Vous êtes sur la page 1sur 43

23

Planification d’un atelier de bricolage

Nom de l’étudiant responsable : Ervé Atonleu

Titre de l’atelier Bricolage d’ananas

no. 1 
Matériel : 1) Un ananas imprimé sur une feuille blanche pour chaque enfant
2) Une paire de ciseaux pour chaque enfant
3) Un tube de colle en bâton pour chaque enfant
4) Un tube de colle liquide pour chaque enfant
5) Un paquet de crayons-feutre pour chaque enfant
6) Un paquet crayons de couleur en bois pour chaque enfant
7) Un petit pot rempli de perles pour chaque enfant
8) Une pile de papiers de construction
9) Un sac rempli de petits yeux en plastique de bricolage
10) Une feuille papier de soie verte pour chaque enfant
11) Une photo du bricolage attendu imprimée en gros pour chaque enfant
12) Une fiche d’accompagnement pour chaque enfant 24
13) Une fiche d’autoévaluation pour chaque enfant
Coin où se déroule Coin d’écriture
l’atelier :
2

L’élève sera capable d’utiliser adéquatement les outils mis à sa disposition pour bricoler en exerçant sa motricité fine et
Intention
en expérimentant l’organisation spatiale.
pédagogique : 

Compétence Compétence 1 : Accroître son développement physique et moteur (Programme-cycle à l’éducation préscolaire, p. 17)
principale

Composante(s)  Exercer sa motricité fine (Programme-cycle à l’éducation préscolaire, p.17)


touchée(s) (2 max)  Expérimenter l’organisation spatiale (Programme-cycle à l’éducation préscolaire, p. 17)
En sous-groupes de quatre, les élèves vont réaliser l’activité portant sur le bricolage d’un ananas. Ils réaliseront leur
Description de
projet artistique en suivant les étapes de la fiche d’accompagnement. Les activités de mon atelier s’articulent ainsi :
l’atelier :

Préparation :
 Déposer le matériel nécessaire sur la table de chaque enfant

Déroulement :
Étape 1 : L’élève apprend à utiliser adéquatement des ciseaux, de la colle en bâton et du carton de construction :
 Découper le contour de l’ananas.
 Coller l’ananas sur une feuille de carton de construction avec la colle en bâton.
25
Étape 2 : L’élève apprend à utiliser adéquatement des crayons-feutres ou des crayons de couleur en bois :
 Passer par-dessus les lignes de l’ananas avec un crayon vert.

Étape 3 : L’élève apprend à utiliser des crayons-feutres ou des crayons de couleur en bois :
 Colorier l’intérieur des écailles de l’ananas avec un crayon jaune
3

Étape 4 : L’élève apprend à utiliser adéquatement de la colle en bâton :


 Coller les yeux en plastique au centre de la partie ovale de l’ananas avec la colle en bâton.

Étape 5 : L’élève apprend à utiliser adéquatement des crayons-feutres ou des crayons de couleur en bois :
 Dessiner les lunettes géantes et un grand sourire.

Étape 6 : L’élève apprend à utiliser adéquatement de la colle liquide, des crayons-feutres ou des crayons de couleur en
bois :
 Coller des perles avec de la colle liquide pour faire les bras et les jambes.
 Dessiner les mains et les orteils.

Étape 7 : L’élève apprend à utiliser adéquatement de la colle liquide et du papier de soi.
 Faire la couronne de l’ananas en papier mâché avec le papier de soi vert.

Étape 8 : L’élève apprend à bien ranger son matériel.


 L’enseignante va demander aux élèves de ranger le matériel.
 Les élèves laissent leurs œuvres sur la table pour que l’enseignante les ramasse et les mettent sur son bureau afin
de les faire sécher toute la nuit. (Elle va les évaluer quand les élèves seront partis chez eux et le lendemain,
quand elles seront sèches, elle va les accrocher sur le mur dans le corridor proche de sa porte pour que tout le
monde dans l’école admire leurs œuvres avant qu’elle les envoie à la maison.)
 Les élèves se mettent ensemble pour aller chercher la boîte des bâtons de colle, celle des crayons-feutres, celle
26

des crayons de bois, celle des ciseaux et celle de la colle liquide. Ils les mettent au milieu de la table et ils
rangent tous les outils dans les boîtes. (L’enseignante surveille attentivement le rangement des ciseaux pour
s’assurer que les élèves les manipulent de façon sécuritaire.)
 Les élèves vont ranger les boîtes où elles sont placées d’habitude.
 Les élèves vont jeter les retailles au recyclage.
 L’enseignante va superviser le lavage des mains au lavabo pour éviter le gaspillage de savon, de papier brun, les
dégâts et les conflits (s’assurer qu’un élève à la fois utilise le lavabo sans se bousculer).

27

Annexe 

MODÈLE D’ANANAS À REPRODUIRE


5

28

FICHE D’ACCOMPAGNEMENT

Modèle d’ananas à reproduire sur le papier de construction.


6

Étape 1 : Découper le contour de l’ananas et coller l’ananas sur une feuille de carton de construction avec la colle en bâton.

29

Étape 2 : Passer par-dessus les lignes de l’ananas avec un crayon vert.
7

Étape 3 : Colorier l’intérieur des écailles de l’ananas avec un crayon jaune.

Étape 4 : Coller les yeux en plastique au centre de la partie ovale de l’ananas avec la colle en bâton.

Étape 5 : Dessiner les lunettes géantes et un grand sourire.

30

Étape 6 : Coller des perles avec de la colle liquide pour faire les bras et les jambes, puis dessiner les mains et les orteils.
8

Étape 7 : Faire la couronne de l’ananas en papier mâché avec le papier de soi vert.

Étape 8 : Ranger le matériel.

31

FICHE D’AUTOÉVALUATION
9

Je coche :
Questions 1 = Triste 2 = Normal 3 = Content
Est-ce que j’ai réussi
mon travail ?

Est-ce que j’ai aimé


l’activité ?
10
32

Est-ce que j’ai


respecté les
consignes ?

Est-ce que j’ai été


persévérant ?

Est-ce que j’ai utilisé


tous les outils ?
33
11

Est-ce que j’ai rangé


le matériel ?

Canevas de planification pour les ateliers


34
12

Nom de l’étudiant responsable : Zouaoui Mouna

Titre de l’atelier À quoi ressemble mon intérieur ? (le fruit et sa partie coupée)

no. 2 
Matériel :  Une fiche d’activité
 Une feuille contenant des fruits coupés à découper
 La fiche d’accompagnement
 Une grille d’autoévaluation
 Une paire de ciseaux à pointes arrondies pour chaque élève
 Un tube de colle en bâton pour chaque élève
 Un crayon à la mine et une efface pour chaque élève
 Un cahier pour chaque élève
Coin où se déroule Coin des sciences et technologies
l’atelier :

Intention 35
L’élève doit être capable de manifester de la curiosité à l’égard de l’observation de phénomènes naturels en observant
pédagogique :  l’intérieur de différents fruits et en utilisant son imagination pour faire des associations.
Compétence Découvrir le monde qui l’entoure (Programme-cycle à l’éducation préscolaire, p.47)
principale

Composante(s)  S’initier à des nouvelles connaissances reliées à des domaines d’apprentissage : science et technologie
13

touchée(s) (2 max) (Programme-cycle à l’éducation préscolaire, p.47)


 Activer son imagination (Programme-cycle à l’éducation préscolaire, p.47)
Description de Préparation
l’atelier :
L’enseignante place les fiches 1, les fiches 2, les fiches d’accompagnement et les grilles d’autoévaluation sur la table du
coin science. Chaque enfant trouvera ses feuilles comportant son nom à la place qui lui sera assignée.

Déroulement

L’activité se réalise en quatre étapes.

 L’étape 1 :

Les élèves découpent toutes leurs images. Ceux qui ont fini en premier aident ceux pour qui ça prend plus de temps. Ils
jettent leurs retailles de papier au fur et à mesure qu’ils ont fini de découper.

 L’étape 2 :

Les élèves prennent les petits papiers de tout le monde. Ils les mélangent tous ensemble en les tournant à l’envers et ils
jouent au jeu des contraires en grande équipe avec tous leurs petits papiers. Ils doivent associer les images des fruits non
coupés avec leur contraire qui sont les images des mêmes fruits coupés en retournant deux papiers chacun leur tour pour
essayer de faire des associations et en les remettant à l’envers si on ne peut pas les associer jusqu’à ce qu’ils aient réussi
à trouver toutes les images qui s’associent avec leur mémoire (un fruit non coupé avec le même fruit coupé).

 L’étape 3 :
36

14

Les élèves se séparent équitablement les images des fruits coupés et les images des fruits non coupés. Ils associent les
images des fruits non coupés aux images des mêmes fruits coupés individuellement et ils les collent chacun dans leur
propre cahier.

 L’étape 4 :

Quand ils ont fini cette association et ce collage individuel, ils écrivent le nom des fruits au-dessus des images des fruits
coupés en copiant le nom du fruit non coupé qui y est associé sur l’image d’à côté en attendant que l’enseignante dise
que l’atelier est terminé.

Rangement

Lorsque l’enseignante dit que l’atelier est terminé, les élèves remplissent leur grille d’autoévaluation. Il met sa grille
d’autoévaluation, sa fiche d’accompagnement et son cahier en pile sur la table pour que l’enseignante vienne tout
ramasser. Les enfants rangent les crayons et les effaces où on les range d’habitude et ils vérifient s’il reste encore des
retailles à jeter à la poubelle pour que le coin de sciences et technologies soit propre. Une fois que c’est fait, ils vont au
coin de rassemblement et attendent silencieusement les prochaines consignes.
37

Annexe

FICHE 1
15

--------------
Un melon d’eau Une poire
-------------- - - - - - - - - - - - - -38
-
-------------- -

Des cerises Un kiwi

Une nectarine Un ananas


16

39

FICHE 2 

--------------
-------------- --------------
40
-------------- -
17

41

FICHE D’ACCOMPAGNEMENT

Étape 1 

Je découpe toutes mes images.


Étape 2

Je joue au jeu des contraires avec les images de tout le monde.


Étape 3
18

Tout le monde se sépare les images de fruits coupés et non coupés et les colle en les associant dans leur cahier.

42

Étape 4

J’écris le nom des fruits coupés en copiant les noms qui sont écrits au-dessus des images des fruits non coupés.
19

Je ramasse les déchets.

Je range mon matériel dans ma boîte de rangement.


43

GRILLE D’AUTOÉVALUATION

J’entoure :

J’ai bien réfléchi


20

J’ai compris

J’ai bien répondu

44

Canevas de planification pour les ateliers

Nom de l’étudiant responsable : Ludmilia Torres

Titre de Culinaire : Faites-moi un dessin


l’atelier

no. 3 
Matériel : - Des fruits : des kiwis, des clémentines, des bananes, des bleuets, des pommes, des fraises, un melon d’eau et un melon
miel blanc
21

- Un couteau à melon double


- Une bouteille de sirop au chocolat
- Un couteau à patates
- Un sac de mini guimauves blanches
- Une plaque à cuisson sur laquelle les fruits sont tous coupés et mélangés par l’enseignante pour augmenter le défi
- Des grandes assiettes en plastique jetables (une pour chaque élève qui fait l’atelier)
- Un ensemble de petits bols en plastique jetables (un pour chaque enfant de la classe)
- Des faux yeux de bricolage (pour le dessin du homard)
- Des fromages en Ficello blancs (pour le dessin des fleurs)
- Un sac de Mini Eggs (pour le dessin du chat) 45
- Une boîte de bâtonnets en chocolat (pour le dessin du chat)
- Du savon à vaisselle
- Une lavette à vaisselle
- Un linge vaisselle
- Un coffre de crayons de couleur en bois (pour la fiche d’autoévaluation)
- Le cellulaire de l’enseignante (pour les photos des chefs-d’œuvre à la fin)
- Le portfolio de chaque enfant
- Les livres du coin de lecture
- Le livre jeunesse La Folie du melon d’eau de Taghreed Al-Najjar et Maya Fidawi

Coin où se Coin des arts plastiques


déroule
22

l’atelier :

Intention Mon intention pédagogique est d’amener les enfants à accomplir des activités ou des tâches sans la présence constante de
pédagogique :  l’adulte à ses côtés et de les aider à prendre conscience de leurs habiletés par la création d’un dessin en fruits à partir d’un
modèle.
Compétence Compétence 2 : Affectif, construire sa conscience de soi (Programme-cycle à l’éducation préscolaire, p.26)
principale

Composante(s - Expérimenter son autonomie (Programme-cycle à l’éducation préscolaire, p.26)


) touchée(s) (2 - Réagir avec assurance (Programme-cycle à l’éducation préscolaire, p.26) 46
max)

Description de Préparation :
l’atelier :
1) L’enseignante vérifie que les enfants de sa classe ne présentent pas d’allergies ni d’intolérances aux fruits qui sont dans
sa recette pour s’ajuster.

2) L’enseignante coupe le melon miel avec un couteau à melon double pour faire les yeux du chat et elle ajoute du sirop
de chocolat au milieu pour faire les pupilles. (Elle s’assure que le chocolat soit déjà séché au moment de faire l’atelier.)
Les autres fruits sont coupés avec un couteau à patates en de la même façon que dans les fiches de dessins qui sont en
Annexe.

3) Avant de commencer, l’enseignante place une table réservée à cet atelier en s’assurant qu’elle soit propre et elle y
ajoute tout le matériel que les enfants auront besoin pour faire les dessins en fruits : la plaque de cuisson avec tous les
23

fruits qu’elle a coupés et mélangés, les bâtonnets en chocolat, les guimauves, les fromages en Ficello, les Mini-Eggs,
les assiettes en plastique, les modèles de dessins plastifiés, les fiches d’accompagnement et les fiches d’autoévaluation
pour chaque élève.

4) L’enseignante rappelle aux enfants les règles d’hygiène quand on fait de la cuisine en leur faisant laver les mains. 47

5) L’enseignante rappelle brièvement les consignes pour le déroulement de l’atelier et elle leur rappelle pourquoi ils
doivent attendre à la toute fin de l’atelier pour manger : elle veut montrer leurs chefs-d’œuvre à toute la classe et faire
une photo, mais s’ils mangent avant d’avoir obtenu l’autorisation de l’enseignante, ils ne pourront pas accomplir leurs
chefs-d’oeuvre. (L’enseignante ne manquera pas de nourriture si certains enfants enfreignent cette règle de l’attente
avant de manger, mais elle avertit les élèves qu’elle sera sévère par rapport à ça quand ils feront leur atelier parce que
s’ils mangent alors que ce n’est pas le temps, ça fera des conflits.)

Déroulement :

1) Chaque enfant prend le dessin en fruits plastifié de son choix et une assiette en plastique. Ils s’installent tous à la table
avec leur fiche d’accompagnement et leur fiche d’autoévaluation (avec la plaque pleine de fruits au milieu de la table à
côté du coffre à crayons).

2) Chaque enfant tente de reproduire le dessin en fruits dans son assiette en plastique en plaçant les mêmes fruits que celui
qu’il y a dans le dessin de sa fiche pour que leur dessin soit le plus possible identique (en ajoutant les bâtonnets de
chocolat et les yeux en melons miel et chocolat pour le chat, le fromage et les guimauves pour les fleurs ainsi que les
24

yeux de bricolage pour le homard).

3) S’ils ont de la difficulté, les enfants pourront lever la main pour demander de l’aide à l’enseignante, mais celle-ci ne va
extrêmement limiter l’aide qu’elle va leur apporter pour que les enfants apprennent à se faire confiance et à se
débrouiller. Elle va simplement les encourager à persévérer et résoudre les conflits s’il y en a (par exemple si un enfant
mange la nourriture avant d’avoir eu la permission). 48

4) Quand un enfant a terminé, il doit lever sa main. L’enseignante va le voir pour s’assurer que le dessin de l’enfant
ressemble le plus possible à celui de sa fiche. Si ce n’est pas assez ressemblant, elle lui dit de retourner voir son dessin.
comme il faut parce qu’il y a des fruits qui doivent être placés autrement (en pointant les endroits revoir pour ceux qui
auront trop de difficulté, mais sans donner plus d’indices).

5) Quand l’enseignante aura confirmé à l’enfant qu’il a définitivement terminé son dessin, elle lui dira de ne plus toucher
à son dessin et de ne surtout pas le manger parce qu’elle leur rappelle qu’elle va bientôt montrer son dessin à toute la
classe et faire une photo pour montrer son chef-d’œuvre à ses parents. Pour aider les enfants à résister à la tentation de
dévorer leur dessin, l’enseignante met les dessins de ceux qui auront fini sur son bureau en attendant de les présenter à
toute la classe. Elle fait des photos des chefs-d’œuvre au fur et à mesure en notant le type de dessin que chaque enfant a
fait pour imprimer plus tard la photo et l’ajouter au portfolio de l’enfant.

6) L’enfant qui a fini va aider celui qui est rendu le moins loin dans la réalisation de son dessin (en faisant très attention à
ne pas accrocher les dessins des autres pour éviter que les dessins se déforment). L’enseignante note quels enfants sont
les moins avancés et quels ont le plus de difficultés même si celui qui a fini lui sert de mini-prof.
25

7) Les enfants continuent de faire les dessins jusqu’à ce que tout le monde l’ait fini. S’il reste du temps avant la fin de
l’atelier, ils attendent à leur table en discutant.

Rangement

1) À l’heure de ranger, l’enseignante prend la plaque de cuisson et va la mettre dans un lavabo sans la laver tout de suite.
49

2) Les enfants qui ont fait cet atelier vont laver leur main à un autre lavabo, puis ils prennent leur fiche d’autoévaluation et
ils la remplissent en encerclant les émojis qui correspondent aux réponses aux questions (que l’enseignante aura déjà
rappelé au début de l’atelier).

3) L’enseignante gère le rangement de tous les ateliers (en plus de celui-ci) et toute la classe va s’assoir au coin de
rassemblement comme à chaque fin de journée.

4) L’enseignante remet délicatement les dessins des fruits sur la table de cet atelier en s’assurant de ne pas faire de gestes
brusques et que les dessins se déforment.

5) L’enseignante félicite tous les élèves pour leur beau travail et leurs efforts.

6) L’enseignante demande à toute la classe de se lever et de venir admirer les chefs-d’œuvre des élèves qui auront fait cet
atelier à leur table (sans les toucher).
26

7) L’enseignante demande aux enfants qui ont fait les dessins de présenter chacun leur tour leur dessin en expliquant
comment ils ont réussi à faire leur dessin et comment ils se sentent d’avoir réussi.

8) L’enseignante dit aux enfants qu’elle a déjà fait une photo de tous les dessins et elle leur rappelle qu’elle va mettre50ces
photos dans leur portfolio et les montrer à leurs parents.
9) L’enseignante demande à toute la classe d’aller se prendre un livre qui est dans le coin de lecture et d’aller le feuilleter
calmement au coin de rassemblement en attendant qu’elle sépare les fruits des dessins des enfants dans les petits bols
pour se les partager en guise de dégustation.

10) Les élèves s’exécutent et l’enseignante s’assure de séparer la quantité de fruits de façon le plus équitable possible dans
le bol de chacun des enfants de la classe. Pour éviter que le groupe soit trop jaloux de l’enfant qui a fait le dessin des
fleurs, l’enseignante coupe les fromages en Ficello des fleurs en plusieurs morceaux et elle les sépare équitablement
dans les bols des enfants qui ont fait cet atelier. Les guimauves sont données à l’enfant qui a fait le dessin des fleurs.
Mais, pour éviter que les enfants soient aussi jaloux de l’enfant qui aura ces guimauves, l’enseignante ajoute deux
guimauves dans le bol de tous les enfants qui ont fait cet atelier en pigeant dans son sac de guimauves. L’enseignante
met un bâtonnet de chocolat des moustaches du chat dans le bol de chacun des enfants qui a fait cet atelier et s’il en
reste d’autres dans le dessin du chat, elle les donne à l’enfant qui a fait le dessin du chat. Les yeux du chat et le nez en
chocolat sont donnés à l’enfant qui a fait le dessin du chat. Mais, pour éviter que le groupe soit trop jaloux de l’enfant
qui a fait le dessin du chat, l’enseignante ajoute aussi un Mini Eggs dans le bol de tous les autres enfants qui ont fait cet
atelier en plus d’un coulis de sirop au chocolat non seulement dans le bol de celui qui a fait le dessin du chat, mais aussi
dans le bol de tous les autres enfants qui auront fait cet atelier.
27

11) L’enseignante demande aux élèves d’aller ranger leur livre où ils l’ont pris calmement et de retourner s’assoir au coin
de rassemblement. 51

12) L’enseignante distribue les bols à toute la classe et elle rappelle au groupe que la raison laquelle c’est juste ceux qui ont
fait des dessins en fruits qui ont ce chocolat, ce fromage et ces guimauves, c’est parce que c’est eux qui ont fait cet
atelier. Quand ce sera leur tour de faire cet atelier, un autre jour, ils auront eux aussi les mêmes gâteries (récompense).

13) L’enseignante lit l’histoire La Folie du melon d’eau qui était prévue dans sa routine de la journée et les enfants
mangent ce qu’il y a dans leur bol en même temps qu’elle lit.

14) Après avoir fait le retour sur la journée, l’enseignante envoie les enfants se laver les mains au lavabo (qui n’a pas la
plaque de cuisson dedans).

15) C’est le départ et l’enseignante fait la vaisselle quand l’école est finie.
28

52

Annexe 

FICHES DE DESSINS
29
30
53
54
31
32
55
33
56
34
57

FICHE D’AUTOÉVALUATION

Questions 1 = Triste 2 = Normal 3 = Content


1 – Est-ce que j’ai
réussi à reproduire
le modèle de
dessin en fruits ?

2 –Est-ce que j’ai


réussi à le faire
tout seul ?
58
35

3 – Est-ce que j’étais


capable ?

Canevas de planification pour les ateliers


59
36

Nom de l’étudiant responsable : Marianne Séguin

Titre de l’atelier La pomme

no. 4 
Matériel : 1) Une boîte remplie de trente pommes de tailles et de variétés différentes
2) Un grand bac transparent rempli d’eau jusqu’à environ la moitié et qui est assez grand pour y ajouter les trente
pommes sans que l’eau déborde
3) Un ensemble d’environ trente cartes fabriquées par l’enseignante avec des feuilles blanches découpées
proportionnellement à de vraies cartes et plastifiées, en dessinant une pomme sur chaque carte, en variant les
couleurs (rouge, vert et jaune) et en variant leurs formes
4) Un coffre rempli de crayons-feutres
5) Une fiche d’accompagnement pour toute l’équipe
6) Un graphique pour chaque enfant
7) Une grille d’autocorrection pour chaque enfant
8) Du savon à vaisselle
9) Une lingette à vaisselle 60
10) Un linge à vaisselle
Coin où se déroule Coin des mathématiques
l’atelier :
37

Intention Mon intention pédagogique est d’apprendre aux enfants à résoudre des problèmes simples par des actions de
pédagogique :  comparaisons, de tris, de prédictions et d’ordonnance.
Compétence Compétence 5 : Découvrir le monde qui l’entoure (Programme-cycle à l’éducation préscolaire, p. 47)
principale

Composante(s)  Exercer son raisonnement (Programme-cycle à l’éducation préscolaire, p. 47)


touchée(s) (2 max)  S’engager dans l’action (Programme-cycle à l’éducation préscolaire, p. 47)
61
Description de Préparation
l’atelier :
L’activité comprendre trois défis allant du plus simple au plus complexe. Tous les enfants qui font cet atelier formeront
une grande équipe. Ils devront essayer de relever les trois défis dans l’ordre qui leur sera présenté sur leur fiche
d’accompagnement. Celle-ci leur servira d’aide-mémoire pour les étapes à suivre qui auront été expliquées la veille par
l’enseignante. La fiche d’accompagnement n’est qu’un rappel des consignes sous la forme de dessins symboliques
puisque les enfants ne savent pas encore lire (voir en Annexe). Il y aura une seule fiche d’accompagnement qui sera
partagée pour toute l’équipe afin d’assurer le dialogue entre tous les élèves et le travail d’équipe, mais il y aura aussi une
grille d’autoévaluation pour chaque enfant (qui est expliquée dans la partie du rangement). Pendant que l’équipe tentera
de relever chacun des défis, si elle a de la difficulté, elle pourra lever la main pour demander de l’aide. L’enseignante
répondra aux questions par des questions de réflexion pour les amener à trouver eux-mêmes les réponses à leurs propres
questions et les garder engagés dans le processus de résolution de problèmes. Elle notera aussi la quantité de fois qu’elle
aura apporté de l’aide, les questions qui auront été posées et le nom des enfants qui s’engageront le moins dans la
résolution de problèmes pour son évaluation formative. L’enseignante place la boîte remplie de pommes au milieu de la
table du coin de mathématiques à côté des cartes et elle place le grand bac transparent rempli d’eau à côté de la table.
38

Déroulement

 Premier défi : Les enfants prennent les trente pommes qui sont dans la boîte et ils doivent les trier sur la table
selon leurs variétés ou leurs couleurs. 62

 Deuxième défi : Les enfants prennent ces mêmes pommes et ils doivent prédire combien de pommes vont flotter
si on en met quelques-unes dans le grand bac d’eau et combien vont couler. Les enfants doivent vérifier leurs
prédictions en plaçant doucement les pommes dans l’eau. Ils doivent compter combien de pommes ont réellement
flottées et combien ont réellement coulées. Chaque enfant inscrit le résultat dans son propre graphique (voir en
Annexe). L’équipe doit recommencer l’expérience en variant la quantité de pommes qu’elle met dans le bac à
chaque fois jusqu’à ce qu’elle ait rempli tout le graphique pour un total de six expériences. (Pour remplir le
graphique, il faut d’abord que chaque enfant écrive son nom sur au-dessus de son graphique avec un crayon-
feutre, puis il doit remplir la case qui correspond au nombre de pommes qui ont flotté pendant l’expérience d’une
couleur dans la colonne du dessin avec la pomme qui flotte. Ensuite, il doit colorier la case du nombre de pommes
qui ont coulé d’une autre couleur dans la colonne de la pomme qui a coulé. Les enfants doivent s’assurer de
toujours garder la même couleur pour les pommes qui auront flottées et de prendre une autre couleur pour les
pommes qui auront coulées afin de voir une continuité dans le graphique. Le graphique a aussi été expliqué la
veille de l’activité par l’enseignante et rappelé au début de la période des ateliers.)

 Troisième défi : Les enfants doivent prendre le paquet de cartes qui a été préalablement fabriqué par
l’enseignante. Ils doivent inventer le plus possible des suites logiques avec les pommes qui sont dessinées sur les
39

cartes. L’équipe doit continuer à chercher le plus possible d’idées de suites jusqu’à ce que l’enseignante annonce
que c’est l’heure du rangement.

Rangement

1) À l’heure du rangement, tous les enfants doivent prendre leur fiche d’autoévaluation (voir en Annexe) et ils
doivent écrire leur nom avec un crayon-feutre, puis encercler le bonhomme qui correspond au niveau de difficulté
qu’ils auront ressentie pendant qu’ils essayaient de relever chacun des défis. S’ils ont trouvé le défi facile, ils
devront encercler le bonhomme vert. S’ils ont eu un peu de difficultés, ils devront encercler le bonhomme jaune.
S’ils ont eu beaucoup de difficultés, ils devront encercler le bonhomme rouge.

2) Les enfants mettent leur grille d’autoévaluation en pile sur leur table et l’enseignante ramasse la pile pour la
ranger sur son bureau avec la fiche d’accompagnement.

3) Les enfants remettent les pommes dans la boîte. L’enseignante essuie leurs bras avec son linge à vaisselle et elle
range elle-même la boîte dans un endroit à l’abri des affamés. (À la fin de la semaine, le vendredi, l’enseignante
coupera les pommes qui auront servi à cet atelier pour les manger avec les enfants comme collation surprise
pendant qu’ils écouteront un film en grand groupe.)

4) Une fois que c’est fait, l’enseignante prend le bac d’eau elle-même pour le vider dans le lavabo et elle le laisse là
pour le nettoyer avec le savon à vaisselle et la lingette quand les enfants seront partis à la maison.
63

40

5) Les enfants rangent les crayons de couleur dans le coffre et l’un des enfants va mettre ce coffre à l’endroit où on
le sert d’habitude.

6) Les enfants vont s’assoir calmement au coin de rassemblement et ils attendent les prochaines consignes.

64

Annexe 

FICHE D’ACCOMPAGNEMENT
41

65

GRAPHIQUE
42

66

GRILLE D’AUTOÉVALUATION
43