Vous êtes sur la page 1sur 12

(http://ubdavid.org/francais/index.

html)
ACCUEIL
(http://ubdavid.org/francais/index.html#histoires1)
ENFANTS
(http://ubdavid.org/francais/index.html#chemin)
JEUNESSE
(http://ubdavid.org/francais/index.html#vie1)
AVANCÉ

Home (../../index.html) » Français (../index.html) » Pratique 5

Leçon 5 : Apprendre à s’accepter soi-même

Notre bonheur dans la vie dépend en grande partie de nos attitudes.


Notre attitude envers nous-mêmes est peut-être la plus importante de
toutes parce qu’elle a un effet si profond sur notre vie.

Notre attitude envers nous-mêmes porte un nom particulier. C’est ce que


l’on appelle l’image de soi. Notre « image de soi », c’est la façon dont nous
nous voyons nous-mêmes.
L’image que nous avons de nous-mêmes est importante parce qu’elle affecte
notre attitude envers notre famille, nos amis et les autres. Elle affecte aussi
notre travail et nos chances de succès. Ceux qui ont une mauvaise image
d’eux-mêmes ont habituellement de la difficulté à s’entendre avec les
autres. Ils sont généralement malheureux.

L’image que nous avons de nous-mêmes affecte aussi notre attitude envers
Dieu. Ceux qui ont une mauvaise image d’eux-mêmes ont tendance à
éprouver de la rancune et de l’amertume contre Dieu. Ils trouvent difficile
de lui faire confiance et de croire à son amour à leur égard.

Nous ne devons pas nous déprécier. Nous ne devons pas non plus être
orgueilleux ni vaniteux. Aucune de ces attitudes ne conduit au bonheur ou
de bonnes relations avec les autres. Dieu veut que nous ayons une bonne
image de nous-mêmes. Il veut que nous ayons une idée juste de nous-
mêmes.

La création de l’homme

Dans la leçon 3, nous avons vu l’importance des pensées. Ce que nous


pensons détermine ce que nous faisons et ce que nous ressentons. Nous
sommes grandement influencés par la façon dont nous voyons les choses.
C’est ce que la Bible veut dire par :

« Car il est comme les pensées de son âme [...] » (Proverbes 23.7).

Il est donc essentiel que nous ayons une idée juste de nous-mêmes et que
nous nous voyions comme Dieu nous voit. Pour cela, nous devons d’abord
considérer certains faits concernant l’homme :

1. Nous avons été crées par Dieu.

L’homme n’a pas vu le jour à la suite d’un processus d’évolution. Nous


avons été créés par Dieu. Le Seigneur Jésus lui-même a dit :

« [...] Au commencement de la création, Dieu fit l’homme et la

femme. » (Marc 10.6)


2. Nous avons été créés à l’image

de Dieu.

Dieu a honoré l’homme plus que toutes les


autres créatures en le créant à son image.
Même les anges n’ont pas cet honneur.
Seul l’homme a été créé à l’image de Dieu.
La Bible dit :

« Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu [...]. »

(Genèse 1.27)

3. Nous avons été créés pour glorifier Dieu

Dieu avait un but en créant l’homme. Il a créé l’homme pour sa gloire. Dans
Esaïe 43.7, Dieu dit : « Tous ceux [...] que j’ai créés pour ma gloire [...]. » Les
pères de l’Église ont eu tout à fait raison de dire : « La fin ultime de l’homme,
c’est de glorifier Dieu et de jouir à toujours de sa présence. »

4. Dieu nous a donné certaines caractéristiques et certains dons.

Personne n’a pu choisir ses parents, sa race, la couleur de sa peau, son


intelligence, son apparence physique ni ses dons naturels. C’est Dieu qui a
déterminé toutes ces choses à notre naissance.

Si nous avons des dons ou des


talents particuliers, nous devrions
reconnaître que ce sont des dons de
Dieu. Nous ne pouvons pas nous en
attribuer le mérite pas plus que
nous pouvons nous attribuer le
mérite d’être grands ou d’avoir les
yeux bleus. Toutes nos
caractéristiques naturelles et nos talents nous viennent de Dieu. Étant
donné qu’il en est ainsi, nous ne pouvons nullement nous enorgueillir. La
Bible dit :

« Car qui est-ce qui te distingue ? Qu’as-tu que tu n’aies reçu ? [...] » (1

Corinthiens 4.7)

Il est également vrai que nous n’avons pas à avoir honte de ce que nous
avons reçu à notre naissance. Dieu est le Créateur de tous les hommes. Il n’a
pas honte de son œuvre ; nous ne devrions pas non plus avoir honte.
Dieu est très mécontent quand une personne en méprise une autre. Si
vous vous moquez de quelqu’un, c’est Dieu que vous outragez puisque c’est
lui qui a fait cette personne. La Bible dit :

« Celui qui se moque du pauvre outrage celui qui l’a fait [...]. »

(Proverbes 17.5)

Se mépriser soi-même est tout aussi mal que de mépriser quelqu’un d’autre.

Comment avoir une bonne image de soi

En ayant à l’esprit les faits mentionnés ci-dessus, nous voudrions


maintenant vous faire part de certaines choses qui vous aideront à avoir
une bonne image de vous-même.

Prenez conscience que vous êtes un individu spécial.

Étant donné que nous vivons à


une époque où il y a un grand nombre
de découvertes scientifiques
merveilleuses, nous pouvons avoir
tendance à penser que l’homme n’est
pas important. Cependant, la chose la
plus merveilleuse au monde n’est pas
un vaisseau spatial ni un nouvel
appareil électronique. Ce qu’il y a de
plus merveilleux au monde, c’est l’être
humain. David a dit :

« Je te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse [...]. »

(Psaume 139.14)

Ce qui est important à notre sujet, ce n’est pas notre apparence. Ce qui est
important, c’est que nous avons le pouvoir de devenir un membre de la
famille de Dieu et d’être transformé à l’image de Jésus-Christ. C’est ce qui
fait que chaque personne a une si grande valeur aux yeux de Dieu.

Notre Créateur est un Dieu qui aime la variété. Il ne fait pas deux feuilles
exactement semblables. Il ne fait pas deux flocons de neige exactement
semblables. Et il ne fait pas deux personnes exactement semblables. Vous
êtes un individu absolument unique ; il n’y en a pas d’autre comme vous. Et
vous pouvez glorifier Dieu d’une façon tout à fait unique, comme personne
d’autre ne peut le faire.
Commencez une relation

personnelle avec votre

Créateur.

Nous avons été créés à l’image de Dieu


et, étant créés à son image, nous avons
le pouvoir de le connaître et d’établir
une relation personnelle avec lui.

Vous ne connaîtrez jamais votre véritable valeur et vous ne pourrez jamais


vous accepter pleinement tant que vous n’établirez pas une relation
personnelle avec votre Créateur. Une fois que vous aurez commencé à
connaître Dieu ainsi que son amour pour vous, vous commencerez à voir la
valeur que vous avez vraiment à ses yeux.

Le Seigneur Jésus a dit à ses disciples qu’un petit passereau ne pouvait pas
tomber à terre sans que le Père céleste le sache. Jésus a dit :

« Ne craignez donc point : vous valez plus que beaucoup de

passereaux » (Matthieu 10.31).

Jésus a poursuivi en disant que même les cheveux de notre tête étaient tous
comptés. Si nous sommes si importants aux yeux de Dieu, nous devrions
sûrement avoir de nous-mêmes une plus haute opinion. Plus nous
connaîtrons l’amour de Dieu pour nous, plus nous saisirons notre vraie
valeur.
Ne vous comparez pas aux autres.

Les petits enfants sont heureux parce qu’ils ne se comparent pas aux
autres. Ils sont heureux en étant eux-mêmes et en ayant ce qu’ils ont.

Quand les enfants se mettent à grandir, ils commencent à regarder autour


d’eux et à se comparer aux autres. C’est à ce moment-là que beaucoup se
mettent à penser qu’ils n’ont pas été choyés par la vie parce qu’ils ne sont
pas aussi beaux qu’un tel, ou aussi intelligents qu’un tel, ou qu’ils n’ont pas
autant d’argent qu’un tel. Cependant, Dieu nous dit de ne pas faire cela. La
Bible dit :

« [...] En se mesurant à leur propre mesure et en se comparant à eux-

mêmes, ils manquent d’intelligence. » (2 Corinthiens 10.12)

Réagissez correctement aux « imperfections ».

La plupart des gens, et particulièrement les


jeunes, sont très soucieux de leur apparence physique.
Ils s’examinent attentivement dans le miroir. Puisque
personne n’est parfait, ils trouvent habituellement une
ou plusieurs choses qu’ils n’aiment pas en eux-mêmes.
Ils pensent la plupart du temps à ces « imperfections ».
Au lieu de se réjouir de nombreux avantages que Dieu
leur a donnés, ils deviennent misérables et déprimés à
cause de ces soi-disant « imperfections ».

En fait, personne n’a un corps parfait. Tout le monde a quelque chose qu’on
pourrait appeler une « imperfection », mais une imperfection ne doit pas
vous empêcher de glorifier Dieu dans votre vie.
Au Japon, un jeune homme était né avec un corps et
un visage terriblement déformés. Très peu de gens
avaient réussi à voir Kandura parce que ses parents
le gardaient à l’écart.

Avec un corps et un visage déformés, incapable de


marcher ou de parler, que pouvait-il attendre de la
vie ? Apparemment très peu. Par la radio, il apprit
cependant que Dieu l’aimait et qu’il avait envoyé son
Fils Jésus pour être son Sauveur.

Quand un chrétien japonais alla lui rendre visite, Kandura mit aussitôt sa
foi en Jésus-Christ. Plus tard, il gribouilla le message suivant :

Bien que grandement handicapé, ce jeune homme glorifia Dieu et le loua


pour son merveilleux salut.
(Avec permission: tiré de Live Happily With Yourself par Don Hillis, publié par Victor Books, édition révisé © 1978,
SP Publications, Inc. Wheaton, IL 60187.)

Après avoir lu cela, comment pouvons-nous nous attrister sur notre sort ?
Comment pouvons-nous éprouver de la rancune ou de l’amertume envers
Dieu à cause de quelque chose que nous n’aimons pas en nous-mêmes ?
Prenez conscience que Dieu travaille encore en vous.

La Bible dit : « Car nous sommes son ouvrage [...] » (Ephésiens 2.10).
Cela veut dire que Dieu travaille encore en nous pour que nous devenions
ce qu’il veut que nous soyons.

Quel est le plan de Dieu pour


nous ? Son plan, c’est de nous
rendre semblables au Seigneur
Jésus-Christ. Dieu vise à nous
rendre conformes à l’image de
son Fils. La Bible dit :

« Car ceux qu’il a connus

d’avance, il les a aussi

prédestinés à être semblables

à l’image de son Fils [...]. » (Romains 8.29)

Dieu a beaucoup de choses à faire pour que nous devenions ce qu’il veut
que nous soyons. Quand il aura terminé son œuvre, nous serons semblables
au Seigneur Jésus. D’ici là, rappelons-nous que Dieu travaille encore en
nous. Le fait de savoir que Dieu achèvera l’œuvre qu’il a commencée en
nous devrait nous encourager. La Bible dit :

« Je suis persuadé que celui qui a commencé en vous cette bonne

œuvre la rendra parfaite pour le jour de Jésus-Christ. » (Philippiens

1.6)

Rejetez l’amertume.

Dieu veut faire beaucoup de choses dans notre vie, mais il a besoin
de notre coopération. Dieu nous laisse toujours libres. Nous devons choisir
de le laisser accomplir son œuvre dans notre vie. Si nous éprouvons de
l’amertume et de la rancune, nous l’empêchons de
nous transformer.

Il peut faire quelque chose de beau de votre vie si


vous le laissez faire. Si vous avez éprouvé des
sentiments de rancune et d’amertume contre Dieu,
êtes-vous prêt à lui confesser immédiatement ce
péché ? Dites-lui la vérité :

« Seigneur, j’éprouve de l’amertume et de la


rancune à propros de _________. Je te confesse
maintenant ce péché. »

Soyez reconnaissant.

Notre bonheur ne dépend pas de notre beauté. Il ne dépend pas non


plus de notre intelligence ni de l’argent que nous avons. Il dépend de notre
attitude.

Il y a de nombreuses années, une tragique erreur rendit une petite


fille aveugle. Fanny Crosby était née avec une vue normale, mais, six
semaines après sa naissance, elle eut une inflammation des yeux. Le
médecin appliqua le mauvais médicament dans ses yeux, ce qui la
rendit aveugle pour la vie.

Cette petite fille aurait pu éprouver de l’amertume et de la rancune


pour ce qui s’était produit. Elle aurait pu haïr celui qui avait commis
une erreur aussi tragique. Elle aurait même pu blâmer Dieu pour
avoir laissé cela se produire. Mais elle ne fit rien de tout cela.

Elle avait une grand-mère qui la prenait dans ses bras et lui
apprenait à connaître et à aimer le Seigneur Jésus. Elle était encore
très jeune quand elle lui ouvrit son cœur.

Fanny Crosby apprit de plus en plus à connaître Dieu et son amour


pour elle, et elle se donna complètement à lui. Elle fit aussi quelque
chose d’autre. Elle prit la décision de se contenter de son état. Même
si elle ne comprenait pas pourquoi Dieu avait permis qu’elle
devienne aveugle, elle était assurée de son amour pour elle. A huit
ans, elle écrivit un poème dans lequel elle disait qu’elle était
heureuse même si elle ne pouvait pas voir, qu’elle avait des
bénédictions que les autres n’avaient pas et qu’elle ne voulait pas
pleurer à cause de son état.

Elle écrivit plus tard des hymnes de louange et de reconnaissance à


Dieu. Elle en écrivit plus de 6 000 ! Partout dans le monde, les
chrétiens ont chanté ses chants, entre autres « À Dieu soit la gloire »
et « J’ai l’assurance ».

Même si elle était aveugle et a dû passer sa vie dans les ténèbres,


Fanny Crosby a été une des chrétiennes les plus heureuses qui ait
jamais vécu. Quel était le secret de son bonheur ? Le voici : elle
avait confiance en l’amour et en la sagesse de Dieu.

Elle n’a pas compris pourquoi Dieu avait permis qu’elle devienne
aveugle, mais elle a cru à son amour et à sa sagesse. Elle s’est
acceptée elle-même et a accepté ses circonstances, et Dieu a fait
d’elle une bénédiction pour le monde entier.

Acceptez-vous…Maintenant !

L’acceptation de soi est basée sur


la confiance en l’amour et en la
sagesse de Dieu. Cela se ramène à
la question suivante : Vais-je
remercier mon Créateur pour la
manière dont il m’a fait ? Vais-je
croire à son amour et à sa sagesse
dans ma vie ?

Vous pouvez passer votre vie en ayant une mauvaise image de vous-même
et en éprouvant de la rancune et de l’amertume. Ou vous pouvez avoir une
bonne image de vous-même en vous acceptant vous-même et en croyant à
l’amour et à la sagesse de Dieu. Même les choses qui semblent contre nous
peuvent concourir à notre bien si nous faisons confiance à Dieu. La Bible
dit :

« Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux

qui aiment Dieu [...]. » (Romains 8.28)


S’accepter soi-même comme Dieu nous a faits nous rend libres. Nous
n’avons pas à essayer d’impressionner les autres. Nous n’avons pas à nous
battre pour que les autres nous admirent. Nous n’avons pas à essayer d’être
quelqu’un de grand.

Nous sommes ce que nous sommes. Celui qui a créé l’univers nous aime et
nous accepte comme nous sommes. Nous n’avons pas à nous en faire outre
mesure pour ce que les autres pensent de nous. Dieu nous a acceptés, et
c’est ce qui compte.

Croyez à l’amour et à la sagesse de Dieu pour votre vie. Dites-le lui en ce


moment même.

« Seigneur, j’ai été ingrat envers toi. Je veux te confesser


maintenant ce péché et te demander de me pardonner. Je te
remercie pour la manière dont tu m’as fait et pour ce que tu as
fait en moi jusqu’à maintenant. Je te fais confiance pour faire
de moi ce que tu veux que je sois. »

Méditation (meditation5.html)

Page des Questions (vie-pratique5_test.html)


^haut

Home (http://ubdavid.org/index.html) | Accueil


(http://ubdavid.org/francais/index.html) | Enfants
(http://ubdavid.org/francais/index.html#histoires1) | Jeunesse
(http://ubdavid.org/francais/index.html#chemin) | Avancé
(http://ubdavid.org/francais/index.html#vie1) | Email (mailto:francais@ubdavid.org)
Droits d’auteur © 1998—2020 U.B. David + I’ll B. Jonathan, Inc. Parole-par-Poste
leçons © The Mailbox Club International. Utilisé avec la permission avec adaptation
pour Internet. Tous droits réservés.
(http://clicky.com/100902015)

Vous aimerez peut-être aussi