Vous êtes sur la page 1sur 30

Filière SMP

Semestre s6

Projet de Fin d’études :

 PR. LOTFI MOHAMED


 ETTANANIA ANAS
 ED-BALY ABDELHAK

Année universitaire : 2020/2021


Remerciements

Commentaire [Lotfi1]: professeur


Commentaire [Lotfi2]: M.
Commentaire [Lotfi3]: sa
Commentaire [Lotfi4]: sa
Commentaire [Lotfi5]: ses
Commentaire [Lotfi6]: conseils

Commentaire [Lotfi7]: d’avoir

Commentaire [Lotfi8]: près


Dédicaces

Commentaire [Lotfi9]: cessés

Commentaire [Lotfi10]: nos

Commentaire [Lotfi11]: et

Commentaire [Lotfi12]: l’ambiance

Commentaire [Lotfi13]: d’
SOMMAIRE
liste des figures ..................................................................................................................... 6
Introduction générale ........................................................................................................... 7
Chapitre 1:
I. Origines du panneau solaire thermique :....................................................................... 8
II. Utilisation des panneaux solaires thermiques : ............................................................. 8
1. Chauffage d’eau : ....................................................................................................... 8
2. Production d’électricité: ............................................................................................. 9
3. Séchage solaire :........................................................................................................10
III. Les avantages et les inconvénients des panneaux solaires thermiques : ..................10
1. Les avantages et les inconvénients des capteurs thermiques : .................................10
2. Les avantages et les inconvénients des centrales solaires : ......................................11
IV. Rendement d’un capteur solaire : .............................................................................11
1. Le rendement d’un capteur : .....................................................................................11
2. Les apports solaires utiles : ......................................................................................12
3. Les pertes thermiques : .............................................................................................12
V. Courbe de rendement normalisée : ..............................................................................12
1. Rendement optique n0 : ...........................................................................................12
2. Exemple de rendement optique pour différents types de capteurs : ........................13
3. Coefficients de déperdition thermique : ...................................................................13
VI. Rendement d’une centrale solaire : ..........................................................................14
VII. Conclusion : ...............................................................................................................14
Chapitre 2:
I. Introduction : ................................................................................................................15
II. Principe de fonctionnement : .......................................................................................15
III. Différents capteurs solaires thermiques: ..................................................................17
1. Capteurs á eau: .........................................................................................................17
2. Capteur à air : ............................................................................................................22
IV. Conclusion : ...............................................................................................................23
Chapitre 3:
I. Définition : ....................................................................................................................24
II. Composantes d’une centrale solaires thermiques : ......................................................25
III. Principe de fonctionnement des centrales solaires thermiques :..............................25
1. Centrales à collecteur paraboliques: .........................................................................25
2. Centrales à collecteurs cylindriques : ........................................................................26
3. Centrales à tour: ........................................................................................................27
IV. Conclusion : ...............................................................................................................28
Conclusion ...........................................................................................................................29
Références ...........................................................................................................................30
Commentaire [Lotfi14]: Conclusion
générale
liste des figures

Figure 1 : chauffage d’eau ------------------------------------------------------------------------------------- 9


Figure 2 : Centrale solaire NOOR OUARZAZAT ----------------------------------------------------------- 9
Figure 3 : Séchage solaire ------------------------------------------------------------------------------------ 10
Figure 4 : Rendement d’une installation solaire ------------------------------------------------------- 11
Figure 5:Représentation de la courbe de rendement associée. ----------------------------------- 14
Figure 6:Principe de fonctionnement--------------------------------------------------------------------- 16
Figure 7 : Structure du Capteur non vitré---------------------------------------------------------------- 17
Figure 8 : Capteur non vitré ou capteur moquette ---------------------------------------------------- 18
Figure 9 : Structure du capteur plan vitré --------------------------------------------------------------- 18
Figure 10 : Capteur plan vitré ------------------------------------------------------------------------------- 19
Figure 11 : Capteur a tube sous vide ---------------------------------------------------------------------- 20
Figure 12 : Structure du capteur à tube sous vide ----------------------------------------------------- 20
Figure 13 : tubes sous vide à flux direct------------------------------------------------------------------ 21
Figure 14 : les tubes sous vide à caloduc ---------------------------------------------------------------- 22
Figure 15 : Capteur à air-------------------------------------------------------------------------------------- 23
Figure 16 : capteur solaire parabolique ------------------------------------------------------------------ 24
Figure 17 : Tour solaire de NOOR 3, OUARZAZAT ----------------------------------------------------- 24
Figure 18 : Centrales cylindro-paraboliques, NOOR 1 ------------------------------------------------ 25
Figure 19 : capteur solaire parabolique ------------------------------------------------------------------ 26
Figure 20 : principe de fonctionnement de centrales cylindrique --------------------------------- 27
Figure 21 : Principe de fonctionnement Centrale à tour --------------------------------------------- 27
Introduction

Introduction générale

L'énergie solaire est propre et n'émet aucun gaz à effet de serre et sa matière
première, Le soleil bien qu'il soit à plus de 150 millions de kilomètres de nous, est Commentaire [Lotfi15]: le

gratuit, inépuisable et disponible partout dans le monde. Les panneaux solaires est Commentaire [Lotfi16]: gratuite
Commentaire [Lotfi17]: Le panneau
l'instrument qui transforme cette énergie solaire en un autre forme d'énergie solaire
(thermique ou électrique). Commentaire [Lotfi18]: une

Il existe deux types de panneaux solaires :

- es panneaux solaires photovoltaïques qui captent la lumière pour produire de Commentaire [Lotfi19]: Les

l'électricité.

- les panneaux solaires thermiques qui captent la chaleur du soleil pour produire de Commentaire [Lotfi20]: Les

l’eau chaude ou du chauffage, et produire de l’électricité qui utilisent des miroirs ou Commentaire [Lotfi21]: ou
Commentaire [Lotfi22]: en utilisant
des lentilles pour concentrer la chaleur du soleil afin de produire de l’électricité dans
des centrale à grande échelle utilisant des turbines à vapeur, par exemple la centrale Commentaire [Lotfi23]: centrales

solaire " NOOR OUARZAZATE ", Ces panneaux sont plus répandus, car ils sont plus
basiques.

L’objectif de notre travail dans ce mémoire est la réalisation et l’étude d’un panneau
solaire thermique pour une utilisation de chauffage.

Ce mémoire comporte les chapitres suivants :

Le premier chapitre est consacré à une étude générale des panneaux solaires
thermiques.

La deuxième chapitre On fait Une étude théorique du capteur solaire et des Commentaire [Lotfi24]: Le
Commentaire [Lotfi25]: Propose une
notions sur ses différents composants.

La dernière chapitre porte sur la réalisation d’une centrale solaire thermique. Commentaire [Lotfi26]: Le dernier

7 / 30
Chapitre 1 Panneaux solaires thermiques

Chapitre 1 : Panneaux solaires


thermiques

I. Origines du panneau solaire thermique :

Un panneau solaire thermique est un appareil qui capte l'énergie générée par la
lumière du soleil et la convertit en chaleur.

• En 1615 La pompe solaire de SALAMON DE CAUS utilise des lentilles pour Commentaire [Lotfi27]: la

chauffer un récipient rempli d’un mélange air-eau.

• 1865 AUGUSTIN MOUCHOT construit le premier moteur solaire. Commentaire [Lotfi28]: En

• 1910 Les premiers chauffe-eau solaires individuels apparaissent en Commentaire [Lotfi29]: En


Commentaire [Lotfi30]: le
CALIFORNIE.

• 2000 Les chauffe-eau solaires ont connu un développement rapide dans Commentaire [Lotfi31]: En
Commentaire [Lotfi32]: les
certains pays, en particulier en CHINE, ETATS-UNIS.

Il est important de préciser que tous les panneaux solaires n'utilisent pas la même
méthode de production d'énergie. D'une part, certaines personnes demandent des
calories. De l'autre côté, il y a des panneaux solaires photovoltaïques. La différence
entre ces deux types de panneaux est que le premier utilise la chaleur et le second
utilise la lumière du soleil [1].

II. Utilisation des panneaux solaires thermiques :

1. Chauffage d’eau :

Un chauffe-eau solaire est un dispositif de captage de l'énergie solaire destiné à


fournir partiellement ou totalement de l'eau chaude sanitaire. Quand il est destiné à
une maison individuelle ou à l'usage d'un seul foyer, on parle de CESI, pour « chauffe-
eau solaire individuel » . Commentaire [Lotfi33]: (figure 1)

8 / 30
Chapitre 1 Panneaux solaires thermiques

Figure 1 : chauffage d’eau


2. Production d’électricité :

Il y’a des types qui me donne la possibilité de produire l’électricité d’après les Commentaire [Lotfi34]: des capteurs
solaires qui nous donnent
panneaux solaires thermiques, les centrale thermiques solaires par exemple Commentaire [Lotfi35]: dans les
permettent de produire de l’électricité en transformant l’énergie solaires en énergie centrales
Commentaire [Lotfi36]: on produit
mécanique puis en énergie électrique.
Commentaire [Lotfi37]: solaire
Commentaire [Lotfi38]: (figure 2)

Figure 2 : Centrale solaire NOOR OUARZAZAT

9 / 30
Chapitre 1 Panneaux solaires thermiques

3. Séchage solaire :

Séchage des cultures agricoles avec l’énergie solaire thermique, cette méthode est la Commentaire [Lotfi39]: (figure 3)

plus ancienne utilisation de l’énergie solaire thermique, mais récemment il a été peu
développé, qui a ajouté une grande valeur économique à elle.

Figure 3 : Séchage solaire

III. Les Avantages et les inconvénients des panneaux solaires thermiques :

1. Les Avantages et les inconvénients des capteurs thermiques :

A. Les Avantages
 L'énergie solaire est inépuisable et non polluante.
 L'énergie est propre et ne dégage pas de gaz à effet de serre.
 L'énergie solaire thermique permet d'assurer une partie des besoins d’eau
chaude sanitaire et du chauffage.
 L'installation des panneaux solaires thermiques permet de réaliser des
économies conséquentes.

B. Inconvénients
 Le coût d'investissement d'une installation solaire thermique est relativement
élevé.
 L'énergie solaire est une énergie intermittente. Il faut donc un système de
chauffage d'appoint.
 L'énergie solaire ne peut être produite que lorsqu'il y a du soleil.
 Les panneaux solaires contiennent des déchets toxiques : cuivre et chrome.
10 / 30
Chapitre 1 Panneaux solaires thermiques

2. Les Avantages et les inconvénients des centrales solaires :

A.Les Avantages :
 Cette énergie n'a aucun effet de serre
 Il n'y a pas d'émissions polluantes
 les centrales solaires sont une source d'énergie électrique inépuisable
 Elles permettent de valoriser les territoires vastes et désertiques.
 Elle peut fonctionner sans interruption grâce aux nouveaux systèmes de Commentaire [Lotfi40]: Elles peuvent

stockage.
 Cette énergie n'a aucun effet de serre.

B. Inconvénients :
 Les centrales électriques ne peuvent être vraiment rentables que dans les
zones géographiques où il y a beaucoup de soleil. C'est pourquoi ils sont si
importants à utiliser aux OUARZAZAT.
 La durée de vie des panneaux solaires est relativement faible, environ 30 ans.
Il en résulte un inconvénient supplémentaire plus le miroir est avancé, moins il
sera productif.
 L'habitude de faire tourner les miroirs est un réel problème. En effet, les
matériaux dits toxiques utilisés pour fabriquer les panneaux solaires ne sont
pas recyclables.
 L'énergie solaire ne peut être générée que par intermittence pendant la
journée, lorsque le soleil est présent. La nuit, il doit être stocké afin de
continuer à alimenter le réseau électrique.

IV. Rendement d’un capteur solaire :

1. Le Rendement d’un capteur :

Commentaire [Lotfi41]: Différentes


Figure 4 : Rendement d’une installation solaire énergies

11 / 30
Chapitre 1 Panneaux solaires thermiques

Le rendement d’un capteur est le rapport entre la chaleur utile (Q3) transmise au Commentaire [Lotfi42]: Q3

fluide et le rayonnement solaire incident (E0) voir : Commentaire [Lotfi43]: E0


Commentaire [Lotfi44]: Figure 4
ƞ = Q3 / E0 Commentaire [Lotfi45]: Il faut l’écrire
avec l’éditeur des équations
Cette chaleur utile Q3 est définie par le bilan des apports solaires utiles et des pertes
thermiques :

Q3 = E0 – E1 – Q2 – Q1 [MJ] Commentaire [Lotfi46]: Il faut l’écrire


avec l’éditeur des équations

2. Les Apports solaires utiles :

Ils représentent la part du rayonnement solaire réellement absorbée par le capteur.


Ils dépendent des propriétés optiques du capteur (telles que l’absportivité de Commentaire [Lotfi47]: L’absorptivit
é
l’absorbeur et la transmissivité du vitrage).

Ils s’expriment selon la relation : E0 * ατ Commentaire [Lotfi48]: Il faut l’écrire


avec l’éditeur des équations

Avec :

α [sans unité] : facteur d’absorption de l’absorbeur.

τ [sans unité] : facteur de transmission du vitrage.

3. Les Pertes thermiques :

Dépendant des propriétés d’isolation thermique du capteur, elles sont définies par la
relation: Qth = K×∆T Commentaire [Lotfi49]: Il faut l’écrire
avec l’éditeur des équations

Avec :

K [W/m²K] : coefficient de déperdition thermique du capteur.

∆T : Tcapt – Tamb [2]. Commentaire [Lotfi50]: Il faut l’écrire


avec l’éditeur des équations

V. Courbe de rendement normalisée :

La norme européenne (EN 12975) définit le rendement d’un capteur sur base de
trois paramètres permettant de qualifier le comportement thermique du capteur Commentaire [Lotfi51]: Il faut l’écrire
avec l’éditeur des équations
: Son rendement optique n0, et deux coefficients de déperdition thermique a1 et a2.
Commentaire [Lotfi52]: Il faut l’écrire
avec l’éditeur des équations
1. Rendement optique n0 :
Commentaire [Lotfi53]: Il faut l’écrire
avec l’éditeur des équations

12 / 30
Chapitre 1 Panneaux solaires thermiques

Le rendement optique n0 représente le rendement maximum du capteur lorsque la


température du fluide est à température ambiante (pas de pertes thermiques). Il
s’agit donc de la partie maximale de l’énergie solaire qui peut être captée. Mesuré
dans des conditions standardisées de test (spectre AM 1,5, 1 000 W/m²,
perpendiculaire au capteur), il dépend des propriétés du vitrage et de sélectivité de
l’absorbeur. Cette relation est établie comme suit : ƞ0 = ατF Commentaire [Lotfi54]: Il faut l’écrire
avec l’éditeur des équations

Avec :

α [-] : facteur d’absorption de l’absorbeur, compris entre 0,9 et 0,96. Commentaire [Lotfi55]: C’est quoice
[-]

τ [-] : facteur de transmission du vitrage, compris entre 0,88 et 0,91. Commentaire [Lotfi56]: C’est quoi

F [-] : facteur de rendement du capteur, compris entre 0,92 et 0,97. Commentaire [Lotfi57]: C’est quoi

Commentaire [Lotfi58]: Exemples


2. Exemple de rendement optique pour différents types de capteurs :

75-85 % capteur plan


90-95 % capteur non vitré
75-85 % tube sous vide à absorbeur sur cuivre
50-70 % tube sous vide à absorbeur sur verre

À l’heure actuelle, les fabricants utilisent généralement des verres “anti-reflex” extra Commentaire [Lotfi59]: reflet

clairs. Pauvres en fer, ils présentent une meilleure transmission lumineuse.

3. Coefficients de déperdition thermique :

Les coefficients de déperdition thermique dépendent de la qualité d’isolation des


capteurs :

a1 [W/m². K] : coefficient linéaire de transfert thermique, généralement compris Commentaire [Lotfi60]: Il faut l’écrire
avec l’éditeur des équations
entre 1,2 et 4.

a2 [W/m². K²] : coefficient quadratique de transfert thermique, généralement Commentaire [Lotfi61]: Il faut l’écrire
avec l’éditeur des équations
compris entre 0,005 et 0,015.

Conformément à la norme, le rendement du capteur est alors donné par la formule


suivante :

n = n0 – (a1*∆T / E0) – (a2* ∆T² / E0) [-] Commentaire [Lotfi62]: Il faut l’écrire
avec l’éditeur des équations

Avec :
Commentaire [Lotfi63]: Il faut l’écrire
avec l’éditeur des équations
E0 : 1 000 W/m².
Commentaire [Lotfi64]: Il faut l’écrire
∆T = Tcapt – Tamb avec l’éditeur des équations

13 / 30
Chapitre 1 Panneaux solaires thermiques

Figure 5:Représentation de la courbe de rendement associée.


(exemple avec un n0=0.8 ; a1= 4 [W/m². K]; a2 = 0.015 [W/m². K²])

cette courbe apparaît la température de stagnation du capteur (dans l’exemple 133°)


définie comme la différence de température à laquelle les gains solaires ne peuvent
compenser les pertes thermiques. À ce moment, le rendement du capteur est nul [2].

VI. Rendement d’une centrale solaire :

Par rapport aux autres centrales existantes, le rendement des centrales solaires est
inférieur, environ 15 % : le rendement des centrales thermiques est compris entre 38 Commentaire [Lotfi65]: Le
rendement
% et 55 %, tandis que le rendement des centrales nucléaires est d'environ 33 %. En
raison de leur inefficacité, ces appareils sont installés dans des zones dites favorables,
c'est-à-dire des zones à climat sec, à fort ensoleillement (plus de 1800 kWh/m2) et de
longue durée (plus de 3000 heures par an) [3].

VII. Conclusion :

Dans ce chapitre nous avons fait une étude générale pour les panneaux solaires Commentaire [Lotfi66]: sur

thermiques, qui sont divisé en deux types, les panneaux solaires thermiques qui
chauffe l’eau ou du chauffage et l’autre qui produire l’électricité. Nous étudierons les Commentaire [Lotfi67]: chauffent
Commentaire [Lotfi68]: les autres qui
deux en détail dans les chapitres 2 et 3. produisent de

14 / 30
Chapitre 2 Capteurs solaires thermiques

Chapitre 2 : capteurs solaires


thermiques

I. Introduction :

Le panneau solaire thermique est composé de capteurs qui absorbent la chaleur des
rayons du soleil et le transformer en chaleur thermique pour chauffer l'eau sanitaire Commentaire [Lotfi69]: la transforme

ou du chauffage. Il existe plusieurs types de capteurs solaires qui consiste á chauffée


de l’eau.

II. Principe de fonctionnement :

En générale Un chauffe d’eau solaire est constitué de 3 circuits Commentaire [Lotfi70]: un chauffe-
eau

1. Circuit solaire.
2. Circuit d’eau chaude sanitaire.
3. Circuit de chauffage.
Commentaire [Lotfi71]: Etapes de
Les étapes du fonctionnement : fonctionnement

Commentaire [Lotfi72]: première


Premier étape :
Il faut capter les rayons du soleil, le rayonnement solaire chauffe le capteur solaire
thermique, il est souvent placé en toiture et il retient la chaleur comme une serre. Le Commentaire [Lotfi73]: qui

capteur solaire thermique est parcouru par des tubes qui contient un liquide Commentaire [Lotfi74]: contiennent

caloporteur, ce liquide qui stockent la chaleur solaire.

Deuxième étape :
Il faut transporter cette chaleur grâce à une pompe que l’on appelle aussi circulateur,
le liquide caloporteur est diriger vers le ballon de stockage.

Troisième étape :
Cette chaleur doit être restitués grâce à un échangeur thermique, une sorte de Commentaire [Lotfi75]: restituée

serpentins le liquide caloporteur cède ca chaleur a l’eau contenu dans le ballon, l’eau Commentaire [Lotfi76]: sa
Commentaire [Lotfi77]: à
de ballon se réchauffe.

Quatrième étape :
15 / 30
Chapitre 2 Capteurs solaires thermiques

Il faut stocker cette eau chaude c’est l’accumulation lorsque de l’eau chaude est
puisée dans le ballon elle est immédiatement remplacer par la même quantité de de Commentaire [Lotfi78]: l’eau froide

froid du réseau d’eau du logement cette eau chauffée à son tour par l’échangeur
thermique.

Et enfin il faut transmétre cette chaleur à l’aire ambiante du logement pour faire un Commentaire [Lotfi79]: transmettre
Commentaire [Lotfi80]: l’air ambiant
bonne système du chauffage l’idéal pour cela est un plancher chauffant basse
Commentaire [Lotfi81]: bon
température qui diffusera une chaleur douce et homogène dans le logement.
Commentaire [Lotfi82]: de

On distingue deux types de capteur :

Les capteurs d'eau contient un fluide caloporteur son rôle est capter la chaleur, il en
existe différents types :

 Les capteurs plans vitrés : dans ces capteurs le liquide est stocké dans une
boite en verre qui limite les pertes de chaleur. la température du chauffe peut
atteindre 80°.
 les capteurs plans non vitrés : C’est un capteur qui par contre, est très
dépendant de la température de l’air, dans ce type de capteur les tubes dans
lequel passe le fluide caloporteur sont mis directement au soleil.
 les capteurs à tubes sous vide enferment le liquide caloporteur sous vide qui
assure l'isolation. Son température de chauffe peut être d'environ 85°.

Par contre, il existe un seul type de capteur d'air. L'air qui circule dans les canaux est
chauffé au contact des rayons solaires [4]. Commentaire [Lotfi83]: répétition

Figure 6:Principe de fonctionnement

16 / 30
Chapitre 2 Capteurs solaires thermiques

III. Différents capteurs solaires thermiques:

1. Capteurs à eau:

La chaleur est absorbée par un liquide caloporteur, qui circule dans des tube Commentaire [Lotfi84]: tubes
équipée
équipé d'ailettes. Ces dissipateurs de chaleur captent la chaleur. Il existe plusieurs
types de capteurs à eau :

A. Capteur non vitré :

Figure 7 : Structure du Capteur non vitré


Structure :

Sans vitrage ni isolant, c'est le capteur qui a les plus grosses déperditions
thermiques.
Il peut cependant être très efficace lorsqu'on souhaite avoir des température
d'eau peu élevées, soit pour "préchauffer" l'eau chaude sanitaire, soit pour le
chauffage de l'eau des piscines.
Il est en matière plastique "souple" et donc facile à installer. Il est très bon
marché.

17 / 30
Chapitre 2 Capteurs solaires thermiques

Figure 8 : Capteur non vitré ou capteur moquette


Un capteur solaire non vitré, aussi appelé capteur "moquette", Il est généralement
utilisé dans les équipements de chauffage de piscine, mais parfois il peut également
être utilisé comme système d'eau chaude sanitaire dans les pays chauds. Dans les
régions tempérées, la température de fonctionnement est généralement inférieure à
30 ° C [5].

B. Capteur plan vitré :

Figure 9 : Structure du capteur plan vitré

Structures
1. Un absorbeur
2. Un isolant thermique
3. Boitier

18 / 30
Chapitre 2 Capteurs solaires thermiques

4. Échangeur
5. Vitrage

Figure 10 : Capteur plan vitré


Un capteur plan vitré est généralement utilisé dans les installations de chauffage
intérieures ou extérieures. Les températures de fonctionnement sont généralement
comprises entre 30 ° C et 60 ° C. Il se compose d'une boîte isolante recouverte d'un
vitrage. À l'intérieur, nous trouvons l'absorbeur dans la circulation du liquide de
refroidissement. Le vitrage bloque le rayonnement infrarouge et isole l'air au-dessus
de l'absorbeur pour retenir la chaleur [6].

19 / 30
Chapitre 2 Capteurs solaires thermiques

C. capteur á tube sous vide :

Figure 11 : Capteur a tube sous vide


Ces capteurs permettent d'atteindre des températures très élevées (jusqu’á 130°C).
Ils se composent de plusieurs tubes en verre dans lesquels un vide a été créé.

Le vide d'air est le meilleur isolant conducteur Il permet de minimiser au maximum la


perte de conduction thermique du capteur. De plus, il laisse passer plus de lumière
solaire. Chaque tube renferme un absorbeur sélectif et une conduite d'eau glycolée.
L'absorbeur sélectif est une plaque métallique conçue pour avoir un coefficient
d'absorption élevé.

Figure 12 : Structure du capteur à tube sous vide

20 / 30
Chapitre 2 Capteurs solaires thermiques

Structure : 1. collecteur isolé à l’intérieur de l’enveloppe de protection.


2. condenseur de caloduc
3. circulation de l’eau dans le collecteur
4. tube cuivre étanche
5. absorbeur
6. liquide descendent
7. vapeur montante
8. tube de verre sous vide

Il existe actuellement deux types de capteurs solaires sous vide, avec des techniques
assez différentes pour transférer la chaleur du tube à vide vers le circuit [7]:

Les tubes sous vide à flux direct :


Dans ce type de capteur, le liquide caloporteur traverse l'absorbeur dans des tubes à
vide.

Un rendement élevé est obtenu par ce transfert de chaleur.

Il est également possible d'orienter l'absorbeur par rapport au moment de


l'installation, par exemple, ce qui en fait un bon capteur pour un montage frontal.

Les tubes à vide à flux direct présentent un avantage par rapport aux tubes à vide
conventionnels: ils peuvent être montés directement sur des toits plats, mais
uniquement là où il y a peu de neige [8].

Figure 13 : tubes sous vide à flux direct

21 / 30
Chapitre 2 Capteurs solaires thermiques

les tubes sous vide à caloduc :


Dans un tube à vide à tube chauffant, le tube d'absorption contient une petite
quantité d'eau.

Ce liquide est vaporisé sous vide partiel et la substance monte dans le conduit de
sorbant, se condense et retourne sous forme de liquide dans le sorbant.

Le condenseur transfère la chaleur au fluide de transfert thermique.

Ce principe nécessite une inclinaison minimale du tube absorbeur, au niveau des


tubes à flux direct.

Figure 14 : les tubes sous vide à caloduc

2. Capteur à air :

C’est de l'air qui est chauffé lorsqu'il circule dans les tubes. Il permet ensuite
de chauffer le logement, mais est aussi utilisé à des fins industrielles. La toiture
d'une grange peut constituer un excellent capteur pour réchauffer l'air
nécessaire au séchage des produits agricoles. Cet air est collecté dans une lame
d'air aménagée entre la toiture et un isolant rigide placée en dessous, puis
soufflé par un ventilateur grâce à un réseau de gaine jusqu’à le fourrage à
sécher placé sur un caillebotis [9].

22 / 30
Chapitre 2 Capteurs solaires thermiques

Figure 15 : Capteur à air

IV. Conclusion :

Ce chapitre nous a permis de faire une revue générale des différents types
d’installations solaires thermiques utilisées pour le chauffage et la production d’eau
chaude sanitaire, et d’appréhender leurs technologies.

23 / 30
Chapitre 3 Centrales solaires thermiques

Chapitre 3 : Centrales solaires


thermiques

I. Définition :

Une centrale solaire thermique, est un site industriel qui utilise des miroirs pour
concentrer les rayons du soleil afin de chauffer le fluide caloporteur, ce qui rend
généralement possible la production d'électricité.

Il existe trois types de centrales solaires thermiques :

Les centrales à collecteur paraboliques

Figure 16 : capteur solaire parabolique


Les centrales à tour

Figure 17 : Tour solaire de NOOR 3, OUARZAZAT

24 / 30
Chapitre 3 Centrales solaires thermiques

Les centrales à collecteurs cylindriques

Figure 18 : Centrales cylindro-paraboliques, NOOR 1

II. Composantes d’une centrale solaires thermiques :

Les centrales thermiques utilisent le rayonnement solaire à travers des miroirs qui
guident le flux de photons. Cela lui confère d'excellentes performances et apporte de
meilleurs résultats que les systèmes thermiques traditionnels. La centrale thermique
est composée de quatre éléments:

 Miroir: concentrer les rayons solaires Commentaire [Lotfi85]: concentre

 Chaudière: utilisez la vapeur pour entraîner une turbine Commentaire [Lotfi86]: utilise

 Turbine: alimenter l'alternateur à la sortie de la centrale Commentaire [Lotfi87]: alimente

 Alternateur: convertit la chaleur du miroir en énergie électrique (générant un


courant alternatif).

III. Principe de fonctionnement des centrales solaires thermiques :

1. Centrales à collecteur paraboliques:

25 / 30
Chapitre 3 Centrales solaires thermiques

Figure 19 : capteur solaire parabolique


Pour vous faire une idée, ces centrales paraboliques ont exactement la même forme
que les paraboles que certaines personnes mettent dehors pour capter les chaines de
télévision, mais dans le cas de ces centrales, elles sont beaucoup plus grandes.

Cette parabole est composé de miroirs. La parabole est quand à elle reliée à un Commentaire [Lotfi88]: composée
Commentaire [Lotfi89]: est reliée
récepteur. Le miroir parabolique réfléchit les rayons émis par le Soleil en un point de
convergence appelé foyer, qui est situé dans le récepteur. Le récepteur monte donc
en température.

Ce dernier est composé d'un moteur appelé moteur Sterling qui est capable de
convertir l'énergie thermique en énergie mécanique pour ensuite la reconvertir en
énergie électrique. Comme pour la centrale vue auparavant, la parabole suit le
déplacement du soleil pour profiter de l'ensoleillement maximum. La température
peut atteindre 1000°C sur le récepteur mais le moteur n'a pas besoin d'une chaleur
intense pour permettre des rendements en électricité optimaux [10].

2. Centrales à collecteurs cylindriques :

26 / 30
Chapitre 3 Centrales solaires thermiques

Commentaire [Lotfi90]: cylindriques


Figure 20 : principe de fonctionnement de centrales cylindrique
Ces centrales sont en réalité composé de longs miroirs d'une forme hémicylindriques Commentaire [Lotfi91]: composées

(demi-cercle) alignés parallèlement. Ces miroirs tournent autour d'un axe horizontal
pour pouvoir suivre le soleil à chaque instant. Ces miroirs permettent de diriger les
rayons du soleil vers un liquide appelé liquide caloporteur (liquide qui permet
d'extraire la chaleur) qui sera ensuite chauffer d'où la nécessité du mouvement des
panneaux au soleil. La température du fluide peut atteindre 500°C.Lorsque le liquide
est bien chauffé, il va être transféré vers une centrale où le liquide sera mélangé avec
de l'eau qui va au final se transformer en vapeur. Cette vapeur va entrainer une
turbine qui permettra de produire de l'électricité, de la même manière que la
géothermie. Depuis peu, certaines centrales sont capables de tourner jour et nuit
grâce aux importantes capacités de stockage de la chaleur mises en place [11].

3. Centrales à tour:

Les tours solaires ou centrales à concentration, reposent pratiquement sur le même


principe que les centrales cylindro-paraboliques. Elles sont composées de 2 blocs.

Le bloc solaire se présente sous la forme d'une tour géante autour de laquelle sont
situés plusieurs centaines ou milliers de miroirs qui reflètent les rayons du soleil à un
point unique au sommet de la tour. Les miroirs, aussi appelés " heliostats" ( en grec :
qui fixe le soleil ) suivent le déplacement du soleil. Le point situé au sommet de la
tour, appelé absorbeur, va permettre de transformer les rayons émis par le soleil en
chaleur à haute température ; elle peut atteindre 600°C. Ainsi, le liquide placé en
haut de la tour va se chauffer et va être en contact avec de l'eau.

Commentaire [Lotfi92]: d’une


Figure 21 : Principe de fonctionnement Centrale à tour centrale à tour

27 / 30
Chapitre 3 Centrales solaires thermiques

Le bloc puissance est constitué d'une chaudière qui permet de créer de la vapeur
grâce au contact du liquide et de l'eau. La vapeur produite entraine une turbine qui
produit de l'électricité. Le liquide permet donc de transférer la chaleur du bloc solaire
au bloc puissance [12].

IV. Conclusion :

Les centrales solaires thermiques, installées en premier lieu dans les régions du globe
à fort ensoleillement direct annuel " OUARZAZATE ", Il sera compétitif avec les
technologies traditionnelles. Commentaire [Lotfi93]: ce n’est pas
une conclusion

28 / 30
Conclusion

Commentaire [Lotfi94]: Conclusion


Conclusion générale

Bien sûr, L'énergie solaire est une énergie pré-source. Les panneaux solaires
sont donc une solution pour les lieux isolés, non raccordés au réseau
électrique et pour une installation automatique. L'énergie solaire peut
également s'avérer très bénéfique dans le cas d'installations privées.
Par conséquent, les panneaux solaires sont parfaits pour répondre aux
besoins énergétiques, mais toute l'énergie peut être produite entièrement
par utilisation.
L'idéal serait donc une combinaison de types d'énergie où l'énergie solaire
serait utilisée à son plein potentiel ainsi que d'autres énergies renouvelables.
Mais l'énergie solaire est une solution d'avenir, ce qui signifie qu'elle sera
encore plus exploitée, d'autant plus qu'elle est encore perfectible. Commentaire [Lotfi95]: Cette
conclusion n’est pas une conclusion du PFE
réalisé ici

29 / 30
Références

Références

[1] G. Marcheteau, 8 2019. [En ligne]. Available:


https://www.lenergietoutcompris.fr.

[2] 27 8 2010. [En ligne]. Available: www.printfriendly.com.

[3] M.Soufiane, «Commande D'héliostat olan réféchissant le rayonnement


solaire vers une cible fixe,» TLEMCEN, 2010.

[4] A. l. berre, Compositeur, Un chauffe-eau solaire, comment ça marche ?.


[Enregistrement audio]. 2019.

[5] C.Benbouza, «Production et performance des capteurs hybrides à eau


intégrés dans le batiment-cas de l'Algérie,» Constantine, 2014.

[6] A. Joffre, «énergie solaire thermique dans le batiment chauffe-eau


solaires».

[7] M. J.Lemale, «Adopter le solaire thermique et photovoltique,» paris, 2011.

[8] M. S.Benaklii, «simulation d'une installation solaire pour la production


d'eau chaude santaire et chauffage pour une maison individuelle,» 2013.

[9] D. Idir, «Bilan thermique d'un chauffe-eau solaire,» 2012-2013.

[10] 1 6 2021. [En ligne]. Available: https://www.ecosources.org.

[11] «Les énergies de demain,» [En ligne]. Available: http://tpe-si-2011.e-


monsite.com.

[12] 1 6 2021. [En ligne]. Available: https://www.ecosources.org.

Commentaire [Lotfi96]: Dans ces


références on ne sait pas s’il s’agit d’une
thèse ou d’un mémoire de master ou
quoi ? il faut écrire le type de chaque
référence et le labo ainsi que la faculté et
l’année

30 / 30

Vous aimerez peut-être aussi