Vous êtes sur la page 1sur 34

Projet : « Accès à la santé sexuelle et de la reproduction (SSR) à Kissal (El Mina) »

RAPPORT DE FORMATION

FORMATION SUR LA SANTE REPRODUCTION DES


ADOLESCENTS AU PROFIT DES JEUNES D’EL MINA
ACTIVE DANS LE MOUVEMENT ASSOCIATIF
Du 11 au 14 mars 2021
SOMMAIRE :
LISTE DES ABREVIATIONS
I. INTRODUCTION
II. OBJECTIFS ET RESULTAT ATTENDUS DU PROJET ET DE LA FOMATION
III. METHODOLOGIE DE LA FORMATION
IV. MODULES DE LA FORMATION
V. AGENDA DE LA FORMATION
VI. DEROULEMENT DE LA FORMATION

JOUR 1
 Accueil des participants
 Présentation, Objectifs de l’Atelier, et Identificationdes Normes Collectives
 Pré-Test d’Atelier
 Anatomie et fonctionnement des organes génitaux
 Travaux de groupe
 Les Méthodes contraceptives

JOUR 2
 Récapitulation du Jour 1
 Les Méthodes contraceptives (suite)
 Démonstration sur le port du préservatif
 Messages sur l’importance de la confidentialité
 Travaux de groupe
 Un Pas en Avant, Un Pas en Arrière
 Les Etapes de la grossesse

JOUR 3
 Récapitulation du Jour 2
 Les étapes de la grossesse (suite)
 Les Infections Sexuellement Transmissibles (IST)
 Le VIH/SIDA
 Intervention d’un PVVIH et séance de question-réponse

JOUR 4
 Récapitulation du Jour 3
 Hépatite B
 La Prise de parole en public
 La communication
 La COVID19
 Évaluation de la formation
 Post-Test
 Remise des attestations et du document de la formation

2
VII. ANNEXE

LISTE DES ABREVIATIONS

SSR : Santé Sexuelle Et De La Reproduction


DIU : Dispositif Intra Utérin
COC : Contraceptifs Oraux Combinés
PP : Pilules Progestatives
CPN : Consultations prénatal
CPON : Consultation Post-Natal
IST : Infections Sexuellement Transmissible
VIH : Virus Immunodéficience Acquise
SIDA : Syndrome Immunodéficience Acquise
PTME : Prise en Charge Du VIH /SIDA En Mauritanie
CTA : Centre De Traitement Ambulatoire
ARV : Anti Retro Viraux
AGR : Activités Génératrices De Revenue
VAD : Visite A Domicile
OMS : Organisation Mondiale De La Santé
IEC : Information Education Communication
CCC : Communication, Changement de Comportement
FCM : Femmes Chefs de Ménages
J/A : Jeunes Adultes
P : Population
H : Homme
F : Femme
GRS : Grossesse
PF : Planification Familiale
ACC : Accouchement
CMS : Campagne Médicales
PVVIH : Personne Vivant Avec Le VIH
ADN :Acide Désoxyribonucléique
VHB : Virus de l’Hépatite B

3
I. INTRODUCTION
SOS Pairs Educateurs est une association crée depuis 1999 dont l’objectifs est de Contribuer à
l’effort de développement mené par l’Etat, les institutions nationales et internationales en
Mauritanie.SOSPEse veut un cadre d’information, d’éducation et de mobilisation sociale sur les
questions liées à : la santé sexuelle et de la reproduction (SSR) des jeunes, la bonne gouvernance,
l’éducation civique et citoyenneté, la promotion de la jeunesse, l’assistance aux personnes
vulnérables et la promotion des droits humains (dont l’équité de genre).
SOS Pairs Educateurs s’organise par l’éducation des pairs comme socle de l’IEC/CCC, l’approche de
développement personnel, l’habilitation communautaire et l’approche participative.
La zone de Kissal, qui est situé au centre du département d’El Mina, et au nord de Dar El Beida qui a
est la zone d’intervention du projet « Accès à la santé sexuelle et de la reproduction (SSR) à
Kissal (El Mina) »en partenariat avec ManosUnidas.
Le projet vise une amélioration durable des capacités des ménages démunis et des jeunes à prendre
en charge leur santé sexuelle et de la reproduction, à travers l’amélioration de leurs connaissances
en la matière, et un rapprochement du Centre de santé de Kissal (qui est le centre de référence de la
moughataa d’El Mina en matière de santé mère-enfant) des populations riveraines.

II. OBJECTIFS ET RESULTAT ATTENDUS DU PROJET ET DE LA


FOMATION
Les bénéficiaires prioritaires du projet sont les résidents de Kissal appartenant à deux groupes : Les
femmes chefs de ménages (FCM) démunis d’une part et les adolescents et jeunes adultes (15-34
ans) d’autre part.
Objectif General : PROMOTION DE LA SANTE SEXUELLE ET DE LA REPRODUCTION (SSR)
 Que les relais aient la capacité de communiquer avec les bénéficiaires du projet facilement.

LES OBJECTIFS DE LA FORMATION
Objectif Spécifiques :

 Expliquer aux relais les objectifs du projet


 Amélioré la connaissance des relais en matière :
- Santé Sexuelle et de la Reproduction (SSR)
- IST/VIH
- Covid19
- Hépatite B
 Expliquer aux relais la technique de communication.
Résultats Attendus :

 Que les relais comprennent l’objectif du projet


 Que 80% des relais aient des connaissances en matière de SSR, IST/VIH, Covid19 et
Hépatite B

4
III. METHODOLOGIE DE LA FORMATION
o Participants
La formation organisée au siège de SOS PE a enregistré 20 participants (relais communautaire de la
commune d’el mina dont 4 Hommes et 16 femmes).
o Formateurs :
Les modules de formation ont été élaborés et dispensés par
 Mr Djibril Sy - formateur spécialisée dans le domaine de l'éducation par les pairs
 Mr Mouhame Ali Bilal - formateur en technique de communication
 Mr Djibril Diallo - formateur en dans le domaine de l'adolescence et de la santé reproductive
 Et Dr Ahmed EL-Baraa - chef département laboratoire du virus
Ils ont utilisé les supports de présentation PowerPoint soutenues par des exercices pratiques et le
brainstorming pour faciliter la compréhension et l’assimilation des modules.
o Date et lieu
La session de formation a durée quatre jours « du 11 au 14 Mars 2021 ». La formation a eu lieu au
siège de SOS dans la salle de formation.
o Supports pédagogiques utilisés
Les supports pédagogiques étaient composés de :
- Manuelle de formation
- Brainstorming
- Travaux de groupe
- Echanges d’expériences
- Question/ Réponse
Avant la tenue de la formation, les formateurs ont mis à la disposition des relais un agenda de
formation et un pré-test, question d’évaluer les relais.
Les modules de formations ont été développés autour d’un objectif pédagogique opérationnel.
L’ensemble des modules a été formulé dans les deux langues, l’arabe et le français, dans une
approche essentiellement participative pour l’implication maximale des participants. Ce document a
été validé après amendements avant la formation proprement dite.
Pendant la formation, chaque exposé a suscité la participation des relais par des questions ciblées,
des renvois en miroir et les résumés du modérateur, assortis des exemples illustratifs. Au terme de
chaque présentation, des débats ouverts ont eu lieu autour des questions de compréhension, des
enjeux dans les centres de santés ; de l’accès des soins nocturnes des bénéficiaire dans les structures
sanitaires.
Les différents modules ont été accompagnés par des travaux de groupe pour se rassurer de la bonne
compréhension et d’un témoignage d’une personne vivant avec le VIH-SIDA permet à la
compréhension du module 03.Les relais étaient repartis en trois groupes pour faire les différents
exercices pour chaque module.

5
IV. MODULE DE LA FORMATION
 Module 1 : Anatomie et fonctionnement des organes génitaux

Ce module a consisté à faire connaissance aux différentes étapes de la vie humaine, la définition de
l’adolescent, les diverses parties du corps chez le garçon et la fille ainsi que les changements du corps
et du comportement qui subvienne à l’adolescence.

 Module 2 : Méthodes contraceptives et grossesse

Ce module a permis de définir les différentes méthodes contraceptives : les méthodes naturelles et
les méthodes barrières (chimiques, médicalisé et hormonales) ainsi que leurs avantages et limites.
Les différentes étapes de la grossesse de la fécondation à l’accouchement.

 Module 3 : Les IST et VIH-SIDA

Cette présentation a permis aux participants de connaitre la définition d’une IST, les modes de
transmission, les différents signes et leurs conséquences.
Le lien entre IST et VIH.
Et enfin le VIH –SIDA avec la définition, les modes de transmission et les modes de préventions.

 Module 4 : L’hépatite B

Ce module a permis aux bénéficiaires de connaitre la définition de l’hépatite B, ces modes de


transmission et préventions.
 Module 5 : La communication
Ce module a permis de familiariser les participants aux différentes étapes pour faire une séance
d’animation pouvant susciter un changement positif de comportement afin de réussir efficacement
une sensibilisation de proximité à travers des focus groupes, des visites à domicile et des entretiens
individuels. Et leur permettre de parler en public.

 Module 6 : Covid19
Cemodule consistait à rappeler aux bénéficiaires que la maladie est toujours là ; comment éviter la
propagation, les différents signes de la maladie ; les modes de transmissions.
Des séances de question réponse, des travaux de groupe ainsi que des ateliers on était effectué afin
d’évaluer le niveau de compréhension et de mieux expliquer les thèmes.

6
V. AGENDA DE LA FORMATION

AGENDA DE LA FORMATION :
Heures Programme Facilitateur
Date
9h00 ‫اﺳﺘﻘﺒﺎل اﻟﻤﺸﺎرﻛﯿﻦ‬ ‫ﻓﺮﯾﻖ اﻟﻤﺸﺮع‬
Accueil des participants Équipe du projet
-9h30 ‫ﻋﺮض ﻋﻦ اﻟﻤﺸﺮوع‬ Sydjibril
présentation du projet Mohamed Ali Bilal
Djibril Diallo
09h30-10h00 ‫اﺧﺘﺒﺎر أوﻟﻲ‬ ‫ﻓﺮﯾﻖ اﻟﻤﺸﺮع‬
pré teste Équipe du projet
10h00-11h00 ‫ﺗﺸﺮﯾﺢ و وظﺎﺋﻒ اﻷﻋﻀﺎء اﻟﺘﻨﺎﺳﻠﯿﺔ‬ Sydjibril
Anatomie et fonctionnement des organes Mohamed Ali Bilal
Djibril Diallo
11/03/2021

génitaux 1
Jeudi

11h00-11h30 ‫اﺳﺘﺮاﺣﺔ اﻟﺸﺎي‬ ‫ﻓﺮﯾﻖ اﻟﻤﺸﺮع‬


Pause-café Équipe du projet
11h30-13h00 ‫ﺗﺸﺮﯾﺢ و وظﺎﺋﻒ اﻷﻋﻀﺎء اﻟﺘﻨﺎﺳﻠﯿﺔ‬ Sydjibril
Anatomie et fonctionnement des organes Mohamed Ali Bilal
génitaux 2 Djibril Diallo
13h00-14h00 ‫ﻋﻤﻞ اﻟﻤﺠﻤﻮﻋﺎت‬ ‫ﻓﺮﯾﻖ اﻟﻤﺸﺮع‬
Travaux de groupe Équipe du projet
14h00-14h30 ‫إﺳﺘﺮاﺣﺔ اﻟﻐﺪاء‬ ‫ﻓﺮﯾﻖ اﻟﻤﺸﺮع‬
Pause déjeuné Équipe du projet
14h30-16h00 1 ‫طﺮق ﻣﻨﻊ اﻟﺤﻤﻞ‬ Sydjibril
Les méthodes contraceptives 1 Mohamed Ali Bilal
Djibril Diallo
9h00-11h00 2 ‫طﺮق ﻣﻨﻊ اﻟﺤﻤﻞ‬ Sydjibril
Les méthodes contraceptives 2 Mohamed Ali Bilal
Djibril Diallo
11h00-11h30 ‫اﺳﺘﺮاﺣﺔ اﻟﺸﺎي‬ ‫ﻓﺮﯾﻖ اﻟﻤﺸﺮع‬
Pause-café Équipe du projet
11h30-14h00 ‫ﻋﻤﻞ اﻟﻤﺠﻤﻮﻋﺎت‬ ‫ﻓﺮﯾﻘﺎﻟﻤﺸﺮع‬
Travaux de groupe
12/03/2021

Équipe du projet
Vendredi

14h00-14h30 ‫إﺳﺘﺮاﺣﺔ اﻟﻐﺪاء‬ ‫ﻓﺮﯾﻖ اﻟﻤﺸﺮع‬


Pause déjeuné Équipe du projet
14h30-15h30 ‫ﻋﻤﻞ اﻟﻤﺠﻤﻮﻋﺎت‬ ‫ﻓﺮﯾﻘﺎﻟﻤﺸﺮع‬
Travaux de groupe Équipe du projet

15h30-16h00 ‫ ﻣﺮاﺣﻼﻟﺤﻤﻞ‬1 Sydjibril


Les étapes de la grossesse 1 Mohamed Ali Bilal
Djibril Diallo

7
9h00 – 11h00 2 ‫ﻣﺮاﺣﻞ اﻟﺤﻤﻞ‬ Sydjibril
Les étapes de la grossesse 2 Mohamed Ali Bilal
Djibril Diallo
11h00-11h30 ‫اﺳﺘﺮاﺣﺔ اﻟﺸﺎي‬ ‫ﻓﺮﯾﻖ اﻟﻤﺸﺮع‬
Pause-café Équipe du projet
11h30-13h00 ‫اﻹﺻﺎﺑﺎت اﻟﻤﻨﺘﻘﻠﺔ ﻋﻦ طﺮﯾﻖ اﻟﺠﻨﺲ‬ Sydjibril
13/03/2021

Mohamed Ali Bilal


Samedi

Les Infections Sexuellement


Transmissibles (IST) Djibril Diallo
13h00-14h00 ‫ﻋﻤﻞ اﻟﻤﺠﻤﻮﻋﺎت‬ ‫ﻓﺮﯾﻖ اﻟﻤﺸﺮع‬
Travaux de groupe Équipe du projet
14h00-14h30 ‫اﺳﺘﺮاﺣﺔ ﻏﺪاء‬ ‫ﻓﺮﯾﻖ اﻟﻤﺸﺮع‬
Pause déjeuné Équipe du projet
14h30-16h00 ‫اﻟﺴﯿﺪا‬/‫ﻓﯿﺮوس ﻧﻘﺺ اﻟﻤﻨﺎﻋﮫ اﻟﺒﺸﺮي‬ Sydjibril
VIH/SIDA Mohamed Ali Bilal
Djibril Diallo
9h00 – 11h00 ‫اﻟﻜﺒﺪ ب‬ Dr Ahmed El-Baraa ‫ أﺣﻤﺪ اﻟ اء‬.‫د‬
Hépatite B ‫رﺋ ﺲ ﻣﺼﻠﺤﺔ ﻣﺨﺘ اﻟﻔ وﺳﺎت‬
Chef du Département
Laboratoire de Virus
11h00 -11h30 ‫اﺳﺘﺮاﺣﺔ اﻟﺸﺎي‬ ‫ﻓﺮﯾﻖ اﻟﻤﺸﺮع‬
Pause-café Équipe du projet
11h30-14h00 ‫اﻻﺗﺼﺎل‬ Sydjibril
14/03/2021
Dimanche

La communication Mohamed Ali Bilal


Djibril Diallo

14h00 – 14h30 ‫اﺳﺘﺮاﺣﺔ ﻏﺪاء‬ ‫ﻓﺮﯾﻖ اﻟﻤﺸﺮع‬


Pause déjeuné Équipe du projet
14h30-15h00 19 ‫ﻛﻮﻓﯿﺪ‬ Sydjibril
COVID19 Mohamed Ali Bilal
Djibril Diallo
15h00-16h00 ‫إﺧﺘﺒﺎر اﻟﻨﮭﺎﺋﻲ‬ ‫ﻓﺮﯾﻖ اﻟﻤﺸﺮع‬
Post teste Équipe du projet

VI. DEROULEMENT DE LA FORMATION


La formation a débuté le jeudi 11 Mars 2021 pour une durée de 4 jour de 9h à 16-17h incluent deux
pause par jour (Pause-café, et pause déjeuner).
Afin de facilite la compression des relais les présentations ont été effectué par deux langue : le
français et l’arabe.

JOUR 1
 ACCUEIL DES PARTICIPANTS
La formation a débuté par l’accueildes participants en leurs souhaitant la « bienvenu » etleur
installation, des masques et gelsantiseptique ont été mis à leur disposition. Puis la présentationdu
projet, des formateurs et de l’équipe du projet :

8
 Mr Mohamed Ali Bilal,
 Mr Djibril Diallo
 Mme Khadijetou Dia
 Mlle Medina Ba
Chacun des bénéficiaires a eu à sa disposition un kit comprenant boc note,stylo ainsi que l’agenda de
la formation.

 PRESENTATION, ET IDENTIFICATION DES NORMES COLLECTIVES


Les 20 bénéficiaires de la formation se sontprésenté (4 homme et 16 femme).
Ils leurs a était présent les objectif du projet, les missions ainsi que les résultats attendu de la
formation. Et enfin les normes et le comportement a adopté en salle on était fixé par les bénéficiaires :
- Venir à l’heur - Respect des opinions
- Téléphone sous silencieux - Limite les déplacements

 PRE-TEST D’ATELIER

Afin d’évaluer le niveau de connaissance et l’apport de la formationun pré-test anonyme


qui englobe tous les modules a était effectué. Un test comprenant 20 questions note sur 20.
Les relais formé ont été repartie par des lettres alphabétique (de A à T) afin d’évaluer leur
évolution qui a était comme suit :

Relais Pré teste


A 15
B 7
C 15
D 11
E 10
F 15
G 16
H 14
I 3
J 11
K 8
L 12
M 13
N 4
O 6
P 12
Q 6
R 15
S 14
T 14

9
Moyenne General pré teste 11,05
Médiane pré teste 12
Nombres de personne ayant moins de 10 6
Nombre de personne ayant plus de 10 14

Nous avons constaté que bon nombres de nos relais avais pas mal de connaissances sur le
domaine de la SSR (Moyenne General de 11,05). Les notesont varié de 3 à 16 avec 6
personnes qui n’ont pas eu la moyenne de 10 ou plus.

 ANATOMIE ET FONCTIONNEMENT DES ORGANES GENITAUX

Module 1 : Anatomie Et Fonctionnement Des Organes Génitaux

Ce module détail de l’anatomie chez les garçons et chez les filles,de


différentesmétamorphoses qui surviennentà l’adolescence et des différents appareil
génitaux de chacunet leurs fonctionnements.

On retiendra ainsi que :


 La définition de l’adolescence
 Le changement corporel et comportemental qui subvient à l’adolescence ;
 Les organes génitaux masculins
 Les organes génitaux féminins
Suite à cet exposé, les points suivants ont fait l’objet d’échanges fructueux entre les
participants :
Question :
- C’est quoi la SSR ?
- Ou se trouve la virginité (humaine) ?
- Quesque la masturbation ?

Intervention :
- Le mauvais service de nuit
- Les problèmes de Latrine

Recommandation :
- Amélioré les services nocturne et le service d’accueil

 TRAVAUX DE GROUPE
Pour évaluer le niveau de compréhension et aussi revenir sur ce qui a était vue de manière
globale des travaux de groupe ont étéeffectué.
Les 20 participants ont étérépartie en 3 Groupes et ils ont travaillé au tour de la question :
« quels sont les divers changements qui affectent le jeune /adolescent ? »

10
Chacun des trois groupes à travailler sur la question puis ils ont nommée 2 représentent
pour présenter leursréponses et expliquer en Arabes puis en Français.
En globale ils ont parlé des différentschangements interne et externe qui subvienne chez la
fille et chez le garçon.

 LES METHODES CONTRACEPTIVES


Module 2: Les Méthodes Contraceptives
Ce module détailen première partie des principales méthodes contraceptives
naturellesavec leursavantages et limites.
On retiendra ainsi que :
 L’abstinence et la méthode qui permet de se prémunir de la grossesse et d’IST à 100%
 Qu’il existe des méthodes naturelle de contraception tels que Coïtinterrompu et la
méthode MAMA;
 Ces méthodes n’ont pas d’effets secondaire, font participer les hommes dans le planning
familiale et sont réversibles. Mais elles sont très compliquées, elles demandent une
surveillance, beaucoup d’attention et ne procurent aucune protection contre les IST.
Suite à cet exposé, les points suivants ont fait l’objet d’échanges fructueux entre les
participants :

Question :
- Comment évite-t-on la grossesse ?
- Quels est la durée des règles, de l’ovulation et du cycle menstruel ?

11
- Combien de temps la méthode de l’allaitement et de l’aménorrhée (MAMA) peut
être pratiquée ?
Intervention :
- Des témoignages sur l’absence des règles dans le cadre de l’allaitement qui dure
2 ans
- Les médicaments et nourriture donné auxnourrissons
- Ne pas juger les jeunes adolescentes qui sont activesexuellement
Recommandation :
- Encourager l’abstinence pour les jeunes
- Contacter les personnelles de sante en cas de problèmes menstruels

JOUR 2
 RECAPITULATION DU JOUR 1
Dans l’objectifs de Passer en revue les principaux messages et informations communiqués
au Jour 1, au début de la deuxièmejournée un récapitulatif a étéexécuté.
Les participants ont intervenu pour résumécequ’ils ont compris de la journéeprésidente.
Certains ont posés des questions pour mieux comprendre et être au même niveau que les
autres bénéficiaires.

ÉTAPES
1. Accueil des participants et installation des participants
2. Revenir sur la formation,(demandez si tous se passe bien pour eu et s’il arrive à
comprendre)
3. Revenir sur principaux messages et les informations communiqués le jour 1 (demandez
participants de résumer ce qu’ils ont compris).
4. Vérifiez les réponses des participants et corriger les erreurs
5. Parler des principaux messages vus en jour 1
6. Laissez aux participants du temps pour poser des questions et formuler des
commentaires sur la formation.

 LES METHODES CONTRACEPTIVES (SUITE)


Module 2: Les Méthodes Contraceptives (suite)
La suite de ce module détail des principales méthodescontraceptives barrière mécaniques
et organiques ainsi que leur avantages et inconvenants.
On retiendra ainsi que :
 Qu’il existe des méthodes barrières tels que le condom, le diapositif Inta utérin(DIU), les
méthodes hormonales, des contraceptifs injectables, les spermicides, les implants et les
contraceptifs d’urgence.

12
 Qu’il existe aussi des méthodes contraceptives médicalisé tels que la ligature des
trompes, la vasectomie.
 Que ces méthodesnécessites un mode d’emplois à suivre une régularité, un suivie et un
personnelle de santé pour prescrire et suivre la méthode adéquate à chacun.
Suite à cet exposé, les points suivants ont fait l’objet d’échanges fructueux entre les
participants :
Question :
- Quels sont les conséquences de l’utilisation d’un préservatif dont la date de
présomption est expirée ?
- Quels sont les effets secondaires des contraceptifsdans le temps ?
- Quels est l’efficacité des méthodes contraceptives ?
- Quesque le liquide séminale ?
Intervention :
- Les différents types de préservatifs
- Les personnes qui ne sesentent pas à l’aise avec le préservatif
- Les effets secondairesdes contraceptifs
- Les limites del’acceptation de contraceptif (religieuse)
- L’abstinence pour les personnes actives sexuellement

 DEMONSTRATION SUR LE PORT DU PRESERVATIF :


Une démonstration a été faite pour expliquer les règles de l’utilisation du condom.
Ainsi tous les participentont eu à pratiquer avec un mannequin et un préservatif, ces
démonstrations ont été faite dans les différentes langues local (hassanya, polard…). Ainsi
ils ont puconnaitre le mode d’utilisation et être familiariser au préservatif.
Une fois dans le terrainils pourront montrer correctement auxbénéficiaires du projet
lesrègles à suivre pourl’utilisationefficace du préservatif.

Erreursconstatées :
- Déroulé le préservatifs du mauvais coté
- Ne pas pincer le Bou
- tourner le Condom
- Ne pas Garder son sérieux quand on explique

13
 MESSAGES SUR L’IMPORTANCE DE LA CONFIDENTIALITE

Un discours sur l’importance de garder une certaineéthique a été faitepour aider les
participants à comprendre l’impact que leurs attitudes personnelles peuvent avoir.
Ils sont amenéà rencontrer la population, ils se doivent de garder leur sérieux etd’être
confidentielle par rapport aux confessions faite : ils ne doivent pas divulguer des secrets
entre.
Et ils sont appelésà rencontrer plusieurs types de personne et donc ils se doivent de ne pas
juger, de respecter et d’aider tout le monde.

 TRAVAUX DE GROUPE

Les participent ontétérépartie en 3 Groupes pour effectuer des travaux.


Chaque groupe a traitéd’une question :

 Question 1 : Citez une méthode contraceptive naturelle et ces limites


 Question 2 : Citez une méthode contraceptive non naturelle et ces avantages
 Question 3 : Citez les étapesgrossesses

Chacun des trois groupes a travaillé sur sa question,puis ils ont nommée 2 représentants
pour présenter leurs réponses et expliquer en Arabes puis en Français.
A travers les présentations nous avons constaté qu’il avait des concepts mal comprise et
des questions qui n’ont pas été bien traité.

14
 UN PAS EN AVANT, UN PAS EN ARRIERE

Au vu du travail de groupe il était important de revenir sur les modules étudier afin de
réexpliquer ce qui a était vu. Un récapitulatifs de synthèse a étéfait pour que tout le monde
puisse comprendre.

 LES ETAPES DE LA GROSSESSE

Module 2: Les Etapes De La Grossesse

Une vidéo de « l’odyssée de la vie » a étéprésenté détaillants desconcepts de la fécondation


de la segmentation et de la nidation.
C’était un support visuel qui a permis de comprendre les premières étapes de la Grossesse.
On retiendra ainsi que :
 La grossesse dure en moyenne 9mois
 La fécondation : rencontre et fusion de l'ovule et du spermatozoïde ;
 La segmentation : premières divisions cellulaires ;
 La nidation : l'œuf fécondé continue alors son chemin jusqu'à l'utérus
Suite à cet exposé, les points suivants ont fait l’objet d’échanges fructueux entre les
participants :
Question :
- Quel est la différence entre la fécondation, la segmentation et la nidation ?

15
JOUR 3
 RECAPITULATION DU JOUR 2
Nous avons passé en revue les thèmes exposés de la journée précédente.
Les relais ont bien résumé les modules faits et dans l’ensemble il y a eu une assez bonne
compréhension. Il y a eu pas mal d’échanges entre eux afin que chacun puissent développer
l’intervention de l’autre.
Et en fin il y a eu des questions sur ce qu’ils n’ont pas bien assimilé
Question :
- Donne t on la pullule d’urgence a une enfant (3-4ans) violé ?
- Les saignements en début de grossesse sont-ils normale ?

ÉTAPES
1. Accueil des participants et installation des participants
2. Revenir sur la formation, (demandez si tous se passe bien pour eu et s’il arrive à
comprendre)
3. Revenir sur principaux messages et les informations communiqués le jour 2 (demandez
participants de résumer ce qu’ils ont compris).
4. Vérifiez les réponses des participants et corriger les erreurs
5. Parler des principaux messages vus en jour 2
6. Laissez aux participants du temps pour poser des questions et formuler des
commentaires sur la formation.

 LES ETAPES DE LA GROSSESSE (SUITE)


Module 2: Les Etapes De La Grossesse (suite)
Lagrossesse c'est la période de la gestation chez la femme, de la conception à la naissance
du bébé. Elle dure 9 mois et comporte les étapes suivantes :
 La fécondation
 La segmentation
 La nidation
 Le développement embryonnaire
 Le développement fœtal
 L'accouchement
On retiendra ainsi que :
 Un seul spermatozoïde va fusionner avec l'ovule pour la formation d'un œuf par la
fusion d'un ovule avec un spermatozoïde.
 S'il n'y a pas d'ovule mûr relâché au moment des rapports sexuels, la femme ne pourra
pas être enceinte.
 Si le corps ne peut pas fournir assez de nourriture, ce nouvel organisme, à l'intérieur, ne
peut pas grandir comme il faut.
 Une fausse couche signifie que l'embryon est expulsé spontanément

16
 Après une fausse-couche, il est important que tout ce qui avait grandi dans l'utérus
sorte sinon, une infection pourrait arriver
 Le contrôle prénatal régulier est important pour vérifier le développement du bébé.
 Le progrès de la grossesse doit être contrôlé régulièrement afin d'éviter des problèmes
inattendus au moment de l'accouchement.
Suite à cet exposé, les points suivants ont fait l’objet d’échanges fructueux entre les
participants :
Intervention :
- Les complexes pour les CPN des Femmes/filles non mariées
- Les jeunes filles enceinte qui ont peur de l’annoncer
- Des personnelles de santéindiscrète
- Des problèmes de confidentialité
- L’abstinence pour les personnes activesexuellement

 LES INFECTIONS SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLES (IST)


Module 3 : Les Infections Sexuellement Transmissibles (IST)
Ce module nous parle des IST, de la définition, les modes de transmissions, de leurs
originessymptômes et de ses conséquences.
On retiendra ainsi que :

 Une IST est une maladie qui se transmet d'une personne infectée à une autre personne
non infectée, le plus souvent lors de rapports sexuels non protégés (sans utilisation de
préservatifs)
 Elle est d'origine bactérienne, mycosique, parasitaire et/ou virale (SIDA, herpès,
hépatites virales...)
 Quand on a une IST il faut consulter le service de santé et demander au partenaire d’en
faire autant.
 Une femme ayant une IST peut la transmettre à son enfant pendant la grossesse ou à
l'accouchement

Suite à cet exposé, les points suivants ont fait l’objet d’échanges fructueux entre les
participants :

Question :
- Pourquoi parle-t-on d’IST ?
Recommandation :
- Utiliser le langage courant pour expliquer les termes technique pour mieux se
faire comprendre

17
 LE VIH/SIDA
Module 3: Le VIH-SIDA
Ce module détailde la définition, les modes de transmission, les Signes et les Préventions du
VIH.
On retiendra ainsi que :
 Le SIDA est une maladie causée par un virus appelé Virus d'Immunodéficience
Humaine (VIH) qui affaiblit les défenses du corps.
 L’infection à VIH est une maladie sexuellement transmissible qu'on ne peut pas guérir,
cependant les antirétroviraux peuvent en ralentir l’évolution.
 Il faut faire un test de dépistage pour savoir si on est infecté par le VIH ou pas.
 Les IST/SIDA ne sont pas une fatalité et sont des maladies tout à fait évitables

Suite à cet exposé, les points suivants ont fait l’objet d’échanges fructueux entre les
participants :
Question :
- Le VIH est-il héréditaire ?
- Quels sont les signes du VIH ?

 INTERVENTION D’UN PVVIH ET SEANCE DE QUESTION-REPONSE

Un PVVIH répondant au nom de Mr Sidi Mouhamed Mawloud est intervenu pour parler de
son vécu par rapport à son infection.
Il a eu à partager de la découverte à l’acceptation de la maladie. Il a aussi détaillé des
charges qu’il a eu à dépenser et des prises en charge existant en Mauritanie.
IL en a profité pour demander au relais s’ils ont eu àrencontrer ou vivre avec un PVVIH. Les
relais ont aussieu à parler de leurs rencontres,appréhensions et connaissance vis-à-vis des
personnes atteinte de cette infection.
Suite à cet exposé, les points suivants ont fait l’objet d’échanges fructueux entre les
participants :
Question :

- Existe-il un vaccin contre le VIH ?


- Quel est sa situation matrimoniale ? votre partenaire est-elle infecté ?
- Avez-vous des enfants et si oui sont-ils infectés ?
- Quels sont les problèmes d’intégration avez-vous rencontré en tant que PVVIH ?
- Comment se passe le traitement ?
- Ou en est-il sur sa charge virale ?

18
JOUR 4
 RECAPITULATION DU JOUR 3
Nous avons passé en revue les principaux messages et informations communiqués de la
formation et particulièrement le Jour 3.
Les participants sont intervenus pour paraphraser les explications des formateurs. Il y a eu
des petites rectifications sur les points mal expliqués et de très bonne intervention des
participants.
ÉTAPES
1. Accueil des participants et installation des participants
2. Revenir sur la formation, (demandez si tous se passe bien pour eu et s’il arrive à
comprendre)
3. Revenir sur principaux messages et les informations communiqués les jours précèdent
(demandez participants de résumer ce qu’ils ont compris).
4. Vérifiez les réponses des participants et corriger les erreurs
5. Parler des principaux messages vus en jour 3
6. Laissez aux participants du temps pour poser des questions et formuler des
commentaires sur la formation.

 HEPATITE B
Module 5 : Hépatite B
Ce module nous définit ce qu’est l’hépatite B, comment se transmet-elle, de son origine
symptôme et de ses conséquences.
Pour mieux assimilé le formateur a introduit son module en posant des questions sur la
thématique, ce qui a suscité beaucoup d’interaction permettant au relais de comprendre
facilement.
On retiendra ainsi que :
 L'hépatite B est une maladie du foie qui est due à un virus à ADN de la famille des
Hépadnavirus.
 Le virus de l'hépatite B se transmet principalement par voie sexuelle ou sanguine.
 les seules sécrétions ou liquides corporels qui permettent de transmettre le virus sont :
le sang, le sperme, les sécrétions vaginales, à la salive et les liquides issus d'une plaie.
 Que, à la différence du VIH, Il existe des vaccins contre l'hépatite B.
Suite à cet exposé, les points suivants ont fait l’objet d’échanges fructueux entre les
participants :
Question :
- Si dans un couple une personne est vacciné et l’autre porteur d’Hépatite B, le
vaccinépeut-il être infecte ?
- Si une personne àl’antigène VHB peut ils transmettre ?

19
- Le vaccinpeut ils agir pour les personnes infectées ?
- Existe-t-il des prises en charge ?
- Estqu’un mort infecté des maladies virale contamine ?
- Es qu’unemère infectée transmet à sonenfant pendant l’accouchement ?

 LA PRISE DE PAROLE EN PUBLIC

Module 4 : La Communication
Une présentation sur la prise de parole en public a était fait pour leurs permettre de mieux
s’exprimer avoir une stratégie de communication pour pourvoir êtreconvainquent.
On retiendra ainsi que :
 Qu’il faut se préparer(connaitre son publique, préciser le sujet définir ses objectif
trouver des messages clés).
 Etre face au public (la posture, le regard, l’intonation, la voie, le rythme, gérer la
confiance en soi, le trac, le silence, interagir avec le public).
 Préparer le discours (soigner l’introduction, plan d’argumentation, préparer la
conclusion)
Intervention :
- Le trac avant de faire son discourt
- Gérer les perturbations

20
 LA COMMUNICATION
Module 4 : La Communication
Ce module nous parle de la définition de la communication, de son but, de la
communication interpersonnelle des Séances d’animation et les différentes étapes.

On retiendra ainsi que :


 La communication est un processus permettant d’échanger des informations, des idées
et des connaissances.
 Appliquée à la santé, elle peut mener à des prises de décision en vue de favoriser des
changements durables de comportement concourant à l’amélioration des conditions de
vie.
 La communication interpersonnelle est une forme de communication privilégiée pour
l’I.E.C.
 la communication sur la Santé devra améliorer les connaissances, favoriser des
attitudes positives et responsables, motiver et créer des compétences.

 LA COVID19
Module 6 : La COVID19
Une définition du covid19 ainsi que les signes de la maladie et les préventions pour les
sensibiliser et les pousser à faire attention a eu.
On retiendra ainsi que :

21
 Les coronavirus forment une vaste
famille de virus qui peuvent être
pathogènes chez l’animal ou chez
l’homme.
 La COVID-19 est la maladie infectieuse
causée par le dernier coronavirus qui
a été découvert.
 Les symptômes les plus courants de la
COVID-19 sont :la fièvre, une toux
sèche, la fatigue, une congestion
nasale,des maux de gorge, une
diarrhée, Une Perte de gout et
d’odora.
 La COVID-19 est transmise par des
personnes porteuses du virus.
 Mesures de protection essentielles
contre le nouveau coronavirus sont :
Se laver fréquemment les mains,
Respecter les règles d’hygiène
respiratoire, Éviter les contacts
proches, Éviter de se toucher les yeux,
le nez et la bouche, Porter le masque.

 ÉVALUATION DE LA FORMATION
La formation a eu des critiques positives. Dansl’ensemble les bénéficiaires
ontététrèssatisfaits de cette formation. La durée était adéquate,il y a eu une bonne
interaction du groupe.
Le contenu de la formation par rapport à l’échange, la méthodologie, la relation et la
compréhension était entre bon et excellent. Et celui de l’organisation (heure, lieu, repas, et
formateurs) aussi.
Les suggestions et recommandations faite sont : Augmentation de la durée de la formation,
Faire un récapitulatif pour les animateurs une fois le choix fait et Plus d’approfondissement
sur la formation.

22
23
 POST-TEST
L’objectif ici est d’établir l’étendue des connaissances et des attitudes des participants à la fin
de la formation. Mais encore d’évaluer l’apport de la formation pour enfin faire le choix des
relais.
Le poste teste comportent les mêmes thématiques du poste teste (donc les 20 questions)
on permit de les noté sur 20 et de faire la comparaison avec le pré-test.

Les relais formé ont été repartie de façon anonymepar des lettres alphabétique (de A à T)
afin d’évaluer leur évolution qui a était comme suit :

24
Relais Pré teste Post test 11,05
Moyenne General pré
A 15 6
B 7 10 teste
C 15 7 Moyenne General post 13,80
D 11 15 teste
E 10 15 Evolution moyenne 2,75
F 15 10
G 16 13 Médiane pré teste 12
H 14 10 Médiane post teste 14,5
I 3 13 Evolution médiane 2,5
J 11 13
Nombre de personne 2
K 8 16
L 12 16 ayant moins de 10
M 13 14 Nombre de personne 18
N 4 12
O 6 20 ayant plus de 10
P 12 16
Q 6 19
R 15 15
S 14 20
T 14 16

- Résultat atteint
Bien que bon nombres de nos relais avais pas mal de connaissances sur le domaine de la
SSR (Moyenne General de 11,05), il y a eu une assez bonne évolution après la formation
(Moyenne General de 13,80). Les notes ont varié de 6 à 20 avec 2 personnes qui n’ont pas
eu une note de 10 ou plus.

Les relais ont bien assimilé l’objectif du projet et la capacité de communiquer sur la SSR.
90% des relais ont eu des connaissances en matière de SSR, IST/VIH, Covid19 et Hépatite B,
l’objectif a été largement atteint (80%).

 REMISE DES ATTESTATIONS ET DU DOCUMENT DE LA FORMATION

Les 20 participants ayant était tous présent, ils ont tous reçus leur attestation et le
module de formation (arabe ou français) ainsi que leur indemnités de transport.

25
26
VII. ANNEXE

27
28
29
30
31
32
33
34