Vous êtes sur la page 1sur 8

lLES POMMADES

Sous le nom de pommade, on désigne des préparations de consistance molle


destinées à être appliquées sur la peau et les muqueuses. Elles sont constituées
d'un excipient simple ou complexe au sein duquel se trouve dispersés ou dissous
un ou des principes actifs.

Le mot "pommade" à l'origine était appliqué à des préparations cosmétiques de


bonne odeur, dans lesquelles on faisait entrer du jus de pomme de reinette.
Cette dénomination est aujourd'hui impropre.

On parlera de :

"Pâte dermique" Quand la pommade contient une forte proportion de


poudre lui conférant une consistance épaisse.

"cérat" Quand la pommade a pour base un mélange de cire et d'huile.

"baume" ce nom paraît avoir été donné à des compositions onguentaires


auxquelles on attribuait des vertus souveraines. Plus tard ce nom fut étendu à
des préparations liquides odorantes généralement alcooliques, dans lesquelles on
avait la plus grande confiance ( baume du commandeur, baume du chevalier de St
Victor : c'était en fait des teintures balsamiques.). De nos jours on utilise aussi
cette dénomination pour des produit végétaux naturels tels que des résines
(Baume du Pérou, baume de Tolu.)
généralement, on prépare un baume en faisant fondre de la cire d'abeille dans
une huile végétale ou un mélange d'huiles végétales et avant complet
refroidissement on incorpore un mélange d'huiles essentielles 20% environ.

"crème dermique" ce sont des pommades de consistance molle, dont la


phase aqueuse est importante. La crème est dite grasse quand l’émulsion est eau
dans huile, ou fluide quand l’émulsion est huile dans eau.

Et si nous nous prenions un exemple :


le "CERAT DE GALIEN" :

Cire blanche.....................................130g
Huile d'am. douce...........................535g
Eau de rose......................................330g
Borate de sodium.................................5g

LES HUILES

La préparation des huiles, des baumes et des crèmes nécessitent des huiles de
bonne qualité qui ne rancissent pas trop rapidement .

L'huile d'amande douce :(Prunus amygdalus)


Elle est légère et moins grasse que l'huile d'olive.
Elle contient des vitamines, elle est très adoucissante , elle soulage les
irritations et prévient le dessèchement cutané.

L'huile de noisette :(Coryllus avellana)


Elle est riche en vitamine A et E, elle régularise les fonctions sébacées, et ne
laisse pas d'impression de gras sur la peau, elle est un excellent véhicule pour les
huiles essentielles que l'on veut faire pénétrer en profondeur. Excellente pour
les enfants. Elle est également recommandée pour les soins des cheveux.

L'huile de rose musquée du Chili :(Rosa rubiginosa)


C'est un excellent régénérateur tissulaire, recommandé pour les peau acnéique,
dévitalisées, couperosées ou eczémateuses. Elle améliore l’élasticité et la
souplesse de la peau. Elle retarde les rides. Elle peut être utilisée sur les
cicatrices., également en traitement sur les tâches de vieillesse.

L'huile de noyaux d'abricot :(Prunus arménacia)


Cette huile, moins délicate que l'huile d'amande douce, est souvent plus chère.
Elle est préconisée pour les peau sensibles, elle est souvent mélangée à d'autres
huiles pour l'alléger. Elle confère élasticité et souplesse à la peau.

L'huile d'avocat :(Persea américana)


C'est une huile épaisse pour le corps, qui tient longtemps. Elle contient des
vitamines pour la peau et procure une couleur vert foncé aux baumes. Elle
contient également un protecteur solaire.

L'huile d'olive :(Olea europa)


C'est la plus polyvalente pour préparer les huiles médicinales. Rien n'est plus
naturel que cette huile jaune vert obtenue par pression des olives. Les autres
huiles nécessitent souvent chaleur et quelquefois solvants pour leur extraction.
L'huile d'olive reste fraîche plus longtemps que les autres. Elle est
particulièrement conseillée pour les peaux sèches.

L'huile de carotte :(Daucus carota)


Cette huile légère ralentit le vieillissement cutané.

L'huile de jojoba :(Sidmmondsia chinensis)


Elle est traditionnellement utilisée pour régénérer les cheveux, elle est
excellente pour hydrater les peaux sèches, elle équilibre l’acidité de la peau et
améliore également les peaux grasses et mixtes . Elle est généralement diluée de
moitié pour préparer les huiles de massage.

L'huile d'onagre :(Oenotheta biennis)


Cette huile est active sur la restructuration de l'épiderme. Elle ralentit le
processus de vieillissement cutané et régularise la perméabilité de la peau. Elle
est aussi utilisée, en interne, pour ses propriétés hormonales. Elle équilibre les
défenses de l’organisme.

L'huile de bourrache :(Borago officinalis)


Elle contient beaucoup d'acides gras insaturés, c'est une huile rajeunissante,
raffermissante qui convient bien aux épidermes fatigués et délicats. Elle est
riche en vitamines A, D, E, K, c'est un traitement privilégié des peau sèches et
de l'eczéma du nourrisson.

L’huile de Macadamia :(Macadamia intégrifolia)


Cette huile est proche du Sébum humain, elle favorise la microcirculation de la
peau, elle possède des propriétés anti âge intéressantes. Très bon véhicules
pour les huiles essentielles en massage.

L’huile d’argan :(Argania spinosa)


Véritable perle de la cosmétique, cette huile tonifie et régénère la peau en
restaurant son film hydrolipidique protecteur, elle redonne tonus et éclat à
l’épiderme. Cette huile est souveraine pour les gerçures, les vergetures, les
séquelles de brûlures et de varicelle . C’est également une base de choix pour
les soins capillaires . Elle nourrit et fortifie les ongles mous et cassants.

L’huile de calophylle :(Calophyllum inophyllum)


Huile verdâtre et grasse, c’est un excellent tonique protecteur des capillaires
sanguins, régénérateur veineux et fluidifiant sanguin . Elle est indiquée pour des
peaux couperosées, acnéiques et eczémateuses grâce également à ses propriétés
anti-inflammatoires. En massage pour les sportifs, elle est aussi un bon support
d’huiles essentielles

Les extraits huileux :


Ce sont des huiles dans lesquelles on a laissé macérer des plantes plusieurs
semaines parfois avec l'aide du soleil, on prépare ainsi l'huile de calendula, l'huile
d'arnica ...

QUELQUES MATIERES PREMIERES

Le beurre de karité :
Adoucissant et très pénétrant de l'épiderme. Il est extrait des amandes d'un
arbre d'Afrique centrale. Par sa forte teneur en vitamines (A, D, E, F) il retarde
le vieillissement, préserve des U.V, hydrate, cicatrise, assouplit, nourrit et
régénère l’épiderme.

La cire d'abeilles :
Elle permet de donner sa consistance aux baumes, afin qu'ils soient relativement
durs et donc utilisés en de faible quantité. ( La forte teneur en huiles
essentielles pourraient les rendre irritants., la cire jaune est cicatrisante et
anti-inflammatoire.

Le beurre de cacao :
Il est extrait des fèves de cacao, ce beurre est utilisé pour les crèmes, les
baumes à lèvres, les savons, et même les suppositoires. Ils contient des acides
gras très saturés qui lui confèrent une texture épaisse et une bonne résistance
au rancissement. Le beurre de cacao a une odeur de chocolat. Si cette odeur
paraît trop forte, ne pas en mettre plus 15 à 20% dans les préparations.

Les hydrolats : l’hydrolat est l’eau distillée que l’on sépare de l’huile
essentielle à la sortie de l’alambic. Elle est plus ou moins aromatisée selon les
plantes distillée car elle se charge en molécules aromatiques lors de la
distillation . Les hydrolats contiennent sous forme naturellement dissoute
certains des composés aromatiques des huiles essentielles . (Moins de 5%).
l
Les huiles essentielles :
Elles sont extraites des plantes par distillation à la vapeur d'eau, elles sont
extrêmement actives et doivent être utilisées avec la plus grande prudence.
Chaque huile est formée d'un mélange unique de près d'une centaine de
composés différents. Pour donner une petite idée de la concentration, sachez
qu'il faut 8 kilos de feuilles fraîches de menthe pour obtenir 30 ml d'huile
essentielle.

Principales huiles utilisées :

Bois de rose (Aniba rosaeodore) : vitalisante , hydratante, adoucissante,


convient aux peaux sèches, déshydratées et fragiles.

Camomille sauvage du Maroc (Orménis mixta) : Calmante,rajeunissante, anti-


inflammatoire, régulatrice de la séborrhée. Pour les peau grasses et sensibles.

Carotte (Daucus carota) : dépurative, raffermissante, régénérante, antirides.


Redonne de la vitalité et de la tonicité à la peau.

Citron (citrus limonum) : tonique, astringente, cicatrisante. Hydrate, vitalise,


protège, adoucit, purifie, rééquilibrant les peaux grasses.

Géranium rosat (Pelargonium asperum ou graveolens) : tonique, astringent,


stimulant cellulaire. Pour la cellulite, raffermissant du buste. Pour les peaux
grasses.

Lavande (lavandula augustifolia) : assouplit, calme relaxe, protège, équilibre.


Nettoie les peaux grasses et acnéiques.

Orange (Citrus sinensis) : rajeunissant des cellules, antirides, hydrate et vitalise.


Pour les peaux sèches et sensibles.
Palmarosa (Cymbopogon (martinii) : stimulant cellulaire. Redonne de l’élasticité
aux peaux sèches et fatiguées. Puissant facteur réhydratant pour les rides et
peaux sèches et très sèches ou fatiguées.

Petit grain bigarade (Citrus aurantium ssp amara) : régénérant cellulaire,


dépuratif, anti-inflammatoire. Pour acné infecté, peau fatiguée et ridée.

Romarin(Rosmarinus officinale) : hydrate, vitalise, assouplit et equilibre les


peaux sèches. Rides.

Santal (Santalum album) : assouplissant, régénérateur cellulaire, raffermissant.


Problèmes de peau liés à la déshydratation et à la sécheresse. Rides.
Ylang ylang (Cananga odorata) : protège, relaxe adoucit, anti-inflammatoire et
favorisant le bronzage. Pour peau grasse et acnéique et peaux sensibles.

Quelques précautions d'utilisation :

*Gardez les flacons bien bouchés et hors de la portée des enfants.

*N'utilisez pas d'huiles essentielles non diluées.

*Diluez-les dans une huile neutre comme celle d'amande douce ou de noisette, la
proportion sans risque est de 30 gouttes pour 30ml

*Tester toujours sur la peau à l'intérieur du bras si une rougeur apparaît stop!

*Eviter d'utiliser des huiles pendant la grossesse.

*Pas d'application près des yeux.


QUELQUES PREPARATIONS

C’est de la faculté à former d’une part la kératine et d’autre part les lipides que
dépend la capacité de la peau à remplir sa fonction de barrière. Sueur et sébum
ont un rôle important dans la formation du film hydrolipidique. La sueur, riche en
eau et en sels minéraux et urée hydrate la peau. Le sébum, riche en lipides
s’incorpore aux lipides intercellulaire et préserve ainsi la peau du dessèchement.
Des produits de soin riches en acides gras essentiels, capables de s’incorporer
aux lipides intercellulaires du tissu cutané constitue un apport précieux.
C’est pourquoi les crèmes apportant eau et lipides ont un réel rôle de soin
reconstructeur et protecteur.
La vascularisation importante de l’épiderme permet au crèmes et aux huiles de
d’être un véhicule de choix pour nombre de principes actifs notamment ceux
contenus dans les huiles essentielles.

CREME DE SOIN :
Beurre de karité …………………………………………………….60grs
Cire d’abeille………………………………………………………………40grs
Huile vegetale …………200grs Bourrache…………...100grs
Jojoba…………………..50grs
Rose musqué.………..50grs
Hydrolat de lavande………………………………………………..160grs
Teinture mère de benjoin………………………………………20grs
Borate de Sodium………………………………………………………3grs
Huile essentielle …Palmarora et géranium aa………….5ml

Mode opératoire : Peser toutes les matières cireuses et huileuse et mettre le


tout à fondre au bain marie pendant ce temps peser l’hydrolat, y dissoudre le
borate de sodium nous pouvons ajouter à ce moment quelques gouttes d’un élixir
de notre choix , la conscience que nous mettons à faire cette préparation
augurera du résultat. Verser la partie huileuse chaude dans un mortier ou bol
puis délicatement incorporer en battant le mélange l’hydrolat( le borate dissout
sert d’émulsionnant) la crème recevra ensuite la teinture mère de Benjoin si
délicieusement parfumée ainsi que les huiles essentielles. Le tour est joué, il
reste à mettre en pots, à étiqueter et dater cette préparation.
CREME A LA CONSOUDE

Les proportions sont identiques , Mais en ce qui concerne les huiles végétales, les
2O0grs seront composés de 125grs de Macadamia et 75grs de Rose Musquée .
L’hydrolat sera remplacé par un décocté infusé d’une heure de racines et feuilles
de consoude cueillies le jour même, 20 grs pour 200 ml, l’élixir utilisé sera celui
de dauphin et les huiles essentielles seront remplacées par le Baume du Pérou
liquide merveilleux qui s’écoule lors de l’incision de Myroxylon péruiferum petit
arbuste d’Amérique centrale c’est un antiseptique cicatrisant qui complètera
l’action souveraine de la consoude(Symphytum officinale) riche en allantoine.

BAUME A LEVRES

Beurre de Karité……………………………………….60grs
Cire d’abeille……………………………………………….30grs
Rose musquée………………………………………………40grs
Huile d’avocat………………………………………………70grs
Huile d’amande douce………………………………….70grs
10gttes d’huile essentielle de citron
10gttes d’huile essentielle de bois de rose

Cette préparation est très simple, il suffit de faire fondre tous les ingrédients
au bain marie , d’incorporer les huiles essentielles et de diviser en petits
récipients ce baume réparateur et protecteur.
Il est possible d’ajouter de l’oxyde de Zinc en petite quantité pour apporter une
protection solaire supplémentaire.

Vous aimerez peut-être aussi