Vous êtes sur la page 1sur 1

Relève les phrases négatives dans lesquelles le verbe est encadré Relève les phrases négatives dans lesquelles

ans lesquelles le verbe est encadré


par ne…pas, ne…plus, ne…jamais. Colorie-les. par ne…pas, ne…plus, ne…jamais. Colorie-les.
Un samedi matin, la mère de Georges Bouillon dit à son fils : « Je vais Un samedi matin, la mère de Georges Bouillon dit à son fils : « Je vais
faire les courses au village. Sois sage. Ne fais pas de bêtises. » faire les courses au village. Sois sage. Ne fais pas de bêtises. »
Voilà exactement ce qu’il ne faut pas dire à un garçon. Voilà exactement ce qu’il ne faut pas dire à un garçon.
« Et à onze heures, n’oublie pas de donner sa potion à Grandma. » « Et à onze heures, n’oublie pas de donner sa potion à Grandma. »
Georges détestait Grandma. La vieille dame n’était jamais gentille Georges détestait Grandma. La vieille dame n’était jamais gentille
avec lui. Elle le rudoyait sans cesse : avec lui. Elle le rudoyait sans cesse :
« Georges, tu grandis trop vite. Ne mange plus de chocolat. Mange « Georges, tu grandis trop vite. Ne mange plus de chocolat. Mange
plutôt du chou, avec des limaces. plutôt du chou, avec des limaces.
- Des limaces ? Je n’en mangerai jamais des limaces ! - Des limaces ? Je n’en mangerai jamais des limaces !
- Des vers, des punaises, des insectes, tu ne sais pas ce qui est bon ! Et - Des vers, des punaises, des insectes, tu ne sais pas ce qui est bon ! Et
les perce-oreilles ! Ils attrapent la langue. Ils ne la lâchent plus. » les perce-oreilles ! Ils attrapent la langue. Ils ne la lâchent plus. »
R. Dahl, La potion magique de Georges Bouillon. R. Dahl, La potion magique de Georges Bouillon.

Relève les phrases négatives dans lesquelles le verbe est encadré Relève les phrases négatives dans lesquelles le verbe est encadré
par ne…pas, ne…plus, ne…jamais. Colorie-les. par ne…pas, ne…plus, ne…jamais. Colorie-les.

Un samedi matin, la mère de Georges Bouillon dit à son fils : « Je vais Un samedi matin, la mère de Georges Bouillon dit à son fils : « Je vais
faire les courses au village. Sois sage. Ne fais pas de bêtises. » faire les courses au village. Sois sage. Ne fais pas de bêtises. »
Voilà exactement ce qu’il ne faut pas dire à un garçon. Voilà exactement ce qu’il ne faut pas dire à un garçon.
« Et à onze heures, n’oublie pas de donner sa potion à Grandma. » « Et à onze heures, n’oublie pas de donner sa potion à Grandma. »
Georges détestait Grandma. La vieille dame n’était jamais gentille Georges détestait Grandma. La vieille dame n’était jamais gentille
avec lui. Elle le rudoyait sans cesse : avec lui. Elle le rudoyait sans cesse :
« Georges, tu grandis trop vite. Ne mange plus de chocolat. Mange « Georges, tu grandis trop vite. Ne mange plus de chocolat. Mange
plutôt du chou, avec des limaces. plutôt du chou, avec des limaces.
- Des limaces ? Je n’en mangerai jamais des limaces ! - Des limaces ? Je n’en mangerai jamais des limaces !
- Des vers, des punaises, des insectes, tu ne sais pas ce qui est bon ! Et - Des vers, des punaises, des insectes, tu ne sais pas ce qui est bon ! Et
les perce-oreilles ! Ils attrapent la langue. Ils ne la lâchent plus. » les perce-oreilles ! Ils attrapent la langue. Ils ne la lâchent plus. »
R. Dahl, La potion magique de Georges Bouillon.
R. Dahl, La potion magique de Georges Bouillon.