Vous êtes sur la page 1sur 3

Politique étrangère

Mohammed Harbi. Le FLN, mirage et réalité des origines à la prise


du pouvoir (1945-1962)
Gérard Chaliand

Citer ce document / Cite this document :

Chaliand Gérard. Mohammed Harbi. Le FLN, mirage et réalité des origines à la prise du pouvoir (1945-1962). In: Politique
étrangère, n°1 - 1981 - 46ᵉannée. pp. 231-232;

https://www.persee.fr/doc/polit_0032-342x_1981_num_46_1_3055_t1_0231_0000_2

Fichier pdf généré le 13/04/2018


ALGÉRIE I 231

algérie

Le FLN, mirage et réalité des origines En 1962, après avoir exercé diverses
à la prise du pouvoir (1945-1962) fonctions, il est l'un des principaux
Mohammed Harbi rédacteurs du « programme de
Tripoli ». En 1964, le texte de la « charte
Editions Jeune Afrique, Paris, d'Alger » est essentiellement son
1980, 446 pages œuvre. Entre-temps, il est conseiller
à la présidence de la République
sous Ben Bella. S 'étant opposé au
Les grands livres sont rares. En coup d'Etat du 19 juin 1965, il purge
voici un auquel on souhaite le succès cinq années de prison puis il est
qu'il mérite. On disposait, jusqu'à placé en résidence surveillée jusqu'à
présent, sur le nationalisme algérien son exil en France en 1973.
à l'heure du FLN, des excellentes
études de Mostefa Lacheraf l et de Rarissimes sont les intellectuels du
l'exceptionnelle et si lucide Tiers-Monde qui ont le difficile
contribution de Jean-françois Lyotard 2. courage d'être franc-tireur et de
Mais aucun ouvrage d'ensemble contribuer avec autant de solidité et
n'avait, de façon sérieuse, examiné d'originalité à la libre recherche
le mouvement national algérien historique sur leur propre société. Harbi
durant les années cruciales de la a le courage en effet de désacraliser
guerre, 1954- 1962. L'ouvrage majeur sur l'idéologie nationaliste véhiculée en
la guerre d'Algérie, à partir des lieu et place d'histoire par l'Etat
sources françaises, restait celui algérien et à poser une série de
— toujours non traduit — de H. El- problèmes centraux. Malgré
senhans, Frankreichs Algérien Krieg, l'impossibilité d'accéder à l'ensemble des
(1954-1962)3. Mohammed Harbi archives du FLN, l'auteur a pu réunir
donne à la fois le premier livre suffisamment de sources et de
algérien et le meilleur livre sur la guerre témoignages pour nous donner, grâce
d'Algérie. à sa connaissance propre de la
société et de l'histoire contemporaine
Mohammed Harbi connaît le de l'Algérie, un livre capital.
mouvement national algérien de
l'intérieur. Militant dès l'adolescence, Les informations nouvelles, et
membre du MTLD, puis du FLN, parfois les confirmations étayées de
il est en 1957-1958 membre de la preuves, ne manquent pas et le plus
direction de la Fédération de France. souvent sur les aspects et les faits
escamotés d'un mouvement où les
rivalités se sont, au cours de la
1. Mostefa Lacheraf, L'Algérie : nation et guerre, soldées par des liquidations
société, Maspero, Paris, 1965, notamment physiques. Le congrès de la Soumman
pp. 280-313.
2. Jean-François Lyotard, « Le contenu et l'assassinat d'Abane Ramdane ;
social de la lutte algérienne », Socialisme les relations conflictuelles entre les
ou Barbarie, n° 29, décembre 1959 - willayas (les combattants de
février 1960. l'intérieur), l' Etat-major (basé au Maroc)
3. Hanser, Munich, 1974. et le GPRA (installé à Tunis) ; les
232 l POLITIQUE ÉTRANGÈRE

conflits à bases régionales ; l'hosti- les autres pays du Tiers-Monde, sur


lité, le plus souvent informulée au une couche bureaucratique privilé-
« barbarisme » etc. giée.
Harbi montre à la fois, en Harbi enfin montre le vide politique
sociologue, l'anticolonialisme radical des du FLN en tant que parti. Outil de
partisans de l'insurrection leur guerre, coalition hétérogène ayant
populisme et la place considérable, au d'abord une dimension
sein du mouvement, de l'Islam, anti-coloniale et nationaliste, le FLN
idéologie de résistance, source d'identité s'effondre avec la crise de
et expression du rejet de l'étranger. l'indépendance sans avoir jamais posé le
problème de son contenu social.
Reprenant les thèses formulées dans
son précédent ouvrage 4, La conséquence que se refuse à en
Mohammed Harbi réhabilite la personnalité tirer Harbi qui cesse là d'être
et le mouvement de Messali Hadj historien et sociologue pour devenir
(qui de l'Etoile Nord-africaine au doctrinaire, c'est qu'à l'indépendance,
Mouvement pour le triomphe des le seul groupe social organisé
libertés démocratiques a animé le capable de construire l'Etat est l'armée.
mouvement national algérien durant En effet, les quelques pages finales
trois décennies). Il montre que la où il évoque le bilan global des deux
coupure du 1er novembre est moins décennies d'indépendance partent
profonde qu'on ne l'a fait croire d'un présupposé : c'est que compte
à partir du moment où le FLN s'est tenu de la faiblesse politique et
officialisé. idéologique du mouvement national qu'il
nous décrit avec rigueur, il était
Harbi critique la thèse selon laquelle possible de construire une Algérie
le FLN — et le régime qui en est qui ne serait pas dirigée par une
issu — est l'expression de la petite bourgeoisie bureaucratique. Après
bourgeoisie. En fait, tous ceux qui tout, les rêves aussi sont têtus. Cela
ont un peu sérieusement contribué n'empêche pas la contribution de
à l'analyse de l'Algérie Mohammed Harbi d'être magistrale.
contemporaine ont noté l'origine extrêmement Elle mérite d'être saluée très haut,
modeste des hommes qui en Algérie comme en France.
déclenchent l'insurrection de novembre 1954
Gérard CHALIAND
et animent le FLN au cours de sa
première année d'existence. Pour
reprendre une expression de Lyo-
tard, le mouvement, à ses débuts,
est composé de « débris de classes ».
Cela n'empêche pas le populisme
authentique des débuts de n'être
bientôt plus qu'un langage officiel
— ni l'hétérogénéité des origines
sociales des cadres dirigeants des
années de guerre de déboucher,
après l'indépendance, comme dans

4. Mohammed Harbi, Aux origines du FLN.


Le populisme révolutionnaire en Algérie,
Christian Bourgeois, Paris, 1975.