaux bétons pour la bétons prélevés
(matières premières validation des travaux
; produits finis
fabriqués ou
achetés) ; béton de
convenance pour la
détermination de la
formulation

Traitement (sol Implantation Réception Détermination des Contrôle de la Contrôle CBR du


ciment) planimétrique et planimétrique et valeurs de déflexion quantité de ciment à matériau
contrôle altimétrique altimétrique de la sur la chaussée mettre en eouvre ; stabilisé ;
de la chaussée couche traitée existante et contrôle de la durée contrôle de la
puis réglée définition des de mise en œuvre compacité ;
profondeurs de contrôle de
stabilisation. déflexion.
Détermination de la
teneur en eau du
matériau en place
Gravillonnage Implantation Contrôle des Contrôle du dosage ;
planimétrique de la granulats et de de Température du
chaussée l'enduit à utiliser ; liant et d'agrégat mis
contrôle de propreté en eouvre ;
de la surface à
traiter

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci

24
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

Enrobé Implantation Contrôle de Contrôle de Contrôle de


planimétrique et conformité des température compacité,
altimétrique de agrégats et du d’épaisseur du
l'emprise de la bitume ; Les essais bitume, de
chaussée et Mise en à la sortie de la déflexion, d’uni
place des potences et centrale ( et de nivellement
des fils détermination de la
teneur en liant ;
mesure de
température à la
sortie du malaxeur)

Fin du projet Plan de


recollement

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci

25
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

CHAPITRE 3 : PREPARATION AMONT DU PROJET DE VOIRIE


DE TIASSALE ET N’DOUCI

A partir du moment où l’entreprise a été choisie par le Maître d’Ouvrage, il convient de


Préparer le chantier sur le plan technique, administratif et financier.
Le responsable de l’entreprise par l’intermédiaire du Directeur de travaux, organise
donc une réunion de transfert afin de confier l’opération à réaliser à un des conducteurs
de travaux. Ce dernier a pour mission de « conduire le chantier » avec l’aide d’une
assistance technique constituée de chef de chantier et de chefs d’équipes.
Cette phase de notre rapport qui représente la phase 2 de notre stage, sera axée sur
la préparation de tous les éléments administratifs nécessaires pour démarrer
l’exécution des travaux en toute sérénité.

3.1 DESCRIPTION DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE, N’DOUCI

3.1.1 PRESENTATION DU PROJET

Le projet de voirie des villes de Tiassalé, N’Douci est une composante de la seconde
phase du projet global qui consistera au renforcement des voiries dégradée et à la
réalisation de nouvelles voies dans toutes les villes traversées par le projet.
Ce sous projet est défini comme suit :
Tiassalé, réalisation de 4 voies de 2*1 voie totalisant un linéaire de 4,850 km d’un
montant de 1 833 615 880 FCFA exécuté par l’équipe PFO avec un délai contractuel est
de 6 mois,

N’Douci, réalisation de 11 voies de 2*1 voie totalisant un linéaire de 5,490 km d’un


montant de 2 170 793 135 FCFA, sous-traité et supervisé par l’équipe PFO avec un délai
contractuel est de 6 mois,
Pour une bonne compréhension, il est joint en annexe les synoptiques des voiries des
deux villes.
Ledit sous-projet se compose de :
▪ Déplacement de réseaux ;
▪ Dégagement des emprises ;
▪ Terrassements généraux ;
▪ Assainissement – drainage ;
INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY
Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci

26
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

▪ Chaussée ;
▪ Signalisation horizontale et verticale.

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci

27
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

Figure 3: Profil en travers type Tiassalé et N’Douci

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci 28
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

3.1.2 ACTEURS DU PROJET ET PLAN DE COMMUNICATION

Les acteurs identifiés de ce projet ainsi que le plan de communication préconisé est le suivant :
RESPONSABLE DE
ACTEURS ROLE A JOUER MOYENS DE COMMUNICATION
COMMUNICATION
▪ Soutien, promotion et diffusion ▪ documents graphiques du projet Maires ; députés ; préfets ;
Autorités du projet auprès de la popula- ▪ Réunions publiques d’information sous-préfets ; chefs de villages
locales tion et autres parties ▪ Affiches dans les lieux publics et les autorités coutumières
prenantes ▪ Medias locaux

Populations ▪ Adhésion et manifestation ▪ Medias locaux


d’intérêt pour le projet ▪ rencontres Les associations
▪ Participation aux travaux ▪ Réunions publiques d’information
▪ Arbitrage sur la politique qual- ▪ Réunions formelle mensuelle
ité, le cout et le Temps en fa- ▪ Réunions informelles
veur du projet ▪ Mailing & courriel
▪ Validation des grandes vari- ▪ Appels téléphoniques
antes techniques et financière ▪ Rapport mensuel
du projet ▪ Procés verbaux de reunions Le representant du Ministère
Maitre
▪ Journal de chantier des Infrastructures
d’ouvrage ▪ Autorisation et/ou mobilisation
économiques
des fonds nécessaires à la ré-
alisation du projet
▪ Communication avec les élus,
la population et autres parties
prenantes
▪ Concevoir le projet ▪ Réunions formelle hebdomadaire
Maître ▪ Formaliser et gérer les rela- et mensuelle
d’Ouvrage tions contractuelles ▪ Réunions informelles le chef de projet
Délégué ▪ Mailing & courriel
▪ Appels téléphoniques

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci 29
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

RESPONSABLE DE
ACTEURS ROLE A JOUER MOYENS DE COMMUNICATION
COMMUNICATION
▪ Choisir les entreprises exécu- ▪ Rapport mensuel
tantes (établir les Dossiers ▪ Procés verbaux de reunions
d’Appel d’Offre), ▪ Journal de chantier
▪ Choisir la maitrise d’eouvre
▪ Préparer et gérer les clauses
de marché
▪ Superviser et veiller au bon
déroulement du projet
▪ Assurer le contrôle financier et ▪ Réunions formelle périodique
administratif des travaux (hebdomadaire)
▪ Contrôler le bon déroulement ▪ Réunion informelle quotidienne
du projet conformément aux ▪ Mailing & courriel
Maitise d’eouvre Le Chef de mission
cahiers des clauses tech- ▪ Journal de chantier
niques et des règles de l’art ▪ Decomptes mensuel
▪ Validations des documents ▪ Process verbaux de reunion
produits par l’entreprises
▪ Proposer ou valider les ▪ Réunions formelle périodique
grandes variations techniques (hebdomadaire)
Comité et financières du projet ▪ Réunion informelle quotidienne
Technique ▪ Conseiller le maitre d’ouvrage ▪ Mailing & courriel Le chef de projet
sur les aspects techniques ▪ Journal de chantier
▪ Decomptes mensuel
▪ Process verbaux de reunion
▪ Exécuter la stratégie opé- ▪ Réunion formelle périodique (heb-
Equipe Projet rationnelle élaborée par le domadaire)
chef de projet ▪ Réunions informelles Le Directeur des travaux
▪ Mail & courriel
▪ Plans d’executions validés

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci 30
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

RESPONSABLE DE
ACTEURS ROLE A JOUER MOYENS DE COMMUNICATION
COMMUNICATION
▪ Appel téléphonique
▪ Rapports journaliers
▪ Journal de chantier
▪ Procès verbaux de reunions
▪ Décomptes mensuels
▪ Executer les travaux con- ▪ Contrat de sous traitance
formement à la demande de ▪ Factures mensuel
l’entreprise ▪ Plans d’executions
Sous traitants ▪ Mail & courriel Les chefs d’enterprises sous
▪ Appel téléphonique traitants
▪ Réunion formelle périodique (heb-
domadaire)
▪ Reunion informelle
▪ Informer de l’emplacement de ▪ Plans de localisation
leur reseaux ▪ Rapport de travaux effectué
▪ Effectuer les deplacement de ▪ Réunion formelle périodique (heb-
ces reseaux domadaire)
concessionaires ▪ Mail & courriel Les responsables de reseaux
▪ Appel téléphonique
▪ Journal de chantier
▪ Procès verbaux de reunions
▪ Factures de travaux effectués

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci 31
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

3.2 PREPARATION DE L’EXECUTION DU PROJET

Pour parler des documents à fournir par l'entreprise en phase préparation des
travaux, Il est défini à l’article 3.1.1 du CCTP ceci :
Dans un délai maximal de soixante (60) jours à dater de l’ordre de commencer les
travaux, l’entrepreneur doit fournir à l’INGENIEUR, notamment :
▪ L’organigramme de la direction du chantier et du personnel de maîtrise avec les
noms, les dates d'arrivée et les qualifications ;
▪ Le plan de sécurité et d'hygiène ;
▪ Un plan de situation de toutes les zones potentielles d'emprunts incluant le type de
faune et de flore existant sur le site ;
▪ Le plan de contrôle des nuisances (huiles de vidange, lubrifiants, batteries, Pneu-
matiques, produits toxiques, matériaux volants ou volatiles,) ;
▪ Le plan d'élimination des divers déchets ;
▪ Le dispositif de prévention des accidents ;
▪ Le programme détaillé d'exécution des travaux, par mois et par nature d'ouvrage.
Ce programme précise notamment :
▪ Les dispositions, méthodes et modes d’exécution que l’entrepreneur se propose
d'adopter pour la réalisation des travaux ;
▪ Les modifications à apporter aux réseaux existants tels qu’électricité, téléphone,
eau ;
▪ Potable, assainissement, drainage, ainsi que les dates auxquelles ces travaux de-
vront être effectués pour respecter le délai d'exécution du marché ;
▪ Les cadences d'exécution ;
▪ Les ouvrages ou parties d’ouvrages pour lesquels il peut être prévu un travail à
plusieurs postes et les durées correspondantes ;
▪ L’évolution des effectifs sur le chantier ;
▪ Le programme de mobilisation et de démobilisation du gros matériel de construc-
tion ;
▪ Le calendrier prévisionnel des paiements.
Nous allons donc dans la suite de notre rapport élaborer toutes les documents définis
dans l’article.
3.2.1 PROCEDURE GENERALE D ’EXECUTION DU PROJET
Tout projet est unique et selon sa complexité il suit des étapes bien précises.

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci 32
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

Sur la base donc des études préliminaires (visite de terrain, relevé topographiques ;
études de laboratoire ; plans d’exécutions), notre projet suivra les étapes suivantes :
Etape 1 : Installation du chantier
Une installation de chantier est la réalisation des installations devant accueillir le
personnel du chantier. Une telle installation est tout d’abord un plan validé par la
maitrise d’œuvre et se réalise sur un terrain de dimensions suffisantes et à proximité
immédiate du chantier si possible, et comporte :
▪ Des bureaux pour l’encadrement et les administratifs ;
▪ Pour l’ensemble du personnel, des locaux avec vestiaires, douches, sani-
taires et espace restauration, ainsi que, si le lieu est isolé, une unité de soins d’ur-
gence ;
▪ Un espace suffisant pour le stockage des matériels de toute nature, et pour le sta-
tionnement des véhicules ;
Elle comporte aussi, le plus souvent :
▪ Un espace de stockage des matériaux ;
▪ Un atelier de maintenance du matériel ;
▪ Un laboratoire de contrôle ;
▪ Des installations de stockage des déchets solides et/ou liquides et de traitement
des eaux polluées, dans des emplacements appropriés en conformité avec le plan
de gestion environnemental.

Étape 2 : Implantation de l’emprise du projet


L’emprise du projet étant défini comme l’espace occupé par la route partant du terre-
plein central jusqu’à la fin des trottoirs. Son implantation permet de voir concrètement
sur le terrain tout éléments impactés par ledit projet comme définit dans le CCAG à
son article 54 alinéa 1 : Le piquetage général consiste à reporter sur le terrain la
position des ouvrages définie par le plan général d’implantation, au moyen de piquets
numérotés solidement fixés au sol dont les têtes sont raccordées en plan et en altitude
aux repères fixes.

Etape 3 : Réalisation des études complémentaires du projet


En phase d’exécution du projet, il est nécessaire de ne plus être dans le doute par
rapport aux données dont on dispose ; Pour se faire l’entreprise se doit de réaliser des
relevés et des études complémentaires.

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci 33
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

En topographie les premiers plans étant réalisés sur la base des levés à petite échelle,
lorsque l’on passe en phase d’exécution il est nécessaire de :
▪ Faire le contrôle des points de la polygonale ;
▪ Densifier le chantier de points d’appui ;
▪ Faire un levée d’exécution à une échelle plus grande.
Pour ce qui est des travaux de laboratoire, ils vont consister à :
▪ Densifier les sondages et autres études complémentaires le long des itinéraires
projetés pouvant conforter les études de structure de chaussée ;
▪ Lancer les prospections pour les recherches des carrières.
Hormis les relevés topographiques et de laboratoire, il peut s’avérer très utiles de
procéder à d’autres études complémentaires.

Etape 4 : définition des impacts des travaux


L’emprise du projet défini, une visite de terrain est effectuée avec tous les intervenant
du projet afin que chacun prenne acte des différents impacts du projet (bâtis dans
l’emprise à démolir ; réseaux impactés à déplacer ; emprise de projet défini, impossible
à respecter etc…).
Un procès-verbal établi à la suite de cette visite défini l’action à mener par chaque
intervenant.

Etape 5 : Déplacement des réseaux


Les réseaux (eau ; électricité ; télécommunications ; gaz etc…) déclarés, identifiés et
présent dans l’emprise des travaux, font l’objet de déplacement afin d’éviter de les
endommager.

Etape 6 : mise en place de la sécurité sur le chantier


Sur un chantier de travaux, la mise en place, la surveillance et le respect des règles
de sécurité est un impératif afin de préserver la vie et la santé des travailleurs ainsi
que celle des riverains.

Etape 7 : dégagement des emprises


La zone de travaille ayant été sécurisé et libéré des réseaux, il est donc possible de
démarrer les travaux de dégagement qui consiste à :
▪ La démolition des bordures existant ;
▪ La dépose des caniveaux existants ;
▪ La mise en dépôt des ordures ménagères ;

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci 34
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

▪ Le décapage de la terre végétale.


L’objectif de cette étape est de dégager la surface de l’emprise de la future chaussée
de tout matériaux impropres à la stabilité de celle-ci.

Etape 8 : terrassements généraux


Les travaux de terrassement ont pour objectif d’atteindre la cote de la plateforme
favorable pour le démarrage des travaux du corps de chaussée, c’est-à-dire la
plateforme permettant de démarrer la réalisation de la couche de fondation ces travaux
peuvent être donc soit du remblai soit du déblai ; Cette étape comprend donc :
▪ Déblais mis en dépôt en terrain meuble si ces matériaux sont conformes à ceux
pouvant être utilisé comme matériaux de remblais ;
▪ Les déblais mis en dépôt lorsque les matériaux rencontrés ne sont pas conformes
aux spécifications des matériaux pouvant être utilisé en remblais ;
▪ Purge de terre de mauvaise tenue.
Dans le présent CCTP au point 3.9.2 - exécution des remblais, il est défini ce qui suit :
Au droit des remblais, l’entrepreneur devra s’assurer de la nature et des qualités
portantes des matériaux d’assises. Au cas où il serait décelé la présence d’une poche
de vase ou de matériaux de mauvaise tenue, l’entrepreneur devra en aviser
immédiatement l’ingénieur, qui lui donnera toutes instructions à cet effet. L’ingénieur
pourra prescrire à l’entrepreneur la purge de ces matériaux sur une épaisseur qu’il
fixera et leur remplacement par des matériaux de qualité.
Nous retenons donc que les purges sont faites après les travaux de déblais.
▪ Remblai provenant de déblais mis en dépôt en terrain meuble ;
▪ Remblais provenant d’emprunt lorsque les déblais mis en dépôt en terrain meuble
ne suffisent pas pour atteindre la cote désirée ;
▪ Réglage et compactage de l’arase de terrassement après tout travaux de déblais
et de remblais pour atteindre les côtes indiquées.

Etape 9 : réalisation des ouvrages d’assainissement (caniveaux ; dalots ; buses)


Ces ouvrages ancrés dans la couche de forme permettent de définir les limites de la
chaussée mais aussi de canaliser les eaux de pluie afin de protéger les couches de
chaussée à venir.
Etape 10 : réalisation du corps de chaussée
Cette étape comprend :

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci 35
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

▪ La fourniture, le transport et la mise en eouvre de graveleux latéritique pour la


couche de fondation ;
▪ La Fourniture, le Transport et la mise en eouvre de concassés de GNT 0/31.5 en
couche de base.

Etape 11 : Pose de bordures


La pose de bordure sera réalisée après la mise en œuvre de la couche de base.

Etape 12 : Imprégnation de la couche de base


L’imprégnation est une couche de protection qui reposera sur la couche de base afin
de contribuer à l’amélioration chaussée et renforcer la protection mécanique,
thermique et hydraulique par imperméabilisation.
Etape 13 : mise en œuvre du revêtement bitumineux
Cette couche de 4 cm qui représente la dernière étape des travaux d’envergure du
projet ; permet la protection finale de tous les travaux précédents réalisés.
Etape 14 : réalisation de la signalisation
Elle désigne l’ensemble des signaux conventionnels prévu par le projet et destinés à
assurer la sécurité des usagers de la futur route.

3.2.2 MODES D’EXECUTION DES TACHES DU PROJET


L’élaboration des procédures d’exécution des tâches est une exigence des clauses du
marché. Ceux-ci sont établis afin de permettre à toutes personnes devant exécuter
une tache de savoir la composition du personnel, du matériel, des matériaux ainsi que
la méthode d’exécution à suivre pour atteindre la qualité exigée. Ces procédures sont
améliorées au fur et à mesure de l’avancement du chantier.
Toutes les taches du projet doivent faire l’objet de procédures d’exécution permettant
à tous les intervenants d’être au même niveau d’informations.

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci 36
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

TRAVAUX D'ELARGISSEMENT ET DE RENFORCEMENT DE LA


TRAVERSEE DE DIVO

PROCEDURE D'EXECUTION
DEMOLITION D'OUVRAGE EXISTANTS
VISA MAITRE D'ŒUVRE

VISA SANS OBSERVATION VISA AVEC OBSERVATION REFUSE

Indice Date Etabli par Vérifié par Validé par Descriptions Statut
A 27/04/2017 J.NZORE WILLIAMS.K Première version ANN
B 13/07/2020 J.NZORE WILLIAMS.K Visa Sans Observation BPE

Type d'ouvrage / Type de N° de Code N° Nombre


Chantier Emetteur Localisation Indice
Activité document codification d'archivage d'ordre de pages

302 PFO EXE ASS PRO 9527 14.05 7 B 1/2

1. OBJET
Cette procédure a pour objet de décrire les modalités d'exécution de démolition d'ouvrages existants en maçonnerie ou en béton
légèrement armé dans le cadre des Travaux de Renforcement sur l'Axe PK 109 - Divo - Gagnoa.

2. DOCUMENTS DE REFERENCE
▪ Convention de financement et d’exécution des travaux;
▪ CCTP, Article 3.7
▪ Mode d'Evaluation des Travaux, Prix 505
▪ Plan d’Assurance Qualité : 302-PFO-ENS-DIR-PAQ-0008
▪ Programme d’Exécution des Travaux : 302-PFO-ENS-DIR-PRG-0024

3. MOYENS D'EXECUTION
3. 1 Personnel
▪ 01 Chef chantier
▪ 01 Chef d'équipe
▪ Ouvriers

3. 2 Matériel
▪ Petits matériels manuels
▪ Pelle hydraulique CAT 330 ou équivalent
▪ Marteau piqueur
▪ Camions bennes (selon besoin)
▪ Equipement de signalisation

3. 3 Matériaux
SANS OBJET

4. MODE OPERATOIRE / METHODE


Méthodologie de démolition des ouvrages existants :
▪ Travaux préliminaires :
- Visite contradictoire pour détermination des ouvrages à démolir ;
- Mise en place de dispositif permettant le maintien de la circulation pendant et après la démolition;
- Protection du chantier (accès, sécurité).
▪ Démolition des ouvrages existants:
- Démolition des parties maçonnées ou bétonnées ;
- Evacuation et transport des produits de démolition en zone de dépôt;
- Remblaiement des puits et tranchées en matériaux sélectionnés et leur compactage.

Figure 4: exemple de procédure d’exécution d’une tache

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci 37
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

3.2.3 ELABORATION DU PLANNING D ’EXECUTION

3.2.3.1 CADENCE PREVUE

La construction de notre planning découle des rendements prévus pour chaque tâche.
L’application des rendements que la direction de PFO Divo envisage pour ces travaux
permettent de calculer les durées par tâche et par conséquent la durée de réalisation
pour le chantier.
Nous récapitulons ci-dessous les rendements des principales tâches, que Nous
envisageons d’appliquer pour ce chantier ; ils sont en adéquation avec Les délais de
notre planning.
Les cadences peuvent être variables en fonction des contraintes de dépendance de
chaque tache.

Nom de la tâche Rendement Unité


DEGAGEMENT DES EMPRISES
Démolition de bordures 40 ml
Démolition de clôtures 42 ml
Construction de clôtures 21 ml
Dépose de caniveaux existants 31 ml
Débroussement en zone de savane ou de forêt 400 m2
Nettoyage en zone habitée 267 m2
Décapage de la terre végétale sur 0.20 m 400 m2

Enlèvement d'ordures ménagères 10 m3


TERRASSEMENTS GENERAUX
Déblais mis en dépôt en terrain meuble 841 m3
Purge de terre de mauvaise tenue 103 m3
Remblai provenant de déblais en terrain meuble 260 m3
Remblais provenant d’emprunt 320 m3
Réglage et compactage de l’arase de terrassement 1363 m2
CHAUSSEE
Fourniture, transport et mise en eouvre de graveleux pour 800 m3
couche de fondation ep 20 cm
Mise en eouvre de concassés 0/31.5 sur 15 cm pour couche 300 m3
de base
Imprégnation 4500 m2
Epaisseur 4cm - BB 0/10 3000 m2
Epaisseur 3cm - BB 0/10 811 m2
ASSAINISSEMENT - DRAINAGE
Fourniture et pose de caniveau
Curage d'ouvrages 25 ml
Caniveau 0.50m x 0.50m x 0.10m 100 ml
Caniveau 0.60m x 0.50m x 0.10m 100 ml
Caniveau 0.60m x 0.60m x 0.10 100 ml

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci 38
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

Fourniture et pose de dalots


Dalot de dimensions 0.80m x 0.40m 4 ml
Dalot de dimensions 0.80 x 0.60 m 5 ml
Fourniture et pose de bordures
Fourniture et Pose de Bordures P1 100 ml
Fourniture et Pose de Bordures A2CS2 100 ml
Fourniture et Pose de Bordures de type T3 300 ml
Fourniture et Pose de Bordures de type T2CS2 100 ml
Pose de tuyau PVC
Fourniture et pose de tuyaux PVC 315 10 ml
SIGNALISATION
Bande blanche de largeur 0.15 m 381 ml
Bande blanche de largeur 0.20 m 2423 ml
Bande blanche de largeur 0.50 m 250 ml
Zebra 23 m2
Flèche de rabattement 16 U
Panneau triangulaire type A ou AB 3 U
Panneau circulaire de type B 2 U
Panneau "STOP" type AB4 13 U
Panneau directionnel type D21 2 U
Panneau de localisation type EB 10/20 4 U
Panneau de pré signalisation de type D42 1 U

3.2.3.2 ENCHAINEMENT DES TACHES ET PRESENTATION DU PLANNING

Nous procédons à la réalisation de nos prestations en suivant les étapes définis plus
haut (voir chapitre ci-dessus). Ces étapes déterminent notre planning et respectent les
exigences du marché.
Après analyse des contraintes et des moyens à mettre en eouvre, nous avons établi
un planning prévisionnel de réalisation des travaux par rue. Nous sommes en mesure
de réaliser les travaux dans un délai 6 mois.
En fonction de l'évolution des travaux et des rendements réellement constatés, le
programme d'exécution des travaux sera mis à jour, mensuellement en tenant compte
du délai d’exécution des travaux prévu au marché.

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci 39
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

FIGURE 5:plannning global d'exécution des voiries TIASSALE


INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY
Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
40
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

Figure 6: planning global d'exécution des voiries de NDOUCI


INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY
Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
41
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

3.2.4 ORGANISATION POUR LA GARANTIE DES DELAIS

3.2.4.1 ORGANISATION DU PERSONNEL

Notre planning nous amène à une organisation classique de nos équipes et de notre
personnel d’encadrement ; le matériel est aussi défini selon cette cadence.
Pour le présent projet, nous avons prévus des rendements relativement bas pour
Plusieurs raisons :
▪ La présence de réseaux en cours de déplacement et non identifiés pour certains ;
▪ Travaux à exécuter sous trafic pour certaines voies.
Ce qui nous donne l’organigramme suivant :
ORGANIGRAMME PROJET DES VILLES DE TIASSALE ET N DOUCI

CONDUCTEUR DES
TRAVAUX 2 Commis bureau
Tiassale
-M.TRAORE MOUSSA
-Mme.Able Marie
Paule
-à recruter
INGENIEUR TRAVAUX
1Commis bureau
M.-JOE L ZOUZO UA N-Douci
-à recruter

Che f DE
C/C 2 C/C 2 BRIGADE Laborantin Laborantin Correspondant
C/C 1 ASSAINISSEMENT ASSAINISSE TERRASSEMENT TOPO Tiassalé N.Douci Qualité
LONGITIDUNAL MENT OH -Mme. ZOGBE -M.NIAMIEN -M.Aholia -M.Aholia M.Anderson
Mlle.DINGUE ODETTE -Mme. Atchiri Clemence KONIN ANNE Basil
Rachel Aimé OREGA
epouse KOUADIO

Topographe Agent
KRAMO Aide labo
sécurité
JOE L M.Adioni
Soumaila
Eugène
OUTTARA

CHEF D ÉQUIPE
CHEF D ÉQUIPE CHEF D ÉQUIPE CHEF D ÉQUIPE CHEF D ÉQUIPE
CHEF D ÉQUIPE CHEF D ÉQUIPE
CONSTRUCTI DEGAGEMENT
POSE POSE TRAVAUX CHAUSSÉE REMBLAIS
ON OH TERRASSEMENT
M.SOUMAHORO TECHNIQUE
CANIVEAU BORDURES DIVERS M.KOUAKOU
M.DOUMBIA LOUA à recruter
à recruter à recruter à recruter ALAIN
SIAKA

Figure 7:Organigramme du projet de la voirie de Tiassalé et NDouci

3.2.4.2 ROLE ET RESPONSABILITES DU PERSONNEL D ’ENCADREMENT

3.2.4.2.1 LE CONDUCTEUR DES TRAVAUX


Il a comme responsable premier le Directeur de travaux et ensuite sous sa propre
responsabilité les Chefs de chantier ainsi que les services d’appui du chantier. Il a pour
missions essentielles :
▪ Assurer la coordination de la préparation du chantier en relation avec le Directeur
de Projet ;
▪ Il a la responsabilité d’exécution et de la tenue des délais du chantier selon le pro-
gramme et les moyens retenus ;
▪ Il pilote l’ensemble des corps d’état : Terrassement, Chaussée, Assainissement,
Topographie et Géotechnique ;

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
42
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

▪ Assure la gestion des documents d’exécution, la planification, la liaison entre le


bureau d’étude et le chantier ;
▪ Il participe à la mise au point du Plan Qualité ;
▪ Supervise les plans d’exécution, propose les variantes techniques envisageables
pour le projet ;
▪ Contrôler et valider les méthodes et les procédures d’exécution des travaux ;
▪ A la charge de l’application des procédures décidées par le Directeur de travaux
en collaboration avec les chefs chantier ;
▪ Il coordonne et dirige les travaux et leur phasage avec les différents Chefs de Chan-
tier et Chefs d’Equipe intervenants ;
▪ Il vérifie l’application des procédures particulières et il s’assure de leur bon enchaî-
nement ;
▪ Etablit le planning des approvisionnements ;
▪ Fait respecter le plan qualité, Hygiène et sécurité mis en place ;
▪ Avertit le chargé QHSE des risques qu’il constate et a l’autorité et le devoir d’arrêter
le chantier en cas de non-conformité ;
▪ Traite les non-conformités relatives à ses responsabilités et lance les actions
d’amélioration en liaison avec le responsable QHSE ;
▪ Il participe à l’élaboration des solutions de mise en conformité ;
▪ Il supervise les chefs chantiers dans l’exécution de leurs taches ;
▪ Il est responsable des choix des moyens mis en œuvre, des rendements et des
quantités réalisées ;
▪ Il gère les interfaces avec les sous-traitants et il les informe des procédures à res-
pecter ;
▪ Vise les journaux et les rapports de chantier ;
▪ Il suit les travaux exécutés et se rassure de leur prise en compte dans les dé-
comptes.

3.2.4.2.2 L’INGENIEUR TRAVAUX


Il est l’assistant du conducteur des travaux, en ce sens il l’aide dans la gestion du projet
Il a pour missions essentielles :
▪ Définit les méthodes et procédures d’exécution des travaux ;
▪ Définit les phasages des travaux avec les différents Chefs de Chantier ;

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
43
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

▪ Responsable du suivi et des modifications et de la transmission des documents de


chantier ;
▪ Il suit avec le responsable de la qualité des travaux exécutés ;
▪ Il est le garant des attachements des travaux exécutés.

3.2.4.2.3 LES CHEFS DE CHANTIER


Au nombre de trois sur le projet, les chefs chantier rendent compte au Conducteur de
travaux,

Ils ont sous leurs responsabilités les Chefs d’équipes. Ils dirigent les travaux sur le
terrain et garantissent, par conséquent, le respect des délais et la bonne utilisation des
ressources. Ils ont pour missions essentielles de :

▪ garantir la productivité sur le terrain ;


▪ assurer la définition quotidienne des besoins en ressources ;
▪ Vérifier la conformité des fournitures livrées sur chantier, et viser les documents de
suivi (Bons, bordereaux, etc…) ;
▪ Ils participent à la réactualisation du programme des travaux, sous la supervision
du conducteur de travaux ;
▪ Ils contrôlent et visent les pointages journaliers, ainsi que les réceptions et les re-
levés de quantités de fournitures ;
▪ Ils assurent l’interface entre les différents intervenants et le Conducteur de travaux ;
▪ Ils garantissent la prise en compte des travaux réalisés par la maitrise d’eouvre.

3.2.4.2.4 LE CORRESPONDANT QUALITE


Le correspondant Qualité est le représentant du Responsable QHSE sur le projet.
Sous la supervision et l’appui de son responsable, il a pour missions essentielles :
▪ La rédaction du Plan d’Assurance Qualité (PAQ) et des fiches de chantier ;
▪ La rédaction et la mise à jour de la Note d’Organisation Générale et les Notes d’Or-
ganisation particulières relatives aux travaux ;
▪ La rédaction des procédures d’exécution et la mise en place des documents de
contrôle, en concertation avec l’Ingénieur Travaux et le conducteur des travaux ;
▪ La supervision des diverses planches d’essais à réaliser dans le cadre des tra-
vaux ;
▪ Le contrôle des études de formulation des divers matériaux envisagés pour l’exé-
cution du projet ;

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
44
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

▪ L’établissement d’un plan de contrôle des matériaux et des travaux ;


▪ Le contrôle du respect des CCTP et du PAQ tout au long des travaux ;
▪ La vérification des documents qualité du chantier ;
▪ Il intervient directement sur le terrain par la mise en œuvre d’actions portant sur le
matériel ou les procédures d’exécution ;
▪ Met en place (analyse environnementale du site, programmation d’actions) puis
suit le système de management environnemental (ISO 14001) et sécuritaire (ISO
45001) Suit l’application sur le terrain de la politique défini ;
▪ Mène des actions d’information, de formation et de conseil sur la qualité, la sécurité
et l’environnement auprès de toutes les parties prenantes directes et indirectes au
projet ;
▪ Gère les emprunts, les dépôts ainsi que les lieux de prélèvements d’eau ;
▪ Organise des quarts d’heure Sécurité afin de sensibiliser continuellement le per-
sonnel.
3.2.4.2.5 CHEF DE BRIGADE TOPOGRAPHIQUE
Le chef de brigade topographique est le présentant du Responsable Topographique
sur le projet.
Sous la supervision et l’appui de son responsable, il a pour missions essentielles :
▪ La gestion de toutes les interventions topographiques réalisées sur le chantier, et
notamment des levés réalisés avant, pendant et à la fin des travaux ;
▪ Coordonner le suivi, le contrôle et les projets d’exécution ;
▪ S’assurer de la bonne implantation du projet ;
▪ S’assurer que la géométrie des ouvrages réalisés est conforme à la géométrie du
projet ;
▪ Mesurer à la demande des services travaux tous volumes : stocks, purges ;
▪ a en charge les dossiers de récolement.

3.2.4.2.6 LE LABORANTIN
Le laborantin est le présentant du chef laboratoire sur le projet.
Sous la supervision et l’appui de son chef, il a pour missions essentielles :
▪ La Gestion de tout ce qui est du ressort de la géotechnique (prospection, formula-
tion, conformité) sur le chantier ;
▪ Il Est responsable du contrôle qualité interne des essais géotechniques ;

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
45
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

▪ Il Programme avec les chefs chantiers et détermine les interventions laboratoire


pendant les travaux ;
▪ Il Veille à la bonne exécution des essais et à leur interprétation ;
▪ Il Récapitule les résultats des essais et réalise les dossiers géotechniques pour
l’agrément des matériaux.

3.2.4.3 PROGRAMME DE MOBILISATION DU PERSONNEL

N° section Fonction Nom Prénom date début date fin


Conducteur des
1 gestion Traoré Moussa 31/08/2020 10/08/2021
travaux
2 gestion ingenieur travaux 31/08/2020 10/08/2021

3 gestion magasinier 31/08/2020 29/07/2021


commis Bureau 1
4 gestion Able Marie Paule 31/08/2020 10/08/2021
tiassalé
commis Bureau 2
5 gestion 31/08/2020 10/08/2021
tiassalé
commis Bureau 1
6 gestion 31/08/2020 27/02/2021
N'Douci
sous-traitants
7 assainissement 10/09/2020 16/07/2021
assainissement
Chef chantier
8 assainissement Atchiri clémence 10/09/2020 16/07/2021
assainissement
commis
9 assainissement 10/09/2020 16/07/2021
assainissement
chef d'équipe pose
10 assainissement 10/09/2020 16/07/2021
préfabriqués
11 assainissement chef d'équipe PFO Konan jean 10/09/2020 16/07/2021

12 assainissement Menuisier coffreur 10/09/2020 16/07/2021

13 assainissement aide Menuisier 10/09/2020 16/07/2021

14 assainissement ferrailleur 10/09/2020 16/07/2021

15 assainissement aide Ferrailleur 10/09/2020 16/07/2021

16 assainissement Macon poseur 1 10/09/2020 16/07/2021

17 assainissement aide Macon poseur 1 10/09/2020 16/07/2021

18 assainissement aide Macon poseur 2 10/09/2020 16/07/2021

19 Assainissement Manœuvre 1 10/09/2020 16/07/2021

20 assainissement Manœuvre 2 10/09/2020 16/07/2021


chef chantier
21 terrassement Zogbe Rachel 31/08/2020 21/07/2021
terrassement

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
46
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

22 terrassement commis terrassement 31/08/2020 21/07/2021


chef d'équipe
23 terrassement dégagement et Kouakou Alain 31/08/2020 08/06/2021
terrassement
24 terrassement Manœuvre 1 31/08/2020 08/06/2021

25 terrassement Manœuvre 2 31/08/2020 08/06/2021


chef d'équipe
26 terrassement Soumahoro Loua 14/09/2020 21/07/2021
chaussée
27 terrassement Manœuvre 1 14/09/2020 21/07/2021

28 terrassement Manœuvre 2 14/09/2020 21/07/2021

29 terrassement Manœuvre 3 14/09/2020 21/07/2021

30 terrassement Manœuvre 4 14/09/2020 21/07/2021


Chef d'équipe
31 terrassement 12/10/2020 21/07/2021
Remblais technique
32 terrassement Manœuvre 1 12/10/2020 21/07/2021
Chef d'équipe topo
33 topographie Niamien konin Anne 31/08/2020 10/08/2021
Tiassalé
34 topographie aide topo Tiassalé 31/08/2020 10/08/2021

35 topographie Manœuvre 1 31/08/2020 10/08/2021

36 topographie Manœuvre 2 31/08/2020 10/08/2021


Chef d'équipe topo
37 topographie 31/08/2020 16/02/2021
N'DOUCI
38 topographie aide topo N'DOUCI 31/08/2020 16/02/2021

39 laboratoire laborantin Tiassalé Aholia Basil 31/08/2020 10/08/2021

40 laboratoire Aide laborantin Adioni Eugene 31/08/2020 10/08/2021

41 laboratoire Manœuvre 1 31/08/2020 10/08/2021

42 laboratoire Manœuvre 2 31/08/2020 10/08/2021

43 laboratoire laborantin N'Douci Aholia Aimé 31/08/2020 16/02/2021

44 QHSE correspondant qualité Ouattara Tenin 31/08/2020 10/08/2021

45 QHSE Agent Securité 31/08/2020 10/08/2021

46 QHSE Manœuvre 1 31/08/2020 10/08/2021

47 QHSE Manœuvre 2 31/08/2020 10/08/2021

48 QHSE Manœuvre 3 31/08/2020 10/08/2021

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
47
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

49 QHSE Manœuvre 4 31/08/2020 10/08/2021


Assistant QHSE
QHSE 31/08/2020 10/08/2021
Lakota
chargé mecanique
50 Materiel 31/08/2020 29/07/2021
tiassalé
51 Materiel aide mecanique 1 31/08/2020 29/07/2021

52 Materiel aide mecanique 2 31/08/2020 29/07/2021

53 Materiel conducteur Niveleuse 31/08/2020 29/07/2021


conducteur
54 Materiel 31/08/2020 29/07/2021
Chargeuse
conducteur Pelle
55 Materiel 31/08/2020 29/07/2021
chenille
conducteur Pelle
56 Materiel 10/09/2020 29/07/2021
pneu
conducteur
57 Materiel 10/09/2020 29/07/2021
Tractopelle
58 Materiel conducteur Bulldozer 31/08/2020 29/07/2021
conducteur Rouleau
59 Materiel 14/09/2020 29/07/2021
vibrant
conducteur
60 Materiel 14/09/2020 29/07/2021
Compacteur pneu
conducteur Citerne à
61 Materiel 31/08/2020 29/07/2021
eau
conducteur Citerne
62 Materiel 31/08/2020 29/07/2021
gazoil
conducteur Camion
63 Materiel 31/08/2020 29/07/2021
de ramassage
64 Materiel conducteur Camion 1 31/08/2020 29/07/2021

65 Materiel conducteur Camion 2 31/08/2020 29/07/2021

66 Materiel conducteur Camion 3 31/08/2020 29/07/2021

67 Materiel conducteur Camion 4 31/08/2020 29/07/2021


conducteur Citerne à
68 Matériel 10/09/2020 29/07/2021
eau location
conducteur Hiab
69 Matériel 10/09/2020 29/07/2021
location

3.2.4.4 DEFINITION ET PROGRAMME DE MOBILISATION DU MATERIEL

Le matériel nécessaire pour l’exécution du projet proviendra du parc de PFO, mais


aussi de la location extérieure. La location se fera auprès de loueurs locaux mais
principalement avec l’entreprise partenaire MARCOS. Compte tenu du planning, les
différents matériels ne seront présents sur le site qu’à des dates données. En aucun
cas la totalité du matériel ne sera présent simultanément sur le site.

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
48
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

L’affectation du matériel à chaque poste de travaux est sous la responsabilité du


Conducteur des travaux sous la supervision du Directeur des travaux.
Le bon fonctionnement et l’entretien du matériel est assurés par le responsable
Matériel du projet. L’entretien du matériel loué est assuré par les loueurs.
Pour ce qui est des sous-traitants, ils ont pour obligations d’e s’équipés du matériel
nécessaire à l’exécution des travaux qui leur serons confiés. Le bon fonctionnement
et l’entretien du dit matériel sont assurés par eux même.
Le tableau ci-dessous reprend donc La liste prévisionnelle du matériel nécessaire à
l’exécution du projet ainsi que la date de mobilisation.

Date Date Date Date


Engins Engins
mobilisation démobilisation mobilisation démobilisation
Citerne à
Niveleuse 31/08/2020 29/07/2021 31/08/2020 29/07/2021
eau
Citerne
Chargeuse 31/08/2020 29/07/2021 31/08/2020 29/07/2021
gasoil
Pelle Camion de
31/08/2020 29/07/2021 31/08/2020 29/07/2021
chenille ramassage
Pelle pneu 10/09/2020 29/07/2021 Camion 1 31/08/2020 29/07/2021

Tractopelle 10/09/2020 29/07/2021 Camion 2 31/08/2020 29/07/2021

Bulldozer 31/08/2020 29/07/2021 Camion 3 31/08/2020 29/07/2021


Rouleau
14/09/2020 29/07/2021 Camion 4 31/08/2020 29/07/2021
vibrant
Citerne à
Compacteur
14/09/2020 29/07/2021 eau 10/09/2020 29/07/2021
pneu
location
Hiab Mat
10/09/2020 29/07/2021 31/08/2020 29/07/2021
location d’éclairage

3.2.4.5 BUDGETISATION DU PROJET

3.2.4.5.1 DEFINITION
Le budget de chantier est une mise à jour de l’étude de prix, établi au tout début du
chantier.
Il s’agit d’un document interne à l’entreprise qui n’a aucune valeur contractuelle, mais
qui va servir de base au contrôle de gestion.

3.2.4.5.2 RAPPEL SUR LE PRINCIPE D’ELABORATION DE L ’ ETUDE DE PRIX

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
49
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

L'étude de prix est une étape importante dans l'élaboration d'un projet car elle permet
d'estimer le prix de vente d'un ouvrage avant sa réalisation.
Lorsque l'entreprise remet son offre, elle doit avoir au préalable vérifier les quantités à
mettre en œuvre et elle doit tenir compte de tous les paramètres liés à l'entreprise. Elle
applique alors un bordereau interne de prix, issus des différents ratios ou rendements
qu'elle a obtenus par analyse des chantiers précédemment réalisés.
Le prix unitaire de vente PUV est donc donné par la formule :
PUV = DS+FC+FG+ B
Dans laquelle :
▪ DS= Déboursé sec
▪ FC= Frais de chantier
▪ FG= Frais généraux d’entreprise
▪ B = Bénéfice
3.2.4.5.2.1 LE DEBOURSE SEC (DS)
C’est l’ensemble des dépenses engagées sur les ressources entrant directement dans
la réalisation d’un ouvrage.
En d’autres termes, c’est ce que l’on débourse concrètement (Matériaux ; matériels ;
engins ; La main-d’œuvre ; la sous-traitance) pour réaliser l’ouvrage.
La prise en compte de ces ressources dans la composition du déboursé sec est
fonction de l’expérience du responsable étude, des ratios de l’entreprise et de la
définition des prix dans le dossier d’appel d’offre.

3.2.4.5.2.2 LES FRAIS DE CHANTIER (FC)


Les frais de chantier sont constitués des dépenses indirectes effectuées sur le chantier
qui ne peuvent être affectées directement à une partie d'ouvrage (dépenses
communes du chantier).
Selon la taille et la nature de l’entreprise, Les frais de chantier représentent un
pourcentage du déboursé Sec. 𝑭𝑪=𝑲𝟏×𝑫𝑺 où K1 est le coefficient de frais de chantier,
il représente en moyenne 5 à 10% des DS.
La somme de toutes les dépenses de chantier directes et indirectes donne Les couts
de production (CP) ou les déboursés totaux (DT).
CP = DS + FC
CP = 𝑫𝑺+𝑲𝟏×𝑫𝑺
CP =(𝟏+𝑲𝟏) ×𝑫𝑺

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
50
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

3.2.4.5.2.3 LES FRAIS GENERAUX D ’ENTREPRISE (FG )

Ce sont des frais nécessaires au bon fonctionnement de l’entreprise, qu’il n’est pas
possible d’affecter à une production précise : administration ; organisation ; gestion.
Les frais généraux sont estimés par la formule : 𝑭𝑮=𝑲𝟐×𝑷U𝑽 où 𝑲𝟐 est le coefficient
de frais généraux, il représente en moyenne 10 à 15 % des PUV.

3.2.4.5.2.4 LE BENEFICE OU LA MARGE ( B)

C'est la marge positive que doit exécuter l'entreprise pour vivre, grandir et investir.
Cette marge représente un pourcentage du prix de vente hors taxes.
B = K3 𝑷U𝑽, où K3 est le coefficient de bénéfice, il représente en moyenne comprise
entre 1 à 5 %.

3.2.4.5.2.5 CALCUL DES PRIX UNITAIRES DE VENTE HORS TAXE

Pour calculer un prix de vente, il convient de trouver tous les paramètres cités ci-haut
(déboursé sec, frais de chantier, frais généraux et bénéfice). La somme de l’ensemble
de ces coûts unitaires estimés pour une unité d’ouvrage élémentaire constitue son prix
unitaire de vente.
Le prix unitaire de vente s’exprime par la formule :
PUV = DS+FC+FG+ B
PUV = (𝟏+𝑲𝟏) ×𝑫𝑺 + 𝑲𝟐×𝑷U𝑽 + K3 𝑷U𝑽
𝟏+𝐊𝟏
PUV = 𝟏−(𝑲𝟐+𝑲𝟑) 𝑫𝑺

3.2.4.5.2.6 LE COEFFICIENT DE VENTE


𝟏+𝐊𝟏 𝟏+𝐊𝟏
Partant de la formule PUV = 𝑫𝑺 = 𝑲𝑫𝑺 l’on résume donc = 𝑲 ou
𝟏−(𝑲𝟐+𝑲𝟑) 𝟏−(𝑲𝟐+𝑲𝟑)

K est appelé coefficient de vente.


Ce coefficient de vente qui est une valeur supérieure à 1, tient compte de plusieurs
aspects qui sont définis par l’entreprise en fonction de ses stratégies mis en place pour
l’obtention de marché.

3.2.4.5.3 ELABORATION DU BUDGET DE CHANTIER


Comme défini ci-dessus, Le budget chantier est un document établi par le service
travaux, il tient compte de l’évolution du dossier de conception, entre la phase étude
et la phase travaux. Il va permettre d’adapter les rendements aux conditions du
chantier. Grâce au budget le conducteur de travaux pourra identifier les parties de

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
51
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

travaux difficiles à réaliser, il pourra anticiper sur ces difficultés afin d’éviter des
surcoûts, préjudiciables au respect de la marge prévisionnelle.
La trame du budget est différente de l’étude de prix, car les postes vont être traités
sous forme de recettes (entrée d’argent) et de dépenses (sortie d’argent).
L’élaboration de notre budget va donc consister à estimer et repartir l’ensemble des
ressources nécessaires à l’exécution du chantier suivant les prix du devis quantitatif et
estimatif (DQE).
Le budget est évalué suivant 5 rubriques qui sont :

▪ Les déboursés totaux


C’est La somme de toutes les dépenses de chantier directes et indirectes comme défini
dans la partie étude de prix, mais cette fois ces éléments de l’étude de prix doivent
être actualisé.
Ces dépenses sont :
Les prestations de Main d’œuvre, qui tiennent compte des changements éventuels
des techniques de réalisation et de prise en compte de rendements mieux adaptés
aux réalités du chantier.
Les prix des matériaux, le conducteur de travaux va pouvoir faire jouer la concur-
rence afin d’obtenir des prix en dessous de ceux de l’étude. Il convient par contre
d’être prudent concernant les prix de matières premières (carburant, agrégats, bi-
tume, ciment...) qui ont tendance à subir de soudaines augmentations.
Les coûts d’utilisation des matériels. Suite au remaniement des modes opératoires
de réalisation, le matériel proposé lors de l’étude, peut ne plus être adapté. Il est
également possible que ce matériel ne soit pas disponible lors du démarrage des
travaux.
Les coûts des produits préfabriquées.
▪ Les coûts des travaux confiés à la sous-traitance
▪ Les Frais de chantier
▪ Les honoraires ou les prestations de bureaux d’études
▪ Le Compte prorata
Il s’agit des dépenses communes à l’ensemble du chantier.
Pour l’élaboration pratique du budget de notre projet, nous avons utilisé le logiciel
Pentagone qui est un logiciel produit par la société Logik, le résultat est présenté en
annexe.

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
52
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

3.2.4.5.4 ELABORATION DU PLAN D ’ASSURANCE QUALITE

3.2.4.5.4.1 DEFINITION DU PLAN D ’ ASSURANCE QUALITE

Le Plan d’Assurance Qualité (PAQ) est l’engagement de l’entreprise quant à la poli-


tique d’assurance qualité applicable aux prestations. Il s'applique depuis le démarrage
du contrat jusqu’à sa clôture.
Ce document est consultable par chaque membre de l’équipe d’encadrement de l’en-
treprise, de la mission de contrôle et du maitre d’ouvrage.
Il est également utilisé pour apporter la visibilité sur l'organisation mise en œuvre par
l’entreprise pour réaliser les prestations et sur les méthodes appliquées pour obtenir
le niveau de qualité répondant aux exigences contractuelles définies.

3.2.4.5.4.2 COMPOSITION DU PLAN D ’ASSURANCE QUALITE

Le Plan Assurance Qualité (PAQ) élaboré par l’équipe PFO sur ce projet, a comme
souci premier d’informer et de coordonner le chantier. Il permettra d’harmoniser
l’exécution et le contrôle des travaux du début à la fin du projet. Il devra être perçu par
les acteurs du chantier comme une aide, et non comme une contrainte. Ceci aussi
bien pour l’entrepreneur que pour la maîtrise d’œuvre.
Ainsi donc, le présent PAQ explique la façon dont l’équipe PFO s’organisera pour
réaliser les travaux, en précisant ses procédures d’exécution et de contrôle. Celles-ci
doivent lui permettre d’assurer la qualité de l’ouvrage et donner confiance au maître
d’œuvre tout au long de son exécution.
Il est le fruit du dialogue entre le maître d’œuvre et l’entreprise. Il est établi dès le début
de la phase de préparation de chantier.
Ce plan comporte les grandes lignes suivantes :
▪ Affectation des tâches, moyens en personnel et Identification des parties concer-
nées,
Organigramme et encadrement responsable du chantier et notamment le
nom du directeur de travaux, du chargé des ouvrages provisoires et du res-
ponsable de la sécurité.
Les Entrepreneurs sous-traitants et les principaux fournisseurs, en définis-
sant la façon dont est assurée la qualité en liaison avec ces intervenants.
▪ Organisation du contrôle interne et externe

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
53
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

Définition ou rappel des principes et des conditions d'organisation et de fonc-


tionnement du contrôle interne et externe ; ces conditions étant en relation
avec les indications concernant les personnes désignées pour exécuter ou
coordonner les tâches.
Définition du mode de gestion des non-conformités et des actions correc-
tives, les dérogations, modifications et les enregistrements relatifs à la Qua-
lité.
Définition et liste des procédures d'exécution et leur échéancier d'établisse-
ment.
Établissement de la liste des tâches pour lesquelles il est prévu d'effectuer
des épreuves d'étude ou de convenance.
Précision des circuits de vérifications et de diffusions des documents et de
l'enregistrement des modifications et des visas de l'ingénieur.
Précision des conditions d'authentification des documents et dessins visés
par l'ingénieur pour exécution, afin de les distinguer des versions provisoires
qui ont pu être distribuées.
Par ailleurs, pour ce qui est des procédures d'exécution l’on doit veiller à ce que ceux-
ci soient établies conformément aux prescriptions en matière de qualité et définissant
notamment :
▪ La partie des travaux faisant l'objet de la procédure en matière de qualité, les
moyens matériels spécifiques utilisés ;
▪ Les choix de l'entrepreneur en matière de matériaux, produits et composants, (qua-
lité, certification, origine, marque et modèle exact lorsqu'il y a lieu) ;
▪ Les points sensibles de l'exécution (un point sensible est un point d'exécution qui
doit particulièrement retenir l'attention en vue d'une bonne réalisation), par réfé-
rence aux phases d'exécution des travaux avec s'il y a lieu une description des
modes opératoires et les consignes d'exécution ;
▪ Le cas échéant, les interactions avec d'autres procédures et les conditions préa-
lables à remplir pour l'exécution ultérieure de certaines tâches ;
▪ Les modalités du contrôle interne.
3.2.4.5.5 ELABORATION DU PLAN DE GESTION ENVIRONNEMENTAL SOCIAL

3.2.4.5.5.1 DEFINITION DU PLAN DE GESTION ENVIRONNEMENTAL SOCIAL

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
54
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

Élaboré puis amélioré sur la base de l’étude d’impact environnementale et social


(EIES), le plan de gestion environnementale et sociale (PGES) décrit les mesures re-
quises pour prévenir, minimiser, atténuer ou compenser les impacts environnemen-
taux et sociaux négatifs ou pour accroître les impacts positifs. Il consiste à faire res-
pecter les engagements environnementaux et sociaux du projet. Il contribue à renfor-
cer de façon effective l’apport du projet dans le développement socio-économique du-
rable des villes concernées par le projet.
Elaboré en début de chantier, il sera complété par la mise en place progressive des
mesures de prévention qu'il n'est pas possible de définir spécifiquement à ce stade de
la convention.

3.2.4.5.6 SYNTHESE DES MESURES DE GESTION ENVIRONNEMENTAL SOCIAL


Le PGES met l’accent sur les mesures d’atténuation des impacts qui résulteront de la
mise en œuvre des activités du projet. Le PGES comprend les mesures synthétisées
dans le tableau ci-après.

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
55
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

Impacts potentiels Mesures d’atténuation Responsable Stratégie de mise en Coût (FCFA) Échéancier de Surveillance
ou de œuvre Réalisation, fré-
Compensation quence et périodi-
cité

Nuisances sonores dues • Port de casques anti Chefs de chantier Faire des rappels lors des ré- Inclus dans le Pendant toutes les Responsable QHSE
aux engins de travaux bruit et/ou de bou- Chefs d’équipe unions et des quarts d’heure contrat de tra- phases de travaux du site
chons antibruit sécurité vaux Tous les jours Conducteurs des
• Respect des horaires travaux
de travail
• Entretien régulier des
engins
Nuisances dues aux dé- Gestion des déchets dan- Responsable Ma- Mettre en place des bacs de Inclus dans le Au moment de l’instal- Responsable QHSE
chets issus des travaux gereux (huiles usées, tériel collecte sélective contrat de tra- lation de chantier et du site
Peintures, déchets élec- Chefs chantiers Vidange sur un site adéquat vaux durant tous les travaux Conducteurs des
triques) Chefs d’équipe et recyclage des huiles Ra- Tous les jours travaux
massage des déchets et trans-
fert vers un site autorisé
Risques professionnels • Elaborer un Plan de Chefs chantiers Vérifier à inclure dans le Inclus dans le Au cours des Responsable QHSE
(risques de chute, bles- sécurité Chefs d’équipe plan de sécurité : contrat de tra- Travaux du site
sures, accidents etc.) • Séances d’informa- • Le port de casques et de vaux Sensibilisation une Conducteurs des
tion et de sensibilisa- bouchons antibruit à tous fois par semaine (lors travaux
tion les postes où le niveau de des quarts d’heure sé-
• Equipements de pro- bruit est susceptible de curité)
tection Individuels dépasser la norme exi-
(EPI) et Consignes de gée,
sécurité • Le port de casques, de
lunettes de sécurité de
chaussures de sécurité,
Développement des Sensibilisation des popu- Responsable Sensibilisation des ouvriers Pendant toute la durée Responsable QHSE
IST/VIH/SIDA lations et du personnel de QHSE du site Mise à disposition de préser- des travaux, une fois du site
travaux vatifs par mois Conducteurs des
travaux

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
56
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

Impacts lies à l’ouver- Exploitation des carrières Chefs de chantiers Exploitation des carrières Inclus dans le Pendant les travaux, Responsable QHSE
ture/exploitation des car- autorisées existantes autant que possible contrat de tra- tout au début et pen- du site
rières Saisir les propriétaires ter- vaux dant et après les tra- Conducteurs des
riens et les autorités locales vaux travaux
pour autorisation
Risques sociaux en cas de Emploi de la main Conducteurs des Impliquer les autorités lo- Inclus dans le Au démarrage des tra- Responsable QHSE
non-emploi local d’œuvre locale non quali- travaux cales et les organisations de contrat de tra- vaux, mensuellement Directeur des tra-
fiée en priorité base dans le processus de re- vaux durant toute la phase vaux adjoint
Inculquer cette vision aux crutement des emplois non d’exécution
conducteurs de travaux qualifiés

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
57
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

CHAPITRE 4 : SUIVI D’EXECUTION DU PROJET

Le suivi d’exécution d’un projet routier se résume à :


▪ L’organisation de réunions de coordination ;
▪ Suivre les approvisionnements du chantier ;
▪ Suivre l’avancement et les délais d’exécution des travaux ;
▪ Suivre et contrôler la qualité définie ;
▪ Suivre et Contrôler les quantités ;
▪ Suivre et contrôler le budget défini ;
▪ Gérer la communication et la documentation produite par le projet.

4.1 ORGANISATION DES REUNIONS DE CHANTIER

4.1.1 DEFINITION

Une réunion de travail consiste à rassembler différents participants dans le but


d’atteindre des objectifs prédéfinis.
Une réunion de travail s’impose uniquement quand un besoin d’échanges se fait
ressentir, lorsqu’une dynamique de groupe est requise.
D’où l’importance de bien réfléchir en amont aux objectifs de votre réunion. Cela paraît
évident, mais demandez-vous toujours “Dans quel but précis dois-je réunir mes
collaborateurs ?”.
Sur un projet de construction il existe deux grands types de réunions qui sont :

4.1.2 LES REUNIONS ORGANISEES PAR LA MAITRISE D ’EOUVRE


La maitrise d’eouvre étant le garant des ouvrages commandés par le maitre d’ouvrage,
il organise de ce fait de façon d’hebdomadaire, du début du chantier jusqu’à la livraison
des ouvrages ; des réunions de coordination précédées de visite de chantier,
permettant de :
▪ Fédérer les acteurs du projet ;
▪ Evoquer Les problèmes généraux ;
▪ Evoquer Les problèmes administratifs et financiers ;
▪ Faire une synthèse des travaux effectués ;

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
58
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

▪ Evoquer Les manquements observés ;


▪ Prévoir les moyens de correction avec les dates au plus tard ;
▪ Enumérer Les réclamations ou contestations ;
▪ Et terminer par Les divers.
Hormis ces réunions hebdomadaire, d’autres types de réunions peuvent être
organisées de façon exceptionnel ; c’est le cas de la première réunion,
appelée réunion d’ouverture ou de lancement du chantier, cette réunion très
importante demande la participation du maître d’ouvrage, du maître d’eouvre, des élus
locaux et des concessionnaires.
Toutes ces rencontres et concertations ont pour objectif de faire avancer efficacement
le chantier.

4.1.3 LES REUNIONS INTERNES A L’ENTREPRISE


La coordination des travaux d’un chantier passe nécessairement par des rencontres
afin de mettre tout le personnel au même niveau d’information.
Les réunions organisées par le responsable des travaux pour la bonne marche du
projet peuvent être de 3types :

▪ La réunion de service
Périodique, cette réunion se tient tous les Mardis apres la fermeture du chantier. Elle
est organisée pour faire le point des travaux avec tout le personnel d’encadrement.
Lors de cette réunions chaque responsable :
Evoque les problèmes auxquels il est confronté ;
Enumère ses objectifs de la semaine à venir.
Lors de cette réunion, chacun a la possibilité de prendre connaissance du programme
de travail des différents échelons du chantier, cela permet donc :
Une bonne collaboration du personnel d’encadrement ;
Facilite le partage du matériel de travail ;
Permet de booster les équipes.
Vu l’importance de cette réunion hebdomadaire, personne n’a d’excuse valable pour
ne pas y assister.

▪ La réunion d’information
Ce type de réunion permet de transmettre un message plus ou moins détaillé à
l’ensemble du personnel ou à un groupe de personnes concerné.

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
59
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

Ces réunions peuvent être par exemple :


L’arrivée d'un nouveau collaborateur dans l’équipe projet ;
La réorganisation d’une équipe ou d’un échelon ;
La fixation de nouveaux objectifs ;
Le rappel de consignes de sécurité.

▪ La réunion de crise
Ce type de réunion est organisé lorsque tout ne se passe pas comme prévu. La
réunion de crise en ce moment sert à chercher collectivement des solutions à un
gros problème tel que : le constat récurant de malfaçons dans les travaux, la manque
de collaboration entre les équipes, le manque de communication.
C’est clairement le moment pour le responsable des travaux d’être ferme et Prendre
des décisions afin de débloquer la situation, quelle qu'elle soit, et faire repartir le projet
dans le bon sens ou lui donner une nouvelle orientation plus favorable.

▪ La réunion sécurité ou quarts d'heure sécurité


Réalisé en un temps très court, Les « quarts d'heure sécurité » sont des lieux
d'échanges relatifs à l'hygiène, la santé, la sécurité au travail.
C’est un moyen concret et efficace de communication interne permettant d'impliquer
les salariés dans la démarche sécurité dans un cadre non conflictuel, puisque préventif
et participatif, ce type de réunion animé dans une démarche participative est un moyen
adapté pour une sensibilisation sur l'actualité et aux besoins des personnels.
Ces rencontres au finish, sont nécessaires pour impliquer les travailleurs et améliorer
la prévention des risques sur les chantiers.

4.2 LE SUIVI DES APPROVISIONNEMENTS

4.2.1 DEFINITION :
Le service achat est une entité importante qui se doit de mettre à la disposition des
autres services des quantités de matières suffisantes pour le bon fonctionnement du
chantier, afin d’éviter tout arrêt ou ralentissement de production dans la mesure où
toute rupture de stock implique un retard du chantier.
Cette gestion des approvisionnements, est conditionnée par un certain nombre de
données ou de choix qui représente pour le gestionnaire, des contraintes à gérer ; Une
bonne politique d’approvisionnement doit pouvoir répondre à ces questions suivantes :
▪ Que faut-il commander ?

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
60
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

▪ A qui faut-il commander ?


▪ Comment faut-il commander ?
▪ Comment stocker et gérer les biens commandés ?
4.2.2 DETERMINATION DES BESOINS
S’approvisionner suppose qu’il y a un besoin de matières, fournitures, marchandises ;
La détermination de ces besoins est établie par tous les services de l’entreprise qui
expriment un besoin ; cela permet donc au service achat d’établir des programmes
d’approvisionnement :
▪ Les achats à effectuer ;
▪ Le fournisseur ;
▪ Le montant de ces achats ;
▪ Le moyen et le délai de livraison.
4.2.3 SELECTION DES FOURNISSEURS
Une fois les besoins en approvisionnement sont déterminés, le service achat passe à
la prise de décision d’achat et pour cela, elle est obligée de consulter plusieurs
fournisseurs et de choisir le fournisseur le plus avantageux.
Le bien à acheter peut-être soit déjà connu par le service achat soit totalement
nouveau. Dans tous les cas l’entreprise peut faire appel aux fournisseurs habituels
comme à des nouveaux fournisseurs.
Les fournisseurs sont généralement sélectionnés sur les critères suivants :
▪ Le prix ; La qualité ;
▪ Le moyen et le délai de livraison ;
▪ Le mode et les conditions de paiement ; La réputation.
4.2.4 LA COMMANDE
Sur le plan de traitement administratif une opération d’achat entraine l’exécution d’un
certain nombre de travaux et la création d’un certain nombre de documents bien connu
par le service achat :
▪ La demande d’achat ;
▪ La commande ;
▪ La réception et le contrôle.
La réception des biens commandés doit être organisée, planifiée et contrôlée
(quantité ; qualité).

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
61
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

Après le contrôle et la réception, ils seront stockés au magasin ou au chantier ce qui


posera le problème de leur gestion.

4.3 LE SUIVI DES TRAVAUX

L’exécution des travaux étant la phase la plus attendu du projet, l’entreprise est donc
sensée la démarrée du moment où l’ensemble des moyens déployés et les documents
nécessaires transmis sont validés par la maitrise d’eouvre.
Même si l’essentiel est du ressort des équipes en charge des travaux sur le terrain, un
suivi est indispensable pour prévenir et traiter les dérapages et l’arrêt des travaux ; ce
suivi se résume aux aspects suivants :
▪ Le suivi de la qualité ;
▪ Le suivi de l’hygiène et de la sécurité ;
▪ Le suivi de l’avancement des travaux ;
▪ Le suivi budgétaire du projet.

4.3.1 LE SUIVI DE LA QUALITE DES TRAVAUX

La notion de contrôle inclut des opérations de surveillance, de vérification et d’essais :


▪ Le contrôle de production correspond à l’ensemble des opérations de surveil-
lance, de vérification et de mesures visant à la maîtrise des processus de produc-
tion pour obtenir la qualité requise.
▪ Le contrôle de conformité, lui, concerne l’ensemble des opérations de vérifica-
tion, de mesures et d’essais visant à vérifier par des critères préétablis que la qua-
lité requise est bien respectée.
Le contrôle de production est exercé principalement par le contrôle interne,
Le contrôle de conformité est réalisé par le contrôle interne, vérifié et validé par le
contrôle externe (la maitrise d’eouvre) et le contrôle extérieur (une contre-expertise).
Il donc défini en annexe la synthèse des diffèrent contrôles qui seront réalisés pendant
l’exécution des travaux.
4.3.1.1 LE CONTROLE INTERNE
Les travaux subdivisés en tâches, seront dirigés par un chef chantier qui assure de
concert le contrôle interne aidé des moyens du service topographique et du
laboratoire.
La méthode d’exécution et le contrôle interne y afférent sont documentés par les fiches
de procédures d’exécution. Chaque chef chantier doit donc se munir des fiches qui le

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
62
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

concernent. Il expliquera à son personnel les méthodes de travail, les moyens et


procédés de contrôle, les points particuliers à surveiller, les grandeurs à mesurer, les
valeurs à obtenir, les tolérances admises et lui communiquera les consignes
d’exécution qui le concerne.
Les résultats des différents contrôles sont transmis chaque jour au conducteur des
Travaux ainsi qu’au directeur des travaux.
Il est joint en annexe la synthèse des différents contrôles qui se feront sur le projet.
4.3.1.2 LE CONTROLE EXTERNE
Le contrôle externe est exercé par le responsable Qualité de la maitrise d’eouvre qui
effectue des missions régulières sur le site pour toutes les phases critiques du chantier.
Il est renforcé dans sa tâche par la présence permanente sur le chantier de
responsables Laboratoire et de topographie chargés d’exécuter tous les essais et
mesures conformes au PAQ préétabli.
Il pourra faire appel à une expertise indépendante agréé par le Maître d’œuvre à
chaque fois qu’il le jugera nécessaire.
Les résultats des contrôles seront transmis directement au Directeur des travaux et au
responsable de la maitrise d’eouvre afin d’établir des actions correctives si nécessaire.
4.3.2 LE SUIVI DE L’HYGIENE ET DE LA SECURITE
Le contrôle des dispositions environnementales et sécuritaires sont des aspects à ne
pas négligé dans l’exécution des travaux.
Limiter les impacts environnementales et sécuritaires du projet consiste à :
▪ Préserver la flore et la faune ;
▪ Protéger l'habitat naturel ;
▪ Préserver les propriétés avoisinantes et le patrimoine culturel ;
▪ Éviter la pollution des cours d’eau et gérer efficacement ces ressources en eau;
▪ Gérer efficacement les déchets de chantiers ;
▪ Gérer efficacement les excavations et dépôts de matériels ;
▪ Préserver, la santé et la sécurité des employés et des populations riveraines ;
▪ Le matériel aussi bien dans les rotations que dans le stationnement doivent res-
pecter les dispositions adaptées afin d’éviter les nuisances sonores, la dégradation
des sols par les produits chimiques (huile, gaz oïl, etc.) ;
▪ Veiller à ce que les emprunts soient exécutés en prévoyant la facilitation de la ré-
générescence.

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
63
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

4.3.3 LE SUIVI DE L’AVANCEMENT DU PROJET


Le suivi d'avancement ou suivi des taches du projet a pour but de vérifier que le projet
se déroule conformément au planning établi et que les ressources humaines,
matérielles et financières sont bien définies et utilisées à bon escient. En cas de
problème, l’on le signale à l'équipe afin d’agir rapidement ensemble pour le solutionner.
Le suivi de l'avancement consiste donc à la collecte et au traitement des données de
terrain et a comme finalité Le suivi du planning et du budget.

4.3.3.1 COLLECTE DES DONNEES


Cette étape constitue le fondement du processus de suivi de l’avancement du projet.
C’est pourquoi, il sera nécessaire avant le démarrage des travaux, d’organiser nos
équipes, les doter de supports de collecte adapté, et les inculquer notre vision du
travail qu’ils mèneront. A ce titre, nous aurons 3 volets de suivi et de collecte des
données du chantier :

4.3.3.1.1 LA GESTION DES STOCKS :


Les tâches administratives effectuées dans les magasins sont nombreuses et d’une
importance particulière. Ainsi, par exemple, les enregistrements d’entrée et de sortie
permettent d’effectuer des statistiques sur les biens stockés.
De ce fait, on peut distinguer les tâches administratives qui accompagnent certaines
opérations matérielles comme suit :
▪ Réception -contrôle des marchandises livrées
Contrôle de la facture ;
Paiement des frais de transport ;
Établissement d’un bon de réception ;
Saisie de la livraison sur ordinateur.
▪ Stockage et saisie sur l’ordinateur
Les contrôles des emplacements des stocks ;
Le contrôle régulier des conditions de stockage ;
Effectuer des inventaires le maximum de fois possible ;
Saisie et mise à jour des données recueillies.
▪ La sortie du stock et la réception des ordres de sortie
La rédaction des bons de sortie ;
La transmission d’un exemplaire de bon de sortie aux différents responsables lors
des livraison sur chantier ;

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
64
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

Etablir un registre de suivi des sorties du magasin comme sur chantier.

Une bonne gestion des stocks permet à l’entreprise de limiter les vols, les gaspillages
et les pertes.

4.3.3.1.2 LA GESTION DU GASOIL


Le gasoil étant la plus importante matière consommable dans les chantiers de travaux
publics et compte tenu des vols dont il est couramment objet, il serait très important
de doter l’ensemble des engins de nouvelle technologie tel que Les trackeurs GPS qui
informent instantanément sur l’état de consommation en cas d’anomalie.
Les engins à notre disposition n’ayant pas encore ce système d’alerte, le système de
suivi dont nous disposons est le suivant :
▪ Responsabilisé un collaborateur qui sera chargé de collecter avec les chefs chan-
tier, la veille les prévisions de dotation en carburant ;
▪ Ce dernier sera présent lors des services de la citerne à gasoil afin de se rassurer
que la quantité de carburant servie soit conforme ou inférieur à celle prévue la
veille ;
▪ Après le service il devra se procurer les différents bon de livraison afin de les saisir
à l’ordinateur et les conserver comme pièces justificatifs lors des imputations par
le service matériel.
Avec cette méthode il sera donc impératif que ce responsable soit informé de la prise
de gasoil de tous les véhicules et engins affectés au projet.

4.3.3.1.3 LA GESTION JOURNALIERE DES TRAVAUX


Le relevé des informations journalières du chantier est un impératif .la gestion de ces
informations se fait grâce au rapport de chantier, qui est un document sur lequel
doivent être consignés les éléments de la vie d’un chantier qui permettent toute forme
de contrôle, tant sur le plan productif que budgétaire.
Les renseignements demandés sur les modèles de rapports de chantiers doivent être
donnés avec le plus grand sérieux et la plus grande précision.
Un rapport journalier de chantier doit contenir les informations suivantes :
▪ La date des travaux ;
▪ Le nom ou le code du Chantier ;
▪ La nature du temps (ex : temps nuageux) ;
▪ Le détail des travaux exécutés (tâches détaillées) ;

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
65
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

▪ Les noms et prénoms du personnel ;


▪ La liste du matériel employé ;
▪ La liste et les quantités des matériaux employés ;
▪ L’approvisionnement en matériaux et provenance ;
▪ Les sorties de matériaux et leur destination ;
▪ La production réalisée suivant le numéro du DQE ;
▪ Les incidents divers survenus à rapporter ;
▪ Les demandes diverses à formuler.
L’ensemble des donnés d’approvisionnement, de suivi de stock, du suivi de gasoil et
des informations du rapport journalier permettront de faire un suivi du budget
prévisionnel.

4.3.3.2 VALIDATION ET TRAITEMENT DES DONNEES COLLECTEES


L’ensemble des données collectées sont transmis chaque soir au conducteur des
travaux. Pour la vérification des données et la validation de celles-ci. Le cas échéant,
il soumet les anomalies ou erreurs constatées à l’équipe de suivi pour correction.
Les données ainsi validées sont transmises au gestionnaire (cost Controller) du
chantier qui procède à leur saisie sur Support informatique.
Celui-ci estime sommairement Les recettes journalières réalisés et interprète aussi les
écarts positifs ou négatifs entre le prévisionnel et le réalisé.
Ces écarts doivent être communiqué au conducteur travaux et au chef chantier afin
d’apporter des corrections si nécessaires.

4.3.3.3 LE METRE DES QUANTITES REALISEES


Le métré des quantités sera confié à l’ingénieur travaux qui procédera par des
inspections journalières et/ou hebdomadaire aux relevés de quantités de travaux
exécutés, qui permettront d'évaluer l'état d'avancement des travaux sur le terrain.
Cet avancement sera exprimé sur la base des quantités réellement mises en œuvre
et réceptionné par la maitrise d’eouvre.
Les prises de mesures et les calculs seront effectués quotidiennement par les
techniciens et vérifiés par le métreur.
Les quantités obtenues aboutiront à des prises d’attachements et à l’établissement
des décomptes.
Ces quantités attachées permettront aussi :
▪ De donner une crédibilité aux rapports journaliers saisis ;

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
66
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

▪ De suivre le planning préétabli afin de le réajuster si nécessaire.

4.4 GESTION DE LA DOCUMENTATION DU PROJET

Les registres regroupant toutes les données seront alimentés par les rapports de chan-
tier, les correspondances et les documents existants.
Ainsi, nous avons constitué un dossier de marché composé d'un certain nombre de
sous-dossiers géré de façon physique et numérique :

▪ Le sous-dossier des pièces contractuelles


Ce sous-dossier comprend l'ensemble des pièces contractuelles du marché signé par
l'opérateur et le maître d'ouvrage à savoir :
la soumission (ou acte d'engagement) ;
la Convention (ou marché) ;
le Cahier des Clauses Administratives Générales (C.C.A.G) ;
le Cahier des Clauses Administratives Particulières (C.C.A.P) ;
le Cahier des Clauses et Prescriptions Techniques (C.C.P.T) ;
le bordereau des prix ;
le détail estimatif ;
le sous-détail des prix unitaires ;
les avenants éventuels ;
les plans ;
etc.

▪ Le sous-dossier des pièces administratives


Ce sous-dossier regroupe toutes les pièces administratives relatives à l'exécution :
les décisions du maître de l'ouvrage. (D’accorder un avenant, de modifier le délai
contractuel par exemple),
les procès-verbaux ;
etc.

▪ Le sous-dossier des pièces de comptabilité


Ce sous-dossier regroupera l'ensemble des pièces servant au paiement de l'Entreprise
ou permettant la mise en paiement des décomptes. Il comprend :
les décomptes mensuels avec les attachements joints au décompte ;
les documents de paiements (lettres de transmission, demandes de décaissement)
s'il y a lieu ;
les copies des cautions et des assurances, les mains levées de caution ;

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
67
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

la fiche de suivi comptable du marché ;


le décompte final.

▪ Le registre des ordres de service


Ce registre regroupe l'ensemble des ordres de service établis par le maître d'œuvre
délégué.
Les réserves éventuelles de l'Entreprise, expédiées par courrier séparé, sont placées
dans un classeur et stockés avec le registre des ordres de service dans un même
sous-dossier.

▪ Les classeurs des correspondances

Ce classeur regroupe de façon chronologique la correspondance envoyée à l'entre-


prise dans le cadre du marché et la correspondance reçue de lui ainsi que tout docu-
ment écrit relatif au chantier à savoir :
la correspondance client – entreprise ;
les comptes rendus de réunion de chantier ;
les autres correspondances.

▪ Les classeurs des constats contradictoires

Ce sous-dossier comporte si nécessaire plusieurs classeurs. Il regroupe l'ensemble


des constats effectués sur le marché en séparant les constats de mesure (purge par
exemple) des constats d'événements (arrêt de chantier, grève, etc.). Les constats de
mesures comprennent tous les documents annexes (relevé de fouilles, calculs, etc.).
Les constats d'événement peuvent être illustrés de photos (accident ayant entraîné la
mort d'ouvriers et un arrêt de chantier, autres.).

▪ Les classeurs de suivi des sous-traitants

Ce sous-dossier regroupera l'ensemble des pièces servant au suivi et au paiement du


sous-traitant. Il comprend :
Les contrats de sous-traitance signés ;
Les cessions effectuer par mois ;
Les décomptes mensuels avec les attachements joints au décompte ;
Le décompte final.

▪ Le classeur des travaux topographiques

Il rassemble l'ensemble des contrôles topographiques faits en cours de chantier, par-


ticulièrement ceux qui ont été faits de façon contradictoire: contrôle de l'implantation,

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
68
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

contrôle (pour réception) des différentes couches de remblai.

▪ Le classeur des essais de laboratoire

Ce classeur regroupera tous les essais réalisés par le laboratoire, classés selon les
grandes catégories ci-après :
Essais d'identification des matériaux ;
Essais de conformité des matériaux ;
Essais de contrôle de mise en œuvre.
Ce ou ces classeurs, permettront de préparer des fiches récapitulatives. Elles serviront
à l'établissement du rapport de fin de travaux.
Certains documents seront tenus de façon régulière et méthodique, et à ce titre, méri-
tent une mention particulière.

▪ Le journal répertoire des attachements

Tous les attachements de travaux sont enregistrés par ordre chronologique. Ce journal
répertoire est constitué d'un registre dont chaque page est numérotée. Les N° et objets
de l'attachement y sont portés. Les attachements sont ensuite insérés dans le clas-
seur.
Les justificatifs des calculs sont gardés dans le classeur des constats contradictoires

▪ Le journal de chantier

L’entreprise sur le chantier tient un journal de chantier dans lequel sont reportées pour
chaque journée de travail les informations indiquant :
Les conditions climatiques ;
Le personnel de l'Entreprise ayant effectivement travaillé (Cadres, Maîtrise, Con-
ducteurs d'engins, Ouvriers et Manœuvres avec leur lieu d’origine (localité) aux fins de
statistiques) ;
Le matériel en service ;
Les travaux réalisés (quantités) ;
Les incidents de chantier importants et d'une manière générale tous les éléments
susceptibles d'apporter, avec un certain recul, des éclaircissements sur le déroulement
du chantier.
4.5 GESTION DES RISQUES DU PROJET

Les projets de construction sont souvent sujets à risques qui ont pour conséquences
des retards sur les délais prévus ou des dépassements de budget, ces risques sont

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
69
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

de diverses natures, et peuvent être classés comme suit :


▪ Les risques naturels ;
▪ Les risques technologiques ;
▪ Les risques économiques ;
▪ Les risques professionnels ;
▪ Guerres et terrorisme.
Quantitativement le risque est représenté par la criticité, souvent la formule utilisé est
la suivante : criticité (risque) = probabilité x impact. Les probabilités et la gravité des
conséquences (impact) sont évaluées sur une échelle allant de faible à majeur.
Le risque peut ainsi être présenté dans une matrice du risque à deux dimensions :
probabilité et impact.
Apres analyse de notre projet et de son environnement, nous avons présenté en an-
nexe le tableau de l’ensemble des quelques risques qui peuvent impactés le projet.

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
70
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

RECOMMANDATION

Durant la durée de stage, chaque moment fut une merveille, un partage de savoir et
une compilation de compétence.
Mais au-delà de tous ces apports positifs, nous aimerions qu’un effort soit mis sur
certains points pas encore bien ficelés, à savoir :

▪ Mieux coordonner les études de projets

Pour le constat que nous avons fait sur l’étude de projet des voiries, ces études ont
été réalisé à deux reprises et par des équipes différentes ; le mieux serait de confier
la totalité de ces études aux équipes présentent sur le terrain afin de faciliter la récolte
d’information à n’importe quel moment, mais aussi il faudrait arriver avec la même
équipe jusqu’à la validation de ces études.

▪ La gestion GPS du matériel et du Gasoil

Si l’on arrivait à équiper les engins d’un système GPS permettant le contrôle du gasoil,
cela serait vraiment un soulagement pour l’entreprise et pour les chefs chantier qui
doivent toujours faire des dotations en fin de journée à cause des vols fréquents.

▪ Fidélisation des agents de collecte de données

Les commis sont en général des agents recrutés et formés sur place par un contrat à
durée déterminée. Ainsi, d’un chantier à un autre, ou pour le même chantier, le con-
ducteur des travaux se voit contraint de changer d’équipe qui met du temps à assimiler
les méthodes de travail. Une fidélisation de ces agents permettra, dès le démarrage
des travaux, de disposer d’une équipe opérationnelle et d’être à jour dans le suivi des
travaux.

▪ Partage du résultat de l’analyse des prix de revient

L’analyse de prix de revient prend tout son sens lorsque les résultats sont exploités
pour l’ajustement des méthodes d’exécution. Il est donc indispensable d’informer tous
les acteurs du résultat de l’analyse faite au quotidien.

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
71
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

CONCLUSION

Ce projet d’envergure de construction, qui a pour buts essentiels l’amélioration des


conditions de vie des populations de façon explicite, mais de façon implicite la crois-
sance économique de la côte d’ivoire ; à consister au renforcement des axes princi-
paux existants et se poursuit avec la construction des voiries.
Ce projet qui couvre tous les aspects de travaux de route à savoir la topographie, le
dimensionnement hydraulique, les travaux de laboratoire, les études structurelles, les
études routières, la gestion de la qualité et des impacts environnementaux, la gestion
du personnel, la préparation et le suivi des travaux et environnementale ; bien que très
épuisant, nous a vraiment fait voir l’aspect pratique de la gestion de projet dans sa
globalité.
Et à la préoccupation de ces populations « Faites des routes qui vont tenir long-
temps », nous pouvons rassurer la population que les périodes de pluie et de sèche-
resse seront les mêmes ; car notre projet et nos ouvrages ont été étudiés avec les plus
grandes précautions et réalisé avec des hommes de grande expérience.
Nous incitons néanmoins les autorités à fournir plus d’effort pour lancer d’autres cam-
pagne de bitumage car beaucoup a été fait mais beaucoup reste encore à faire.

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
72
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES

La liste des livres et autres publications utilisés pour la rédaction de ce rapport sont :

01. Pièces contractuelles du marché signé par l'opérateur et le maître d'ouvrage ;


02. Rapport de stage 2ie « Suivi et contrôle budgétaire dans les chantiers de BTP :
cas de la construction de la digue de protection de banzon » de l’étudiant Sanni
ALASSANE ;
03. Cours de l’école IUT Saint Pierre sur le budget de chantier ;
04. Cours 2ie sur l’organisation des chantiers et coordination de travaux ;
05. Guide de gestion des projets routier produite par la Direction du soutien aux
opérations du Ministère des Transports de Québec ;
06. Cours de Planification et Organisation des Travaux de la Faculté des Sciences
de Tunis ;
07. Guide technique SETRA sur la conception et la réalisation des travaux de
terrassement Mars 2007 ;

08. Contrôle et surveillance des travaux de reprofilage lourd et de traitement des


points critiques sur 102 km de pistes rurales dans les départements d’Abengourou et
d’agnibilekro ;
09. Cours 2IE, installation et logistique de chantier de Mr Sanogo Abdoul Kader
Ingénieur Génie Rural ;
10. Rapport de stage 2ie, « amélioration des graveleux latéritiques au ciment en
couches de chaussée au Burkina Faso : cas des travaux de renforcement de la RN1
entre BOROMO ET BOBO - DIOULASSO » de de l’étudiant MAHAMAT Nganansou ;
11. cours Organisation de chantier et gestion de projet Elaboré par Dr. LADOUANI
Abdelkrim, enseignant-chercheur au Département d’Hydraulique, USTOMB ;
12. Rapport du Groupe SOGEA SATOM « Procédure de suivi de chantier » de
Patrick SEBATIGITA.

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
73
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

ANNEXES

ANNEXE1 : SYNOPTIQUE DES VILLES DE TIASSALE ET NDOUCI


ANNEXE2 : DQE DES TRAVAUX A REALISER
ANNEXE3 : SYNTHESE DU PLAN DE CONTROLE QUALITE
ANNEXE4 : BUDGET DU PROJET

ANNEXE5 : RECAPITULATIF DES RISQUES DU PROJET

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
74
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

ANNEXE 1
SYNOPTIQUE DES VILLES DE TIASSALE
ET NDOUCI

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
VOIE N°3: Garage camara -Villa des hotes - Route bacanda,
L=1025m
PLAN SYNOPTIQUE VOIRIES DE TIASSALE
SYNOPTIQUE VOIRIES DE N’DOUCI

VOIE N°4&9: RUE A3-Pont soleil-Petite mosquée- RUE A2, L=390m

VOIE N°2: Cotikan-Parking municipal, L=710m


PLAN SYNOPTIQUE BODO PHASE 1
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

ANNEXE 2
DQE DES TRAVAUX

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
VOIRIES DE  TIASSALE
Structure de chaussée :Fondation en GL et Base en GNT(voir dimensionnement de 
structure)cm  - CR chaussée BB 4 cm - acc BB 3 cm
Largeur chaussée=7 m;Largeur accotements=1  m

Longueur=           4 580     m 

Code Désignation Unité Quantité Montant 

000  INSTALLATION GENERALE DE CHANTIER
001-0 Installation générale de chantier , yc Amenée et Repli du matériel Ft 1,00 100 000 000
002-0 Provision pour déplacement de réseaux (CIE, SODECI, TELECOM.....) Prov 1,00 100 000 000
003-0 Provision pour reparation des reseaux domestiques Prov 1,00 10 000 000
TOTAL SECTION 000 210 000 000
100  DEGAGEMENT DES EMPRISES
101D-0 Démolition de bordures ml 340,00 1 700 000
102-0 Nettoyage en agglomération m2 9 700,00 5 820 000
104-0 Mise en depôt d'ordures ménagères m3 996,00 8 665 200
Décapage de la terre végétale sur 0.20 m d' épaisseur en savane ou
105A-0 m2 8 730,00 4 888 800
en forêt
105B-0 Décapage de la terre végétale en zone marécageuse sur 0.20 m m2 0,00 0
TOTAL SECTION 100 21 074 000
200  TERRASSEMENTS GENERAUX
201-0 Déblais mis en dépôt 0,00 0
201A-0 Déblais mis en dépôt en terrain meuble m3 17 677,56 97 226 569
203A-0 Remblai provenant de déblais en terrain meuble m3 2 967,86 20 329 845
204-0 Remblais provenant d' emprunt m3 10 060,56 125 756 968
207-0 Décaissement et mis en dépôt de chaussée existante m3 0,00 0
208-0 Réglage et compactage de l' arase de terrassement m2 41 740,00 25 044 000
TOTAL SECTION 200  268 357 382
300  CHAUSSEE
Fourniture, transport et mise en oeuvre de graveleux pour couche de
301-0 m3 11 247,000 151 834 500
fondation ep 25 cm
303-0 Stabilisation à 3% de ciment de la couche de fondation Kg 0,000 0
Fourniture, Transport et mise en oeuvre de
304-0 m3 5 401,000 270 050 000
concassés 0/31.5 sur 15 cm
306-0 Exécution de l' imprégnation de la couche de base à 1.200 Kg/m2 m2 41 740,000 70 958 000
307-0 Couche d' accrochage à l' émulsion de bitume 0,000 0
307A-0 Couche d' accrochage dosée à 300Kg/m2 m2 41 740,000 35 479 000
308D-0 Rabotage de chaussée existante m2 0,000 0
Fourniture, fabrication, transport et mise en oeuvre de béton
309-0 0,000 0
bitumineux pour couche de roulement
309D-0 Epaisseur 5cm - BB 0/10 m2 0,000 0
309D-1 Epaisseur 4cm - BB 0/10 m2 33 300,000 410 256 000
309D-2 Epaisseur 3cm - BB 0/10 m2 8 440,000 77 985 600
TOTAL SECTION 300  1 016 563 100
400  ASSAINISSEMENT - DRAINAGE
401B-0 Curage d'ouvrages ml 0,00 0
414-0 Transport, fourniture et pose de bordures 0,00 0
414C-0 Fourniture et Pose de Bordures A2CS2 ml 4 398,00 92 358 000
414F-0 Fourniture et Pose de Bordures de type T2CS2 ml 1 233,00 30 825 000
414G-0 Fourniture et Pose de Bordures de type P1 ml 0,00 0
418-0 Fourniture et pose de caniveau en béton armé 0,00 0
418A-0 Caniveau 0.50m x 0.50m x 0.10m ml 2 859,00 177 258 000
418B-0 Caniveau 0.60m x 0.50m x 0.10m ml 238,00 15 596 140
418C-0 Caniveau 0.60m x 0.60m x 0.10 ml 208,00 15 600 000
418E-0 Caniveau 0,80 x 0,80 x 0.12 m ml 60,00 6 600 000
418F-0 Caniveau 1,00 x 1,00 x 0.12 m ml 0,00 0
Fourniture et pose de Dallette béton pour caniveaux de type A
420-0 0,00 0
(franchissables par les véhicules lourds)
420A-0 Dallette pour caniveau 50 x 50 ml 574,00 21 812 000
420B-0 Dallette pour caniveau 60 x 50 ml 48,00 1 920 000
420C-0 Dallette pour caniveau 60 x 60 ml 42,00 1 890 000
420D-0 Dallette pour caniveau 80 x 80 ml 12,00 600 000
421-0 Fourniture et pose de dalots en béton armé 0,00 0
421C-0 Dalot de dimensions 0.80 x 0.40 m ml 255,00 56 100 000
421C-0 Dalot de dimensions 0.80 x 0.60 m ml 34,00 9 350 000
421C-0 Dalot de dimensions 1.00 x 0.80 m ml 20,00 5 900 000
421D-0 Dalot de dimensions 1.00 x 1.00 m ml 120,00 42 000 000
421D-0 Dalot de dimensions 1.50 x 1.50 m ml 72,00 46 800 000
422-0 Démolition d'ouvrages existants ml 0,00 0
423-0 Fouilles pour fondation d'ouvrage en terrain meuble m3 432,00 1 823 040
424-0 Remblais de fouilles m3 432,00 5 464 800
425-0 Béton de propreté C150 (épaisseur 10 cm) m2 539,00 4 797 100
426-0 Beton de qualité Q350 au ciment CPA 350 m3 317,00 55 475 000
427A-0 Coffrage plans ordinaires m2 583,00 6 051 540
427B-0 Coffrage pour parement soigné m2 721,00 11 132 240
428-0 Aciers à haute adhérence pour les ouvrages Kg 37 754,00 47 570 040
429-0 Badigeonnage des parements enterrés m2 383,00 727 700
TOTAL SECTION 400  657 650 600
600  SIGNALISATION
601-0 Confection de bandes blanches à peinture rétrofléchissante 0,00 0
601A-0 Bande blanche de largeur 0.15 m ml 1 451,00 2 176
500
601B-0 Bande blanche de largeur 0.20 m ml 5 820,00 10 767
000
601C-0 Bande blanche de largeur 0.50 m ml 607,00 5 463
000
601E-0 Zebra m2 516,00 7 740
000
601F-0 Flèche de rabattement U 36,00 900
000
603-0 Fourniture, transport et pose de panneaux de signalisation U 0,00 0
603A-0 Panneau triangulaire type A ou AB U 0,00 0
603C-0 Panneau "STOP" type AB4 U 30,00 11 250 000
603E-0 Panneau de localisation type EB 10/20 U 4,00 1 800 000
TOTAL SECTION 600  40 096 500
700  PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT
701-0 Réhabilitation des zones d' emprunts m2 77 489,00 42 618 950
702-0 Stabilisation à la terre végétale des zônes de dépôts m2 9 642,00 8 677 800
TOTAL SECTION 700  51 296 750
TOTAL TRAVAUX HTVA 2 265 038 332
VOIRIE DE  N'DOUCI
Structure de chaussée :Fondation en GL et Base en GNT(voir dimensionnement de structure)cm  
- CR chaussée BB 4 cm - acc BB 3 cm
Largeur chaussée=7m ;Largeur accotements=1 m

Longueur=           5 490   m

Code Désignation Unité Quantité Montant

000  INSTALLATION GENERALE DE CHANTIER
001-0 Installation générale de chantier , yc Amenée et Repli du matériel Ft 1,00 100 000 000
002-0 Provision pour déplacement de réseaux (CIE, SODECI, TELECOM.....) Prov 1,00 100 000 000
003-0 Provision pour reparation des reseaux domestiques Prov 1,00 10 000 000
TOTAL SECTION 000 210 000 000
100  DEGAGEMENT DES EMPRISES
101D-0 Démolition de bordures ml 180,00 900 000
102-0 Nettoyage en agglomération m2 11 500,00 6 900 000
104-0 Mise en depôt d'ordures ménagères m3 1 562,00 13 589 400
Décapage de la terre végétale sur 0.20 m d' épaisseur en savane ou
105A-0 m2 10 350,00 5 796 000
en forêt
105B-0 Décapage de la terre végétale en zone marécageuse sur 0.20 m m2 0,00 0
TOTAL SECTION 100 27 185 400
200  TERRASSEMENTS GENERAUX
201-0 Déblais mis en dépôt 0,00 0
201A-0 Déblais mis en dépôt en terrain meuble m3 14 226,47 78 245 602
203A-0 Remblai provenant de déblais en terrain meuble m3 4 542,61 31 116 851
204-0 Remblais provenant d' emprunt m3 4 465,82 55 822 788
207-0 Décaissement et mis en dépôt de chaussée existante m3 0,00 0
208-0 Réglage et compactage de l' arase de terrassement m2 47 925,00 28 755 000
TOTAL SECTION 200  193 940 240
300  CHAUSSEE
Fourniture, transport et mise en oeuvre de graveleux pour couche de
301-0 m3 10 189,200 137 554 200
fondation ep 15 cm
303-0 Stabilisation à 3% de ciment de la couche de fondation Kg 0,000 0
Fourniture, Transport et mise en oeuvre de
304-0 m3 6 868,000 343 400 000
concassés 0/31.5 sur 12 cm
306-0 Exécution de l' imprégnation de la couche de base à 1.200 Kg/m2 m2 47 925,000 81 472 500
307-0 Couche d' accrochage à l' émulsion de bitume 0,000 0
307A-0 Couche d' accrochage dosée à 300Kg/m2 m2 47 925,000 40 736 250
308D-0 Rabotage de chaussée existante m2 0,000 0
Fourniture, fabrication, transport et mise en oeuvre de béton
309-0 0,000 0
bitumineux pour couche de roulement
309D-0 Epaisseur 5cm - BB 0/10 m2 0,000 0
309D-1 Epaisseur 4cm - BB 0/10 m2 39 815,000 490 520 800
309D-2 Epaisseur 3cm - BB 0/10 m2 8 110,000 74 936 400
TOTAL SECTION 300  1 168 620 150
400  ASSAINISSEMENT - DRAINAGE
401B-0 Curage d'ouvrages ml 0,00 0
414-0 Transport, fourniture et pose de bordures 0,00 0
414C-0 Fourniture et Pose de Bordures A2CS2 ml 6 117,00 128 457 000
414F-0 Fourniture et Pose de Bordures de type T2CS2 ml 461,00 11 525 000
414G-0 Fourniture et Pose de Bordures de type P1 ml 0,00 0
418-0 Fourniture et pose de caniveau en béton armé 0,00 0
418A-0 Caniveau 0.50m x 0.50m x 0.10m ml 3 255,00 201 810 000
418B-0 Caniveau 0.60m x 0.50m x 0.10m ml 984,00 64 481 520
418C-0 Caniveau 0.60m x 0.60m x 0.10 ml 0,00 0
418E-0 Caniveau 0,80 x 0,80 x 0.12 m ml 0,00 0
418F-0 Caniveau 1,00 x 1,00 x 0.12 m ml 0,00 0
Fourniture et pose de Dallette béton pour caniveaux de type A
420-0 0,00 0
(franchissables par les véhicules lourds)
420A-0 Dallette pour caniveau 50 x 50 ml 529,00 20 102 000
420B-0 Dallette pour caniveau 60 x 50 ml 200,00 8 000 000
420C-0 Dallette pour caniveau 60 x 60 ml 0,00 0
420D-0 Dallette pour caniveau 80 x 80 ml 0,00 0
421-0 Fourniture et pose de dalots en béton armé 0,00 0

1/2
VOIRIE DE  N'DOUCI
Structure de chaussée :Fondation en GL et Base en GNT(voir dimensionnement de structure)cm  
- CR chaussée BB 4 cm - acc BB 3 cm
Largeur chaussée=7m ;Largeur accotements=1 m

Longueur=           5 490   m

Code Désignation Unité Quantité Montant


421C-0 Dalot de dimensions 0.80 x 0.40 m ml 130,00 28 600 000
421C-0 Dalot de dimensions 0.80 x 0.60 m ml 82,00 22 550 000
421C-0 Dalot de dimensions 1.00 x 0.80 m ml 0,00 0
421D-0 Dalot de dimensions 1.00 x 1.00 m ml 60,00 21 000 000
421D-0 Dalot de dimensions 1.50 x 1.50 m ml 108,00 70 200 000
422-0 Démolition d'ouvrages existants ml 6,00 240 000
423-0 Fouilles pour fondation d'ouvrage en terrain meuble m3 473,00 1 996 060
424-0 Remblais de fouilles m3 360,00 4 554 000
425-0 Béton de propreté C150 (épaisseur 10 cm) m2 238,00 2 118 200
426-0 Beton de qualité Q350 au ciment CPA 350 m3 144,00 25 200 000
427A-0 Coffrage plans ordinaires m2 303,00 3 145 140
427B-0 Coffrage pour parement soigné m2 370,00 5 712 800
428-0 Aciers à haute adhérence pour les ouvrages Kg 17 707,00 22 310 820
429-0 Badigeonnage des parements enterrés m2 210,00 399 000
TOTAL SECTION 400  642 401 540
600  SIGNALISATION
601-0 Confection de bandes blanches à peinture rétrofléchissante 0
601A-0 Bande blanche de largeur 0.15 m ml 1720 2 580
000
601B-0 Bande blanche de largeur 0.20 m ml 6900 12 765
000
601C-0 Bande blanche de largeur 0.50 m ml 718 6 462
000
601E-0 Zebra m2 647 9 705
000
601F-0 Flèche de rabattement U 81 2 025
000
603-0 Fourniture, transport et pose de panneaux de signalisation 0 0
603A-0 Panneau triangulaire type A ou AB U 0 0
603C-0 Panneau "STOP" type AB4 U 35 13 125 000
603E-0 Panneau de localisation type EB 10/20 U 11 4 400 000
TOTAL SECTION 600  51 062 000
700  PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT
701-0 Réhabilitation des zones d' emprunts m2 54 706,00 30 088 300
702-0 Stabilisation à la terre végétale des zônes de dépôts m2 9 103,00 8 192 700
TOTAL SECTION 700  38 281 000
TOTAL TRAVAUX HTVA 2 331 490 330

2/2
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

ANNEXE 3
SYNTHESE DU PLAN DE CONTROLE
QUALITE

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
CONTRÔLE DES TRAVAUX
TACHE / NATURE DES ESSAIS
RESULTATS EXIGES NOMBRE D'ESSAIS
MATERIAU NOM PROCESSUS
Densitomètre à membrane NF P 94-061-2 90% OPM (pour 95% des mesures, avec un 1 tous les 75 m alternativement à gauche et à
Densité en place et teneur en eau
Plateforme terrassée Ou Gama densitomètre NF P 98-241-1 minimum de 85%) droite
en déblai (fond de Portance CBR à 95% OPM et à CBR (95% OPM, 4 jours d'immersion dans 1 tous les 100 m alternativement à gauche et à
NF P 94-078
déblai) 4 jours d'immersion dans l'eau l'eau) 5 droite
Proctor Modifié NF P 94-093 1 tous les 2.500 m²
Densitomètre à membrane NF P 94-061-2 90% OPM (pour 95% des mesures, avec un 1 tous les 75 m alternativement à gauche et à
Densité en place et teneur en eau
Ou Gama densitomètre NF P 98-241-1 minimum de 85%) droite
Portance CBR à 95% OPM et à CBR (95% OPM, 4 jours d'immersion dans 1 tous les 100 m alternativement à gauche et à
Surfaces destinées à
4 jours d'immersion dans l'eau NF P 94-078 l'eau) 5 droite
être remblayées
Analyse granulométrique NF P 18-560
Limites d’Atterberg NF P 94-051
Proctor Modifié NF P 94-093 1 tous les 5.000 m²
Densitomètre à membrane NF P 94-050
92% OPM (pour 95% des mesures, avec un
Densité en place et teneur en eau ou Gammadensimètre NF P 98-241-1 1 tous les 250 m3
minimum de 90%)

Portance CBR à 95% OPM et à CBR (95% OPM, 4 jours d'immersion dans 1 tous les 100 m alternativement à gauche et à
Corps de remblai 4 jours d'immersion dans l'eau NF P 94-078 droite
l'eau) 5
Analyse granulométrique NF P 18-560
Limites d’Atterberg NF P 94-051
Proctor Modifié NF P 94-093 1 tous les 2.000 m3
Densité en place et teneur en eau Densitomètre à membrane NF P 94-050 95% OPM 1 tous les 200 m en quinconce
Passant au tamis de 80 µ 35%
Plateforme des Passant au tamis de 2 mm entre 30 et 80%
Analyse granulométrique NF P 18-560 Granulométrie et l’imites Tous les 500 m³ de
terrassements (30 Dimension maximale des éléments - D (mm)
matériau mis en œuvre
derniers cm) 60
Limites d'Atterberg NF P 94-051 Indice de plasticité - Ip 30
Proctor Modifié NF P 94-093 1 tous les 2 000 m3
Portance CBR à 95% OPM et à CBR (95% OPM, 4 jours d'immersion dans Au gré du Maître d’œuvre (au moins 1 tous les 3
NF P 94-078
4 jours d'immersion dans l'eau l'eau) 10 000 m3)
Me>500 kg/cm² pour plus de 90% des
Portance à la plaque SNV 670317/A 1 tous les 200 m en quinconce
mesures
Réglage Nivellement de précision 2 cm par rapport au profil théorique À chaque profil en travers (3 points minimum)
Largeur Chaîne - 0 cm par rapport à la largeur théorique À chaque profil en travers

CONTRÔLE DES TRAVAUX


TACHE / NATURE DES ESSAIS
RESULTATS EXIGES NOMBRE D'ESSAIS
MATERIAU NOM PROCESSUS
Passant au tamis de 80 µ 35%
Passant au tamis de 2 mm entre 30 et 80%
Analyse granulométrique NF P 18-560 Granulométrie et limites tous les 500 m³ de
Dimension maximale des éléments - D (mm)
matériau mis en œuvre
60
Limites d'Atterberg NF P 94-051 Indice de plasticité - Ip 20
Me>300 kg/cm² pour plus de 90% des
Portance à la plaque SNV 670317/A 1 tous les 100 m en quinconce
mesures
Réglage Nivellement précision + 3 cm par rapport au profil théorique À chaque profil en travers (3 points)
Talus en déblai + 10 cm et - 0 cm par rapport au profil
et en remblai Réglage Nivellement de précision théorique À chaque profil en travers

Passant au tamis de 80 µ 5-35&


Passant au tamis de 2 mm 28 et 65%
Analyse granulométrique NF P 18-560
Dimension maximale des éléments - D (mm) Tous les 500 m³ de matériau mis en œuvre
50
Couche de fondation Limites d’Atterberg NF P 94-051 Indice de plasticité - Ip 20
graveleux latéritiques 95% OPM (pour 95% des mesures, avec un
Densité en place et teneur en eau Densitomètre à membrane NF P 94-050 1 tous les 100 m en quinconce
minimum de 95%)
Proctor Modifié NF P 94-093 1 tous les 2 000 m3
Portance CBR à 95%OPM et à 4 CBR (95% OPM, 4 jours d'immersion dans
NF P 94-078 1 tous les 3 000 m3
jours d'immersion dans l'eau l'eau) 30
Portance à la plaque SNV 670317/A Me>500 kg/cm² pour plus de 90% des mesures 1 tous les 3 000 m3
Déflexion caractéristiques d90= (m+1,3σ) ≤
Déflexion Poutre de Benkelman À chaque profil en travers
80/100 mm
Réglage Nivellement de précision ± 1 cm par rapport au profil théorique
Surfaçage Règle de 3 m Flèche maximum 2 cm
Largeur Chaîne - 0 à + 10 cm par rapport à la largeur théorique 1 tous les 100 m en quinconce (3 points
minimum)
Epaisseur Nivellement de précision - 2 + 0 cm par rapport à l'épaisseur théorique
Dévers Règle 0,5%

CONTRÔLE DES TRAVAUX


TACHE / NATURE DES ESSAIS
RESULTATS EXIGES NOMBRE D'ESSAIS
MATERIAU NOM PROCESSUS
Passant au tamis de 80 µ : 4 – 20%
Passant au tamis de 2 mm 12 - 50%
Analyse granulométrique NF P 18-560
Dimension maximale des éléments - D (mm)
Tous les 500 m³ de matériau mis en œuvre
50
Indice de plasticité - Ip 20. Module de
Limites d’Atterberg NF P 94-051
plasticité f X IP < 40
98% OPM (pour 95% des mesures, avec un
Densité en place et teneur en eau Densitomètre à membrane NF P 94-050 1 tous les 100 m en quinconce
minimum de 95%)
Proctor Modifié NF P 94-093 1 tous les 2 000 m3
Couche de base en
grave non traitée Portance CBR à 98% OPM et à CBR (98% OPM, 4 jours d'immersion dans
NF P 94-078 1 tous les 3 000 m3
4 jours d'immersion dans l'eau l'eau) 80
1 tous les 100 m en quinconce (3 points
Portance à la plaque SNV 670317/A Me>800 kg/cm² pour plus de 90% des mesures
minimum)
Déflexion caractéristiques d90= (m+1,3σ) ≤
Déflexion Poutre de Benkelman À chaque profil en travers
60/100 mm
Réglage Nivellement de précision ± 1 cm par rapport au profil théorique
Surfaçage Règle de 3 m Flèche maximum 1 cm
À chaque profil en travers
Largeur Chaîne - 0 à + 10 cm par rapport à la largeur théorique
Epaisseur Nivellement de précision - 0 à + 3 cm par rapport à l'épaisseur théorique
Dévers Règle 0,5%
Imprégnation et Dévers Règle 0,5%
accrochage 1 tous les 250 m journalier
Vérification matériel Inspection visuelle Propreté des tuyauteries, filtres, gicleurs, etc.
Essai de compactage à la PCG NF EN 12697-31 et NF EN 13108-20 % de vides 60 girations > 4% et < 8%
Essai de compression NF EN 12697-12 Compacité 92 < C < 96
Résistance à la > 7 MPa
Béton bitumineux Simple LCPC - Duriez Compression à sec à 18
0/10– (Etude de °C à 7 j
formulation) Rapport r / R > 0.80
à 60 girations (30.000 < 10%
Essai d’orniérage NF EN 12697-22 et NF EN 13108-20
cycles)
Module de rigidité NF EN 13108-20 à 15 °C, 10 Hz ou 0,02s ≥ 9 000 MPa

CONTRÔLE DES TRAVAUX


TACHE / NATURE DES ESSAIS
RESULTATS EXIGES NOMBRE D'ESSAIS
MATERIAU NOM PROCESSUS
Résistance à la fatigue NF EN 13108-20 à 10°C, 25 Hz ɛ6 ≥ 100.10-6

Température de stockage du
Thermomètre 145 à 155 °C 1 essai tous les 25 t
liant
Pénétration du liant NF EN 1427 Conformes au type de bitume 1 essai tous les 25 t
Point de ramollissement NF EN 1426 Conformes au type de bitume 1 essai tous les 25 t
Analyse granulométrique par
NF P 18-560 Respect du fuseau CCTP 1 essai tous les 200 t
Béton bitumineux tamisage
(fabrication) Teneur en eau des granulats à la
NF P 18-555 < 1%
sortie du sécheur
Los Angeles NF P 18-573 < 35 1 essai chaque 1000 t
Propreté des granulats NF P 18-561 <1 1 essai chaque 500 t
Equivalente de sable > 50 1 essai chaque 500 t
Aplatissement NF P 18-561 ≤ 20 1 essai chaque 1000 t
Température du BB à la sortie
Thermomètre À régler pour avoir 140 à 160°C au répandage 1 essai chaque 25 t
du malaxeur
Respect des valeurs obtenues lors de l'étude de
Essai Marshall AASHTO 1 chaque jour
formulation
LCPC Rec 2 / 3 XP Respect du module de richesse résultant de
Teneur en liant du BB 1 essai chaque 200 t
T 66-041 l'étude
Propreté des bennes de camions, du finisseur,
Vérification matériel Inspection visuelle
des compacteurs
Au gré du Maître d’œuvre
Température du BB derrière
Thermomètre 140 à 160°C
finisseur
100% de la compacité Marshall de référence
Gammadensimètre NF P 98-241-1 ou autre
Béton bitumineux Compacité en place résultant de l'étude de formulation 1 tous les 25 m
méthode agrée Entre 98 et 100% = pénalités ; < 98% refus
(Mise en œuvre)
+ 1 cm et - 0,5 cm par rapport au profil
Réglage Nivellement de précision À chaque profil en travers (3 points minimum)
théorique
Règle de 3 m
Surfaçage Flèche maximum 1 cm
NF P 98-218-1 À chaque profil en travers
Largeur Chaîne - 0 cm par rapport à la largeur théorique

CONTRÔLE DES TRAVAUX


TACHE / NATURE DES ESSAIS
RESULTATS EXIGES NOMBRE D'ESSAIS
MATERIAU NOM PROCESSUS
Dévers Règle 0,5%

Contrôle indirect par respect du dosage


Épaisseur Carottage 1 carotte tous les 50 m
prescrit
100% de la compacité Marshall de référence
Compacité sur carotte LCPC résultant de l'étude de formulation ; entre 98 et 1 carotte tous les 50 m (côté G - axe - côté D)
100% = pénalités ; < 98% refus
Poutre Benkelman Déflexion caractéristique (m+ 1,3 ) 50 /
Déflexion 1 mesure tous les 50 m
NF P 98-200-2 100 mm
Désignation et destination des bétons :
C150 : béton de propreté, semelles de fondation non armées, béton de blocage et de remplissage
Bétons C20/25 : caniveaux, regards, ouvrages de tête d'assainissement, fossés rectangulaires ou trapézoïdaux armés ou non, semelles de fondation armées C25/30
hydrauliques : dalots, dalles de couverture
C30/37 : béton armé pour tablier de pont
C40/50 : béton armé pour tablier de pont BAP
C150 Pas de résistance exigée.
1 série de 3 éprouvettes par gâchée pour Rc
28 fcE ≥ 0,85 fcN + CE – C min fcE ≥ 1,1
fcN
Analyse granulométrique des constituants. Détermination d'une composition pondérale par fcE moyenne arithmétique de 9 mesures de Rc
Formulation 28 de la formule proposée
courbe de référence.
fcN = Rc 28 requise
CE résistance à 28 j du ciment utilisé
Cmin résistance minimale garantie de la classe
Epreuve d'étude du ciment
Détermination de la maniabilité optimale (ou maniabilité LCPC) par étude de la variation du
Affaissement rapport sable/gravillon.
Essai d'affaissement selon NF P 18-451
R (28 j., sur cylindres) > 20 MPa pour le Q
300(C20/25) 6 cylindres à 7 jours
Résistance à la compression NF P 18-406
R (28 j., sur cylindres) > 25 MPa pour le Q 16 cylindres à 28 jours
350 (C25/30)

CONTRÔLE DES TRAVAUX


TACHE / NATURE DES ESSAIS
RESULTATS EXIGES NOMBRE D'ESSAIS
MATERIAU NOM PROCESSUS
R (28 j.s, sur cylindres) > 30 MPa pour le Q
400 (C30/37)
R (28 j.s, sur cylindres) > 40 MPa pour le Q
420 (C40/50)
R (28 j., sur prismes) > 1,8 MPa pour le Q
300 (C20/25)
R (28 j., sur prismes) > 2,1 MPa pour le Q
Résistance à la rupture par 350 (C25/30) 6 prismes à 7 jours
NF P 18-407
traction R (28 j., sur prismes) > 2,4 MPa pour le Q 12 prismes à 28 jours
400 (C30/37)
R (28 j., sur prismes) > 2,8 MPa pour le Q
420 (C40/50)
R (7 j.) = 80/100ème des résistances obtenues 14 éprouvettes en compression et 14 en
Résistance à la compression NF P 18-406
à 28 jours traction :
Epreuve de Résistance à la rupture par Lors de l'épreuve d'étude R (28 jours) = 4 utilisées à 7 jours
NF P 18-407 10 utilisées à 28 jours
convenance traction résistance exigée.
Dans le cas de résultats insuffisants, l’Entrepreneur après examen de la centrale et des divers constituants doit produire un
nouveau béton de convenance fournissant des résultats satisfaisants, tout bétonnage avec le béton concerné étant interdit.
Entre 80 et 120% de l'affaissement obtenu
Épreuve de contrôle Affaissement NF P 18-451 avec le béton d'étude correspondant (moyenne 3 mesures toutes les heures de bétonnage
sur 3 mesures).

CONTRÔLE DES TRAVAUX


TACHE / NATURE DES ESSAIS
RESULTATS EXIGES NOMBRE D'ESSAIS
MATERIAU NOM PROCESSUS
Le lot est réputé conforme à la résistance
caractéristique requise, si les deux
conditions suivantes sont remplies : (1) fc >
fcN + k1 (2) fc,min > fcN - k2 où
(1) fc = moyenne arithmétique des résultats 21 éprouvettes par journée de bétonnage ou
(2) fc,min = résistance minimale trouvée dans pour Q<20 m3 :
les résultats considérés 4 pour l'essai à 3 jours
Résistance à la compression NF P 18-406
fcN = valeur caractéristique requise (soit 4 pour l'essai à 7 jours
Fc28) k1 et k2 = grandeur dont les valeurs 9 pour l'essai à 28 jours
exprimées en MPa, qui sont données dans le 4 pour l'essai à 90 jours
fascicule 65A.
R (7 jours) = 9/10ème de la résistance à
Résistance à la rupture par
NF P 18-407 7 jours du béton de convenance R (28 Au gré du Maître d’œuvre
traction
jours) = résistance exigée
Si les résistances d'un béton de contrôle sont insuffisantes, le Maître d’œuvre peut prescrire l'arrêt du bétonnage, l'inspection des installations de fabrication et la production d'un
nouveau béton de convenance et appliquer les pénalités prévues au CCTP article E 2-2.
Le Maître d’œuvre peut en outre prescrire toutes les vérifications nécessaires pour apprécier la résistance du béton de l'ouvrage et les mesures de consolidation, réparation ou
démolition nécessaires.
5 cm en valeur absolue pour l'implantation, par rapport au piquetage général
4 cm en valeur relative pour l'implantation, entre deux points quelconques des coffrages des
Coffrages Tolérances Chaîne différentes parties d'un même appui.
0,5 cm sur le nivellement de tous points d'un coffrage
- 3 mm sur la largeur ou l'épaisseur de tout élément coffré
Tolérances d’enrobage = 0
Tolérance de position 20 mm dans toutes les
directions, sauf :
Armatures pour
béton armé
Tolérances de position Chaîne 5 mm quand h< 25 cm et de h/50 mm quant h Au gré du Maître d’œuvre
est entre 25 et 100 cm
1 cm pour armatures parallèles dont
l’espacement ≤ 10 cm

CONTRÔLE DES TRAVAUX


TACHE / NATURE DES ESSAIS
RESULTATS EXIGES NOMBRE D'ESSAIS
MATERIAU NOM PROCESSUS
Densité en place et teneur en Densitomètre NF
Fouilles pour eau P 94-050 95% de l'OPM sur le fond de fouille Tous les 20m
ouvrages Proctor Modifié NF P 94-093
Réglage Nivellement de précision 3 cm Tous les 5m
Remblais techniques 5 cm en nivellement
Implantation Nivellement de précision Au moins à chaque profil (3 points minimum)
et remblais contigus 10 cm en plan
aux ouvrages Lit de pose et remblai technique dalot : 95%
d’assainissement et de l'OPM
aux ouvrages d’art Remblai technique buse béton et métallique :
Densité en place et teneur en Densitomètre à membrane NF
95% de l’OPM 1 toutes les couches
eau P 94-050
Remblais contigu dalot : 95% de l'OPM
Assiette remblai pont : 95% de l'OPM
Remblais contigu pont : 95% de l'OPM
Proctor Modifié NF P 94-093 1 par ouvrage
Portance CBR CBR (95% OPM, 4 jours d'immersion dans
Portance CBR à 95% OPM et à l'eau) 30
4 jours d'immersion dans l'eau NF P 94-078 1 par ouvrage
Analyse granulométrique NF P 18-560
Limites d’Atterberg NF P 94-051
0,5 cm par rapport au profil théorique
Réglage Nivellement de précision A chaque profil en travers
Dalots cadre 5 cm par rapport à l’implantation
Résistance à la compression NF P 18-406 R (28 jours) = résistance exigée Au gré du Maître d’œuvre
Réglage Nivellement de précision 2 cm par rapport au profil théorique A chaque profil en travers
Caniveaux en béton
Résistance à la compression NF P 18-406 R (28 jours) = résistance exigée Au gré du Maître d’œuvre
5 cm par rapport à l’implantation
Fossés Réglage Nivellement de précision à chaque profil en travers
2 cm par rapport au profil théorique
Épaisseur Respect des plans types Pour chaque descente d'eau
Descentes d'eau Écoulement correct à plein débit pendant 10
Fonctionnement
minutes
Relevé topographique + Nivellement de 5 cm par rapport à l’implantation
Buses béton Réglage
précision 1 cm par rapport au fil d’eau
CONTRÔLE DES TRAVAUX

NATURE DES ESSAIS


TACHE /
RESULTATS EXIGES NOMBRE D'ESSAIS
MATERIAU NOM PROCESSUS
Géotextile : respect des spécifications pour les
Dimensions Chaîne
Drains recouvrements Au gré du Maître d’œuvre
Pente Nivellement de précision 1 mm/m
Largeur  0,50m pour un sol de portance
Géotextiles Recouvrement Sur toute la longueur
moyenne
+ 2 – 0 mm géométrie des éléments
Joint de chaussée Alignement par rapport au plan théorique ± 2 mm
en plan sur 1 m de long
1 cm en hauteur par rapport à la ligne idéale
Bordures Alignement Nivellement de précision et chaîne Sur toute la longueur
5 cm en plan
Respect de la distance par rapport au bord de
Signalisation chaussée
Implantation Au gré du Maître d’œuvre
verticale Respect de la hauteur sous panneau
Respect de l'angle panneau / axe de la route
Dosage > 85% du dosage préconisé par le
Dosage de la peinture Pesée de plaques
fournisseur
Largeur Chaîne Respect de la largeur prévue
Modules Chaîne Respect des longueurs trait / espace
Signalisation
Degré d’usure : note 6 à l’échelle d’usure du Au gré du Maître d’œuvre
horizontale
LCPC 75
Rétro réflexion Rétro réflexion : R = 150 mld/lux/m²
Glissance : G = 0,45 SRT
Contraste : facteur de luminance L > 0,27
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

ANNEXE 4
BUDGET DU PROJET

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
VOIRIE TIASSALE_Budget_Ressources_Par_Codes_de_Gestions

Ressources Composites Décomposées Quantité Monnaie de Vente Monnaie de Vente


Code Désignation Code Gestion - Ressource Unité Totale Pu - CFA Total - CFA
BUDGET TOTAUX >> 1 545 325 397
311R1001 INSTALLATION CHANTIER ENTREPRISE 5 579 843
08111320 REMORQUE PORTE ENGIN 50T - N M 0,240 4 054 350 0
08112222 CAMION GRUE DE 14 T - N H 1 033,921 19 625 0
08120000 VEHICULE DIRECTION TRAVAUX J 6,000 46 397 0
15010450 TRAVAUX EAU POTABLE INSTALLATION ENTREPRISE U 0,500 1 000 000 500 000
15013900 FRAIS DE GARAGE FT 26 968,508 5 134 843
15014000 VRD BASE VIE FT 0,500 1 000 000 500 000
15040935 IMPRIMANTE U 0,150 300 000 45 000
15040940 ONDULEUR U 4,000 100 000 400 000
15040945 PHOTOCOPIEUSE U 0,150 5 000 000 750 000
15040950 TABLE TRACANTE U 0,150 5 000 000 750 000
1602000 LOCATION VILLA FT 2,500 1 000 000 2 500 000
311R1007 PROVISION POUR DEPLACEMENT RESEAU 103 529 412
16011801 PROVISION DEPLACEMENT DE RESEAUX Prov 1,000 94 117 647 94 117 647
16011802 PROVISION REPARATION DE RESEAUX DOMESTIQUE Prov 1,000 9 411 765 9 411 765
311R6501 PERSONNEL LOCAL ADMINISTRATION 8 669 750
01020131 ACHETEUR MOIS 0,250 650 000 162 500
01020132 COST CONTROL MOIS 0,250 700 000 175 000
01020141 AIDE COMPTABLE MOIS 0,250 450 000 112 500
01020142 ASSISTANTE RH MOIS 0,500 450 000 225 000
01020160 ASSISTANTE MOIS 0,400 400 000 160 000
01022450 RESPONSABLE ADMINISTRATIF MOIS 0,250 800 000 200 000
01022461 RESPONSABLE R.H MOIS 0,250 915 000 228 750
01022470 COMMIS BUREAU MOIS 10,000 400 000 4 000 000
01023500 BOY CUISINIER MOIS 5,000 400 000 2 000 000
01023600 BOY MENAGE MOIS 5,000 240 000 1 200 000
01023800 CHAUFFEUR VL MOIS 0,650 240 000 156 000
01023802 CHAUFFEUR VL DIR MOIS 0,200 250 000 50 000
311R6502 PERSONNEL EXPATRIE 5 100 000
04010340 CHEF APPLICATION ENROBES EXP. M 0,400 5 900 000 0
04010341 SALAIRE CHEF APPLICATION ENROBES EXP. MOIS 0,400 5 000 000 2 000 000
04010400 DIRECTEUR TRAVAUX MOIS 0,400 8 150 000 0
04010401 SALAIRE DIRECTEUR TRAVAUX MOIS 0,400 7 250 000 2 900 000
04013801 VOYAGE M 0,800 250 000 200 000
311R6503 PERSONNEL TRAVAUX LOCAL INDIRECT 14 845 000
010202111 SALAIRE INGENIEUR TRAVAUX MOIS 2,500 2 000 000 5 000 000
01020215 CONDUCTEUR TRAVAUX MOIS 2,500 2 500 000 0
01020250 CHEF CHANTIER TERRASSEMENT MOIS 5,000 1 000 000 5 000 000
01020300 CHEF CHANTIER CHAUSSEE MOIS 0,250 1 000 000 250 000
01020600 CHEF CHANTIER ASSAINISSEMENT MOIS 2,500 1 000 000 2 500 000
01021510 INGENIEUR HQSE MOIS 0,400 1 800 000 720 000
01021521 ADJOINT QHSE MOIS 2,500 550 000 1 375 000
311R6504 PERSONNEL GARDIENNAGE, SECURITE 8 032 500
01023570 GARDIEN BUREAU MOIS 10,000 150 000 1 500 000
01023571 GARDIEN LOGEMENT MOIS 3,550 150 000 532 500
01023700 GARDIEN CHANTIER MOIS 40,000 150 000 6 000 000
311R6505 PERSONNEL LABORATOIRE 9 580 000
01021500 CHEF LABORANTIN MOIS 0,400 1 000 000 400 000
01021505 LABORANTIN MOIS 6,600 600 000 3 960 000
01021506 AIDE LABORANTIN MOIS 17,400 300 000 5 220 000
311R6506 PERSONNEL TOPO 9 310 000
01021050 INGENIEUR GEOMETRE MOIS 0,400 1 400 000 560 000
01021100 TOPOGRAPHE MOIS 5,000 700 000 3 500 000
01021200 AIDE TOPOGRAPHE MOIS 15,000 350 000 5 250 000
311R6507 PERSONNEL ETUDES TECHNIQUES 912 000
01021051 RESPONSABLE ETUDES MOIS 0,400 1 000 000 400 000
01021400 PROJETEUR MOIS 0,800 640 000 512 000
311R6708 PERSONNEL MAGASIN 2 500 000
01022500 MAGASINIER MOIS 5,000 500 000 2 500 000
311R7001 EAU, ELECTRICITE ET GAZ 6 311 916
05011200 EAU POUR ARROSAGE m3 5 431,045 300 1 629 313
07020400 HUILE COUT MOYEN L 678,721 1 875 1 272 602
15064011 EAU + ELECTRICITE LOCAL MOIS 2,500 100 000 250 000
15064015 EAU + ELECTRICITE EXPAT MOIS 0,800 200 000 160 000
15064020 ELECTRICITE MOIS 5,000 500 000 2 500 000
15064030 EAU MOIS 5,000 100 000 500 000
311R7002 TELEPHONES, INTERNET, COURRIER 5 238 478
15063530 FRAIS DE BRANCHEMENT EAU ELECTRICITE TELEPHONE FT 0,125 10 000 000 1 250 000
15063700 FRAIS DIVERS FT 6 584,781 100 658 478
15064040 TELEPHONE, INTERNET MOIS 2,500 1 200 000 3 000 000
15064041 TELEPHONE, INTERNET EXPAT MOIS 3,300 100 000 330 000
311R7003 FOURNITURE ET CONSOMMABLE 2 500 000
15064010 FOURNITURE DE BUREAU MOIS 5,000 500 000 2 500 000
311R7004 LOGEMENT 2 035 000
1502200 Location de logement M 2,500 150 000 375 000
15022401 LOGEMENT EXPAT M 0,800 200 000 160 000
15064070 HOTEL MOIS 2,500 600 000 1 500 000
311R7005 CLINIQUE MEDECINE 4 125 000
01023300 INFIRMIER MOIS 5,000 600 000 3 000 000
15064090 INFIRMERIE CHANTIER MOIS 5,000 225 000 1 125 000
311R7006 CANTINE 1 000 000
15064060 POPOTE MOIS 5,000 200 000 1 000 000
311R7007 BUS DE TRANSPORT 18 319 070
19120301 LOCATION MINI CAR 22 PLACES JOUR 261,701 70 000 18 319 070
311R7008 EQUIPEMENT TOPO ET LABO 9 900 000
15031500 LOGICIEL DESSIN U 0,500 5 000 000 2 500 000
15031510 LOGICIEL TOPO U 0,500 3 000 000 1 500 000
15031520 LOGICIEL ETUDE U 0,500 3 000 000 1 500 000
15040960 STATION TOTALE U 0,125 6 000 000 750 000
15040970 NIVEAU DE CHANTIER U 0,250 600 000 150 000
15040972 GPS DIFFERENTIEL U 0,250 11 500 000 2 875 000
15040975 ACCESSOIRES TOPO U 0,625 1 000 000 625 000
15040976 MATERIEL TOPO FT 0,125 35 200 000 0
311R7009 DROITS D'EXPLOITATION,DROITS ET TAXES DIVERS 9 838 728
15064080 PEAGE ROUTIER MOIS 2,500 535 750 1 339 375
17010500 DROITS EXTR.LATERITE M3 31 158,086 60 1 869 485
1702001 INDEMNISATION DES PROPRETAIRES FT 475,200 500 237 600
17020011 INDEMNISATION DES PROPRETAIRES PETITE VILLE FT 25 569,072 250 6 392 268
311R7010 ETUDES SOUS TRAITANCE 20 000 000
20320100 ETUDES ROUTIERES FT 15,000 500 000 7 500 000
20320300 ETUDES GEOTECHNIQUES FT 15,000 500 000 7 500 000
20320400 ETUDES ENVIRONNEMENTALES FT 0,500 10 000 000 5 000 000
311R7011 OUTILLAGE 23 605 965
08100100 CISAILLE H 75,508 900 67 957
08100200 CINTREUSE H 75,508 870 65 692
08181020 PETITS OUTILLAGES FT 727,232 10 000 7 272 316
08182038 PETIT MATERIEL, OUTILLAGE MOIS 5,000 1 500 000 7 500 000
08182050 MAT D'ECLAIRAGE U 0,500 10 000 000 5 000 000
08182070 AIGUILLE VIBRANTE + GROUPE U 1,000 500 000 500 000
08182090 PLAQUE VIBRANTE U 1,000 700 000 700 000
08182100 SCIE A SOL U 1,000 2 500 000 2 500 000
18061300 VIBREUR AUTONOME H 281,778 0 0
311R7014 EPI SECURITE SIGNALISATION 29 500 000
08182036 EQUIPEMENT DE SECURITE (CHASUBLE, CHAUSSURES) FT 100,000 250 000 25 000 000
15063760 SIGNALISATION DE CHANTIER FT 0,300 15 000 000 4 500 000
311R7018 DIVERS 3 000 000
15064100 PETITE CAISSE CHANTIER MOIS 5,000 600 000 3 000 000
311R8001 TRAVAUX ENGINS PFO 190 560 936
08011310 BULL.RIPPER CAT D 7 R - N H 925,987 52 250 0
08011820 BULL RIPPER D8 R - PF H 340,123 66 800 0
08012720 NIVELEUSE CAT 140 H -PF H 35,273 33 990 0
08012730 NIVELEUSE CAT 140 K - N H 1 012,307 36 330 0
08021120 CHARGEUR PNEU 950 H - PF H 22,045 29 340 0
08021122 CHARGEUR PNEU CAT 950H -PF-N H 1 166,607 29 340 0
08021211 MINI CHARGEUR H 93,608 21 860 0
08021235 PELLE PNEU H 578,127 26 778 0
08022120 PELLE CHENILLE 330 D/L -PF H 77,400 32 597 0
08023020 TRACTOPELLE CAT 428 - PF H 381,950 21 960 0
08040130 COMPACTEUR PIEDS DAMEURS CAT 815 F3 - N H 170,512 28 988 0
08040450 COMPACTEUR PNEU CAT CW34 - 27 T H 388,413 19 638 0
08041360 COMPACTEUR VIBRANT HAMM 3414 H 518,481 14 700 0
08041370 COMPACTEUR VIBRANT HAMM 3520 H 288,053 33 100 0
08041530 COMPACT. RLX. TANDEM HAMM HD+120 14T H 100,360 24 750 0
08051225 FINISSEUR CHEN. VOGELE S 700 H 43,888 29 855 0
08051230 FINISSEUR CHEN. VOGELE S 1800 H 86,580 43 600 0
08051850 TRACTEUR AGRICOLE JD 75 CV H 123,674 14 000 0
08051855 TRACTEUR AGRICOLE MF 399 - PF - N J 19,324 112 000 0
08051860 BALAYEUSE MECANIQUE TRACTEE - N J 30,919 34 005 0
08051930 REPANDEUR BITUME 12000 L - N H 270,537 31 575 0
08060720 BETONNIERE DIESEL 500 L - SYLLA - PF J 9,374 35 400 0
08060730 BETONNIERE SYLLA 500L LOCAL- N J 281,778 35 400 0
08061300 VIBREUR AUTONOME H 281,778 1 573 0
08062332 DUMPER WINGET - PF H 281,778 2 830 0
08111650 CAMION CITERNE EAU 10 M3 - N H 547,232 16 200 0
081116503 CAMION CITERNE EAU 10 M3 - PF J 10,108 127 822 1 292 025
081122303 CAMION BENNE 15 M3 HYUNDAI HD 270 - N CHAUSSEES J 116,780 179 000 20 903 620
08120800 PICK-UP 4X4 FOTON M 5,125 915 622 0
08130600 GRUE MOBILE PPM A 380 H 24,033 32 450 0
08130620 GRUE MOBILE GROVE 20T - PF H 51,822 23 530 0
08160800 MOTOPOMPE 200 M3/H P 492 H 18,000 2 940 52 920
08182080 PILONNEUSE U 2,000 1 500 000 3 000 000
09010100 AMORT.MAT.TERRASSEMENT F 599 979,523 100 59 997 952
09020100 AMORT.MAT.CHARGEMENT F 219 352,597 100 21 935 260
09040100 AMORT.MAT.COMPACTAGE F 158 635,919 100 15 863 592
09050100 AMORT.MAT.NOIR F 60 017,256 100 6 001 726
09060100 AMORT.MAT.BETON F 34 853,894 100 3 485 389
09110100 AMORT.VEHIC.POIDS LOURDS F 138 845,430 100 13 884 543
09130100 AMORT.MAT.LEV.MANUT. F 3 364,667 100 336 467
10010100 P. DET. MAT.TERRASSEMENT F 404 787,702 50 20 239 385
10020100 P. DET. MAT.CHARGEMENT F 239 701,391 50 11 985 070
10040100 P. DET. MAT.COMPACTAGE F 91 256,237 50 4 562 812
10050100 P. DET. MAT.NOIR F 37 352,038 50 1 867 602
10060100 P. DET. MAT.BETON F 16 224,732 50 811 237
10110100 P. DET. VEHIC.POIDS LOURDS F 59 182,638 50 2 959 132
10110200 P. DET. VEHIC.PICK UP F 19 164,577 50 958 229
10130100 P. DET. MAT.LEV.MANUT. F 3 364,667 50 168 233
11130100 PERS.ENT.MAT.LEV.MANUT. F 3 364,667 0 0
12130100 DOUA./P.DET.MAT.LEV.MANUT. F 3 364,667 0 0
13130100 ATS / AMORT. MAT.LEV.MANUT. F 3 364,667 0 0
18130600 GRUE MOBILE PPM A 380 H 24,033 0 0
191103305 CAMION BENNE 20/25T OUVRAGES J 1,728 148 000 255 744
311R8002 TRAVAUX ENGINS LOCATIONS 145 450 987
08120810 PICK-UP 4X4 TOYOTA HILUX M 2,600 1 149 582 0
09120100 LEASING.VEHIC.PICK UP F 35 584,675 100 3 558 468
14030915 TRANSPORT BITUME EN VRAC ABIDJAN DIVO T 52,592 17 500 920 367
14030920 TRANSPORT CIMENT SAC ABIDJAN-CHANTIER T 12,303 4 500 55 365
140309201 TRANSPORT CIMENT SAC ABIDJAN-NDOUCI T 87,902 4 762 418 591
14030992 TRANSPORT CONCASSES CADERAC TIASSALE FXKM 733,809 3 984 2 923 494
19022230 PELLE PNEU CAT 322MD - LOC J 2,490 391 800 0
19024000 LOCATION MATERIEL DE CHARGEMENT J 7,470 100 000 747 000
19110100 CAMION BENNE 15 M3 - MARCOS J 591,831 176 000 0
19110200 CAMION CITERNE EAU 8 M3 -NISSAN H 2,343 13 600 0
19110331 CAMION BENNE 20/25T - LOC J 10,606 210 000 0
19110541 TRANSPORT MOYEN CONCASSES 0/315 - SISAG ABJ - TIASSALE T 1 069 398,000 48 51 331 104
19110650 CAMION CITERNE A EAU 10 M3 - LOC J 103,943 138 000 0
19110651 PORTE CHAR LOCATION AU MOIS M 0,240 9 250 000 0
19112351 CAMION DE DEFLEXION MOIS 0,800 2 500 000 2 000 000
19112355 CAMION PLATEAU MARCOS J 28,155 200 000 5 631 000
19113000 LOCATION VEHICULE UTILITAIRES J 760,472 100 000 76 047 214
19120665 PORTE CHAR LOCATION AU MOIS M 0,240 7 000 000 1 680 000
19181051 LOCATION INTERNE VEHICULE CLASSE A(valeur>30 M) J 6,000 23 064 138 384
311R8003 TRAVAUX CARBURANT 139 437 768
07010400 CARBURANT ENGIN L 218 451,847 600 131 071 108
07010410 CARBURANT CAMION L 13 794,433 600 8 276 660
07010421 CARBURANT V.L. DIR L 150,000 600 90 000
311R9001 TRAVAUX PERSONNEL LOCAL DIRECT 129 170 594
01010200 MANOEUVRE PFO J 5 072,281 10 000 50 722 809
01010220 COMMIS PFO J 548,649 13 000 7 132 436
01010510 CHEF D'EQUIPE PFO J 760,837 20 000 15 216 731
010105105 CHEF D'EQUIPE PFO OUVRAGES J 0,864 20 000 17 280
01010520 OUVRIER PFO J 1 923,229 13 000 25 001 979
010105205 OUVRIER PFO OUVRAGES J 0,864 13 000 11 232
01010600 MACON H 563,556 800 450 844
01010800 FERRAILLEUR H 11 326,200 1 000 11 326 200
01011000 REGLEUR H 317,270 2 500 793 175
01011100 CONDUCTEUR ENGIN TYPE 1 H 8 959,256 2 000 17 918 513
010111005 CONDUCTEUR ENGIN TYPE 1 OUVRAGES H 7,920 2 000 15 840
01011700 CHEF EQUIPE H 563,556 1 000 563 556
311R9002 TRAVAUX EMULSION 7 486 932
050404005 BITUME VRAC 50/70 yc transport divo ouvrages T 0,153 368 000 56 378
05041810 EMULSION CM 69 T 15,026 494 500 7 430 555
311R9003 TRAVAUX CIMENT 7 498 835
05050200 CIMENT CPA/42.5R SOCIMAT SAC T 12,075 90 000 1 086 780
050502001 CIMENT CPA/42.5R GUEPARD SAC T 91,601 70 000 6 412 055
311R9004 TRAVAUX ENROBE 206 281 260
05041400 CUT-BACK 0/1 T 52,592 550 000 28 925 820
05042211 Fourniture du béton bitumineux 0/10, ép.3-5 cm T 3 941,232 45 000 177 355 440
311R9005 TRAVAUX GNT 121 198 440
05011600 MATERIAUX 0/31.5 départ Carrière Divo T 14 258,640 8 500 121 198 440
311R9006 TRAVAUX AUTRES CONCASSES BETON 5 182 117
05020770 GRAV CONCASSES 5/15 CADERAC T 528,348 8 000 4 226 784
05020771 SABLE CONCASSES 0/5 CADERAC ABJ T 272,953 3 500 955 334
311R9007 TRAVAUX ACIER 20 515 524
05110300 FIL RECUIT DE LIGATURE KG 1 132,620 880 996 706
05110500 ACIER HA KG 41 529,400 470 19 518 818
311R9008 TRAVAUX COFFRAGE 2 603 583
06010100 BOIS COFFRAGE M3 15,903 120 000 1 908 400
06010520 CONTREPLAQUE EP. 18 MM M2 120,167 4 500 540 750
06011500 POINTES KG 154,433 1 000 154 433
311R9009 TRAVAUX PREFABRIQUE 227 029 854
05020150 SABLE NATUREL M3 252,914 8 000 2 023 308
05272920 CANIVEAU BA 50X50X200 ML 3 001,950 23 113 69 384 070
05272940 CANIVEAU BA 60X60X200 ML 218,400 28 857 6 302 369
05272941 CANIVEAU BA 60X50X200 ML 249,900 26 100 6 522 390
05272962 CANIVEAU BA 80x80x200 ML 63,000 41 235 2 597 805
05272970 CAILLEBOTIS BA L(50X50), largeur 74 cm x33x15 U 1 722,000 5 692 9 801 624
05272972 CAILLEBOTIS BA L(60x60), largeur 87 cm x33x15 U 126,000 7 500 945 000
05272973 CAILLEBOTIS BA L(60x50) 84x33x15 U 144,000 6 925 997 200
05272982 CAILLEBOTIS L(80x80), largeur 109cm x33x15 U 36,000 9 585 345 060
05273019 DALOT BA 150x150x20 CADRE FERME 2ML ML 75,600 252 000 19 051 200
052730201 DALOT BA 100x100 CADRE FERME 2ML ML 147,000 183 393 26 958 771
052730203 DALOT BA 80x80 CADRE FERME 2ML ML 303,450 119 312 36 205 226
05273030 TETE DE DALOT 60x60 U 23,900 100 000 2 390 000
05273050 TETE DE DALOT U 8,000 300 000 2 400 000
05290720 BORDURE MONOBLOC A2 CS2 40x17x50 ML 4 617,900 6 584 30 404 254
05290730 BORDURE MONOBLOC T2CS2 ML 1 294,650 8 266 10 701 577
18201200 MORTIER COULE M3 8,134 0 0
311R9010 TRAVAUX BETON 113 854
050112005 EAU POUR ARROSAGE OUVRAGES m3 21,600 300 6 480
05020100 SABLE NATUREL M3 9,374 8 000 74 991
05020900 EAU POUR BETON M3 76,195 425 32 383
311R9012 TRAVAUX SOUS TRAITANTS 39 362 050
05350321 S TRAITANT PEINTURE ZEBRA M2 516,000 7 500 3 870 000
20200705 SOUS TRAITANT BORDURES T2CS2 ML 5 631,000 4 000 22 524 000
20231010 SOUS TRAITANCE PEINTURE ROUTIERE 15 CM ML 1 451,000 650 943 150
20231011 SOUS TRAITANCE PEINTURE ROUTIERE 20 CM ML 5 820,000 900 5 238 000
20231020 SOUS TRAITANCE PEINTURE ROUTIERE 50 CM ML 607,000 2 700 1 638 900
20231040 SOUS TRAITANCE PEINTURE FLECHE DE RABATTEMENT ML 36,000 13 000 468 000
20233030 SOUS TRAITANCE PANNEAU STOP TYPE AB4 U 30,000 130 000 3 900 000
20233050 SOUS TRAITANCE PANNEAU LOCALISATION TYPE EB 10/20 U 4,000 195 000 780 000
VOIRIE NDOUCI_Budget_Ressources_Par_Codes_de_Gestions

Ressources Composites Décomposées Quantité Monnaie de Vente Monnaie de Vente


Code Désignation Code Gestion - Ressource Unité Totale Pu - CFA Total - CFA
BUDGET TOTAUX >> 1 552 684 983
310R1001 INSTALLATION CHANTIER ENTREPRISE 5 910 049
08111320 REMORQUE PORTE ENGIN 50T - N M 0,113 4 054 350 0
08112222 CAMION GRUE DE 14 T - N H 1 138,431 19 625 0
08120000 VEHICULE DIRECTION TRAVAUX J 3,375 46 397 0
15010450 TRAVAUX EAU POTABLE INSTALLATION ENTREPRISE U 0,500 1 000 000 500 000
15013900 FRAIS DE GARAGE FT 15 209,700 5 76 049
15014000 VRD BASE VIE FT 0,500 1 000 000 500 000
15040935 IMPRIMANTE U 0,180 300 000 54 000
15040940 ONDULEUR U 4,800 100 000 480 000
15040945 PHOTOCOPIEUSE U 0,180 5 000 000 900 000
15040950 TABLE TRACANTE U 0,180 5 000 000 900 000
1602000 LOCATION VILLA FT 2,500 1 000 000 2 500 000
310R1007 PROVISION POUR DEPLACEMENT RESEAU 103 529 412
16011801 PROVISION DEPLACEMENT DE RESEAUX Prov 1,000 94 117 647 94 117 647
16011802 PROVISION REPARATION DE RESEAUX DOMESTIQUE Prov 1,000 9 411 765 9 411 765
310R6501 PERSONNEL LOCAL ADMINISTRATION 3 712 625
01020131 ACHETEUR MOIS 0,300 650 000 195 000
01020132 COST CONTROL MOIS 0,300 700 000 210 000
01020141 AIDE COMPTABLE MOIS 0,300 450 000 135 000
01020142 ASSISTANTE RH MOIS 0,600 450 000 270 000
01020160 ASSISTANTE MOIS 0,450 400 000 180 000
01022450 RESPONSABLE ADMINISTRATIF MOIS 0,300 800 000 240 000
01022461 RESPONSABLE R.H MOIS 0,300 915 000 274 500
01022470 COMMIS BUREAU MOIS 5,000 400 000 2 000 000
01023800 CHAUFFEUR VL MOIS 0,750 240 000 180 000
01023802 CHAUFFEUR VL DIR MOIS 0,113 250 000 28 125
310R6502 PERSONNEL EXPATRIE 5 737 500
04010340 CHEF APPLICATION ENROBES EXP. M 0,450 5 900 000 0
04010341 SALAIRE CHEF APPLICATION ENROBES EXP. MOIS 0,450 5 000 000 2 250 000
04010400 DIRECTEUR TRAVAUX MOIS 0,450 8 150 000 0
04010401 SALAIRE DIRECTEUR TRAVAUX MOIS 0,450 7 250 000 3 262 500
04013801 VOYAGE M 0,900 250 000 225 000
310R6503 PERSONNEL TRAVAUX LOCAL INDIRECT 24 367 500
01020210 CONDUCTEUR DE TRAVAUX MOIS 2,500 2 000 000 5 000 000
01020212 INGENIEUR TRAVAUX JUNIOR MOIS 5,000 1 000 000 5 000 000
01020215 CONDUCTEUR TRAVAUX MOIS 2,500 2 500 000 0
01020250 CHEF CHANTIER TERRASSEMENT MOIS 5,000 1 000 000 5 000 000
01020300 CHEF CHANTIER CHAUSSEE MOIS 1,000 1 000 000 1 000 000
01020600 CHEF CHANTIER ASSAINISSEMENT MOIS 5,000 1 000 000 5 000 000
01021410 METREUR MOIS 0,450 700 000 315 000
01021411 COMMIS METREUR MOIS 0,450 400 000 180 000
01021510 INGENIEUR HQSE MOIS 0,450 1 800 000 810 000
01021521 ADJOINT QHSE MOIS 3,750 550 000 2 062 500
310R6504 PERSONNEL GARDIENNAGE, SECURITE 8 055 000
01023570 GARDIEN BUREAU MOIS 10,000 150 000 1 500 000
01023571 GARDIEN LOGEMENT MOIS 3,700 150 000 555 000
01023700 GARDIEN CHANTIER MOIS 40,000 150 000 6 000 000
310R6505 PERSONNEL LABORATOIRE 6 840 000
01021500 CHEF LABORANTIN MOIS 0,450 1 000 000 450 000
01021505 LABORANTIN MOIS 6,800 600 000 4 080 000
01021506 AIDE LABORANTIN MOIS 7,700 300 000 2 310 000
310R6506 PERSONNEL TOPO 9 380 000
01021050 INGENIEUR GEOMETRE MOIS 0,450 1 400 000 630 000
01021100 TOPOGRAPHE MOIS 5,000 700 000 3 500 000
01021200 AIDE TOPOGRAPHE MOIS 15,000 350 000 5 250 000
310R6507 PERSONNEL ETUDES TECHNIQUES 1 026 000
01021051 RESPONSABLE ETUDES MOIS 0,450 1 000 000 450 000
01021400 PROJETEUR MOIS 0,900 640 000 576 000
310R6708 PERSONNEL MAGASIN 2 500 000
01022500 MAGASINIER MOIS 5,000 500 000 2 500 000
310R7001 EAU, ELECTRICITE ET GAZ 4 682 454
05011200 EAU POUR ARROSAGE m3 4 863,826 300 1 459 148
07020400 HUILE COUT MOYEN L 689,763 1 875 1 293 306
15064011 EAU + ELECTRICITE LOCAL MOIS 2,500 100 000 250 000
15064015 EAU + ELECTRICITE EXPAT MOIS 0,900 200 000 180 000
15064020 ELECTRICITE MOIS 2,500 500 000 1 250 000
15064030 EAU MOIS 2,500 100 000 250 000
310R7002 TELEPHONES, INTERNET, COURRIER 4 968 777
15063530 FRAIS DE BRANCHEMENT EAU ELECTRICITE TELEPHONE FT 0,125 10 000 000 1 250 000
15063700 FRAIS DIVERS FT 3 787,772 100 378 777
15064040 TELEPHONE, INTERNET MOIS 2,500 1 200 000 3 000 000
15064041 TELEPHONE, INTERNET EXPAT MOIS 3,400 100 000 340 000
310R7003 FOURNITURE ET CONSOMMABLE 1 250 000
15064010 FOURNITURE DE BUREAU MOIS 2,500 500 000 1 250 000
310R7004 LOGEMENT 2 055 000
1502200 Location de logement M 2,500 150 000 375 000
15022401 LOGEMENT EXPAT M 0,900 200 000 180 000
15064070 HOTEL MOIS 2,500 600 000 1 500 000
310R7005 CLINIQUE MEDECINE 3 562 500
01023300 INFIRMIER MOIS 5,000 600 000 3 000 000
15064090 INFIRMERIE CHANTIER MOIS 2,500 225 000 562 500
310R7007 BUS DE TRANSPORT 18 423 843
19120301 LOCATION MINI CAR 22 PLACES JOUR 263,198 70 000 18 423 843
310R7008 EQUIPEMENT TOPO ET LABO 28 780 000
15011000 EQUIPEMENTS LABO FT 0,360 50 000 000 18 000 000
15031500 LOGICIEL DESSIN U 0,500 5 000 000 2 500 000
15031510 LOGICIEL TOPO U 0,500 3 000 000 1 500 000
15031520 LOGICIEL ETUDE U 0,500 3 000 000 1 500 000
15040960 STATION TOTALE U 0,150 6 000 000 900 000
15040970 NIVEAU DE CHANTIER U 0,300 600 000 180 000
15040972 GPS DIFFERENTIEL U 0,300 11 500 000 3 450 000
15040975 ACCESSOIRES TOPO U 0,750 1 000 000 750 000
15040976 MATERIEL TOPO FT 0,150 35 200 000 0
310R7009 DROITS D'EXPLOITATION,DROITS ET TAXES DIVERS 7 223 835
15064080 PEAGE ROUTIER MOIS 2,500 535 750 1 339 375
17010500 DROITS EXTR.LATERITE M3 21 499,229 60 1 289 954
1702001 INDEMNISATION DES PROPRETAIRES FT 396,000 500 198 000
17020011 INDEMNISATION DES PROPRETAIRES PETITE VILLE FT 17 586,024 250 4 396 506
310R7010 ETUDES SOUS TRAITANCE 15 000 000
20320100 ETUDES ROUTIERES FT 10,000 500 000 5 000 000
20320300 ETUDES GEOTECHNIQUES FT 10,000 500 000 5 000 000
20320400 ETUDES ENVIRONNEMENTALES FT 0,500 10 000 000 5 000 000
310R7011 OUTILLAGE 17 047 531
08071800 MARTEAUX PIQUEURS H 3,529 1 500 5 294
08100100 CISAILLE H 35,414 900 31 873
08100200 CINTREUSE H 35,414 870 30 810
08181020 PETITS OUTILLAGES FT 700,455 10 000 7 004 554
08182038 PETIT MATERIEL, OUTILLAGE MOIS 3,750 1 500 000 5 625 000
08182050 MAT D'ECLAIRAGE U 0,250 10 000 000 2 500 000
08182070 AIGUILLE VIBRANTE + GROUPE U 0,500 500 000 250 000
08182090 PLAQUE VIBRANTE U 0,500 700 000 350 000
08182100 SCIE A SOL U 0,500 2 500 000 1 250 000
18061300 VIBREUR AUTONOME H 128,000 0 0
310R7014 EPI SECURITE SIGNALISATION 9 500 000
08182036 EQUIPEMENT DE SECURITE (CHASUBLE, CHAUSSURES) FT 20,000 250 000 5 000 000
15063760 SIGNALISATION DE CHANTIER FT 0,300 15 000 000 4 500 000
310R7018 DIVERS 1 500 000
15064100 PETITE CAISSE CHANTIER MOIS 2,500 600 000 1 500 000
310R8001 TRAVAUX ENGINS PFO 184 518 773
08011310 BULL.RIPPER CAT D 7 R - N H 732,135 52 250 0
08011820 BULL RIPPER D8 R - PF H 256,495 66 800 0
08012720 NIVELEUSE CAT 140 H -PF H 41,818 33 990 0
08012730 NIVELEUSE CAT 140 K - N H 1 042,143 36 330 0
08021120 CHARGEUR PNEU 950 H - PF H 26,136 29 340 0
08021122 CHARGEUR PNEU CAT 950H -PF-N H 1 001,199 29 340 0
08021211 MINI CHARGEUR H 105,582 21 860 0
08021235 PELLE PNEU H 625,667 26 778 0
08022120 PELLE CHENILLE 330 D/L -PF H 72,916 32 597 0
08022210 PELLE HITACHI ZX350LC-3G - N H 0,882 32 597 0
08023020 TRACTOPELLE CAT 428 - PF H 387,700 21 960 0
08040130 COMPACTEUR PIEDS DAMEURS CAT 815 F3 - N H 132,825 28 988 0
08040450 COMPACTEUR PNEU CAT CW34 - 27 T H 498,271 19 638 0
08041360 COMPACTEUR VIBRANT HAMM 3414 H 478,956 14 700 0
08041370 COMPACTEUR VIBRANT HAMM 3520 H 366,293 33 100 0
08041530 COMPACT. RLX. TANDEM HAMM HD+120 14T H 131,978 24 750 0
08051225 FINISSEUR CHEN. VOGELE S 700 H 42,172 29 855 0
08051230 FINISSEUR CHEN. VOGELE S 1800 H 129,399 43 600 0
08051850 TRACTEUR AGRICOLE JD 75 CV H 142,000 14 000 0
08051855 TRACTEUR AGRICOLE MF 399 - PF - N J 22,188 112 000 0
08051860 BALAYEUSE MECANIQUE TRACTEE - N J 35,500 34 005 0
08051930 REPANDEUR BITUME 12000 L - N H 310,625 31 575 0
08060720 BETONNIERE DIESEL 500 L - SYLLA - PF J 4,139 35 400 0
08060730 BETONNIERE SYLLA 500L LOCAL- N J 128,000 35 400 0
08061300 VIBREUR AUTONOME H 128,000 1 573 0
08062332 DUMPER WINGET - PF H 128,000 2 830 0
08070900 COMPRESSEUR XAS 65 / 30 KW H 3,529 4 500 15 882
08111650 CAMION CITERNE EAU 10 M3 - N H 523,390 16 200 0
081116503 CAMION CITERNE EAU 10 M3 - PF J 5,090 127 822 650 614
081122303 CAMION BENNE 15 M3 HYUNDAI HD 270 - N CHAUSSEES J 135,665 179 000 24 284 035
08120800 PICK-UP 4X4 FOTON M 3,200 915 622 0
08130600 GRUE MOBILE PPM A 380 H 12,333 32 450 0
08130620 GRUE MOBILE GROVE 20T - PF H 26,933 23 530 0
08160800 MOTOPOMPE 200 M3/H P 492 H 19,708 2 940 57 943
08182080 PILONNEUSE U 1,000 1 500 000 1 500 000
09010100 AMORT.MAT.TERRASSEMENT F 539 990,598 100 53 999
060
09020100 AMORT.MAT.CHARGEMENT F 209 089,609 100 20 908
961
09040100 AMORT.MAT.COMPACTAGE F 176 778,107 100 17 677
811
09050100 AMORT.MAT.NOIR F 73 768,848 100 7 376
885
09060100 AMORT.MAT.BETON F 15 819,826 100 1 581
983
09110100 AMORT.VEHIC.POIDS LOURDS F 145 874,238 100 14 587
424
09130100 AMORT.MAT.LEV.MANUT. F 1 726,667 100 172
667
10010100 P. DET. MAT.TERRASSEMENT F 376 313,516 50 18 815
676
10020100 P. DET. MAT.CHARGEMENT F 221 968,078 50 11 098
404
10040100 P. DET. MAT.COMPACTAGE F 100 383,866 50 5 019
193
10050100 P. DET. MAT.NOIR F 49 124,628 50 2 456
231
10060100 P. DET. MAT.BETON F 7 364,035 50 368
202
10110100 P. DET. VEHIC.POIDS LOURDS F 61 932,554 50 3 096
628
10110200 P. DET. VEHIC.PICK UP F 11 034,450 50 551
723
10130100 P. DET. MAT.LEV.MANUT. F 1 726,667 50 86
333
11130100 PERS.ENT.MAT.LEV.MANUT. F 1 726,667 0 0
12130100 DOUA./P.DET.MAT.LEV.MANUT. F 1 726,667 0 0
13130100 ATS / AMORT. MAT.LEV.MANUT. F 1 726,667 0 0
18130600 GRUE MOBILE PPM A 380 H 12,333 0 0
191103305 CAMION BENNE 20/25T OUVRAGES J 1,440 148 000 213 120
310R8002 TRAVAUX ENGINS LOCATIONS 149 211 504
08120810 PICK-UP 4X4 TOYOTA HILUX M 1,300 1 149 582 0
09120100 LEASING.VEHIC.PICK UP F 20 320,280 100 2 032 028
14030915 TRANSPORT BITUME EN VRAC ABIDJAN DIVO T 60,386 17 500 1 056 746
14030920 TRANSPORT CIMENT SAC ABIDJAN-CHANTIER T 5,433 4 500 24 447
140309201 TRANSPORT CIMENT SAC ABIDJAN-NDOUCI T 95,285 4 762 453 748
14030991 TRANSPORT CONCASSES CADERAC NDOUCI FXKM 794,691 3 600 2 860 886
19022230 PELLE PNEU CAT 322MD - LOC J 3,905 391 800 0
19024000 LOCATION MATERIEL DE CHARGEMENT J 11,715 100 000 1 171 500
19110100 CAMION BENNE 15 M3 - MARCOS J 502,269 176 000 0
19110200 CAMION CITERNE EAU 8 M3 -NISSAN H 1,035 13 600 0
19110331 CAMION BENNE 20/25T - LOC J 10,013 210 000 0
19110541 TRANSPORT MOYEN CONCASSES 0/315 - SISAG ABJ - NDOUCI T 1 359 864,000 48 65 273 472
19110650 CAMION CITERNE A EAU 10 M3 - LOC J 109,930 138 000 0
19110651 PORTE CHAR LOCATION AU MOIS M 0,113 9 250 000 0
19112351 CAMION DE DEFLEXION MOIS 0,900 2 500 000 2 250 000
19112355 CAMION PLATEAU MARCOS J 32,890 200 000 6 578 000
19113000 LOCATION VEHICULE UTILITAIRES J 666,453 100 000 66 645 336
19120665 PORTE CHAR LOCATION AU MOIS M 0,113 7 000 000 787 500
19181051 LOCATION INTERNE VEHICULE CLASSE A(valeur>30 M) J 3,375 23 064 77 841
310R8003 TRAVAUX CARBURANT 127 266 826
07010400 CARBURANT ENGIN L 196 750,164 600 118 050 098
07010410 CARBURANT CAMION L 15 276,838 600 9 166 103
07010421 CARBURANT V.L. DIR L 84,375 600 50 625
310R9001 TRAVAUX PERSONNEL LOCAL DIRECT 102 872 415
01010200 MANOEUVRE PFO J 3 625,853 10 000 36 258 527
01010220 COMMIS PFO J 547,588 13 000 7 118 640
01010510 CHEF D'EQUIPE PFO J 736,477 20 000 14 729 533
01010520 OUVRIER PFO J 1 569,291 13 000 20 400 788
01010600 MACON H 256,000 800 204 800
01010800 FERRAILLEUR H 5 312,100 1 000 5 312 100
01011000 REGLEUR H 363,493 2 500 908 731
01011100 CONDUCTEUR ENGIN TYPE 1 H 8 841,648 2 000 17 683 296
01011700 CHEF EQUIPE H 256,000 1 000 256 000
310R9002 TRAVAUX EMULSION 8 562 521
050404005 BITUME VRAC 50/70 yc transport divo ouvrages T 0,084 368 000 30 912
05041810 EMULSION CM 69 T 17,253 494 500 8 531 609
310R9003 TRAVAUX CIMENT 2 678 323
05050200 CIMENT CPA/42.5R SOCIMAT SAC T 8,742 90 000 786 804
050502001 CIMENT CPA/42.5R GUEPARD SAC T 27,022 70 000 1 891 520
310R9004 TRAVAUX ENROBE 236 606 346
05041400 CUT-BACK 0/1 T 60,386 550 000 33 212 025
05042211 Fourniture du béton bitumineux 0/10, ép.3-5 cm T 4 519,874 45 000 203 394 321
310R9005 TRAVAUX GNT 154 117 920
05011600 MATERIAUX 0/31.5 départ Carrière Divo T 18 131,520 8 500 154 117 920
310R9006 TRAVAUX AUTRES CONCASSES BETON 5 266 370
05020770 GRAV CONCASSES 5/15 CADERAC T 528,715 8 000 4 229 723
05020771 SABLE CONCASSES 0/5 CADERAC ABJ T 296,185 3 500 1 036 648
310R9007 TRAVAUX ACIER 9 621 984
05110300 FIL RECUIT DE LIGATURE KG 531,210 880 467 465
05110500 ACIER HA KG 19 477,700 470 9 154 519
310R9008 TRAVAUX COFFRAGE 1 339 533
06010100 BOIS COFFRAGE M3 8,187 120 000 982 400
06010520 CONTREPLAQUE EP. 18 MM M2 61,667 4 500 277 500
06011500 POINTES KG 79,633 1 000 79 633
310R9009 TRAVAUX PREFABRIQUE 237 342 938
05020150 SABLE NATUREL M3 291,060 8 000 2 328 480
05272920 CANIVEAU BA 50X50X200 ML 3 417,750 23 113 78 994 456
05272941 CANIVEAU BA 60X50X200 ML 1 033,200 26 100 26 966 520
05272970 CAILLEBOTIS BA L(50X50), largeur 74 cm x33x15 U 1 587,000 5 692 9 033 204
05272973 CAILLEBOTIS BA L(60x50) 84x33x15 U 600,000 6 925 4 155
000
05273019 DALOT BA 150x150x20 CADRE FERME 2ML ML 113,400 252 000 28 576
800
052730201 DALOT BA 100x100 CADRE FERME 2ML ML 63,000 183 393 11 553
759
052730203 DALOT BA 80x80 CADRE FERME 2ML ML 222,600 119 312 26 558
851
05273030 TETE DE DALOT 60x60 U 16,867 100 000 1 686
667
05273050 TETE DE DALOT U 4,000 300 000 1 200
000
05290720 BORDURE MONOBLOC A2 CS2 40x17x50 ML 6 422,850 6 584 42 288
044
05290730 BORDURE MONOBLOC T2CS2 ML 484,050 8 266 4 001
157
18201200 MORTIER COULE M3 9,301 0 0
310R9010 TRAVAUX BETON 48 404
050112005 EAU POUR ARROSAGE OUVRAGES m3 18,000 300 5 400
05020100 SABLE NATUREL M3 4,139 8 000 33 113
05020900 EAU POUR BETON M3 23,273 425 9 891
310R9012 TRAVAUX SOUS TRAITANTS 48 179 100
05350321 S TRAITANT PEINTURE ZEBRA M2 647,000 7 500 4 852 500
20200705 SOUS TRAITANT BORDURES T2CS2 ML 6 578,000 4 000 26 312 000
20231010 SOUS TRAITANCE PEINTURE ROUTIERE 15 CM ML 1 720,000 650 1 118 000
20231011 SOUS TRAITANCE PEINTURE ROUTIERE 20 CM ML 6 900,000 900 6 210 000
20231020 SOUS TRAITANCE PEINTURE ROUTIERE 50 CM ML 718,000 2 700 1 938 600
20231040 SOUS TRAITANCE PEINTURE FLECHE DE RABATTEMENT ML 81,000 13 000 1 053 000
20233030 SOUS TRAITANCE PANNEAU STOP TYPE AB4 U 35,000 130 000 4 550 000
20233050 SOUS TRAITANCE PANNEAU LOCALISATION TYPE EB 10/20 U 11,000 195 000 2 145 000
PILOTAGE DU PROJET DE VOIRIE DES VILLES DE TIASSALE ET N’DOUCI

ANNEXE 5
RECAPITULATIF DES RISQUES DU PROJET

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE Felix HOUPHOUËT-BOIGNY


Service pédagogique du Mastère professionnel - MGPC
Tél. : (+225). 07. 87. 52. 99 - Mail : mp-mgpc@inphb.ci / www.inphb.ci
GESTION DES RISQUES DU PROJET

IDENTIFICATION ANALYSE RÉPONSE

Période
n° Titre Catégorie Impact Probabilité Sévérité Activités proposées / effectuées Responsable
cible

RESSOURCES HUMAINES

Recruter du personnel expérimenté et Directeur des travaux ;


Incompétences des Avant et pendant la
1 Qualité 5 1 compétents ayant réalisé des travaux Responsable des
collaborateurs réalisation des travaux
similaires ressources humaines

Assurer un meilleur traitement du


Départ du personnel personnel (prime, promotion, Directeur des travaux ;
Pendant la réalisation
2 (démission, décès, Objectifs 3 3 reconnaissance, activités sociales) ; Responsable des
des travaux
maladie) Mettre en place une bonne politique de ressources humaines
gestion des ressources humaines
Conducteur des travaux ;
Indisponibilité de main Étendre le recrutement du personnel à chefs de chantier ; Avant et pendant la
3 Qualité 4 2
d'œuvre locale qualifiés d'autres localités ; Responsable des réalisation des travaux
ressources humaines
Sensibiliser les travailleurs au respect du
Conducteur des travaux ;
règlement intérieur et des horaires de
Absentéisme du chefs de chantier ; Pendant la réalisation
4 Objectifs 4 3 travail ;
personnel Responsable des des travaux
Prévoir des sanctions en cas d'absence
ressources humaines
non justifiées

Mettre en place un plan d'hygiène et de


sécurité sur le chantier et le faire suivre
par un responsable HSE ; Assurer le
chantier et le personnel, installer une Directeur des Travaux ;
Avant et pendant la
5 Accident de travail Objectifs 5 3 infirmerie de chantier, faire des Responsable QHSE ; chefs
réalisation des travaux
sensibilisations périodiques sur la de chantier;
sécurité au travail ; doter l'ensemble du
personnel d'équipement de protection
individuelle et collective
Organiser des formations sur le droit du
Conflit et grève sur le travail, Négocier en cas de conflit ; Mettre Avant et pendant la
6 Objectifs 4 2 La direction de l'entreprise
chantier en place un comité d'hygiène et de réalisation des travaux
sécurité

ENVIRONNEMENT DU PROJET

Élaborer et suivre les études d'impacts


environnementales et sociales avant la
réalisation des travaux ; Directeur des travaux ;
Opposition ou
Recruter de la main d'œuvre et la Responsable des Avant et pendant
7 interruption des travaux Objectifs 4 3
compétence locale ; ressources humaines ; l’exécution du projet
par les populations
impliquer les autorités locales ; Responsable QHSE
Mettre en place une communication
efficace autour du projet

Informer, impliquer et responsabiliser


Conflits entre les Chef de projet ; maitre Avant et pendant les
8 Objectifs 4 2 tous les acteurs dans la réalisation des
acteurs du projet d'ouvrage travaux d’exécution
travaux ;

Variation climatique
Prendre en compte les variations
impactant le chantier Directeur des travaux ; Avant et pendant les
9 Objectifs 4 4 climatiques dans les études et la
(période de pluie, Responsable planning travaux d’exécution
planification des travaux
intempérie, etc.)

EXECUTION DES TRAVAUX

Veiller à une bonne planification et un


Mauvaise Planification
10 Objectifs 4 2 suivi rigoureux des travaux pour le Chef de Projet Tout au long du projet
du projet
respecter du délai
Dépassement du budget Faire un suivi financier régulier des Chef de projet ; mission de Avant et pendant les
11 Coûts 4 3
du projet travaux ; Prévoir des avenants Contrôle ; chef de projet travaux

Interruption des travaux


pour cas de force Prolongement du délai des travaux ; Pendant l'exécution des
12 Objectifs 4 2 Maitre d'ouvrage ;
majeurs (crise, Révision des coûts travaux
intempéries)

Faire des études d'exécution bien


contrôlés et valider par la mission de
Insuffisance dans les Directeur des travaux, Avant et pendant les
13 Objectifs 3 3 contrôle avant le démarrage du chantier ;
Etudes d'exécution mission de contrôle travaux
consulter des bureaux études de
référence si nécessaire,

Pannes des engins et


Se doter de pièces de rechanges et de Directeur des travaux ; Pendant l'exécution des
14 dans les Industries de Objectifs 3 3
mécaniciens qualifiés responsable mécanique travaux
fabrication

Retard ou Indisponibilité Avoir plusieurs fournisseurs ou carrières ; Direction de l’entreprise ;


Avant et pendant les
15 des matériaux de Objectifs 5 3 passer les commandes dans les délais ; directeur des travaux ;
travaux
construction disposer de stock conducteurs des travaux

Directeur des travaux ;


Mauvaise qualité des Mettre en place un Plan d'Assurance Pendant l'exécution des
16 Qualité 5 2 Responsable qualité ;
travaux Qualité (PAQ) et veiller à son application travaux
Mission de contrôle

Incompétence des sous- Faire suivre les sous-traitants par une Pendant l'exécution des
17 Objectifs 5 2 Directeur des travaux
traitants équipe PFO travaux