Vous êtes sur la page 1sur 14

BET M.

BOUALI  MED. LAMINE


ARCHITECTE AGREE
Siège social : 35, rue du 20 août - Oran
Tel : 041- 396071

Objet : Etude de remise en état de la piscine communale de SIG

NOTE DE CALCUL
BACHE D’EAU

1° ETUDE DU LOCAL :
1/1 Prédimensionnement
A/ Plancher à corps creux :
L max = 4,04 m Ht≥404 / 22,5 = 17,95
On opte pour un corps creux : 20 cm ( 16+4 )
16 cm pour le corps creux
4 cm pour la dalle de compression

B/ Poutres principales :
505 / 15 ≤ h  505 / 40 33,66 < h < 50,5 h = 45 cm
0,4 h ≤ b ≤ 0,7 h 18 < b < 31,5 b = 25 cm
Poutre principale : 25 x 45

 Vérification RPA 99
b ≥ 20 cm b = 25 > 20 Vérif.
h ≥ 30 cm h = 45 > 30 Vérif.
h/ b ≤ 3 45/25 = 1,8 < 3 Vérif.

Poutres secondaires :
405/15 ≤ h ≤405/10 h = 30 cm
12 ≤ b ≤ 21 b = 25 cm
Poutre secondaire : 25 x 30
 Vérification RPA 99
b > 20 cm Vérif.
h = 30 cm Vérif.
h/ b ≤ 3 30/25 = 1,20 < 3 Vérif.

1-2) Evaluation des charges et des surcharges


1- Plancher terrasse non -accessible

Gravillon de protection (5cm) 0.05 x 1500 = 75 kg/m2


Etanchéité multicouche = 10 kg/m2
Forme de pente (5 cm) 0.05 x 2200 = 110 kg/m2
Isolation thermique (par vapeur) = 14 kg/m2
Plancher corps creux (16+4) = 285 kg/m2
Enduit plâtre (1 cm) 0.01x 1500 = 15 kg/m2

G= 509 kg/m2
Q= 100 kg/m2

1-2-1)POTEAUX   :

Calcul de la charge répartie  :

qn=1.35 G+1.5 Q

Calcul de la section du poteau  :

Br=(b-2) (a-2)
Br  k .  .Nu
( bc + 0.85 fe )
0.9 100.s
Nu: effort majoré
k: coefficient correcteur de la durée d’application des charges , k=1; j  90 jours
la section afférente

saff = 5.05 x 4.05 =5.11 m2


2 2
Nu = Saff x qn

q= 1.35 (509) + 1.5 (100) = 8304 N/m


Nu = 5.11x 8304 = 42433.44 N

Br 1.2 x 42433.44 x 10-2 = 27.18 cm2


(14.2 + 0.85 x 400)
0.9 100 x 1.15
on opte pour une section (25 x 25)

Vérification au flambement

 = Lf < 35
i
i= ( I )1/2
( S )1/2

- Flambement selon l’axe x-x:


Ix-x = bh3 = 25 x 253 = 32 552.08 cm4
12 12
x-x = 0.7x 300 = 31.57<35
7.21
C’est vérifier suivant l’axe y-y

Vérification selon le RPA

1°) min (b,h)  25 cm  25 >20 cm verif


2°)min (b,h)  he  25 >13.4 cm verif
20
3°)1< b < 4  1<4
4 h

1-2-3) MUR VOILE

D’après le RPA99 l’épaisseur du mur voile doit être déterminer en fonction de la hauteur
d’étage et de la condition de rigidité.

1°/ a ≤ l/h
2°/ amin = 15 cm
3°/ pour un voile encastré des deux extrémités a≥ he/25
pour un voile encastré d’un coté libre de l’autre a≥ he/22 , alors en prend :
max(a2, a3) ≤a ≤a1
l : longueur du mur voile = 8.83
he=3.06
a1≤ l/4 = 8.83/4 = 220.75
a2 = amin = 15. cm
a3≥ he/25 =300/25 = 12 cm
max (a2, a3) ≤a  a1
max (15;12)  a  220.75
on prend a =15 cm

1-2-2)- CALCUL DES PLANCHERS 65

1-1) Prédimensionnement des poutrelles


4
0.3 d  b0  0.5 d
20
on h =16 cm , d=0.9 h  d=10 cm
b =65 cm

Les types de poutrelles: 10


On a un seul type de poutrelles

4.05
1-2-3) Etude des poutrelles :
a) Plancher terrasse :
Descente de charge :
G=504 Kg/m2
Q=100 Kg/m2
q=1.35 G+ 1.5 Q=8304N/m2 : ELU
q= G + Q =6040 N/m2 : ELS
q’=q x 0.65 = 5397.8 n/ml
Mtmax=q’l2/8 =5397.8 x 4.052/8 = 11066.76n.m
Mamax=2213 n.m
Travée
= 11066.76 =0.0037 ; =0.981 ; A=1.80 cm2
2
100.18 .14.2
En appuis
= 2213 = 0.04 ; =0.979 ; A=0.36 cm2
2
100.18 .14.2
E.L.S
Vérification des contraintes
bc ≤ bc bc = k .y ≤ bc
Travée
calcul de y :
Sxx= bh.2/2- 15 .Au.(d-h0) =0
Sxx=142>0  donc le calcul se fait pour une section rectangulaire (b x h)
32.5y2+27y-486=0 y=3.48 cm
Ixx= by3/3+ 15 x Au.(d-y)2

K= Mser/Ixx =800.98/6589.87 = 0.12


bc= 0.12 x 3.48 = 0.42 ≤ bc donc l’armature calculées à l’E.L.U suffisent , c’est vérifier
aussi pour l’appui
Armature minimale
Amin = 0.23 x b x d x Ftj/Fe= 0.23 x 65 x 18 x 2.1/400= 1.41 cm2
Choix des armatures
Max( Amin, At)=Au= 1.8 cm2 on prend A= 1T12 + 1T10
Max (Amin,Au)=Au=0.36 cm2 A= 2T10
Vérification de l’effort tranchant
Tmax = 10930.5 N
 = T/b0 x d = 10930.5/120 x 200   = 3.33 Mpa
 = 0.45< 3.33 les armatures transversales du à l’effort tranchant n’existe pas.
Calcul de l’espacement
t  min (h/35, b0/10, lmin)
t  0.57 on prend t = 6 mm
Calcul de l’espacement
*St  min ( 0.9d ; 40 cm)  st  16.2 cm
* At/b0 .St ≥ . 0.3 Ftj/0.9. Fe/s  St ≤ 58.22
* At.Fe/ St.b0 ≥ Max ( /2 , 0.4 Mpa)  St ≤ 36.12
Soit St= 15 cm
Armature transversales
At.Fe/b0.St≥ max (/2, 0.4 Mpa)
At ≥ 0.18 Donc on prend At = 2.T6 = 0.56 cm2
Calcul des armatures tendue au droit des appuis

Mamax > 0.9. d.Tmax


2213>1770.74 aucune vérification pour les armatures tendue calculées
Vérification pour les bielles de béton
Tmax / b0. a  0.28 x Fc28/b ; a= 0.9 d =16.2
1680.68. 102 < 4.66 vérifier
Jonction hourdis nervure
A’per= 4.L/Fe
= 5 . 65/215 = 1.21 cm2/ml soit Aper= 56/ml st=20 cm
A  A’per/2 = 0.61 cm2/ml soit A = 36/ml st= 33 cm
Vérification de la flèche
On vérifie la flèche pour la travée maximale l= 5.05 m
Fad =L/1000+0.5= 1.005  f=0.25 <Fad vérifier

2-1) Elément non structuraux


L’acrotère
1- section de l’acrotère
S= 0.4 x 0.01 +0.08 x 0.05+0.15 x ½ x 0.02
S=0.01 cm2
2-Calcul des forces
Wp=(25 x 0.01) x 1 ml=0.25 KN
Le calcul se fait pour une bande de 1m de largeur et d’épaisseur 10 cm
Fp= 4.A.cp.Wp
A=0.25 ( groupe d’usage 1A zone II)
Fp= 4 x 0.25x 0.8 x 0.25 = 0.2 KN
Sollicitation au niveau de l’encastrement
Mu =1.5 x M= 1.5 x Fp x L= 1.5 x 0.2 x 0.6= 0.18 =180 N.ml
Nu= 1.35 Wp = 1.35 x 0.34 =3400 N
ELS
Mser= M=Fp.L=120 N.m
Nuser= Wp= 250 N.m
Calcul du Ferraillage
ELU
e= Mu/Nu=0.6
h/2-c=0.04 e>h/2-c  S.P.C
Ma=Mu+ Nu.(h/2-c)
Ma=180 + 340.(10/2-c)
= 180 + 340.(10/2-0.01) =194 n.m

= 194 =0.001 ; =0.999 


2
100.9 .14.2
Afs = Ma = 194 = 0.06 cm2
. d. s 0.999 .9.348

Afc= Afs- N = 0.06- 340 =<0 donc le béton seul peut résister ,
s 348
ELS
e= Mser/Nser=0.48 e>h/2-c  S.P.C on a une fissuration préjudiciable
Vérification des contraintes
Maser= Mser + Nser. (h/2-c)
Maser= 120+ 250.(0.04) = 130 N.m
Sxx= by.2/2- 15 .Au.(d-y) =0  y=0.18 cm
Ixx= by3/3+ 15 x Au.(d-y)2 = 70.20cm4  K= 1.70
bc = k .y =1.7 x 0.18 = 0.3 Mpa<15 Mpa
s = n.K.(d-y) =15 x 1.7 x (9-0.18) = 224 Mpâ
s > s  donc il faut modifier les armatures à l’ELU on les recalculant à l’ELS
= Maser = 130 = 0.001
2 2
b.d .bc 100.9 .15
1 = 15 bc = 0.5269
15bc + s
z= d.(1-  1/3) =7.41
A = 130 = 0.08 ; Aréel<0
7.41 x 202
Choix d’armature
A= Max ( Au, Aser , Amin ) =1.08 cm2 = Amin soit A= 4T6 ; St= 20 cm
Ar  Ap/4 = 0.54 cm2  A= 2 T6 = 0.57 cm2  ; St=25 cm
Vérification à l’effort tranchant
Tmax =1.5 x Fp= 1.5 x 0.2 = 300 N
 = 300/100 x 90 =0.03<3.33 Mpa les armatures transversales ne sont pas nécessaires
3/ Ferraillage de la dalle pleine
1.1 Dimensionnement
H= (1/40,1/45) .Lx  (1/40,1/45) .5.30
On prend H=15 cm
1-1-2 principe de calcul
On considère dans le calcul des dalles une tranche de 1 m de largeur .
Lx/Ly= 5.30/ 8.30 = 0.64>0.4  le ferraillage sera pour les 2 sens
Mx= x .q.lx2
My= y .Mx
1-1-3 Descente de charge
- Dalle pleine 0.15 x 25000 3750
- Carrelage 2 cm 440
- Mortier de pose 400
- Un lit de sable 360

G= 4950 n/m
Q=1500 n/m
ELU

q= 1.35 G+ 1.5 Q =1.35 x 4950 + 1.5 x 1500 =7222.5 n/m


x = 0.07
y = 0.36
Mx =0.07 x 7222.5 x 5.302 =14202 n.m
Mtx=0.85 Mx= 0.85 x 14202 = 12072 n.m
Max =0.4 Mx =0.4 x 14202 = 5681 n.m
Calcul du ferraillage
X-X

Travée
= 12072 =0.05 ; =0.974 ; A=2.73 cm2/ml
100.132.14.2
En appuis
= 5681 = 0.008 ; =0.996 ; A=1.26 cm2/ml
100.132.14.2
Condition de non fragilité
Amin = 0.23 x b x d x ftj= 0.23x 100 x 13 x 2.1/40
Amin = 1.56 cm2/ml

Y-Y
My = 0.36 x Mx = 0.6 x 14202 = 5113 n.m
Mty= 0.85 My =0.85 x 5113 =4346 n.m
May= 0.4 My= 0.4 x 5113 = 2045.2 n.m
Travée
= 4346 =0.018 ; =0.991 ; A= 0.97 cm2/ml
100.132.14.2
En appuis
= 2045.2 = 0.008 ; =0.995 ; A= 0.45cm2/ml
100.132.14.2
Choix d’armature
Sens x-x
Travée
A= max (Au,Amin) =Amin = 1.56 cm2/ml on prend 4T10 =3.41 cm2/ml
Appui
A= max (Au,Amin) =Amin = 1.56 cm2/ml on prend 4T8 =2.01 cm2/ml
Sens y-y
Travée
A= max (Au,Amin) =Amin = 1.56 cm2/ml on prend 4T10 =3.41 cm2/ml
Appui
A= max (Au,Amin) =Amin = 1.56 cm2/ml on prend 4T8 =2.01 cm2/ml
L’écartement
St  min (3h ; 33 cm)  St = 15 cm
Vérification de la contrainte tangentielle
Tx =P/3 x ly=7222.5/3 x 8.30 = 19982.25 N
x = Tx/b.d =19982.25/100 x 13 x 100 =0.15 Mpa < ad aucune armature transversale
n’est nécessaire
Sens y-y
Ty =P/2. Ly +lx=7222.5/2 x 8.30 +5.30 = 329.8 N
y = Ty/b.d =329.8/100 x 13 x 100 =0.0025 Mpa < ad aucune armature transversale n’est
nécessaire
ELS
qser = 6450 n/m
Mx= 12683 n.m My = 4565 n.m
Mtx= 10780 n.m Mty =3880 n.m
Max= 5073 n.m May= 1826.3 n.m
la fissuration est peu nuisible il est inutite de vérifier
1 =Ap x 100 = 2.73 x 102 =0.21
b.d 1000 x 130
1 =0.609 ;
s = 10780 = 498.76 Mpa = 7.98 Mpa
0.609 x 2.73 x 13
bc bc ; bc = k1. s = 0.016 x 498.76 = 7.98 Mpa
bc <15 Mpa  la contrainte vérifié donc les armatures calculérs à l’ELU sont réalisées en
pratique.
C’est vérifier dans les 2 sens en travée et en appui
Vérification de la flèche
Il est inutile de vérifier la flèche si les inégalités sont remplies :
1/ h/lx  1/20 x Mtx/Mx
2/ A/b.d  2/fe
15/530 = 0.028  1/20 . 12072/14202 =0.04
h/lx < 1/20 Mtx /Mx
Ft =Fgv-Fij +Fqi-Fgi
Fad =L/1000 + 0.5 m
Fad = 830/ 1000 +0.5 =1.33 mp
Fv= Ml2/10Ev.Ifv  Evi= 37003 . Fcj 1/2 = 2.53 x 1011
Fi = Ml2/10Ei.Ifi  Evj= 37003 . Fcj 1/2 = 6.65 x 1012
Ifi = I0/L+ i =4261 cm4 ; i = 10
Ifv = I0/L+ y =4261 cm2 ; iy = 4
Ft =0.27 x 10-2 < Fad =1.33 m

4/Etude des éléments structuraux


4-1Calcul des poutres :
Poutre (25 x 45)
Mt max = 3.64 t.m
Ma sup = 0.9 t.m
Ma inf = 0.9 t.m

E.L.U
 = Mt = 3.64.104 = 0.05
b.d2 .bc 25.432.14.2

 = 0.064 ;  = 0.974
A = Mt = 3.64.104 = 2.5 cm2
. d. s 0.974 .43.348
Appuis supérieur:
 = Mt = 9.104 = 0.014
2
b.d .bc 25.432.14.2
A = Mt = 4.82.104 = 0.6cm2
. d. s 0.993 .43.348
Appuis inférieur:
 = Mt = 0.9.104 = 0.014
2
b.d .bc 25.432.14.2
A = Mt = 0.9.104 = 0.6 cm2
. d. s 0.993 .43.348
Armature minimale
Selon le RPA :
Amin = 05% b.h = 0.5 % x 25 x 45 =6 cm2
Selon le BAEL/
Amin = 0.23 b.d.ftj/fe= 0.23.25.43.2.1/400=1.29 cm2
En travée :
A=max(A, Amin RPA ,Amin BAEL)= Amin RPA= 6 cm2 on prend A= 4T14
En appuis sup
Amin= 6 cm2 on prend A=4T14
En appuis inf
Amin= 6cm2 on prend A=4T14
Vérification du ferraillage inférieur au droit des appuis :
Mu>0.9 .d.Tmax
3.64 .104 > 0.9.33.10-2.3.60.104
3.64> 1.06 les armatures tendues calculés conviennent.
Diamètre des armatures transversales :
Espacement zone nodale
St min (h/4 ;12 lmin) =min (45/4;12.1.2) =10 cm
Zone courante
St  h/2 =45/2=17.5  St=20 cm.
Armature transversale:
At=0.003.St.b=0.003.15.25=1.35 cm2
At =4 T8
Longueur de recouvrement:
Lr= 50. = 50.1.4 = 70 cm
4-3-poutre secondaire
Le ferraillage de la poutre secondaire se fait à la flexion simple tous comme les poutres
principales
Travée : A =4T12
Appui : A= 4T12
St= Zone nodale  St =15 cm
Zone courante  St = 10 cm
4-3-Etude des poteaux :
poteaux (25 x 25)
Nmax= 4.63t , Mcorr : 0.91 t.m

e= M = 0.91 =0.19 > h/12 =2.08


N 4.63
ea =max (2 cm; L ) =2 cm
250
e1 =ea + e0 = 21 cm : excentricité du 1er ordre
lf/h  max (15 ; 20 e1/h)
lf/h= 0.7x 300 /25 =8.4< 15  flexion compose avec excentricité du 2e ordre
e2 =(3 x lf2/104. h ). ( 2+ . )
e2= (3 x (0.7x 3002)/10425 ) . (2+ 0.95 x 2) = 2.06
et = 2.06 + 21 =23.06 cm >h/12-c =7.5
Ma =N.( e+ (d-h/2) )= 4.63.10-2 .(23.06+ (23-25/2))
Ma= 1.50 t.m
= Ma = 1.50 .104 = 0.061
b.d2 .bc 25.232.18.5
 =0.07 ;  =0.968
Afs = Ma = 1.5.104 = 1.68 cm2
. d. s 0.968 .23.400

Afc= Afs- N = 1.68- 4.63 .102 =0.52 cm


s 400
2° cas :
Mmax=0.6 t.m Ncor=4.63 t
Afc= Afs- N = 1.68- 4.63 .102 =0.52 cm
s 400
3° cas
Nmin =2.45 t Mcorr=0.48 t.m
e0=0.19>2.08
et=23.06 cm
M=0.79 t.m  = 0.79.104 =0.032
25x 232x18.5
= 0.04 , =0.983, Afc=0.26cm2
* Armature minimale :
BAEL :
Amin  max(4U ; 0.2%B)= 125 cm2
RPA88:
0.8 % b.h = 5 cm2
* Armature maximale:
Amax= 4% .b.h =25 cm2
A=max(A ;Amin RPA ; Amin BAEL) =Amin =5 cm2
On prend 4T14
Lr=50 =50 x 1.4= 70 cm
*Armature Transversal
Espacement :
D’après le RPA :
t  min (10 t ;15 cm) =15 cm zone nodale  St =10 cm
t  15 t =15 x 1.4=21 cm zone courante  S t= 15 cm
d’après le BAEL :
 40 cm
St ( min ( a + 10cm ;( St = 15cm
( 15 Lmin
Diamètre des armatures transversales :
D’après le BAEL
t = 1/3(min) = 1/3.14= 5mm ; t  12 mm.
On prend t =8 mm.
Pourcentage minimal des armatures transversales :

At = a .Vu = 2.5 x 0.34 x 104


t h1.fe 25 x 235 x 102
2
At= 0.01 cm  
At =0.3 % t.b1 =0.3% x 15 x 25 = 1.12 cm2
At= Atmin = 1.12 cm2 on prend 4T8
Vérification à l’effort tranchant

= T = 0.34 .104 =0.15 Mpa <2.5 Mpa


b x d 250 . 250
V= Nd  0.30 ; V= 4.63 .104 = 0.02  0.30
Bc.fc28 250 .250 .25
5/Ferraillage du mur voile
- les murs voile ont pour rôle de reprendre les efforts horizontaux ainsi de reprendre l’effort
de la poussée des terres
- donc le mur voile est sollicité par son poid propre de la poussée d’eau ainsi que de la
poussée des terres

a)Ferraillage du mur M1
Le mur voile sera doté d’un gousset vu que l’épaisseur du mur voile est inférieur
à 20 cm.
100
a-1) Calcul de la poussée des terres
Terre
Q = A . h2/2 ; = 1.7 t/m2 10
2
Q= 0.25 x 17000x 2 /2
Q= 0.25 x 17000 x 2 =8500 N
Vt= V. = hr. Bd.1. =2 x 02 x1 x 17000 = 6800 N
Surcharge
Qs =A.q.h = 0.25x 0.8 x 2.2 x 104=4400N 15
Vs = q.Bd.1 =0.8 .104 x 0.2 x 1=1600N
Calcul des moments Poussée d’eau
1/poussée des terres –poussée d’eau
2.00
M=1.35 A. . h2/3 +1.5 q h2/2-1.5 h3/6 Poussée des
M= 33112.5 N terres
* fissuration très préjudiciable
Amin = 0.15% x B=0.15 % x 15 x 100= 2.25 cm2/ml
 = 33112.5 = 0.155
100.132.17
 =0.138 ;  =0.938
Afs = M = 33112.5 = 7.8 cm2/ml
. d. s 0.938 .13.348
15
On prend A =8T12/ml/face
Ar  Ap/4 =1.95 cm2/ml  A=4T10/ml/face

b) Ferraillage du mur M2

L mur M2 s’épart la bache d’eau en 2. Il est solliciter par son poids propre
et la poussée d’eau, vu qu’elle s’applique des deux cotés elle est annulée h3/6 h3/6
donc il reste sollicité par son poids propre. Donc il sera ferraillé avec Amin
Amin = 0.15% x 15 x 100 =2.25 cm2/ml
On prend Ap= 5T12/ml/Face
Ar  Ap/4 =0.56 cm2/ml  A=3T10/ml/face
6/Etude du radier

Pour notre projet on va opter pour un radier de hauteur 20cm , c’est une dalle renversé qui
sera sollicité par son poids propre les efforts apportés par les poteaux ainsi que le poids propre
des murs voiles et le poids de la dalle pleine .
Dons il sera calculé par la sous pression .

h=(1/45 ;1/40)Lx
Lx=5.30 +0.40 =5.70 m
Ly= 8.30 +0.40 = 8.70 m
Lx/Ly =0.66 >0.4  dalle travaillant dans les deux sens.
x= 0.07
y= 0.38
poids du radier
Pr = 8.7 x 5.70 x 0.2 x 2.5 x 1.35 =33.47 t
Poids du mur voile
Pm1 =3 x 0.15 x 2.5 x ((5.30 +8.3 )x 2 ) x 1.35 =43.74 t
Pm2 = 3 x 0.15 x 2.5 x 5.30 = 17.88 t
Poids de la dalle pleine
Pd = 0.4950 x 8.30 x 5.30 x 1.35 =29.40 t
Nt =Pr+ Pm + Pd +Ntsol = 33.47 + 43.74 + 17.88 + 29.40 + 20.40 = 125 t
S=8.7 x 5.7 = 49.59 m2
Nt/S= 125/49.59 =0.25 Mpa <sol =2 x2= 4 Mpa
Calcul des excentricités
x= Ntsol x dix +  Mxi = 63.95 + 1.80 = 0.53 m
Nt 125

y= Ntsol x diy +  Myi = 32.33 + 0.40 = 0.26m


Nt 125
Mtgx= Ntsol .x +  Mxi = 11.50 +1.80 =13.33 t
Mtgy= Ntsol .y +  Myi = 4.85 +0.40 =5.25 t
ex= Mtgx/Nt = 0.10 m ; ey= Mtgy/Nt = 0.042 m ;
La contrainte

x-x
 = Nt/Lx.Ly .(1  6 .ex/Lx )
1 = 125. 103/870.570 .(1 +6 .0.10/8.7 ) =0.26<4
1 = 125. 103/870.570 .(1 - 6 .0.10/8.7 ) =0.02<4
y-y
 = Nt/Lx.Ly .(1  6 .ey/Ly )
1 = 125. 103/870.570 .(1 +6 .0.042/5.7 ) =0.26<4
1 = 125. 103/870.570 .(1 - 6 .0.042/5.7 ) =0.24<4
moyx-x = moy y-y
x-x
q= moyx-x .1.00=0.26 t
Mx =0.07 x 0.26 x 5.72= 0.59t.m
 = Mx = 0.59 .104 = 0.01
b.d2 .bc 100.182.18.5
 =0.013 ;  =0.995
A = Mx = 0.59.104 = 2 cm2/ml
. d. s 0.968 .18.202
Armature minimale
Amin = 0.23 .b.d.ftj/fe =2.17 cm2/ml
Choix d’armature
A = max ( Au,Amin) = 2.17 cm2/ml = 2.17 cm2/ml
A= 4T12 dans les deux sens e=15 cm

Réservoir ou piscine en béton armé, s'assurer de la portance du sol, minimum 2 Mpa, il est
préférable de faire pratiquer une étude de sol par un organisme spécialisé, mis à part si vous
considérez que votre terrain est adapté et fiable, la construction . Pour ce type d'ouvrage je
vous conseille, une épaisseur béton de 20 cm , les aciers seront à haute adhérence type fe 500,
de diamétre 12 , tous les 20 cm maxi positionnés en verticaux, nappe calée à 4 cm du
parement intérieur et 3 cm du parement extérieur, les aciers de répartition horizontaux disposé
tous les 20 cm seront en diamétre 8, et seront fixé sur la partie arriére des verticaux phi 12 .
vous aurez réalisée ainsi 2 nappes de ferraillage, le béton de votre piscine sera de type B25 ,
resistance mini 25 Mpa à 28 jrs sera de préférence hydrofugé ( béton prêt à l'emploi si
possible voir centrale à béton environnante, surtout le béton livré ne doit pas être modifié par
un rajout d'eau " important " les indications ci-jointe sont valables pour une hauteur d'eau
jusqu'a 2,50 m au dela c'est un autre calcul. Attention au bouchage des éventuels trous
necessaires au entretoises, de préférence des espaceurs coniques orientés grosse section
intérieur du bassin, les trous rebouchés correctement avec un mortier sans retrait vendu dans
le commerce PAGEL, SIKA MONOTOP etc , la surface en contact avec l'eau peut recevoir
un revêtement final " si eau potable voir avec revendeur matériaux " si piscine un Katimper de
chez Sika convient car mise en oeuvre simple .dalle de fond "radier aciers croisés en 2 nappes
également de diamétre 12 dans les deux sens , et vous voila paré pour des années sans
soucis... le ferraillage relier par un cable de terre sera un plus pour une durée de vie maxi

Références :
entrepreneur BTP , 43 ans d'expérience notamment des piscines béton armé , St Barth et
Nouvelle Calédonie
2- Épaisseur du radier :
Le radier est considéré infiniment rigide donc on doit satisfaire les
conditions suivantes :
a- Condition de rigidité :
Lmax = p/2 .Le
Le : longueur élastique prise égale à :
(4.E.I / B.kS) 1/4
Avec :
Lmax : longueur maximale de la travée de la bande considérée.
E : Module d’élasticité du béton .
I : Moment d’inertie de la section de la travée considérée= B.H3/12
B:Largeur de la section de la bande considérée = 1m.
Ks : Coeoefficient de raideur du sol =40Mn/m3.
Ks = 1.33 E’/(L.l2)0.333
Avec :
E’ : module de compression mesuré à l’oédometre en laboratoire.
L : longueur de la plaque considérée soit 24.6m.
l : largeur de la plaque considérée soit 16.2m.
La hauteur du radier est donc H=75cm.

On admet les hypothèses suivantes


La pression de contact s et le tassement S est
proportionnel ;
s = Ks.S
Ks : Coeoefficient de raideur.
L’équation d’une poutre sur sol élastique est donnée :
d4S B.Ks .S = B.q(x)
dx4 E.I E.I
La résolution de cette équation ressort une constante Le
appelé longueur élastique égale à :
Le=(4.E.I / B.kS) ¼ ;
Lmax = p/2 .Lee ;

Vous aimerez peut-être aussi