Vous êtes sur la page 1sur 7

Gestion Dossier n° 2 La Gestion Commerciale Chap.

3 La Gestion des stocks 1

Chap 3 La Gestion des stocks

I LA VALORISATION DES STOCKS ...................................................................................................................................2


A) LA VALORISATION DES ENTRÉES ......................................................................................................................................... 2
B) LA VALORISATION DES SORTIES........................................................................................................................................... 3
• soit on détermine le coût unitaire de sortie en temps réel par :...................................................................................3
• soit on détermine le coût unitaire de sortie en temps différé........................................................................................3
C) LES MÉTHODES DE VALORISA TION DES STOCKS : ............................................................................................................. 3
Valorisation au premier entré, premier sorti (PEPS) ......................................................................................................3
Valorisation au coût moyen pondéré de la période (CMP-P):......................................................................................3
II LA POLITIQUE DE GESTION DES STOCKS : ...........................................................................................................3
A) DÉFINIR UN STOCK DE SÉCURITÉ ET UN STOCK D'ALERTE ............................................................................................... 4
B) CHOISIR UNE POLITIQUE D'APPROVISIONNEMENT ............................................................................................................. 4
Acheter des quantité fixes à des dates fixes : .....................................................................................................................4
• Acheter des quantités fixes à des dates variables...........................................................................................................4
• Acheter des quantités variables à des dates fixes...........................................................................................................5
C) L'INVENTAIRE PERMANENT :................................................................................................................................................. 7

JL Michel - Chap 3 La Gestion des Stocks.doc - mars-04


Gestion Dossier n° 2 La Gestion Commerciale Chap. 3 La Gestion des stocks 2

Chap 3 La Gestion des stocks

Un stock est une accumulation de biens

Les stocks existent aux différentes phases :


matières premières --> en-cours --> produits semi-finis --> produits finis

Le stockage immobilise des capitaux, d'autant plus que le produit est avancé dans son cycle
de production.

Pourquoi des stocks ? = arrêt dans un flux, volontaire ou subi !

stock intentionnel
- pallier les effets de la saisonnalité
- découler 2 étapes de la réalisation : fournisseur-producteur , composant et assemblage, 2
machines successives, producteur-client..
==> ces stocks peuvent être mal calculés, inutiles, entraîner des perturbations.
==> La gestion des stocks consiste à trouver et obtenir à tout moment un niveau de stock
suffisant pour répondre à la demande.
On associe un SI simultané à tous les stocks intermédiaires pour tenir compte de la
demande finale.
==> évite l'amplification des fluctuations de la demande !!!

I LA VALORISATION DES STOCKS


L'inventaire permanent suit l'état des stocks de manière continue. Cette méthode nécessite
le suivi des flux réels (entrées, sorties) des biens stockés.
Le suivi concerne pour chaque bien stocké, à la fois les quantités et les valeurs. S'il est aisé
de connaître les mouvements en quantités, il est par contre nécessaire de s'interroger sur la
valorisation des entrées et des sorties
- pour les entrées :faut il retenir un prix brut ou un coût intégrant certains frais annexes ?
- pour les sorties : faut il retenir le coût du premier ou du dernier bien entré en stock,
ou encore un coût moyen ?

A) LA VALORISATION DES ENTRÉES


Les entrées sont valorisées au coût réel qui dépend de la nature du stock.
Stock Coût Composition
Marchandises, coût d'achat Achats nets valorisés HT+
de la période Frais directs d'achat (port,
Matières premières assurance, droits de douane;
etc.)+ Frais indirects (frais
Autres de réception, de stockage,
approvisionnements etc.)
En-cours de production coût de Charges directes (matières
de biens production de premières, main-d'oeuvre,
En-cours de production la période autres charges spécifiques,
de services etc.)
Charges indirectes (main-
Produits finis
d'œuvre, fournitures, autres
Produits intermédiaires
charges non spécifiques,
etc.)

JL Michel - Chap 3 La Gestion des Stocks.doc - mars-04


Gestion Dossier n° 2 La Gestion Commerciale Chap. 3 La Gestion des stocks 3

B) LA VALORISATION DES SORTIES


Plusieurs méthodes permettent de valoriser les sorties :

• soit on détermine le coût unitaire de sortie en temps réel par :

- la méthode du premier entré, premier sorti (PEPS),


- la méthode du dernier entré, premier sorti (DEPS),
- la méthode du coût moyen pondéré après chaque entrée (CMP),
- la méthode du coût approché (ou coût forfaitaire, ou préétabli) ;
• soit on détermine le coût unitaire de sortie en temps différé
La méthode du coût moyen pondéré de la période (CMP-P), calculé sur la valeur
totale des entrées de la période, avec reprise ou non du stock initial en quantité et valeur.
La période retenue n'excède pas, en principe, une durée moyenne de stockage.

Le plan comptable général préconise l'utilisation de l'une des trois


méthodes suivantes: PEPS, CMP ou CMP-P.

C) LES MÉTHODES DE VALORISATION DES STOCKS :

Les entrées étant valorisée au coût réel, la valeur du stock final est donc fonction de la
méthode utilisée pour valoriser les sorties.

Exercice n° 1

Valorisation au premier entré, premier sorti (PEPS)

Les sorties sont puisées prioritairement dans les lots les plus anciens et valorisées en tenant
compte des coûts d'entrée des lots du stocks.

Valorisation au coût moyen pondéré de la période (CMP-P):

En fin de période de référence, les sorties sont valorisées au coût unitaire moyen pondéré
calculé à partir du stock initial et des entrées

Valeur du stock initial + Valeur des entrées


CMP de la période =
Quantité en stock initial + Quantité des entrées

Exercice n° 2

II LA POLITIQUE DE GESTION DES STOCKS :

Gérer les stocks, c'est répondre à deux questions :


? Quand acheter ?
? Quelle quantité acheter ?

Il est souvent nécessaire d'assurer un compromis.


Les objectifs de la gestion des approvisionnements sont de :
? minimiser le risque de rupture de stock,

JL Michel - Chap 3 La Gestion des Stocks.doc - mars-04


Gestion Dossier n° 2 La Gestion Commerciale Chap. 3 La Gestion des stocks 4

? minimiser le coût du stockage des biens.

A) DÉFINIR UN STOCK DE SÉCURITÉ ET UN STOCK D' ALERTE


Le stock d'alerte doit permettre à l'entreprise de couvrir les sorties (ou consommations) qui
auront lieu entre la date de passation de la commande et la date théorique de livraison.

Le stock d'alerte intègre le stock de sécurité qui doit permettre de faire face à un éventuel
retard de livraison ou un aléa de consommation. On peut donc dire qu'une livraison
effectuée à la date normale intervient au moment où le stock de sécurité est atteint.

Il est nécessaire de tenir compte du temps qui s'écoule entre la commande et la livraison
ceci afin d'éviter des ruptures de stock. éviter les ruptures

Le niveau de ce stock résulte d'un calcul probabiliste en période d'incertitude (coûts, délais)

B) CHOISIR UNE POLITIQUE D' APPROVISIONNEMENT

La recherche des plannings de gestion des approvisionnements suppose de prévoir le


rythme de consommation.

Acheter des quantité fixes à des dates fixes :

On prévoit des livraisons à dates fixes. Les quantités livrées sont égales.

Cette méthode peut être appliquée à des produits


? Dont la consommation est régulière
? De faible valeur.

Avantages :
? Simplifie la gestion des stocks

Inconvénients :
Si la quantité de réapprovisionnement est mal calculée ou si la consommation n'est pas
régulière il y a risque :
? D'inflation du stock
? De rupture du stock.

• Acheter des quantités fixes à des dates variables


Cette méthode consiste à définir le niveau de stock qui doit permettre de déclencher l'ordre
d'achat de façon à être livré juste au moment de l'utilisation de la dernière pièce. Ce niveau
de stock doit permettre de satisfaire les besoins durant le délai allant de la date de
connaissance de ce niveau à la date de livraison.

Lorsque le stock de produits atteint un stock minimum appelé « stock d'alerte », l'entreprise
doit passer commande auprès de son fournisseur. La quantité théorique à commander est
fonction des prévisions de besoins et du nombre théorique de commandes à effectuer
pendant la période de référence (en général, l'exercice).

Besoin théorique de l'exercice


Quantité à commander =
Nombre théorique de réapprovisionnements de l'exercice

Il est nécessaire de définir "le point de commande" par la formule

JL Michel - Chap 3 La Gestion des Stocks.doc - mars-04


Gestion Dossier n° 2 La Gestion Commerciale Chap. 3 La Gestion des stocks 5

Quantité
Point de commande = X Délai de Livraison
Temps de consommation de cette quantité

Stock

Point de
commande

DL
Temps

Exercice n° 3

Avantages :
? Permet d'éviter les ruptures de stocks
? Adapté à une consommation irrégulière

Inconvénients :
? Impose un suivi permanent des stocks pouvant entraîner des coûts
administratifs importants;
? Peut encourager à faire des stocks de sécurité
? Difficulté de calculer le DL (Délai de Livraison), qui dépend à la fois :
? Du délai fournisseur :temps annoncé par le fournisseur pour la livraison de la
marchandise après réception de la commande;
? Du délai administratif : Temps qui s'écoule entre la connaissance du niveau de
stock et l'arrivée de la commande chez le fournisseur. Il comprend le temps
administratif interne (à l'entreprise) et le temps administratif externe( envoi
au fournisseur)
? Du temps de connaissance du niveau des stocks : Temps qui s'écoule entre le
moment où le stock arrive à un niveau physique donné et le moment où les
services fonctionnels, chargés des commandes) sont au courant.

• Acheter des quantités variables à des dates fixes

Dans ce cas, lorsque la date de commande est atteinte, l'entreprise doit passer commande
auprès de son fournisseur. Le calcul de la quantité théorique à commander est égal à la
somme des prévisions de besoins (ou consommations) entre la livraison à venir et la
livraison suivante.

JL Michel - Chap 3 La Gestion des Stocks.doc - mars-04


Gestion Dossier n° 2 La Gestion Commerciale Chap. 3 La Gestion des stocks 6

Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août


Délais de
livraison
Consommation cumulée Consommation cumulée

Date de livraison 1 Date de livraison 2


Date de
passation
de la
commande

Le nombre annuel de commandes à passer détermine le délai séparant deux commandes. Il


est fixé autoritairement en fonction des contraintes matérielles et financières internes à
l'entreprise, mais également des contraintes externes provenant du fournisseur.

Méthode appliquée à des produits :


? Dont la consommation est régulière;
? Coûteux, périssables ou encombrants.

Exercice n° 4

Avantages :
? Gestion des stocks simple;
? Immobilisation financière faible ou maîtrisée

Inconvénients :
? Possibilité de rupture de stocks.

? Acheter des quantités variables à des dates variables :

Cette méthode est principalement utilisée pour des articles dont les prix de revient varient
fortement ou dont la disponibilité n'est pas permanente.

L'achat se fait en fonction des opportunités du marché.

Avantages :
? Permet de profiter des variation de prix;

Inconvénients :
? Impose un suivi permanent des coûts du marché pour effectuer les achats les plus
intéressants
? Ne peut être utilisé que pour un nombre réduit d'articles, sinon risque de d'une
gestion extrêmement complexe;
? Peut favoriser la spéculation.

? Le stock zéro :

Tendre vers le stock zéro est une politique qui organise la production ou la distribution en
flux continus, de chaque service fournisseur vers chaque service utilisateur du bien.

JL Michel - Chap 3 La Gestion des Stocks.doc - mars-04


Gestion Dossier n° 2 La Gestion Commerciale Chap. 3 La Gestion des stocks 7

L'entreprise évite ainsi les coûts et l'espace de stockage, mais reporte ce problème sur ses
fournisseurs et ses sous-traitants.

Le "juste à temps" consiste à mettre en fabrication quand la commande est là, avec un
cycle de production le plus réduit possible

L'objectif recherché est : le "zéro stock" (le plus faible possible). On utilise principalement la
méthode du Kanban : ticket de commande vers l'amont quand le stock aval est minimum

Conditions de réussite du "juste à temps" :


- management refondu - qualité des ressources humaines
- simplifier les flux de documents ( paperasse)
- réduire le nombre de fournisseurs (Peugeot : de 2000 à 900 !)
- fonction, acceptation de la polyvalence, nouveau rôle de la maîtrise
- flexibilité des comp étences, horaires, mentalité
- prise de responsabilité face aux aléas

C) L' INVENTAIRE PERMANENT :

La méthode de l'inventaire permanent prend en compte, en temps réel, tous les


mouvements affectant le stock. On constate cependant que seuls les mouvements
clairement identifiés par des documents (factures, bons d'entrée ou de sortie, etc.) sont
retenus.

Le système d'information de la gestion des stocks est fondé sur les seuls flux "officiels" de
biens. En effet, certains événements tels que la destruction accidentelle, le vol, les erreurs
d'enregistrement ou de magasinage ne sont pas pris en compte et entraînent une fausse
évaluation du stock.

En comptabilité de gestion, il est donc important de vérifier ponctuellement si le stock réel


correspond au stock calculé en inventaire permanent, pour procéder aux ajustements
nécessaires (positifs ou négatifs).
Cette différence entre le stock réel et le stock calculé en inventaire permanent constitue une
différence d'inventaire.

L'évaluation des quantités réelle ment en stock se fait par un comptage physique des biens
dans les rayons et autres lieux de stockage. On parle alors d'inventaire des stocks.

La périodicité de cette opération est fonction de l'importance des flux, de la nature des
biens stockés, de la précision et de l'exactitude de l'information dont on souhaite disposer
en matière de gestion des stocks.
Le droit fiscal et commercial oblige les entreprises à effectuer, au moins une fois par
exercice comptable, l'inventaire de l'ensemble de leurs biens et dettes. Il s'agit de
l'inventaire intermittent.

JL Michel - Chap 3 La Gestion des Stocks.doc - mars-04