Vous êtes sur la page 1sur 17

GENERALITES SUR LA CHIMIE ORGANIQUE

Exercice 1
Le sucre alimentaire le plus courant est le saccharose de masse molaire M = 342g.mol -1.
Il contient les éléments hydrogène (de pourcentage massique 6,433%), carbone et oxygène.
La pyrolyse d’un morceau de sucre de 5,5g ne donne que du carbone et de l’eau.
1- Ecrire l’équation bilan de cette pyrolyse.
2- Déterminer la masse de carbone obtenue. En déduire le pourcentage de carbone et la formule brute du saccharose.

Données : les masses molaires atomiques en g.mol-1 M(C) =12 ; M(H) =1 ; M(O) =16

Exercice 2
A et B sont deux corps purs gazeux dont les molécules ne renferment que les éléments carbone et hydrogène. On effectue
les mélanges suivants :
Mélange 1 : m1 =19g ; il contient 0,1mol de A et 0,3mol de B.
Mélange 2 : m1 =10,6g ; il contient 0,1mol de A et 0,1mol de B.
1- Déduire de ces mélanges les masses molaires MA de A et MB de B.
2- Déterminer la formule brute dd A.
3- Déterminer la formule brute de B sachant que sa molécule possède 2,5 fois plus d’atomes d’hydrogène que de
carbone.
4- Quel doit être le pourcentage en mol de A dans un mélange A = b pour que ce mélange contienne des masses
égales de A et B.
EXERCICE 2
L oxydation complète de 0,256g de naphtalène conduit a0,88g de dioxyde de carbone et 0,144g d’eau
1° ) Montrer que le naphtalène ne contient que les éléments C et H
2 ° ) La masse molaire moléculaire du naphtalène est de M = 188g/mol Quelle est sa formule brute

EXERCICE 3
La glycine est un composé organique dont la formule est du type CxHyOzNt
On mélange intimement 1,5g de glycine avec l’oxyde de cuivre II en excès. On chauffe fortement et longtemps ; On fait
passer les gaz qui échappent dans les barboteurs
Le premier barboteur contient de l ‘acide sulfurique ; il retient l’eau, finalement sa masse a augmenté de 0,9g
Le deuxième contient de la potasse ; il retient le dioxyde de carbone finalement sa masse a augmenté de 1,76 g
Le diazote formé est récupéré et son volume est de 0,225L
1 ° ) Sachant que la masse molaire de la glycine est de M = 75g/mol Déterminer sa formule brute
2 ) Calculer la masse de cuivre formée
EXERCICE 4
On part de 10g d’un alcane A , 15 °/o de cet alcane en réagissant avec le dichlore à chaud se transforme en un composé B
dont le nom est le 1,2-dichloro-2,4-dimethylpentane
1 ° ) Déterminer A
2 ° ) Quelle masse de B obtient -on
EXERCICE 5
On fait agir dans certaines conditions du difluore sur du méthane ; on obtient un fréon de formule CHxFy
Déterminer x et y sachant que ce fréon contient 84,6 ° /o en masse d’élément fluor
Que peut on dire de la structure géométrique de ce fréon
On part de 1000L de méthane mesuré dans les CNTP Quelle masse de ce fréon obtient on
Si le rendement de la réaction est de 30 ° /o

ALCANES
Exercice 2 :

Ecrire les formules semi-développées des alcanes suivants :


a) 2-méthylbutane d) 2,3,6-triméthyloctane
b) 2,4-diméthylpentane e) 3-éthyl-2,3-diméthyloctane
c) 3,4-diéthylhexane f) 2,3,4-triméthylhexane

Exercice 3 :

Ecrire les formules semi-développées des alcanes de formule brute C5H12.Quel est le nom de chacun d’eux ?

Exercice 4 :

La combustion complète d’un volume V d’alcane gazeux nécessite un volume 5V de dioxygène, les deux volume étant
mesurés dans les mêmes conditions de température et de pression.
1) Donner sa formule brute et le nom de cet alcane.
2) Quels produits obtient-on par monobromation de celui-ci ?

Exercice 5 :

La combustion de 6 cm3 d’un mélange d’éthane et de butane fournit 16 cm 3 de dioxyde de carbone, les deux volume étant
mesurés dans les mêmes conditions de température et de pression. Calculer la composition molaire du mélange et le volume
de dioxygène nécessaire à la combustion.

Exercice 6 :

La combustion complète de 3,6g d’alcane donne 11g de dioxyde de carbone et 5,4g d’eau.
1) En déduire la formule brute de l’alcane.
2) Sachant que sa monochloration ne donne qu’un seul produit, déterminer sa formule développée et son nom.

Exercice 7 :

Un mélange de propane et de butane est soumis à une combustion eudiométrique en présence de 130 cm3 de dioxygène.
Après la combustion et le refroidissement des produits, il reste 86 cm 3 de gaz, dont 68 cm 3 sont fixés par une solution de
potasse et le reste par le phosphore.
Déterminer la composition du mélange des deux alcanes sachant que tous les volumes sont mesurés dans les mêmes
conditions
de température et de pression. On donnera le pourcentage molaire ainsi que la densité du mélange.
Données : M(H) = 1g/mol ; M(C) = 12g/mol 

Exercice 8 :

La combustion complète de 2,9g d’un alcane dans le dioxygène donne 8,8g de dioxyde de carbone.
1) Trouver la formule brute de l’alcane.
2) Ecrire les formules semi-développées correspondantes ainsi que les noms.
Exercice 3
La combustion complète de 3,6g d’un alcane A donne 11g de carbone et 5,4g d’eau.
1- Ecrire l’équation bilan générale de la combustion complète d’un alcane.
2- exprimer dans le cas général, le rapport des quantités de matière d’eau et de dioxyde de carbone.
3- Représenter et nommer tous les isomères de A.
4- Tous les atomes d’hydrogène de A étant équivalents, identifier A.
Exercice 4

La combustion dans le dioxygène d’un mélange équimolaire de deux alcanes A et B non isomères a fourni 2,86g de
dioxyde de carbone et 1,35g d’eau.
Soit n et n’ les nombres d’atomes de ; carbone respectivement de A et B.
1- Donner les équations bilan générales de combustion de A et B.
2- Calculer les nombres de mol de dioxyde de carbone et d’eau obtenus ; les exprimer en fonction de n , n’ et du
nombre n1 de mols du mélange.
3- Calculer n1 et donner une relation entre n et n’.
4- Sachant que les masses molaires A et B ne différent que de 42g.mol-1 ; trouver une seconde relation entre n et
n’ .Calculer , à partir des relations précédentes les valeurs de n et n’ puis donner les formules brutes de A et B.
5- On réalise la mono chloration de A ou de B en présence de la lumière pour obtenir dans chaque cas un seul
dérivé ;
5-1- Ecrire les équations bilan des réactions de A et B.
5-2- Donner les formules semi développées et noms de A et B, ainsi que ceux de leurs dérivés chlorés.
Exercice 5

Un alcane A comporte dans sa molécule huit atomes de carbone.


1- Quelle est sa formule brute ?
2- On le fait réagir avec du dichlore en présence de lumière .On n’obtient qu’un seul produit dérivé monochrome B.
Ecrire l’équation bilan de la réaction.
3- Déduire de ce qui précède :
- la formule semi développée et le nom de cet alcane ;
- la formule semi développée et le nom du composé monochrome B.

Exercice 6

Un mélange de deux alcanes A et B est soumis à une combustion eudiométrique en présence de 130cm3 de dioxygène.
Après la combustion et le refroidissement des produits, il reste 86cm3 de gaz, dont les 68cm3 sont fixés par une solution de
potasse et le reste par le phosphore.
Déterminer la composition volumique du mélange des deux alcanes sachant que tous les volumes sont mesurés dans les
mêmes conditions de température et de pression.

LES CHAINES CARBONEES INSATUREES :


ALCENES ET ALCYNES

Un composé A dont la masse molaire est 74g.mol-1 a été obtenu par hydratation d’un alcène linéaire ayant deux stéréo-
isomères B et C. Ecrire la formule semi-développée de chacun de ces trois corps. Les nommer.

Exercice 1
L’ addition de chlorure d’hydrogène sur un alcène conduit de façon prépondérante au chloro-2 , méthyl-2 propane .
Quel est cet alcène ? Quel est le produit d’addition minoritaire ?

Exercice 2
Un alcène A donne par hydrogénation catalytique le diméthyl-2,3 butane.
1) Quelles sont les formules développées possibles pour A ?
2) L’addition de chlorure d’hydrogène sur A conduit, de façon prépondérante, au 2-chloro-2,3-diméthyl –butane mais
pas exclusivement .Montrer que cela permet de déterminer la formule semi-développée de A.
3) A présente –t-il l’isomérie Z, E ?

Exercice 3
Un alcène présentant deux stéréo-isomères A et A’ conduit par hydratation à un seul composé oxygéné B renfermant
21,6% en masse d’oxygène.
1) déterminer la formule brute de B. Ecrire toutes les formules semi-développées correspondant à cette formule brute.
2) Une seule de ces formules répond aux diverses données de l’énoncé, laquelle ? Justifier.
3) Nommer les stéréo-isomères A et A’.
4) Quel autre alcène conduit par hydratation principalement au même composé B ?

Exercice 4
L’hydrogénation sur palladium désactivé du butyne-2 donne un corps B.
1) Quelle est la formule semi-développée de B ? A quelle catégorie de composé appartient –il ?
2) Donner la formule semi-développée et le nom du produit de l’addition du chlorure d’hydrogène sur B
3) Quel est le motif du polymère que l’on peut obtenir par polymérisation ?

Exercice 5
Un composé insaturé A , de formule C4H7Cl , donne par addition de chlorure d’hydrogène du dichloro-1,3 butane de façon
majoritaire .
1) Déterminer la formule développée de A en admettant que la présence d’un atome Cl ne modifie pas la règle
d’addition sur la double liaison .
2) Le composé A présente –il l’isomérie Z , E ?

Exercice 6

Un alcyne A est hydrogèné sur palladium désactivé. Le produit B obtenu conduit, par hydratation, à deux alcools : le
pentan-3-ol et le pentan-2-ol
Donner les formules développées de A et B.

Exercice 7

Un alcène A réagit avec le bromure d’hydrogène HBr et donne naissance à un composé B qui contient 48,5% de brome en
masse.
1) Sachant que la masse atomique molaire du brome Br vaut 80g.mol-1, déterminer les formules brutes de B et A.
2) Ecrire toutes les formules semi-développées possibles pour l’alcène A ; nommer les composés correspondants et
préciser ceux qui donnent lieu à l’isomérie Z, E.
Exercice 2 :
Un alcène réagit avec le bromure d’hydrogène HBr et conduit à un composé B qui contient 52,9% en masse de brome.
2-1 De quel type de réaction s’agit-il ?
2-2 Ecrire l’équation-bilan générale de la réaction entre un alcène et du bromure d’hydrogène HBr.
2-3 Déterminer les formules brutes de B et A. (on donne Br. : 80 g/mol)
2-4 Ecrire les formules semi développées possibles pour l’alcène A. Nommer les composés correspondants et préciser
ceux qui donnent lieu à des stéréo-isomères Z-E
2-5 Parmi les isomères de A, on s’intéresse aux trois isomères A 1, A2 et A3 qui donnent par hydrogénation le même produit
C. Quelle est la formule semi-développée et le nom de C ?
2-6 Par hydratation, A1 et A2 donnent préférentiellement le même produit. Identifier A3.
Exercice 1 :
Dans un eudiomètre on introduit 30 cm 3 d’un mélange constitué de méthane et d’éthylène ainsi que 80 cm 3 de dioxygène.
Après passage de l’étincelle et retour aux conditions initiales, il reste un volume final contenant encore 10 cm 3 de dioxygène.
1.1 Ecrire les équations bilan des réactions de combustion complète.
1.2 Déterminer la composition du mélange initial.
Exercice 8

Dans un eudiomètre on fait brûler 50cm3 d’un mélange de méthane, d’éthylène et d’acétylène avec 192cm3 de dioxygène.
Après refroidissement on mesure le volume gazeux restant, on trouve 150cm3 dont 75cm3 sont absorbables par la potasse.
Tous les volumes sont mesurés dans les mêmes conditions de température et de pression.
Calculer les volumes V1, V2 et V3 respectifs de méthane, d’éthylène et d’acétylène.
Exercice 2 : Représenter la formule développée des hydrocarbures suivants :
a) 3-méthylpent-1-ène d) 3-éthyl-5-méthylcyclohexéne
b) 4-éthyl-5,5-diméthylhept-2-yne e) (Z)-4,5- diméthylhex-2-ène
c) (E)-hex-2-ène f) 2,5-diméthylhex-3-yne

Exercice 3 :
Ecrire la formule semi-développée se tous les hydrocarbures de formule brute C5H10. Donner leur nom.
Exercice 4 :
1) Un récipient de 5 L contient un mélange de méthane et d’éthylène. La température est de 20° et la pression de 6,2 bars.
Calculer la quantité de matière que contient le récipient.
2) La masse de gaz est de 26g. Déterminer la composition molaire et massique du mélange.
3) On fait brûler ce mélange. Déterminer la masse de dioxygène nécessaire à sa combustion complète.
Exercice 5 :
La densité par rapport à l’air d’un mélange d’éthylène et de propène est de 1,3.
Quelle est la composition centésimale molaire du mélange ? En déduire sa composition centésimale
1) massique.
2) On traite 20 cm3 de ce mélange par du dichlore pris dans les mêmes conditions de température et de pression que le
mélange. La réaction se déroule à l’obscurité. Ecrire la formule des produits obtenus ; donner leur nom. Quel est le volume
minimal de dichlore nécessaire.
Exercice 6 :
1) Un hydrocarbure B contient 85,71 % (en masse) de carbone. Quelle est sa formule brute ? Peut-on calculer sa
masse molaire ?
2) A l’obscurité, B réagi mole à mole avec le dibrome. Le composé obtenu contient 74 % (en masse) de brome. Quelle
est sa formule brute ? Représenter les formules semi-développées possibles pour B.
3) L’hydratation de B conduit préférentiellement à l’alcool C. L’hydratation de ces isomères conduit
préférentiellement au même alcool D, isomère de C. En déduire les formules semi-développées de B, C et D.
Exercice 7 :
Soit A un composé organique de formule C3H4.
1° A quelle famille appartient-il. Ecrire sa formule semi-développée et donner son nom.
2° Par hydrogénation de A en présence de palladium désactivé, on obtient un corps B.
a- Ecrire la formule semi-développée et donner le nom de B.
b- On fait réagir du chlorure d’hydrogène sur B (en présence de chlorure de fer III à 200°C. Ecrire la formule semi-
développée et donner le nom de chacun des produits formés.
c- Après avoir rappelé la règle de MARKOVNIKOV, indiquer le produit respecte cette règle.
3° Par hydrogénation de A en présence de platine, on obtient un composé B’. Ecrire la formule développée de B’ et donner
son nom.
4° On réalise un mélange des composés B et B’. On fait réagir un volume de 9L de ce mélange sur du dichlore, en l’absence
de lumière. Le volume du dichlore nécessaire à une réaction totale est
v = 6L. Dans les conditions de l’expérience, le volume molaire est 24L/mol.
a. Ecrire l’équation-bilan de la réaction.
b. Déterminer la composition molaire du mélange.
Exercice 7 :
Dans un eudiomètre, on introduit :
- 40 ml d’un mélange gazeux d’éthylène, de méthane et d’hydrogène.
- et 100 ml de dioxygène.
Après passage de l’étincelle, il reste :
-56 ml de dioxyde de carbone et 8 ml de dioxygène.
1) Déterminer la composition du mélange initial.
2) Le volume gazeux étant mesuré à la même température ( 300K) et à la même pression ( 105 Pa), trouver la masse
volumique du mélange initial de méthane, d’éthylène et d’hydrogène. En déduire sa densité.
Exercice 8 :
Un polymère ne donne par combustion que du dioxyde de carbone et de l’eau. Sa masse molaire moyenne est de
105.000g/mol et son degré de polymérisation est de 2.500.
1) Déterminer la masse molaire et la formule brute de l’alcène monomère.
2) Donner sa formule semi-développée et son nom.
3) Ecrire sa réaction de polymérisation.
4) Rechercher autour de soi des utilisations pratiques du polymère analysé.

LES ALCENES ET LES ALCYNES


Exercice 1
Donner les noms des composés suivants : CH3 CH3 C2H5
c) │ │ │
CH3
│ CH3 ─ CH ─ C ═ C ─ C ─ CH3
a) │ │
CH3 ─ CH2 ─ C ═ C ─ CH2 ─ CH3
C2H5 CH3

C2H5
H C(CH)3
Br H H ∕
\
│ ∕
\
e) C═C
b) CH3 ─ C ≡ C ─ C ─ CH3 d) C═C ∕
│ ∕
\

C2H5
\ C2H5 H
C2H5 CH3
Exercice 2
 Représenter la formule semi-développée de chacun des hydrocarbures suivants :
a) 3-méthylpent-1-ène d) 3-éthyl-5-méthylcyclohexéne
b) 4-éthyl-5,5-diméthylhept-2-yne e) (Z)-4,5- diméthylhex-2-ène

Exercice 3
Un alcène présentant deux stéréo-isomères A et A’ conduit par hydratation à un seul composé oxygéné B renfermant
21,6% en masse d’oxygène.
5) Déterminer la formule brute de B. Ecrire toutes les formules semi-développées correspondant à cette formule brute.
6) Une seule de ces formules répond aux diverses données de l’énoncé, laquelle ? Justifier.
7) Nommer les stéréo-isomères A et A’.
8) Quel autre alcène conduit par hydratation principalement au même composé B ?

Exercice 4
Un composé insaturé A, de formule C 4H7Cl, donne par addition de chlorure d’hydrogène du 1,3-dichlorobutane de façon
majoritaire.
3) Déterminer la formule développée de A en admettant que la présence d’un atome Cl ne modifie pas la règle
d’addition sur la double liaison.
4) Le composé A présente t–il l’isomérie Z / E ?
Exercice 5
Un alcène réagit avec le bromure d’hydrogène HBr et conduit à un composé B qui contient 52,9% en masse de brome.
1) De quel type de réaction s’agit-il ?
2) Ecrire l’équation-bilan générale de la réaction entre un alcène et du bromure d’hydrogène HBr.
3) Déterminer les formules brutes de B et A. (on donne Br. : 80 g/mol)
4) Ecrire les formules semi développées possibles pour l’alcène A. Nommer les composés correspondants et préciser ceux
qui donnent lieu à des stéréo-isomères Z-E
5) Parmi les isomères de A, on s’intéresse aux trois isomères A 1, A2 et A3 qui donnent par hydrogénation le même produit
C. Quels sont la formule semi-développée et le nom de C ?
6) Par hydratation, A1 et A2 donnent préférentiellement le même produit. Identifier A3.
Exercice 6
1) Un récipient de 5 L contient un mélange de méthane et d’éthylène. La température est de 20° et la pression de 6,2 bars.
Calculer la quantité de matière que contient le récipient.
2) La masse de gaz est de 26 g. Déterminer la composition molaire et massique du mélange.
3) On fait brûler ce mélange. Déterminer la masse de dioxygène nécessaire à sa combustion complète.
Exercice 7
La densité par rapport à l’air d’un mélange d’éthylène et de propène est de 1,3.
1) Quelle est la composition centésimale molaire du mélange ? En déduire sa composition centésimale massique.
2) On traite 20 cm3 de ce mélange par du dichlore pris dans les mêmes conditions de température et de pression que le
mélange. La réaction se déroule à l’obscurité. Ecrire la formule des produits obtenus ; donner leur nom. Quel est le
volume minimal de dichlore nécessaire.

Exercice 8 
4) Un hydrocarbure B contient 85,71 % (en masse) de carbone. Quelle est sa formule brute générale ? Peut-on
calculer sa masse molaire ?
5) A l’obscurité, B réagit mole à mole avec le dibrome. Le composé obtenu contient 74 % (en masse) de brome.
Quelle est sa formule brute ? Représenter les formules semi-développées possibles pour B.
6) L’hydratation de B conduit préférentiellement à l’alcool C. L’hydratation de ces isomères conduit
préférentiellement au même alcool D, isomère de C. En déduire les formules semi-développées de B,C et D.
Exercice 9 
Soit A un composé organique de formule C3H4.
1) A quelle famille appartient-il. Ecrire sa formule semi-développée et donner son nom.
2) Par hydrogénation de A en présence de palladium désactivé, on obtient un corps B.
d- Ecrire la formule semi-développée et donner le nom de B.
e- On fait réagir du chlorure d’hydrogène sur B (en présence de chlorure de fer III à 200°C. Ecrire la formule semi-
développée et donner le nom de chacun des produits formés.
f- Après avoir rappelé la règle de MARKOVNIKOV, indiquer le produit qui respecte cette règle.
3) Par hydrogénation de A en présence de platine, on obtient un composé B’. Ecrire la formule développée de B’ et donner
son nom.
4) On réalise un mélange des composés B et B’. On fait réagir un volume de 9L de ce mélange sur du dichlore, en l’absence
de lumière. Le volume du dichlore nécessaire à une réaction totale est
v = 6L. Dans les conditions de l’expérience, le volume molaire est 24L/mol.
a. Ecrire l’équation-bilan de la réaction.
b. Déterminer la composition molaire du mélange.
Exercice 10 
Dans un eudiomètre, on introduit 40 ml d’un mélange gazeux d’éthylène, de méthane et d’hydrogène et 100 ml de
dioxygène. Après passage de l’étincelle, il reste 56 ml de dioxyde de carbone et 8 ml de dioxygène.
3) Déterminer la composition du mélange initial.
4) Le volume gazeux étant mesuré à la même température (300K) et à la même pression (10 5 Pa), trouver la masse
volumique du mélange initial de méthane, d’éthylène et d’hydrogène. En déduire sa densité.
Exercice 11 
Un polymère ne donne par combustion que du dioxyde de carbone et de l’eau. Sa masse molaire moyenne est de
105.000g/mol et son degré de polymérisation est de 2.500.
4) Déterminer la masse molaire et la formule brute de l’alcène monomère.
5) Donner sa formule semi-développée et son nom.
6) Ecrire sa réaction de polymérisation.
4) Rechercher autour de soi des utilisations pratiques du polymère analysé.
Exercice 12 On peut obtenir le chlorure de vinyle en additionnant le chlorure d’hydrogène sur l’acétylène. Le rendement de
la réaction est supposé de 0,8.
1) Ecrire l’équation-bilan de la réaction.
2) Déterminer la masse de chlorure de vinyle obtenue à partir de 200 cm3 d’acétylène. On donne V0 = 22,4 L/mol.
3) On procède à l’incinération de 1,71.106 tonnes d’ordures renfermant en masse 7,3% de matières plastiques dont 20% de
polychlorure de vinyle.
Quelle est la masse de polychlorure de vinyle brûlé ?
4) Au cours de la combustion, le chlore dégagé se retrouve à l’état de chlorure d’hydrogène HCl. Pour une tonne de PCV
brûlée, on obtient 0,292 tonne de chlorure d’hydrogène.
Quelle est la masse de chaux CaO nécessaire pour éliminer le chlorure d’hydrogène ?
2HCl + CaO → CaCl2 + H2O
Exercice 13
Certaines matières plastiques peuvent être obtenues à partir de plusieurs monomères. On les appelle des copolymères. Ainsi
le viton est un copolymère élastomère de formule :

--------- ─ CH2 ─ CF2 ─ CF2 ─ CF ─ CH2 ─ CF2 ─ CF2 ─ CF─ CH2 ─ CF2 ─ CF2 ─ CF ─  --------
│ │ │
CF3 CF3 CF3
1) Proposer plusieurs motifs possibles pour ce copolymère.
2) Le viton est obtenu à partir de deux monomères A et B, liés de façon alternée
--------- ABABABABAB-------
Donner les formules de A et B pour chacun des motifs proposés.
3) Dans l’industrie, A est un composé difluoré et B un composé hexafluoré. Identifier A et B et les nommer.
COMPOSES AROMATIQUES
Exercice 1 :
Déterminer les formules développées et les noms des hydrocarbures aromatiques dont la formule générale est C9H12.

Exercice 2 :
1°) Ecrire l’équation-bilan de la réaction de combustion complète du benzène.
2°) On effectue la combustion de 5 cm3 de benzène. Quel est le volume de dioxygène nécessaire ? Quel est le volume d’air
correspondant ( dans les conditions normales).
3°) Lorsqu’on réalise la combustion à l’air libre, la flamme est très fuligineuse. Pourquoi ?
Données : masse volumique du benzène :  = 880 Kg.m-3.

Exercice 3 :
Combien existe –t-il de corps différents pouvant être appelés :
a) dibromobenzène b) tribromobenzène c) tétrabromobenzène

Exercice 4 :
1°) En présence de chlorure d’aluminium, le benzène réagit sur le chloroéthane pour donner un dégagement de chlorure
d’hydrogène et un hydrocarbure A, dont le pourcentage massique en en carbone est de 90,6%.
Quelle est la formule brute de A ? Ecrire l’équation-bilan de la réaction et la formule développée de A.
2°) Par chauffage en présence d’un catalyseur, A se déshydrogène facilement en B. Le produit obtenu comporte 92,3 % (en
masse ) de carbone. Quelle est sa formule développée ?
3°) Ce corps se polymérise très facilement. Quel est le motif du polymère obtenu ?
Exercice 5 :
La combustion complète d’une masse m = 0.56 g d’un hydrocarbure donne 1,87 g de CO2.
1. Ecrire l’équation bilan de la combustion de cet hydrocarbure.
Cet hydrocarbure de masse molaire 92 g.mol-1 possède un noyau benzénique. Déterminer sa formule brute ainsi que sa
formule semi développé.
Exercice 6 :
On effectue la nitration du toluène ( méthyl-benzène).
1°) Dans les conditions de l’expérience on obtient un dérivé nitré, le trinitrotoluène (connu sous le nom de T.N.T). Ecrire
l’équation-bilan de la réaction.
2°) Quelle est la masse de toluène nécessaire pour obtenir une masse de 1 Kg de toluène, le rendement étant de 90 %.

Exercice 7 :
En présence de trace de chlorure d’aluminium anhydre utilisé comme catalyseur, le chlorure de méthyle réagit sur le noyau
benzènique du benzène pour donner un composé plus connu sous le nom de toluène.
1°) Ecrire et compléter la réaction suivante en précisant le catalyseur :

CH3
 
+ + -------- + --------

2°) On procède à la combustion de 136g de toluène. Quel est le volume d’air nécessaire si la combustion précédente se
faisait à la température de 27°C et à la pression normale ? On rappelle que l’air contient
20 % d’oxygène.
Exercice 8
Une solution aqueuse de dibrome a un volume de 0,100 L On verse dedans progressivement une solution aqueuse de
phénol ; la solution de phénol a pour concentration molaire 0,05mol /L . Lorsqu ‘on a versé 0,080L de cette solution on
observe la décoloration de la solution de dibrome et la formation d’ un précipité blanc qui est un composé A qui lavé et
séché a une masse de 1,32 g
1 ° ) Quelle quantité de matière de phénol a t on consommé
2 ° ) Calculer la quantité de matière de A formée , la masse molaire de A , et le nombre de groupes bromo
fixé par molécule de A sachant que les atomes de brome sont situés en ortho et para du groupe hydroxyle
3 ° ) Donner la formule développée et le nom de A
4 ° ) Calculer la concentration molaire de la solution de dibrome
Exercice 9
A)
Combien existe – t –il de corps différents pouvant être appelés :
1) dibrobenzène 2) tribrobenzène 3) tétrabrobenzène ?
B)
On effectue la combustion complète de 5cm3 du benzène. Quel est le volume de dioxygène nécessaire ? Quel est le
volume d’air correspondant ?
Données : masse volumique du benzène est  = 880 kg.m-3
Exercice 10
1. Déterminer les formules semi-développées ( elles sont au nombre de huit) et les noms des hydrocarbures
aromatiques dont la formule générale est C9H12 .

2. Un de ces hydrocarbures donne, par hydrogénation en présence d’un catalyseur, un corps de formule C9H18 .
En présence de dibrome et de trichlorure d’aluminium , il conduit à un produit de substitution B contenant 40,2
% de brome en masse .
a) Montre que cet hydrocarbure renferme un noyau benzénique ;
b) Montrer qu’il s’est produit seulement une mono-substitution en présence du dibrome .
c) Il n’existe qu’un seul dérivé mono nitré de cet hydrocarbure . En déduire la formule semi-développée de
cet hydrocarbure.

.Masses atomiques molaires en g.mol-1 :


M(H ) = 1 ; M(C ) =12 ; M(Br ) = 80
Exercice 11

1. Le propène peut fixer une molécule de chlorure d’hydrogène.


Donner la formule semi-développée et le nom du composé obtenu.
2. On fait réagir une molécule de ce composé sur du diméthybenzène en présence de chlorure d’aluminium.
a. Ecrire l’équation bilan de la réaction.
b. Combien d’isomères peut-on obtenir ?
c. Compte tenu de l’encombrement de l’un des groupes alkyles , quel sera l’isomère le plus abondant ?
d. La nitration de cet isomère conduit à  un produit dont la composition massique centésimale est :
% C = 46,6 ; % H = 4,6 ; % N = 33,9 .
Déterminer sa formule brute , sa masse molaire ainsi que sa formule semi-développée .

Exercice 12
1. En présence de chlorure d’aluminium, le benzène réagit sur le chloroéthane pour donner un corps gazeux et un
hydrocarbure A , dont le pourcentage massique en carbone est 90,6 % .
Quelle est la formule brute de A ?
2. Par chauffage en présence d’un catalyseur , A se déshydrogène facilement en B. Le produit obtenu
comporte 92,3 % de carbone ( en masse ) . Quelle est sa formule semi-développée ?
3. Ce corps se polymérise très facilement . Quel est le motif du polymère obtenu ?

Exercice 13
On effectue la nitration du toluène (méthyl–benzène).
1. Dans les conditions de l’expérience on obtient un dérivé trinité (connu sous le nom de T.N.T). Ecrire l’équation –
bilan de la réaction.
Quelle est la masse de toluène nécessaire pour obtenir 1 kg du produit ? Le rendement étant de 90 %.
Exercice 14 :
1. Ecrire les formules semi-développées des molécules suivantes :
A : naphtalène B : anthracène
C : 2,4,6-trinitrophénol D : paradichlorobenzène.
2. Compléter et équilibrer les équations suivantes :
Ni
Benzène + H2 X
t =250°
H SO
Benzène + HNO3 2 4 Y + H2O
Faible température
FeBr3
C6H5-CH=CH2 + Br2 Z

Benzène + CH3CH2Cl AlCl3


W + HCl

Exercice 15:
a. Un mélange gazeux toluene-dichlore est exposé à la lumière vive. Il se forme un seul produit monochloré et du chlorure
d’hydrogène. Ecrire l’équation-bilan de la réaction. A quelle type de réaction se rattache-elle ?
b. En présence de chlorure d’aluminium, on fait barboter du dichlore dans du toluène liquide et
on obtient trois composés monochlorés, en proportions différentes, ainsi que du chlorure d’hydrogène.
Ecrire l’équation de la réaction. A quel type de réaction se rattache-t-elle ?
Donner les formules semi développées et les noms des produits obtenus.
Exercice 16 :
1) Donner le mode opératoire de la mononitration du benzène. Ecrire l’équation bilan.
2) On considère les quatre composés organiques suivants : hexane, hexène, hexyne et benzène.
Proposer des tests simples permettant de les distinguer.
3) Le benzol est un mélange d’hydrocarbure aromatiques en masse 80% de benzène, 15% de methylbenzène et 5% de
dimethylbenzène (ou xylène).
On réalise la combustion complète de 1Kg de benzol.
a) Ecrire les équations chimiques des combustions complètes des composants du benzol.
b) Déterminer le volume de dioxygène, dans les CNTP, nécessaire à cette combustion.
Exercice 17
Dans les conditions appropriées, on fait réagir du dichlore sur 7.8g de benzène ; on obtient 8.8g d’un composé, de masse
molaire M = 147g/mol, qui se solidifie à la température ordinaire et un gaz dont la solution est acide.
1) Déterminer la formule brute du composé obtenu et écrire l’équation bilan de la réaction.
2) Ecrire les formules semi-développées et les noms des isomères correspondant à cette formule brute.
3) Calculer le rendement de cette réaction.
Composés organiques oxygénés
Exercice 1 :
1. Donner le nom et la fonction de chacun des composés dont la molécule a pour formule semi-développée :
a. CH3OCH2CH2CH3 b. CH3CHCH2CH  O c. CH3 CH  C  O
O    OH
 C2H5 CH3 OCH3 
d. CH3 CH  C e. CH3 CH2  C  CH  CH2CH3 f. CH3 C  CH2CH3
 \   
CH3 O  CH2CH3 O C2H5 CH3

CH3 COH CH3


  
g. CH3 CH2  CH  CH  CH2CH2OH h. CH CH2  CH2  CH2  CH2CH3 g. CH3 C  CH2OCH3
  
CH3 CH3 CH3
2. Ecrire les formules semi développées des composés dont les molécules sont les suivantes :
a. 2,2diméthylpentan3one b. acide 3méthylbutanoïque c. 2,2,3triméthylhexanal
d. 3méthylpentanal e. pentan2,4diol f. 2méthylpropanoate de 1méthylbutane

Exercice 2 :
1° Trouver tous les aldéhydes et les cétones ayant pour masse molaire 72 g.mol-1. Donner leurs noms.
2° Plusieurs composés ont pour formule C4H10O. Trouver leur formule semi développées. Classer ces composés en isomères
de fonction.
3° Trouver tous les acides et les esters ayant pour masse molaire 74 g.mol-1.
4° Un monoalcool saturé a pour masse molaire M = 88 g.mol-1
Ecrire les formules semi développées correspondantes. Préciser le nom et la classe de chaque isomère.
5° a. Donner la formule brute des alcools saturés ayant 5 atomes de carbone et dont le squelette n’est pas cyclique.
b. Ecrire toutes les formules semi développées possibles correspondant à cette formule brute. Préciser leurs noms et
leurs classes.

Exercice 3 :
La synthèse industrielle des alcools se fait par addition d’eau sur les alcènes (hydratation) à l’aide de catalyseurs acides.
a. Rappeler la sélectivité de cette réaction d’addition en prenant l’exemple de l’hydratation du propène.
b. Ecrire l’équation-bilan de la réaction d’hydratation du 3-méthylbut-2-ène. Donner le nom du produit formé
majoritairement.
d. On veut obtenir majoritairement 2,2-diméthylpentan-3-ol. Quels alcènes isomères permettent d’obtenir cet alcool par
hydratation. Préciser la relation d’isomérie entre ces alcènes.
Exercice 4
La densité de vapeur d’un composé de formule brute générale CnH2nO est égale à d = 2,483.
1. Déterminer sa formule brute précise.
2. Ecrire les formules semi-développées possibles. Donner pour chaque formule semi développée le nom
correspondant.
3. Sachant que ce composé donne un précipité jaune avec la DNPH et ne réagit pas avec la liqueur de Fehling, donner
la formule semi-développée du composé.
Exercice 4 :
La combustion complète de 3,6 g d’un composé, ne contenant que du carbone, d’hydrogène et de l’oxygène, fournit 8,7 g de
dioxyde de carbone et de 3,7 g d’eau. La densité d de sa vapeur par rapport à l’air est
d = 2,48.
1. Quelle est la formule brute de ce composé ?
2. Rechercher les différents isomères possibles et les nommer.
3. Parmi ces isomères, un seul réagit avec 2,4-DNPH et donne un test négatif en présence de liqueur de Fehling. Quel
est cet isomère ?

Exercice 5 :
L’analyse d’un composé (S) de masse 1,16 g constitué de carbone, d’hydrogène et d’oxygène a donné les résultats suivants :
- augmentation de masse des tubes à potasse : 2,64 g
- augmentation de masse des tubes à ponce sulfurique : 1,08 g
La densité de vapeur du composé est d = 2,00
a) Quelle est la composition centésimale massique du composé ?
b) Quelle est sa formule brute ?
c) Trouver la formule semi développée du composé sachant qu’il réagit avec le réactif de Schiff.

Exercice 6
L’analyse d’un composé A a donné les résultats suivants : % C = 54,4 ; % H = 9,1 ; % O = 36,4 . Le composé ne
comporte qu’un atome d’oxygène par molécule .Il donne un précipité rouge brique en présence de la liqueur de Fehling.
Déterminer la formule semi-développée de A.

Exercice 1
Nommer les composés suivants :
CH3  O CH2 CH3 ; CH3  CH  C H2 
CH3

CH3  CH2  CH2 COOH ; CH3 C  CHCH2CH3


 
O CH3

Exercice 2
Ecrire les formules semi-développées des composés suivants :
a) 3-méthylbutan-1-ol e) acide 2-méthylpropanoique
b) 2-éthoxypropane f) propanoate de méthyle
c) pentanal g) acide 2,2-diméthylpentanoique
d) 3-méthylbutanone h) butanone

Exercice 3
1. Soit un alcool de formule générale R-OH et un éther-oxyde de formule R-O-R’ ( R et R’ sont des alkyles).
Montrer qu’on peut écrire leur formule générale sous la forme CxH2x+2O. Soit un composé de masse molaire 74 g.mol-1
dont l’atome d’oxygène possède deux liaisons simples. Donner les différents isomères correspondants.
2. Montrer que la formule générale des aldéhydes et des cétones s’écrit sous la forme CxH2xO.
3. Montrer que la formule générale des acides carboxylique et des esters s’écrit sous la forme CxH2xO2.
4. Pour un ester de formule R-COOR’. Donner une relation liant n et n’ ,nombres d’atomes de carbone respectifs de R
et de R ‘ , sachant que la masse molaire de l’ester est de 88g.mol-1 . Si n’ =1, donner la formule semi-développée de
cet ester.
Exercice 4
On brûle complètement 8,7 g d’un composé A, de formule brute CxHyO. On obtient 19,8 g de dioxyde de carbone et
8,1 g d’eau.
1. Ecrire, l’équation – bilan de la combustion complète de A.
2. D’après le bilan molaire et les données du texte, déterminer la relation entre y et x.
3. Exprimer la quantité de matière de CxHyO. En déduire x.
4. Quelle est la formule brute de A ? Donner sa masse molaire.
5. Donner les formules semi-développées et les noms de composés possibles. Le composé  A rosit le réactif de
Schiff. Déterminer A.

NOTION DE COUPLE OXYDANT – REDUCTEUR


OXYDANT – REDUCTEUR, ION METALLIQUE/METAL
CLASSIFICATION QUALITATIVE DES COUPLES
Exercice 1 
Ecrire les demi équations électroniques des couples suivants :
Hg2+ / Hg  ; Pb2+ / Pb  ; Au3+ / Au  ; Pt2+ / Pt

Exercice 2 :
Une réaction d’oxydoréduction se traduit par l’équation-bilan non équilibrée : Au3+ + Zn  Au + Zn2+
1) Ecrire les demi équations électroniques traduisant l’oxydation et la réduction.
2) Quel est l’oxydant ? le réducteur ?
3) Equilibrée l’équation-bilan.

Exercice 3 :
On dispose d’une solution de chlorure d’étain (II) ; on verse 25 cm3 dans deux béchers. Dans le premier on ajoute un peu de
soude concentrée ; un précipité blanc se forme. Dans le deuxième on ajoute de la limaille de fer et on maintient une agitation
régulière. Au bout de quelques minutes on arrête l’agitation et on ajoute un peu de soude concentrée : un précipité vert se
forme.
1) Interpréter ces observations. Ecrire les équations bilan correspondantes.
2) Peut-on à l’aide des faits précédents et de la classification électrochimique des métaux, prévoir ce que l’on
observera si l’on plonge une plaque de zinc dans une dans une solution de chlorure d’étain (II) ? Une plaque d’étain
dans une solution de chlorure de zinc ?
Exercice 4 :
On dissout m grammes de nitrate d’argent AgNO3 pur et sec dans un litre d’eau distillée.
On effectue un prélèvement de 50 mL de la solution obtenue dans lequel on ajoute de la poudre de zinc en excès.
1. Ecrire l’équation-bilan de la réaction ayant lieu.
2. Sachant que la masse du métal formé est 0,33g ; calculer la valeur de m.
3. On ajoute ensuite dans le prélèvement, après réaction et filtration, de la soude. Il y a alors réaction entre les ions
OH- et Zn2+ pour donner des précipités de Zn (OH)2.
Ecrire l’équation-bilan de la réaction. En déduire la masse du composé Zn (OH)2 formé.
Données : M (Ag) =108g.mol-1, M (N) =14g.mol-1, M (O) =16g.mol-1 ,
M (Zn) =65g.mol-1

Exercice 4 :
Une lame de zinc plongée dans 100 cm3 d’une solution de sulfate de cuivre de concentration 0,2 mol/L est laissée jusqu’à
disparition complète de la couleur bleue.
Quelle est la masse de cuivre déposée ?

Exercice 5 :
On réalise une solution de sulfate de cuivre (II) en dissolvant 58g de cristaux bleus dans 500 cm 3 de solution.
1) Quelle est la concentration de la solution obtenue ? Combien y a t il d’ions sulfate et d’ions cuivre (II) par
millimètre cube ?
2) On ajoute de la limaille de fer. Une réaction peut-elle avoir lieu ? Quelle est son équation-bilan ? Quelle est la
masse minimale de limaille de fer à ajouter dans un bêcher contenant 50 cm3 de la solution précédente si l’on veut
faire disparaître la couleur bleue de la solution ?
3) Quelle est la quantité de matière d’électrons échangés ? Quelle est la quantité d’électricité correspondante ?
Pendant combien de temps faut-il faire circuler un courant de 0,5 A pour mettre en jeu la même quantité
d’électrons ?
Donnée : les cristaux bleus ont pour formule : CuSO4, 5H2O

Exercice 6 :
Une lame de cuivre baigne dans 100 cm3 d’une solution aqueuse de nitrate d’argent de concentration 1,0 mol/L. On constate
qu’elle se recouvre d’argent.
1) Interpréter cette réaction.
2) Quelle masse maximale d’argent peut-on recueillir ?
3) Quelle est alors la perte de masse subie par la lame de cuivre ?

Exercice 7:
On introduit de la poudre de zinc dans 200 cm3 d’une solution aqueuse de sulfate de cuivre, de concentration 0,1 mol/L.
1) Calculer la masse de zinc nécessaire à la réduction de tous les ions Cu2+.
2) Calculer la masse de cuivre formé ainsi que la concentration des ions Zn2+.
3) Vérifier l’électroneutralité de la solution.

Données : masses molaires des atomes en g/mol


Cu : 63,5 ; S : 32 ; O : 16 ; H : 1 ; Ag : 107,9 ; Zn : 65,3 ; Fe : 56

Exercice 8:
On introduit dans de l’eau distillée une masse m de nitrate d’argent (AgNO3) et une masse m’ de sulfate de cuivre (CuSO4).
On dissout ces solides ioniques et on complète le volume jusqu’à 500ml dans une fiole jaugée. Pour déterminer les masses m
et m’ on réalise les deux expériences suivantes :
 Première expérience :
CLASSIFICATION QUANTITATIVE DES COUPLES
OXYDANT – REDUCTEUR, ION METALLIQUE/METAL

Exercice 1 :
On réalise une pile en couplant par un pont électrolytique deux demi piles (Fe2+, Fe) et (Ag+, Ag).
1) Faire le schéma du dispositif.
2) Préciser les pôles positif et négatif de la pile.
3) On relie la lame de fer à la lame d’argent par un fil conducteur et un résistor.
Préciser le sens du courant, les réactions d’oxydoréduction qui s’effectuent dans chaque demi-pile.
4) Les solutions étant de concentration molaires égales à 1 mol/L. quelle est la f e m de la pile ?
5) On retire le pont, que se passe-t-il ?

Exercice 2 : Etude du couple Co2+ / Co


1) On veut étudier le couple Co2+ / Co, Co étant le cobalt.
On réalise les deux expériences :
-la solution rose, due à l’ion Co2+, est décolorée par le fer
-en milieu acide, le cobalt métallique donne un dégagement de dihydrogène. Classer qualitativement les trois
couples
rédox mis en jeu.
2) On réalise la pile Co/Co2+  Cu2+ /Cu. Préciser les polarités de celles-ci et écrire la réaction lorsque la pile débite.
3) On mesure une f-e-m E = 0,63 V. En déduire la valeur du potentiel rédox du couple Co2+ /Co, sachant que
E0 (Cu2+/Cu) = 0,34 V
4) Proposez une pile dans laquelle l’électrode de cobalt serait positive. Calculer sa f-e-m.

Exercice 3 :
Lorsqu’on plonge une lame d’étain dans une solution acide, un dégagement de dihydrogène se produit.
1) Ecrire l’équation-bilan (on considère les couples Sn2+ / Sn et H3O+ / H2).
2) On construit une demi-pile avec un fil d’étain trempant dans une solution d’ions étain (II) de concentration c = 1
mol/L. On associe cette demi-pile une demi-pile normale à hydrogène. Donner le schéma de cette pile en précisant
les bornes. Ecrire le bilan des transformations dans la pile quand elle fonction en générateur.
3) Comparer les résultats du 1) et 2). Commenter.

Exercice 4 :
On considère une demi-pile à en argent et une demi-pile au plomb chaque bêcher contient 100 cm3 d’une solution de nitrate
dont la concentration en cations est de 1 mol/L.
1) Quelle est la polarité de la pile ? Quelle est sa réaction de fonctionnement ?
2) Comment varie les concentrations dans chacun des bêchers quand la pile fonctionne ?
3) Quelle est la quantité d’électricité maximale que peut débiter la pile ?
4) Quelle est la variation de la masse de chaque électrode ?

Exercice 5 :
On donne les potentiels standard d’oxydoréduction : E0(Cu2+ / Cu) = 0,34 V ; E0(Mg2+ / Mg) = -2,37 V.
1) Ecrire l’équation-bilan de la réaction naturelle entre ces deux couples.
2) On réalise une pile à partir de ces deux couples. Faire le schéma de la pile en indiquant ses pôles. Calculer sa f-e-m,
les solutions étant à 1 mol/L.
Exercice 6 :
On considère trois métaux classés par ordre de pouvoir réducteur croissant Ag, Cu et Zn.
1. On réalise deux piles, l’une avec les couples Cu2+/Cu et Ag+/Ag de f.e.m E1 = 0,46V et l’autre avec les couples
Cu2+ /Cu et Zn2+/Zn de f.e.m E2 = 1,10V. indiquer, en justifiant la réponse, les polarités de chaque pile.
2. un circuit simple comprenant une pile constituée par les deux couples Zn2+/Zn et Ag+/Ag de résistance interne r =
1,5  et de f.e.m E et un résistor de résistance R = 2,4.
2.1 Ecrire les équations des réactions qui ont lieu dans la pile ; préciser ses polarités sur un schéma clair et
bien annoté.
2.2 En utilisant les données du 1, montrer que la f.e.m de la pile est E = 1,56V puis calculer l’intensité I du
courant à travers le circuit.
2.3 Calculer la quantité d’électricités débitée par la pile en 1 heure de fonctionnement (on suppose que E reste
constante pendant cette durée)
2.4 Calculer les variations de masse des deux lames de zinc et d’argent au bout de
1 heure de fonctionnement.
Données : e = 1,60.10-19C ; N = 6,02.1023 mol-1 ; M(Zn) =65,4g.mol-1 ; M(Ag) = 108 g.mol-1
GENERALITES DE L’OXYDOREDUCTION EN SOLUTION AQUEUSE

Exercice 1 :
Ecrire les demi-équations électroniques des couples suivants :
a) SO42- / SO2 ; b) CH3COOH / CH3CH2OH ; c) S4O62- / S2O32-
d) CO2 / H2C2O4 ; e) H2O2 / H2O ; f) HClO / Cl2

Exercice 2:
On appelle sel de Mohr un corps cristallisé possédant la composition : FeSO4, (NH4)2SO4, 6H2O.
On dissout 1,28 g de sel de Mohr dans 100 cm3 d’eau.
1) Quelle est la composition molaire en ion Fe2+ de la solution obtenue.
2) Quel volume d’une solution acidifiée de permanganate de potassium à 0,01 mol/L faut-il utiliser pour que tous les
ions Fe2+ soient oxydés en ions Fe3+.

Exercice 3 :
On dispose d’un mélange de poudre de fer et d’aluminium. On traite 6,7g par de l’acide chlorhydrique en excès. Le gaz
obtenu occupe un volume de 5,47 L à 20°C sous une pression de 101,3 kPa.
1) Calculer la masse de chaque métal dans le mélange.
2) Calculer le pourcentage molaire de chaque métal dans le mélange.
Données : les couples mis en jeu sont : Al3+ / Al ; Fe2+ / Fe ; H3O+ / H2

Exercice 4 :
1) Les solutions contenant de l’ion fer (II) son peu stables en présence d’air. En effet, le dioxygène de l’air peut se
dissoudre dans ces conditions et oxyder les ions fer (II) en ions fer (III). Sachant que le dioxygène est réduit en eau
(H2O), écrire la demi-équation correspondante, puis l’équation-bilan de la réaction complète. Comment varie le pH
au cours de cette réaction. Quelle conséquence cette variation peut-elle avoir ?
2) A fin de conserver les solutions de fer (II), on y plonge parfois un clou de fer. Justifier cette méthode. Peut-on
l’utiliser pour conserver des solutions titrées ?

Exercice 5 :
On fait agir 50,0 cm3 d’une solution d’acide sulfurique sur de la poudre de fer en excès.
1) Quelle est la réaction qui se produit (les ions sulfate sont sans action sur le fer) ?
2) On prélève 10,0 cm3 de la solution finale, une fois la réaction terminée. On dose ces 10,0 cm3 par une solution de
permanganate de potassium de concentration 2.10-2 mol/L. Il faut 45,0 cm3 de solution de permanganate de
potassium pour doser les ions fer (II). Déterminer la concentration des ions fer (II) dans la solution finale.
3) Calculer la quantité de matière d’ions fer (II) formée dans l’expérience ainsi que le volume de dihydrogéne qui s’est
dégagé ( à 20°C et 1,013.105 Pa).

Exercice 6 :
On désir doser une solution de diiode de concentration voisine de 5.10-2 mol/L par une solution de thiosulfate de sodium que
l’on prépare. Les cristaux de thiosulfate de sodium ont pour formule Na2S2O3, 5H2O.
1) Quelle masse de thiosulfate de sodium doit-on dissoudre pour obtenir V = 100 cm3 de solution réductrice de
concentration 0,1 mol/L ?
2) Le prélèvement de solution de diiode placé dans le bêcher à un volume de 20 cm3. L’équivalence est obtenue pour un
volume versé de solution de thiosulfate égal è 18,6 cm3. Quelle est la concentration de la solution de diiode ?

Exercice 7 :
Au cours d’une séance de travaux pratiques, le professeur demande à un élève de préparer une solution d’ions Fe2+ de
concentration 0,1 mol/L à partir de cristaux de sulfate de fer (II) hydraté, FeSO4, 7H2O.
1) Comment l’élève doit-il procéder pour obtenir 500 cm3 de solution ?
2) Pour contrôler le travail effectué, le professeur demande à un autre élève de déterminer la concentration de la
solution obtenue par dosage à l’aide d’une solution de permanganate de potassium, de concentration 0,04 mol/L.
Indiquer le mode opératoire à suivre.
Sachant que 10,1 cm3 de la solution de permanganate de potassium ont été nécessaire pour doser 20 cm3 de la
solution d’ions Fe2+, peut-on dire que la solution avait été bien préparée ?

Vous aimerez peut-être aussi