Vous êtes sur la page 1sur 11

Abonnez-vous à DeepL Pro pour modifier ce document.

Visitez www.DeepL.com/Pro pour en savoir plus.


ISO
NORME
126
INTERNATIONAL
E
Cinquième
édition
2005-04-01
Concentré de latex de caoutchouc
naturel - Détermination de la teneur en
caoutchouc sec
Latex de caoutchouc naturel concentré — Détermination de la teneur
en caoutchouc sec

Numéro de
référence ISO
126:2005(E)

ISO 2005
ISO 126:2005(E)

Avertissement PDF
Ce fichier PDF peut contenir des polices de caractères intégrées. Conformément à la politique de licence d'Adobe, ce fichier peut être
imprimé ou visualisé, mais ne doit pas être édité, sauf si les polices de caractères intégrées font l'objet d'une licence et sont installées
sur l'ordinateur qui effectue l'édition. En téléchargeant ce fichier, les parties acceptent la responsabilité de ne pas enfreindre la
politique de licence d'Adobe. Le Secrétariat central de l'ISO décline toute responsabilité dans ce domaine.
Adobe est une marque déposée de Adobe Systems Incorporated.
Les détails des logiciels utilisés pour créer ce fichier PDF se trouvent dans les informations générales relatives au fichier ; les
paramètres de création du PDF ont été optimisés pour l'impression. Toutes les précautions ont été prises pour que le fichier puisse
être utilisé par les comités membres de l'ISO. Dans le cas peu probable où un problème lié à ce fichier serait constaté, veuillez en
informer le Secrétariat central à l'adresse indiquée ci-dessous.

ISO 2005
Tous droits réservés. Sauf indication contraire, aucune partie de cette publication ne peut être reproduite ou utilisée sous quelque forme
ou par quelque moyen que ce soit, électronique ou mécanique, y compris par photocopie et microfilm, sans l'autorisation écrite de l'ISO à
l'adresse ci-dessous ou du comité membre de l'ISO dans le pays du demandeur.
Bureau des droits d'auteur de l'ISO
Case postale 56 CH-1211 Genève 20
Tél. + 41 22 749 01 11
Fax + 41 22 749 09 47
E-mail copyright@iso.org
Web www.iso.org
Publié en Suisse

ISO 2005 - Tous droits réservés iii


Avant-propos
L'ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale d'organismes nationaux de
normalisation (organismes membres de l'ISO). Le travail de préparation des normes internationales est
normalement effectué par les comités techniques de l'ISO. Chaque organisme membre intéressé par un sujet
pour lequel un comité technique a été créé a le droit d'être représenté au sein de ce comité. Les organisations
internationales, gouvernementales et non gouvernementales, en liaison avec l'ISO, participent également aux
travaux. L'ISO collabore étroitement avec la Commission électrotechnique internationale (CEI) sur toutes les
questions de normalisation électrotechnique.

Les normes internationales sont rédigées conformément aux règles énoncées dans les directives ISO/CEI,
partie 2.

La tâche principale des comités techniques est de préparer les normes internationales. Les projets de normes
internationales adoptés par les comités techniques sont distribués aux organes membres pour vote. La
publication en tant que Norme internationale nécessite l'approbation d'au moins 75 % des organismes
membres ayant droit de vote.

L'attention est attirée sur la possibilité que certains des éléments de ce document fassent l'objet de droits de
brevet. L'ISO ne peut être tenue responsable de l'identification de ces droits de brevet, en tout ou en partie.

La norme ISO 126 a été préparée par le comité technique ISO/TC 45, Caoutchouc et produits en caoutchouc,
sous-comité SC 3,
Matières premières (y compris le latex) utilisées dans l'industrie du caoutchouc.

Cette cinquième édition annule et remplace la quatrième édition (ISO 126:1995), qui a été révisée
techniquement et une déclaration sur la précision de la méthode a été ajoutée.
NORME INTERNATIONALE ISO 126:2005(E)

Concentré de latex de caoutchouc naturel - Détermination de la


teneur en caoutchouc sec

AVERTISSEMENT - Les personnes qui utilisent cette Norme internationale doivent être familiarisées
avec les pratiques normales de laboratoire. La présente norme ne prétend pas traiter de tous les
problèmes de sécurité, s'il y en a, liés à son utilisation. Il incombe à l'utilisateur d'établir des pratiques
de sécurité et de santé appropriées et de veiller au respect de toute condition réglementaire nationale.

1 Champ d'application
La présente norme internationale spécifie une méthode de détermination de la teneur en caoutchouc sec du
concentré de latex de caoutchouc naturel.

La méthode ne convient pas nécessairement aux latex conservés à l'hydroxyde de potassium, aux latex
provenant de sources naturelles autres que l'Hevea brasiliensis, ni aux latex composés, aux latex vulcanisés
ou aux dispersions artificielles de caoutchouc et elle n'est pas applicable aux latex de caoutchouc synthétique.

2 Références normatives
Les documents de référence suivants sont indispensables pour l'application du présent document. Pour les
références datées, seule l'édition citée s'applique. Pour les références non datées, c'est la dernière édition du
document référencé (y compris les amendements) qui s'applique.

ISO 123, Latex de caoutchouc - Échantillonnage

ISO 124, Latex, caoutchouc - Détermination de la teneur totale en solides

ISO/TR 9272, Caoutchouc et produits en caoutchouc - Détermination de la précision pour les normes de
méthodes d'essai

3 Termes et définitions
Aux fins du présent document, les termes et définitions suivants s'appliquent.

3.1
concentré de latex de caoutchouc naturel
le latex de caoutchouc naturel contenant de l'ammoniac et/ou d'autres agents de conservation et qui a été
soumis à un processus de concentration

4 Principe
Une portion d'essai de concentré de latex est diluée à 20 % (en masse) de la teneur totale en solides et
acidifiée avec de l'acide acétique. Le caoutchouc coagulé est ensuite formé en une feuille et séché à 70 °C 5
°C.

ISO 2005 - Tous droits réservés 1


5 Réactifs
Lors de l'analyse, n'utilisez que des réactifs de qualité analytique reconnue et uniquement de l'eau distillée ou
de l'eau de pureté équivalente.

5.1 Acide acétique, solution aqueuse de 20 g/dm3, à utiliser avec un concentré de latex conservé à l'ammoniac.

5.2 Acide acétique, solution de 50 g/dm3 dans du propan-2-ol aqueux, préparée en ajoutant 50 g d'acide
acétique glacial à 500 cm3 de propan-2-ol, puis en diluant la solution obtenue à 1 dm3 avec de l'eau. À utiliser
avec un concentré de latex conservé avec de l'hydroxyde de potassium.

5.3 Éthanol, 95 % (en volume).

6 Appareil

Appareils de laboratoire standard plus ce qui suit :

6.1 Plat, de préférence en verre ou en porcelaine, d'environ 100 mm de diamètre et 50 mm de profondeur.

Les produits NOTEDish en aluminium ne conviennent pas à une utilisation avec un concentré de latex contenant
de l'hydroxyde de potassium.

6.2 Balance, capable de peser avec une précision de 1 mg.

6.3 Four à circulation d'air, capable de maintenir une température de 70 °C 5 °C.

7 Échantillonnage
Effectuer l'échantillonnage conformément à l'une des méthodes spécifiées dans la norme ISO 123.

8 Procédure
8.1 Si le total des solides n'est pas connu, le déterminer conformément à la norme ISO 124.

8.2 Effectuer la procédure en double exemplaire.

8.3 Peser, par différence par rapport à une fiole conique munie d'un bouchon, à 1 mg près, 10 g de
concentré de latex dans le plat (6.1). Versez suffisamment d'eau sur le bord intérieur de la boîte pour réduire
la teneur en matières solides du concentré de latex à (20 1) % (en masse). Faire tourner avec précaution la
boîte sur une surface lisse pour diluer le latex et assurer l'homogénéité. Procéder conformément au point 8.4
ou 8.5 selon le cas, selon que le concentré de latex est conservé avec de l'ammoniac ou de l'hydroxyde de
potassium, respectivement.

8.4 Dans le cas du concentré de latex conservé à l'ammoniac, ajouter, sur une période de 5 min, 35 cm3 de
solution d'acide acétique à 20 g/dm3 (5.1), en la versant sur le bord intérieur du plat et en tournant lentement
le plat pendant l'ajout de l'acide.

Enfoncez doucement la feuille de caoutchouc coagulée sous la surface de l'acide. Couvrez le plat avec un
verre de montre et faites-le chauffer au bain de vapeur pendant 15 à 30 minutes. Si le sérum reste laiteux,
ajouter 5 cm3 d'éthanol à 95 % (en volume) (5.3). Continuer comme décrit au point 8.6.

8.5 Dans le cas d'un concentré de latex conservé avec de l'hydroxyde de potassium, ajouter 25 cm3 5 cm3
de solution d'acide acétique à 50 g/dm3 (5.2). Mélanger le latex acidifié à l'aide d'une fine tige de verre et
laver le concentré de latex restant sur la tige dans le plat avec un peu d'eau.

Enfoncez doucement la feuille de caoutchouc coagulée sous la surface de l'acide. Couvrez le plat avec un
verre de montre et faites-le chauffer au bain de vapeur pendant 15 à 30 minutes.
ISO 126:2005(E)

8.6 Lorsque le sérum est clair, recueillez les petites particules de caoutchouc coagulé en frottant avec le
volume principal. Trempez le caoutchouc coagulé dans plusieurs changements d'eau jusqu'à ce que l'eau ne
soit plus acide à litmus.

Presser le caoutchouc coagulé pour expulser l'eau et obtenir une feuille uniforme ne dépassant pas 2 mm
d'épaisseur. Une méthode pratique consiste à placer soigneusement le caoutchouc coagulé sur une plaque
de verre et, avec un bouchon de verre d'environ 45 mm de diamètre, ou un petit rouleau photographique, à
presser d'abord sur la circonférence puis à travailler vers le centre.

Rincez soigneusement la feuille à l'eau courante pendant au moins 5 min dans le cas d'un concentré de latex
conservé à l'ammoniac, ou au moins 2 h dans le cas d'un concentré de latex conservé à l'hydroxyde de
potassium. Laisser la feuille rincée s'égoutter pendant quelques minutes avant de la transférer dans l'étuve
(6.3).

8.7 Faites sécher la feuille à une température de 70 °C 5 °C jusqu'à ce qu'elle ne présente plus de taches
blanches. Si la feuille est séchée sur un verre de montre, retournez-la avec précaution deux ou trois fois
pendant les premières heures de séchage. Laissez refroidir dans un dessiccateur pendant 30 minutes et
pesez. Répétez l'opération de séchage, de refroidissement et de pesage jusqu'à ce que la perte de masse
soit inférieure à 1 mg après un chauffage de 30 min.

Si la feuille devient excessivement collante et que l'on soupçonne une oxydation importante à 70 °C, utilisez
une température de séchage inférieure, par exemple 55 °C.

9 Expression des résultats


9.1 Calculer la teneur en caoutchouc sec (DRC) du concentré de latex en pourcentage de masse à la
deuxième décimale de l'équation :

m1
RDC 100
m0

m0 est la masse, en grammes, de la portion d'essai ;

m1 est la masse, en grammes, de la feuille sèche.

9.2 Les résultats des déterminations en double doivent correspondre à 0,1 % (en masse) près à la valeur
moyenne. S'ils ne le sont pas, répéter la détermination. Indiquez la valeur moyenne.

10 Déclaration de précision
10.1 La précision de cette méthode a été déterminée conformément à la norme ISO/TR 9272. Veuillez vous
référer à ce document pour la terminologie et les explications des concepts statistiques. Les résultats de la
précision sont donnés dans le tableau 1. Les paramètres de précision ne doivent pas être utilisés pour
l'acceptation ou le rejet d'un groupe de matériaux sans documentation attestant que les paramètres sont
applicables au groupe particulier de matériaux et aux protocoles d'essai spécifiques de cette méthode d'essai.
La précision est exprimée sur la base d'un niveau de confiance de 95 % pour les valeurs établies pour la
répétabilité r et la reproductibilité R.

10.2 Les résultats figurant dans le tableau 1 sont des valeurs moyennes et donnent une estimation de la
précision de cette méthode d'essai, telle qu'elle a été déterminée dans un programme d'essai interlaboratoire
(PEI) mené en 2001. Treize laboratoires ont effectué des analyses en trois exemplaires sur deux échantillons,
A et B, qui ont été préparés à partir de latex à haute teneur en ammoniac. Avant que le vrac ne soit sous-
échantillonné dans des bouteilles d'un litre étiquetées A et B, il a été filtré et homogénéisé par un mélange et
une agitation minutieux. Ainsi, les échantillons A et B étaient essentiellement les mêmes et ont été traités
comme tels dans les calculs statistiques. Chaque laboratoire participant devait effectuer le test en utilisant ces
deux échantillons aux dates qui avaient été communiquées aux participants au PTI.

ISO 2005 - Tous droits réservés 3


ISO 126:2005(E)
10.3 Une précision de type 1 a été déterminée (les échantillons utilisés pour l'ITP ont été distribués à l'état
préparé, prêts à être testés).

4 ISO 2005 - Tous droits réservés


10.4 Répétabilité : La répétabilité r (en unités de mesure) de cette méthode d'essai a été établie comme la
valeur appropriée figurant dans le tableau 1. Deux résultats d'essai uniques, obtenus dans le même
laboratoire dans des conditions d'essai normales, qui diffèrent de plus de la valeur de r indiquée dans le tableau
(pour un niveau donné) sont considérés comme provenant de populations d'échantillons différentes (non
identiques).

10.5 Reproductibilité : La reproductibilité R (en unités de mesure) de cette méthode d'essai a été établie
comme la valeur appropriée figurant dans le tableau 1. Deux résultats d'essai uniques, obtenus dans deux
laboratoires différents dans des conditions d'essai normales, qui diffèrent de plus de la valeur R indiquée dans
le tableau (pour un niveau donné) sont considérés comme provenant de populations d'échantillons différentes
(non identiques).

10.6 Biais : dans la terminologie des méthodes de test, le biais est la différence entre une valeur de test
moyenne et la valeur de référence (ou vraie) de la propriété de test.

Il n'existe pas de valeurs de référence pour cette méthode d'essai puisque la valeur (de la propriété d'essai)
est exclusivement définie par la méthode d'essai. Il n'est donc pas possible de déterminer un biais pour cette
méthode d'essai particulière.

Tableau 1 - Estimation de la précision de la méthode d'essai DRC

Au sein du Entre
Moyenne laboratoire laboratoires
sr r sR R
60, 0,0 0, 0,0 0,
26 29 0 46 1
6 3
r 2,83 sr
où r est la répétabilité (en unités de mesure) et sr est l'écart type intra-laboratoire.
R 2,83 sR
où R est la reproductibilité (en unités de mesure) et sR l'écart type entre
laboratoires.

11 Rapport de test
Le rapport d'essai doit comporter les éléments suivants :

a) une référence à cette norme internationale ;

b) tous les détails nécessaires à l'identification de l'échantillon d'essai ;

c) la valeur moyenne de la teneur en caoutchouc sec (DRC) du concentré de latex, indiquée au 0,01 % le
plus proche (en masse) ;

d) la température de séchage, si elle est différente de 70 °C 5 °C ;

e) toute caractéristique inhabituelle constatée lors de la détermination ;

f) les détails de toute opération non incluse dans la présente Norme internationale ou dans les Normes
internationales auxquelles il est fait référence, ainsi que les détails de toute opération considérée comme
facultative.