Vous êtes sur la page 1sur 74

Squirrel cage motor / Moteur triphasé à cage

Make/Marque: Menzel Elektromotoren GmbH


Type: MEBKGRN315-02-190

Customer/Client: SODEX France


Operation/Référence: 2020-35717
Date: Berlin, 20.04.2021
REFERENCE / RÉFÉRENCE
Project no. /Numéro de projet H09113
Reference no. / Référence 2020-35717
Date / Date Berlin, 20.04.2021
Customer / Client SODEX France
Customer no. / Numéro de client D050449

Table of contents / Contenu

1. ISO Certificate 1. Certificat ISO

2. Certificate of conformity 2. Déclaration de conformité

3. Data sheet 3. Fiche de données

4. Test certificate 4. Rapport d'essais

5. Connection main terminal box 5. Boîte à bornes

6. Connection RTD 6. Circuit PT100

7. Dimension drawing 7. Plan d'encombrement

8. Maintenance manual 8. Mode d'emploi

Berlin, 20.04.2021 QR-Code: 8000967


CERTIFICATE
The Certification Body
of TÜV SÜD Management Service GmbH
certifies that

Menzel Elektromotoren GmbH


Neues Ufer 19-25
10553 Berlin
Germany

has established and applies


a Quality Management System for

Planning, manufacturing, assembly, delivery and servicing of


electric drives, installations and facilities.

An audit was performed, Order No. 70774240.


Proof has been furnished that the requirements
according to

ISO 9001:2015
are fulfilled.
The certificate is valid from 2020-04-14 until 2023-04-13.
Certificate Registration No.: 12 100 40566 TMS.

Product Compliance Management


Munich, 2020-03-31
CERTIFICAT
L'organisme de certification de la société
TÜV SÜD Management Service GmbH
certifie que la société

Menzel Elektromotoren GmbH


Neues Ufer 19-25
10553 Berlin
Allemagne

a établi et entretient un système de management de la qualité


dans le domaine d’application suivant:

Etude, conception, fabrication, montage, livraison et service


des commandes, installations et moyens de production électriques.

Par l'audit consigné dans le n° de commande 70774240


la conformité aux exigences de la norme

ISO 9001:2015
a été démontrée.
Ce certificat est valable du 14/04/2020 au 13/04/2023.
N° de certificat: 12 100 40566 TMS.

Product Compliance Management


Munich, 31/03/2020
ID.-No. 20 – 35 717-2-1
DECLARATION Customer SODEX.
Examination acc. 2014/34/EU Ann. VIII Mot.No. see below

Adhering to EC Directive (ATEX) 2014/34/EU (Annex VIII) has been examinated the

THREE PHASE SQUIRREL CAGE - MOTOR :

TECHNICAL DATA :
Manufacturer : Menzel Elektromotoren GmbH EX : Ex nA IIC T3 Gc
Type : MEBKGRN 315-02-190
Motor-No. : 146876-0001-2020-35717-2-1
Power : 260 kW Tamb : -20 °C to +50 °C
Voltage : 6000 V 50 Hz Test date : 2021-04-20
Current : 31 A IP 55
Connection : Star Iso.cl. F
cos phi : 0.89 IC 411 IM B3
Speed : 2980 rpm S1 ccw

TEST OBJECT : See Description dated 2021-04-29

TEST : See Test-Protocol dated 2021-04-20

According EU/EC DIRECTIVES :

Regulations of EU/EC Directive Title and/or Number and Date of Standard(s)


2014/34/EU: - Equipment and protective EN 1127-1 :2019
systems intended for use in potentially EN 60079-0 :2018
explosive atmospheres EN 60079-15 :2010

2006/42/EC: - Machinery-Directive EN 60034 –1 :2010


EN 60034 –5 :2007
EN 60529 :2014

ASSESSMENT :
The examinated product adheres to the requirements of Directive 2014/34/EU referring the essential
characteristics for explosion protection. There are no reservations about the use of this examinated product
considering the following special conditions.

SPEC. CONDITIONS : none

...............................
Dipl.-Ing. Burkhard Gorks
Technical Expert Explosion-Proof Appliances

Berlin , date 2021-04-30


REFRENCE / REFERENCE
Project no. / Numéro de projet H09113
Reference no. / Référence 2020-35717
Date / Date Berlin, 20.04.2021
Customer / Client SODEX France
Customer no. / Numéro de client D050449

DATA / DONNEES
Serial no. / Numéro de série 146876-0001-2020-35717
Motor design / Type Moteur Squirrel cage motor / Moteur triphasé à cage
Type / Type MEBKGRN315-02-190
Explosion protection / Protection contre les explosions [Ex] II 3G Ex nA IIC T3 Gc
Standard / Norme IEC/EN 60034-1
Service / Service S1
Phases / Nombre de phases 3
Rated power / Puissance kW 260
Rated voltage / Tension V 6000
Voltage tol./ Tolérance Tension % +5 / -5
Frequency / Fréquence Hz 50
Frequency tol. / Tol. Fréquence % +2 / -2
Connection / Connexion Y
Poles / Pôles 02
-1
Speed / Vitesse min 2980
Rotation / Sens de rotation View drive end / Vue CA Counter clockwise / Anti-horaire
Rated current / Courant A 31
Power factor / cos φ 0,89
Efficiency / Rendement % 94,6
Rated torque / Couple Nm 833
Start up / Démarrage Direct
Starting current / Courant de démarrage % 680
Starting torque / Couple de démarrage % 100
Maximum torque / Couple de décrochage % 260
Mounting / Construction IM B3
Protection / Protection IP 55
Cooling type / Mode de Refroidissement IC 411
Balancing / Équilibrage Half key / Demi Clavette
Insulation class / Classe d'isolement F (155°C)
Temperature rise / Classe d'échauffement B (130°C)
Weight / Poids kg 1990
2
Moment of inertia / Moment d'inertie kgm 4,3
BEARING / PALIER
Bearing type / Type de Palier Antifriction Bearing / A roulement
Cooling / Refroidissement ---
Drive end DE / côté accouplement CA 6218/C3
Type
Non drive end NDE / côté opp accouplement COA 6218/C3
Lubricant / Lubrifiant Grease / Graisse
External supply / Alimentation externe Regreasing / Regraissage
COATING/ SYSTÈME DE PEINTURE
Specification / Spécification Standard (2K)
Colour / Couleur RAL7030
VIBRATION / VIBRATION
Vibration / Vibration mm/s 2,3
STARTING DOL / DÉMARRAGE
Starts / From cold / à froid 3
Démarrages From warm / à chaud 2
Per Year / par an 1000
AMBIANCE / CONDITIONS D'INSTALLATION
Ambient temperature / Température °C -20 ... + 50
Height above sea lvl. / Altitude m < 1000
Humidity / Humidité % < 95%
Installation / Installation indoor & outdoor / intérieur & extérieur
ACCESSORIES / ACCESSOIRES
6x RTD Winding / 6x PT100 Bobinages statoriques
2x RTD Bearing / 2x PT100 Paliers
2x SPM Nipples / 2x Nipples SPM
Space heater/Résistance de chauffage 220-240 V, 50 Hz, 1~
Main terminal box (RHS) / Boîte à bornes à droite
Terminal box RTD (LHS) - Ex design / Boîte à bornes PT100 à gauche
Terminal box Heater - Ex design (RHS) / Boîte à bornes du chauffage à droite
ATB_CD Code: ATB_CD_BA_SH2x96_E_F

Test certificate / Rapport d'essai


Customer / Client: SODEX France No. / Référence: 2020-35717
Tester / Testeur: Jürgen Glembotzki Date: Berlin, 20.04.2021

IEC/EN 60034-1

Type MEBKGRN315-02-190

No. 146876-0001-2020-35717

S1 260 kW 6000 V +5 / -5 % Y 50 Hz
−1
31 A CCW 2980 min Th.-Cl. F (B)

IM B3 IP 55 IC 411 cosφ 0,89 η 94,6 %

a.t. -20 ... + 50 °C / max. < 1000 m a.s.l. 1990 kg


[Ex] II 3G Ex nA IIC T3 Gc

Bearing details and lubrication intervals / Détails Roulement et intervalles de lubrification

Bearing DE / Palier CA Bearing NDE / Palier COA

Bearing type / Type de palier 6218/C3 6218/C3


Lubrication type / Type de lubrification Mobil Unirex N3 Mobil Unirex N3
Lubrication / lubrification g 24 g 24
Interval / Intervalle h 1000 h 1000
Locating/Floating bearing at / Palier fixe/libre Fixed bearing / Palier fixe Floating bearing / Palier libre
Insulation / Isolation no / non Bearing bush / Douille du roulement

Terminal boxes and connections / Boîtes à bornes et connexions

Terminal board Isolators / Planche à bornes boulon de raccordement ---- ----


Terminal bolts / Boulons terminaux M16 3
Cable gland main t-box / Presse-étoupe boîte à bornes principale undrilled / non foré
Cable gland auxiliary t-box / Presse- étoupe boîte à bornes auxiliaire M20x1,5 3
Customer / Client: SODEX France No. / Processus: 2020-35717

Routine test / Essai de routine (EN 60034-1, EN 60034-14 )

Winding resistance test / Test Résistance Bobinage @ 20 °C

U1 - U2 V1 - V2 W1 - W2
U-V 1,682 Ω U-W 1,681 Ω V-W 1,683 Ω

Insulation resistance test / Résistance d'isolement @ 6000 V

U1 - PE 14 GΩ V1 - PE 14 GΩ W 1 - PE 14 GΩ
U- V U- W V-W

X High voltage test / Essai de haute tension selon IEC /EN 60034-1 (2 x Un + 1000 V)

No load test / Essai à vide

Sense of rotation /Sens de rotation Counter clockwise / Anti-horaire


Connection / Connexion L1 - L2 - L3: W-V-U ccw
No load current/
Courant à vide: 7,5 A @ 6000 V Shaft voltage / Tension d’arbre 52 mV

Vibrations no load / Vibration marche à vide Balancing / Equilibrage Half key / Demi Clavette
DE / CA NDE / COA
Horizontal / Horizontal 0,8 mm/s 0,2 mm/s
Vertical / Vertical 0,3 mm/s 0,2 mm/s
Axial / Axial 0,6 mm/s 0,5 mm/s

Comments/Commentaires
Customer/ Client: SODEX France No. / Processus: 2020-35717

Dimensional check / Contrôle dimensionnel

Shaft end / bout d'arbre


Shaft end length / Longueur bout d’arbre 105 mm Fit / Ajustement m6
Shaft end diameter / Diamètre bout d’arbre 70 mm Featherkey / Clavette 89 x 20 mm

Foot dimensions /Dimensions du pied


A: 610 mm B: 900 mm C: 200 mm

Speed measuring / Mesure de la vitesse

Tacho / compteur de vitesse Encoder / codeur Brake / frein


Typ Typ Typ
Tension [V] Nombre impulsions Tension CA [V]
Vitesse [min-1] Niveau logique Tension CC [V]
Signale/Kanäle Couple [Nm]
Forced ventilation unit /
Unité de ventilation forcée Mounting flange / Bride de montage
Typ
Puissance [kW]
Tension [V]
Vitesse [min-1]

Forced ventilation unit / Unité de ventilation forcée

Type
No.
kW V + - % Hz
A min-1 Th.-Cl.
IM IP IC cos φ η %
kg
Customer/ Client: SODEX France No. / Processus: 2020-35717

Temperature monitoring / Contrôle température

Winding temperature monitoring / Bearing temperature monitoring /


Contrôle température d’enroulement Contrôle température de palier

Type: PT100 / RTD Type: PT100 / RTD


Set / Borne Data / Valeurs Set / Borne Data / Valeurs Pos.
4 5 108 Ω 22 23 108 Ω DE/CA
4 6 108 Ω 22 24 108 Ω DE/CA
7 8 108 Ω Ω DE/CA
7 9 108 Ω Ω DE/CA
10 11 108 Ω
10 12 108 Ω Type: PT100 / RTD
13 14 108 Ω Set / Borne Data / Valeurs Pos.
13 15 108 Ω 1 2 108 Ω NDE/COA
16 17 108 Ω 1 3 108 Ω NDE/COA
16 18 108 Ω Ω NDE/COA
19 20 108 Ω Ω NDE/COA
19 21 108 Ω
Ω Typ / Type: PTC
Ω Temperature /
Set / Borne Data / Valeurs
Ω Température

Ω Warning / Alarme Ω °C
Ω Switch off / Arrêt Ω °C
Ω
Ω Space heater / Chauffage d'árrêt
Ω U= 230 V P= 2 x 96 W
Ω Set / Borne Data / Valeurs Pos.
Ω 1 2 Ω DE/NDE - CA/COA
Ω Ω
Ω Ω
Ω
MAIN TERMINAL BOX /
BOÎTE À BORNES PRINCIPALE

Direction of rotation:
U1 V1 W1 counter-clockwise /
Sens de rotation: anti-horaire
Rotation facing front of the shaft end /
L1 Rotation face au bout d'arbre

L2
L3

MENZEL
ELEKTROMOTOREN
PT100 PT100 PT100
Bearing / Winding / Stator Bearing /
Roulement Roulement

N.D.E. D.E.
C.O.A. C.A.

PE 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 PE

Connection Diagram /
Schéma de câblage

Heater /
Résistance de
réchauffage

230 V,
2x 96 W

PE 1 2 PE

Connection Diagram /
Schéma de câblage

MENZEL
ELEKTROMOTOREN
MENZEL
ELEKTROMOTOREN
Annex for Instruction Manual (common)

1. Requirements for hazardous areas

This equipment is intended for the use in potentially explosive gas


atmospheres in accordance with Directive 2014/34/EU (ATEX 114
former ATEX 95). The design and the appropriate use are to be seen
by the marking:
Category Use in Zone Temperature class
3G 2 T3
EPL Gc

The environmental conditions may not exceed the values stated by


the technical data, in particular the requirements for the IP-Degree of
protection are to be observed.
The use is not allowed for locations where hazardous existence of
hybrid mixtures from explosive gas atmosphere and combustible dust
is possible.
Marking
and II 3G Ex nA IIC T3 Gc
Explosion protection:

Equipment protection level: EPL Gc, for use in Zone 2

Type MEBKGRN 315-02-190


Serial No. 146876-0001-2020-35717-2-1

Number of starts
in short succession max. 3 from Cold, 2 from Warm
Number of run-up
the factory less than 1 per week

Start Up direct start-up (DOL)

1.1 Installation:
For installation/operation, the provisions of EN 60079 part 14 and/or
local authority regulations in accordance with Directive 99/92/EC
apply, as do generally accepted engineering practice and this
Instruction Manual.
The motor complies with the requirements of Directive 2014/34/EU
(ATEX) provided that the design criterion given from the manufacturer
and this Instruction Manual are met. In particular the observance of
threshold values of voltage, current and speed plays an important
role.
For ESD reasons it is required to limit the maximum thickness of the
coating system to the value of 0.2 mm.
For the installation to driven machines and transmission components
their meeting of the ATEX requirements must be provided !
Coverage of transmission components shall be provided.
When for special cases extreme torque shocks (blocked rotor, heavy
starting) shall be considered, the hazard of mechanical breakage or
overheating of the motor and the resulting ignition risk must be
prevented by mechanical protecting devices.
The bearing oil supply system has to be erected adhering to the local
regulations for hazardous areas and Directive 2014/34/EU.

1.2 Electrical Connection:


Line cables and their installation shall adhere to EN 60079-14.
Observe the degree of protection IP 55 especially (sealings).
The motor main terminal box is designed with an undrilled plate for the
mounting of the particular cable entry according to customers
requirements and his responsibilities.
Connection of auxilliary circuits (RTD bearing temperature and
winding temperature sensors and space heater ) is to be made by the
means of two separate terminal boxes with cable glands M 20x1.5 .
Only separately certified cable glands are permitted for auxilliary
terminal boxes usable for hazardous areas zone 2 (Ex II 3G or Ex II
2G equipment).
Unused entry openings should be closed off with dummy plug, same
way certified.
All of the motor terminal boxes are designed separately certified for
the use in hazardous areas. During installation the creepage and
clearance distances considering the cables and lugs must be
observed in particular.
The connections must be made as to maintain a permanent safe
electrical connection with appropriate cable terminals, permissible
cable type and wiring system and safe equipotential bonding. Take
care of the mounting of cable entries, selfloosening prevention,
permanent sealing of the entries and temperatures of entry and cable
(70 °C max.) and the terminal box creepage/clearance distances
(main terminals 63/45 mm, auxiliary terminals 4/2.5 mm at least).
Exceeding of the tolerances specified by EN 60034-1 (i.e. voltage
 5%, frequency  2%, waveform, symmetry) leads to elevated
temperatures affecting the permitted surface temperatures and the
category 3G use of the machine.
You have to assure by appropriate circuitry interlock that the motor
operation is only possible with fault-free ventilation and that the space
heater can only be operated when the machine is disconnected from
mains otherwise. If not, there is a hazard of exceeding the maximum
permissible surface temperature.
The space heater may not be operated with mains voltage exceeding
230 Volts 50 Hz due to the adherence to the maximum permissible
surface temperature.
Refer to the electrical connection diagram enclosed with the terminal
box when wiring the space heater and all sensors.
These sensors are to be considered as intrinsically safe circuitries.
Furthermore there are required electrical protection measures against
overload and two phase operation.
These protective systems must be erected as „associated apparatus“
for equipment Zone 2 II (3) G .
The motor must be connected to the local grounding system.
Adherence to authority regulations and standard requirements for
erection in Zone 2 is in sole responsibility of the erector. Especially the
conditions of EN 60079-14 and EN 60079-15 are to be observed.

1.3 Operation and Maintenance:


For maintenance/overhaul/testing, the provisions of local authority
regulations in accordance with Directive 99/92/EC apply, as do
generally accepted engineering practice and this Instruction Manual.
When performing maintenance work, pay special attention to checking
those parts that govern the equipment´s type of protection.
Maintenance work must be performed by the manufacturer or properly
qualified workshop personnel using original spare parts only.
Due to the adherence to the permitted surface temperatures the
ambient temperature shall meet the range provided with clause 3. You
have to observe the effect of external heat sources (sun influence,
nearby equipment heat e.g.) for the temperature evaluation.
The operation shall be accompanied by correct metering of the
installed temperature sensors.
Temperature values of 100 °C for bearings and 130 °C for windings
shall be taken as alert signal.
The schedule of periodic inspections to retain the conditions meeting
the local requirements, shall include in a period of 3000 hours of duty
or 6 month maximum (or shorter if required!) visual inspections
referring environmental conditions, leakages, mounting (tightening if
necessary), coupling and running conditions (vibration measurement,
noise) and NDE-bearing isolation resistance .
For permissible isolation values see adhering clause of instruction
manual.

Metering of a Polarisation Index PI is generally accepted as a criterion


of windings insulation behaviour. It shall adhere to values

PI = RISO10min/RISO1min 2 doubtful

4 good
4 excellent

Vibration severities of vrms  2.3 mm/s are acceptable in coupled-mode


operation in accordance to EN 60034 part 14.

The potential air gap sparking risk assessment acc. EN 60079-15


(Tab. 6) has to be done only for machines having duty cycle unlike S1
or S2. It shows a risk factor of 6.
The potential stator winding sparking risk assessment acc. EN 60079-
14 (Annex G) shows a risk factor of 6.
Therefore no special requirements are required, to limit the hazard of
air gap sparkings during start operations.
Safety Instructions for the Operation of Electrical Machines
(Three-phase squirrel cage induction motors)

1. General
The balance of the machine is indicated (H = half-,F = full key). With half-
Electrical machines have dangerous live and rotating parts and may have key models (H) the coupling, too, must be half-key balanced. In case of
hot surfaces. All operations serving transport, connection, putting into protruding visible part of the key, establish mechanical balance.
service and maintenance shall be carried out by responsible skilled Make necessary ventilating pipe connections. Models with shaft end
persons (in conformity with EN 50110-1 / DIN VDE 0105 / lEC 60364). pointing upwards to be provided with cover by the customer. The ventilation
Improper handling may cause serious personal injury and damage to must not be obstructed and the exhaust air –of neighbouring sets also - not
property. taken in directly.
Danger!
5. Electrical Connection

2. Intended Use All operations must be carried out by skilled persons only on the electrical
machines at rest. Before starting work, the following five safety rules must
These electrical machines are intended for industrial installations. They
be strictly applied:
comply with harmonized standards of the EN 60034 / DIN VDE 0530 series.
• De-energise
Their use in hazardous areas is prohibited unless they are expressly
• Provide safeguard against reclosing
designed for such use (follow supplementary instructions). On no account,
• Verify safe isolation from supply
use degrees of protection ≤ IP 23 outdoors. Air-cooled models are designed
• Connect to earth and short
for ambient temperatures of –20 °C to +40 °C and altitudes of
• Cover or provide barriers against neighbouring live parts.
≤ 1000 m above sea level. Ambient temperature for air-/water-cooled
De-energise auxiliary circuits (e.g. anti-condensation heating).
models should be not less than +5 °C (for sleeve-bearing machines, see
Exceeding of limit values of range A of EN 60034 part 1 - voltage ± 5 %,
manufacturer’s documentation). By all means, take note of deviating
frequency ± 2 %, form, symmetry – leads to higher temperature rise. Note
information on rating plate. Field conditions must adhere to all rating plate
rating plate particulars and connection diagram from terminal box.
particulars.
The connection must be made so, that permanently safe electrical
Electrical machines are Components for installation in machinery within the
connection is maintained. Use appropriate cable terminations. Establish and
meaning of the Machinery Safety Directive (MSD) 2006/42/EEC. Putting
maintain safe equipotential bonding. The clearances between uninsulated
into service is prohibited until conformity of the end product with this
live parts and between such parts and earth must not be below the following
directive has been established (follow the particular local safety and
values: >8 mm at U N ≤ 500 V, >10 mm at U N ≤ 750 V, >14 mm at
installation rules as e.g. EN 60204).
U N ≤ 1000 V, 36 mm at U N ≤ 3,3 kV, 60 mm at U N ≤ 6,6 kV, 100 mm at
3. Transport, Storage U N ≤ 11 kV.
Immediately report damage established after delivery to transport No presence of foreign bodies, dirt or moisture is allowed in the terminal
company. If appropriate, prevent putting into service. Ring bolts (lifting box. Close unused cable entrance holes and the box itself in a dust- and
eyes) are designed for the weight of the high-voltage machine, do not apply watertight manner. For trial run without coupling elements lock fitting key.
additional loads. If necessary, use suitable, adequately dimensioned For electrical machines with accessories, check satisfactory functioning of
means of transport (e.g. rope guides). Remove shipping brace (e.g. anti- these before putting into service.
friction or sleeve bearing locks, vibration dampers) before putting machine The proper installation (e.g. segregation of signal and power lines, screened
into service. Reuse it for further transports. When storing electrical cables etc.) lies within the installer’s responsibility.
machines, make sure of dry, dust-free and low-vibration (v eff ≤ 0,2 mm/s)
6. Operation
location (danger of bearing damage at rest). Measure insulation resistance
Vibration severities in the „satisfactory“ range according to DIN ISO 10816-3
before putting machine into service. At values of ≤ 1 kΩ per Volt of rated
(v rms ≤ 4,5 mm/s) are acceptable in coupled-mode operation. In case of
voltage, dry windings.
deviations from normal operation – e.g. elevated temperature, noises,
Follow manufacturer’s recommendations.
vibrations – disconnect machine, if in doubt. Establish cause, consult
4. Installation manufacturer, if necessary.
Make sure of even support, solid foot or flange mounting and exact Do not defeat protective devices, not even in trial run. In case of heavy
alignment in case of direct coupling. Avoid resonances with rotational dirt deposits, clean cooling system at regular intervals. From time to time,
frequency and double mains frequency as a result of assembly. Turn rotor, open closed condensate drain holes, if any!
listen for abnormal slip noises. Check direction of rotation in uncoupled Regrease anti-friction bearings with relubricating device while machine is
state (follow clause 5). running. Follow the instructions on lubricating plate!
Mount or remove couplings or other drive elements only with appropriate In case of sleeve-bearing machines, observe time limit for oil change.
means (Heat!) and cover them with touch guard. Avoid excessive radial Refer to manufacturer’s documentation for sound power level and
and axial bearing loads (note manufacturer’s documentation). information about the use of appropriate sound-reducing measures.
Contents:
0. Safety Instructions
1. Instruction Manual
1.1 Transport
1.1.1 Reception
1.1.2 Lifting
1.2 Storage
1.3 Installation of Machines
1.3.1 Mounting
1.3.2 Alignment
1.4 Electrical Installation
1.4.1 Insulation Resistance
1.4.2 Dry out
1.4.3 Electrical Installation
1.4.4 Temperature Monitoring
1.4.5 Guide values for the adjustment of Tripping Temperatures
1.4.6 Start-Up
1.4.7 Starting Conditions
1.5 Operation and Maintenance of Squirrel cage Machines
1.6 Spare Parts
2. Lubrication and Maintenance of anti-friction Bearings
2.0 General
2.1 Machines without Grease nippel
2.2 Machines with Grease nippel and without Grease removal
2.3 Machines with Grease nippel and automatic Grease regulator
2.4 Miscibility and recommended Grease
3. Maintenance and Recommendations
3.1 Maintenance Plan
3.2 Trouble Shooting
4. Recycling and disposal

Issue 06/2016
1. Instruction manual

1.1 Transport

1.1.1 Reception
On the receipt of the machine it is recommended to check for visible transport damages
immediately.
Possible damages should be recorded on the consignment note and the forwarder
should be notified.

All official reservations should be made to the forwarder and to ourselves within 24 hours by
fax or by registered e-mail.

1.1.2 Lifting
The machine will be shipped in a completed manner. On DE it is fitted with a special shaft
block to lock the rotor. Without the shaft block no transport and lifting / setting down
operations are permitted!
In principle for lifting and transport there should be used the ring bolts and lifting eyes
respectively on the stator frame, also using suitable adequately dimensioned means of
transport (e.g. rope guides). The lifting eyes are designed for the weight of the motor, do not
apply extra loads.
The lifting eyes of several components (e.g. terminal box, cooler, fan cowl or separate
cooling fan) are intended for the weight of these parts only.
Setting down has to be carried out without hit to a flat and smooth foundation having
sufficient load capacity.
For forklift transport it has to be considered that the support matches the motor feet and that
there is no pressure on the motor frame – danger of dents!
If there is no suitable lifting beam for a machine having top mounted cooler or fan cowl and
side lifting eyes, and sloped ropes may impair these components, then these components
have to be removed before transport.
Attention! No items must infringe into the opened machine.
It is not allowed to put slings around shaft end, pedestals, coupling, cowls or similar parts.
Machines with bedplate shall be lifted using the bedplate lifting eyes – do not use the lifting
eyes of the machine itself! Units which are not allowed to be handled completely mounted
are marked by an appropriate marking plate on the bedplate.
For transport of dismantled machines it is not allowed to place wire slings around shaft end
for rotor lifting – if not otherwise feasible protection is required!
In case of doubt please contact the manufacturer.

Issue 06/2016 page 1 of 26


Moving of a vertically mounted machine:
Vertical machines sometimes have to be moved from vertical to horizontal position or vice
versa, e.g. for transport or bearing removal Considering the adhering safety rules, skilled
personnel and suitable transport means are required. Avoid damages of machine parts and
paint! The rotor locking device must not be removed or installed unless the machine is
arranged in vertical position.

1.2 Storage
In case there is no immediate commissioning or a long time out of service, the machine has
to be stored in a dry room, dust- and vibration free, at average temperature of –5 °C to
+50 °C, relat. humidity less than 60%. There shall be no corrosive ambient. Avoid
undesirable condensation.
For long term storage corrosion protection for all bare metallic surfaces is required.
Electrical machines should not be stored outdoors without packaging.
In case of high temperature volatility or high humidity it is recommended to use the space
heater. If necessary, please contact the manufacturer for upgrade.
For larger machines having anti-friction bearings (roller bearings) without rotor locking
device we recommend to turn the shaft from time to time to avoid stand-still-marks upon the
bearing raceway due to one-point load stress. If possible, use vibration restraining support
(e.g. elastomers).

Issue 06/2016 page 2 of 26


1.3 Installation of Machines
For installation/operation, the provisions of local authority installation regulations as well as
the generally accepted engineering practice and this Instruction Manual apply.
The motor complies with the requirements of Directive 2006/42/EEC (MSD) provided that
the design criterion given from the manufacturer and this Instruction Manual are met. In
particular the observance of threshold values of voltage, current and speed plays an
important role.

1.3.1 Mounting
The degree of protection and cooling type shall be chosen in accordance with the local
requirements by the machine order. For uncertainty, please contact the manufacturer.
On factory site you have to check whether the machine type of protection adheres to the
environmental conditions. Free access to terminal boxes, lubricant and control devices is
required.
Dismantle protection against corrosion. No soiling shall impair the machine interior.
Damaged painting shall be touched up.
For the installation of machines which are not delivered fully assembled, only the
components marked as matching together may be used.
Flange of Vertical machines: Vertically mounted machines are fitted with a mounting
flange according EN 60072. That flange should be mounted to an opposite complete base
flange. We recommend a mounting adapter to ensure easy coupling and inspections in the
course of operation.
Before mounting of transmission elements (coupling, belt pulley etc.) the shaft end is to be
carefully cleaned (remove corrosion protection paint). Apply gliding lubricant and remove
the rotor locking device or locking parts - if any. Observe supplementary notes.
In general the parts to be mounted will be heated at first to avoid excessive power
requirement for pulling them onto the shaft end. Use suitable pulling devices. Hammer
impacts or similar shocks may impair bearing damages! Observe the application notes of
coupling manufacturers.
Our machines are balanced in accordance with ISO 8821 and EN 60034-14 standards.
In general, the rotor is balanced with half the feather key.
In accordance with the motor balance (indicated on shaft end face, H = half-key model, F =
full-key model), the transmission element has to be correspondingly dynamically balanced.
In the case of doubt please contact the manufacturer to ensure vibration free operation and
optimum bearing life cycle.
Coverage of transmission components shall be provided.
Test run with the feather key fitted without a transmission element is not permitted
due to the key!

Issue 06/2016 page 3 of 26


Only couplings with flawless fit and pitch shall be used. All of the elastic intermediate blocks
must have identical elasticity factor and quality.
Each dissimilarity will (especially for very high torque) cause torque vibrations of the shaft
due to cranking power and therefore bear the risk of friction contact between rotor and
stator and severe machine damage.
Especially for special transmission elements, manufacturer’s notes must be observed.
Transmission elements shall if necessary be dynamically balanced at operation speed.
In case the subject of belt pulley or gear coupling was not discussed at the motor order, you
should contact us for the technical requirements (including dimensions) to check the
permissible load on shaft and bearings.
In case of high radial belt tension a separate pedestal and a separate wheel may be
required.
Please inform us about axial compression and tensile load in order to check the design of
guide- / axial- bearing.
Under particular circumstances there may be another issue for machines having a
reinforced bearing (cylindrical roller bearing DE side):
In case fast running motors (2-/4-poles) of smaller or middle frame are mounted with a bolt
coupling (e.g. ELCO) and excellent aligned, there would be hardly any radial load on the DE
roller bearing. Then a slip of the rollers to their raceway and an unexpected rise of the
bearing temperature may occur. Remedy shall be created by using different bearings (light
sized roller bearings or ball bearings, but considering the complex assembly of motor / drive
and the guided and strained / non guided bearing behaviour according to manufacturer’s
supervision).
It is necessary to take into account the complete drive concept including thermal expansion
and radial and axial loads etc.

For air-cooled machines the ventilation air inlets and outlets have to be kept free and you
have to ensure that no heated ventilation air will be taken (consider neighbouring
equipment).
For separate ventilated machines the necessary amount of cooling air (see name plate)
must be supplied considering pressure loss of the pipes. That is important in particular for
noise reduced machines (noise protection hood). Then we recommend an effective air
control (mechanically or thermally).
For water-cooled machines the inlet temperature of cooling water must adhere to the range
from +15 °C to +25 °C. To avoid cavitation damages the flow velocity of water shall not be
more than 2.5 m/s. No corrosive ingredients are allowed. Avoid freezing of the cooling water
circuit!
In case of long term increase of local water temperatures compared to the technical data,
there might be effectuated an appropriate reduction of machine power in coordination with
the manufacturer.
The machine shall be securely mounted to an as far as possible vibration and shock-free
base.

Issue 06/2016 page 4 of 26


The upper surface of the base-plates must be adjusted as shown by the following diagram.
Alignment shims must be positioned as close as possible of tightening screws:

Attention: Take care that all motor feet are uniformly levelled on the metallic base!
Fit height differences by alignment shims and thereafter tighten the fundamental bolts.
Otherwise damage may occur due to bending the machine frame!
Especially for mounting on steel constructions observe the required rigidity against
resonance vibrations. This may occur especially for high speed machines (2- / 4-poles).
Permissible torque settings of machine mounting bolts:
Bolt Permissible Tightening Torque [Nm]
M5 4,5
M6 7,5
M8 16
M 10 28
M 12 55
M 16 150
M 20 310
M 22 420
M 24 540
M 27 800
M 30 1000
M 33 1450
M 39 2450
M 42 3000
M 48 4550
M 52 5200

Issue 06/2016 page 5 of 26


1.3.2 Alignment
Align the machines carefully to ensure smooth running. Axial deviation and deviation of
parallel surfaces of both coupling halves must be as low as possible considering the heat
expansions and the oil film floating of sleeve bearings if applicable.
Please observe the instructions of the manufacturer of the driven machine and the coupling,
too.

For operation in coupled mode you have to align the shafts in axial and radial direction
against each other. Dial gauges must be rigid mounted, measurements are to be taken in
four positions (90° turn each, simultaneously both coupling halves).

Right upper figure shows a combined measuring methode.


„E“-value adhering coupling manufacturer’s advice.

Middle figure shows an axial measuring.


Differences must be fitted by shims.
The alignment tolerances shall adhere to 30 µm according
to a measuring diameter of 200 mm.

Lower figure shows a radial measuring.


Differences must be fitted by shims.
The alignment tolerances shall adhere to 30 µm according
to a measuring diameter of 200 mm.

Issue 06/2016 page 6 of 26


The modern, most exact method will be the computer aided alignment (e.g. ROTALIGN).
Exactly machined couplings made of steel may be satisfactorily aligned by the use of
gauges and measuring ruler if necessary.

For belt pulley you have to take care that both concerned pulleys are exactly aligned in
parallel. I.e., the assumed line between middle points of both pulleys and the shafts shall
form a right angle. Also take care that the pre-tension of the belt will adhere to the belt
manufacturer’s rules. Unnecessary high pre-tension may affect damages of shaft and
bearings.

After alignment the machine feet are recommended to be pinned to the base using two
pinning holes at NDE feet.
The status of the alignment shall be checked within an appropriate time (8000 operation
hours).

In case there shall be considered extreme torque shocks (blocked rotor, heavy starting) for
special cases, the risk of mechanical cracking or overheating of the motor and the risk of
ignition resulting therefrom must be prevented by appropriate protecting devices.

Issue 06/2016 page 7 of 26


1.4 Electrical Installation

1.4.1 Insulation Resistance


The insulation resistance between windings against earth and between winding parts
against each other must be measured before operating the motor the first time and must
adhere to the local installation standards. Test voltage: 500 V D.C., 1000 V D.C. or higher
for high-voltage machines and dry windings.
Permissible insulation resistance for winding temperature of 20 °C (Consider: each 10 K
winding temperature rise results in a resistance decrease by half):
Min. Resistance
Low-voltage motors up to 690 V 1 MOhm
Rotor- / secondary windings 50 kOhm each 100 V
High-voltage motors 15 MOhm each kV

Note: Clean and dry windings will show much higher values than the specified
lower limits!
Lower frame size machines shall have higher values than larger machines. In case of doubt
contact manufacturer before putting into service.
For larger high-voltage machines the Polarization Index (PI) may be used for further
evaluation of the winding insulation:
PI = R10 min R1 min
Measure the insulation resistance (or charging current resp.) after one minute and after ten
minutes, and divide the 10 min.-value by the 1 min.-value.
Another criterion may be the charging number (CN):
CN = R60 s R15 s
Measure the insulation resistance (or charging current resp.) after 15 seconds and after
60 seconds, and divide the 60 s.-value by the 15 s.-value.
Permissible values for windings insulations are shown with the following table:
Guide values PI CN
Not satisfactory <2 < 1,3
Satisfactory 2 to 3 1,3 to 1,4
Good > 3 to 4 > 1,4 to 1,6
Excellent > 4 ... > 1,6 ...

If these values are not attained, the winding must be dried by appropriate means.

Issue 06/2016 page 8 of 26


1.4.2 Drying

The appropriate measure depends on the local equipment and shall be agreed upon with
the manufacturer (drying with oven, current, hot air, space heater).
During drying by d.c. supplied winding heating, the current shall not be more than half the
rated a.c. current. Squirrel-cage machines can be dried by three phase supply of the
windings using reduced voltage (approx. 5 – 6 % rated voltage), but the rotor must be
locked. This procedure may cause increased inductive heating for slip ring rotors having
steel rovings. On the other hand, on stand-still rotors the occurrence of current transition
marks on slip rings must be strictly prevented!
Alternate the winding strings periodically.
In any case the maximum temperature of the winding shall not exceed 90 °C maximum. It
has to be monitored during the drying (measuring the copper resistance rise – read the cold
resistance prior to drying and then record the resistance value periodically). Advice for
optimum drying temperature: - resistance rise to 1.4 times of resistance at initial
temperature of 20 °C).
Read the insulation resistance at three-hours intervals, the drying procedure should be
stopped two or three hours after the insulation resistance has attained the required value.
It should be noted that the insulation resistance reading measured after cooling down of the
machine may be higher than the value obtained for the hot machine at the time when drying
was stopped.
Closed frame types shall be opened by removing of cooling elements or at least inspection
hatches, doors, covers, air gap record covers to ensure satisfactory air exchanges – if
necessary simply blow in dry air.
Condensed water often may be dried by hot air (fan heater).
For machines having thermal motor protection (PTC resistors) you have to ensure that the
drying temperature will not exceed 120 °C (max. 180 °C for motors with Insulation Class
„H“). Test voltage for PTC must not exceed 0.8 V!
Embedded resistance temperature detectors Pt 100 (100 Ω at 0 °C) with suitable control
unit are used for exact measurement of winding temperature.
Control will also be possible using low-resistance measuring instrument with low current
measuring:
Change of resistance = 0,385 Ω/K;
e.g. measured 138,5 Ω = winding temperature of 100 °C.

Issue 06/2016 page 9 of 26


1.4.3 Electrical installation
All mounting and installation works must be performed by skilled and experienced
personnel in accordance with local authority regulations.
And they must be carried out at standstill of the machine only.
Before starting work, the following five safety rules must be strictly applied:
• De-energise
• Provide safeguard against reclosing
• Verify safe isolation from supply
• Connect to earth and short
• Cover or provide barriers against neighbouring live parts.
This also applies for auxiliary circuits.
Supply and operating data shall be checked against marking plate data – observe the circuit
diagram. Unless otherwise stated, the rated data are valid (tolerance acc. EN 60034) for
max. 40 °C ambient temperature and maximum altitude of 1.000 m above sea level, and
requested cooling water or air data if any.
Exceeding of the tolerances specified by EN 60034-1 (i.e. voltage ± 5%, frequency ± 2%,
waveform, symmetry) leads to elevated temperatures affecting the permitted surface
temperatures.
Line cables and their installation shall adhere to local authority regulations for installation.
For the cable entry into the terminal boxes observe the degree of protection IP 55 especially
(sealings). No presence of foreign particles, dirt or moisture is allowed in the terminal boxes.
Unused entry openings should be closed off with dummy plugs in a dust- and watertight
manner.
With the installation the clearance and creepage distances inside the terminal boxes must
be observed in particular considering the cable connection and lugs.
Clearance distances between live parts against each other and earth must adhere to
following minimum limits:
Voltage clearance [mm] creepage [mm]
≤ 250 V ≥ 2,5 ≥4
≤ 500 V ≥5 ≥8
≤ 800 V ≥7 ≥ 12.5
≤ 1000 V ≥8 ≥ 13
≤ 4000 V ≥ 28 ≥ 40
≤ 6300 V ≥ 45 ≥ 63
≤ 10000 V ≥ 70 ≥ 100
≤ 15000 V ≥ 105 ≥ 150

All terminals must be correctly fastened due to avoid severe heating and damage of the
insulation material.

Issue 06/2016 page 10 of 26


The connections must be made in order to maintain a permanent safe electrical connection
with appropriate cable terminals, permissible cable type and wiring system and safe
equipotential bonding. Take care of the mounting of cable entries, self loosening prevention,
permanent sealing of the entries and temperatures of entry and cable (70 °C max.).
Permissible torque settings of terminals and cover bolts:
Bolt permissible Tightening
Torque [Nm]
M4 2,0
M5 3,2
M6 5
M8 10
M 10 16
M 12 25
M 16 50
M 20 85
M 24 130

Permissible torque settings of cable entries:


Size Wrench size [mm] permissible Tightening
Torque [Nm]
M 12 x 1,5 14 5
M 16 x 1,5 17 5
M 20 x 1,5 22 7,5
M 25 x 1,5 27 10
M 32 x 1,5 34 15
M 40 x 1,5 43 20
M 50 x 1,5 55 20
M 63 x 1,5 65 20
M 75 x 1,5 95 20
M 80 x 2 106,4 20

Observe the circuit diagram inside the terminal box.


Be careful for voltage-changing or pole-changing machines. For any request do not hesitate
to contact us prior to putting into service.
For natural sequence connection of mains supply lines L1, L2, L3 to the motor terminals
U1, V1, W1 the shaft end shall rotate clockwise – looking against the shaft end face on DE
side. For counter-clockwise rotation two phases of the supply must be reversed.

Issue 06/2016 page 11 of 26


Attention:
Machines designed for only one direction of rotation (e.g. due to direction-adhering
fan) are marked on the name plate and by an additional marking plate on the end
shield, fan cowl or frame. Operation in the opposite direction is not permissible
because of the risk of motor overheating due to the lack of cooling air. Change of
direction of rotation requires in that case a change of the fan or the use of a new fan
respectively. A new rotor balancing might be necessary in this case.

Terminals for temperature control devices (e.g. PTC or PT 100 resistors) for windings and
bearings and for space heaters and similar devices are located within additional terminal
boxes equipped with circuit diagram and technical data. For safe operation the use of these
auxiliary devices is requested. In order to avoid severe damages in the case of
misconnections, please contact the manufacturer for further information if necessary.
The motor must be connected to the local grounding system.
Protective Earth Terminals are installed inside the main terminal box and near the motor
foot.
In case of operation with separately driven fan, external lubricant supply, cooling water
supply or similar, you have to assure by appropriate circuitry interlock that the motor
operation is only possible with fault-free operation of the auxiliary devices and that the
space heater can only be operated when the machine is disconnected from mains.
Otherwise there would be the risk of exceeding the maximum permissible surface
temperature.
For mains supply protection there is required a switchgear equipped with (designed suited
to the motor) short-circuit current trip and thermal trip for exceeding of rated current
(overload protection). Further protection devices (e.g. phase-failure relay) may be included.

Attention:
For Star-Delta-Starting of Squirrel-cage motors the thermal trip has to be designed
for the rated operation current of one phase between motor and star-delta-switchgear
(= 0,58 x name plate rated current).

Issue 06/2016 page 12 of 26


1.4.4 Temperature Monitoring
a) Temperature detectors (PTC) are electronic components with an abrupt change
characteristic for a certain temperature (detectors nominal operating temperature
NOT). Below that temperature you can measure some hundred Ohms (2 terminals
each PTC), above that temperature some kiloOhms using a normal Ohm meter.
Attention: Measuring current is permitted being a few mA only! Do not connect
higher voltage (e.g. mains 240 V). This causes instantaneously
destruction of the component, due to arcing also winding defects
would be possible.
Windings of larger machines are often equipped with two sets of PTC for different
temperatures for Alarm and Trip.
Each set is connected to one control unit, having potential-free relais contacts for
machinery control.
A later change of temperature values is impossible – via implementation of
supplementary PTC in the winding-overhangs only.
b) Klixons or Mikrotherm switches are especially designed, similar to a) mounted and for
direct use in control circuitry intended thermo switchgear. Testing: for Cold hardly no
resistance on terminals (direct connection), for Warm exceeding the rated
temperature there is interruption.
Attention: These contacts may not switch inductive load
- Coils of contactors must be suited with an R-C-element!
c) Direct thermometers with limit contacts are used in general for bearing temperature
control only. For contact load see b), for adjustment see f).
d) Thermocouples (e.g. Ni / CrNi) create with their special characteristic a temperature
depending thermo voltage to be controlled by a special tripping unit equipped with
limit contacts acc. c) if required. The installation rules have to be observed.
Thermocouples are low-resistance components (mΩ) and create voltages of millivolts.
They are used for sleeve bearing shells, seldom for windings.
e) Resistance thermometers (RTD) are calibrated measuring resistors (mostly platinum
wire = Pt 100 having 100 Ω at 0 °C and 0,385 Ω resistance change per Kelvin; they
have an almost linear diagram: 138,5 Ω at 100 °C and 153,6 Ω at 140 °C).
Each thermometer is connected to two terminals at least (often 3-wire / 4-wire
connection), if necessary equipped with overvoltage protectors in an auxiliary terminal
box. Sometimes the terminals for output wire are united together. As described by a),
reading the resistance can lead to control of the resistors and to temperature
measurement after conversion.
Each thermometer shall be connected with an own control unit, calibrated and fitted
with relais contacts for Alarm and Tripping temperatures (modern units are intended
for connection to 5 or 8 PT 100-loops in one housing, e.g. for 3 / 6 loops for windings
and 2 loops for bearings).

Issue 06/2016 page 13 of 26


f) Determination of limit points for c), d) and e) according to Insulation Class:
1.) max. limit temperatures for initialisation prior to operation:
Alarm Trip
B/F B/F
Stator winding 110 °C / 130 °C 120 °C / 140 °C
Cooler warm air inlet 60 °C / 60 °C 70 °C / 80 °C
Cooler cold air outlet 30 °C / 45 °C 40 °C / 55 °C
Sleeve bearings-lower shell 80 °C 90 °C
Antri-friction bearings 80 °C 90 °C

Temperatures in excess of these values should be communicated to the


manufacturer for evaluating the cause. In special cases higher values may be
applicable.
2.) After commissioning and satisfying operation at rated conditions the limit points
should be adjusted in relation with the actual operating temperatures:
Recommendation:
1. Limit (e.g. Alarm): 5 K for bearing – 10 K for others
2. Limit (e.g. Tripping): 10 K for bearing - 15 K for others
above operating temperature considering the maximum expected ambient or
coolant temperature.
In special cases deviating values are possible – please contact the
manufacturer.

Issue 06/2016 page 14 of 26


1.4.5 Guide values for the Adjustment of Tripping Temperatures

Windings

Adjustment during stationary continuous operation in accordance with measured


values

Alarm Trip

(T= maximum expected operating temperature) T + 10 K T + 15 K

Guide values for commissioning


Maximum values

Utilization according to temperature class B 125 °C 130 °C


Utilization according to temperature class F 145 °C 150 °C
Utilization according to temperature class H 165 °C 170 °C

Bearings

Adjustment during stationary continuous operation in accordance with measured


values

Alarm Trip

(T= maximum expected operating temperature) T+5K T + 10 K

Guide values for commissioning

Maximum values

Anti-friction bearings (Ball or roller) 90 °C 100 °C

Sleeve bearings
• Detectors in the bearing shell
90 °C 95 °C
• Detectors in the oil sump
70 °C 75 °C

Issue 06/2016 page 15 of 26


1.4.6 Start-Up
a) Prior to start-up rotate the rotor by hand and pay attention to unusual noises.
Star-Delta-Start: The switching time-relais must be adjusted for a switch from star to
delta after actual exceeding of the star- breakdown torque, i.e. after decrease of the
star-current. Only for special cases and computing the starting time deviating values
seem attainable (e.g. exhaustor drives with high moment of inertia).
d) It is recommended to run the machine for one hour at least without load, uncoupled to
the drive. Satisfying run may be stated unless non-permissible vibrations or bearing
noises appear. Beating or knocking noise from bearings may indicate bearing
problems (transport, long term storage). Screeching noise points to sliding bearing
rolls or improper lubricant film – this might be observed for unloaded roller bearings
but should disappear after some running time.
Suitable for expert evaluation are rod, stethoscope, handheld instruments (e.g. SPM).
You have to consider also the frame construction of the machine for all kinds of noise
(cast iron housings seem more silent than for instance welded steel-constructions with
pipe-cooler).
c) The machines delivered from our side are tested rested for noise and vibrations. In
case of abnormal vibrations at first the motor should be separated from the drive and
be started again. With ongoing abnormal vibrations check the balance of coupling or
pulley (half key / full key balancing) and the foundation resonance frequency (too near
by the motor rotation frequency?). To check the balance quality of the sole motor, it
has to run with free shaft and half-key fitted and rigid mounted (or upon elastic support
– springs, rubber, or free suspension). Recorded will be the velocity (mm/s).
Foundation problems mostly occur for 2-pole motors only (i.e. for speeds of
3000 / 3600 r.p.m.)
d) Coupled and radial little loaded motors sometimes show despite correct balance and
alignment unexpected vibrations due to „rattle“ or „climb“ of the rotor with high bearing
clearance.
Remedial action: Use bearings with lower clearance. For machines with two ball
bearings (one of them axially unguided) bend the unguided bearing by springs or
similar.
e) Anti-friction bearings are factory fitted with the required amount of lubricant in
optimum quality (ask for specification) for first lubrication.
Sleeve bearings are provided without lubricant.
Please strictly observe lubrication and maintenance recommendations for anti-friction
and sleeve bearings.
The temperature of anti-friction bearings may rise up to 50 K beyond the coolant
temperature (standard e.g. 40 °C) – higher values up to operating temperatures of
140 °C could be possible in special cases with manufacturer’s approval.
The operating temperature of sleeve bearings for continuous duty should not exceed
75 °C (approx. 10 K more for direct measuring in lower shell) – in special cases
please contact manufacturer.
In general, sleeve bearings should be equipped with temperature monitoring, usually
there are installed RTD’s Pt 100.
For all machines fitted with removable inspection hatches on housings or end shields
those should be closed to ensure satisfactory cooling at load (against non-permissible
temperature rise).
Issue 06/2016 page 16 of 26
1.4.7 Starting Conditions
If not stated otherwise,
• at ambient temperature three successive starts are allowed with natural coast
down between them
• the next starting attempt may occur after an interval of 30 min after natural coast
down
• at rated operation temperature status, two successive starts are allowed
• for further starts a cooling interval of 4 hours is required
• max. 1000 starts are permissible per year
• start at residual voltage is normally not allowed

Issue 06/2016 page 17 of 26


1.5 Operation and Maintenance of Squirrel cage Motors (see clause 3, too)
For maintenance/overhaul/testing, the provisions of local authority regulations as well as the
generally accepted engineering practice and this Instruction Manual apply.
When performing maintenance work, pay special attention to checking those parts that
govern the equipment’s safe operation.
Maintenance work must be performed by the manufacturer or properly qualified workshop
personnel using original spare parts only.
In order to keep the permitted operating temperatures the ambient temperature shall be
within the range provided with clause 1. You have to observe the effect of external heat
sources (sun influence, nearby equipment heat e.g.) for the temperature evaluation.
During the operation the correct metering of the temperature by means of the installed
sensors shall be assured.

The maintenance refers on one hand to the periodical control of operational conditions
(noise and vibrations) and bearings and on the other hand to the necessary cleaning
considering the local operating conditions.
Therefore, you should adhere to the instructions for lubrication and maintenance of anti-
friction and sleeve bearings as well as the recommendations for maintenance and
operation. In case of any doubt please contact the manufacturer.
Dust cleaning requires the use of vacuum cleaners or compressed air – but that must be in
any case oil- and water-free! Please take care that no dirt can be blown into the machine.
Machines having tubular cooler require free and clean tubes, cleaning is suitable to be done
with brushes or full blast cleaners.
Low voltage machines may be put into service after long term storage under severe climatic
circumstances (ambient temperature 40-45 °C and relative humidity more than 95 %) when
they have an insulation resistance of more than 0.5 MΩ and they are clean.
For outdoor operation without canopy (permissible for machines with min. type of protection
of IP 44 and normal climate) higher maintenance effort is required, especially after long
term storage. It is advised that these machines run at least one hour per month to reduce
corrosion by condensated water and rain. In winter period the icing and blocking of the
external fan has to be prevented.
The windings of electrical machines shall be cleaned corresponding to the operation
conditions in 1-3 years periods. They have to be covered with electro-insulation varnish.
Fastening of overhang wrappings, fasteners and slot sealing wedges has to be checked.
Visual control of all components is required

Issue 06/2016 page 18 of 26


1.6 Spare Parts
For the order of spare parts the machine name plate data and the serial number are to be
indicated, in particular the complete type including all supplementary letters and figures.
After replacing rotating parts it is advised in particular for high speed machines to perform a
dynamic re-balancing considering the balancing specification of the rotor (half-key / full-
key).
2. Lubrication and Maintenance of anti-friction Bearings

2.0 General
Anti-friction bearings are precision parts.Satisfactory lubrication is strictly necessary for safe
operation. Even vibration-free running and adherence to permitted bearing load are
required.
In general the lubricant quality and the regreasing intervals stated on the respective marking
plate shall be adhered to avoid bearing damages caused by wrong lubrication.
Overgreasing may also cause problems.
Difficult local conditions may cause requirement changings – in this case please contact the
manufacturer.

Importance of Regreasing:
The following list points out the risks associated with over-hasty excessive or poorly
implemented greasing procedures:
• grease leaks past baffles due to excessive grease pressure within the bearing due to
over-hasty or excessive greasing
• bearing temperature increases from 10 to 25 K (or more) over normal operating
temperatures, until the excess grease is expelled
• surplus grease may produce a braking effect in the ball races, which might cause
moving parts (balls and rollers) to shift from their raceway, leading to heating,
intermittent noise and bearing wear (scaling, micro-seizures), as well as loss of grease
performance (shearing in the lubricant film and localized excessive grease temperatures
in the affected area, or grease pollution caused by metallic particles breaking away from
un-lubricated parts)
• seizing of the bearing within a few minutes following lubrication, especially at rotation
speed above 3000 rpm
• these risks occur in particular when grease is injected too quickly, in case the internal
radial play within the bearing is too small, and for high-speed operation (3000 – 3600
rpm).

Issue 06/2016 page 19 of 26


First Greasing :
When the motor is commissioned for start-up, inject two „doses“ of grease at five minute
intervals. The quantity of grease is indicated on the marking plate, one “dose” equals the
quantitiy of grease for regreasing. Unless bearing noises typical for insufficient initial
greasing can be heard, do not re-grease within 24 hours because several hours are
required to expel all the excess grease by the expel disk.
After one week in service, inject one further „dose“ of the recommended grease, followed by
a second „dose” 24 hours later.
Thereafter, follow the normal service plan indicated on the marking plates on the bearings
(grease quantity and interval). Under severe operating conditions, e.g. bearing temperature
above 100 °C, the greasing intervals might be reduced.
Regreasing :
In order to inject the exact quantity of grease specified, carefully check and calibrate the
quantity of grease injected by your grease-gun.
For example 1 pump stroke = 5 gram – therefore the quantity of 30 g requires 6 strokes.
The grease nozzle should be cleaned at first, in order to avoid injecting dirt or foreign
particles into the bearing. Similarly, both the grease-gun and grease should be clean.
Procedure: While the machine is running press the required number of strokes by the
grease-gun into the nozzle, leaving intervals of at least 5 seconds per gram per stroke (e.g.
5 grams per stroke leads to a 25 second gap between pump strokes).
Observe the bearing temperature rise. A run of of several minutes or hours is required to
expel the excess grease.
The used grease is collected in the grease chamber of the external bearing cover.
Grease Renewal:
Under normal conditions, the quality of grease guarantees an operation of the motor
considering the regrease instructions above.
A renewal of the grease is only required after long storage period or for special
environmental occurrances (for example ingress of moisture) or in case of a renewal of the
bearings in particular.
Provide the bearings with a new grease only after a thorough cleaning using suitable
solvents. The same type of grease shall be used. Please bear in mind that the bearings
should be filled up to about 2/3 of their free space and that the bearing commissioning and
servicing procedure (see above) is to be adhered.

Issue 06/2016 page 20 of 26


2.1 Machines without Grease nipple
In general the factory filling is sufficient for the bearing life cycle. In case of long term
storage a grease renewal is necessary, the old grease must be removed completely,
bearing chamber and bearing are to be carefully cleaned with suitable solvent. Therafter the
bearing and both bearing covers will be filled up to about 2/3 of their free space.
Excessive greasing results in excessive heating and must be avoided.
After fastening of the bearing covers the rotor should be rotated by hand to check the easy
turning. For the start-up you should monitor noise and temperature rise.

2.2 Machines with Grease nipple and without Grease removal


Regrease during the run of the machine. The machine is equipped with a marking plate
showing the lubricant quantity and the regreasing intervals. After approximately 5
regreasings the external bearing covers shall be opened to remove the used grease.
After fastening of the bearing covers the rotor should be rotated by hand to check the easy
turning (compare clause 2.1).
Attention: Only regrease the running machine. Consider grease pipe extension if necessary,
pipe must always be grease filled!

2.3 Machines with Grease nipple and automatic Grease regulator


Regrease during the run of the machine. The machine is equipped with a marking plate
showing the lubricant quantity and the regreasing intervals. An implemented expelling disk
leads the used grease from the bearing into the grease chamber (drain box) of the external
bearing cover. This chamber is located as shown in the following table, even showing the
cleaning procedure. An opening of bearing covers is not required.

Grease chamber below DE fan Unscrew threads, pull out the chamber,
housing evacuate
Grease chamber below external Pull out slide, evacuate chamber
bearing cover
Grease chamber below internal Grasp into end shield opening, pull out
bearing cover slide, evacuate chamber
Horizontal pipe below fan housing Unscrew both plugs, push out used grease
with suitable rod

Attention: Excessive grease quantities may cause bearing temperature increase!


A run of several minutes or hours is required to expel the surplus grease.
For different type of construction these considerations are applicable in analogue manner.

Issue 06/2016 page 21 of 26


2.4 Miscibility and recommended Grease
Mounting optimized lubricating grease and quantity of grease are shown on the marking
plate. The recommended lubricant is valid for ambient temperature range according to the
rating plate (if deviating from – 20 °C to + 40 °C). A change without manufacturer’s
permission is not allowed, because it might, as well as a change of the mounting position,
cause dry run or higher temperatures.

We recommend to use the specified grease or an equivalent miscible grease after


manufacturer’s permission. For ambient temperatures outside the indicated range, please
refer to specific information.
The anti-friction bearings are fitted with a lithium based mineral-oil grease, type K3K in
accordance with DIN 51825, unless there is expressly designed a different grease quality.
Recommended standard grease is shown in the table 1.1 below.
In case of extremely short regreasing intervals due to high bearing temperatures (> 100 °C),
the application of special high temperature grease is recommended.

Recommended high temperature grease is shown in the table 1.2 below. Please observe
the maximum permissible temperature.

Origin Product Grease-base Base oil Temperature- Kinematic Kinematic Consistency


range [°C] base oil base oil [NLGI scale]
viscosity viscosity
[mm2/s, cSt at [mm2/s, cSt at
40°C] 100°C]
ESSO UNIREX N2 Li-com. Mineral -30 to+150 115 12,2 2

ESSO BEACON 2 LI Mineral -40 to +120 100 9,5 2

SKF LGMT 2 Li Mineral -30 to 120 110 11 2

SKF LGMT 3 Li Mineral -30 to 120 120 12 2

MOBIL OIL Mobilux 2 Li Mineral -30 to +120 100 10,0 2

SHELL Gadus S2 V100 Li Mineral -25 to +130 100 11 3


2
SHELL Gadus S5 V42P Li Mineral -30 to +130 42 8 2,5

BP Energrease LS2 Li Mineral -30 to +110 92 9,5 2

STATOIL Uniway Li442 Li Mineral -30 to +120 100 12,0 2

TEBOIL Multi-Purpose Li Mineral -30 to +110 110 10,5 2


Grease
Table: 1.1 recommended standard grease

Issue 06/2016 page 22 of 26


Origin Product Grease-base Base oil Temperature- Kinematic Kinematic Consistency
range [°C] base oil base oil [NLGI scale]
viscosity viscosity
[mm2/s, cSt at [mm2/s, cSt at
40°C] 100°C]
ESSO UNIREX N3 Li-comp. Mineral -30 to +165 115 12,2 3
SKF LGHT 3 Li-comp. Mineral -30 to +150 110 13,0 3
MOBIL OIL Mobiltemp. Bentonit Synthetic -40 to +200 100 12,5 2
SHC 100
SHELL Albida EMS2 Li-comp. Synthetic -40 to +150 100 21,0 2
TEBOIL Syntex Li-comp. Synthetic -40 to +140 150 20,0 2
Grease
STATOIL Uniway LiX 42 Li-comp. Polyalfa -35 to +150 100 18,0 2
PA
CHEVRON SRI 2 Polyr. Mineral -30 to +150 115 14,0 2
NESTE Rasva 606 Li-comp. Synthetic -40 to +150 150 20,0 2

Table: 1.2 recommended high temperature grease

Miscibility:
In the case of a required change between lubricant qualities it is important to observe their
miscibility.
Mixing incompatible greases, their ingredient compound may dramatically change.
Maximum permissible operation temperature of mixed grease may perform such a low level
that bearing damage may occur!
Greases using the same grease base and a similar base oil in common are miscible without
detrimental results.
Mixtures may reduce the drip point.
Modern high performance greases often lose their excellent characteristics in mixtures.

Issue 06/2016 page 23 of 26


3. Maintenance and Recommendations

3.1 Maintenance plan


Maintenance measures are to be registered evidenceably.
semi-
daily, monthly, annually
Part annually,
every 24 h every 720 h every 8600 h
every 4300 h
General
Check
inspection and
operation
cleaning
Motor, behaviour,
Check
complete temperatures,
insulation
vibrations,
resistances
noise
and lubricant
behaviour
after the 1st
week of
checking Shaft
Coupling operation
alignment
check shaft
alignment
after the 1st week of operation one extra
lubrication,
Anti-friction further recommended lubrication intervals
bearings according grease schedule,
remove old grease
continuous bearing monitoring if necessary
Continuous check
Sleeve
of oil level, temperature, smooth running of oil rings,
bearings
Oil changing in adherence with manufacturer´s recommendation
Cleaning (all
Terminal Box, over),
Connections contacts -
of cables, cleaning and
protective assure
earth pressure
conditions

Air-Water- Cleaning,
Cooler (if appl.) Pressure test

Air-Air-Cooler Cleaning of the cooling pipes


(if applicable) according to the degree of pollution

Dust filter of
Cleaning of the filter
the Air-Cooler
according to the degree of pollution
(if applicable)

Issue 06/2016 page 24 of 26


3.2 Trouble Shooting
For trouble shooting see following diagnosis chart:

Defects Possible cause Remedy


• Motor does not • At least 2 power • Check of fuses,
turn, lines broken power, circuit
no noise at all • No voltage breakers and
terminals
• Motor does not • 1 power line broken • see above
turn,
magnetic noise • damaged bearing • check bearing,
exchange if
necessary
• Motor start under • Excessive load • Reduce the load of
load is too slow driven machine
• Increased voltage • Check power
drop system
• Motor runs without • Power line • Check power line
load but not under disconnection after
load start
• Motor makes • Stator winding • Check winding
abnormal noise, interruption resistances of three
fast heating of phases and
stator winding temperature
• Voltage too high • Check power
supply
• Inadequate cooling • Check and clean
the cooling system
• Wrong rotation • Observe marking
direction Check terminal
connections
• Abnormal noise • mechanical • check foundation,
reasons coupling, bearings,
fan
• electrical reasons • if noise disappears
with turn-off,
contact motor
manufacturer

Issue 06/2016 page 25 of 26


• high vibrations with • Fault of the • Check coupling,
coupling, but low coupling or driven alignment and
vibrations without machine driven machine
coupled load
• Fundamental • Renew foundation,
subside new alignment
• Balancing problems • New balancing
• High vibrations • Unbalance remains • New balancing
without coupling with natural coast
down
• Interrupted winding • Check current of all
phases
• Rotor scrape • Check or remove
bearing
• Unlocked bolts • Check and tighten
the bolts
• Foundation in • Improve foundation
resonance
• Motor wrong brace • Check alignment
• Bearing • Bearing damaged • Examine bearings
overheating
• Load problems • Check alignment,
balancing
• Lubricant problems • Check grease,
(aged, dirty, renew/change
viscosity) grease,
Renew defective
seals
• Bearing oil leakage • Defective seals • Renew seals
• Clean grease
chamber

4. Recycling and disposal


For recycling and disposal, the provisions of local authority regulations apply.
In the first line, the motor is manufactured in general from steel, cast iron, copper,
aluminum, further metallic alloy, ready-to-recycle plastic materials and elastomers and
asbestos-free sealings and gaskets.
Lubricants are to be picked up and disposed separately.
Follow the grease or oil manufacturer’s instructions as to how to dispose of used grease or
oil. Contamination of the environment has to be prevented.

Issue 06/2016 page 26 of 26


Consignes de sécurité pour le fonctionnement des machines électriques
(Moteur triphasé à cage)

1. Généralités
L'état de force d'équilibrage de machines est indiqué (H = demi-ressort,
La machine électrique présentent des parties dangereuses conductrices et ou F = ressort d'ajustage en entier). En cas d'exécution avec un demi-
rotatives ainsi que des surfaces superficielles potentiellement chaudes. ressort d'ajustage (H), le couplement doit aussi être soulevé en
Toutes les opérations concernant le transport, les connexions, le mise en conséquence. Veiller à ce qu'une partie du ressort d'ajustage soit visible et
marche et la mise en service doivent être confiés à un personnel compétent en saillie pour l'équilibrage de masse.
qualifié et responsable (suivant EN 50110-1/DIN VDE 0105/CEI 60364). Le cas échéant, fabriquer des raccords de tube. Prévoir une couverture vers
Tout comportement inadéquat peut causer des dommages matériels et le haut et bilatéralement pour les formes de construction équipées de bout
des lésions personnelles graves. d'arbre d'entraînement. L'aération ne peut pas être entravée et la
Attention : Danger mortel ! ventilation, même de l'unité adjacente, ne doit pas être aspirée de nouveau.

5. Branchement électrique
2. Utilisation prévue
Tous les travaux ne peuvent être entrepris que par le personnel qualifié et
Ces machines sont destinés à des installations industrielles. Ils
préposé à l'appareil stationnaire. Avant le début des travaux, les 5 règles
correspondent aux normes de la série EN 60034/DIN VDE 0530. Toute
de sécurité suivantes doivent être appliquées impérativement :
application en dehors du domaine prévu est interdite, à moins qu'elle ne
• Déconnecter
soit pas expressément prévue à cet effet (tenir compte des consignes
• Sécuriser pour éviter une remise en marche accidentelle
supplémentaires). Types de protection ≤ IP 23 n'utiliser en aucun cas en
• S'assurer de l'absence de tension
plein air. Les versions refroidies à l'air sont étalonnées pour fonctionner à
• Remettre à la masse et court-circuiter
des températures ambiantes comprises entre -20 °C et +40 °C et à des
• Couvrir ou délimiter les parties adjacentes étant sous tension
hauteurs de positionnement ≤ 1000 m sur NN. Les températures ambiantes
Déconnecter les circuits auxiliaires (par ex. le chauffage d'arrêt). Dépasser
minimales pour les versions refroidies à l'eau, ne doivent pas être
les valeurs limites de la plage A suivant EN 60034 partie 1 - tension ± 5 %,
inférieures à +5 °C (en cas de palier coulissant, tenir compte de la
fréquence ± 2 %, forme de courbe, symétrie - augmente le réchauffement.
documentation du fabricant). Respecter impérativement les indications
Suivre les indications de la plaque signalétique ainsi que le schéma de
prévues à cet effet sur la plaquette apposée. Les conditions du lieu
raccord du boîtier de raccordement. Le branchement doit se faire de
d'utilisation doivent correspondre à toutes les indications de la plaquette.
manière à ce que les connexions résistent aux vibrations ; utiliser les
La machines électrique est des composants à installer dans des machines
extrémités de câbles prévues à cet effet. Créer et maintenir un équilibrage
conformément à la directive sur les machines 2006/42/CEE. Toute mise en
de potentiel sûr. Les distances aériennes entre parties conductrices
service, est interdite jusqu'à ce que la conformité du produit fini à cette
dénudées réciproques et contre la terre ne peuvent pas descendre au-
directive soit déterminée (respecter les prescriptions locales en vigueur en
dessous des valeurs suivantes : >8 mm avec U N ≤ 500V, >10 mm avec U N
matière de sécurité et d'édification pertinents par ex. EN 60204).
≤ 750 V, >14 mm avec U N ≤ 1000 V,36 mm avec U N ≤ 3,3 kV, 60 mm à U N
3. Transport, stockage ≤ 6,6 kV, 100 mm à U N ≤ 11 kV. Les boîtiers de raccordement doivent être
Après la livraison, tout dommage constaté doit être communiqué au sans corps étrangers, ni saleté ni humidité. Obturer les ouvertures d'entrée
transporteur immédiatement ; toute mise à service doit être de câbles non nécessaires et le boîtier lui-même de manière à ce qu'elles
éventuellement exclue. Des œillets de transport (points d'ancrage) sont soient imperméables à l'eau et à la poussière. Pour l'essai de mise en
calibrés pour le poids de l'appareil ; ne pas y accrocher de charges service sans éléments d'entraînement fixer le ressort d'ajustage. Pour la
supplémentaires. Utiliser si nécessaire des moyens de transport machine électrique avec des accessoires, vérifier le parfait fonctionnement
suffisamment calibrés (par ex. un guide-câble). Éliminer les fixations de avant la mise en service. L'installation conforme à la norme (par ex.
transport existantes (par ex. palier roulant et/ou palier à glissement et/ou séparation spatiale des fils de signaux et des câbles de puissance, les
amortisseurs de vibrations) avant la mise en service. Les réutiliser pour conducteurs blindés et les câbles etc.) est du ressort de l'installateur.
d'autres transports. Si les machines sont stockés, veillez à ce qu'ils le
6. Fonctionnement
soient, dans un milieu sec, sans oscillation et sans poussière (v eff
L'amplitude des oscillations suivant DIN ISO 10816-3 dans la plage
≤ 0,2 mm/s) (Dommages d'immobilité). Avant la mise en service, mesurer la
"satisfaisante“ (v eff ≤ 4,5 mm/s sont inoffensifs dans le fonctionnement
résistance d'isolation. Si les valeurs sont ≤ 1 kΩ par Volt de tension de
couplé. Lors des modifications par rapport à la marche normale - par ex.
mesure, sécher la bobine.
températures accrues, bruits, oscillations -, l'appareil doit être mis hors
Se conformer aux préconisations du fabricant.
tension en cas de doute. Déterminer la cause, et contacter éventuellement
4. Positionnement le fabricant. Ne pas désactiver les dispositifs protecteurs même lors de
Veiller à la fixation appropriée et uniforme des pieds d'appui et des brides, l'essai de mise en service. En cas de forte accumulation de saleté,
et à leur alignement précis en cas de couplage direct. Éviter toute nettoyer régulièrement le dispositif de refroidissement. Ouvrir de temps en
résonance structurelle avec la fréquence rotative et la fréquence du secteur temps les trous d'eau de condensation bouchés existants ! En cas de
double. Tourner le rotor, en veillant à ce qu'il n'y ait pas de bruits de montage sur palier roulant avec un dispositif de regraissage, regraisser le
frottement inhabituels. Contrôler le sens de rotation à l'état non couplé. moteur, en respectant le repère ! Lors d'un montage sur palier coulissant,
Extraire ou enlever les accouplements ou tout autre élément entraîneur respecter les délais de vidange d'huile. Pour les niveaux de performance
uniquement avec des dispositifs appropriés (réchauffer !) et couvrir avec sonore ainsi que les indications pour l'application des mesures de réduction
une protection contre les contacts accidentels. Éviter des charges de son correspondantes, consulter la documentation du fabricant.
inadmissibles radiales et axiales sur le palier (tenir compte de la
documentation).
Table des matières :
0. Consignes de garantie
1. Guide de montage, commande et d'entretien
1.1 Transport
1.1.1 Contrôle des marchandises à l'arrivée
1.1.2 Levage
1.2 Stockage
1.3 Positionnement et alignement des appareils
1.3.1 Positionnement et montage
1.3.2 Alignement
1.4 Branchement électrique et mise en service
1.4.1 Contrôle de résistance d'isolation
1.4.2 Séchage
1.4.3 Branchement électrique
1.4.4 Surveillance de température
1.4.5 Valeurs indicatives pour le réglage des températures de
déclenchement
1.4.6 Mise en marche
1.4.7 Conditions d'activation
1.5 Fonctionnement et entretien des moteurs à cage d'écureuil
1.6 Pièces de rechange
2. Plan de lubrification et de maintenance pour les paliers roulants
2.0 Généralités
2.1 Appareils sans graisseurs
2.2 Appareils avec graisseurs
2.3 Appareils avec graisseurs et régulateur de quantité de matière grasse
automatique
2.4 Miscibilité et graisses utilisés
3. Maintenance et réparation
3.1 Plan de maintenance
2.2 Réparation
4. Mise au rebut

Édition 06/2016
1. Guide de montage, commande et d'entretien

1.1 Transport

1.1.1 Contrôle des marchandises à l'arrivée


A la réception de l'appareil, celui-ci doit être réexaminé immédiatement pour déceler
d'éventuelles pannes visibles dues aux aléas de transport.
Tout dommage constaté doit être signalé immédiatement sur la lettre d'accompagnement et
confirmé par la signature du conducteur.
En plus, il est impératif de signaler le dommage, dans un délai de 24 heures par fax ou par
e-mail, au transporteur en nous faisant parvenir un exemplaire.

1.1.2 Levage
L'appareil est expédié dans son intégrité. Sur la série DE, il est éventuellement équipé d'un
dispositif de protection spécial pour arrêter le déroulement. Sans ce dispositif, aucun
transport, levage ou dépose ne peut avoir lieu !
En principe, il ne faut utiliser pour le levage que les vis à œillet et/ou les œillet prévus à cet
effet pour les barres de transport en haut ou en bas du corps de boîtier en utilisant un
moyen de butée approprié. Les œillets de transport ne servent qu'à soulever le moteur
complet sans annexes plus larges.
Les œillets de transport de différents composants (par ex. le boîtier de raccordement, les
refroidisseurs ou au niveau des bagues de ventilateur/boîtier de ventilateur) ont été
spécialement prévus pour soulever ces pièces.
L'appareil doit être déposé sur une surface lisse et uniforme.
En cas de transport par chariot élévateur à fourches, il est impératif de veiller à ce que la
charge soit répartie sur les pieds de moteur et que le carter du moteur ne soit sollicité en
aucun cas d'en bas, pour éviter tout risque d'accrochage !
S'il n'y a pas de traversée appropriée pour un transport par grue pour des machines avec
refroidisseurs intégrés ou bagues de ventilateur et que les câbles disposées en diagonale
puissent endommager les superstructures, ceux-ci doivent être enlevés avant le levage.
Attention ! Aucun objet ne doit tomber dans l'appareil alors ouvert.
Il est impératif de ne pas utiliser de cordes de suspension pour élinguer des arbres, des
supports, des accouplements, des couvre-poulies ou des poulies. Les appareils ou les
unités sur des bâtis ne doivent être soulevés qu'au moyen des dispositifs de suspension de
ce dernier et jamais par les œillets de levage de chaque machine ! Les unités qui ne
peuvent pas être transportées en entier, sont marquées par un signe correspondant à la
plaque de base.
Lors du transport d'appareils modulables, aucun câble en acier ne peut être placé pour
soulever les rotors des paliers ; si ce n'est pas possible, prévoir une protection.
Dans les cas particuliers et/ou en cas de doute, veuillez nous contacter.

Édition 06/2016 Page 1 de 27


Pour tourner un appareil monté verticalement :
Les appareils montés verticalement doivent être tournés, le cas échéant, en position
horizontale et inversement ; par exemple, lors d'un transport ou d'un changement de palier.
Cela peut avoir lieu compte tenu des règlements de sécurité nécessaires par un travail
compétent avec les engins et les œillets de levage qui conviennent à l'appareil. Éviter
d'endommager la peinture et les parties mécaniques ! L'arrêt du rotor ne peut être éliminé
et/ou installé que si l'appareil est en position verticale.

1.2 Stockage
Si aucune mise en service immédiate de l'appareil n'a lieu ou si celui-ci est mis hors service
pendant une longue période, il doit être stocké dans un endroit sec à l'abri de la poussière,
et des vibrations à une température aussi constante que possible, comprise entre -5 C et 50
°C et une humidité relative < 60 %. Aucune matière agressive et corrosive ne doit être
présente ; éviter toute formation d'eau de condensation.
Lors d'un stockage prolongé, la protection contre la corrosion temporaire de toutes les
parties métalliques blanches est nécessaire !
Ne pas stocker les appareils électriques non emballés en plein air.
Par des écarts de température importants ou en cas d'humidité élevée, il est opportun
d'activer, les cas échéant, le chauffage d'arrêt ; veuillez nous contacter si nécessaire.
Pour de plus grands appareils avec des paliers roulants (roulements à rouleaux de cylindre)
sans sécurité de transport (fixation de l'arbre), nous recommandons de tourner le rotor
brièvement et par périodes. On évite ainsi des marques d'immobilisation au niveau des
bandes de roulement à cause d'une charge de roulement ponctuellement élevée. Dans la
mesure du possible, utiliser des supports qui amortissent les vibrations tels que les tapis en
caoutchouc.

Édition 06/2016 Page 2 de 27


1.3 Positionnement et alignement des appareils
Pour l'alignement et le montage il est indispensable de se conformer aux dispositions
d'alignement nationales ainsi qu'aux règles de la technique généralement reconnues et à ce
mode d'emploi.
Le moteur répond aux exigences de la directive sur les appareils 2006/42/CEE lors de
l'examen des critères de sélection du fabricant et de ce mode d'emploi. En particulier le
respect des valeurs limites pour la tension de service, le courant de service et le régime
jouent un rôle crucial.

1.3.1 Positionnement et montage


Le type de protection et de réfrigération de l'appareil doit être choisi par le commettant
conformément aux conditions du lieu d'installation. En cas de doute, veuillez nous
consulter.
S'assurer sur le lieu d'utilisation, que le type de protection prévu suffit aux conditions
d'exploitation effectives, par une vérification. L'accès dégagé aux boîtiers de raccordement,
aux points de graissage et de mesure est nécessaire.
La protection contre la corrosion existante doit être éliminée. Aucune pollution ne doit
contaminer l'intérieur de l'appareil. La couleur endommagée doit être peinte à nouveau.
Si les appareils ne sont pas livrés comme unités, n'utiliser que les éléments marqués
comme appartenant à la même unité.
Brides pour les appareils verticaux : Les appareils montés en vertical doivent être
équipés d'une bride de montage suivant EN 60072. La bride de l'appareil doit toujours être
installée face à une bride opposée de la fondation. Un adaptateur de montage est
recommandé, pour permettre un rapport de couplement et une inspection pendant le
fonctionnement.
Avant le levage des éléments de transfert (couplement, poulie à courroie etc.), nettoyer
soigneusement l'extrémité de l'arbre (par ex. éliminer la couleur de protection contre la
corrosion) et graisser et/ou enduire d'une pâte coulissante. Retirer par la suite, les
protections de transport si présentes (blocage d'arbre) et/ou desserrer selon le type de
construction les vis ou les cales etc. et se conformer à des indications particulières, si
présentes.
Avant le montage, il faut généralement réchauffer les parties de passage à soulever, pour
pouvoir les pousser rapidement et sans effort démesuré sur l'arbre au moyen d'un dispositif.
Dans tous les cas, éviter les coups ou les chocs, pour ne pas risquer des détériorations des
roulements. Le cas échéant, tenir compte des indications de montage du fournisseur de
l'accouplement.
Nos moteurs sont équilibrés et examinés conformément aux directives ISO 8821 et EN
60034-14. L'équilibrage du rotor de moteur se fait régulièrement avec un demi-ressort
d'ajustage conformément aux normes.
Selon l'état du moteur exécuté (estampille à proximité de la cale dans l'arbre de sortie :
"H" pour équilibrage de demi-cale, "F" pour équilibrage de cale en entier) sont éléments de
transfert équilibrés en conséquence. En cas de doute, veuillez nous contacter, pour garantir
d'emblée un passage sans vibration avec une durée de vie de roulement optimale.
Tenir compte de la couverture de l'élément de transfert.
Une mise en service d'essai avec le ressort d'ajustage sans élément de transfert n'est
pas admise ; danger de centrifugeage !

Édition 06/2016 Page 3 de 27


Utiliser essentiellement des accouplements avec une division d'entraînement parfaite c.-à-
d. uniforme. Pour le jeu complet d'éléments de transfert flexibles, il faut absolument tenir
compte d'un facteur d'élasticité et d'un état de qualité identiques.
Toute disparité cause en particulier lors d'un couple élevé suite à des forces de bielle au
niveau de l'arbre, des flexions alternées avec des risques de pannes graves du moteur par
l'affûtage du rotor au niveau de l'ensemble de tôle de support. Les indications du fabricant
sur le montage et l'alignement doivent être prises en considération en particulier pour les
accouplements spéciaux. Les poulies de courroie etc. doivent être équilibrées
dynamiquement et si possible à un régime fonctionnel.
Si à l'époque de la commande l'utilisation de courroie ou du pignon n'a pas été examinée,
veuillez nous contacter avec l'indication des données de transfert techniques y compris les
mesures pour la clarification de la validité concernant la charge de l'arbre et du palier.
En cas de courroie radiale élevée, l'utilisation d'un arbre de fixation est nécessaire dans
tous les cas pour soulager l'arbre moteur.
Pour ce faire, veuillez nous communiquer la charge de pression axiale ou de traction pour
pouvoir réexaminer le dimensionnement de fixation ou roulement.
Dans certains cas, des problèmes d'autres types peuvent survenir en cas de moteur avec
disposition de palier renforcée (roulements à rouleaux de cylindre côté commande) à des
problèmes de l'autre type :
Si les moteurs rapides (2-/4-pôles) de dimensions petites à moyennes sont couplés via un
couplement à boulons (par ex. ELCO) et très bien centrés, le roulement à rouleaux de
cylindre côté commande est radialement à peine chargé. Ceci risque de conduire aux
perturbations de déroulement et donc au patinement des corps de roulement sur les
bandes de roulement. L'augmentation inattendue de la température du roulement en est la
conséquence. Remédier à une telle situation est possible (après avoir pris contact avec
nous) par l'installation d'autres paliers (paliers roulants d'une série plus légère ou palier à
billes rigides, toujours selon le type d'équipement total éventuellement comme paliers libres
précontraints ; ou comme palier de fixation, si l'installation d'un palier de fixation est
nécessaire coté contre-commande).
Le concept de commande total compte tenu de la dilatation thermique de l'arbre ainsi que
des charges radiales ou axiales sont essentiels pour déterminer le type de roulement.
Pour l'appareil refroidi à l'air, il faut tenir compte de l'accès dégagé de l'air froid aspiré par
l'appareil ainsi que d'une aération non obstruée. Il est également nécessaire de veiller à ce
qu'aucun air froid réchauffé ne soit aspiré (même pour les unités voisines !).
Lors d'une aération étrangère, la quantité d'air froid indiquée sur la plaque de données doit
être disponible, auquel cas il faut également prendre en considération la chute de pression
si elle est indiquée. Cela s'applique en particulier dans le cadre des mesures
d'insonorisation, par exemple l'installation dans un capot insonorisé. Ici, une surveillance
d'air froid efficace (de nature mécanique ou thermique) est vivement conseillée.
Si l'appareil est refroidi à l'eau, la température d'entrée d'eau de refroidissement doit se
trouver dans une plage comprise entre +15 °C et +25 °C. Pour prévenir des dommages de
cavitation, le débit de l'eau ne peut pas dépasser 2,5 m/s. Aucun composant corrosif ne doit
être utilisé ! Éviter tout refroidissement du circuit d'eau froide !
Si la température du liquide de refroidissement sur le lieu d'installation s'écarte de façon
durable des valeurs des données techniques, il y a lieu d'effectuer conformément aux
instructions du fabricant, une réduction ou augmentation de la puissance selon les valeurs
actuelles de température du liquide de refroidissement).
Le moteur doit être fixé en toute sécurité à une fondation qui soit dans la mesure du
possible, sans oscillations ni vibrations.

Édition 06/2016 Page 4 de 27


La fondation doit être alignée compte tenu des mesures contenues dans l'image suivante :

Attention : Tous les pieds de fixation doivent être au même niveau.


Compenser les différences de niveau éventuelles au moyen des cales avant de serrer à
fond les fixations. Sans cette opération, on risquerait de déformer le carter du moteur avec
de graves dommages !
En particulier lors du montage sur des structures en acier, prévoir des renforcements
suffisants contre des vibrations inadmissibles du fait de la résonance. Il y a fréquemment
des problèmes de ce genre avec les moteurs rapides (2 -/4-pôles).
Couples de serrage des vis de fondation :
Fil Couple Couple admissible
[Nm]
M 20 310
M 22 420
M 24 540
M 27 800
M 30 1000
M 33 1450
M 39 2450
M 42 3000
M 48 4550
M 52 5200

Édition 06/2016 Page 5 de 27


1.3.2 Alignement
Un alignement soigneux est une condition préalable pour un parfait état de marche. Un
désalignement des arbres de moteurs et un écart des surfaces parallèles au plan des demi-
accouplements doivent être minimisés dans la mesure du possible. Pour ce faire, les
dilatations thermiques et, le cas échéant, la surnage des paliers lisses dans la couche
d'huile doivent être prises en considération.
Les instructions des fabricants de l'appareil et de l'accouplement doivent également être
considérées.

Pour le fonctionnement des accouplements, les arbres doivent être alignés axialement et
radialement les uns contre les autres. Les compteurs doivent être fixés solidement, auquel
cas des mesures pour quatre des points décalés de 90° doivent être prévues avec le tour
simultané des deux demi-accouplements.

Le croquis ci-contre montre la possibilité d'une méthode


de mesure combinée. La mesure "E" doit être réglée
conformément aux indications du fabricant du
couplement.

La mesure axiale montre l'image ci-contre. Compenser


les différences par des cales. L'inexactitude résiduelle
sur un diamètre de cercle de mesure de 200 mm ne doit
pas être supérieure à 30 µm.

La mesure radiale montre l'image ci-contre. Compenser


des différences en déplaçant et/ou en interposant les
cales correspondantes de manière à ne pas dépasser
une exactitude de 30 µm.

Édition 06/2016 Page 6 de 27


Une alternative moderne et particulièrement exacte à la méthode spécifiée ci-dessus est la
possibilité d'une mesure et d'un alignement électroniques. Ainsi les accouplements en acier
usinés avec précision peuvent parfois être alignés de façon suffisamment précise ave cdes
règles de mesure et des gabarits de tôle.

Avec des impulsions de courroie, il faut veiller à ce que les deux disques allant ensemble
s'alignent, c.-à-d. que les deux rotors doivent être en parallèle et la ligne de jonction entre
les disques du milieu et former un angle droit avec le rotor. Il faut également veiller à ce que
la précontrainte de courroie ait lieu conformément aux directives des fabricants de courroie.
Une précontrainte inutilement élevée est un risque pour les rotors et les paliers.

Après l'alignement de l'appareil, les pieds avec la fondation doivent être goupillés.
L'état d'alignement atteint doit être examiné à une cadence moins fréquente (8000 heures
de fonctionnement).

Si dans des cas d'application particuliers, il faut s'attendre à des chocs de couple extrêmes
(blocage, démarrage difficile) ; éliminer tout danger de coupure mécanique et/ou de
surchauffe dans le moteur et d'explosion qui en résulte par des dispositifs protecteurs
mécaniques.

Édition 06/2016 Page 7 de 27


1.4 Branchement électrique et mise en service

1.4.1 Contrôle de résistance d'isolation


La résistance d'isolation de la bobine à la masse ainsi que les parties de bobine doit être
mesurée réciproquement et suffisamment avant le démarrage et aux fins des dispositions
valables en vigueur. Tension de mesure : (500 V D.C.) 1000 V D.C. et/ou plus élevée pour
les moteurs de tension moyenne et à bobinage sec.
La condition minimale requise pour l'état de service par rapport à une température de
bobine de 20 °C (à l'examen : par augmentation de température de 10 K divise plus ou
moins en deux la valeur respective) :
Résistance minimale
Moteurs basse tension jusqu'à 690 V 1 MOhm
Bobine de rotor / secondaire 50 kOhm par 100 V
Moteurs à tension moyenne 15 MOhm par kV

Remarque : Les bobines propres et sèches montrent une multiplicité de valeurs limites
inférieures spécifiées !
Les plus petites dimensions doivent afficher des valeurs plus élevées à cause des pertes
par courants de fuite que les moteurs plus grands. En cas de doute, veuillez nous contacter
avant la mise en service.
Pour de plus grands moteurs de tension moyenne, on peut consulter l'index de polarisation
pour l'évaluation ultérieure de l'isolement de bobine (PI) :
PI = R10 min R1 min
Enregistrer la résistance d'isolement (et/ou courant de charge) après une période de
mesure de une minute et puis de dix minutes, et diviser la valeur de 10 minutes par la
valeur de 1 minute.
Un autre critère est le nombre de rechargements (NZ) :
NZ = R60 s R15 s
Enregistrer la résistance d'isolement (et/ou courant de charge) après une période de
mesure de 15 secondes et puis de 60 secondes, et diviser la valeur de 60 secondes
par la valeur de 15 secondes.
Les valeurs du tableau ci-dessous sont considérées comme des valeurs indicatives pour la
qualité de l'isolement de bobine :
Valeurs indicatives PI NZ
Insuffisant <2 < 1,3
Satisfaisante 2à3 1,3 à 1,4
Bonne >3à4 > 1,4 à 1,6
Très bonne > 4 ... > 1,6 ...
Si ces valeurs ne sont pas atteintes, la bobine d'appareil doit être séchée avec des moyens
appropriés.

Édition 06/2016 Page 8 de 27


1.4.2 Séchage

La procédure appropriée est déterminée en fonction des données locales et doit être
approuvée par le fabricant (séchage au four, séchage électrique ou à l'air chaud ou encore
par chauffage d'arrêt).
Si un nouveau séchage a lieu par exemple par un réchauffement de bobine au moyen du
courant continu, l'ampérage ne doit jamais être plus élevé que la moitié de la valeur du
courant nominal de bobine. Pour sécher à nouveau des moteurs à cage d'écureuil, il est
également possible d'obtenir l'alimentation triphasée selon une tension réduite (environ 5 -
6 % de la tension de régime de l'appareil) avec le rotor bloqué.
Les phases de bobine changent plus fréquemment !
Par conséquence, la température de bobine ne peut en aucun cas dépasser 90 °C, et elle
doit absolument être surveillée pendant le séchage (éventuellement par la mesure de
l'augmentation de la résistance Cu ; contrôler également avant le début de séchage la
résistance de bobine froide et vérifier de temps en temps. Valeur indicative pour une
température de séchage favorable : 1,4 d'augmentation de résistance, si la température
d'origine est d'environ 20 °C).
Cette surveillance devrait avoir lieu toutes les 3 heures. Le séchage peut être terminé 2-3
heures après la réalisation de la valeur d'isolation nécessaire.
A remarquer que la valeur d'isolation de l'appareil refroidi est plus élevée que la valeur de
l'appareil encore chaud.
Les formes de construction fermées doivent être ouvertes par une diminution des radiateurs
éventuels ou au moins au niveau des volets de commande, des ouvertures de mesure des
interstices d'air ou des borniers et/ou des couvercles aveugles, pour permettre un échange
aérien, et souffler tout air sec éventuel.
En plus, dans des cas fréquents l'humidité de surface pure seule, le séchoir circulaire à
bobine, l'air aussi réchauffé que possible, (radiateur soufflant) peuvent donner les résultats
souhaités.
Pour des appareils avec une protection de bobine thermique (posistors), il faut veiller
particulièrement à ce que la température de séchage reste en dessous de 120 °C (pour les
moteurs de la classe d'isolation "H", cette valeur peut atteindre 180 maximum). Les
posistors ne peuvent être examinés qu'avec une tension de mesure e moins de 0,8 V.
Les thermomètres à rainure Pt 100 (100 Ω à 0 °C) permettent en combinaison avec les
amplificateurs de mesure et les instruments indicateurs étalonnés à cet effet des
thermométries de bobine exactes. Le contrôle est aussi possible au moyen du pont à
résistance ou d'un ohmmètre avec une faible électricité de mesure :
Modification de résistance = 0,385 Ω /K ;
c.-à-d. mesuré par ex. 138,5 Ω = température de bobine de 100 °C.

Édition 06/2016 Page 9 de 27


1.4.3 Branchement électrique
Tous les travaux de montage et d'installation doivent être exécutés par le personnel qualifié
et formé conformément aux dispositions en vigueur au niveau national.
Ils ne doivent être exécutés en même temps que si l'appareil est immobile.
Avant le début des travaux, les 5 règles de sécurité suivantes doivent être appliquées
impérativement :
• Déconnecter
• Sécuriser pour éviter une remise en marche accidentelle
• S'assurer de l'absence de tension
• Remettre à la masse et court-circuiter
• Couvrir ou délimiter les parties adjacentes étant sous tension.
Il en est de même pour les circuits auxiliaires.
Les données de fonctionnement de réseau et souhaitées doivent être comparées avec les
indications sur la plaquette signalétique, respecter le type d'enclenchement. Si rien d'autre
n'est indiqué, les données de performance, faire référence (avec des tolérances suivant EN
60034), si nécessaire, à une température ambiante de 40 °C maximum avec une hauteur
de positionnement maximale de 1.000 m sur NN, et éventuellement en supposant les
données d'eau de refroidissement ou d'air étranger indiquées.
Un dépassement des tolérances suivant EN 60034-1 (par ex. tension ± 5%, fréquence ±
2%, forme de sinus, symétrie) peut conduire à l'atteinte de la température de surface
admise.
Le raccord doit se faire de façon appropriée au moyen des câbles adéquats et
conformément aux dispositions d'installation locales.
Lors de l'introduction de tous les câbles et conduites dans le boîtier de raccordement,
l'observation du type de protection (en gén. IP 55) doit être considérée en particulier
(étanchéité adéquate). Les boîtiers de raccordement doivent être sans corps étrangers, ni
saletés et ni humidité. Les ouvertures d'entrée non nécessaires doivent être étanches à
l'eau et à la poussière.
À l'intérieur des boîtiers, il est nécessaire de considérer en particulier lors de
l'établissement, les lignes de fuite et les entrefers compte tenu du déplacement et du
raccordement des câbles de transmission.
Les distances aériennes entre parties conductrices dénudées réciproques et contre la terre
ne peuvent pas descendre au-dessous des valeurs suivantes :

Édition 06/2016 Page 10 de 27


Tension de Entrefer [mm] Lignes de fuite
mesure [mm]
≤ 250 V ≥ 2,5 ≥4
≤ 500 V ≥5 ≥8
≤ 800 V ≥7 ≥ 12.5
≤ 1000 V ≥8 ≥ 13
≤ 4000 V ≥ 28 ≥ 40
≤ 6300 V ≥ 45 ≥ 63
≤ 10000 V ≥ 70 ≥ 100
≤ 15000 V ≥ 105 ≥ 150

Toutes les bornes d'alimentation doivent être serrées solidement, pour ne pas éviter un
réchauffement et donc une destruction d'isolation forts.
Pour ce faire, un raccord électrique sûr et durable avec des parties de raccordement, des
types de câble appropriés et une technique de raccord ainsi que l'inclusion sûre dans la
compensation doivent être garantis. Tenir compte en particulier du montage fiable des
entrées de câbles, la protection par autoréglage, une étanchéité durable ainsi que les
températures admises des parties d'introduction (70 max. °C).
Couples admis des boulons de raccords et des vis de fermeture :
Dimensions de filetage Couple admissible [Nm]
M4 2,0
M5 3,2
M6 5
M8 10
M 10 16
M 12 25
M 16 50
M 20 85
M 24 130

Couples admis du vissage des câbles :


Dimensions de filetage Largeur de la clé [mm] Couple admissible [Nm]
M 12 x 1,5 14 5
M 16 x 1,5 17 5
M 20 x 1,5 22 7,5
M 25 x 1,5 27 10
M 32 x 1,5 34 15
M 40 x 1,5 43 20
M 50 x 1,5 55 20
M 63 x 1,5 65 20
M 75 x 1,5 95 20
M 80 x 2 106,4 20
Édition 06/2016 Page 11 de 27
Respecter, le cas échéant, le schéma de raccord éventuellement présent dans le boîtier de
raccordement. Pour ce faire, un soin particulier est nécessaire sur des moteurs à
commutation de tension ou de polarité ; en cas de doute, veuillez nous contacter avant la
mise en service.
Lors du raccord de même signe des phases de réseau L1, L2, L3 aux bornes de moteur
U1, V1, W1 l'arbre du moteur est vu de l'extérieur face au tourillon de l'arbre lorsqu'il tourne
à droite dans le sens des aiguilles d'une montre. Si la rotation à gauche est souhaitée, deux
phases doivent être échangées réciproquement.

Attention :
Sur des moteurs monodirectionnels, par exemple du fait d'un radiateur dépendant du
sens de rotation, l'identification correspondante est prévue sur la plaquette
signalétique. En outre, une flèche du sens de rotation est prévue sur le capot du
moteur au-dessus du tourillon de l'arbre ou de la bague de ventilateur. Un sens de
rotation opposé est inadmissible, car il entraînerait une surchauffé à cause de
l'absence d'air froid. Dans ce cas, la modification du sens de rotation ne peut être
obtenue qu'avec de nouveaux radiateurs, le rééquilibrage du rotor devient parfois
nécessaire !

Les raccords d'installations de surveillance de température éventuelles (par ex. posistors,


Pt 100 - résistances de mesure) pour bobine et palier ainsi que le chauffage d'arrêt etc. se
trouvent en général dans un boîtier de raccordement auxiliaire supplémentaire y compris le
schéma de connexion et les données techniques. Dans l'intérêt de la sécurité de
fonctionnement, l'utilisation de ces dispositifs est nécessaire. Pour prévenir des dommages
parfois graves lors d'une connexion inadéquate, veuillez nous contacter, si vous nécessitez
des informations sur les appareils d'évaluation nécessaires etc.
L'inclusion du moteur dans la compensation de potentiel locale doit être garantie.
Les points de serrage de la mise à terre se trouvent soit dans le boîtier de raccordement,
soit au pied du moteur.
En cas de fonctionnement avec une ventilation forcée, l'alimentation en huile lubrifiante
externe, l'alimentation en eau de refroidissement ou autres, il est nécessaire de garantir par
un verrouillage technique de branchement approprié que le fonctionnement du moteur ne
peut avoir lieu que par le parfait état de marché de ces unités auxiliaires et que d'autre part
un chauffage d'arrêt ne peut être mis en service que si la commande est hors service. Ceci
faisant, on éviter le risque de dépassement des températures de fonctionnement admises.
Il est nécessaire d'utiliser un moteur de commande pour la protection de moteur en
conjonction avec un déclenchement rapide de court-circuit, à adapter au moteur prévu et
des déclencheurs thermiques réglés sur le courant nominal de bobine (installation de
protection de surcharge). D'autres dispositifs protecteurs, comme une protection de
défaillance de phase sont éventuellement possibles.
Attention :
En cas d'activation de démarrage étoile-triangle des moteurs à cage d'écureuil, les
déclenchements thermiques du courant conducteur de phase au niveau des triangles
entre le moteur et le commutateur (protection) doivent être enregistrés, c'est
pourquoi ils doivent être réglés aux courants d'étoile les plus faibles (= 0,58 x
courant nominal moteur).

Édition 06/2016 Page 12 de 27


1.4.4 Surveillance de température
a) Posistors (thermistances) qui sont des éléments électroniques avec un coude de
courbe caractéristique incrusté à une température spécifique : Au-dessous de ceux-
ci, il est nécessaire de mesurer au niveau des bornes d'alimentation en question (2
bornes par ensemble) quelques centaines d'ohms plus quelques kilo-ohms avec un
ohmmètre simple.
Attention : Le courant de mesure ne peut pas dépasser quelques mA ! Ne
raccorder en aucun cas un courant extérieur (par ex. réseau 230 V),
pour ne pas risquer la destruction immédiate des éléments sensibles
voire même des dommages de bobine irréparables à cause d'une
formation de décharge en arc.
Souvent deux ensembles de posistors pour des températures différentes sont
contenus dans les bobines de plus grands moteurs pour le pré-avertissement et la
coupure .
Pour l'évaluation, prévoir pour chaque ensemble un appareil de déclenchement dont
les contacts de relais sans potentiel doivent être utilisés pour les circuits de
commande de moteur respectifs.
La modification supplémentaire des valeurs de température n'est possible que par
une installation du jeu de posistors supplémentaires au niveau de la tête de bobine.
b) Des Klixons ou des microrupteurs de fin de cours sont solidement et insérés a) de
façon semblable et directement utilisables pour les circuits de commande des
protections auxiliaires. Vérification : Aucune résistance ne doit être constatée à l'état
froid au niveau des bornes de raccord correspondantes ; il existe ainsi le passage qui
est interrompu au dépassement de la température indiquée.
Attention : des contacts de ce genre ne peuvent pas enclencher de charge
inductive plus importante - Prévoir un suppresseur R-C au niveau des bobines
!
c) Les thermomètres à affichage direct avec des contacts de valeur limite réglables ne
sont pratiques que pour la surveillance de la température de stockage. Pour la charge
de contact, voir point b). Pour les indications de réglage, voir fermeture de
paragraphe.
d) Des thermocouples (par ex. Ni/CrNi) produisent une tension thermoélectrique avec
une courbe caractéristique en fonction des températures qui doit être évaluée
conformément aux dispositions de raccord dans des transducteurs de mesure
séparés pour l'indication de température et, le cas échéant,. avec des contacts limites
suivant c). Ces sondes de température sont de très faible impédance (mΩ) et livrent
des tensions dans une plage en millivolts. Application dans des coquilles de palier
lisse, rarement au niveau de la bobine.
e) Les thermomètres de résistance sont des résistances de mesure de température
calibrées (principalement avec le fil de platine = Pt 100 avec 100 Ω avec 0 °C et 0,385
Ω modification de résistance par Kelvin ; ils affichent un cours linéaire : par ex. 138,5
Ω à 100 °C ou 153,6 Ω à 140 °C).
Chaque thermomètre est positionné sur deux (le cas échéant trois/quatre) bornes et
éventuellement relié à des fusibles de sécurité contre la surtension dans un boîtier de
raccordement (bornier) auxiliaire. Souvent, les bornes sont réunies unilatéralement
pour une dérivation commune. Comme décrit sous a), le contrôle des résistances
peut être effectué par la détermination de la résistance ce qui permet également
d'évaluer la température après la conversion correspondante.
Édition 06/2016 Page 13 de 27
Utiliser pour chaque résistance (par ex. pour le Pt 100), un amplificateur de mesure
calibré avec des relais de communication pour le réglage séparé d'une température
de pré-avertissement et de déconnexion (il y en a par ex. cinq ou huit boucles de
mesure dans le boîtier commun - pour par ex. 3 pièces ou 6 pièces par bobine et 2
morceaux par palier).
f) Fixation des points de contact de commutation pour c), d) et e) selon la classe
d'isolation :
1.) températures de déconnexion maximales pour le premier réglage de mise en
service :
Communicatio Déconnexion
n B/F
B/F
Bobine de support 110 °C/130 °C 120 °C/140 °C
Air chaud devant le radiateur 60 °C/60 °C 70 °C/80 °C
Air froid – sortie radiateur 30 °C/45 °C 40 °C/55 °C
Coquilles intérieures de palier 80 °C 90 °C
lisse
Palier roulant 80 °C 90 °C

Veuillez nous communiquer immédiatement tout dépassement éventuel de ces


valeurs, pour pouvoir en identifier la cause en temps utile. Dans des cas isolés,
des valeurs de suspension plus élevées peuvent être admises.
2.) Après la mise en service et le démarrage de l'appareil à la puissance nominale,
les points de contact de commutation définitifs doivent être réglés en fonction
des températures de fonctionnement déterminées effectivement :
Recommandation :
1. Point de contact de commutation (par ex. avertissement) : 5 K pour palier -
10 K pour autres
2. points de contact de commutation (par ex. déconnexion) : 10 K pour palier -
15 K pour autres
au-dessus de la température de fonctionnement compte tenu de la température
de l'eau de refroidissement et/ou d'air ambiante la plus élevée prévisible.
Des valeurs divergentes peuvent être logiques selon les exigences, veuillez
nous contacter si nécessaire.

Édition 06/2016 Page 14 de 27


1.4.5 Valeurs indicatives pour le réglage des températures de déclenchement

Bobine

Réglage selon des valeurs de mesure en fonctionnement continu stationnaire

Avertissement Déconnexion

(T= la température de fonctionnement la plus T + 10 K T + 15 K


élevée à prévoir)

Valeurs indicatives pour la première mise en service


Valeurs maximales

Utilisation selon la classe de chaleur B 125 °C 130 °C


Utilisation selon la classe de chaleur F 145 °C 150 °C
Utilisation selon la classe de chaleur H 165 °C 170 °C

Palier

Réglage selon des valeurs de mesure en fonctionnement continu stationnaire

Avertissement Déconnexion

(T= la température de fonctionnement la plus T+5K T + 10 K


élevée à prévoir)

Valeurs indicatives pour la première mise en service


Valeurs maximales

Palier roulant 90 °C 100 °C

Palier lisse
• Palpeur dans la coquille de palier
90 °C 95 °C
• Palpeur dans le bac à huile
70 °C 75 °C

Édition 06/2016 Page 15 de 27


1.4.6 Mise en marche
a) Avant la mise en service, faire tourner à la main le rotor et essayez de déceler des
bruits inhabituels éventuels.
Démarrage étoile / triangle : Le relais temporisé de commutation doit être réglé de
manière ce que l'avancement de l'étoile sur le triangle ait lieu seulement après le
dépassement du moment d'inclinaison, donc après la diminution du courant de
démarrage de l'étoile. Ce n'est que dans les cas particuliers après la vérification de la
période de mise en service que nous pouvons prévoir d'autres conditions (par ex.
dans le cas de commandes de ventilateur avec un plus grand couple d'inertie de
masse).
b) Il est conseillé, de faire tourner le moteur préalablement pendant au moins une heure
à vide, c.-à-d. sans le couplement avec l'appareil de fonctionnement, . Un
fonctionnement conforme est donné, si aucune vibration ou bruit de palier irrégulier ne
peut être constaté. Des bruits de frappe et/ou de coups au niveau des paliers
entraînent des détériorations des paliers (transport, une plus longue durée
d'immobilisation). Le bruit perçant indique des rouleaux qui patinent, ou un film
lubrifiant pas encore complètement développé ; cela peut être observé
occasionnellement sur les paliers roulants non chargés, et devrait toutefois après
quelque temps. Le spécialiste des instruments de mesure portatifs appropriés pour
l'évaluation du palier doit également prendre en compte une évaluation subjective en
plus de la tige d'écoute ou du stéthoscope (par ex. la méthode SPM). Parmi tous les
bruits fonctionnement, le volume, les types de construction différents des capots
moteur doivent être considérés (des appareils moulés apparaissent toujours plus
calmes par rapport aux ossatures métalliques soudées à des radiateurs de tube).
c) Nos moteurs ont été également examinés avant la livraison quant aux bruits de
fonctionnement. Cependant, si des vibrations inexplicables devaient survenir, le
moteur doit être séparé de la machine de fonctionnement et redémarré pour en
déterminer la cause. Si le fonctionnement silencieux est toujours peu satisfaisant, il se
peut que l'accouplement et/ou la roue la poulie de courroie pourrait ne pas
correspondre à l'état de force d'équilibration respectif (équilibrage de cale en
entier/demi-cale) du moteur, ou la fréquence propre de la fondation est trop proche de
la fréquence rotative du moteur. Pour pouvoir examiner seulement correctement la
qualité de force du moteur, il devrait être actionné avec un arbre libre et les demi-
cales (et/ou entières) (rigidement installé ou sur un support neutre (par ex. plaques de
caoutchouc ou métaux d'oscillation) ou suspendu à une grue) en mesurant ainsi les
vitesses d'oscillation (mm/s). L'expérience indique que des problèmes de fondation
surviennent presque uniquement avec des moteurs bipolaires, c.-à-d. avec des
entraînements de 3000/3600 min-1.
d) Les moteurs couplés et les moteurs radiaux faiblement chargés, montrent parfois des
vibrations inattendues en dépit d'un équilibrage correct. La cause pourrait être par
exemple un " saut" du rotor dans l'air de palier accru.
Remède possible : D'autres paliers avec un jeu réduit. Pour les appareils avec 2
paliers à billes rigides, dont l'un est axialement déplaçable comme palier libre : Pré-
contraindre ce palier avec des diaphragmes ou de façon semblable.
e) Les paliers roulants reçoivent avant livraison du moteur la quantité de graisse
nécessaire de qualité optimale (en demander les caractéristiques si besoin) pour le
premier graissage.
Des paliers lisses sont livrés sans remplissage de l'huile.
Les indications d'entretien et de lubrification de paliers roulants et/ou lisses doivent
être impérativement suivies.

Édition 06/2016 Page 16 de 27


La température des paliers à rouleaux peut s'élever à jusqu'à 50 K par rapport à la
température du liquide de refroidissement de par ex. 40 °C - des valeurs plus élevées
jusqu'à une température de fonctionnement de 140 °C sont possibles conformément
aux conditions préalables données.
La température fonctionnelle des paliers lisses ne doit pas être supérieure à 75 °C en
cas de fonctionnement continu (environ 10 K plus élevée, si la mesure est effectuée
directement dans la coquille interne) - pour des cas particuliers, veuillez nous
contacter. Les palies lisses, en particulier, doivent être constamment surveillés pour
ce qui est de la température ; des PT 100 ou des résistances de mesure sont
généralement prévus.
Pour tous les appareils avec des pattes démontables au niveau des boîtes-paliers ou
des boîtiers, veiller à ce que ceux-ci restent fermés lors d'une charge, puisqu'une
aération parfaite n'est d'ailleurs pas garantie et un réchauffement inadmissible risque
de se produire.

1.4.7 Conditions d'activation


Sont admis :
• au maximum trois activations à l'état froid, si le moteur a démarré normalement
• toute autre activation après une pause de 30 min, si le moteur a démarré
normalement
• au maximum deux activations de l'état à la température de fonctionnement
• toute autre activation après une pause de 4 heures
• au maximum 1000 activations par an
• l'activation sous tension résiduelle n'est pas admise.

1.5 Fonctionnement et entretien des moteurs à cage d'écureuil (voir aussi


section 3)
Les dispositions nationales applicables pour le dépannage/entretien/examen ainsi que les
règles de la technique généralement reconnues et ce mode d'emploi doivent être respectés.
Dans le cadre de l'entretien, il est nécessaire d'examiner notamment les parties essentielles
pour la sécurité de fonctionnement.
En principe, les réparations ne doivent être exécutées que par le fabricant ou par des
entreprises spécialisées et qualifiées, toujours avec des pièces de rechange originales.
Pour respecter les températures de fonctionnement admises, la température ambiante ne
peut pas dépasser la plage indiquée au point 1. Les influences des autres sources de
chaleur possibles (par ex. rayonnement solaire, influences des installations) doivent
également être considérées lors de l'observation du comportement de température.
Lors du fonctionnement, les surveillances de température installées doivent être actionnées
correctement.

L'entretien comporte, en plus du contrôle régulier de l'état de fonctionnement (bruits et


oscillations) essentiellement les paliers de l'appareil et les nettoyages nécessaires
conformément aux conditions d'exploitation.

Édition 06/2016 Page 17 de 27


Pour ce faire, nos guides d'entretien et de lubrification pour paliers roulants et/ou paliers
lisses ainsi que les indications des guides de montage, de commande et d'entretien, doivent
être suivies. Veuillez nous contacter si besoin est.
Le nettoyage des appareils pour dépoussiérer se fait par des aspirateurs ou par soufflet et
jamais avec l'air comprimé contenant de l'eau ou de l'huile. Veiller à ce que la saleté ne soit
pas insufflée à l'intérieur des appareils. Pour des appareils avec des radiateurs de tube,
veiller à ce que les tubes ne s'encrassent pas. Ceux-ci peuvent être nettoyés
spécifiquement avec une brosse.
Des appareils de basse tension qui s'arrêtent pendant une longue période de temps dans
des conditions climatiques extrêmes (température ambiante 40-45 °C et humidité de l'air
relative supérieure à 95 %), peuvent également être mis en service avec une résistance
d'isolation de 0,5 MΩ , s'ils sont propres.
Pour le fonctionnement des moteurs sans toit (seulement avec des moteurs bénéficiant d'un
type de protection IP44 et pour un climat), des frais d'entretien plus élevés sont nécessaires
en cas de temps d'arrêt plus longs. Ces moteurs doivent être mis en service une heure par
mois pour réduire la corrosion par les condensats et l'eau de pluie. Lors de l'arrêt des
moteurs en hiver, le blocage du ventilateur externe par effet de la neige et de glace doit être
évité.
Les bobines d'appareils électriques doivent être nettoyées conformément aux conditions
d'exploitation à une cadence de 1 à 3 ans en répétant le traitement avec une électro-
peinture. Pour ce faire veiller à l'ajustement bloqué du bandage de tête de bobine et des
bâtons de cale magnétiques, tout en effectuant un contrôle visuel de tous les éléments.

1.6 Pièces de rechange


Lors de la commande des pièces de rechange, les données de la plaquette signalétique et
le numéro d'usine doivent être indiqués, en particulier la désignation de type complète y
compris tous les lettres et les chiffres complémentaires. En outre, le numéro de la
commande, si présent, en bas à gauche dans la dernière ligne, et se compose
généralement d'une année et d'un nombre à cinq chiffres.
Après avoir remplacé des parties rotatives, il y a lieu d'exécuter en particulier sur des
appareils à régime élevé un rééquilibrage dynamique compte tenu des spécifications en
pratiquées différemment à l'équilibrage de demi-cale ou de cale en entier, selon les
spécifications couplements/courroies de poulie.

Édition 06/2016 Page 18 de 27


2. Plan de lubrification et de maintenance pour les paliers roulants

2.0 Généralités
Les paliers roulants sont des pièces de précision. Pour la sécurité de fonctionnement, il est
indispensable de les graisser ou lubrifier correctement. De plus, veiller à palier roulant sans
vibration (ou peu) ainsi qu'à respecter les charges respectives.
Utiliser impérativement la qualité de graisse indiquée sur les plaques de graissage ou
lubrification. Vous évitez ainsi d'endommager les paliers suite à une utilisation inappropriée
de la graisse. Respectez également les intervalles de lubrification indiqués ; si vous lubrifiez
trop les paliers vous risquez de les endommager. Si les conditions de fonctionnement sont
difficiles, vous pouvez être amené à corriger ces intervalles.
Veuillez alors nous consulter.
Signification de la lubrification : La liste suivante vous indique les erreurs fréquentes
(graisses trop durs, lubrification trop importante ou insuffisante) :
• Une lubrification trop rapide ou trop importante augmente la pression intérieure des
paliers et les fait sortir de leurs joints.
• La température de stockage augmente de 10 à 25 degrés au dessus de la température
de service jusqu'à la répartition du surplus de graisse.
• Un surplus de graisse peut freiner le palier des corps les déplaçant ainsi de leur course
et entraînant une surchauffe, l'apparition de bruits dans le carter ainsi que l'usure
(micro-soudures) jusqu'à ne pouvoir plus être lubrifié (destruction du film graisse local
suite à la surchauffe et à l'abrasion de particules métalliques, de saletés dans le
graisse).
• Soudures dans les paliers, juste après la lubrification, en particulier à haut régime (<
3000 tr/min)
• Ces dangers apparaissent en particulier avec des graisses, lorsque le jeu entre les
paliers est faible ou à haut régime (3000-3600 tr/min)
Première lubrification :
Lors de la première mise en service du moteur, vous devez appliquer deux "portions" de
graisse ou graisse à un intervalle de 5 min. La quantité de graisse correspond à celle
indiquée sur la plaque de lubrification ou dans le tableau ci-dessus. Si aucun bruit ne vous
indique le manque de graisse, ne regraissez pas dans le 24 heures car le graisse doit
d'abord se répartir par le disque.
Passé la première semaine de service, graissez avec une deuxième "portion", puis 24
heures plus tard une autre.
Suivez ensuite le plan de maintenance (respectez les échéances pour la lubrification ainsi
que les quantités). Dans des conditions de fonctionnement difficiles, vous devez réduire de
moitié la cadence de graissage (par ex. lors de températures des paliers supérieures à 100
°C).

Édition 06/2016 Page 19 de 27


Lubrifications ultérieures :
Pour respecter les quantités de graisses indiquées, vous devez d'abord calibrer l'injecteur
de graisse.
Par ex. pour 5 g par pression = pour 30 g de graisse, 6 pressions sont requises.
Nettoyez en premier les graisseurs. Assurez-vous de la propreté de l'injecteur et de la
graisse. Pendant le fonctionnement de l'appareil, appliquez les pressions nécessaires dans
les graisseurs à l'aide de l'injecteur. Faites des pauses d'environ 5 secondes par gramme
(par ex. 5 g par pression exigent une pause de 25 s entre les différentes pressions).
Surveillez l'augmentation de la température dans les paliers. L'éjection des surplus de
graisse peut durer plusieurs heures.
La graisse usée est récupérée dans la boîte à graisse extérieure du couvercle des paliers.
Retirez-la après env. 5 lubrifications ou bien dans le cadre des interventions de
maintenance nécessaires.
Remplacement de la graisse :
Dans des conditions normales d'utilisation et lors d'une lubrification adaptée, la qualité de la
graisse utilisée garantit le bon fonctionnement du moteur.
Le changement de graisse est uniquement nécessaire après un long stockage, dans des
conditions ambiantes particulières (infiltrations d'eau) ou lors du remplacement des paliers.
Nettoyez dans ce cas, l'ensemble du carter des paliers avec un solvant adapté. En fonction
du type de graisse, remplissez avec de la graisse au maximum les 2/3 de l'espace libre des
paliers. Procédez ensuite à une première lubrification (comme indiqué ci-dessus) en faisant
tourner le moteur.

2.1 Appareils sans graisseurs


En général, le graissage assuré par le fabricant couvre ici toute la durée de vie des paliers.
Si vous devez regraisser suite à de longs arrêts, retirez entièrement l'ancienne graisse en
nettoyant soigneusement le couvercle et les paliers à un détergent adapté. Lubrifiez ensuite
les paliers ainsi que les deux couvercles avec suffisamment de graisse. Un surplus de
graisse entraîne la surchauffe des paliers et doit par conséquent être évité.
Après avoir remonté les couvercles, vérifiez manuellement la bonne rotation du rotor. Lors
d'une remise en service, relevez les bruits ainsi que la chauffe des paliers.

2.2 Appareils avec graisseurs mais sans boîte à graisse


Regraissez lorsque l'appareil est en marche. La plaque de lubrification comportant les
délais et la quantité de graisse se trouve sur le moteur. Après plusieurs lubrifications, retirez
les couvercles extérieurs des paliers ainsi que la graisse usée.
Après avoir remonté les couvercles, vérifiez manuellement la bonne rotation du rotor (cf. la
section 2.1).
Attention : Lubrifiez uniquement lorsque l'appareil est en marche : utilisez des rallonges
pour l'injecteur si besoin est. Les tubes d'entrées doivent toujours être remplis de graisse !

Édition 06/2016 Page 20 de 27


2.3 Appareils avec graisseurs et régulateur de quantité de graisse
automatique
Regraissez lorsque l'appareil est en marche. La plaque de lubrification comportant les
délais et la quantité de graisse se trouve sur le moteur. Le disque intégré expulse la graisse
usée qui a été éjectée par les paliers, et récupère cette graisse dans une boîte à graisse.
Cette boîte est placée comme indiqué ci-dessous et vidée comme décrit ci-après. Vous
n'avez pas besoin de démonter les couvercles des paliers.

Boîte à graisse sous le carter du Desserrez les vis, retirez la boîte à graisse
ventilateur côté moteur et videz-la.
Boîte à graisse sous le couvercle Retirez le tiroir puis videz la boîte à graisse
extérieur des paliers
Boîte à graisse sous le couvercle Attrapez le flasque, retirez le tiroir puis
intérieur des paliers videz la boîte à graisse
Tubes horizontaux sous le carter du Dévissez les deux bouchons, faites sortir la
ventilateur graisse usée à l'aide d'une tige.

Attention : Un surplus de graisse peut entraîner la surchauffe des paliers !


Le surplus est expulsé plusieurs heures plus tard.
Pour les autres constructions, respectez la signification des instructions.

2.4 Miscibilité et graisses utilisés


La quantité et le type de graisse adaptés à la construction sont indiqués sur la plaque de
lubrification. Les graisses indiquées sont destinées à une température ambiante de – 15 °C
à + 40 °C. Toute modification sans accord préalable est interdite car elle peut modifier la
marche à sec ou entraîner une surchauffe.
Nous vous recommandons d'utiliser les types de graisses indiqués ou une graisse miscible
similaire. Lors de fluctuation des températures de service ou lors de l'utilisation de nouvelles
graisses, veuillez contacter le fabricant.
Les paliers contiennent, sauf mention contraire, une quantité de graisse minérale saponifiée
avec du Lithium (désignation K3K selon la DIN 51825).
Les graisses standard recommandées sont indiqués dans le tableau 1.1.
Si les intervalles de lubrification sont fortement réduits suite à une température élevée des
paliers (> 100 °C), utilisez des graisses HT. Les graisses HT recommandés sont indiqués
dans le tableau 1.2 (respectez la température admissible).

Édition 06/2016 Page 21 de 27


Constructe Qualité Épaississant Lubrifian Plage de Viscosité Viscosité Consistance
ur t de températures cinématique cinématique [NLGI scale]
base [°C] de la graisse de la graisse
de base de base
[mm2/s, cSt [mm2/s, cSt
sous 40°C] sous 100°C]
ESSO UNIREX N2 Li-com. Minérale -30 à+150 115 12,2 2

ESSO BEACON 2 LI Minérale -40 à +120 100 9,5 2

SKF LGMT 2 Li Minérale -30 à 120 110 11 2

SKF LGMT 3 Li Minérale -30 à 120 120 12 2

MOBIL OIL Mobilux 2 Li Minérale -30 à +120 100 10,0 2

SHELL Gadus S2 V100 Li Minérale -25 à +130 100 11 3


2
SHELL Gadus S5 V42P Li Mineral -30 to +130 42 8 2,5

BP Energrease LS2 Li Minérale -30 à +110 92 9,5 2

STATOIL Uniway Li442 Li Minérale -30 à +120 100 12,0 2

TEBOIL Multi-Purpose Li Minérale -30 à +110 110 10,5 2


Grease
Tableau : 1.1 Types standard de graisses recommandés

Constructe Qualité Épaississant Lubrifiant Plage de Viscosité Viscosité Consistance


ur de base températures cinématique cinématique [NLGI scale]
[°C] de la graisse de la graisse
de base de base
[mm2/s, cSt [mm2/s, cSt
sous 40°C] sous 100°C]
ESSO UNIREX N3 Li-comp. Minérale -30 à +165 115 12,2 3
SKF LGHT 3 Li-comp. Minérale -30 à +150 110 13,0 3
MOBIL OIL Mobiltemp. Bentonit Synthétiq -40 à +200 100 12,5 2
SHC 100 ue
SHELL Albida EMS2 Li-comp. Synthétiq -40 à +150 100 21,0 2
ue
TEBOIL Syntex Li-comp. Synthétiq -40 à +140 150 20,0 2
Grease ue
STATOIL Uniway LiX 42 Li-comp. Polyalfa -35 à +150 100 18,0 2
PA
CHEVRON SRI 2 Polyr. Minérale -30 à +150 115 14,0 2
NESTE Rasva 606 Li-comp. Synthétiq -40 à +150 150 20,0 2
ue
Tableau : 1.2 Lubrifiants HT recommandés

Miscibilité :
Si vous passez d'un type de graisse ou huile à un autre, vous devez vous assurez de sa
miscibilité. Si vous mélangez des graisses ou des huiles incompatibles, la composition peut
être considérablement modifiée et la température de service maximale admissible peut être
pour le mélange plus bas que pour la graisse pure risquant ainsi d'endommager les paliers.
Les graisses à saponification identique et dont la graisse de base est similaire peuvent être
en général mélangées.
Les mélanges peuvent réduire le point de goutte des graisses respectives.
Les graisses haute performance perdent leurs caractéristiques positives lors de mélanges.

Édition 06/2016 Page 22 de 27


3. Maintenance et réparation

3.1 Plan de maintenance


Les interventions de maintenance doivent être consignées.
Annuel ou au
Quotidien, Mensuel, Semestriel,
Élément bout de 8600
après 24 h après 720 h après 4300 h
h
Nettoyage
Fonctionneme général
nt et contrôle
Moteur, températures, Vérifiez les
complet repos, résistances
contrôle des isolantes et
bruits l'état de
lubrification
Après 1
Vérifiez
Accouplement semaine
l'alignement
côté de de service,
Contrôlez les
l'installation vérifiez
fondations
l'alignement
Première regraissage au bout d'une semaine de
service
Palier roulant puis lubrification suivant le plan de lubrification ;
retrait des graisses usées, surveillance continue
des paliers (si requis)
Surveillance permanente des paliers pour vérifier le niveau
Palier lisse d'huile, la température, le palier de la bague de lubrification
Vidange suivant les recommandations du fabricant

Boîte de Nettoyez,
connexions dépoussiérez
Raccordement les points de
des câbles contacts
Bornes neutre et rétablissez
et de mise à la la pression de
terre contacte
prévue.
Radiateur air- Nettoyage,
eau (si test de la
présent) pression

Radiateur air- Nettoyage du tube de refroidissement suivant le


air (si présent) degré de saleté

Filtre anti-
poussière
dans le Nettoyage du filtre suivant le degré de saleté
ventilateur (si
présent)
Édition 06/2016 Page 23 de 27
3.2 Réparation
Pour la réparation, reportez-vous aux instructions dans le tableau suivant :

Anomalie Causes possibles Aide


• Le moteur embrayé • 2 alimentations • Vérifiez le réseau,
ne tourne pas, minimum sont les interrupteurs et
aucun bruit coupées les fusibles de
• Machine hors l'installation
tension Contrôlez les
bornes de
raccordement
• Le moteur embrayé • 1 alimentation • Comme ci-dessus
ou débrayé ne coupée
tourne pas, gronde • Paliers • Vérifiez les paliers,
endommagés ou Remplacez les
rongés paliers
• Le moteur sous • Couple trop • Déchargez
charge ne important l'appareil
fonctionne pas ou • Tension • Contrôlez la tension
trop lentement d'alimentation trop d'alimentation
faible
• Moteur tourne à • 1 alimentation • Vérifiez les
vide, mais ne tire coupée après le alimentations côté
pas de charge démarrage installation
• Moteur gronde lors • Bobine du stator • Mesurez les
de son interrompue résistances du brin
fonctionnement,l'en d'enroulement,
roulement température de
starotique chauffe • Tension l'enroul
vite d'alimentation trop • Contrôlez la tension
élevée d'alimentation
• Refroidissement • Contrôlez la tension
insuffisant dû à la d'alimentation
saleté des
conduites d'air
• Sens de rotation • Contrôlez les
incorrect bornes de
raccordement.
Respectez le sens
de la flèche de
direction
• Bruits anormaux • Causes • Clarification,
mécaniques contrôler le
couplement de
fondation. Erreur
• Causes électriques bilatérale
• Le bruit disparaît
lors de l'arrêt du
moteur. Contactez

Édition 06/2016 Page 24 de 27


le fabricant du
moteur

• Anormal embrayé, • Erreur sur • Vérifiez


normal débrayé l'embrayage ou sur l'accouplement et
l'appareil motrice l'alignement
Vérifiez l'appareil
• Abaissement des motrice
fondations • Réalignez
l'appareil, corrigez
les fondations
• Mauvais • Rééquilibrez
équilibrage des
pièces entraînées
• Roulement anormal • Équilibrage • Agitation persiste
embrayé hors tension,
rééquilibrage
nécessaire
• Vérifiez la
• Bobine du stator consommation de
interrompu toutes les
• Rotor ondule suite alimentations
à des paliers • Vérifiez les paliers,
endommagés remplacez-les si
• Vis de serrage nécessaire
desserrée • Contrôlez les vis,
resserrez
• Résonnance dans • Fondations ne
les fondations correspondent plus
• Moteur tendu • Vérifiez
l'alignement
• Palier trop chaud • Palier endommagé • Contrôlez le palier

• Charge • Contrôlez
l'alignement et
• Lubrification (usure, l'équilibrage
saleté) • Contrôle,
relubrification/vidan
ge,changez les
joints défectueux
• Fuites d'huile • Joints défectueux • Remplacez les
joints
• Videz le collecteur
de graisses usées

Édition 06/2016 Page 25 de 27


4. Mise au rebut

Pour la mise au rebut, respectez les réglementations locales !


Le moteur a été construit pour l'essentiel en acier, fonte grise, cuivre et autres métaux
alliés, balais en graphite/métal, plastiques recyclables, élastomères et matériaux
d'étanchéité sans amiante.
Récupérez séparément les graisses et mettez-les au rebut de manière conforme.
Respectez alors les instructions du fabriquant de l'huile ou de la graisse.
Ne jetez pas l'huile dans la nature !

Édition 06/2016 Page 26 de 27