Vous êtes sur la page 1sur 105

ÉVALUATION DES ASPECTS

ENVIRONNEMENTAUX

Master Esumaq

Dr. SARR
absarr1@gmail.com

Mars 2019
PLAN GÉNÉRAL
PLAN GÉNÉRAL

I. INTRODUCTION GÉNÉRALE
II. PROBLÉMATIQUE
III. NOTION D’ASPECT ET D’IMPACT
IV. OUTILS D’ÉVALUATION
V. ÉTUDES D’IMPACTS
VI. CONCLUSION GÉNÉRALE
I. INTRODUCTION GÉNÉRALE
I. INTRODUCTION GÉNÉRALE

I. A. Définition de l’environnement
I. B. Domaines d’étude de l’environnement
I. C. Déf. de la protection de l’environnement
I. D. Objectifs
I. E. Méthodologie d'identification des aspects
environnementaux
I. A. Définition de
l’environnement
I. A. Définition de l’environnement
Définition Étymologique

Du grec en, dans

Du latin virare, virer – tourner – venant


Du grec gyros, cercle - tour

L’environnement est l’ensemble des conditions physiques,


chimiques, biologiques et culturelles qui entourent les êtres non
vivants (atmosphère, lithosphère, hydrosphère et biosphère) et les
êtres vivants.
I. A. Définition de l’environnement
Définition Écologique

Depuis les années 1970, le terme environnement est utilisé


pour désigner le contexte écologique global

L’écologie est la science qui étudie les conditions


d’existence des êtres vivants et les interactions de toute
nature qui existent entre ces êtres vivants et entre ces êtres
vivants et leur milieu de vie
I. A. Définition de l’environnement
Environnement

Air Faune Interactions


Terre Flore

Eau Hommes
Ressources naturelles
I. B. Domaines d’étude de
l’environnement
I. B. Domaines d’étude de l’environnement

I. B. 1. Définition de l’Écosystème

I. B. 2. Écosystème terrestre

I. B. 3. Écosystème aquatique

I. B. 4. Biomes et écosystèmes
I. B. 1. Définition de
l’Écosystème
I. B. 1. Définition de l’Écosystème
QU’EST-CE-QU’UN ECOSYSTEME?
Unité écologique fonctionnelle

Biocénose Biotope
Faune Air
Flore Terre
Homme Eau
Et leurs interactions Ressources naturelles
I. B. 1. Définition de l’Écosystème
QUELLE EST L’UTILITÉ DES ÉCOSYSTÈMES?

Assainissement de l’air que nous


respirons et de l’eau que nous buvons

Contrôlent les proliférations


d’organismes pathogènes
Renouvellent la fertilité des sols
Produisent de la matière organique
I. B. 1. Définition de l’Écosystème

Au sein d’un écosystème, les végétaux chlorophylliens


(autotrophes), sont des producteurs primaires. Ils sont
consommés par les animaux (hétérotrophes), qui sont des
producteurs secondaires

Dans le réseau trophique et d’un niveau trophique à l’autre


circulent matière et énergie
I. B. 2. Écosystème terrestre
I. B. 2. Écosystème terrestre

Forêts
Les écosystèmes forestiers se caractérisent
Savanes
par la prédominance des arbres, la faune,
Prairies
la flore et les cycles écologiques
Déserts

Production assurée par les plantes vasculaires sous l’influence


de 3 facteurs (teneur en eau, précipitation et température)
I. B. 3. Écosystème aquatique
I. B. 3. Écosystème aquatique

Eau salée Lacs et cours d’eau


Eau douce
Étangs
Marais
Marécages
Tourbières

Production assurée par les algues sous l’influence de 2


facteurs (lumière et éléments nutritifs)
I. B. 4. Biomes et
écosystèmes
I. B. 4. Biomes et écosystèmes

Qu’est-ce-qu’un biome?

Un biome est un ensemble d’écosystème caracteristique


d’une aire biogéographique (partie vivante de la Terre)

La notion de biome, introduite en 1910, analyse la planète


indépendamment de toute frontière, pour se baser sur des
conditions de flore, faune et météorologie
I. C. Déf. de la protection
de l’environnement
I. C. Déf. de la protection de l’environnement

La protection de l’environnement est l’ensemble des actions


visant à proteger le milieu naturel

C’est-à-dire elle consiste à prendre des mesures pour limiter


ou supprimer l'impact négatif des activités de l'homme sur
son environnement.
I. D. Objectifs
I. D. Objectifs
Comprendre le fonctionnement systémique

Suivre l’évolution des écosystèmes et la biodiversité

Identifier les actions humaines l'endommageant au point de


porter préjudice aux générations actuelles ou futures

Mettre en place les actions de correction appelées mesures


d’atténuation par la mise sur pied d’un plan de gestion
environnementale
II. PROBLÉMATIQUE
II. PROBLÉMATIQUE

QU’EST-CE-QU’UNE PROBLÉMATIQUE?
II. PROBLÉMATIQUE
Ensemble de questions qu’une science ou une
philosophie se pose relativement à un domaine
particulier

ENVIRONNEMENT

Bruit Pollutions Explosion démographique


Pluies acides et dépérissement des forêts
II. PROBLÉMATIQUE

Qu’est-ce-qu’est-ce-qui est à l’origine de la nécessité


d’introduire la notion de protection de
l’environnement?

Dégradation de l’environnement
II. PROBLÉMATIQUE
L’écologie scientifique permet de comprendre la
dynamique des interactions au sein des écosystèmes

Cette dynamique est essentielle aux équilibres sur lesquels


s’appuient les services rendus par les écosystèmes

Quel rôle joue la biodiversité dans cette dynamique ?

Comment les changements environnementaux – y


compris climatiques – modifient-ils cette dynamique à
court et à long terme ?
II. PROBLÉMATIQUE
Un développement durable des sociétés humaines passe par
une prise de conscience des conséquences à long terme

- du ruissellement des engrais, pesticides et déchets animaux


- de la pollution des terres, des eaux et de l’air
- de l’introduction d’espèces étrangères
- de la surexploitation des ressources marines
- de la destruction de certaines zones humides
- de l’érosion des sols
- de la déforestation
- de l’expansion urbaine
III. NOTION D’ASPECT ET
D’IMPACT
III. NOTION D’ASPECT ET D’IMPACT

Cette méthodologie propose des éléments

D'une part pour l'identification des aspects environnementaux au niveau des


secteurs, dans le cadre d’activités opérationnelles (fabrication industrielle,
services techniques…) ;

D'autre part pour la collecte des informations concernant la sensibilité du milieu


environnant.
III. NOTION D’ASPECT ET D’IMPACT

Qu’est ce qu’un aspect environnemental ?

Qu’est ce qu’un impact environnemental ?


III. NOTION D’ASPECT ET D’IMPACT

En environnement, le terme risque n’est pas utilisé, mais


pour autant, il s’agit bien au final de faire une évaluation des
risques
III. NOTION D’ASPECT ET D’IMPACT

Aspect environnemental (AE) : élément des activités,


produits ou services d’un organisme susceptible
d’interactions avec l’environnement

un aspect environnemental significatif (AES) est un aspect


environnemental qui a ou peut avoir un impact
environnemental significatif.
III. NOTION D’ASPECT ET D’IMPACT

Impact environnemental (IE) : toute modification de


l’environnement, négative ou bénéfique, résultant totalement
ou partiellement des activités, produits ou services d’un
organisme
III. NOTION D’ASPECT ET D’IMPACT

Une activité est un aspect qui peut générer un impact

Aspect Impact
Activité
Environnemental Environnemental
Épuisement des
Consommation de
Combustion ressources naturelles
charbon
fossiles
III. NOTION D’ASPECT ET D’IMPACT

Dualité aspect / impact


L’impact peut
se situer aux niveaux local, régional et/ou mondial
être direct (combustion rejette des polluants dans l’atmosphère)

être indirect (production de déchets de type chiffons souillés) participant


à l’impact global de la filière de collecte et d’élimination et donc à des
pollutions diverses
III. NOTION D’ASPECT ET D’IMPACT

Dualité aspect / impact

L’aspect est la cause de l’activité

L’impact est la consequence de l’aspect


III. NOTION D’ASPECT ET D’IMPACT

La notion d’aspect est absolue parce que quantifiable

L’impact quant à lui est relatif au milieu récepteur

L'identification des aspects environnementaux doit se faire

En situation normale

En situation accidentelle
IV. OUTILS D’ÉVALUATION
IV. OUTILS D’ÉVALUATION
Parmi les différents outils d’évaluation environnementale
existants

Il convient de choisir l’outil le plus adapté à l’évaluation de scénarios

Le choix de l’outil dépend de différents critères dont la nature des


systèmes à évaluer, leur complexité, les objectifs de l’étude,
l’application envisagée et le niveau de détail à atteindre

Cinq outils d’évaluation environnementale sont couramment utilisés


IV. OUTILS D’ÉVALUATION

IV. 1. LE BILAN CARBONE

IV. 2. L’EMPREINTE ECOLOGIQUE

IV. 3. LA METHODE MIPS

IV. 4. L’ANALYSE DU CYCLE DE VIE

IV. 5. L’ANALYSE MULTICRITERE


IV. OUTILS D’ÉVALUATION

IV. 1. LE BILAN CARBONE


IV. OUTILS D’ÉVALUATION

IV. 1. LE BILAN CARBONE


BILAN Gaz à Effet de Serre
IV. 1. 1. Champ et objectifs

IV. 1. 2. Modalités d’application

IV. 1. 3. Atouts et limites


IV. OUTILS D’ÉVALUATION

IV. 1. LE BILAN CARBONE


IV. 1. 1. Champ et objectifs

un outil de comptabilisation des émissions de GES qui permet


d’évaluer l’impact sur le changement climatique d’une activité
économique quelconque
IV. OUTILS D’ÉVALUATION

IV. 1. LE BILAN CARBONE


IV. 1. 2. Modalités d’application
Le principe de la méthodologie repose sur l’identification et la
quantification des postes émetteurs de GES

Le calcul de leur impact sur l’augmentation de l’effet de serre par


l’intermédiaire d’un Facteur d’émission permettant d’exprimer les
résultats en kg équivalent CO2 ou carbone
IV. OUTILS D’ÉVALUATION

IV. 1. LE BILAN CARBONE


IV. 1. 3. Atouts et limites
A bénéficié d’une large utilisation depuis une dizaine d’années

Cependant, monocritère : il permet uniquement, d’évaluer un seul


impact sur l’environnement, le changement climatique

Comme la non prise en compte de transferts d’impact sur d’autres


types d’impacts environnementaux
IV. OUTILS D’ÉVALUATION

IV. 2. EMPREINTE ECOLOGIQUE


IV. OUTILS D’ÉVALUATION

IV. 2. L’EMPREINTE ECOLOGIQUE

IV. 2. 1. Champ et objectifs

IV. 2. 2. Modalités d’application

IV. 2. 3. Atouts et limites


IV. OUTILS D’ÉVALUATION

IV. 2. L’EMPREINTE ECOLOGIQUE


IV. 2. 1. Champ et objectifs

Évaluer la pression exercée par les Hommes sur l’environnement par


une quantification de la surface productive nécessaire à une population
pour vivre durablement
IV. OUTILS D’ÉVALUATION

IV. 2. L’EMPREINTE ECOLOGIQUE


IV. 2. 2. Modalités d’application

Évaluer une surface qui est celle dont les Hommes ont besoin afin
d’installer leurs infrastructures, d’exploiter des ressources et
d’absorber leurs déchets de manière continue, durable et à partir des
technologies courantes
IV. OUTILS D’ÉVALUATION

IV. 2. L’EMPREINTE ECOLOGIQUE


IV. 2. 3. Atouts et limites
Prend en compte uniquement l’épuisement des ressources biotiques au
regard des besoins humains

L’impact sur les écosystèmes n’est, lui non plus, pas évalué mais les
facteurs de rendement et d’équivalence sont censés refléter la
dégradation de la qualité des écosystèmes
IV. OUTILS D’ÉVALUATION

IV. 3. LA METHODE MIPS


Material Input Per Service Unit
IV. OUTILS D’ÉVALUATION

IV. 3. LA METHODE MIPS

IV. 3. 1. Champ et objectifs

IV. 3. 2. Modalités d’application

IV. 3. 3. Atouts et limites


IV. OUTILS D’ÉVALUATION

IV. 3. LA METHODE MIPS


IV. 3. 1. Champ et objectifs

Estimer l’impact des intrants matière et énergie pour la fabrication


d’un produit ou le fonctionnement d’un service, l’indicateur MIPS
indique la quantité d’entrants utilisée
IV. OUTILS D’ÉVALUATION

IV. 3. LA METHODE MIPS


IV. 3. 2. Modalités d’application

Calculer l’utilisation de matières premières biotiques et abiotiques,


d’eau, d’air et de sol (agriculture et sylviculture) indispensables pour
la fabrication, l’utilisation et la gestion de la fin de vie d’un produit
ou d’un service
IV. OUTILS D’ÉVALUATION

IV. 3. LA METHODE MIPS


IV. 3. 3. Atouts et limites
Bonne représentativité de la quantité de matières premières utilisées
pour le cycle de vie d’un système

Illustration en sac à dos écologique est un support de communication


efficace

N’évalue pas les impacts potentiels sur l’environnement (toxicité,


acidification, changement climatique, …) et leurs dommages
IV. OUTILS D’ÉVALUATION

IV. 4. L’ANALYSE DU CYCLE DE VIE


IV. OUTILS D’ÉVALUATION

IV. 4. L’ANALYSE DU CYCLE DE VIE

IV. 4. 1. Champ et objectifs

IV. 4. 2. Modalités d’application

IV. 4. 3. Atouts et limites


IV. OUTILS D’ÉVALUATION

IV. 4. L’ANALYSE DU CYCLE DE VIE


IV. 4. 1. Champ et objectifs

Définir qualitativement et quantitativement les systèmes étudiés

Évaluer qualitativement et quantitativement les impacts environnem.


potentiels de ces systèmes
IV. OUTILS D’ÉVALUATION

IV. 4. L’ANALYSE DU CYCLE DE VIE


IV. 4. 2. Modalités d’application
L’ACV s’appuie sur un bilan qualitatif et quantitatif des aspects et
des impacts environnementaux potentiels d’un système

Tout au long du cycle de vie, les flux entrants et sortants de


l’environnement sont identifiés et quantifiés afin d’identifier et
quantifier les impacts environnementaux associés
IV. OUTILS D’ÉVALUATION

IV. 4. L’ANALYSE DU CYCLE DE VIE


IV. 4. 3. Atouts et limites
Caractère holistique qui permet d’identifier des transferts d’impact
potentiel tant d’une étape à l’autre du cycle de vie que d’un impact à
l’autre
IV. OUTILS D’ÉVALUATION

IV. 5. L’ANALYSE MULTICRITERE


IV. OUTILS D’ÉVALUATION

IV. 5. L’ANALYSE MULTICRITERE

IV. 5. 1. Champ et objectifs

IV. 5. 2. Modalités d’application

IV. 5. 3. Atouts et limites


IV. OUTILS D’ÉVALUATION

IV. 5. L’ANALYSE MULTICRITERE


IV. 5. 1. Champ et objectifs
Définir l’objectif global recherché dans le cadre du problème pour
lequel une aide à la décision est souhaitée

Les différentes solutions potentielles à ce problème doivent ensuite


être identifiées, ainsi que l’ensemble des critères influant sur la
décision
IV. OUTILS D’ÉVALUATION

IV. 5. L’ANALYSE MULTICRITERE


IV. 5. 2. Modalités d’application

Critères retenus peuvent être quantitatifs ou qualitatifs

Plusieurs méthodes AMC existent, différant au niveau de l’agrégation


des critères et du résultat final qu’elles fournissent
IV. OUTILS D’ÉVALUATION

IV. 5. L’ANALYSE MULTICRITERE


IV. 5. 3. Atouts et limites

Hétérogénéité la plus grande est admise par la méthode, et ce tant au


niveau des enjeux que des critères et des données sur lesquelles
repose l’analyse

Subjectivité des acteurs impliqués dans la mise en œuvre de l’AMC


pouvant conduire à des résultats biaisés (intentionnellement ou non)
V. ÉTUDES D’IMPACTS
V. ÉTUDES D’IMPACTS
V. A. OBJECTIFS
V. B. CADRE REGLEMENTAIRE
V. C. DEFINTION
V. D. ÉTAPES DU PROCESSUS
D’ÉVALUATION ENVIRONNEMENTALE
V. E. PRESENTATION
DU DOSSIER D’ETUDE D’IMPACT
Image prise à Ross – Béthio / Saint - Louis
V. ÉTUDES D’IMPACTS

V. A. OBJECTIFS
V. ÉTUDES D’IMPACTS

V. A. OBJECTIFS
1. ÉTAPE DE L’ÉVALUATION ENVIRONNEMENTALE

Analyser les effets sur l’environnement

D’un projet d’aménagement

D’un programme de développement

D’une action stratégique


V. ÉTUDES D’IMPACTS

V. A. OBJECTIFS
1. ÉTAPE DE L’ÉVALUATION ENVIRONNEMENTALE

Mesurer leur acceptabilité environnementale

Éclairer les décideurs


V. ÉTUDES D’IMPACTS

V. A. OBJECTIFS
1. ÉTAPE DE L’ÉVALUATION ENVIRONNEMENTALE

Améliorer la décision par une prise en compte explicite et sélective des


considérations environnementales

Fournir une base solide pour la gestion des conséquences sur


l’environnement des actions d’aménagement,
Permettre aux citoyens de s’exprimer sur les modifications prévisibles de
leur cadre de vie

Favoriser l’intégration des objectifs fondamentaux que sont la protection


de l’environnement et le développement durable
V. ÉTUDES D’IMPACTS

V. A. OBJECTIFS

Les outils de l’évaluation environnementale

L’évaluation environnementale dispose de nombreux outils


V. ÉTUDES D’IMPACTS

V. A. OBJECTIFS
Les outils de l’évaluation environnementale
Plans et programmes Étude d’impact stratégique

Projets Étude d’impact

L’eau Document d’incidences sur l’eau

Habitats et espèces Évaluation appropriée des incidences

Ex-post Suivi/Bilan
V. ÉTUDES D’IMPACTS

V. A. OBJECTIFS
Les outils de l’évaluation environnementale

Tableau sur diapo suivante: Les principaux outils de l'évaluation environnementale


Processus d'évaluation Définitions Outils d'évaluation Exemples d'applications
environnementale
Participation citoyenne Association du public à la prise Débat public - Concertation - Tous les projets susceptibles d'avoir
de décision d'un projet Enquête publique un impact environnemental et social important
Évaluation environnementale Processus d'évaluation et Rapport sur les incidences Schémas de services collectifs -
des actions stratégiques d'examen des plans, environnementales Documents d'urbanisme -
programmes, politiques et textes Contrats de plan Etat / Région et Docup
législatifs
Evaluation des impacts sur Identification et analyse des effets Étude d'impact Tous travaux et projets d'aménagement
l'environnement des projets et positifs et négatifs des projets entrepris par une collectivité publique
programmes de travaux et programmes de travaux ou un pétitionnaire privé ou nécessitant
sur l'environnement, le cadre de vie une autorisation ou une décision
et la santé d'approbation
Evaluation appropriée des 1. sur l’eau: Analyse des incidences Document d'incidences sur Installations, ouvrages, travaux et activités
incidences de l'opération sur la ressource en eau, l'eau soumis aux régimes d'autorisation ou de
le milieu aquatique, l'écoulement, des déclarationet susceptibles de présenter
le niveau et la qualité des eaux, incidences sur le régime des eaux, la
y compris le ruissellement qualité et la diversité du milieu aquatique
2. sur la conservation des sites Natura Document d’incidences sur la Tout projet ou programme de travaux.
2000: Analyse des D'ouvragesou d'aménagement soumis
incidences de l'opération au regard des conservation des sites à un régime d'autorisation ou
objectifs de conservation du site Natura 2000 d'approbation administrative et
dont la réalisation est de nature
à affecter un site Natura 2000
Suivis et bilans environnementaux Moyens d'analyses et de mesures nécessaires Suivi/Bilan environnemental Installations soumises à une
expost au contrôle des ouvrages et installations et réglementation particulière
à la surveillance de ses impacts sur Tous travaux ou aménagements chaque
l'environnement tout au long de leurs cycles fois que les enjeux environnementaux
de vie (chantier, exploitation et entretien) le justifient
Audit environnemental Moyen d'évaluation systématique et objectif Audit environnemental Industries et services.
de la situation existante permettant d'évaluer Installations classées pour l'environnement.
la conformité de l'organisme audité par Ouvrages de traitement des eaux
rapport à un référentiel (réglementaire, (stations d'épuration)
normatif, interne)
Analyse environnementale du cycle Evaluation des effets sur l'environnement Analyse environnementale Production de biens de consommation
de vie d'un produit, processus ou activité en et les (par ex. : automobiles)
matériaux établissant et en quantifiant
l'énergie utilisés et rejetés dans l'environnement
V. ÉTUDES D’IMPACTS
V. A. OBJECTIFS
2. TROIS OBJECTIFS FONDAMENTAUX

Concevoir un meilleur projet

Éclairer l’autorité administrative sur la décision à prendre

Informer le public et le faire participer à la prise de décision


V. ÉTUDES D’IMPACTS

V. B. CADRE
REGLEMENTAIRE
V. ÉTUDES D’IMPACTS

V. B. CADRE REGLEMENTAIRE
Unprincipe:

Respecter les préoccupations d’environnement

Le droit de l’environnement oblige les maîtres d’ouvrage


publics et privés à respecter l’environnement lorsqu’ils
projettent des travaux et aménagements pouvant avoir
des impacts sur l’environnement
V. ÉTUDES D’IMPACTS

V. C. DEFINTION
V. ÉTUDES D’IMPACTS
V. C. DEFINTION
L’étude d’impact est une procédure bien connue des maîtres d’ouvrage, maîtrisée
par les experts et appréciée par le public.

L’étude d’impact sur l’environnement analyse les effets positifs et négatifs des
projets de travaux et d’aménagement sur l’environnement et le cadre de vie

L'étude d'impact est réalisée sous la responsabilité du maître d'ouvrage qui est
également responsable de son contenu.

Il supporte la totalité des coûts afférents Investigations de terrain


Analyses et enquêtes
Rédaction, reproduction et diffusion du rapport
d'étude d'impact
V. ÉTUDES D’IMPACTS

V. D. ETAPES DU
PROCESSUS
D’EVALUATION
ENVIRONNEMENTALE
V. ÉTUDES D’IMPACTS

V. D. ETAPES DU PROCESSUS D’ÉVALUATION


ENVIRONNEMENTALE
Constituent un moment essentiel pour faire évoluer les projets de
travaux et d’aménagement vers la solution de moindre impact et
pour développer une concertation effective avec le public

Conduire l'étude d’impact requiert une démarche subdivisé


en 7 séquences
V. ÉTUDES D’IMPACTS
V. D. ETAPES DU PROCESSUS D’ÉVALUATION
ENVIRONNEMENTALE
Séquence 1 Faire participer le public aux décisions d’aménagement
Séquence 2 Réaliser un cadrage préalable pour identifier les enjeux
environnementaux
Séquence 3 Définir des partis d’aménagement et des variantes pour
optimiser le projet
Séquence 4 Analyser l’état initial du site et de son environnement
Séquence 5 Évaluer les effets du projet sur l’environnement
Séquence 6 Supprimer, réduire ou compenser les effets
dommageables
Séquence 7 Suivre les effets de l'aménagement après sa réalisation
V. ÉTUDES D’IMPACTS
Séquence 1 Faire participer le public aux décisions d’aménagement

La concertation est la « politique de consultation des intéressés


avant toute décision »

Le dossier d'étude d'impact, dans la partie « Les raisons du choix


du projet », doit rendre compte de la participation du public aux
décisions et au choix du projet, ainsi que des conditions dont ces
décisions sont assorties
V. ÉTUDES D’IMPACTS
Séquence 2 Réaliser un cadrage préalable pour identifier les enjeux
environnementaux
C’est l’étape recommandée pour se poser les bonnes questions: Quels
sont les enjeux environnementaux? Les effets génériques du projet ?
Comment orienter le contenu et la conduite de l’étude d’impact ?

• définir la zone d’étude sur un territoire judicieusement choisi

• définir les principaux enjeux environnementaux

• sélectionner les composantes de l’environnement à étudier

• fournir les éléments pour le cahier des charges de l’étude d’impact


V. ÉTUDES D’IMPACTS
Séquence 3 Définir des partis d’aménagement et des variantes pour
optimiser le projet

La phase d'évaluation et de comparaison des partis et variantes est


essentielle, même si elle n'est pas aisée en raison du nombre des
critères à prendre en compte et de la diversité de leur nature
V. ÉTUDES D’IMPACTS
Séquence 4 Analyser l’état initial du site et de son environnement

L’analyse a pour objet de définir, avant aménagement, l’état de


référence du site et de son environnement qui servira de base à
l’évaluation environnementale du projet

Les méthodes standardisées seront privilégiées afin d’assurer :


• qualité
• crédibilité,
• suivi ultérieur.

L'analyse de l’état initial ne doit pas se fonder uniquement sur les


données documentaires et bibliographiques. Elle doit aussi s’appuyer
sur des investigations de terrain et des mesures in situ.
V. ÉTUDES D’IMPACTS
Séquence 5 Évaluer les effets du projet sur l’environnement

L’analyse des effets permet d’abord de comparer les différentes


solutions envisagées

L’analyse distingue les effets directs, indirects, temporaires


et permanents

L’étude d’impact comporte une analyse des risques d'accidents


naturels et technologiques susceptibles d'affecter la sécurité des
riverains ou des usagers des équipements réalisés
V. ÉTUDES D’IMPACTS
Séquence 6 Supprimer, réduire ou compenser les effets
dommageables

Les mesures de compensation ne sont acceptables que pour des


projets d’intérêt général

La démarche progressive de l'étude d'impact implique d'abord


un ajustement du projet vers le moindre impact

Les mesures réductrices visent à atténuer les impacts négatifs du


projet sur le lieu et au moment où ils se développent
V. ÉTUDES D’IMPACTS
Séquence 7 Suivre les effets de l'aménagement après sa réalisation

L’évaluation environnementale a posteriori a pour objet de vérifier


si les conditions énoncées dans les textes autorisant ou approuvant
les travaux ou les aménagements sont bien respectées,

si les mesures d’atténuation sont efficaces et de vérifier l’exactitude


des prévisions formulées dans le cadre de l’étude d’impact, afin d’en
dégager des enseignements utiles à de futurs projets de travaux ou
d’aménagements similaires

Le suivi a posteriori accompagne la réalisation du projet, aussi bien


dans la phase du chantier que lors de son exploitation et des opérations
d'entretien
V. ÉTUDES D’IMPACTS

V. E. PRESENTATION
DU DOSSIER D’ETUDE
D’IMPACT
V. ÉTUDES D’IMPACTS
V. E. PRESENTATION DU DOSSIER D’ETUDE D’IMPACT

Les critères auxquels doit répondre le dossier

L’analyse des méthodes utilisées

Le résumé non technique

Quelques principes de forme et de présentation


V. ÉTUDES D’IMPACTS
V. E. PRESENTATION DU DOSSIER D’ETUDE D’IMPACT

Les critères auxquels doit répondre le dossier

"des critères structurels impliquant une organisation et une


articulation logique des différents éléments du rapport pour en
faciliter la lecture,

" des critères rédactionnels liés à la communication des résultats


(clarté, lisibilité, écriture et syntaxe)
V. ÉTUDES D’IMPACTS
V. E. PRESENTATION DU DOSSIER D’ETUDE D’IMPACT
L’analyse des méthodes utilisées
Elle constitue en quelque sorte le <<plan assurance qualité>> de
l’étude d’impact afin de;
"valider les résultats et conclusions présentés dans le corps de l'étude.
En conséquence, elle décrit l'ensemble des dispositions prises par les
auteurs pour obtenir la qualité de l'étude d'impact,

"signaler les difficultés apparues notamment lors de la collecte des


informations, de leur analyse et de leur traitement ou lors de
l'établissement du diagnostic d'ensemble (lacunes dans la connaissance
scientifique et technique, situations particulières, absence de modèle
de référence)
V. ÉTUDES D’IMPACTS
V. E. PRESENTATION DU DOSSIER D’ETUDE D’IMPACT

Le résumé non technique

L'étude d'impact doit être suffisamment argumentée et détaillée


pour répondre aux questions techniques et scientifiques que pose
le projet

Mais, elle doit aussi être aisément compréhensible par le public non
technicien qu’elle a pour fonction d’informer sur les décisions
prises et leurs conséquences environnementales
V. ÉTUDES D’IMPACTS
V. E. PRESENTATION DU DOSSIER D’ETUDE D’IMPACT

Quelques principes de forme et de présentation

Nom des auteurs de l'étude d'impact


Le maître d'ouvrage qu’il fasse ou non appel à des bureaux d'études ou à des consultants
extérieurs spécialisés en évaluation environnementale, doit indiquer la dénomination précise
et complète du ou des auteur(s) de l’étude d’impact

Mise en forme du dossier


Format et présentation
Mettre en valeur les résultats de chaque chapitre de l’étude d’impact
Cartographie
V. ÉTUDES D’IMPACTS

V. F. EXEMPLES
D’ÉTUDE D’IMPACT
ENVIRONNEMENTAL
VI. CONCLUSION GÉNÉRALE
VI. CONCLUSION GENERALE
L’idée d’évaluer l’environnement est introduite dans le soucis de bien
gérer les préocupations liées à l’environnement

Et surtout de réduire les risques liées aux actions incontrolées de


l’homme

Pour ce faire, nous verrons dans le prochain cours les outils


d’évaluation

Et nous étudierons un cas particulier d’évaluation très utilisé dans la


gestion des projets, les études d’impacts environnementaux
VI. CONCLUSION GÉNÉRALE
L’idée de la protection de l’environnement est introduite dans
le soucis de bien gérer les préocupations liées à
l’environnement

Et surtout de réduire les risques liées aux actions incontrolées


de l’homme
L’analyse de ces outils nous a permis de préciser en quoi l’Analyse
du Cycle de Vie est considérée comme l’un des outils les plus
pertinents pour mener une évaluation des performances
environnementales des systèmes

L’ACV présente cependant, également, des limites au regard de son


application
V. CONCLUSION GÉNÉRALE
La démarche d'évaluation environnementale utilisée pour un projet
s'applique largement pour l'appréciation des effets sur l'environnement
d'un programme de travaux

L’étude d’impact environnemental est une démarche s’inscrivant dans un


soucis de la protection de l’écosystème et surtout de la gestion des
ressources naturelles

Vous aimerez peut-être aussi