Vous êtes sur la page 1sur 3

Qu’est-ce qu’un secret ?

Le secret professionnel, Le secret est une obligation du « dépositaire du


qu’est-ce que c’est ? secret » de ne pas ré
révéler aux tiers ce qui lui a été
confié
confié par « le maî
maître du secret ».

Qu’
Qu’est-
est-ce que le secret
A quoi sert le secret professionnel ?
professionnel ?
Pas de dé
définition dans la loi. „ A proté
protéger l’l’usager, mais aussi l’l’ensemble des
usagers
Il y a secret professionnel dè
dès que :
„ A proté
protéger les professionnels tenus au secret
- la personne dé dépositaire du secret est un
« confident nénécessaire » (et non volontaire) „ A proté
protéger la socié
société dans son ensemble
ET
Le secret professionnel est fondé
fondé sur
- que le secret a été révélé au confident né nécessaire
la pré
préservation d’
d’inté
intérêts gé
généraux,
dans l’l’exercice et en raison de l’état
’état ou de la
qui dé
dépassent les inté
intérêts individuels
profession du confident.

Quelles sont les normes qui


garantissent le secret ? Article 458 CP
Les mé
médecins, chirurgiens, officiers de santé
santé, pharmaciens,
„ Principes éthiques et rè
règles morales sages-
sages-femmes et toutes autres personnes dé dépositaires, par
„ Règles dé
déontologiques état ou par profession, des secrets qu’ qu’on leur confie, qui,
„ Dispositions juridiques hors le cas oùoù ils sont appelé
appelés à rendre té témoignage en
justice et celui où
où la loi les oblige à faire connaî
connaître ces
- Article 458 CP secrets, les auront ré
révélés, seront punis d’d’un
- Articles 36 aliné
alinéa 2 et 50 de la loi du 8 juillet emprisonnement de huit jours à six mois et d’ d’une amende
1976 organique des CPAS de cent francs à cinq cents francs.

1
Article 36 aliné
Qui est tenu au secret professionnel ?
„ alinéa 2 LO :
Les membres du conseil de l’l’action sociale ainsi que toute „ Les mandataires CPAS
autre personne qui, en vertu de la loi, assiste aux
„ L’ensemble du personnel
réunions du conseil, du bureau et des comité
comités spé
spéciaux,
sont tenus au secret.
Pas lié
lié à une fonction en particulier
„ Article 50 LO : Pas lié
lié à un diplôme
Les dispositions de l’l’article 36 aliné
alinéa 2 sont également Pas lié
lié au fait d’
d’assister ou non aux ré
réunions
applicables aux membres du personnel du CPAS. de tel ou tel organe

Quelles informations ? Quand y a-t-il violation du SP ?


3 conditions :
„ Les infos reç
reçues ou constaté
constatées durant l’l’exercice 1°) Le dé
dépositaire du secret doit être tenu au SP
de la profession ou du mandat 2°) Le fait ré
révélé doit avoir été recueilli dans
„ Tous les éléments confié
confiés et/ou constaté
constatés l’exercice de la profession ou du mandat
„ Même des faits ayant un certain caractè
caractère public 3°) Le dé
dépositaire du secret doit avoir rérévélé le fait
„ Les documents portant sur des informations en question
couvertes par le secret
Il y a violation du SP même si pas d’
d’intention de nuire !

Quelles sont les consé


conséquences de la
Quelles sont les exceptions ?
violation du SP ?
„ Le té
témoignage en justice
„ Responsabilité
Responsabilité pénale
„ Les cas où
où la loi oblige à faire connaî
connaître le secret
„ Responsabilité
Responsabilité civile „ L’état
’état de né
nécessité
cessité
- cause de justification
„Responsabilité
Responsabilité disciplinaire - faculté
faculté de parler
Article 22 Loi CPAS : né
négligence grave - menace d’d’un danger imminent (futur), grave et certain
- péril peut être évité
vité par la violation du secret
„ Sanctions de procé
procédure - autres possibilité
possibilités doivent avoir été envisagé
envisagées

2
Qu’
Qu’est-
est-ce que le secret « partagé
partagé » ? Conclusions
1°) N’
N’existe qu’
qu’entre personnes tenues au secret „ Si le secret professionnel n’
n’existait pas, les CPAS
ne seraient pas en mesure de remplir leurs
2°) Ne se conç
conçoit qu’
qu’entre personnes qui exercent missions.
des fonctions avec des finalité
finalités identiques Ne pas banaliser les échanges d’
„ d’infos et
3°) Partage uniquement d’ continuer à se poser des questions !
d’infos né
nécessaires et utiles
et toujours dans l’l’inté
intérêt de la personne „ Se sentir concerné
concerné !

4°) Information et accord de la personne !