Vous êtes sur la page 1sur 23

Gastro

en
poche
1 RGO
-brulures épigastriques à irradiation ascendante + pyrosis +
toux nocturne (décubitus) + signe de Lacet (déclenchée par la
flexion vers l'avant et disparaît lorsqu il se redresse)
- endoscopie si signes d alarme : AEG+dys/odynophagie +
hémorragie donc aussi anémie
-TRT : alginate/anti sécrétoire Ranitidine (anti H2) /anti acide/
IPP+ prokinétiques +perte de poids et mesures posturales
(pas d intervention chirugicales pr les formes simples)
2 troubles moteurs de l œsophage
Maitres symptômes:dysphagie paradoxale (pr les liquides)+
douleurs thoraciques pseudo angineuses.
Examen de référence : MANOMETRIE
Examen de premiere intetion :FIBROSCOPIE pr éliminer une
affection organique (f TD matkochouch 3la manometrie ida
galolkom lawla)
-Achalasie (cardiospasme) : Tonus de repos du SIO
(épaississement musculaire) augmenté +absence de sa
relaxation ou relaxation incomplète lors des déglutitions
+absence de péristaltisme du corps de l’œsophage
-paraclinique :
* manometrie =specifique
*endoscopie :signe de ressaut + cardia en rosette
*TTX : Absence de poche à air gastrique (golna tonus de repos
augmenté donc mayedkholhach lhwa) +Elargissement du
médiastin para-cardial droit +Niveau hydro-aérique
médiastinal (stase) +Complications broncho-pulmonaires
*transit baryté : aspect en radis/en chaussette
-cplc : œsophagite + diverticules au dessous +fistule
œsophagien +greffe néoplasique
TRT : dérivés nitres / Inhibiteurs calciques +Dilatation
pneumatique+ injection botulique+ cardio-myotomie extra-
muqueuse de HELLER
-maladie des spasmes diffus :
*œsophage distal+++
*douleurs thoraciques pseudo-angineuse+++
*Pas de régurgitations de décubitus ou AEG =/= l`achalasie.
* TTX : aspect en pile d’assiettes.
3 lésions caustiques
-Peut causer une sténose oesophagienne : ‫ أسد‬ASAD
+Amaigrissement +Signe de déshydratation +Anémie+
Dysphagie d’évolution croissante .
-grave si : hematemese+ état de choc +hypothermie+
detresse respiratoire (hypoxie + acidose metaboloque) + trbl
de l hemostase+ pneumomédiastin ou pneumoperitoine a la
radio (dysphagie mchi grave matkochouch)

4 cancer de l œsophage
-homme+++
- carcinome épidermoide +++ (adenocar wla matkochouch)
-Complications : dysphagiele maitre symptome (RGO
matkochouch)+ dysphonie+pneumomédiastin (b sabat une
rupture oesophagienne matkochouch ida galo b sabat
saignement)+hematemese +cplc pulmonaire (carcinose
pleurale =stade évolué = mauvais pronostic )
-para clinique : endoscopie oesophagienne+bronchique +
examen ORL (matensouch golna y9ad ydir dysphonie)+ TOGD
(si stenose) +TDM (bilan d extension) echoendoscopie (bilan
d’extension loco-régional+ADP+les récidives)

5 endoscopie digestive
- FOGD :
*indications en urgence 2 :hemorragie digestive haute +
ingestion de produit caustique
*CI: etat de choc + IDM récent + insuffisance
cardiaque/respiratoire severe + trbl de conscience (malade
non intubé) + perforation +estomac plein (risque de
pneumopathie d inhalation)
NB : age avancé n’est pas une CI ;et les trbl de l hemostase CI
juste la biopsie
*complications : pneumonie d inhalation+ trbl du rythme+
perforation si sténose+ incarcération dans une hernie+
infections
-CPRE : examen invasif à la salle de radiologie à visée
diagnostique (3awdatha Bili-IRM) et therapeutique par
repérage de la papille(bors interne de D2) avec
duodenoscope a vision latérale(axiale maychouch lpapille) si
obstacle VBP
*cpc principale : pancréatite aigue (mais aussi angiocholite+
hémorragie+ perforation)
6 maladie ulcéreuse
-facteurs de défense : bicarbonates + renouvellement
cellulaire+ mucus +le flux sanguin pariétal+prostaglandines
- facteurs de risque : HCL +HP (bactérie Gram négatif à forte
activité ureasique) +AINS+ ischémie+ hypoxie+ tabac et
alcool
-ulcere duodenale pas de risque de dégénérescence en
cancer(gastrique oui=biopsie) mais sa perforation si elle
depasse 24h = le traitement est chirurgical
-complications : perforation (pneumoperitoine mais
inconstant)+péritonite= contracture+dlr au Douglas
- Dg diff :tumeur + dlr (hépatique/pancréatique) + angor +
dyspepsie
- TRT : amoxicilline/clarithromycine/metronidazole/IPP
7 diarrhées chroniques
- SANS MALABSORPTION 4 mécanismes :Motrice+Sécrétoire+
Osmotique+ Exsudative
-Diarrhées greliques = selles abondantes + graisseuses fétides
+ dlr diffuses ou péri ombilicales +malabsorption+
retentissement sur EG
-Diarrhées coliques = selles peu abondantes mais fréquentes+
glairosanglante + douleurs cadre colique +/- retentissement
sur EG
-Test D-xylose = atteinte duodéno-jejunale
-élastase fécale: bas= insuffisance pancréatique exocrine.
-Clairance de l’alpha-1- antitrypsine: entéropathies
exsudatives.
-Dg diff : fausse diarrhée du constipé +incontinence anale+
syndrome rectal
8 tumeurs du grele
- facteurs favorisants : carcinogènes biliaire + flore
bactérienne plus abondante +Crohn + Coeliaque+ sprue
réfractaire+ dermatite herpétiforme+poivre rouge
+enteroglucagon
- facteurs diminuants : enzymes + transit rapide
-lymphome du grele : yenglab : grele inversé + dilatation d
une anse (épaisse et peu rehaussé) + il existe des formes
infiltrantes et ectasiantes
● 9 RCH
-rectorragies+++
-age bas = gravité plus
- atteinte rectale + colique (grelique/anale/périnée/tout le
tube digestif… matkochouch)
- des manifestations extra intestinales (occulaires/osseuses/
hépatiques/ anémie / erytheme noueux…)
- continue :PAS d espace de muqueuse saine (hadik fel Crohn)
- inflammation superficielle (uniquement la muqueuse et la
partie superficielle de la sous muqueuse)
-cplc :mégacolon toxique/perforation/hemorragie ou
thrombose/ transformation maligne possible
-NB :fel RCH true love‫ الحبـ الحقيقيـ‬à apprendre
10 cancer gastrique
-HP+++
- adénocarcinome 90% (=/= œsophage : carcinome
épidermoide )
- Lésions précancéreuses :Gastrite et métaplasie intestinale
(HP)+Maladie de Biermer /de Ménétrier +Gastrectomie
partielle +Ulcère gastrique (duodénal matkochouch) +
Polypes gastriques adénomateux (TBC gastrique
matkochouch)
- curage gg obligatoire lors de la gastrectomie
-TRT endoscopique(Tumeurs superficielles)
- Une chimiothérapie pré-opératoire stade supérieur à I
toujours matkochouch)
- lymphome gastrique :
* hepatite B-C + EBV + Campylobacter jejuni
* lymphome B a petites C du MALT est le lymphome le plus
fréquent+++ (bas grade indolent)
- GIST : cellule de CAJAL
11 lymphome
-homme 2 fois plus
- est non hodgkinien +gastrique+++ +LB 90%
- étiologie : gastrite à HP+ dermatite herpetiforme (kima
golna tumeur du grele) + coeliaque (tani=tumeur du grele) +
infection : HVC = lymphome de bas grade / HIV/EBV
- Classification d’Ann-Arbor +++:
1- organe digestif sans atteinte gg
2 organe digestif+gg sans atteine extra abdominale
3 organe digestif + gg de part et d autre du diaphragme
4 atteinte extra gg
-maladie des chained lourdes:
* role du Compylobacter jéjuni
* proliferation de lymphocyte B de l intestin grele
(malabsorption)
*3 stades (peuvent au meme temps) : A faible malignité /B
dystrophiques/ C forte malignité
* TRT symptomatique / ATB/ chimio (pas tjr)
12 cancer colo rectal
- colon gauche+++ srtt le sigmoide
-Facteurs de risque : PAF+Syndrome de Lynch+
Cholécystectomie+ Les nitrites + obésité (cholesterol) +
hyperinsulinisme +carbone +Alcool, tabac
- Pathologies coliques favorisantes : adénome+ RCH+ Crohn+
Anastomose uretéro-sigmoïdienne.
-Facteurs protecteurs : Fibres alimentaires et huile d'olive
Calcium, vitamines ( A ,E ,D++) Antioxydants +Aspirine et AINS
13 Crohn
- iléo coecale Dg diff : TBC intestinale+ lymphome

14 examen proctologique
Etiologie de la douleur ano-rectale :‫ فتيت‬FTIT : Fissure
(déclenchée par la selle) + Tumeur + Infection +Thrombose
hémorroidaire(Permanente, indépendante de la selle)
(Marisque matkochouch)
15 cancer de l anus
-épidermoide+++
- virus HPV (IST)
- -Peut donner des condylomes
- Formes : bourgeonnantes+ ulcérées+ infiltrantes
16 occlusions intestinales
-basses : douleur et arret du transit précoce +vomissements
tardifs + meteorisme important+ niveaux hydro aériques peu
nombreuses peripheriques plus hautes que larges
-hautes le contraire
- strangulation = cicatrice(bride)
-strangulation + occlusion mécanique=pronostic vital en jeu
17 appendicite
-homme+++
-l’urgence la plus fréquente en chirurgie digestive.
-touche toutes les tranches d’âge.
- Peut se révéler par un syndrome occlusif.
- psoitis = fléxion douloureuse irréductible de la cuisse sur le
bassin lors des appendicites rétro coecale qui comprime le
nerf crural.
18 anapath du foie
-stéatose hépatique : dhan= MAKDonald Malabsorption
+Alcool + Kwashiorkor + Diabete
19 diverticulose colique
-plus de 50ans (rare avant 40 ans)+pays d occident+ régime
pauvre en fibre
-sigmoide+++
-Sigmoidite aigue(QCM++)=appendicite à gauche :dlr fosse
iliaque gauche+/-hypogastre + trouble du transit + fievre (38-
38.5) + CRP elevé
-complications : infection(abcès) + fistules+ hémorragie+
sténose(occlusion)+ péritonite généralisée
-TRT médical sinon chirurgical (intervention de Hartmann, ou
résection anastomose protégée)
20 parasitoses digestives
-amibiase : due a entamoeba histolytica (protozoaire) +
sydrome dysenterique + atteinte possible du foie + TRT :
metronidazole 1.5g/j pdt 10j
-oxyurose : enfant+++ ubiquitaire strictement humaine
+prurit anal ou vulvaire + TRT : flubendazole+++
21 polyposes
-adénome :
*la tumeur recto colique la plus fréquente
* augmente avec l age
* donne un saignement occulte
*benins 80% mais peut degenerer en cancer = surveillance
systematique apres polypectomie
*villeuse /tubuleuse la plus frequent +++/ tubulo- villeuse
-PAF : Polypose héréditaire la plus fréquente à transmission
autosomique dominante et en absence de TRT :
transformation maligne

- polypose juvénile = polypose hamartomateuse hériditaire


du sujet jeune+colon+++ + risque de dégenerescence maligne
- PEUTZ JEGERS= Polypose hamartomateuse autosomique
dominante + une lentiginose péri orificielle
- polype péduculé de 1cm = exérèse à l’anse diathermique+
coloscopie totale
22 manifestations digestives du sida
-elle sont frequentes srtt l oesophage +++
- la condidose oesophagienne est la principale infection
digestive opportuniste souvent associé à une atteinte
buccale +plaques de fausses membranes blanchâtres +TRT :
fluconazole (L’endoscopie de contrôle NON systématique)
-oesophagite herpetique : ulcérations superficielles srtt du
bas œsophage
- TRT des ulcérations oesophagiques = corticoides (ATB wla
matkochouch)
-atteintes proctologiques : ulcerations herpetiques +
condylomes +tumeurs (lymophome non hodgkinien +cancer
epidermoide+Kaposi)
- CMV : prcq tout l appareil digestif :œsophage -colon -grele
-foie -rectum…
23 pathologie digestive vasculaire
-vascularisation terminale = risque d ischemie srtt la
muqueuse
- par 3 arteres : artere mesenterique sup+inf+tronc coeliaque
- arcade de Riolan (qui relie mesenterique sup+mesenterique
inf) a 2 points faibles : point de Griffiths (en regard de l’angle
gauche)+ point de Sudeck (entre le sigmoïde et le
haut rectum)
-Les points faibles des réseaux vasculaires colorectaux (angle
gauche, jonction rectosigmoïdienne) rendent compte de la
localisation privilégiée des colites ischémiques.
- étiologie : non occlusive ou occlusive ( artérielle :
thromobose ou embolie + veineuse thrombose seulement)
24 intestin irritable
- Rome IV : dlr au moins 3 jours (chronique) dans les 3 mois+
améliorationavec la défécation+ modification de la
fréquence/ aspect des selles
- Examens complementaires obligatoires en cas de :sujet âgé
plus de 50 ans diarrhée chronique + hémorragie
(rectorragies) + amaigrissement+ fievre+ syptomes nocturnes
25 exploration fonctionnelle hepatique
-FAUVERT explore : la cytolyse+ la fonction excrétrice du foie
(cholestase) + l inflammation + l insuffisance hepato cellulaire
-cytolyse : Transaminases (enz cellulaires) + LDH+ fer, Vit B12
-cholestase : bilirubine+lipides+PAL+ γGT
-insuffisance hepato cellulaire : abaissement des facteurs de
la coagulation (TP++)+ albuminémie+ cholestérol estérifié
26 hemorroides
-phlebotoniques : effet sur les prostaglandines et la
perméabilité vasculaire +Antiagrégant +protecteur (anti
infectieux matkochouch)
-TRT chirurgical 10-15% *indication : prolapsus irreductible
*contre indications : ay RASI : RCH + Ano-rectite post
radiotherapie + Suppurations + Incontinence
27 fissure anal
-dlr intense déclenchée par la selle + dispariat pdt qlq min et
réaparrait pdt qlq heures +hypertonie (contracture)
sphinctérienne (atonie matkochouch)
28 hépatites virales
*alphabétiques et non alphabétiques
-A pas de passage a la chronicité
-B passage a la chronicité dans 10%
-C la forme fulminante est rare
-D qu’en presence du virus B
-E peut passer a la chronicité chez l immundéprimé
*hépatites virales aigues inf à 6mois + ponction inutile + virus
C asympto glement (mais PAS de vaccin)
29 cirrhose
-HPMG à bord inf tranchant + SPMG + dilatation du tronc
porte
- foie dysmorphique atrophique (hypertrophique matkochou)
nodulaire
-Microscopie : Fibrose+Nodules de régénération+infiltrat
inflammatoire +nécrose
- la cirrhose compensée peut : découverte fortuite / se
compliquer d’un CHC
- Cirrhose décompensée( forme compliquée) :Ascite+Ictère+
Hypertension portale +Encéphalopathie hépatique+
Carcinome hépatocellulaire
-encephaopthie hepatique = a cause de diutétiques ou
hemorragie digestive (multifactoriel)+se manifeste par un
asterixis (stade precoce)
-ascite :jaune citrin+ pauvre en protides (< 25mg/ l)+
PN< 250/mm3
-étiologies :hépatite B/C +cirrhose biliaire primitive (auto-
immune)+ CSP+ surchage (cuivre =Wilson/fer
=hémochromatose)

a retenir
30 tumeurs du foie
- benigne = femme+++ de découverte radiologique + sur foie
sain + complications tres rares
-adenome : tumeur benigne fréquente chez la femme
souvent asymptomatique mais degenerescence cancereuse
possible
- angiome : tumeur vasculaire la plus fréquente des tumeurs
bénignes (femme++) formée d’espaces vasculaires caverneux
ou capillaires de qlq mm ou cm Ne degenere jamais
- métastases : les plus fréquentes des tumeurs malignes du
foie +l origine : un cancer gastro-intestinale+++ +necessite
parfois un recours d’immunohistochimie
- CHC : le plus frquent + si absence de cirrhose = biopsie+++
+Dg souvent par les non invasifs :
*biologie (alpha FP 80% élevé+ cholestase)
*radio (scanner IRM :examens de reference ) :
Nodule hypervascularisé au temps artériel précoce (wash-in),
avec lavage (wash-out : hypodensité à la phase portale)
31 lithiase biliaire
- srtt migration de la vesicule biliaire +++
-examen de reference : Bili-IRM (echographie des signes
indirectes matkouchouch)
- TRT chirurgical : Exctraction des calculs/cholécystectomie/
cholédocotomie(voie biliaire principale) / Assurer le bon
écoulement (cholécystectomie seule matkochouch)

32 complications lithiase biliaire


-echo de l angiocholite (ictere oui) : peut visulaliser de calculs
de la vesicule biliare mais non pas des voies biliaires (juste
une dilatation = sensibilité 30%)
- TRT angiocholite :ATB+Drainage biliaire en urgence par
CPRE+ Cholécystectomie
-echo de la cholécystite(ictere non)  sensibilité 99% : Murphy
échographique + Epaississement de la paroi vésiculaire
(Aspect feuilleté )> 3- 4 mm+++ +le calcul (hyperéchogène
avec cône d’ombre) +Parfois diamètre transversal > 4cm++.
-Dg differentiel de la cholécystite: L’appendicite aigue sous-
hépatique + L’ulcère perforé (pneumopéritoine) +La
pancréatite aigue + La pyélonéphrite droite + Une
pneumopathie de la base droite +L’abcès du foie
33 cancer vesicule biliaire
-femme +++ Le plus fréquent des cancers biliaires
- TNM :
T1a envahissant la muqueuse /T1b la couche musculeuse
T2 le tissu conjonctif péri-musculaire.
T3 Tumeur perforant la séreuse et/ou envahissant
directement le foie( inf 2 cm) et/ou un autre organe
T4 Tumeur la veine porte ou l’artère hépatique, ou
envahissant au moins 2 organes extra-hépatique ;foie sup 2
cm.
34 cancer des voies biliaires
- < 3 % des cancers digestifs
- cholangiocarcinomme homme+++ = 1/ 3 des cancers des
voies biliaires
Classification de Bismuth : 1 = respecte la convergence
2 = interrompe la convergence
3 = interrompe la convergence secondaire ( D, G )
4 = interrompe les 2 convergences secondaires
35 cancer du pancreas
Cancer de la tete= loi de Courvoisier-Terrier (ictere generalisé
+ grosse vesicule palpable) + prurit(avant l ictere) +
amaigrissement + sans rémission +apyrétique+ indolore si
dlr : envahissement des nerfs splanchniques
36 pancreatite chronique
-douleur épigastrique a irradiation dorsale transfixiante calmé
par l antéflexion
-étiologies : hériditaire+hyperparathyroidie+
hyperparathyroidie+alcool (lithiase biliaire non = aigu)
- glement lipasémie et amylasémie normales (élevé fel aigu)
37 imagerie du système digestif
-Crohn :
*anomalies pariétales :hypersignal T2 pariétal (T1
matkochouch)+ulcérations profondes (superficielle
matkochouch)+‫= الدم أحمر‬RED : Rehaussement +
Epaississement +Dilatation pré stenosique
* anomalies extra pariétales : collections abcédées +
+hypervascularisation du mésentère (hypomatkochouch)
+ ‫كرموس‬FIGS Fistule+Inflammation + Gg mesenterique
+Sclerolipomatose

-compression extrinsèque : contours nets et réguliers+ angle


de raccordement obtus (pente douce) + absence d’anomalie
du reliefs muqueux
- ulcere gastrique : Une niche aux contours réguliers avec
plis gastriques fins réguliers et centripètes
-ASP : effacement des bords de psoas = hematome retro
peritoneale
38 abcès hépatiques
-glement PAS d ictere (inconstant matkochouhch) et presence
d association fièvre en clocher + HPMG
douloureuse+AEG+possibles signes respiratoires
-biologie : Hyperleucocytose (PNN++)+ Cytolyse jusqu’à 10N
(ALAT++)+ Cholestase 2N( PAL++)+ Hyperbilirubinémie conj
-abcès amiben = abces unique du foie droit chez un homme
jeune+ diarrhée+ voyage tropical
-abcès à pyogenes (BGN++) : Age > 50ans+ Diabète+
Hyperbilirubinémie+ Pathologie associée
39 kyste hydatique
- non compliqué : asymptomatique ou pesanteur de l’HCD
- Classification de Gharbi :
*Type I: collection liquidienne pure
*Type II: collection liquidienne à paroi dédoublée (membrane
flottante)
*Type III: collection liquidienne cloisonnée (nid d’abeille)
*Type IV: formation hétérogène (pseudo tumorale)
*Type V: formation dense calcifiée
-Prévention+++
-TRT : médical+percutané(PAIR) +chirurgical(mais tjr risque de
recidive) sauf stade 5 de Gherbi pas de TRT (momifié)
-PAIR (ponction aspiration injection ré aspiration) a qlq
indications (tous matkochouch) : KH accessibles < 10cm +loin
des gros vaisseaux, voies biliaires+ Uni vésiculaires ( type I,II)
40 contusions abdominales
-=traumatismes « fermés », sans rupture de la continuité
pariétale
- Rate+++
- ASP : pneumopéritoine+ trait de fracture +grisaille diffuse
- echo systematique : épanchement intra-péritonéal(ou
pleural)+ organes pleins + un hématome rétro-péritonéal.
41 hernies
-hernie étranglée (compliquée) =douleureuse + irréductible
(materja3ch blasatha) + non expulsive à la toux +
vomissements
42 TBC intestinale
-iléo-cæcale+++ 2RHZ/4RH
- srtt primitive survient chez un sujet indemne de lésions TBC
(hematogene la plus frequente wla matkochouch)
43 TBC peritoneale
-ascite exudative +ADA sup a 30 +protides sup a 25
44 pancreatite aigue
- hyper : lipasémie /glycémie / CRP + hypo : calcémie *origine
biliaire= élevation des transaminases
- TDM sans injection 72H après les signes et l elevation de la
lipasémie
45 peritonite aigue
- inflammation aigue du péritoine viscéral et pariétal=
urgence médico-chirurgicale
- contracture abdominale +++
-generalement polymicrobienne
- TDM+++
- collection dans les zones déclives
- etiologies : chimique + septique + perforation d un organe
creux
- ponction lavage : inj sous – ombilicale de serum physio puis
recueilli qlq minutes : rouge =hémopéritoine / blanche n
élimine pas lésion d organe creux
46 HTP
-Varices +Gastropathie congestive+ Circulation collatérale
abdominale + Splénomégalie+ Volume non corrélé au degré d
HTP
-cplc : Ascite+ Hémorragie digestive +Encéphalopathie
hépatique
47 malabsorption
= stéatorrhée supérieur à 14g/24H
- d origine pré -entérocytaire : pullulation microbienne
intraluminale(Diverticulose+ Gastrectomie+zollinger Ellison
Crohn iléale RCH matkochouch) + parasitoses + insuffisance
pancréatique exocrine
- d origine post Enterocytaire (mauvais drainage lymphatico-
veineux) : cirrhose + Pancréatite chronique +ADP + fibrose
- d origine Enterocytaire : maladie coeliaque + maladie de
whippel + lymphome

*maladie coeliaque : AC anti transglutaminases+anti


nucléaires +anti endomysium
48 complications de l ulcere
-sténose : lawla sténose fonctionnel (œdème+ spasme) = TRT
médical mba3d 3aaaad organique : fibreuse, cicatricielle =
chirurgie. (la sténose et d emblée organique fibreuse
cicatricielle =FAUX matkochouch)
- hemorragie : criteres d EDELMAN de gravité :
*Pouls > 120 + TA < 80
*GR < 2.5 M
* Transfusion > 1.5 l de sang/j

(les chiffres a retenir)

Vous aimerez peut-être aussi