Vous êtes sur la page 1sur 2

Conseils de rédaction pour un bon CV canadien ou québécois

Vous souhaitez décrocher un emploi au Canada ? Félicitations pour cette décision qui va sans
doute booster votre carrière. De nombreux compatriotes ayant eu la même idée, vous allez
devoir vous démarquer de la concurrence.

Dans cette belle aventure, créer votre CV canadien constitue une première étape. Faut-il
postuler en anglais ou en français ? Les règles qui régissent un bon CV sont différentes outre-
Atlantique.

Pour mettre toutes les chances de votre côté et séduire les recruteurs, y compris au Québec,
suivez les conseils Monster et inspirez-vous de cet exemple de CV valide au Canada. 

CV Canada : comment rédiger un CV canadien efficace ?


Les normes en matière de CV au Canada ou de candidature au Québec sont proches de la
culture américaine : l'expérience prime sur le niveau d'études et le savoir-être est tout aussi
important que le savoir-faire. Les recruteurs veulent donc connaître dans le détail vos
réalisations lors de vos précédentes expériences. C'est probablement la grande différence entre
le CV canadien et français : la longueur. Le CV canadien est beaucoup plus rédigé, ce qui va
vous demander un petit effort de reformulation, les Français ayant l'habitude de simplement
lister leurs tâches dans un souci de clarté et de précision.

Il ne s'agit pas pour autant de manquer de clarté. Les détails serviront à démontrer en quoi
vous êtes le candidat idéal. Prenez donc le temps d'adapter votre CV canadien à chaque
annonce qui vous intéresse. En fonction du poste, modifiez l'éclairage sur vos compétences et
utilisez les mots-clés fournis par l'entreprise, dans un court texte présentant votre objectif
professionnel. 

Pour chaque expérience, il faudra détailler vos tâches et vos fonctions en rédigeant des
phrases à la forme positive mais sans utiliser de pronom personnel. N'hésitez pas à inclure des
chiffres et des résultats (progression de chiffres de ventes, pourcentage de recrutements
réussis, etc).

Anglais ou français ?

Dans cette perspective de savoir-être très valorisée au Canada, indiquez toute expérience de
bénévolat que vous auriez pu avoir, même pendant vos études.

Quant à la langue utilisée pour présenter votre candidature, il suffit de rester logique : si
l'annonce est en anglais, postulez en anglais. Pour les candidatures spontanées, vous pourrez
en principe postuler en français auprès d'une entreprise québécoise. Vérifiez tout de même la
version de leur site Internet. Sachez néanmoins qu'un très bon niveau d'anglais est demandé
au Canada, souvent un niveau C1 ou C2 établi par le CECRL, en particulier pour les métiers
en relation avec la clientèle. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, c'est la même chose
au Québec, bien que le français y soit la langue prioritaire. Travaillez donc votre Anglais,
même pour une candidature francophone. Maintenant que votre CV est fin prêt, il est temps
de vous informer sur la meilleure façon de préparer un entretien d’embauche en anglais.
 

Refaire son CV français en CV canadien : les normes à


respecter
Suivre les règles de présentation en vigueur pour votre CV canadien, c'est avant tout montrer
à votre futur employeur que vous avez effectué les recherches appropriées, que vous êtes
motivé et respectueux. Voici dont les quelques points importants : 

 Le CV idéal tient à peu près sur deux pages. Prenez donc le temps de rédiger vos
expériences.
 Créez un entête sur chaque page, contenant vos informations de contact et rien de plus.
Ne mentionnez pas votre âge, votre statut, votre religion ou tout autre renseignement
personnel.
 Ne mettez pas de photo. Les recruteurs canadiens préfèrent se concentrer sur votre
expérience professionnelle.
 Présentez vos compétences clés sous forme de liste, à la suite de votre objectif
professionnel.
 Utilisez une adresse e-mail sérieuse (ce conseil est aussi valide pour une candidature
en France).
 Recherchez les termes officiels au Canada et au Québec, correspondants à vos
diplômes, certifications et postes.
 Séparez clairement les différentes sections de votre CV.
 Il est fréquent au Canada de réclamer des recommandations de vos précédents
employeurs. Prévoyez donc un dossier séparé. 

Vous aimerez peut-être aussi