Vous êtes sur la page 1sur 37

Projet de création d’une entreprise:

Agence de Régulation d’Education Nationale


A.R.E.N
I. Présentation du porteur de projet
II. Présentation du projet
III. Vision, Mission et Objectifs
IV.Impact sociétal
V. Le pourquoi
VI.Contexte du projet
VII.Comment ça marche
VIII.Plan financier
IX.Conclusion
Présentation du porteur de projet

Arsène Serge BOUKOULOU


Informaticien (analyste programmeur)
arsenebuck@gmail.com
+242044489632

 04 Janvier au 30 Juillet 2016 : Chef de service informatique à Money Gram Congo Brazzaville, tache
gérer, administrer et contrôler le parc informatique
 14 Septembre au 30 Décembre 2014 : Stagiaire à l’ARPCE, département informatique, tache
développement de l’application gestion réservation des salles.
 1er septembre 2014 au 27 février 2013 : Stagiaire à Warid Congo S.A, département IT, division BSS, Service
roaming. Tache Tadig testeur.
 26 Aout au 31 Décembre 2013 : Stagiaire à Warid Congo S.A, département IT, division BSS, Service
roaming. Tache Tadig testeur.
Présentation du projet
L’Agence de Régulation d’Education Nationale (A.R.E.N), est un
projet social qui consiste à mettre en place un régulateur dont la
fonction principale est la collecte, la gestion, le contrôle, le suivi et
la centralisation des données du système scolaire, ainsi que le
contrôle de la qualité et de l’efficacité des produits et services
éducatifs à l’échelle nationale & internationale. .
Vision :
Promouvoir l’écosystème de l’éducation nationale.

.
Mission :
Veiller au renforcement et au développement de
l’éducation nationale.
Objectifs:
 Identifier à l’échelle nationale tous les éducateurs, les centres et toutes les écoles.

 Identifier à l’échelle nationale et internationale tous les apprenants.

 Mettre en place une banque de données nationale des apprenants, des écoles, des centres et des
éducateurs.

 Mettre en place un marché scolaire réglementé.

 Transformer l’écosystème l’éducation nationale.

 Booster l’écosystème de l’éducation nationale.

 Veiller à l’équilibre entre les apprenants et les établissements.

 Renforcer les capacités intellectuelles des apprenants

 Combattre les violences sexuelles, la fraude et la corruption dans ce secteur.

 Mettre en place une plateforme numérique où toutes les écoles existeront virtuellement.

 Mettre en place un nouvel ordre scolaire national.


Impact Sociétal
Pour le gouvernement:
 Une belle opportunité de proposer un nouvel ordre scolaire national.
 Une belle opportunité d’avoir une banque de données nationale de tous les apprenants, les
éducateurs, les centres et de toutes les écoles.
 Une belle opportunité d’avoir les statistiques en temps réel par quartier, par arrondissement,
par ville ou par département de tous les éducateurs, les centres, les apprenants ainsi que de
toutes les écoles.
 Une belle opportunité d’avoir les statistiques en temps réel de tous les apprenants et
éducateurs par niveau et par cycle.
 Une belle opportunité de gérer, contrôler et de suivre les statistiques et le parcours scolaire des
étudiant à l’étranger.
 Une belle opportunité d’avoir une banque de données des projets de soutenances des
étudiants résidant aux pays et à l’étranger.
 Une belle opportunité d’avoir le taux de scolarisation annuel par niveau, par cycle et total.
 Une belle opportunité d’avoir les statistiques des diplômés du cycle universitaires par option et
du cycle secondaire par série.
 Une belle opportunité de bien gérer la ressource humaine.
Pour les entreprises:
 Une belle opportunité de tracer en temps réel l’authenticité des
diplômes ainsi que le parcours scolaire décrit sur les cv des demandeurs
d’emplois.
 Une belle opportunité de toujours recommander la présence de
l’attestation du parcours scolaire dans la constitution du dossier des
demandeurs d’emploi.
 Une belle opportunité de bénéficier un marché professionnel fiable et
sécurisé.
 Une belle opportunité de consulter la banque de données nationale des
projets de soutenances des étudiants.
Pour les opérateurs publics et privées:
 Une belle opportunité de bénéficier un écosystème scolaire assuré,
sécurisé et réglementé.
 Une belle opportunité de sauvegarder trimestriellement les données
scolaires.
 Une belle opportunité d’archiver et de consulter les données scolaires.
 Une belle opportunité d’avoir les statistiques des apprenants ou des
cadres formés.
 Une belle opportunité d’être primé en fonction de la formation et des
délits commis.
 Une belle opportunité de recruter les éducateurs autorisés à enseigner.
Pour les apprenants:
 Une belle opportunité de bénéficier un écosystème scolaire assuré et
règlementé.
 Une belle opportunité de sauvegarder/restaurer les casiers scolaires
ainsi que les projets de soutenances.
 Une belle opportunité de bénéficier un nouvel ordre éducatif national.
 Une belle opportunité de bénéficier d’un marché professionnel sécurisé.
 Une belle opportunité d’être primé en fonction du travail et des délits
commis.
Pour les parents des apprenants:
 Une belle opportunité de sauvegarder, restaurer, consulter et de
contrôler en temps réel tout le parcours scolaire de leurs enfants.
 Une belle opportunité de continuer à sauvegarder, consulter et
contrôler en temps réel le parcours universitaire de leurs enfants
étudiant à l’étranger.
 Une belle opportunité de bénéficier des éducateurs à domicile autoriser
à enseigner.
Pour les éducateurs:
 Une belle opportunité de travailler en sécurité.
 Une belle opportunité d’avoir les données statistique de son parcours
scolaire professionnel.
 Une belle opportunité de bénéficier un écosystème éducatif réglementé.
Contexte du projet
 De façon générale l’éducation est la colonne vertébrale d’une nation, ainsi nous ne pouvons plus
permettre qu’un éducateur à domicile, un centre d’encadrement ou une école privée ne respectant
pas le nouvel ordre éducatif national ou n’existant pas dans la banque de données nationale
puisse exercer sur le sol congolais.
 L’apparition en masse des éducateurs à domicile, des centres d’encadrements et des écoles privées
nécessite de mettre en place un marché scolaire réglementé.
 Savez-vous que 46% des adultes ne peuvent pas lire leur prescription médicale et 60% des élèves qui
ont le bac ne liront jamais un livre après le bac?
 Savez-vous que 2/3 des étudiants qui ne peuvent pas lire correctement à la fin de leur formation
vivront en comptant catégoriquement que sur l’état?
 Savez-vous qu’un enfant malformé sera un adulte déformé?
 Savez-vous que l’analyse du système éducatif congolais souffre du manque de données récentes et
fiables?
 Il est temps pour le Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et d’Alphabétisation (MEPSA),
pour le Ministère d’Enseignement Technique, Professionnel, de la Formation Qualifiante et de
l’Emploi(METPFQE), ainsi que pour le Ministère d’Enseignement Supérieur (MES) d’avoir les
statistiques des données scolaires trimestrielles, semestrielles ou annuelles en temps réel.
 Eh bien c’est là qu’intervient l’agence de régulation d’éducation nationale.
Le pourquoi
Pourquoi devrions nous avoir le casier scolaire de chaque apprenant(élève, étudiant) ?
 C’est pour éradiquer le phénomène du quatrième trimestre(acheter le passage d’une classe).
 C’est pour changer la mentalité des apprenants paresseux.
 C’est pour combattre la délinquance scolaire.
 C’est pour éradiquer le phénomène d’achat de diplôme.
 C’est pour avoir les statistiques en temps réel des apprenants par quartier, par arrondissement, par ville
et par département.
 C’est pour restaurer le parcours scolaire des apprenants en cas de catastrophe naturelle majeure.
 C’est pour booster et motiver les apprenants à étudier sérieusement en primant les meilleurs par
arrondissement, par ville ou par département chaque fin d’année(évènement ou tournois scolaire).
 C’est pour les préparer à l’arriver d’un marché professionnel public et privé règlementé.
 C’est pour permettre à la fonction publique et privée de toujours vérifier en temps réel l’authenticité du
parcours scolaire ainsi que les diplômes inscrites sur le CV des demandeurs d’emploi.
 C’est pour combattre la fraude plus la corruption scolaire.
 C’est pour avoir les statistiques en temps réel des apprenants par cycle, par niveau et par options.
 C’est pour facilité le recensement de la population par tranche d'âge et par sexe.
 C’est pour combattre le taux d’analphabétisme
Pourquoi devrions nous identifier et enregistrer les éducateurs ?
 C’est pour délivrer les autorisations d’enseigner afin de savoir qui est apte d’enseigner ou
pas.
 C’est pour avoir les statistiques en temps réel de tous les éducateurs de la fonction
publiques et privées.
 C’est pour avoir les statistiques en temps réel des vacataires pour mieux les orientés.
 C’est pour identifier les zones ayant l’abondance ou les déficits d’éducateurs .
 C’est pour identifier les disciplines ayant l’abondance ou les déficits d’éducateurs
 C’est pour changer la mentalité des éducateurs.
 C’est pour primer les meilleurs éducateurs.
 C’est pour avoir les statistiques en temps réel des éducateurs par quartier, par
arrondissement, par ville et par département.
 C’est pour facilité les affectations des éducateurs d’une école à une autre.
 C’est pour sécuriser les apprenants qui suivent le programme de l’école à domicile.
 C’est pour instaurer l’ordre dans ce secteur professionnel.
Pourquoi devrions nous identifier et enregistrer les écoles ?
 C’est pour créer la présence numérique de chaque école sur la plateforme et la préservée en cas de soucis
majeur.
 C’est pour avoir les statistiques en temps réel des écoles publiques et privées par quartier, par
arrondissement, par ville et par département.
 C’est pour identifier les zones ayant les déficits d’écoles publiques ou privées.
 C’est pour veiller et contrôler les éducateurs prestant dans les écoles.
 C’est pour veiller et contrôler l’authenticité du statut(admis ou échoué) de l’apprenant.
 C’est pour avoir en temps réel les données scolaires semestrielles, trimestrielles et annuelles des
apprenants du pays.
 C’est pour vérifier la qualité et l’efficacité des produits et services scolaire
 C’est pour primer les meilleures écoles(BEPC et BAC).
 C’est pour veiller et contrôler le respect du programme ainsi que le volume horaire
 C’est pour comprendre le grand écart existant entre les apprenants du primaire, du collège et du lycée
 C’est pour instaurer l’ordre dans ce secteur professionnel.
 C’est pour contrôler le taux de mortalité mensuel et annuel des éducateurs ainsi que celui des apprenants.
Pourquoi devrions nous identifier et enregistrer les centres ?
 C’est pour connaitre les statistiques en temps réel des centres par cycle.
 C’est pour avoir les statistiques en temps réel des centres par
arrondissement, par quartier, par ville et par département.
 C’est pour identifier les zones ayant les déficits des centres.
 C’est pour veiller et contrôler les éducateurs prestant dans les centres.
 C’est pour vérifier la qualité et l’efficacité des produits et services de ces
centres.
 C’est pour instaurer l’ordre dans ce secteur professionnel.
Comment ça marche

A. Cas des écoles


B. Cas des centres d’encadrements
C. Cas des éducateurs
D. Cas des apprenants
A) Cas des écoles:
Comme tout conducteur à besoin d’une autorisation de conduire pour
être au volant d’une voiture, ainsi désormais il en sera de même pour
être au volant de notre écosystème scolaire. Toutes les écoles exerçant
sur notre territoire doivent premièrement exister dans la banque de
données et ne peuvent recruter que les éducateurs ayant l’autorisation
d’enseigner. Au cas contraire elles seront dans l’obligation de verser une
certaine somme comme pénalité.
B) Cas des centres d’encadrements:
Comme les écoles exerçant sur notre territoire doivent premièrement
exister dans la banque de données et ne peuvent recruter que les
éducateurs ayant l’autorisation d’enseigner. Ainsi Il en sera de même
pour les centres d’encadrements, au cas contraire ils seront dans
l’obligation de verser une certaine somme comme pénalité.
C) Cas des éducateurs:
De la même manière que les écoles et les centres doivent exister dans la
banque de données, ainsi il en sera de même pour les éducateurs muni
en suite d’une autorisation. La possession d’une autorisation
d’enseigner sera obligatoire, au cas contraire ils seront dans l’obligation
de verser une certaine somme comme pénalité.

NB: pénalité ces autorisations seront délivrées par des ingénieurs


pédagogues
D) Cas des apprenants(élèves, étudiants):
Ils seront dans l’obligation d’assurer chaque année la sauvegarde, la
restauration et l’archivage de leurs données en partant du préscolaire
jusqu’à l’université. De la même manière que les écoles, les centres et les
éducateurs payeront des pénalités en fonction des délits, il en sera de
même pour les apprenants.
Diagnostic A.R.E.N Orientation

Zones de compétences Educateur X


Apprenant X

Ecole privée X Entreprise X Centre X


Plan financier
Le projet A.R.E.S fonctionne sur la base de prix flexible :
 Les éducateurs souscrivent à un abonnement de 5ans ans pour bénéficier d’une autorisation d’enseigner
et d’être enfin recruter par les opérateurs privées sur tout le territoire congolais.
 Les apprenants souscrivent à un abonnement annuel d’archivage(sauvegarde et restauration) de leurs
données scolaires en partant du préscolaire jusqu’à l’université.
 Les apprenants, les éducateurs et les opérateurs public et privées payent les pénalités en fonction des
délits.
 Les éducateurs dépendants normaux de l’agence verseront 2% de leur revenu mensuel pendant 5ans.
 Les éducateurs dépendants à crédit de l’agence verseront 3% de leur revenu mensuel pendant 1ans et 2 %
de leur revenu mensuel pendant 4ans.
 Les apprenants et des éducateurs seront rééduqués en cas de délits.
 Les apprenants auront besoin de l’attestation du parcours scolaires ou de l’attestation de
de scolarisation.
a) Simulation sur la rentabilité
L’estimation de la rentabilité a été calculé en se servant
uniquement du service d’archivage qui est le premier service
le plus rentable de l’agence, elle dépend du nombre de la
population et du taux de scolarisation d’un pays.
Cas du CONGO-Brazzaville 2013
Soit la répartition des apprenants suivante:

CYCLE EFFECTIF APPRENANT


Préscolaire 60.859
Primaire 750.646
Secondaire 1er 271.036
cycle
Secondaire 2em 106.520
cycle
Supérieur 37.069
Source institut national des statistiques et des études économiques (inees)
Mode de tarification :
Prix Net = P.H.T + T.V.A + C.A.D
Pour les CONGOLAIS

Cycle P.H.T T.V.A C.A.D Prix Net


Préscolaire 231 xfa 54 xfa 15 xfa 300 xfa
Primaire 385 xfa 90 xfa 25 xfa 500 xfa
Secondaire 577,5 xfa 135 xfa 35,5 xfa 750 xfa
1er cycle
Secondaire 770 xfa 180 xfa 50 xfa 1000 xfa
2em cycle

Supérieur 1155 xfa 270 xfa 75 xfa 1500 xfa


Supérieur out 2310 xfa 540 xfa 150 xfa 3000 xfa
Pour les ETRANGERS
Cycle P.H.T T.V.A C.A.D Prix Net
Préscolaire 308 xfa 72 xfa 20 xfa 400 xfa
Primaire 462 xfa 108 xfa 30 xfa 600 xfa
Secondaire 654,5 xfa 153 xfa 42,5 xfa 850 xfa
1er cycle
Secondaire 924 xfa 216 xfa 60 xfa 1200 xfa
2em cycle

Supérieur 1540 xfa 360 xfa 100 xfa 2000 xfa


ANNEE_1 : MAUVAISE SITUATION

APPRENANTS NIVEAU TOTAL PRIX NET CHIFFRE D’AFFAIRE

Préscolaire 60.859 300 xfa 18.257.700 xfa


primaire 750.646 500 xfa 375.323.000 xfa
CONGOLAIS IN collège 271.036 750 xfa 203.277.000 xfa
Lycée 106.520 1000 xfa 106.520.000 xfa
Université 37.069 1500 xfa 55.603.500 xfa
Préscolaire 7 400 xfa 2.800 xfa
primaire 12 600 xfa 7.200 xfa
ETRANGER collège 20 850 xfa 17.000 xfa
Lycée 10 1200 xfa 12.000 xfa
Université 5 2000 xfa 10.000 xfa
CONGOLAIS Université 50 3000 xfa 150.000 xfa
OUT

CA : 759.180.500 xfa
ANNEE_1 : SITUATION NORMALE

APPRENANTS NIVEAU TOTAL PRIX NET CHIFFRE D’AFFAIRE

Préscolaire 80.000 300 xfa 24.000.000 xfa


primaire 760.200 500 xfa 380.100.000 xfa
CONGOLAIS IN collège 280.036 750 xfa 210.027.000 xfa
Lycée 120.520 1000 xfa 120.520.000 xfa
Université 50.069 1500 xfa 75.103.500 xfa
Préscolaire 7 400 xfa 2.800 xfa
primaire 12 600 xfa 7.200 xfa
ETRANGER collège 20 850 xfa 17.000 xfa
Lycée 10 1200 xfa 12.000 xfa
Université 5 2000 xfa 10.000 xfa
CONGOLAIS Université 50 3000 xfa 150.000 xfa
OUT

CA : 809.949.500 xfa
ANNEE_1 : BONNE SITUATION

APPRENANTS NIVEAU TOTAL PRIX NET CHIFFRE D’AFFAIRE

Préscolaire 81.859 300 xfa 24.557.700 xfa


primaire 793.646 500 xfa 396.823.000 xfa
CONGOLAIS IN collège 280.036 750 xfa 210.027.000 xfa
Lycée 130.000 1000 xfa 130.000.000 xfa
Université 80.069 1500 xfa 120.103.500 xfa
Préscolaire 7 400 xfa 2.800 xfa
primaire 12 600 xfa 7.200 xfa
ETRANGER collège 20 850 xfa 17.000 xfa
Lycée 10 1200 xfa 12.000 xfa
Université 10 2000 xfa 20.000 xfa
CONGOLAIS Université 500 3000 xfa 1.500.000 xfa
OUT

CA : 883.070.200 xfa
Le Model Economique
BESOIN FINANCIERE

Notre Besoin en terme financier pour la première année est évalué à 200.000.000 xfa
pour inclure (locaux, les équipements , les servers dédié VPS, la communication, les
charges personnels etc…).
SIMULATION SUR LA RENTABILITE
Estimation du Chiffre d’Affaire de la première Année

Situation CA
Mauvaise 759.180.500 xfa

Normale 809.949.500 xfa

Bonne 883.070.200 xfa


ESTIMATION BENEFICE PREMIERE ANNEE

FONDS DE CAPITAUX
SITUATION CA ROULEMENT RESULTAT BRUT PROPRES BENEFICES

Mauvaise 759.180.500 xfa 115.040.000 xfa 644.140.200 xfa 64.414.020 xfa 579.726.180 xfa

Normale 809.949.500 xfa 115.040.000 xfa 694.909.500 xfa 69.490.950 xfa 625.418.550 xfa

Bonne 883.070.200 xfa 115.040.000 xfa 768.030.200 xfa 76.803.020 xfa 691.207.180 xfa
COURBE EVOLUTIVE DU CHIFFRE D’AFFAIRE

CA

1.028.637.450 xfa

851.974.550 xfa

806.359.850 xfa

784.030.200 xfa

759.179.500 xfa

Temps
0 An1 An2 An3 An4 An5
Conclusion

Bien que le projet soit porteur en terme de rentabilité il faut préciser


que l’objectif premier reste et demeure la résolution d’un problème
social, celui de permettre à la nation Congolaise d’insérer un nouvel
ordre éducatif national .