Vous êtes sur la page 1sur 3

Nom: ASSIA SAOUDI 17

Option: TMB (S4)

Cour  : TP filtre /Guide de TP virtuel filtre

I. REPRESENTATION DU SIGNAL GRAPHIQUEMENT

• Une représentation par des graphes du signal qui permettra de comprendre le


fonctionnement des machines  ; appareils .., celle-ci est soit  :

Temporelle  :

- Représenter et mesure du signal par une fonction continue dans le temps et de


visualiser le signal sur un oscilloscope ou un appareil représentant la variation
d’amplitude d’un phénomène en fonction du temps (cardiogramme, sismographe,
microphone, …).

-visualisation de La forme, l'amplitude et la période du signal

Spectrale  :

- La représentation spectrale représente et mesure un signal en fonction de la


fréquence et de visualiser le signal par analyseur de spectre. La représentation
spectrale donne l’amplitude de toutes les fréquences présentes dans le signal
temporel.

Vectoriel  : (grâce au vecteur constant)  :

- mesure et visualisation du signal par vecteurscope

- visualisation de La phase et l'amplitude du signal

II. MONTAGE

 Pour faire la mesure et une visualisation du signal par oscilloscope nous avons besoin d’un
montage constitué de  :
 D’un multimètre destiné à fournir des mesures précises de tension, d’intensité, de
résistance.
 D’un Oscilloscope  :
- permet de VISUALISER une tension dépendant du temps.
- Il permet aussi d’effectuer des mesures mais de façon moins précise qu’un
multimètre numérique
-il est possible de visualiser 2 signaux simultanément (entrée et sortie), le décalage
temporel et la différence de phase entre ces deux signaux alternatifs de même fréquence
est le déphasage

 Générateur basse fréquence (GBF) est l’appareil que l’on utilisera en TP pour produire des
signaux périodiques de fréquence, de forme et d’amplitude variables.

✓ Les manipulations sur le GBF règlent le signal u (t).


✓ Les manipulations sur l'oscilloscope règlent la trace du signal u (t) sur l'écran, mais ne le
transforment en aucun cas.

 Batterie 9V pour alimentation GBF,


 La carte de montage
 Les deux Sondes (la bleu en l’entré et la rouge en sortie)

III. Mesure de la fréquence à l'oscilloscope

 La fréquence ne se mesure pas sur l'oscillogramme, elle se calcule à partir de la période T, en

appliquant la formule  : f = 

 La période s'obtient en multipliant le nombre de divisions horizontales correspondant à la


période par la durée de balayage.
T = nombre de divisions horizontales × durée de balayage
Ex  : Une Période = 2 div = 2x1mS/div = 2mS.
F = 1/T = 1/ 2mS = 500Hz
 Plus que on est loin de la fréquence de coupure, plus va dimunier . la tension à la sortie( signal
rouge ) est bien diminuée.

IV. MESURE DE LA FREQUENCE DE COUPURE

 Prenons un circuit RC (filtre basse bas) en régime alternatif  :

 Un réseau R-C de type passe-bas est un diviseur de tension où la tension de sortie est
prise aux bornes du condensateur.

 On mesure et visualise par l’oscilloscope la tension UE (tension d’entrée représentée


par le signal bleu) et la tension US (tension de sortie et qui est la tension sur le
condensateur est représentée par le signal rouge).

 Si la fréquence change la tension d’entrée reste la même alors que la tension de sortie
change à cause du changement de l’impédance du condensateur.
 Premièrement il faut calculer les valeurs du filtre

 il faut également définir la résistance ainsi que la capacité du condensateur


R = 470 [Ω] C= 340 [nF] = 340 x (10-9) F

 ce qui permettra de calculer la fréquence de coupure d’après la relation  : Fc = 1/2πRC


Ex  : FC = 1/2x3,14x470x340x(10-9) = 1  000  000  000/1 003  544 = 996,4 = 1  000Hz =
1kHz

 et donc d’après la fréquence obtenue on pourra calculer Xc d’après la relation  :


1
XC =
2 π fC

V. Représentation grâce à un diagramme de Bode

 Diagramme de bode  : c’est une traduction sur graphique d’un comportement d’un
circuit en fonction de la fréquence (cela peut être soit le gain en DB , le déphasage , ou
la resistance ).

VI. Échelle logarithmique

 L’échelle logarithmique  : - soit présent sur papier millimétrique


- soit construit à l’aide de l’échelle linéaire

 L’échelle linéaire (0  ; 1  ; 2  ; 3  ; 4  ; 5  ; 6  …)

 Echelle logarithmique (X 2x 3x)

 L’échelle logarithmique est utilisée lorsqu’on trace le signal sur un grand domaine de
fréquence.
 L’évolution de la fréquence est représentée sur l’échelle logarithmique.

 On trouve dans l’échelle soit  :


- octave  : l’écart entre x et 2x
- décade  : l’écart entre x et 10x

 Un octave représente 3 unités des 10 unités d’une décade