Vous êtes sur la page 1sur 114

************

MÉMOIRE DE FIN D’ÉTUDES POUR L’OBTENTION DU


DIPLÔME DE MASTER

« ÉVALUATION DU SYSTÈME DE CONTRÔLE INTERNE


CYCLE COMPTABILITÉ :
Présenté par Mme RAVONINJATOVO Solomampionona Lucie Brigitte
Cas de laOption
société
Finance et Comptabilité »

Présenté par RAVONINJATOVO Solomampionona Lucie Brigitte

Parcours : Finance et comptabilité

« PROMOTION SEPTEMBRE 2015. »

Président du Jury : Toky Mahandry RAJAONARISO

Encadreur pédagogique : Lalao ANDRIAMPARANY

Enseignant de l’IMGAM

Encadreur professionnel : Fidimamonjy RAKOTONDRAVONY

Gérant du cabinet RAKOTONDRAVONY

Examinateur : Rafrezy RANDRIANARIVELO

Année académique : 2014 Ŕ 2015


« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

II
************

MÉMOIRE DE FIN D’ÉTUDES POUR L’OBTENTION DU


DIPLÔME DE MASTER

« ÉVALUATION DU SYSTÈME DE CONTRÔLE INTERNE


CYCLE COMPTABILITÉ :
Présenté par Mme RAVONINJATOVO Solomampionona Lucie Brigitte

Option Finance et Comptabilité


Cas de la société »

Présenté par RAVONINJATOVO Solomampionona Lucie Brigitte

Parcours : Finance et comptabilité

« PROMOTION SEPTEMBRE 2015. »

Président du Jury : Toky Mahandry RAJAONARISO

Encadreur pédagogique : Lalao ANDRIAMPARANY, Enseignant de l’IMGAM

Encadreur professionnel : Fidimamonjy RAKOTONDRAVONY , Gérant du


cabinet RAKOTONDRAVONY

Examinateur : Rafrezy RANDRIANARIVELO

Année académique : 2014 Ŕ 2015


« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

REMERCIEMENTS

En premier lieu, je remercie Dieu tout puissant qui a donné temps, santé et force
permettant à l’aboutissement de ce mémoire :

« Gloire à son Nom ! »


Je tiens ensuite à remercier plus particulièrement :
Monsieur RAKOTOSON Martin Pierre, Président de l’IMGAM :
« Votre sage et honorable direction a été fructueuse pour moi. Veuillez trouver ici
l’expression de mon plus profond respect. »

Monsieur ANDRIAMPARANY Lalao, enseignant et mon encadreur


pédagogique
Et
Monsieur RAKOTONDRAVONY Fidimamonjy, Gérant du cabinet Comptable
Rakotondravony et mon encadreur professionnel :

« Vous avez sacrifié vos temps si précieux pour m’encadrer. Je vous serai éternellement
reconnaissante ».
Tout le Personnel du Cabinet et de la société PIZZAMANIA pour leur accueil
chaleureux et leur coopération ;

Tous le Corps Enseignant qui ont assuré la formation théorique durant les deux
années d’études en cycle MASTER ainsi que tout le Personnel Administratif de
l’IMGAM.
« Ce mémoire est le témoignage de l’excellence des cours que vous m’avez dispensé ;
Merci infiniment. »

Tous les membres de la famille plus précisément mon mari :

« Sans votre soutien moral et financier, ce mémoire n’a pas eu lieu. Veuillez trouver ici
l’expression de ma gratitude ».

Tous mes collègues de classe avec qui j’ai passé des moments uniques dans ma
vie et qui aussi m’ont beaucoup aidé ;
Finalement, je suis également reconnaissante envers toutes les personnes qui ont contribué
de près ou de loin à l’élaboration de ce mémoire, veuillez trouver mon grand merci.

IV
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

AVANT PROPOS

L’Institut de Management des Arts et Métiers est une institution qui livre un service de
formation très professionnalisant, agrée par l’État suivant l’arrêté N°1865/94 CNE du 26
avril 1994 et fondé en 1992 à Antanimena, Antananarivo. Dans ses exigences
académiques et conformes évidemment aux exigences ministérielles, l’Institut (IMGAM)
veut qu’au bout de deux années de formation après la licence et à la fin des études, chaque
étudiant effectue un stage pratique et soutienne un mémoire de fin d’étude devant un
membre de jury.
Certaines personnes définissent le stage comme une période d’apprentissage, de formation
ou de perfectionnement dans une entreprise. Mais il peut être considéré comme un moyen
de tester le savoir faire et d’expérimenter les acquis pour l’étudiant.

L’étudiant est contraint à gérer ce changement. Il doit s’adapter à toute nouvelle situation,
car il sera à la fois chargé, de faire une étude personnelle de l’entreprise, d’appliquer ses
connaissances théoriques, et doit également accomplir les tâches qui lui sont confiées ainsi
que le savoir vivre en société, en présence de nouvelles personnalités différentes.
En plus de l’accomplissement de quelques mois de stage, l’élève doit également présenter
le fruit de son travail qui est le rapport de mémoire.

Ce mémoire de fin d’étude doit résumer les acquis théoriques ainsi que pratiques de
l’étudiant afin d’avoir des solutions innovatrices et applicables, qui arriveront à résoudre
les problèmes rencontrés au sein de la société étudiée.

L’étude doit permettre d’apporter de nouvelles idées pour mieux dérouler les activités de
l’entité en faisant application des connaissances acquises tout au long de la formation. Le
résultat de l’étude doit avoir un champ d’application le plus large possible afin que le
travail de l’étudiant soit approprié et utile en vue d’une amélioration continue.

Le stage a pour principal objectif d’inculquer aux étudiants, en plus du savoir, un savoir
faire et du savoir vivre. Ce stage permettra à l’étudiant de développer ses compétences afin
de les exploiter dans le premier futur emploi qu’il exercera.

Mon stage a été agréable et positif. Dommage que les trois mois se sont vite écoulés.

V
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

RÉSUMÉ

Il est reconnu que la bonne gestion et le bon système de contrôle vont de paire. Les
concepts du contrôle interne sont très développés, mais souvent, ils s'appliquent aux
grandes entreprises, et sont destinés principalement aux personnes externes intervenant
dans l'entreprise, comme les vérificateurs.
Nous nous sommes alors fixés comme objectif d'évaluer son application aux moyennes
entreprises.
Afin d’atteindre cet objectif, le cycle comptabilité nécessite d’être analysé de près
notamment au niveau de la protection des actifs ainsi que de la fiabilité des informations
comptables.
En effet, certains dysfonctionnements ont été détectés au niveau du processus. Les
méthodes pour la sauvegarde des actifs rencontrent une certaine difficulté concernant la
gestion du personnel et celui des stocks, l’inexistence des fiches de suivi des stocks par
produit est à compléter pour la société ; Il est logique et évident que ces fiches apporteront
une meilleure gestion telle qu’un bon système de contrôle interne des stocks.
En ce qui concerne les informations financières, la méthodologie adoptée ne permet pas de
les fiabiliser, il nécessite la mise en place et en œuvre d’un manuel de procédure pour bien
définir le processus comptable à mettre en place dans la société étudiée.
Faces aux problèmes observés, plusieurs solutions ont été suggérées pour permettre à la
société de satisfaire ses clients et au bon déroulement de ses fonctions. Ces propositions
ont été dévoilées sous forme de catalogue puis priorisées. Ces solutions prioritaires ont été
modélisées puis quantifiées afin de confirmer leur faisabilité. Pour mener à bien cette
étude, diverses méthodes d’analyse interne ont été utilisées comme le QQOQCCP et le FFOM.

Mots clés : protection des actifs, informations comptables, procédure, méthodologie,


évaluation

VI
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

ABSTRACT

We can acknowledge that a good management and a good control system can not be
separated. The concepts of internal control are very developed but they are always applied
to big enterprises, and are mainly aimed to external persons who intervene in the enterprise
as controller.
Our objective is to evaluate its application to middle sized enterprises.
In order to reach this objective, the accounting cycle needs to be analyzed closely
especially when assets should be protected as well as the accuracy of accountancy
information. In fact, some dysfunctions have been detected at the realization system of the
society activities. The methods used to protect the assets meet a certain difficulty as far as
the human resources management and stocks are concerned, the non-existence of follow-
up files of stocks of each product may be completed for the society.
It is logic that the follow-up files bring a good management like a good internal control of
stocks. As far as financial information is concerned, the methods they have used don’t
allow showing their accuracy, so setting up a procedure manual to define an accountancy
process is needed. Facing the noticed problems, a lot of solutions have been suggested to
permit the society to satisfy its clients and to the good running of its functions.
These propositions have been presented in the form of catalog and they have been
prioritized accordingly. These solutions have been patterned then quantified to prove their
feasibility. To carry successfully this survey, different analysis methods by the internal
have been used as for example the Six Ws and the SWOT.

Key words: assets protection, accounting information, process, methodology, evaluation

VII
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

LISTE DES ACRONYMES

SCI Système de Contrôle Interne

IRCM Impôt sur le Revenu des Capitaux Mobiliers

INSTAT Institut National de la STATistique

PME Petite et Moyenne Entreprise

IRSA Impôt sur les Revenus Salariaux et Assimilés

IOV Indicateurs, Objectifs et Vérification

IR Impôt sur les Revenus

TVA Taxe sur la Valeur Ajoutée

CNaPS Caisse Nationale de Prévoyance Sociale

OSTIE Organisation Sanitaire Tananarivienne Inter –Entreprises

PV Points de Ventes

ESIA Espace Sanitaire Inter-Entreprise d’Antananarivo

RCS Registre du Commerce et des Sociétés

SARLU Société A Responsabilité Limité Unipersonnelle

TIC Technologie de l’Information et de la Communication

VIII
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

GLOSSAIRE

Approbation : procédure consistant à donner un accord « a posteriori » sur

une décision ou une demande, ou une situation ou une


opération ou un acte ou un document,

:
Autorisation consiste à donner un accord préalable sur une décision ou une
situation ou une opération ou un acte de gestion,

Un système comptable : Le système comptable doit garantir dans une certaine mesure
approprié
l'enregistrement adéquat et intégral des opérations, et la
disponibilité des informations nécessaires à la prise de
décision.
Limitation de l'accès aux : Seul le personnel autorisé doit avoir accès aux biens (accès
biens
direct et physique ou indirect). Cela implique qu'il faut isoler
matériellement les biens et utiliser un équipement ou des
dispositifs de protection.

Comparaison des registres : Il s'agit de s'assurer que les biens existants correspondent à
avec les actifs ceux enregistrés dans les livres.

Actions correctives : Actions visant à éliminer la cause d’une non-conformité ou


d’une autre situation indésirable détectée
Conformité : Satisfaction d’une exigence
Efficacité : Niveau de réalisation des activités planifiées et d’obtention des
résultats escomptés
Exigence : Besoins ou attentes formulées, habituellement implicites, ou
imposés
Processus : Ensemble des moyens et des activités qui transforment des
éléments entrants en éléments sortants.
Satisfaction des clients : Perception du client sur le niveau de satisfaction de ses
exigences

IX
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

LISTE DES TABLEAUX


Pages
Tableau 1 : Historiques de la Société PIZZAMANIA 9

Tableau 2 : Calendrier du stage 17

Tableau 3 : Cadre logique du mémoire 24

Tableau 4 : QQOQCCP, Hexamètre de Quintilien 28

Tableau 5 : Succession de Question Reponses 29

Tableau 6 : Notation des solutions 29

Tableau 7 : Les actifs immatériels de la Société 44

Tableau 8 : Tableau de traitement des pièces justificatives 48

Tableau 9 : Forces et faiblesses des informations financières 49

Tableau 10 : Forces et faiblesses de la gestion des immobilisations et des stocks 54

Tableau 11 : Les effets des problèmes au niveau de gestion des immobilisations et 56


des stocks
Tableau 12 : Les effets des problèmes au niveau de fiabilité des informations 57
financières
Tableau 13 : Recherche des causes racines d’inexistence d’un système budgétaire 59

Tableau 14 : Recherche des causes racines sur le non disposition de manuel de 60


procédure
Tableau 15 : Recherche des causes racines sur l’incompétence et manque de
60
professionnalisme de personnel
Tableau 16 : Recherche des causes racines sur le non fiabilité des supports utilisés 61

Tableau 17 : Recherche des causes racines sur l’inexistence 62


de la méthodologie de contrôle et de vérification des documents
Tableau 18 : Recherche des causes racines sur le non disponibilité 62
de logiciel de traitement des informations financières
Tableau 19 : Les causes racines des problèmes 63

Tableau 20 : Notation des solutions proposes 69

Tableau 21 : Modèle du budget de fonctionnement 73

Tableau 22 : Modèle du fiche de stock par produit 75

Tableau 23 : Modèle du livre de caisse 77

Tableau 24 : Modèle du livre du compte banque 78

Tableau 25 : Modèle du fiche des recettes 78

Tableau 26 : Quantification des solutions 80

X
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

LISTE DES FIGURES

Pages
Figure 1 : Cycle de traitement des données 24
Figure 2 : Les 5 composantes du contrôle interne 32

Figure 3: Exemple de classement des dossiers 79

XI
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

SOMMAIRE

Pages
REMERCIEMENTS…………………………………………………………………….IV

AVANT PROPOS………………………………………………………..………..............V

INTRODUCTION…………………………………………………………...…………….1

PARTIE 01 : PARTIE DE CADRE CONTEXTUEL ET METHODOLOGIQUE…...6

Chapitre I : Présentation de l’Entreprise………………………………………………….7

Chapitre II : Compte rendu global du stage……………………………………………..16

Chapitre III : Approche méthodologique………………………………………………..22

PARTIE 02 : PARTIE ANALYTIQUE……………………………..………………….39

Chapitre I : Analyse des données et informations……………………………………....40

Chapitre II : Sauvegarde des actifs……………………………………………………...43

Chapitre III : Moyens de transmission des informations………………………………..45

Chapitre IV : Analyse des faits et des problèmes……………………………………… 46

Chapitre V : Mise en évidence des tendances lourdes………………………………….56

Chapitre VI : Recherche et analyse des causes racines....................................................59

PARTIE 03 : PARTIE STRATEGIQUE…………………………..…………………..66

Chapitre I : Catalogue des solutions…………………………………………………….67

Chapitre II : Choix de la solution prioritaire……………………………………………69

Chapitre III : Modélisation des solutions prioritaires…………………………………...72

Chapitre IV : Analyses des solutions prioritaires……………………………………….80

CONCLUSION GÉNÉRALE…………………………………………………………..83

XII
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

INTRODUCTION

Le monde tel que nous le trouvons ne cesse de se progresser. Cette progression touche
presque toutes les facettes de la vie : socialement parlant, économiquement, dans les
aspects : technologique et entrepreneuriale. Petit à petit, chaque domaine évolue au fur et à
mesure qu’on dépasse un futur proche. D’après l’ouvrage de RANDRIAMIHAJA
Finaritra, ancienne étudiante de l’université d’Antananarivo, année 2011-2012 : « Le troc,
un moyen d’échange direct d’un objet contre un autre a été transformé par la
monnaie. Aujourd’hui, il existe des cartes de crédit mais aussi une possibilité de transfert
d’argent par l’intermédiaire d’un téléphone portable en un temps record. » De la même
sorte, le monde des sociétés connaît une évolution d’ordre économique et organisationnel.
Les entreprises, ceux sont des organismes financièrement indépendants produisant pour le
marché des biens ou des services en vue de réaliser un profit et cela en combinant des
facteurs de production. Selon un entretien avec Mr Toky Mahandry RAJAONARISO :
« Les entreprises vivent et évoluent dans des contextes internes et externes : internes car la
gestion - l’administration - ou/et l’ingénierie interne(s) des entreprises sont les causes des
réussites ou des faillites ; externe, car les entreprises surtout celles qui vendent des biens
ou/et des services dépendent des phénomènes relationnels, politiques, industriels,
financiers, sécuritaires, sanitaires, environnementaux, informationnels et communicatifs,
…, sociaux, ou/et économiques. Sans la production en général, les différentes productions
de chaque unité composant les quatre secteurs de développement en particuliers dont :

- le secteur primaire,

- le secteur secondaire,

- le secteur tertiaire,

- et le secteur quaternaire qui est de la recherche scientifique ;

il risque qu’un pays n’arrive pas à subvenir les besoins de la fonction publique et les
besoins d’une entreprise considérée.

Le management, l’administration et/ou l’ ingénierie efficace(s) et efficient(s) connus


d’habitude comme la bonne gestion, bonne administration, bonne gouvernance, bon
leadership sont également des moyens nécessaires pour un pays; l’indice de viabilité et/ou

1
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

le pouvoir d’achat des consommateurs est considéré comme parmi les meilleurs moyens de
stabilisation d’un pays et d’augmentation du chiffre d’affaire de l’ensemble des
organismes publics ou privés».

Pour continuer à être rentable, elles ont alors besoin de recourir plus largement dans la
maîtrise de contrôle interne et des risques qui peuvent affecter la performance de la société.
En effet, le contrôle interne bien mis en place et appliqué permet d’améliorer la rentabilité
de l’Entreprise.

Le système de contrôle interne ne doit pas être confondu avec le contrôle de gestion qui
s'analyse comme un ensemble de disposition prise pour fournir aux dirigeants et aux divers
responsables des données chiffrées périodiques caractérisant l’évolution des activités de
l'entreprise, le contrôle budgétaire qui consiste en un système de procédures de
rapprochement périodiques entre prévisions et réalisations, dont la fiabilité dépend
largement de la qualité du contrôle interne, il garantit la qualité de l'information produite
par l'entreprise; il s'agira entre autres des documents financiers. Ici, dans notre cas,
l’élaboration des documents financiers est confiée par un cabinet comptable. Il est à noter
que certains cabinets comptables préfèrent conserver la saisie de la comptabilité,
considérant qu’elle constitue une « matière première » qui ouvre la porte aux missions de
conseil et accompagnements qu’ils peuvent exposer aux entreprises notamment le conseil
financier.

En effet, le rôle des experts-comptables est de mettre en liaison les banques, organismes de
crédits et les entreprises; facilitateurs de l’accès au crédit en somme puisque sans les états
financiers validés par un expert-comptable, une entreprise ne pourra pas accéder à un
financement. C’est comme le Cabinet Comptable RAKOTONDRAVONY, avec qui j’ai
effectué le stage durant trois (3) mois environ, différentes catégories des sociétés sont
examinées avec lui à savoir les sociétés de services et commerciales.
Les missions principales de ce cabinet sont le traitement de la comptabilité des Sociétés
clientes que ceux soient en création ou déjà existantes ; la déclaration fiscale (TVA, IRSA,
IR et IR Gérant, IRCM, déclaration de prestation de services), élaboration et dépôt de
toutes les déclarations sociales comme le CNaPS et OSTIE, il est à noter que certaines
sociétés s’affilient à la ESIA ; Le suivi de la situation des comptes bancaires, notamment
le rapprochement bancaire ainsi que le financement bancaire fait parti des tâches du dit
cabinet. Concernant le traitement des dossiers administratifs, il réalise les occupations

2
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

suivantes : renouvellement annuel de la carte fiscale ; changement de la carte statistique


selon les variations d’activité, d’adresse ou autres modifications à mentionner aux cartes ;
Modification RCS si nécessaire ; Mis à jour de statut selon l’exigence…….
Dans ce mémoire, on va étudier plus particulièrement l’une des Sociétés clientes de ce
cabinet, cette société se dénomme PIZZAMANIA SARLU.
On va parler un peu du contrôle interne, car c’est un facteur clé de qualité du système
comptable et financier d'une entité mais doit être sans cesse renouvelé pour répondre aux
changements légaux et à l'évolution interne de l'entité. Pour ce faire, des groupes de travail
peuvent être mis en place pour mener des idées nouvelles et des améliorations aux
procédures existantes, effectivement la création d'un service de contrôle interne.
D’où l’intitulé de ce thème : « ÉVALUATION DU CONTRÔLE INTERNE CYCLE
COMPTABILITÉ cas de la Société PIZZAMANIA ».
D’après la constatation faite sur le fonctionnement en général de la dite société, le
problème se pose sur la fiabilité des informations et la protection des actifs, bien que ce
soit la fiabilité des informations financières qui rend une société plus performante, on se
demande alors : Est-ce que le Système de Contrôle Interne mis en place contribue, en tant
qu’outil de gestion à la réussite de cette société?
Ce problème cité nous conduit aux questions de recherche suivantes :
Existe-t-il un manuel de procédure pour l’exécution de fonction comptable ?

Est-ce que la société adopte des mécanismes ? Pour identifier les risques qui peuvent
survenir lors de l’exécution de travail.

Pour la suite, on va exposer les objectifs correspondant aux questions de recherche,


l’objectif global consiste alors à optimiser le mode de contrôle interne mis en place au sein
de la société. Spécifiquement, les objectifs au niveau de contrôle interne sont :

Tout d’abord, l’objectif spécifique c’est d’assurer la sauvegarde des actifs de la Société,
nous allons parler de diverses rubriques, à savoir la répartition des tâches et la fuite de
cumul des tâches fondamentalement incompatibles (fonction d’autorisation,
d’enregistrement, financière, de détention des biens, contrôle), l’identification du ou des
risques liés et les évaluations : En posant cette question: si cette fonction était mal faite ou
non faîte que se passerait - il ?
Cette identification doit classer les risques en : important, moyen et faible.

3
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

Pour chacun des risques identifiés, on doit déterminer le dispositif de Contrôle interne
adéquat : C’est répondre à la question: Que faut-il faire ? Ou mettre en place ? Pour que le
risque ainsi identifié soit maitrisé (réduire son impact ou sa répétition) et la surveillance
continue du Système de contrôle interne. Cette forme de surveillance constitue l’un des
piliers d’un système de contrôle efficace.
Ensuite, l’autre objectif spécifique est que la fiabilité des informations comptables soit
assurée.
Diverses hypothèses ont été formulées pour mener les recherches conduisant à
l’élaboration du mémoire.
Tout d’abord, le fait de disposer un Système de Contrôle Interne efficace permet d’assurer
la protection et la sauvegarde des actifs qui diffusent l’image de la Société et pour détecter
et/ou minimiser les risques qui peuvent se produire pendant l’activité.
Ensuite, le fait d’assurer la fiabilité des informations comptables consiste à vérifier la
pertinence et l’exhaustivité des informations financières.
De manière générale, la stabilité de l’environnement actuel dans lequel évolue l’entreprise
est une hypothèse importante qu’il ne faut surtout pas négliger.

De manière plus spécifique, les hypothèses de travail sont la disponibilité et exploitabilité


des informations afin de bien mener l’étude.

Les informations doivent être disponibles afin d’être traitées et transformées pour être
retransmises dans ce rapport. Ensuite, exploitable parce qu’elles doivent concerner le
domaine d’étude dont notamment le système comptable.

Mais avant tout, il est très important de préciser que l’élaboration de ce mémoire nous a été
difficile sans l’adoption de quelques méthodes de travail.
Afin d’atteindre les différents objectifs énoncés ci-dessus, un recours à différentes
méthodes s’est avéré nécessaire. Plus concrètement, pour mener la rédaction du mémoire
dans son ensemble, le standard international IMMRED a été adopté. Le plan IMMRED ou
Introduction, Matériels et Méthodes, Résultats et Discussion est fortement recommandé
pour tous les modèles d’ouvrages.

Étant donné les objectifs fixés, des résultats correspondants à chacun de ces objectifs sont
affirmés. Ainsi, les résultats attendus pour cette recherche sont :

La bonne gestion et exploitation des patrimoines ;

4
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

La fiabilité des informations financières.

L’atteinte des objectifs et la réalisation des résultats affirmés sont fonction des hypothèses
formulées précédemment et de la méthodologie adoptée. Le présent ouvrage comprend
donc trois parties distinctes : une partie descriptive, une partie analytique et une partie
stratégique.

La première partie est consacrée à la description des différents matériels et méthodes


utilisés pour l’élaboration du mémoire. Les matériels concernent surtout la présentation du
lieu de stage, la société étudiée. De plus, pour mieux cerner la situation existante, il a fallu
analyser l’organisation de l’entreprise qui est reflétée par son organigramme hiérarchique
qui décrit les postes et les responsabilités de chacun. Les grandes lignes du stage ont aussi
été énoncées ainsi que les différentes activités menées. L’approche méthodologique
adoptée met en principe deux aspects importants. Tout d’abord le cadre théorique explique
la méthodologie globale et spécifique qui exprime les outils d’analyse et de références
utilisés. Ensuite le cadre pratique décrit les modalités de recueil, tri et de traitement des
informations.

La deuxième partie du mémoire montre les résultats des investigations menées. Les
informations acquises ont été regroupées thématiquement. Malgré les points forts de la
société, certains dysfonctionnements ont été constatés relativement aux outils mis en place,
le processus du périmètre (flux d’information, enchaînement des tâches…) et au niveau de
l’organisation de la société. Une analyse approfondie de chaque situation jugée non
adéquate a été effectuée afin d’en dégager les tendances lourdes et de rechercher par la
suite leurs causes racines. Ces dernières seront analysées afin de dégager les conséquences
de ces tendances lourdes.

La dernière partie est axée sur la proposition d’un catalogue de solutions pouvant
contribuer à la bonne gestion et exploitation du patrimoine et à la fiabilité des informations
financières. Certaines solutions ont été jugées prioritaires, suivant un critère de notation, et
devraient être adoptées immédiatement. Ces recommandations ont été modélisées afin de
faciliter leur application. Dans cette optique, une étude de faisabilité éclaircit chaque
proposition afin de définir la possibilité de mise en œuvre.

5
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

PARTIE I : CADRE CONTEXTUEL ET

MÉTHODOLOGIQUE

Comme ce mémoire suit la directive IMMRED, la première partie va étaler les Matériels et
Méthodes. Pour les Matériels, il s’agira surtout de la présentation de l’entreprise où le stage
s’est déroulé et la société qui est l’objet de l’étude. Quant aux Méthodes, le compte rendu
global du stage ainsi que les différentes approches méthodologiques seront mis en
évidence.

Cette première partie est surtout consacrée à décrire le cadre où l’étude a été effectuée.
Pour faire cette description, cette partie comprendra trois chapitres distincts. Le premier
chapitre est consacré à la présentation de l’entreprise, le second concerne le compte rendu
global du stage, le troisième présentera les approches méthodologiques.

6
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

Chapitre I : PRÉSENTATION DE LA SOCIÉTÉ

PIZZAMANIA est une société à vocation commerciale ; elle est parmi les sociétés les plus
connues à Madagascar pour la production de PIZZA ainsi que les divers produits
alimentaires consommables avec le PIZZA.

Ce chapitre présentera surtout la justification du choix de l’entreprise et celle du choix du


thème, ensuite la présentation de PIZZAMANIA et de son contrôle interne, ce premier
chapitre présentera aussi surtout la présentation d’unité de comptabilité, sans oublier leurs
buts et leurs activités.

SECTION 1 : JUSTIFICATION DU CHOIX DE L’ENTREPRISE ET CELLE DU


CHOIX DU THÈME

1. Justification du choix de la société

Comme nous avons dit, la société qui est l’objet de l’étude est l’une des sociétés clientes
du cabinet avec qui on a effectué le stage. Au cours de l’enregistrement des données
comptables, ce dernier a constaté beaucoup de failles sur les pièces comptables, donc on a
choisi de faire une étude étroite sur cette société en vue de trouver des solutions adéquates
pour une amélioration continue.

2. Justification du choix du thème

Des observations sont constatées au niveau d’unité de comptabilité et on conduit au choix


de ce thème : « Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité ».

Par ce choix, nous voudrions montrer tout d’abord que la société devra d’ici peu assurer
leur tâche et atteindre leur objectif que se soient financiers ou économiques par le biais du
contrôle interne bien mise en place et bien surveillé.
Ensuite, nous voudrions mettre en exergue que l’application de cette méthode est un défi
pour la société.
Ce thème a un double intérêt : d’abord pour l’étudiant et ensuite pour la société.
Le principal intérêt pour l’étudiant à aborder ce thème consiste à acquérir de nouvelles
connaissances sur la vie en générale de la société.

7
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

En effet, en étudiant le thème sur l’amélioration de situation financière, l’étudiant n’a plus
une vision superficielle ou globale du fonctionnement de la société. L’étudiant sera
conscient qu’à la moindre négligence de l’une des procédures, la société peut rencontrer
des problèmes surtout en matière de fonction comptabilité.
Bref, ce thème aide l’étudiant à avoir le sens de l’anticipation qui favorise les adaptations
aux évènements qu’on peut rencontrer durant l’activité de la société.
Ce thème présente un intérêt pour la société également. En effet, cela lui permet de
connaître ses faiblesses éventuelles.
En somme, l’étude de ce thème permettra à la société d’améliorer la méthode de travail
contre les incidents de parcours durant ses activités. De plus, la révision sur le plan
Contrôle Interne lui permet de détecter ce qui manque encore dans les mesures et stratégies
qu’elle a appliquées.

SECTION 2 : PRÉSENTATION DE LA SOCIÉTÉ PIZZAMANIA ET LE


CONTRÔLE INTERNE EXISTANT

1. Présentation de la société

a. Historique

La société à été fondée en 2002, il s’agit d’une société commerciale, elle est donc régie par
la loi Malgache en vigueur portée sur la société commerciale de 2003-036.

Au début, c’était une société individuelle, mais à partir de l’année 2010, elle a devenu une
société A Responsabilité Limité Unipersonnelle. Son activité a évolué petit à petit et s’est
transformé en une fabrication et vente de PIZZA et autres produits consommables avec ce
produit principal.

Actuellement, la société dispose sept (7) points des ventes qui se trouvent successivement
à : Tsiazotafo, Manakambahiny, Ankadindramamy, Ankadifotsy, Ivandry,
Andrefan’Ambohijanahary, Anosizato.

L’adresse mentionnée plus bas est l’adresse du siège social.

8
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

Tableau 1 : Historique du PIZZAMANIA

DATES ÉVÉNEMENTS
MARQUANTES

2002 Création de la société, naissance de son premier point de vente à Tsiazotafo

2003 Naissance du deuxième point de vente sis à Manakambahiny

2010 Transformation de la société en Société à responsabilité limitée, le point de


vente à Ankadindramamy est né.
2011 Lancement de nouveau produit sur le nouveau point de vente à
Ankadifotsy
Juin - 2014 Diversification des produits offerts aux clients et naissance du point de
vente implanté à Andrefan’Ambohijanahary (Enceinte station service
JOVENNA)
Mars - 2015 Création du point de vente avec des nouveaux produits à Anosizato

Source : recherche personnelle

b. Identification de la société

PIZZAMANIA est une Société A Responsabilité Limité Unipersonnelle (SARLU) avec un


Capital social de Ariary 2 000 000, 00 (deux millions d’Ariary).

Ci-après les coordonnés de PIZZAMANIA:

 Adresse : 75 Rue Rabezavana Ambodifilao, Lot SIAC 22 101 ANTANANARIVO


 Numéro d’Identification Fiscale : 1001430408
 Numéro d’Inscription Statistique : 10756 11 2013 0 10954
 N° RCS : 2013 B00761

2. Présentation du contrôle interne existant

Après avoir observé l’entreprise en général, il a été aussi nécessaire de voir la situation en
interne de la société pour faciliter le travail d’analyse et pour mieux comprendre toutes les
différentes fonctions. Les différentes organisations et attributions de fonctions seront les
plus développées.

9
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

SECTION 3 : ORGANISATION DE L’ENTREPRISE

Au sein de la société, c’est comme une simple unité se présente le service comptabilité
puisqu’il s’agit de société en plein expansion. Dans touts les points de ventes, plus
précisément ils sont au nombre de sept (7), la fonction comptabilité incombe à une seule
personne.

1. Organigramme en générale de la Société :


L’organigramme définit les fonctions, les fonctions définissent les activités, les activités
permettent d’obtenir le résultat. En interne, PIZZAMANIA présente une organisation
simplifiée qui présente les différentes unités fonctionnelles au niveau de la société.

L’organigramme général de la société sera présenté en annexe, mais les différentes unités
existants au sein de l’entreprise sont notamment :

 Unité comptabilité ;
 Unité ressources humaines ;
 Unité administrative ;
 Unité contrôle ;

2. Environnement interne de PIZZAMANIA


Suivant l’organigramme général, il existe quatre (06) principaux unités. Les différentes
unités seront présentées successivement avec leurs fonctions respectives. L’unité
comptabilité ne sera développé qu’après puisqu’il s’agit du domaine d’étude ainsi que de
l’accomplissement du stage.

a. Unité comptabilité

Il s’agit d’unité qui regroupe diverses fonctions dont :

 Externalisation de la comptabilité : scan et envoi des pièces à comptabiliser au


cabinet CABRAK pour l’élaboration des états de synthèse annuel.
 Réception des fiches de recettes journalière de chaque point de vente ;
 Enregistrement des dépenses journalières de chaque point de vente ;
 Traitement des données comptables sur le logiciel SAGE ;
 La relation avec les tiers : fournisseurs, banques et États ;

10
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

b. Unité ressources humaines

La Gestion des Ressources Humaines a bien civilisé depuis le temps où l’activité était
dénommée Administration du Personnel. Il ne s'agit plus d'administrer mais bien de gérer
le capital humain. La Gestion des Ressources Humaines comporte de divers aspects, tous
aussi importants les uns que les autres :

La gestion de recrutement :

La performance d'une entreprise est avant tout directement dépendante des qualités de ses
salariés : la motivation, la capacité d'innovation ou la volonté de travailler en groupe.

La gestion sociale :

L'entreprise est une organisation humaine, elle est donc confrontée à tous les aspects des
relations interpersonnelles (conflit). Application des sanctions aux personnes qui ne
respectent pas les disciplines mises en place. Elles sont rangées par ordre de gravité
croissante.

Les sanctions du premier degré qui sont l’avertissement sans inscription au dossier,
l’avertissement écrit avec inscription au dossier, la mise à pied de un (01) à trois (03) jours
et le blâme avec inscription au dossier.
Les sanctions du second degré sont la mise à pied de quatre (04) à huit (08) jours et le
licenciement avec préavis.

La gestion courante du personnel :


La paie :

Tout travailleur a droit à une rémunération. La paie est faite conformément à la législation
en vigueur à Madagascar.
Les conditions de rémunération sont précisées dans le contrat de travail.
Tout travailleur rémunéré au mois bénéficie d’une rémunération appelée: salaire de base;
L’établissement de la paie du personnel comprend les étapes suivantes :

- l’établissement des bulletins de salaire ;

11
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

- le paiement des salaires calculés ;

- la déclaration et le paiement de la retenue et de la part patronale au titre de la cotisation à


la CNaPS et à l’OSTIE ;
Établissement du bulletin de paie :
Le service chargé des ressources humaines établit chaque mois les bulletins de paie, à
l’aide des renseignements permanents et variables.
Cette fiche de paie est remise à l’intéressé le dernier jour ouvrable du mois.
L’agent d’unité chargé des ressources humaines doit aussi consulter le registre du
personnel pour le suivi des congés, des absences non justifiées et le suivi des salaires et
noter les éléments nécessaires à l’établissement de la paie.

Tenue du livre de paie :

Dès que les paies sont établies, elles sont enregistrées sur le livre de paie informatisé.

Règlement de la paie :

La rémunération est payable dans les conditions règlementaires. Les paiements sont
effectués en espèce aux bénéficiaires.
Le responsable du service chargé des ressources humaines remet l’original du bulletin de
paie à chaque salarié bénéficiaire.

Les congés :

Tout travailleur a droit à un congé annuel payé de deux jours et demi ouvrables par mois
pendant douze (12) mois de travail effectif accompli au sein de la société.

Pour le calcul de la durée de congé acquis, on ne doit pas déduit :

- les absences pour causes d’accidents ;


- les absences pour maladies professionnelles ;
- les périodes légales de repos des femmes en couches ;
- les absences pour maladies dûment constatées par certificat médical ;
- les congés pour évènements familiaux.

12
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

La rupture du contrat de travail :

La fin du contrat de travail peut être constatée dans les situations suivantes :
- soit par démission du travailleur ;
- soit par licenciement sur faute lourde ;
- soit par décès du travailleur.

c. Unité administrative

Il s’agit de la gestion administrative de tous les points de ventes existants (résolution des
problèmes du point des ventes) et aussi la gestion de toutes les paperasses circulant dans la
société.

La relation avec les établissements administratifs, les fournisseurs formels ainsi que les
clients est assurée par cette unité.

d. Unité contrôle

Comme ce nom l’indique, il contrôle et surveille le fonctionnement des points des ventes.
Ce travail se fait par jour et constaté par des rapports écrits et seront remis au siège en vue
de rectification concernant le mode de travail.

3. Environnement externe

Il s’agit des tiers qui sont en relation avec l’entreprise. Ce sont surtout les fournisseurs, les
clients et les concurrents.

a. Fournisseurs :

Il s’agit ici des fournisseurs d’ingrédients et d’emballage, qui sont :

Le fournisseur de matières premières:


Les fournisseurs de matières sont principalement alors :
Les MOULINS
Il s’agit de boulanger très professionnel, sa mission consiste à la production de la farine
(LE CHEVAL) et ventes des produits dérivés de cette farine. C’est une société de grande
envergure à Madagascar par sa qualité de produit avec de coût abordable à tous.
PIZZAMANIA préfère de consommer le VOKATRA MALAGASY.

13
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

Le JUMBO SCORE
Cette société est une enseigne d’hypermarchés fondée en 2002 située dans le centre ville actif
d’Antananarivo (Ankorondrano), le lieu d’exploitation de cette société favorise le travail
d’approvisionnement en matière première de la société PIZZAMANIA.

Le LOCCA

C’est un fournisseur spécifique à la charcuterie (Cervelas, Mortadelle, Salami).Vu son


slogan : « Des produits de qualités et moins chers chez Locca», la société a décidé de se
travailler avec lui.

La société paie directement et/ou fait des achats à crédit pour l’achat des matières.

Le fournisseur d’emballage:

NEWPACK, il est le leader de l’emballage en carton ondulé à Madagascar. Elle peut


confectionner tout type de modèle de carton et de maquette d’impressions, et fournir une
large gamme de produits en carton ondulé pour tous les secteurs d’activité. A toutes les
étapes de son processus de production, elle réalise ses solutions d’emballage dans le plus
grand respect des normes Qualité et Environnementales.

C’est pour ça que PIZZAMANIA n’hésite pas à travailler avec lui pour l’emballage de ses
produits. Il est à noter qu’il existe des fournisseurs non formels qui travaillent avec la
société dans son exploitation comme les vendeurs de légumes, de viandes etc.

Les clients :

La variété des clients de PIZZAMANIA est très large. Ils se différentient par leurs
pouvoirs d’achat. On dirait que les Malgaches s’adaptent facilement aux nouveaux
produits. Actuellement, les clients sont surtout le grand public, les jeunes lycéens, les
travailleurs de nuits, les amateurs ou fanatique de fast food,…

« PIZZAMANIA prend la deuxième position sur le marché » selon la constatation faite par
le gérant du cabinet CABRAK après la gastronomie PIZZA.

14
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

SECTION 4 : BUTS ET ACTIVITÉS DE PIZZAMANIA

1. Les buts de la société

Comme toutes les entreprises privées, pour faire face au marché, la société a comme buts :

 Avoir une grande part de marché : être plus puissant face aux concurrents et avoir
un maximum de territoire ;
 Satisfaire les clients : connaître les besoins et les attentes des clients

2. Activités de la société

PIZZAMANIA fait partie du secteur des fast food1.

Cette chapitre nous a permit de survoler PIZZAMANIA en général et a mis en évidence


toutes les informations lui concernant.

1
La liste de produits alimentaires sont en annexes 2

15
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

Chapitre II : COMPTE RENDU GLOBAL DU STAGE

Le stage de fin d’étude s’est déroulé pendant douze (12) semaines au sein du Cabinet
comptable CABRAK et qui sera détaillé dans le calendrier du stage. La généralité sur la
société d’accueil, les acquis techniques et pratiques seront ensuite vus dans ce chapitre.

SECTION 1 : PRÉSENTATION GÉNÉRALE DU LIEU DE STAGE

1. Historiques

Le Cabinet CABRAK a été fondée en décembre 2000. Son lieu d’exploitation se trouve à
Ankadifotsy Antananarivo au lot IVP 155 Ter. A cette période, le cabinet n’a effectué que
des assistances à la création d’une dizaine de société de petite taille et n’avait qu’un seul
salarié pour s’en occuper.

Son activité a évolué suivant les temps, et actuellement, on dirait que c’est un cabinet en
plein expansion avec onze (11) salariés.

Au fil des temps, d’autres prestations se sont ajoutées, telles que : l’expertise comptable,
l’audit financier, le travail de consultance, l’audit opérationnel, la mise à disposition et la
clientèle est devenue variée allant de petite et moyenne taille jusqu’à à la grande taille.

16
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

Tableau 2 : Calendrier du stage

Mois Avril Mai Juin Juillet

Semaine 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12

Tâches

Prise de contact

Consultation des dossiers


administratifs des sociétés clientes

Entretien avec les responsables de la


société PIZZAMANIA

Analyse de la structure et traitement


des dossiers utilisés avec description

Faire une description sur le contrôle


interne de la Société étudiée

Collecte des données et informations

Analyse des données recueillies

Imputation, Saisie sur ciel compta

Divers saisie sur le journal de caisse et


banque

Montage de quelque état financier

Formation sur le classement des


dossiers

Dépôt, visa des dossiers auprès du


CNaPS et Centres fiscales

Préparation de déclaration IRSA

Saisie sur le journal Achats et Ventes

Rédaction du mémoire
Source : Contribution personnelle

SECTION 2 : ACQUIS TECHNIQUES

De nouvelles connaissances ont été acquises grâces aux tâches effectuées au sein du
Cabinet et aux descentes effectuées au sein de PIZZAMANIA.

Ces différentes tâches sont :

17
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

Consultation des dossiers administratifs qui sont :

- Le statut :

c’est une sorte de balise qu’on doit éditer avant l’ouverture de la société, plusieurs
rubriques doivent figurer sur ce statut à savoir : forme, dénomination sociale, objet social,
durée, apport, durée de fonction de gérant, comptabilité, affectation et répartition de
bénéfice, dissolution et liquidation, etc. tous les associés le signent à la fin du page après
avoir lu, marque de l’acceptation et approbation de son contenu.(Source : statut de la
société MEVATIA AUTO)

- La carte fiscale :

Toutes sociétés qui exercent une fonction à Madagascar doivent immatriculer aux centres
fiscaux du lieu de son exploitation, après l’immatriculation, ces centres lui offerts de
Numéro d’Identification Fiscale. Cette carte est renouvelable chaque année. C’est à partir
de cette carte que les sociétés puissent exécuter le paiement de l’Impôt sur les Revenus.
(Source : Carte fiscale de la société MEDYSHIN)

- Registre du Commerce et des Sociétés :

La naissance d’une société est proclamée après son immatriculation à ce registre. C’est au
greffier du Tribunal de première instance qui se charge la délivrance de l’attestation
d’immatriculation. Au cas où il y a changement de textes déjà figurés dans ce premier acte,
ça demande aussi une inscription modificative au Registre du Commerce et des Sociétés.

- La carte d’identification Statistique :

Elle contient le Numéro d’Identification de la Société, c’est l’INSTAT qui émet cette carte.
Un décret n°59-10 PR du 15 mai 1959 dicte que les sociétés sont obligatoirement
s’adresser au service de la statistique pour le renouvellement de la carte en cas de :
changement d’activité, rajout d’activité, changement de propriétaire, de dénomination, de
raison sociale, d’adresse, de cessation d’activité quel qu’en soit le motif. Le non-respect de
ce décret est passible d’amende.

18
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

- Bail commercial :

Il s’agit de contrat de location d’un immeuble, une partie appelée la bailleresse loue à une
autre partie nommée preneur des locaux pour servir comme lieu d’activité. Ce contrat
mentionne plusieurs articles qui régissent les deux parties comme la durée et
renouvellement du contrat, état des lieux, conditions générales de jouissance, conditions
financières (loyer, dépôt de garantie,…), frais (droit d’enregistrement), litiges….(Source :
Bail commercial de la société ROYAL SPIRITS)

Le droit de l’enregistrement est fixé à 2% du loyer annuel et payé auprès de service


compétant. Le taux de révision annuelle de loyer est de 5% par mois, la date limite de cet
enregistrement est de 2 mois après la constitution de présent bail, sinon il est passible
d’une amende de 100 000 Ariary (Cent mille Ariary) majoré de 1% par mois de retard du
montant total de droit d’enregistrement.

Imputation et saisie sur ciel compta :

A partir des éléments du bilan, du compte de résultat (charges et produits), on analyse


chaque rubrique, d’où l’imputation (traduction en langage comptable). Après, on passe au
ciel compta pour les écritures. Ce logiciel permet de :

- Disposer du Bilan et du Compte de Résultat pour faire le point sur l'avenir de l’entreprise
- Simplifier le traitement des opérations comptables grâce au lettrage manuel ou
automatique
- Consulter la trésorerie prévisionnelle
- Accédez en un clic aux états préparatoires des déclarations fiscales

- Éditez la déclaration de TVA automatiquement calculées à partir des écritures saisies

- Disposez de multiples codes analytiques (affectation de plusieurs codes pour une écriture,
répartition du montant sur plusieurs codes).

Saisie sur le journal de caisse et banque :

Chaque mouvement quotidien qui entraine une sortie ou entrée d’argent doit être enregistré
mensuellement pour pouvoir déterminer les soldes des comptes en caisse et comparer les
soldes à celui de la banque.

19
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

Montage des états financiers :

Le moment où on fait le stage tombe au moment de préparation des états financiers, donc,
c’est une occasion de voir avec les collègues les procédures à suivre pour l’élaboration. Ça
entraine une véritable expérience pour moi.

Il est à noter que les éléments suivants doivent figurer sur un état financier :

Bilan, Compte de Résultat par nature, Tableau de Flux de Trésorerie, État de variation des
Capitaux Propres, annexes (Tableau d’amortissement et détails des charges).

Formation en classement des dossiers :

C’est de reconnaître les titres des papiers, les classer suivants leur types, par ordre
chronologique, procéder à la séparation mensuelle des opérations. Une fois séparés les
dossiers, on met à une chemise titrés (année d’édition).

Dépôt de divers dossiers aux établissements publics (CNaPS, Centres


fiscales) :

Cette tâche nous a permis de savoir tous les pièces à fournir pour que les travailleurs
puissent s’affilier à la CNaPS (liste des travailleurs, nombres et copies d’acte de naissance
de leurs enfants, demande d’immatriculation, copie certifié de la carte d’identité nationale
du travailleur, des photos d’identité),Cotisation : 1% Travailleur- 13% Charge Patronal, le
versement se fait trimestriellement et aussi les pièces qu’on doit à rendre pour renouveler
une carte fiscale (la carte à renouveler, récépissé de versement d’impôt de l’année dernière
avec le bordereau2, et le récépissé de versement d’IR Gérant de l’année dernière avec le
bordereau aussi). Pratiquement, le renouvellement se fait par année, à défaut à chaque
changement qui entraine une modification de la carte.

Préparation de déclaration IRSA :

C’est à partir d’état de paie des mois concernés qu’on remplit le bordereau d’IRSA, la
déclaration se fait semestriellement ; Le barème est pour la base imposable supérieur à
250 000 Ariary, l’IRSA égal à 2000 Ariary/Employés.

2
Le modèle des bordereaux sont en annexes 3 et 4

20
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

SECTION 3 : ACQUIS HUMAINS

Le stage est une grande étape qui a permis d’avoir une nouvelle vision du domaine
professionnel.
Respects de la hiérarchie :

- relation avec le supérieur,


- Suivie des directives ;
- Travailler en équipe : relation entre collègues ;
- Bonne relation humaine ;
- Prendre plus de responsabilité en effectuant les tâches attribuées ;
- Nécessité de toujours faire des vérifications plus approfondies, ne pas
se fier aux apparences ;

La responsabilité se présente par différents aspects tel que :

- Le respect des horaires3 de travail et des délais ;


- L’accomplissement des tâches jusqu’à la fin ;
- Assumer les erreurs, tout en essayant de les éviter autant que possible.

3
Le matin de 8h30 à 12h30, l’après midi de 13h30 à 17h30.

21
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

Chapitre III: APPROCHE MÉTHODOLOGIQUE

Suite aux différents acquis du stage, la rédaction du mémoire possède désormais


différentes approches méthodologiques qui se situent dans différentes démarches. A
commencer par la démarche globale, ensuite la démarche spécifique, et enfin le cadre
théorique de l’étude.

SECTION 1 : DÉMARCHE GLOBALE

La méthodologie globale regroupera tout d’abord la collecte des données et informations,


ensuite l’exploitation, tri et le traitement des données collectées.

1. Collecte des informations

Les informations sont jugées comme les principales sources d’étude. La collecte
d’information présente un cycle continu parce qu’une information n’est jamais à 100%
complète.

La collecte des données consiste à la recherche des documents utilisables à la réalisation


de cet ouvrage, à la consultation des archives (ouvrage des anciens étudiants) et à
l’utilisation des outils méthodologiques d’enquête (l’entretien avec les différents
responsables et les questionnaires).

- La consultation bibliographique :

Les sources bibliographiques peuvent être très variées :

Les différents ouvrages déposés au sein de la bibliothèque au niveau de


l’IMGAM ;
Les cours récoltés en classe ainsi que par les différentes polycopies ;
Les livres sur les méthodologies de rédaction du mémoire ainsi que les livres
spécifiques sur le thème étudié.
- La consultation webographique :

Le domaine de l’information a beaucoup civilisé. L’utilisation des TIC est de nos jours
accessible et fournies toutes les informations dont on a besoin mais avec la condition de
bien prendre celles qui sont les plus pertinentes. Cette consultation s’effectue par : la visite

22
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

de plusieurs sites internet et la recherche des fichiers téléchargeables4 sur le thème afin de
facilement les lire et les analyser.

- L’entretien :

Durant la période de stage, on a eu l’occasion de se rendre à la société étudiée, pour


s’entretenir avec le staff du siège et également avec quelque staff des points de vente, en
vue d’obtenir de plus amples informations concernant la société (connaissance générale),
les modalités de fonctionnement c'est-à-dire ce qui se passe réellement dans la société,
ainsi que leurs méthodes de contrôle, de vérification des comptes et de travail.

- Le questionnaire d’enquête :
C’est un outil permettant de recueillir des informations d’une manière méthodique.
Il se place donc dans un travail de recherche. Les données perçues permettent de vérifier
les hypothèses de recherche.
Il s’agit de poser des questions auprès du personnel et l’enquêter selon leur disponibilité.
Ce questionnaire est axé sur l’analyse du cycle comptabilité, du cycle immobilisation, du
cycle stock, de l’organisation en général de l’entreprise et du contrôle interne de la société.

- Exploitation, tri et traitement des données collectées :

C’est à partir des données et informations qu’on peut exécuter les travaux d’analyses et
pour proposer un projet innovant pour une amélioration continue. Le cycle traitement des
données est alors un cycle inachevable parce qu’il comporte successivement :

 Recherches d’informations nécessaires ;


 Recoupement et tri selon la nature des informations ;
 Classement des informations par cycles à étudier (comptabilité,
gestion de stocks, organisation, trésorerie) ;
 Travail d’analyse des cycles : recherche des problèmes et des
causes ;
 Proposition des solutions ;
 Contrôles d’application des solutions.

Ce traitement peut être présenté dans le schéma suivant :

4
Exemple les fichiers Word ou Pdf

23
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

Figure 1 : Cycle de traitement des données

Recherche des Tri des


informations informations selon
leur nature

Contrôle de
Classement des
faisabilité et
informations selon le
d’application des
cycle à étudier
solutions

Proposition de Travail
solutions d’analyses

Source : Contribution personnelle

Tableau 3 : Cadre logique du mémoire

Le cadre logique du mémoire met en évidence la logique d’intervention et la logique de


suivi. Pour la logique d’intervention, elle comprend : l’objectif global, les objectifs
spécifiques, les résultats, les activités à mettre en œuvre et les ressources à mobiliser.

La logique de suivit quant à elle comprend : la source de vérification et les hypothèses.

24
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA »

LOGIQUE DE SUIVI

LOGIQUE D'INTERVENTION
SOURCE DE
HYPOTHÈSES
INDICATEURS OBJECTIFS VÉRIFICATION
QUANTITATIFS QUANTITATIFS

OBJECTIFS GLOBAL

- Optimisation du système de contrôle interne mis en


place au sein de la société.
OBJECTIFS SPÉCIFIQUES

OS 01: Assurer la sauvegarde des actifs de la Société nombre d'études Résultat du Exploitation et fiabilité des
1
effectuées mémoire données

OS 02: Assurer la fiabilité des informations nombre d'études Résultat du Exploitation et fiabilité des
1
financières recueillies effectuées mémoire données

RÉSULTATS

Minimisation et/ou
R01: Les patrimoines bien exploités et gérés permet élimination des Résultat du
maximum Réalisation du mémoire
d’atteindre les objectifs fixés par la Société risques affectant les mémoire
patrimoines

R02: Les informations financières utilisées sont


nombre d'études Résultat du
vérifiables, exhaustives, disponibles au temps voulu, 1 Réalisation du mémoire
effectuées mémoire
utiles et pertinentes.

25
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA »

ACTIVITÉS A METTRE EN ŒUVRE

A01: Élaborer des méthodes pour bien protéger et gérer les actifs de la société

A11: Se doter d’un système budgétaire pour une base Nombre d'études à 1 Résultat du Exploitation et fiabilité des
effectuer mémoire données
de contrôle interne
A12: Mise en place d’un Manuel de procédure clair Nombre d'études à maximum Résultat du Applicabilité des méthodes
effectuer mémoire
et approprié à l’organisation

A13 : Révision du mode de recrutement de personnel Nombre d'études à 1 Résultat du Applicabilité des méthodes
effectuer mémoire

A02: Utiliser des divers outils pour bien fiabiliser les informations comptables

A21: Mise en place d’un Diagramme de Circulation Nombre d'études à maximum Résultat du Praticabilité des principes
effectuer mémoire
de Documents (DCD)

A22: Utilisé des documents et des pièces adéquates Nombre d'études à maximum Résultat du Exploitation et fiabilité des
effectuer mémoire données

A23 : Utilisé de système de classement des Nombre d'études à 1 Résultat du Applicabilité des méthodes
effectuer mémoire
documents comptables et administratifs

26
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA »

MOYENS A MOBILISER

Ressources humaines
H01: Ressources humaines pour l'étude des Importance des 1 Résultat du Disponibilité et compétence des
différentes méthodes de protection des actifs ressources humaines mémoire ressources humaines
mobilisées

H02: Ressources humaines pour l'étude de la fiabilité Importance des 1 Résultat du Disponibilité et compétence des
des informations ressources humaines mémoire ressources humaines
mobilisées

Ressources matérielles

M01: Moyens mis en œuvre pour effectuer l'étude Moyens à utiliser maximum Résultat du Mise à disposition des ressources
des différentes méthodes de protection des actifs mémoire matérielles

M02: Moyens mis en œuvre pour effectuer l'étude de Moyens à mobiliser maximum Résultat du Disponibilité des ressources
la fiabilité des informations mémoire matérielles

Ressources financières

F01: financement propre Dépenses financées sur minimum Documents Disponibilité des ressources
fonds propres financiers propres

Source : Contribution personnelle

27
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

SECTION 2 : DÉMARCHE SPÉCIFIQUE

Elle regroupe différentes méthodes à savoir l’approche systématique, l’Hexamètre de


Quintilien et la recherche des causes racines.

1. Approches systématiques

Il s’agit d’effectuer une analyse FFOM5 du système au niveau interne. Il s’agit d’étudier en
interne les avantages, les inconvénients, les opportunités et les menaces. En tant
qu’approche systémique, les analyses internes seront catégorisées en utilisant différentes
méthodologies :

 Pour les avantages et inconvénients : il s’agit d’utiliser le diagramme


d’ISHIKAWA qui consiste à faire l’analyse sur les 5M (Méthodes, Milieu, Moyen,
Matière, et Main d’œuvre)
 Dans ce domaine interne : pour les opportunités et menaces, on procède à l’analyse
directe (constatation des faits).
2. Hexamètre de Quintilien

Pour l’analyse des méthodologies existantes sur les sujets étudiés :

QQOQCP : Quoi, Qui, Où ; Quand ; Comment et Pourquoi

Tableau 4: QQOQCCP, Hexamètre de Quintilien

Quoi ? De quoi il s’agit ?

Les procédures et tâches

Qui ? Les responsables, les intervenants

Où Réception, envoie, enregistrement, classement

Quand ? A quel moment on effectue le quoi ?

Comment ? Suivi des procédures et Réalisation des tâches

Pourquoi ? Finalité de la procédure et des tâches effectuées

Source : Monsieur RAJAONARISO Toky Mahandry, Cours de Normes et qualité, IMGAM, année
2013/2014

5
Forces, Faiblesses, Opportunités, Menaces

28
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

3. Recherche des causes racines :

Il s’agit d’analyser les causes qu’on effectue par la mise en place d’une série de question
sur la succession des réponses jusqu’à avoir la cause racine du problème.

Cette succession de question réponse pour la recherche des causes se présente comme suit :

Tableau 5: Succession des questions réponses

Source : Contribution personnelle

4. Recherche de la solution prioritaire

Utilisation d’une grille d’évaluation : critère d’évaluation par importance, pertinence de la


solution : réalisation, coûts et durée

Tableau 6: Notation des solutions

Notes Coût Réalisation durée

3 Moins d’Ar 100 000 20% 2 mois

2 [Ar 100 000- Ar 600 000[ 60% 3 semaines

1 [Ar 600 000- plus [ 100% 1 semaine


Source : Contribution personnelle

Illustration de tableau :

Les notes : - 1 veut dire qu’une solution est réalisée à 100% dans un peu de temps mais
avec de coût maximum. Donc, c’est un chiffre jugé prioritaire d’après ce tableau.

29
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

- 2 montre que la solution est encore à 60% de réalisation, son coût compris
entre Ar 100 000 et Ar 600 000. La durée de réalisation c’est de 3 semaines.

- 3 indique qu’il n’y a que de 20% de solution sont appliquées avec


minimum des coûts mais sa durée de réalisation demande beaucoup de temps qui est de 2
mois.

SECTION 3 : CADRE THÉORIQUE DE L’ÉTUDE

Le cadre théorique consistera à porter des éclaircissements sur le thème, en se basant sur la
notion du contrôle interne.

1. Théorie générale sur le contrôle interne :

Selon l’IFAC6, le contrôle interne est l’ensemble des politiques et procédures mises en
place par le dirigeant en vue d’assurer dans la mesure du possible la gestion rigoureuse et
efficace de ses activités. C’est aussi un dispositif organisé, formalisé et permanent choisis
par les responsables. Il contribue à la maîtrise de toutes les activités de l’Entreprise en
termes d’efficacité des opérations et d’efficience des moyens. Ce dispositif permet la prise
en compte des risques que se soient opérationnels, financiers et la non-conformité7.

Pour le CNCC (Compagnie Nationale de Commissaire au Compte), le contrôle interne est


constitué par l’ensemble des mesures de contrôle, comptables ou autres, que la direction
définit, applique et surveille sous sa responsabilité afin d’assurer la protection du
patrimoine de l’entreprise, d’assurer l’application et l’exécution des instructions du
responsable et d’améliorer les performances de l’organisation et aussi la fiabilité des
enregistrements comptables. L’existence dans une entreprise d’un système de contrôle
interne rationnellement conçu et correctement appliqué constitue une sérieuse présomption
de la fiabilité des comptes c'est-à-dire de la coïncidence entre les données comptables et la
réalité. L’AICPA 8 a été le premier à donner une définition du contrôle interne AICPA,
1949. Dans AICPA 1980, page 243) : Le contrôle interne comprend la structure
administrative et toutes les méthodes coordonnées et mesures qu'adopte' une entreprise
pour protéger ses biens, vérifier l'exactitude et la fiabilité de ses données comptables,

6
IFAC (International Federation Accountant)
7
Monsieur RAHARIMANANTSOA, Cours de Contrôle Interne, IMGAM, année universitaire 2013/2014
8
AICPA (American Institute of Certified Public Accountant)

30
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

promouvoir l'efficience de ses opérations et encourager le respect des politiques imposées


par la direction.

Elle reconnait qu'un système de contrôle interne s'étend au-delà des questions qui relèvent
directement des fonctions des services de la comptabilité et des finances. On y a distingué
les contrôles comptables des contrôles administratifs (ou contrôles de gestion). Les
contrôles comptables, ce que les vérificateurs devraient considérer dans leur mission, sont
ceux qui visent à assurer la protection des biens et la fiabilité des registres financiers. Les
contrôles administratifs ont trait, mais ne s'y limitent pas, aux processus décisionnels
conduisant à l'autorisation des opérations par la direction, et à la réalisation des objectifs de
l'entreprise (AICPA, 1972 et 1958).

Les dispositifs du contrôle interne sont consignés dans un manuel de procédure. Ce dernier
décrit les procédures suivies à chaque tâche ou fonction dans une entreprise, en mettant en
exergue :

 Les tâches
 Les étapes à suivre
 Les acteurs
 Les documents utilisés
 Les formes de contrôle

31
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

Figure 2 : Les 5 composantes du contrôle interne

Pilotage

Information et
communication

Activités de contrôle

Évaluation des risques

Environnement de contrôle

Source : Contribution personnelle

2. Évaluation du contrôle interne 9

Il est nécessaire de suivre les démarches suivantes pour l’évaluation d’un système de
contrôle interne de l’entreprise :

Description des procédures :

Recensement de toutes les procédures permettant à l’établissement des états financiers. On


essaie de comprendre leur déroulement soit en s’appuyant sur les manuels de procédures
s’il y en a, soit en demandant au personnel de l’entité une description narrative.

Cette dernière démarche sera utilisée dans le cas où le système de contrôle interne est peu
complexe ou relativement court. Dans le cas contraire, on devra formaliser à l’aide d’un
graphique la circulation des documents dans l’entreprise ainsi que le contrôle effectué par
différents intervenants. Cette description du graphique est appelée Diagramme de

9
Monsieur Tamby, Cours d’Audit Externe, IMGAM, année universitaire 2014/2015

32
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

circulation des Documents, l’objectif de la description de ces procédures est de faire


ressortir les forces et faiblesses du contrôle interne.

Test de cheminement :

C’est d’interroger les tiers (fournisseurs, clients, banques) afin d’assurer la bonne
description du système de contrôle interne en vigueur. Le test de cheminement est réalisé
par :

- L’observation directe de la société


- Vérification de l’existence des matériels utilisés

Évaluation préliminaire du contrôle interne :

On analyse dans cette étape les points forts (dispositifs de contrôle interne permettant une
comptabilisation correcte des informations) ainsi que les points faibles (dispositifs qui font
naître un risque d’erreur ou fraude).
Pour réaliser l’évaluation préliminaire du contrôle interne, on devra :

- Examiner le système pour faire ressortir les points forts et points faibles
- Poser les questions, rassembler dans un questionnaire appelé « questionnaire
de contrôle interne ».La réponse Non aux questions est synonyme de point faible et la
réponse Oui présente une situation favorable.

La vérification des forces et faiblesses :

Pour vérifier le niveau de confiance du contrôle interne, il devra procéder au test de


conformité. La vérification des faiblesses permet de connaitre si elle provoque ou non une
incidence significative sur les états financiers.

L’évaluation définitive :

On fait une appréciation définitive du contrôle interne pratiqué dans l’entreprise à travers
d’un document de synthèse dont le contenu présente :

- Les véritables points forts du contrôle du système interne (dispositif du contrôle interne
effectif et permanent) ;
- Les faiblesses imputables à un défaut de la conception du système comptable ;

33
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

- Les faiblesses imputables à une mauvaise application des procédures.

3. Objectif d’évaluation du contrôle interne :

S’assurer que pour les flux d’information significatifs, le

Contrôle Interne de l’entité est suffisant pour que : toutes les opérations soient enregistrées
(exhaustivité) ; chaque opération enregistrées soient : réelle, correctement évalué,
enregistrée dans la bonne période et correctement imputé ; toutes les opérations
enregistrées soient : correctement soldées, correctement centralisées.

Pour bien sécuriser les actifs:


Un bon système de Contrôle Interne doit viser à préserver le patrimoine de l’entité;
Il concerne non seulement les actifs immobilisés de l’entité, les stocks, les actifs
immatériels, mais également:
• Les hommes (sécurité, risque social);
• L’image de l’entité qui peut être détruite par une mauvaise maîtrise des
opérations;
• La technologie et les informations confidentielles de l’entité.

SECTION 4 : LA FONCTION COMPTABILITÉ

En raison des obligations légales, la fonction comptabilité doit être présente dans toutes les
entreprises quel que soit leur secteur d’activité et leur taille. Elle existe aussi au sein des
administrations et des entités publiques avec la spécificité du plan comptable publique.

1. Définition

La fonction comptabilité regroupe les métiers qui assurent le montage des états financiers,
le contrôle des documents, et la mise en place des procédures. Dans les PME 10 , le
périmètre des activités peut s’étendre à la prise en charge de la paie, de la trésorerie, aux
relances clients et à l’établissement des contrats. La fonction comptabilité garantit la
sincérité et la légalité des opérations comptables.

10
(Petite et Moyenne Entreprise)

34
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

Dans les PME, les responsables de la comptabilité peut travailler directement sous la
responsabilité du gérant. Leurs principales missions consistent à :

a. Produire les états comptables :

Cette mission rassemble les activités suivants : la tenue de la comptabilité générale et


analytique, l’établissement des documents annuels (bilan, compte de résultat, annexes), et
la réalisation des déclarations fiscales et sociales.

b. Superviser la comptabilité :

Il s’agit de collecter, consolider les données et assurer la relation avec les tiers

c. Réaliser des tâches annexes à la comptabilité :

C’est de suivre la trésorerie, assurer la gestion administrative du personnel : contrats de


travail, bulletins de paie, relations avec les organismes sociaux.

d. Mettre en place un système comptable et les systèmes d’information :

Pour ce faire, il faut choisir un logiciel comptable, paramétrer l’outil informatique et


définir le système comptable qui est un ensemble permettant d'atteindre les objectifs fixés à
la comptabilité c'est-à-dire : enregistrer, classer, résumer et synthétiser.
l'enregistrement des opérations : se fait par les journaux,
le classement des opérations : se fait par les comptes et le grand
livre,
le résumé des opérations : se fait par la balance,
la synthèse des opérations : se fait par le bilan et le compte du
résultat.
C'est dans cet ordre que tout système comptable doit s'organiser.

SECTION 2 : EXIGENCES EN MATIÈRE D’INFORMATION


Selon les cours qu’on a reçus, toute information quelque soit financière ou générale doit
répondre aux exigences suivantes pour être de bonne qualité:

35
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

1. Fiabilité
Il ne suffit pas qu’une information soit bonne, encore faut- il que le système permette de
vérifier son exactitude ?
Tout système de Contrôle Interne doit alors comporter un système de preuve sans lequel
n’existe ni garantie ni justification possible;
La fiabilité de l'information désigne le degré de confiance que l'on peut accorder. Elle
dépend de l'identification claire de la source, l'exactitude des données, des faits, la
"fraîcheur' de l'information.

2. Exhaustivité
Les informations doivent non seulement être exactes mais également complètes;
Le système de Contrôle Interne doit garantir la qualité des enregistrements des données de
base à la source; Il doit faire en sorte que tous les éléments soient pris en compte dans la
chaîne de traitements.

3. Pertinente
L’information doit être adaptée au but poursuivi, sinon elle est superflue. L’information
devient accessible à tous en temps voulu. La communication devient donc multifonctionnelle, elle
est accessible à tous, de tous les postes de travail et à n’importe quel moment.

4. Disponibilité
Le Contrôle Interne doit garantir que les informations soient produites et diffusées en
temps opportun ; Il doit faciliter l’accès aux informations.

SECTION 3 : ORGANISATION COMPTABLE

1. Organisation

Le concept « organisation » revêt plusieurs sens selon le contexte dans lequel il est utilisé :
- l'organisation d'une entreprise ou d'un service indique la conception et la disposition de
différents éléments ou structures nécessaires à son fonctionnement.

36
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

- Le service d'organisation est un service fonctionnel de l'entreprise dont la mission est


d'élaborer les méthodes de procédures proportionnelles à l'organisation de l'entreprise, du
travail.
2. Comptable

Comme substantif, le terme comptable désigne celui qui tient la comptabilité d'une
organisation et comme adjectif, tout ce qui est lié, qui a trait ou qui se rapporte à la
comptabilité.
De ce qui précède nous pouvons retenir que l'organisation comptable d'une entreprise c'est
la mise en place d'une structure nécessaire au fonctionnement de la comptabilité dans cette
entreprise.

37
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

Conclusion partielle :

Cette première partie a surtout permis d’avoir une première impression sur la société où
l’étude a été effectuée. La présentation occupe une grande importance au niveau de cette
partie suivi par le calendrier du stage, ainsi que les diverses tâches accomplies en
aboutissant à l’énoncé des acquis. Le second point le plus important qui a également
contenu cette partie est l’approche méthodologique choisie pour exécuter ensuite l’étude
analytique qui sera présentée dans la deuxième partie.

38
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

PARTIE II : PARTIE ANALYTIQUE

L’analyse est définie selon le dictionnaire Larousse comme une étude faite en vue de
particulariser les diverses parties d’un tout. Dans cette partie, il s’agit d’analyser en
profondeur la méthode de protection des actifs et la fiabilité des informations financières
au sein de PIZZAMANIA.

Cette deuxième partie traite le Résultat dans la méthodologie de rédaction choisie dont
l’IMMRED. Elle consiste surtout à faire des études sur les faits existants au sein de la
société en vue de dégager les problèmes, et de chercher les causes de ces problèmes. Ces
études seront effectuées en suivant les méthodologies citées dans la partie antérieure.

39
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

Chapitre I : ANALYSE DES DONNÉES ET INFORMATIONS

Ce premier chapitre consiste à faire l’étude des faits existants au niveau de la société sur le
thème d’étude dont la protection des actifs et la fiabilité des informations financières.
D’abord, il est nécessaire d’exécuter les procédures de collecte des pièces comptables et
ensuite l’enregistrement de ces pièces, l’imputation et la saisie sur le logiciel sont aussi à
savoir.

SECTION 1 : PROCÉDURE DE COLLECTE DES PIÈCES COMPTABLES

Les pièces comptables varient selon la nature des opérations à faire. Puisque l’étude est
centrée au niveau de la comptabilité, on parlera de procédure d’achat, de vente,
d’encaissement et de décaissement.

1. Procédure d’achat
L’approvisionnement en matières premières est obtenu à partir des ventes de la semaine
dernière effectuées par chaque point de vente, c'est-à-dire que l’on calculera les besoins en
fonction des ventes passées. Une personne est chargée de cette fonction.

2. Procédure de vente

La vente est une fonction de l'entreprise permettant de lancer le processus d'encaissement


d'argent. Sans vente, il n'y a pas de rentrée d'argent par les clients et il n'y pas de marge et
pas de couverture des frais fixes permettant à l'entreprise d'être bénéficiaire.

Dans son fonctionnement quotidien, la fonction vente a pour principale vocation de


répondre aux besoins et exigences en offrant les produits et services demandés au meilleur
prix, avec la qualité requise. Pour ce type de société, on parlera de vente directe c'est-à-dire
vente sans intermédiaire et paiement au comptant en contre partie des produits offerts.

3. Procédure d’encaissement
La collecte des recettes également est quelquefois faite coûte que coûte dans les autres
points de vente c'est-à-dire que la première responsable a souvent passé pour prendre

40
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

quelque somme. La caisse est l’endroit où est déposé l’argent en espèces d’une société, elle
doit être sous scellés. C’est la gérante qui tient le journal de caisse. Une fiche de recette11
accompagnée de la somme en espèce est remise à la gérante. L’argent disponible ne sert en
général qu’à financer les dépenses de faible montant.

4. Procédure de décaissement
Les dépenses englobent toutes opérations nécessitant une sortie des ressources financières
(que ce soit par caisse ou par banque) de la Société.

SECTION 2 : ENREGISTREMENT DES PIÈCES

Tout enregistrement comptable doit préciser l'origine, le contenu et l'imputation de chaque


donnée ainsi que les références des pièces justificatives qui l'appuient.
Cet enregistrement se fait sur divers journaux à savoir :

Le journal d’achat : il contient tous les achats journaliers effectués durant


toute l’année, séparés mensuellement.

Le journal de vente : toutes les ventes réalisées pendant un exercice


comptable, quelque soient les modes de règlements (en espèce ou à crédit) doivent figurer
sur ce journal.

SECTION 3 : IMPUTATION

Après l’enregistrement des comptes, on passe à l’imputation c'est-à-dire la transformation


en langage comptable de toutes les données affichées sur les différents journaux. Il s’agit
de numéroter chaque élément pour faciliter la lecture et la compréhension des données.

La comptabilité de PIZZAMANIA qui se réfère au référentiel comptable en vigueur à


Madagascar est tenue suivant le Plan Comptable Général 2005.

Ce dernier comprend les numéros de compte possibles. Une subdivision supplémentaire est
possible à tout moment dans la plage des numéros disponibles (par exemple, d’autres
fournisseurs portant les numéros de 4011 à 4019).

11
Le modèle de cette fiche de recette est en annexe 6

41
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

SECTION 4 : SAISIE SUR LE LOGICIEL


La saisie des informations au moyen du logiciel comptable seront effectuées par un
comptable. Le contrôle et vérification suivants doivent être effectués avant la saisie des
opérations sur le logiciel informatique :

- « compte à débiter » et « compte à créditer » en comptabilité générale suivant le

Plan comptable général pour les opérations initiées (en respectant le principe de la partie
double de comptabilité : Chaque opération donnait lieu à deux écritures d'égal montant) ;

SECTION 5 : DÉGAGEMENT DU RÉSULTAT GENERAL

Le logiciel calcule le résultat net aussi bien par les comptes de charges et de produits que
par les comptes de bilan en s'assurant de leur parfaite concordance.

42
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

Chapitre II : SAUVEGARDE DES ACTIFS

Ici, on parle des actifs immobilisés et immatériels, il est important d’étudier ces deux types
des actifs. L’analyse des actifs immatériels est très importante, puisque dans la situation de
concurrence économique que nous connaissons, accentuée par le phénomène de la
mondialisation, l’entreprise vit au quotidien le besoin irrésistible de se différencier des
concurrents. Le capital immatériel est aujourd’hui le principal facteur de différenciation
des entreprises.

SECTION 1 : ACTIFS IMMOBILISÉS

Les actifs immobilisés regroupant les actifs non courant 12 : immobilisation corporel,
incorporel et financier et les actifs courants : stock, client, créances, impôt, disponibles).

La sauvegarde des actifs immobilisés consiste à lui protéger contre le vol, l’incendie, le
fraude, le détournement, la destruction et la disparition.

SECTION 2 : ACTIFS IMMATÉRIELS

Regroupe les quatre grandes rubriques suivantes :


- le capital humain : notamment personnel motivé, compétent, doué d’esprit
d’équipe, fidèle ;
- le capital savoir : ce capital est distinct du capital humain en ce sens que le
capital savoir ne prend en compte que les connaissances produites par le personnel :
notamment politique d’innovation, programmes de R&D (Recherches et
Développement), publications, savoir-faire (notamment secrets de fabrication,
formules de fabrication)
- le capital organisationnel : notamment le mode d’organisation, les
procédures internes, le système d’information, les bases de données ;
- le capital relationnel : notamment la notoriété, les marques, les banques,
les clients, le réseau de distribution.
Nous présentons ci-après un tableau montrant quelques exemples des actifs immatériels où
ces derniers sont classés par ordre alphabétique et présentés sur deux colonnes, de manière

12
La liste des immobilisations corporelles est affichée en annexe 5.

43
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

à mettre en correspondance les actifs immatériels et le droit applicable pour les mesures de
protection appropriées.

Tableau 7: Les actifs immatériels

ACTIFS IMMATÉRIEL DROIT APPLICABLE

Contrats de travail Réglementation du contrat de travail

Enseigne Concurrence déloyale

Fichiers de clients, de
Concurrence déloyale
fournisseurs,

Savoir-faire Concurrence déloyale

Slogan Droit des marques (si distinctif)

Source : Contribution personnelle

44
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

Chapitre III : MOYENS DE TRANSMISSION DES INFORMATIONS

L’image de l’entité se reflète dans les informations qu’elle donne à l’extérieur et qui
concernent ses activités et ses performances; Le contrôle interne doit permettre à la chaîne
des informations d’être fiables, exhaustives, pertinentes et disponibles.

SECTION 1 : COMMUNICATION AU SEIN DE PIZZAMANIA

L'information peut être parlée ou écrite et consiste à savoir ce qui se passe, ce qu'on n'a ni
vu, ni entendu directement. La circulation de l’information est généralement liée à la
structure organisationnelle de la société. La circulation de l’information généralement
développée ici est une circulation hiérarchique, plutôt descendante, où l’information se
diffuse du supérieur hiérarchique vers ses subordonnés.

Dans ce cas de figure, la circulation de l’information peut, exceptionnellement, être


également ascendante, c’est-à-dire qu’un salarié peut proposer un avis, à condition qu’il
soit écrit et formalisé. Les échanges d’informations ont généralement la forme d’ordre ou
de consignes à respecter. Le support de circulation d'information :

Les affichages : affiches sur lesquels sont transmis des informations diverses concernant la
société. Cependant, la Société peut favoriser l’utilisation de l’oral dans sa communication.
La circulation de l’information se fait alors à l’aide :

 d’entretiens individuels :
 face à face entre un supérieur hiérarchique et son subordonné dont l’objectif
est de donner des consignes de travail ou d’évaluer un travail fini ;
 de visites de bureau ou des points de ventes : moyens permettant à la
gérante de répondre directement aux questions des salariés.

45
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

Chapitre IV : ANALYSE DES FAITS ET DES PROBLÈMES

Les données concernant la situation sur la sauvegarde des actifs et la fiabilité des
informations au niveau de PIZZAMANIA ont été évoquées dans le chapitre précédent. Ce
qui permettra de continuer l’étude des faits et des problèmes suivant ces deux principaux
cas d’étude.

Au niveau de ce chapitre, les forces, faiblesses, menaces et opportunités des informations


financières et de la protection des actifs au sein de PIZZAMANIA seront mis en évidence
en utilisant l’approche systémique comme méthodologie.

SECTION 1 : ANALYSE DES INFORMATIONS FINANCIÈRES

Dans cette section, nous allons parler de la comptabilité telle qu'elle est organisée et tenue
dans la Société. Nous allons d'abord découvrir comment la comptabilité est organisée ;
ensuite, nous aborderons la procédure de traitement de l'information comptable allant des
pièces comptables aux états de synthèse.

1. Organisation matérielle de la comptabilité au PIZZAMANIA

Les supports de la comptabilité au PIZZAMANIA :


- Le plan comptable d'entreprise
La liste des comptes de cette société est codifiée en deux chiffres, du compte 10 au compte
78, dans le respect de la classification des comptes.
Les sous-comptes sont adaptés aux activités de la société et les comptes des tiers sont
individuels ; c'est-à-dire chaque client et fournisseur, chaque débiteur et créditeur a un
compte approprié.
- Les autres supports de la comptabilité du PIZZAMANIA :
Les pièces d'origine externe comprennent les pièces comptables qui proviennent des
fournisseurs et d'autres tiers, précisément les factures et reçus destinés pour la société, des
notes de débit et notes de crédit adressées à cette société, les bordereaux de versement, les
quittances, etc.

46
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

Tous ces documents proviennent des partenaires extérieurs de la société et lui sont
destinés. Ils constituent les pièces justificatives de base en monnaie Nationale Malgache
(l’Ariary).
Les pièces d'origine interne sont regroupées en deux catégories, à savoir : les pièces de
base et les pièces récapitulatives.

a. Les pièces de base :


- les bons de caisse établis lors des opérations d'entrée des fonds en caisse (bon
d'entrée caisse) et de sortie des fonds de la caisse (bon de sortie de caisse).
- les reçus qui sont établis pour justifier la réception des fonds en faveur de la
société. Ils sont destinés à la personne qui a effectué le versement ou le paiement. Au
PIZZAMANIA, il en existe deux types : le reçu point de vente (pour les cash), et le reçu
caisse débiteur (pour les recouvrements).

b. Les pièces récapitulatives:


Sont constituées :
- du relevé des factures entrées et factures sorties qui récapitule respectivement et
mensuellement les factures reçues des fournisseurs.
- du journal des opérations diverses qui reprend mensuellement les notes de débit et crédit,
les notes de perception, la ventilation des salaires, la ventilation du chiffre d'affaires, le
relevé des consommations en frais généraux, ...

c. Les registres comptables :


Au PIZZAMANIA, les registres comptables sont constitués mensuellement de :
- journal de la réouverture ou journal des reports à nouveaux qui
n'intervient qu'à la réouverture de l'exercice comptable.
- journaux financiers notamment :
journal des achats qui reprend les achats à terme ;
journal des ventes ;
journal des opérations diverses, pour les autres opérations comptables ;

d. Les états de synthèses :


Nous avons déjà cité auparavant les différents éléments des états de synthèse.

47
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

Les modèles de bilan, de Tableau de compte de résultat, de tableau des flux de trésorerie,
annexes et celui des variations des capitaux propres sont établis suivant les guides de la
PCG 2005.
2. Processus comptables :

a. Traitement des pièces justificatives :

Le traitement des pièces justificatives suit le circuit décrit ci-après :

Tableau 8: Tableau de traitement des pièces justificatives


INTERVENANTS TACHES DOCUMENTS UTILISÉS
Assistante Réception et enregistrement des  Factures, décomptes, Avis de
administrative pièces justificatives de base dans le crédit ou de débit des banques
registre d’arrivée avec un numéro et la
date d’arrivée
Gérante Vérification du bien fondé des pièces  Factures, décomptes, Avis de
et dispatch crédit ou de débit des banques

Agent Enregistrement sur le registre des  Registre des factures


administrative factures  Factures
Apposition des mentions
« ORIGINAL » pour les originaux et
« DUPLICATA » pour les doubles
reçues
Gérante Certification des services faits en  Facture, le BL, le BC
rapprochant les factures avec le BC, le
BL
Source : contribution personnelle

b. Imputation comptable

L’imputation et la saisie des informations au moyen du logiciel comptable s’effectuent par


un Comptable.

c. Saisie des opérations

La comptabilité de PIZZAMANIA a comme objectif la détermination d’un résultat


(bénéfice ou perte), mais elle doit surtout refléter l’exhaustivité des ressources de

48
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

PIZZAMANIA et les emplois qui ont été financées sur lesdites ressources, et les
décaissements qui en résultent.

d. Élaboration des états financiers :

Cette activité appartient au cabinet comptable, il s’agit du montage de :

Bilan : C’est un état récapitulatif des actifs, des passifs et des capitaux propres de l'entité à
la date de clôture des comptes. En ce sens, il représente sous formes de tableau les
ressources et les emplois du patrimoine de l’entité. Le bilan doit être bien lisible, simple et
facile à comprendre.

Compte de résultat : C’est un état récapitulatif des charges et des produits réalisés par
l'entité au cours de la période considérée. Il fait apparaître le résultat net de la période.

Tableau de flux de trésorerie :C’est un tableau qui présente les entrées et les sorties de
trésorerie et d'équivalents de trésorerie intervenues pendant l'exercice , il a pour but
d'apporter aux utilisateurs des états financiers une base d'évaluation de la capacité de
l'entité à générer de la trésorerie ainsi que des informations sur l'utilisation de ces flux de
trésorerie.

Tableau de variation des capitaux propres :


Ce tableau procède à une analyse des mouvements ayant affecté chacune des rubriques
constituant les capitaux propres de l'entité au cours de l'exercice.

3. Forces et faiblesses des méthodologies pratiquées

Les forces et les faiblesses sont au niveau interne de l’entreprise Elles vont être analysées
suivant les cinq (5) M.

Tableau 9: Forces et faiblesses des informations financières

Forces des informations financières

Matériels Existence des pièces justificatives pour les opérations importantes:


Cinq (5) M

Utilisation de facture, reçus, BL

Utilisation du plan comptable propre pour l’élaboration des états


Méthodes financiers
Utilisation des registres comptables

49
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

Matières Les états financiers sont conçus en bonne et du forme


Le processus comptable permet de faire sortir le résultat général
Main d’œuvre Intermédiation directe de la gérante pour la tenue de la caisse et
ramassage des recettes aux points de vente
Milieu Toutes les opérations s’effectuent dans le domaine national: les
procédures suivent les normes et règlements en vigueur.

Informations financières

Matériels -Trop de paperasses avec des saisies manuelles dont les contenus sont
presque incompréhensibles.

- Les outils de travail utilisés par chaque point de vente ne sont pas
utilisés rationnellement, trop de ratures et de surcharges. Dans la
fiche de recette, on trouve également des dépenses, ce qui ne suit pas
FAIBLESSE PAR LES Cinq (5) M

le principe comptable ;
- Manque de pièces justificatives de toutes les dépenses engagées
et/ou des recettes collectées.

Méthodes Manque de standardisation des outils de travail utilisés


Défaillance du système de classement
La société ne tient pas de journal de caisse et de journal de banque.
Matières Dans le journal de dépenses, il y a trop de dépenses sans pièces
justificatives, plus particulièrement l’achat des fromages ;
Beaucoup d’irrégularités dans l’enregistrement des achats des
fromages et de la Charcuterie LOCCA ;
Irrégularités dans l’enregistrement des achats des fromages et de la
Charcuterie LOCCA ;
Main d’œuvre Démotivation du personnel
Manque de compétence et de professionnalisme de quelque staff
Source : Recherche personnelle

50
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

4. Opportunités et menaces des informations financières

Les opportunités et menaces qui provoquent l’influence sur la vie de la société en


générale et se présentent comme suit :

Opportunités :

L’informatisation des données comptables


Les états financiers conçus sont conformes au PCG 2005, puisqu’il s’agit d’un travail
d’externalisation du montage de ces états financiers.

Menaces :

Détournement illicite des ressources financières de la Société ;


Grosse perte de ressources au niveau de la Société.
Source de complicité au niveau du staff.

SECTION 2 : PROTECTION DES ACTIFS

Dans cette section, on parlera les rubriques actif immobilisé et le stock parce qu’on trouve
que ces deux postes ont besoin d’être analysé plus largement.

1. Gestion des immobilisations

Les immobilisations sont constituées par les équipements, matériels, mobiliers, bâtiments,
terrains acquis et utilisés dans le cadre de l’exécution des activités de la société. Un bien
peut être catégorisé comme « immobilisation » si et seulement si :

Sa valeur dépasse les 50.000 Ariary, sa durée d’utilisation dépasse une année et il nécessite
un suivi régulier de son état et de son existence.

Règles de gestion :

 Chaque immobilisation devrait avoir une codification ;

 Toutes les immobilisations acquises seront enregistrées chronologiquement


dans le « Registre des immobilisations» ;

 En tant que responsable de la gestion des actifs, la gérante aura la charge de


superviser la préparation et le déroulement des inventaires physiques des
immobilisations ;

 L’inventaire doit être effectué une fois par an ;

51
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

 Chaque détenteur est conscientisé de sa responsabilité vis-à-vis des biens


mis à leur disposition par l’utilisation d’une fiche individuelle d’immobilisation
 Toutes les immobilisations acquises doivent être utilisés dans le cadre
professionnel seulement. Ainsi, toute utilisation à des fins personnelles doit être interdite.

Acquisition

Les achats d’immobilisations par le comptable doivent respecter les procédures suivantes :

 Formalisation de la demande d’achat par le comptable ;


 Approbation de la demande par la gérante ;
 Activation de l’achat par le comptable.

Système de codification :

Codification

La codification des immobilisations est effectuée systématiquement à chaque nouvelle


acquisition par le Comptable. Chaque immobilisation est identifiée dans le Registre des
immobilisations par ce numéro d’immatriculation unique à 6 positions.

Étiquetage et marquage

Après acquisition, toute immobilisation doit être étiquetée. Le code attribué à


l’immobilisation est inscrit sur une étiquette et collée sur l’immobilisation ou directement
inscrite sur celle-ci à l’encre indélébile.

Détention

Le détenteur de chaque immobilisation est le premier responsable de la bonne tenue de


cette immobilisation. Le Registre des immobilisations sont tenues par la Gérante et mises à
jour par ses soins.

Inventaire

L’inventaire sera fait sur la base des informations du Registre des immobilisations. Les
résultats de l’inventaire devront être rapprochés avec les données comptables de fin
d’exercice. Les résultats d'inventaire seront rapprochés avec les données comptables de fin
d'année (rapprochement entre inventaire physique et théorique). Les éventuels écarts
constatés doivent être expliqués et justifiés par chaque Responsable.

52
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

Amortissement

A chaque fin d’exercice comptable, on comptabilisera des dotations aux amortissements


des immobilisations. Les taux d’amortissement des immobilisations utilisés sont les taux
fiscalement admis.

2. Gestion des stocks

Cette fiche concerne toutes les opérations à effectuer lors d’acquisition des fournitures de
bureau, consommables, etc.

Les documents utilisés sont le Bon de livraison, Fiche de stock, Demande de matières et
l’inventaire.

Chronologie :

- Étape 1 - Saisie des entrées sur fiche de stock

Toutes les matières achetées pour le fonctionnement de la société doivent faire l’objet
d’une entrée sur une fiche de stock. Il faut y mentionner la date d’entrée en stock, et la
quantité.

- Étape 2 - Saisie des sorties du stock

Lorsque le comptable reçoit une demande de fourniture, il sort les objets demandés,
effectue la sortie sur la fiche de stock en mentionnant la date de sortie, le nom du
bénéficiaire (Ex : PV Ivandry) et sa signature.

- Étape 3 - Actualisation du stock

Après chaque entrée ou sortie du stock, la colonne solde de la fiche de stock doit être
actualisée de manière à toujours savoir exactement le nombre de pièces de chaque article
en stock.

- Étape 4 - Réapprovisionnement éventuel

Il appartient à l’assistante administrative de gérer les stocks (fournitures consommables de


cuisine) de manière à ne pas avoir de rupture pour les articles couramment utilisés.
Lorsqu’elle estime nécessaire, elle doit faire une demande de réapprovisionnement auprès
du comptable avec les justificatifs à l’appui (fiche de stock).

53
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

3. Les forces et faiblesses de la méthodologie pratiquée

Les forces et faiblesses de la méthodologie de gestion des actifs sont au niveau interne.
Elles seront étudiées par la méthode des cinq (05) M., tandis que les opportunités et
menaces seront détaillées ci après :

Tableau 10 : Forces et faiblesses de la gestion des immobilisations et des stocks

FORCES DE LA GESTION DES ACTIFS

Matériels La présence de registre des immobilisations


Instauration des fiches individuelles d’immobilisation
Existence des pièces justificatives lors de rentrée et de sortie en stock
Méthodes Existence des procédures avant d’acheter les immobilisations
Cinq (5) M

Utilisation de fiche des stocks à chaque entrée et sortie de stock (matériel)


Matières Disponibilité des matières à utiliser
Main d’œuvre Compétences de responsable pour le suivi des stocks
Travail d’actualisation des données sur les stocks
Milieu Possibilité d’effectuer l’entretien des biens et des mini inventaires par le
Responsable du point de vente avant d’envoyer l’état de stock au siège
d’où fiabilité et cohérence des données de stocks avec leur état physique.

GESTION DES IMMOBILISATIONS ET DES STOCKS

Matériels Pas de politique d’entretien des biens


FAIBLESSE PAR LES Cinq (5) M

Inexistence de pièces justificatives d’achat (factures) de fromage pour


quelques fournisseurs
Inexistence des fiches de suivit de stocks ni de logiciel pour la gestion des
stocks aux points de ventes (rapprochement matières envoyés avec les
nombres des produits vendus).

Pas de fiche de stock par produit reflétant le total des Entrées, Sorties et
Reliquats
Méthodes Le budget de fonctionnement n’est pas mis en évidence.
La société ne dispose pas de référentiel c'est-à-dire qu’elle n’a pas encore
de manuel de procédure pour la conduite ordonnée et efficace des ses
opérations.

54
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

Matières La société n’a pas souscrit à des assurances suffisantes.

Main d’œuvre La personne chargée de l’achat est également chargée de la gestion des
stocks : il y a cumul de fonction parce que la fonction approvisionnement
nécessite un travail de suivi et de contrôle en permanence pour pouvoir
gérer toutes les approvisionnements des points de ventes de l’entreprise.

Milieu Inexistence du lieu de stockage


Source : Recherche personnelle

4. Les opportunités et menaces des méthodologies pratiquées


Les opportunités et menaces dans la gestion des immobilisations et des stocks se présentent
comme suit :

Opportunités :

Les stocks des fournitures, consommables et les immobilisations sont bien gérés par les
responsables.

Menaces :

- Augmentation des poids de fromages achetés par rapport aux quantités réellement
livrées ;
- Complicité entre le responsable et les fournisseurs ;
- Perte de ressources financières.

55
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

Chapitre V : MISE EN ÉVIDENCE DES TENDANCES LOURDES

Les tendances lourdes peuvent être définies comme les principaux problèmes que la société
doit résoudre. C’est à partir des faiblesses et des menaces sur les méthodologies que ces
tendances lourdes seront dégagées.

Ces gros problèmes seront alors recherchés par les grands cycles étudiés dont la protection
des actifs, la fiabilité des informations et la procédure de la comptabilité. Et enfin, ils
seront cités avec leurs effets sur la société elle-même.

La recherche des tendances lourdes s’effectuera à partir de l’étude des effets de chacun des
problèmes observés dans le chapitre précédent.

SECTION 1 : LES PROBLÈMES SUR LA PROTECTION DES ACTIFS

A partir des faiblesses en gestion des immobilisations et en gestion des stocks,


l’approfondissement dans le sujet permet de dégager les problèmes les plus pertinents qui
seront les tendances lourdes. Pour rechercher ces « gros problèmes », l’étude des effets de
chacun sera utile.

Tableau 11: Les effets des problèmes au niveau de gestion des immobilisations et des
stocks

N° Problème Problèmes Effets

01 Pas de politique d’entretien des Détérioration des biens avant le terme


biens d’utilisation (leurs durées de vie)

02 Détournement et vol des matières premiers


Le budget de fonctionnement
n’est pas mis en évidence. par des agents aux points de ventes
Diminution des recettes journalières
Augmentation des charges d’exploitation

03 Manque de logiciel spécifique Le responsable d’approvisionnement ne


pour connaître la situation de sait pas la réalité en stock, il se contente
stocks réels (matières) existant sur l’insuffisance de stock.
aux points de ventes

04 La non disposition de manuel de Pas d’assurance pour la prévention et la


procédure détection des erreurs, irrégularités et
fraudes, vol, détournement.

56
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

05 Le lieu de stockage de la société Dérangement du lieu de travail et peut


est dans la même pièce du provoquer une déconcentration pendant
bureau de travail l’exécution des fonctions.
Source : Recherche personnelle

SECTION 02 : LES PROBLÈMES SUR L’ORGANISATION MATÉRIELLE DE


LA COMPTABILITÉ

L’organisation matérielle de la comptabilité présente des faiblesses qui ont des impacts
négatifs au sein de l’entreprise. Les effets de chaque problème de l’organisation matérielle
de la comptabilité seront alors étudiés dans le tableau suivant :

Tableau 12: Les effets des problèmes au niveau de la fiabilité des informations

N° Problèmes Effets
Problème

01 Inexistence d’un système Risque d’erreur et d’effectuer des tâches inutiles et


de contrôle et de moins pertinentes
vérification
Risque de non suivi des matériels et de la
trésorerie, alors il y a la possibilité de pertes
d’argent.
02 Manque des outils de Trop de surcharges dans un document de travail et
travail propres à la toutes les données sont presque incompréhensibles.
société

03 Cumul des fonctions au La personne chargée de l’administration est


niveau de l’agent également chargée de la gestion des points de
administratif ventes : il y a cumul de fonction parce que la
fonction administration nécessite un travail de
suivi et de contrôle en permanence. C’est pour
pouvoir gérer toutes les fonctionnements des points
de ventes de l’entreprise.

04 Incompétence, manque Les responsables travaillent dans la routine.


de professionnalisme et L’absence de nouvelles idées pour le
innovation de la part de développement de la société donne des avantages
quelques staffs aux concurrents qui cherchent toujours à
développer

05 Défaillance du système Plus de perte de temps et accumulation du travail à


de classement faire lorsqu’on a besoin de consultation des
dossiers administratifs ou pièces comptables.
Source : Contribution personnelle

57
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

Les tendances lourdes :

Selon l’étude des problèmes et les effets qu’ils engendrent, il a été observé que certains
effets sont plus pertinents vu l’objectif de cette étude qui est la minimisation et/ou
élimination du risque affectant les patrimoines ainsi que l’utilisation des informations
financières fiables. Ces tendances lourdes sont alors :

A U NIVEAU DE LA PROTECTION DES ACTIFS


Les problèmes qui engendrent les risques (perte, vol, incendie, détournement) sont surtout :

 Inexistence d’un système budgétaire pour une base de contrôle interne: si une
méthode est adoptée, on peut procéder à l’identification de bénéfice journalier de
chaque point des ventes.
 La non disposition d’un manuel de procédure ne permet pas à tout le personnel de
disposer d’un outil de traitement adéquat des opérations qui rendrait plus
opérationnelles toutes les modalités pratiques des tâches confiées à chaque acteur
impliqué dans la gestion et dans l’administration.
 Incompétence et manque de professionnalisme de quelque staff

A U NIVEAU DE LA FIABILITE DES INFORMATIONS

On fait ressortir les tendances lourdes suivantes :

 Insuffisance de niveau de fiabilité des supports utilisés : les supports utilisés ne sont
pas propres à la société mais seulement des documents identiques (ou
standards) pour les opérations.
 Système de contrôle et de vérification des documents inexistants : aucune méthode
ni procédure pour gérer les documents ne sont mise en place afin d’éviter les
risques de pertes des ces documents.
 La non utilisation de logiciels de traitement des informations pour les points de
ventes, d’où la présence des petites notes et des remarques à côté des documents
utilisés (saisies manuelles) qui rendent les documents incompréhensibles.

58
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

Chapitre VI : RECHERCHE ET ANALYSE DES CAUSES RACINES

Les causes racines seront dégagées à partir des tendances lourdes qui viennent d’être
étudiées précédemment. La recherche de ces causes s’effectuera par une méthode
consistant à poser une succession de questions afin d’obtenir une réponse définitive.

Cette réponse sera la cause racine, elle sera présentée selon les différents cycles étudiés
dont la protection des actifs et la fiabilité des informations financières. Enfin, une analyse
de ces causes racines sera effectuée afin de pouvoir proposer les solutions appropriées à
évoquer dans la dernière partie de cet ouvrage.

SECTION 1 : RECHERCHE DES CAUSES RACINES DES PROBLÈMES SUR LA


PROTECTION DES ACTIFS

Au niveau de la protection des actifs, il est à rappeler que les tendances lourdes sont :

 Inexistence d’un système budgétaire


 La non disposition de manuel de procédure
 Incompétence et manque de professionnalisme de quelque staff

1. Cause racine sur l’inexistence d’un système budgétaire

Tableau 13: Recherche des causes racines d’inexistence d’un système budgétaire

Q Pourquoi un système budgétaire au niveau de PIZZAMANIA est une tendance


lourde ?

R Un système budgétaire de fonctionnement n’existe pas.

Q Dans quel cas on peut dire qu’il n’existe pas ?

R La société ne dispose pas le budget de dépense ni de budget de recette périodique.

Source : recherche personnelle

NB : Q : Question

R : Réponse

59
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

2. Cause racine sur la non disposition de manuel de procédure

Tableau 14: Recherche des causes racines sur le non disposition de manuel de procédure

Q Pourquoi le manuel de procédure n’est pas mis en place ?


R Depuis le début d’activité de la société, cette dernière n’a pas conçu cette sorte de
balise.
Q Quels sont les conséquences de l’inexistence de celui ci?

R Les personnels ne savent pas leurs occupations exactes.


Les politiques d’entretien des biens ne sont pas mises en évidence.
Pas de prévention et la non détection des erreurs, les irrégularités, le vol et le
détournement
Q Quels sont les risques qui peuvent se produire?

R Perte considérable de ressources (humaines, matériels, financières)

Q Pourquoi les risques sont- ils possibles ?

R Parce qu’un processus de suivi n’est pas mis en place.

Source : Recherche personnelle

3. Cause racine du manque de compétence et de professionnalisme du personnel

Tableau 15: Recherche des causes racines sur l’incompétence et manque de


professionnalisme

Q Quels sont les processus de recrutement au sein de la société ?

R Annonce par affichage au siège, sélection de candidat retenu, rédaction de contrat de


travail si accord de deux parties.
Q Existe-il une évaluation périodique des personnels ?
R Non, il n’existe pas une évaluation périodique de personnels.

Q Quels seront les risques de cette méthode de recrutement pour les objectifs de la
société ?
R Augmentation des charges pour la société
Démotivation des personnels
Mauvaise réputation de la société

60
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA
Q Est-ce qu’on peut dire que les processus de recrutement adopté est fiable ?

R
Oui, on peut dire que ce processus est fiable.

Q
Pourquoi on peut dire que ce processus est fiable?

R
Parce que la capacité de trésorerie de la société se limite à ce processus.

Source : Recherche personnelle

SECTION 2 : RECHERCHE DES CAUSES RACINES DES PROBLÈMES SUR LA


QUALITÉ DES INFORMATIONS

En ce qui concerne la qualité des informations, les principales tendances lourdes sont :

 Les supports utilisés sont insuffisants et peu fiables


 Système de contrôle et de vérification des documents inexistants
 La non utilisation des logiciels de traitement des informations
50 00 CFA
51 1. Cause racine sur le non fiabilité des supports utilisés

Tableau 16: Recherche des causes racines sur la non fiabilité des supports utilisés

Q Pourquoi les supports utilisés ne sont pas fiables ?

R Les supports utilisés pour le fonctionnement de la société sont insuffisants et ne


permettent pas les suivis. Ils ne sont pas propres à la société.
Q Pourquoi ils ne permettent pas d’effectuer les suivis ?
R Les informations peuvent être erronées, incompréhensible.
Q Pourquoi les informations peuvent être erronées et incompréhensibles ?
R Il y a surcharge d’information dans un seul et même document.
Q Pourquoi il y a incompréhension des supports ?

Les supports sont difficiles à exploiter.


R
Manque de formations des agents
Source : Recherche personnelle

61
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

2. Cause racine d’inexistence de méthode de contrôle et de vérification des


documents

Tableau 17: Recherche des causes racines sur l’inexistence de méthode de contrôle et de
vérification des documents

Q Pourquoi il n’y a pas eu de méthodologie de contrôle et de vérification des


documents au sein de la société?
R La société n’accorde pas d’importance aux méthodes de travail.
Q Est-ce que la société envisage de mettre en place cette méthodologie de contrôle
et de vérification ?
R Oui, mais elle n’a pas de personnel compétent pour la mise en place.
Q Pourquoi elle n’arrive pas à recruter une personne capable de faire ça ?

R La société ne peut pas embaucher de personne de haut niveau, donc elle se contente
de ce qui existe.
Source : Recherche personnelle

50 3. Cause racine du non disponibilité de logiciel de traitement des informations


financières
51
52
Tableau 18: Recherche des causes racines sur le non disponibilité de logiciel de traitement
des informations financières

Q Pourquoi on utilise beaucoup plus de papier avec la saisie manuelle sur le


traitement des informations ?
R Les points de ventes ne disposent pas de moyen pour ce traitement.
Q Pourquoi l’informatisation n’est pas mise en place ?
R Le Responsable néglige l’informatisation et préfère conserver les vielles habitudes.

Q Pourquoi la mise en place de logiciel de traitement des informations financières est


importante ?
R Peut-être parce que ça évite les risques de vol, de retard de paiements et détournement.
Q Et si elle est importante, pourquoi ne pas informatiser les points de vente ?
R Au début de l’activité, le responsable n’a pas pensé à l’utilité de ce système.

Source : Recherche personnelle

62
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

SECTION 3 : ANALYSE DES CAUSES RACINES


En ce qui concerne la protection des actifs et la fiabilité des informations, les causes
racines des tendances lourdes sont alors :

Tableau 19: Les causes racines des problèmes

Au niveau de la PROBLÈMES CAUSES


protection des actifs
La société ne dispose pas de
Inexistence d’un système
budget de dépense pour la
budgétaire
fabrication de son produit, ni un
budget de recette pour la vente
des produits.

Aucun suivi ne sera pas effectué


Inexistence de manuel de
sans un processus mis en place.
procédure
Incompétence et manque de Le processus de recrutement n’est
professionnalisme de quelque staff pas fiable.

Au niveau de la PROBLÈMES CAUSES


fiabilité des
informations Support inexploitable et manque
Les supports utilisés sont
de formation des agents
insuffisants et peu fiables
Système de contrôle et de Il n’y a pas des personnes
vérification des documents qualifiées à faire ça dans la
inexistants société.

la cause racine est surtout la prise


Le non utilisation des logiciels de
en légèreté des risques qui
traitement des informations peuvent se provoquer.
Source : Contribution personnelle

1. Budget de fonctionnement
Ce budget concerne les achats et les ventes, il n’y a aucune précision des valeurs sur les
activités d’où l’importance des pertes d’argent constatés. Ça provoque peut être la
fermeture de quelques points de ventes. Mais, si ce système est mis en place, on arrive à
comparer la prévision avec la réalisation et ensuite à l’analyse des écarts.

63
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

2. Non suivi des risques sur les pertes considérables des ressources

Il n’existe aucune référentielle pour faire les suivis des documents, ressources humaines et
financières. Les personnels travaillent dans la routine ; aucune évolution à concevoir d’où
la naissance des conflits entre eux.

3. Le processus de recrutement n’est pas fiable

C’est aussi à cause de défaut du référentiel précisant les modes de recrutement que se
produise le problème de recrutement. La non évaluation du personnel aussi engendre la
démotivation du personnel.

4. Support inexploitable

Il s’agit des fiches pour le fonctionnement de la société (fiches des recettes et des
dépenses), Chaque point de ventes les utilise pour informer le siège sur son activité. Une
récapitulation par jours est alors nécessaire. Mais, on trouve trop de surcharge sur ces
fiches (rature, autres informations) qui les rendent difficile à comprendre, d’où les supports
sont inexploitables.

5. Incompétence du personnel

La société, à cause de son faible capacité de trésorerie, applique le salaire minimum


d’embauche à tous les personnels, alors que le diplômé n’acceptera pas ce niveau de salaire
et elle n’arrive pas à avoir des personnels compétents et capables d’où l’inexistence de
cette notion de système de contrôle.

6. Risques non détectés du fait du non disposition de logiciel de traitement

Le premier responsable ne met pas d’importance à l’existence de ce logiciel, il se contente


à l’utilisation des outils de travail, mais ces outils ne permettent pas à la détection des
risques qui peuvent se produire comme le vol, le détournement.

Le seul but dans l’introduction de l’informatisation, c’est de faire connaitre le stock réel
existant de chaque produit à chaque point de ventes. Les stocks aux points de ventes ne
présentent alors aucun état de suivi.

64
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

Conclusion partielle :

Grace à l’utilisation des méthodologies présentées en première partie, le travail d’analyse a


en effet dégagé les forces, les faiblesses, les opportunités et les menaces au niveau interne,
de la société. Ces faiblesses ont été étudiées à fonds afin de tirer les tendances lourdes.
Ceux sont ces dernières qui feront l’objet d’étude de causes racines pour pouvoir enfin
fournir des solutions à étudier dans la dernière partie qui est dite stratégique.

65
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

PARTIE III : PARTIE STRATÉGIQUE

Les deux premières parties de cette étude ont permis de connaître l’existant au sein de la
société surtout au niveau du sujet d’étude qui consiste à la protection des actifs et à la
fiabilité des informations. Les points forts et les points faibles ont pu être dégagés afin de
proposer des solutions dans le but d’atteindre les objectifs.

Les catalogues des solutions seront les prochains sujets de cette nouvelle partie, ensuite le
choix des solutions prioritaires, puis la modélisation de ces solutions prioritaires et enfin
les facteurs de réussites et les impacts de ces solutions proposées.

66
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

Chapitre I : CATALOGUE DES SOLUTIONS

A partir des constats des problèmes, une liste globale des solutions proposées sera
présentée afin d’en dégager les priorités. Les solutions sont proposées et présentées selon
les problèmes existants au sein de la société.

SECTION 01 : LES SOLUTIONS DANS LA PROTECTION DES ACTIFS


Les solutions sont surtout axées sur la mise en place d’un système budgétaire, mise en
place et en œuvre de manuel de procédure et surtout avoir des personnes fiables et de
bonnes compétences afin de bien gérer et protéger les actifs de la société et pour mieux
suivre aussi les activités.

1. Adoption d’un système budgétaire


La prévision permet la mise en évidence d’écart entre la réalisation et la prévision. Elle
permet également à l’avenir d’éviter le gaspillage et peut conduire à une modification de la
politique d’achat, la politique de vente ou d’un processus de fabrication.
Cette méthodologie peut engendrer des changements à gérer et à contrôler à long terme
afin d’être plus bénéfique et plus opportun pour la société PIZZAMANIA.

2. Mise en place et en œuvre de manuel de procédure

Le manuel de procédure ainsi que ces notes d’application et d’interprétation peut assurer,
dans la mesure du possible, la conduite ordonnée et efficace des opérations de la société
PIZZAMANIA, notamment la protection de ses actifs et des biens mis à sa disposition, la
prévention et la détection des erreurs, irrégularités et fraudes, la fiabilité des documents
comptables et la préparation en temps voulus de rapports financiers et d’activités fiables.

Ainsi, il doit être conçu en fonction des objectifs de la société. L’élaboration est dans le but
de permettre à tout le personnel de PIZZAMANIA de disposer d’un outil de traitement
adéquat des opérations.

3. Avoir de personnes fiables et de bonnes compétences


Un personnel qualifié diminue les risques d’erreurs et contribue à l’efficience et à
l’efficacité des opérations pour la société. Le personnel assigné à une responsabilité doit

67
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

posséder toutes les qualifications, les compétences et l’expérience requises pour exercer
correctement les tâches.

SECTION 02 : LES SOLUTIONS POUR MIEUX FIABILISER LES INFORMATIONS


FINANCIERES

1. Mise en place des diagrammes de circulation des documents


Il s’agit d’un circuit des documents précisant les responsables correspondantes.
Le DCD est un document établit pour mieux savoir les responsables en cas de faille au
déroulement des activités. La définition des fonctions est aussi mise en évidence à partir de
ce diagramme.

Le circuit des documents entrant et sortant de la société doit être facilement retraçable.

2. Utilisation des documents et des pièces adéquates


Il serait intéressant de concevoir des documents propres à la société, ils doivent être
numérotés afin de facilité son classement et sa recherche ultérieure.

Ils doivent être différés les uns aux autres : toute activité dans la société a son propre
document concerné. Par exemple, dans la fonction vente, les fiches des recettes ne
contiennent que les ventes effectuées par jour, évidemment avec des rubriques
correspondantes.

L’idéal serait de posséder des documents propres, clairs, lisibles et compréhensibles.

3. Utilisation d’un Système de classement des documents comptables et


administratifs
Les documents comptables et administratifs ont besoin d’un classement suivant les
différentes natures au niveau du bureau de travail. Ce classement facilitera de les trouver
facilement et rapidement. Il permettra de limiter les pertes de temps pour retrouver les
documents voulus. Cela peut aussi engendrer des besoins en étagères, en divers fournitures
nécessaires pour classements des dossiers.

68
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

Chapitre II : CHOIX DE LA SOLUTION PRIORITAIRE

La recherche des solutions prioritaires s’effectue par la notation des solutions proposées
suivant les critères de notations. Ces critères de notations sont les coûts, les délais et le taux
de faisabilité.

SECTION 01 : PRIORISATION DES SOLUTIONS


Il s’agit d’attribuer une note à chaque solution proposée afin de dégager celles qui sont les
plus applicables et pertinentes pour la société. Les critères de choix se portent sur trois (03)
points. Cette méthodologie de notation a déjà été exposée dans la première partie.

Tableau 20: Notation des solutions proposées

Solutions Coût Réalisation Durée Total

Adoption d’un système budgétaire 3 3 2 18

Mise en place et en œuvre de manuel de 3 2 3 18


procédure

Posséder des personnes compétentes 1 2 3 6

Mise en place des diagrammes de circulation 3 2 1 6


des documents

Utilisation des documents et des pièces 3 3 1 9


adéquates

Utilisation des Systems de classement des 2 1 1 2


documents comptables et administratifs
Source : Contribution personnelle

La solution qui consiste à l’adoption des systèmes d’un système budgétaire n’a besoin que
d’un minimum de coûts, et son application ne nécessite que peu de temps.
L’utilisation de manuel de procédure. Elle n’entraîne aucun coût considérable mais
demande beaucoup de temps de travail.

69
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

La possession des personnes compétentes peut entraîner des coûts de formation et ou de


recrutements. Elle peut réussir à 60% dans une durée plus importante d’environ deux (2)
mois.

La mise en place des diagrammes de circulation des documents est également une tâche
comme la mise en place de référentiel. Les éléments nécessaires sont disponibles au sein
de la société. Elle n’entraîne aucun coût, elle peut être appliquée normalement au sein de la
société et elle ne demande que quelque temps de mis en œuvre.
L’utilisation des documents et des pièces adéquates est une solution qui ne nécessite qu’un
coût minimum et elle pourra être réalisée dans un temps moins important.

La solution qui consiste au classement des documents comptables et administratifs peut


engendrer des coûts. Sa réalisation peut être à 100% parce qu’elle sera tenue par le
comptable, et son application ne nécessite que peu de temps.

SECTION 02 : SOLUTIONS PRIORITAIRES


Suivant la priorisation des solutions, les solutions prioritaires sont :
La mise en place d’un système budgétaire qui a obtenu dix huit points sur vingt sept
(18/27).
La mise en place d’un manuel de procédure qui a obtenu un point de dix huit sur vingt
sept également (18/27).
L’utilisation des documents et des pièces adéquates est l’une des solutions prioritaires avec
neuf points sur vingt sept (9/27).
Et enfin, il s’agit de la solution qui consiste au classement des documents comptables et
administratifs. Elle a obtenu la note minimum, c'est-à-dire qu’elle présente le taux de
faisabilité le plus élevé avec d’une durée minimum et des coûts moyen.

1. La mise en place d’un système budgétaire

Le système budgétaire pour la fabrication des produits est déjà mise en place au sein de la
société. Mais pour le système budgétaire de l’ensemble des opérations de l’entreprise n’est
ni défini ni mis en place. Cette solution consiste alors à mettre en place cet objet de suivi
pour éviter tous les risques et pour avoir de meilleur rendement de l’activité. L’analyse des
écarts (réalisation moins(-) prévision) aussi peut être faite à partir de ce système.

70
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

Au niveau de recette :

Un écart positif veut dire que la société réalise beaucoup plus de ventes que prévu. Au
contraire, un écart négatif montre que la vente effectuée est inférieure à la prévision, donc,
cela nécessite la recherche des causes de cette différenciation.

Au niveau de dépense :

Un écart positif signifie que la société a dépensé beaucoup d’argent que prévu, on a besoin
des études aussi pour la recherche de cette différence. Tandis qu’un écart négatif rappelle
que la société fait un effort dans la maitrise des dépenses.

2. La mise en place de manuel de procédure

Comme son nom l’indique, le manuel de procédure est un document qui contient tous les
procédures à suivre dans l’exercice des fonctions. C’est une sorte de balise pour le bon
fonctionnement de la société qu’on ne doit pas dépasser.

Il pourra alors détecter les différentes anomalies à rectifier pour avoir une amélioration
continue. Des anomalies possibles telles que détournement de fonds, retard de traitement
de dossiers, démotivation du personnel, …

3. L’utilisation des documents, des pièces adéquates et leurs classements

Les documents, pièces comptables ainsi que leurs classements sont deux éléments
interdépendants et nécessaires pour une meilleure élaboration des états financiers. Le
travail de classement est effectué surtout alors au niveau d’unité comptabilité et les
rapports des états permettent au premier responsable de la société d’effectuer facilement et
avec des informations fiables et pertinentes le suivi des activités de l’entreprise ainsi que la
prise de bonne décision pour la bonne marche de la société.

71
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

Chapitre III : MODÉLISATION DES SOLUTIONS PRIORITAIRES

La modélisation consiste à donner un aperçu global et à détailler des solutions prioritaires à


apporter à la société. Ce chapitre consiste alors à montrer le modèle des solutions
proposées.

SECTION 01 : MISE EN PLACE D’UN SYSTÈME BUDGÉTAIRE

Le budget est la représentation chiffrée des besoins annuels prévisionnels et réalisées de


PIZZAMANIA et l’identification des fonds nécessaires au financement des besoins
définis, correspondant à l’exercice social (du 1er janvier au 31 décembre). Il doit être
suffisamment flexible pour répondre aux risques intervenus pendant son exécution.

Le budget s’obtient par valorisation des moyens quantifiés et fait état :

- des investissements à réaliser ;

- des dépenses d’exploitation à engager ;

La gestion du budget exige trois séries d’intervention :

- pour la prévision, établissement d’un programme précis en vue d’atteindre dans un


délai donné, un résultat déterminé ;

- au cours de l’exécution, étude systématique et permanente des perturbations


susceptibles de modifier les prévisions de la dépense ;

- périodiquement, opérer les ajustements nécessaires pour atteindre l’objectif défini.

Le modèle de ce système peut alors être présenté dans le tableau suivant :

72
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

Tableau 21: Modèle du budget prévisionnel et réalisation

BUDGET PRÉVISIONNEL 200. ET RÉALISATION 1ER SEMESTRE 200.


RÉCAPITULATION GÉNÉRALE

PRÉVISIONNEL BUDGET BUDGET TOTAL RESTE NOTES


RÉALISÉS RÉALISÉS POUR

LIBELLES er eme er
Montant (Ar) 1 TRIM …. 2 TRIM 1 et 2e JUIL -
…. TRIM DEC ....
….
Disponibilité au début de
période
BUDGET DES RECETTES
Vente des pizzas
Vente des glaces
Autres
TOTAL BUDGET DES
RECETTES
BUDGET DES DÉPENSES
ÉTUDES ET
DÉVELOPPEMENTS
FONCTIONNEMENT
Achats
Services extérieurs
Impôts et taxes
Charges du personnel
Autres charges
INVESTISSEMENTS
Matériel et Mobilier de
Bureau
Matériel informatique
Aménagement du bureau
ARRIÉRÉS
Fournisseurs
Personnel et organismes
sociaux
IMPRÉVUS
TOTAL BUDGET DES
DÉPENSES
Disponibilité à la fin de période
Source : Contribution personnelle

73
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

SECTION 2 : MISE EN PLACE D’UN MANUEL DE PROCÉDURE

Nous avons mentionné auparavant que dans ce manuel de procédure doivent figurer toutes
sortes de règles de fonctionnement en général de la société. Il mentionne l’ensemble des
méthodes de gestion des stocks pour chaque produit, de procédure d’encaissement et de
décaissement.

Ces rubriques seront détaillés dans le manuel de procédure à concevoir parce qu’ils font
partie de l’objet de l’étude.

Élaboration de manuel de procédure de PIZZAMANIA :

Gestion des stocks (matières)

Pour la gestion quotidienne des matières, un registre comportant les mentions suivantes
devra être utilisé:
- d’un côté pour les entrées en stocks :
la désignation ;
la date ;
les quantités entrées.
- de l’autre, pour les sorties :
la date ;
les quantités sortants ;
le stock physique.

La tenue correcte et régulière du registre permet de disposer à tout moment d’une situation
théorique du stock de produits.
L’inscription sur la fiche de stock se fait au stylo à encre indélébile.

74
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

Tableau 22: Modèle du fiche de stock par produit

En tête de Point de vente (lieu, adresse)


FICHE DE STOCK
Désignation…………………… Unité de comptage………………………..
Référence …………………..……
RÉFÉRENCES MOUVEMENTS STOCKS OBSERVATIONS
Date Fournisseur/ Entrée Sortie (en quantité)
Bénéficiaire

Source : Contribution personnelle

Procédure

d’encaissement

Les recettes peuvent être constituées par les ventes des PIZZA, et autres produits connexes

La Gérante établit un reçu pour chaque encaissement :

- un reçu pour l’encaissement des recettes des points de ventes… ;


- une facture pour les ventes des produits suivis du tampon « payé et livré »

• de décaissement

Les décaissements peuvent concerner encore les opérations ci-après :

- Achats de matières destinées pour la fabrication des produits vendus (farine,


fromage, charcuterie, etc.…)

75
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

- Dépenses de fonctionnement
- Transfert du fonds au compte bancaire de la société
Caisse

Remarques générales :

La tenue de la caisse est assumée par la gérante ;

Le responsable de la caisse ne doit pas détenir une somme excédent une certaine somme
fixée pendant une période de plus de 5 jours ;

Les encaissements reçus doivent être systématiquement versés à la banque ;

Règle de gestion :

- Un livre de caisse est tenu pour enregistrer les mouvements de caisse ;


- Un arrêté de caisse doit être effectué à chaque fin du mois ;
Gestion des comptes bancaires

Remarques générales :

Le compte bancaire est utilisé pour l’encaissement des recettes de la société, et aussi pour
les dépenses de fonctionnement de la société et le réapprovisionnement de la caisse ;

Le décaissement au niveau des comptes bancaires nécessite une autorisation du premier


responsable de la société.

Règle de gestion :

- Les livres de compte bancaire sont tenus par la gérante pour enregistrer les
mouvements de comptes ;
- Les pièces justificatives des encaissements et des décaissements au niveau de
ce compte sont classées et archivées par la gérante ;
- Les soldes sur le livre tenu par la gérante et ceux enregistrés par la Banque sont
rapprochés périodiquement (à chaque fin du mois), un Procès Verbal est établi
lors de ce rapprochement et les écarts éventuels relevés seront expliqués dans
ce Procès Verbal.

76
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

SECTION 03 : L’UTILISATION DES DOCUMENTS, DES PIÈCES ADÉQUATS


ET LEUR CLASSEMENTS

1. Livre de caisse

Tableau 23: Modèle du livre de caisse

Année: _____ Mois: ___________ LIVRE DE CAISSE

Date Libellé Compte de Montant


contrepartie
Débit Crédit Solde

TOTAL DU MOIS

Arrêté, ce ___________ (date) à _________ (heure), à la somme de ___________________


Ariary (lettres) (__________ Ariary (chiffres))

Signature

Source : contribution personnelle

77
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

2. Livre de compte banque

Tableau 24: Modèle du livre de compte banque

Année: _____ Mois: ___________ LIVRE DE COMPTE BANQUE

Date Libellé Compte de Montant


contrepartie
Débit Crédit Solde

TOTAL DU MOIS

Source : Recherche personnelle

3. Fiche de recettes

Tableau 25: Modèle du fiche des recettes

ÉTAT DES RECETTES JOURNALIÈRES

Date………………..
………………….Ar
Vente
Ventes encaissées
Total recettes ………………..Ar
Recettes disponibles
Pièces ……………
(+) Petite caisse non dépensé
Billets ……………..

(-) Monnaie et pièces remises Pièces ……………..


Billets ……………..

TOTAL ENCAISSEMENT ………………………….Ar

Source : Recherche personnelle

78
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

4. Classement des dossiers administratifs et comptables :

Le classement des documents est une tâche très indispensable à la bonne gestion d'une
entreprise. Le classement des documents permet un gain de temps, au même titre que le
logiciel de comptabilité. Il réduit les risques de perte de documents. En outre, le classement
de documents contribue à suivre sereinement la gestion de la société ainsi qu'à préserver le
patrimoine de celle-ci.

Il est fait par ordre chronologique. Selon la famille de documents (documents relatifs aux
clients, aux fournisseurs, au personnel, à l'administration fiscale, à la banque).

 Pour les clients : il convient de classer les factures par ordre chronologique pour
respecter la numérotation des factures.
 Pour les fournisseurs : un classement par ordre alphabétique est plus approprié.
 Pour les bulletins de paie et les déclarations de charges sociales : il convient de
les classer par mois.
 Pour les documents fiscaux : il est préférable de les classer par type d'impôts.
 Pour le classement de relevés bancaire, il sera fait par ordre chronologique.

Les documents de la société doivent être classés de préférence dans des classeurs. Par la
suite, les documents comptables doivent être conservés dans un endroit accessible
seulement à certains membres du personnel afin d'éviter tout risque de vol d'informations.

Figure 3: Exemple de classement des dossiers

Source : recherche personnelle

79
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

Chapitre IV : ANALYSE DES SOLUTIONS PRIORITAIRES

Pour la suite de cette partie discussion, les solutions seront analysées à partir d’une
quantification des solutions et par l’étude des impacts de la réussite des solutions
prioritaires.

SECTION 1 : QUANTIFICATION DES SOLUTIONS PRIORITAIRES

A chaque activité préconisée correspondent des tâches pour lesquelles des responsables
doivent être désignés. Le délai de chaque tâche a été évalué de façon approximative dans le
tableau ci-dessous :

Tableau 26: Quantification des solutions

Taux
d’impli
Recommandations Tâches Responsables
cation
(en %)
Estimation des recettes et des Unité comptabilité et la 70
dépenses par trimestre gérante

Mise en place d’un Élaboration du modèle de tableau Unité comptabilité et la 20


système budgétaire prévisionnel des recettes et des gérante
dépenses
Finalisation du document Unité comptabilité 10
Identifier les procédures à créer 20

Création d’un manuel Définir les contenus Tous les personnels 40


de procédure administratifs
Faire connaître les procédures et 40
veiller à leur application
Élaboration des modèles des pièces Unité comptabilité 30
comptables propres à la société
Utilisation des Utilisation de nouvelles pièces Tous les intervenants 50
documents comptables comptables concernés
adéquats
Mise en place d’un système de Unité comptabilité, 20
classement des dossiers responsable magasin
de stockage
Source : Contribution personnelle

80
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

SECTION 2 : FACTEURS ET IMPACTS DE RÉUSSITE DE SOLUTIONS


PRIORITAIRES
L’application des solutions prioritaires a des impacts sur la société, mais ils existent des
facteurs indispensables pour leur réussite.

1. Facteurs de réussites des solutions prioritaires


Au niveau de la protection des actifs, l’utilisation du manuel de procédure nécessite en
premier lieu l’implication de chaque personnel concerné. Il s’agit surtout :

 Au niveau de points des ventes : tout le personnel du point de vente connait leurs
fonctions et exécutent leurs tâches dans une condition favorable.
 Au niveau du magasin : le responsable du magasin peut suivre le niveau de stock
auprès des points de ventes.
 Au niveau des ressources humaines : le responsable des ressources humaines pour
le nouveau processus de recrutement et motivation du personnel.
 Au niveau de la Direction : la gérante pour la supervision des matérielles utilisés
par les personnels.

Toutes ces différentes unités doivent être compétentes et appliquer la nouvelle procédure
avec la direction afin que celui-ci soit bien exécuté et suivi.

Ensuite, le tableau de budget de fonctionnement est utilisé pour connaitre l’évolution de la


société, et pour rectifier les anomalies détectées. Son utilisation dépend de l’ajustement
périodique effectuée par le Responsable mais également de son compétence sur les
données nécessaires à saisir.

Concernant les informations financières, l’implication des intervenants sur l’utilisation des
pièces comptables est le facteur de réussite le plus important. Un suivi de l’application et
de l’utilisation de ces pièces sont aussi nécessaires.

2. Impacts des solutions


L’adoption des solutions prioritaires portera des impacts positifs ainsi que de moins bons
au sein de la société.

Les principaux résultats attendus sont surtout la suppression des menaces trouvés au niveau
interne. Les menaces sont déjà citées dans la deuxième partie. Éviter toutes les risques

81
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

engendrés par les anomalies au niveau du circulation des documents et surtout les pièces
comptables utilisées.

C’est à travers le manuel de procédure qu’on peut détecter tous les risques. L’utilisation du
tableau de budget de fonctionnement permettra le suivi des activités en général de la
société ainsi que la correction des erreurs constatées.

Les pièces comptables propres à la société permettront aussi la détection des risques de
détournement des fonds des agents. L’élaboration des états financiers ne pose pas de
problèmes parce que tous les documents sont clairs, lisibles, facile à comprendre.

82
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

CONCLUSION GÉNÉRALE

PIZZAMANIA est l’une des sociétés Malgache en plein expansion. En effet, la société
peut être trouvée partout à Tananarive due à la stratégie d’approche des clients, qui est une
grande force pour elle face à ses concurrents. Lors des quelques semaines d’étude effectuée
au sein de PIZZAMANIA, certains problèmes ont été constatés. Quelques anomalies ont
été constatées et classées parmi le blocage du développement et de la réalisation du projet
d’expansion de la société dans toutes les grandes villes de Madagascar. Cela se situe au
niveau de cycle comptabilité.

En effet, lors de l’étude, on a constaté que la procédure pour la protection des actifs mise
en place au sein de la société est incomplète, elle ne reflète pas les actifs immatériels ainsi
que la gestion des stocks. Il est alors indispensable de mettre en place un processus de suivi
de ces actifs et des fiches de stock par produit afin d’éviter toutes les risques, tels que les
pertes des ressources humaines, financières ou bien matérielles. L’utilisation d’une fiche
de stock par produit par le Responsable du point de vente est alors très urgente afin de
résoudre ce problème. Le manque d’un système budgétaire constitue également de grand
problème.

Au niveau de la fiabilité des informations comptables, le niveau de fiabilité des supports


utilisés est la principale faiblesse. Les problèmes dégagés à partir de la recherche des
tendances lourdes ont alors chacun des solutions prioritaires à adopter.

L’objectif général de cette étude est surtout le renforcement de contrôle interne existant
afin qu’il soit opérationnel pour la stratégie de développement de la société. Cette
opérationnalité qui s’est surtout focalisée sur la sauvegarde des actifs et la fiabilité des
informations comptables.

Néanmoins, l’atteinte de chaque objectifs spécifiques dont : avoir une bonne protection des
actifs et permettre une meilleure méthode de fiabilité des informations sont réalisables par
l’utilisation des solutions apportées à la société.

Pourtant, les solutions apportées exigent certains critères de réalisation qui sont en premier
lieu, l’implication du personnel concerné, la motivation de la direction et la disponibilité

83
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

des ressources (matérielles, financières). Le personnel désigné responsable au niveau du


partage des tâches en quantifiant les solutions prioritaires doit s’investir à réaliser les
solutions à mettre en place. Il doit recourir à des formations s’ils en ont besoin. Quant à la
direction, elle est l’élément enclencheur de toute évolution au sein de la société. Elle ne
doit pas freiner les propositions d’amélioration innovant au sein de la société.

Quant aux ressources disponibles, l’investissement dans l’adoption des solutions


prioritaires ne peut engendrer plus de coûts que les pertes pouvant être produites par les
effets néfastes causés par les problèmes non résolus.

Bref, l’atteinte des objectifs de cette étude et de la société en général est envisageable
quand tous les moyens sont mis en œuvre pour appliquer et adopter les solutions prioritaire
tout en considérant l’optimisation des opérations.

Les propositions d’actions conseillées peuvent apporter une très grande marge de
rentabilité pour la Direction tant au niveau financier qu’au niveau de méthode de travail.
Les améliorations proposées sont faciles à mettre en œuvre, moins coûteux, efficace et
adéquat à la direction de la société PIZZAMANIA.

Les hypothèses avancées peuvent être confirmées ou au contraire infirmées selon le cas. La
première formulation d’hypothèse concernant l’environnement actuel dans lequel évolue la
société est confirmée. Les études des changements possibles ainsi que de leurs impacts sur
la société a été alors très pertinente.

Quant à l’hypothèse de disponibilité et exploitabilité des informations afin de bien diriger


l’étude, elle peut être à la fois infirmée et confirmée. Infirmée, parce qu’en effet, toute
information n’a pas disponible, des recherches plus approfondies et analyses ont été
nécessaires pour recueillir plus d’informations utiles pour bien mener l’étude. Ensuite, elle
est confirmée parce que les informations recueillies au sein de la société ont été
exploitables et ont jouées les rôles importants dans la réalisation de cet ouvrage. Toutes les
hypothèses énoncées sont ainsi justifiées.

84
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

La méthodologie de recherche adoptée pour effectuer cette étude s’est surtout focalisée sur
l’opérationnalité des fonctions telles que la protection des actifs et la fiabilité des
informations financières. La notion sur le thème étudié a été alors très utile pour pouvoir
améliorer les fonctions au sein de la société. Spécifiquement, le travail d’analyse nécessite
de certaines méthodes telles que l’approche systémique. Ce dernier qui consiste à combiner
deux matrices d’analyses dont le FFOM, et l’ISHIKAWA. Cette approche a pu dégager
dans la partie analytique, les différents forces et faiblesses au niveau interne ainsi que les
opportunités et menaces. Quant à la méthode de succession des questions, les causes
racines des tendances lourdes ont été décelées efficacement.

Ensuite, la notation des solutions proposées a permis de dégager celles qui sont
avantageuse suivant les objectifs de coûts, de délai et de faisabilité mis en relief dans les
critères de notation. En pratique, les méthodes utilisées ont permis d’acquérir les données
indispensables afin de les traiter et d’aboutir à cet ouvrage. Et tout ce travail a été conçu en
suivant un cadre logique. Les méthodologies adoptées ont alors été efficace et ont permis
de présenter successivement trois (3) grande partie d’un travail descriptif, analytique et
stratégique qui suit également la norme internationale de rédaction IMMRED ou «
Introduction, Matériels et Méthodes, Résultats, Discussions et Recommandations ».

Les impacts escomptés sont surtout pour que la société arrive à gérer son projet
d’expansion par le développement de ses points de vente partout à Madagascar. Au niveau
de ce but d’accroissement des nombres de clients et alors du part de marché, la fonction
comptabilité, suite à l’adoption des solutions proposées doit fournir un service de
protection des actifs et d’information financière efficace.

En effet, ce développement entraîne plus d’exigence en matière de gestion des recettes des
produits et des dépenses de fonctionnement de PIZZAMANIA. La mise en place du
nouveau système permet de faciliter le suivi des activités.

Ainsi au niveau d’unité concerné, les solutions apporteront beaucoup d’avantages au sein
de l‘unité comptabilité. Les méthodologies de travail dictées par le manuel de procédure
ainsi que les supports à utiliser seront améliorés. Les travaux seront alors facilement
examinés et permettront une prise de décision assez rapide. Les données n’ont plus besoin
de nombreux traitements avant d’être exploitable.

85
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

Au niveau de la société en générale, les avantages internes sont surtout l’amélioration en


méthodologie de travail. Elle permet également à la société d’investir d’avantage dans son
projet de développement et d’expansion. Et au niveau externe, l’application des solutions
assurera la compétitivité de la société face à ses concurrents puisque les directives seront
claires. Toutefois, la faisabilité de ces impacts repose sur l’approbation du premier
responsable (la Gérante) sur l’adoption de ces actions en tant que prioritaires. Il faudrait
aussi associer l’ensemble du personnel à cette démarche et les impliquer dans la
réalisation.

En effet, l’approbation et la volonté de la Gérante de la société à investir dans l’application


des solutions prioritaires sont les principales clé de la réussite de cette étude. Quant au
personnel et leurs rôles, il doit opter les solutions prioritaires comme un renouveau dans
l’outil de travail. Cela pourrait nécessiter des formations, alors la volonté de chacun de
personnel est très importante.

En guise de conclusion, on peut dire que le travail effectué dans cet ouvrage portant sur le
thème d’ « Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » s’est bien
déroulé grâce à la contribution des différentes démarches IMMRED ainsi que de la
disponibilité des moyens indispensables. Le résultat attendu dépend de l’application des
solutions jugées prioritaires proposées suite à la rencontre de tendances lourdes au niveau
de la société. Ceci dit, son application demande encore de l’implication soit de la part du
premier responsable et du personnel touché. Étant donné la limite du temps accordé à la
mise en place de ces solutions, une autre personne peut être occupée, dans le futur, à les
appliquer au sein de la société. En effet, les solutions sont standardisées pour la société de
même taille que la société PIZZAMANIA. Le seul facteur de réussite de la société est la
compétence de la personne désignée Responsable.

86
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

RÉFÉRENCES

BIBLIOGRAPHIQUES

[1] Manuel de procédure de la société X

[2] Fernand VINCENT, Manuel de gestion pratique, Edition l’Harmattan, Tome II

[3] Mémoire de fin d’étude : « Évaluation du système de contrôle interne des fonctions
approvisionnements cas de la JIRAMA, Année 2013 »

[4] Dictionnaire universel de poche (Hachette, 1988, nouvelle édition, 1992)

[5] Plan Comptable Général 2005

WEBOGRAPHIQUES

[6] Conseil pour rédiger une procédure efficace,


http://www.qualiblog.fr/documentation/quelques-conseils-pour-rediger-une-procedure-
efficace, consulté le 04 juin 2015
[7] Méthodologies, http://google.fr, consulté le 28 Avril 2015

COURS THÉORIQUES

[8] Méthodologie de recherche, Monsieur Dera, cours sur la collecte des informations et la
rédaction du mémoire
[9] Audit interne, Monsieur Raharimanantsoa, cours sur le contrôle interne

[10] Évaluation de contrôle interne, Monsieur Tamby, cours d’Audit Externe

[11] Management des qualités, Monsieur Toky Mahandry, Cours des normes et qualités

XIII
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

LISTE DES ANNEXES

Annexe 1 : Organigramme générale de l’entreprise ……………………………………….A

Annexe 2: Listes des produits vendables avec le PIZZA……………………………...…...B

Annexe 3: Bordereau de versement de l’Impôt sur le Revenu………………….………….C

Annexe 4: Bordereau de versement de l’IRSA….……………………………………...….D

Annexe 5: Liste des immobilisations corporelles…………………………………………..E

Annexe 6: Fiche des recettes…………………………………………………………….....F

XIV
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

Annexe 1 : Organigramme générale de la société PIZZAMANIA

GERANTE

RESSOURCES AGENT ASSISTANTE


COMPTABLE HUMAINES
CONTROLEUR
ADMINISTRATIVE ADMINISTRATIVE

PV 1 PV2 PV3 PV4 PV5 PV 6 PV7

PV : Point de Vente

A
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

Annexe 2 : Liste des noms de PIZZA avec les autres produits vendable avec le PIZZA

SALATO
MARGHÊRITÀ CUPIDO

Tomate, mozzarella, fromage, Tomate, mozzarella, fromage,


basilic, Poivron, olive noire viande hachée,
œuf, courgette, huile d'olive
TENERAMENTE BELLÀ RAGGAZZA

Tomate, mozzarella, fromage' Tomate, mozzarella, fromage,


bichique, chair de crabe, saucisson à I’ ail,
crevette, citron, tomate fraîche, origan, huile d'olive
huile d'olive
TESORO MIO NAPOLI
Tomate, mozzarella, fromage' Tomate, mozzarella, fromage,
merguez, oignon, huile d'olive ail, anchois, huile d'olive

ROMA CALZONE
Tomate, mozzarella, fromage, jambon cru, Tomate, mozzarella, fromage,
huile d'olive œuf, champignon de Paris'
jambon, huile d'olive

ZUCCHERATO
AMORE MIO PIZZA ALLA NUTELLA
Crème fraiche, macédoine Crèrne fraîche, nutella,
de fruits biggarreaux

PRODUITS VENDABLES AVEC LE PIZZA

FOUGASSE Ice MANIA

POP Corn Jus naturel

Frites Humburger

Hot Dog Sandwich

B
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

Annexe 3 : Bordereau de versement d’Impôt sur le revenu

C
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

Annexe 4 : Bordereau de versement d’IRSA

D
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

Annexe 5 : Liste des immobilisations corporelles

TABLE PLIANTE CARRÉE

CONGÉLATEUR
TABLE PLIANTE RONDE

TABLE RONDE

ORDI COMPLET

VENTILATEUR

MACHINE ICE CREAM

COMPTOIR MARBRE

FOUR ÉLECTRIQUE ET GAZ

FRIGO

MIXEUR

MOULE A PIZZA

BALANCE ÉLECTRONIQUE

ÉTAGÈRE ET TABLE ALU

COMPTOIR

PÈLE A PIZZA

FOUR A BOIS

MARMITE

FRITEUSE

IMPRIMANTE

GROUPE ÉLECTROGÈNE

MACHINE BARBE A PAPA

MACHINE POP CORN

CHAISE

E
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

Annexe 6: Fiche des recettes

F
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

TABLE DES MATIÈRES


Pages

REMERCIEMENTS……………………………………………………………… IV

AVANT PROPOS…………………………………………………………………... V

RÉSUMÉ……………………………………………………………………………. VI

LISTE DES ACRONYMES ………………………………………………………. VIII

GLOSSAIRE………………………………………………………………………. IX

LISTE DES TABLEAUX………………………………………………………… X

LISTE DES FIGURES……………………………………………………………. XI

SOMMAIRE………………………………………………………………………. XII

INTRODUCTION………………………………………………………………….. 1

PARTIE 01 : PARTIE DESCRIPTIVE…………………………………………. 6


Chapitre I : PRESENTATION DE L ’ENTREPRISE………………………………
7
SECTION 1 : JUSTIFICATION DU CHOIX DE L’ENTREPRISE ET CELLE
DU CHOIX DU THÈME…………………………………………………………… 7

1. Justification du choix de la société………………………………………….. 7

2. Justification du choix du thème……………………………………………. 7


SECTION 2 : PRÉSENTATION DE LA SOCIÉTÉ PIZZAMANIA ET LE
CONTRÔLE INTERNE EXISTANT…………………………………………….. 8

1. Présentation de la société……………………………………………………. 8

a. Historique……………………………………………………………….. 8

b. Identification de la société……………………………………………… 9

2. Présentation du contrôle interne existant………………………………….. 9

XV
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

SECTION 3 : ORGANISATION DE L’ENTREPRISE………………………….. 10

1. Organigramme en générale de la Société………………………………….. 10

2. Environnement interne de PIZZAMANIA………………………………… 10

a. Unité comptabilité………………………………………………………... 10

b. Unité ressources humaines……………………………………………….. 11

c. Unité administrative……………………………………………………… 13

d. Unité contrôle…………………………………………………………….. 13

3. Environnement externe……………………………………………………… 13

a. Fournisseurs……………………………………………………………… 13

SECTION 4 : BUTS ET ACTIVITÉS DE PIZZAMANIA………………………... 15

1. Les buts de la société………………………………………………………… 15

2. Activités de la société………………………………………………………… 15

Chapitre II : COMPTE RENDU GLOBAL DU STAGE………………………… 16

SECTION 1 : PRÉSENTATION GÉNÉRALE DU LIEU DE STAGE…………. 16

1. Historiques…………………………………………………………………… 16

SECTION 2 : ACQUIS TECHNIQUES…………………………………………… 17

SECTION 3 : ACQUIS HUMAINS……………………………………………….. 21

Chapitre III: APPROCHE MÉTHODOLOGIQUE………………………………. 22

SECTION 1 : DÉMARCHE GLOBALE………………………………………….. 22

1. Collecte des informations……………………………………………………. 22


SECTION 2 : DÉMARCHE SPÉCIFIQUE………………………………………..
28

1. Approches systématiques…………………………………………………….. 28

XVI
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

2. Hexamètre de Quintilien……………………………………………………. 28

3. Recherche des causes racines ………………………………………………. 29

4. Recherche de la solution prioritaire………………………………………… 29

SECTION 3 : CADRE THÉORIQUE DE L’ÉTUDE……………………………… 30

1. Théorie générale sur le contrôle interne……………………………………. 30

2. Évaluation du contrôle interne……………………………………………… 32

3. Objectif d’évaluation du contrôle interne………………………………….. 34

SECTION 4 : LA FONCTION COMPTABILITÉ……………………………….. 34

1. Définition……………………………………………………………………… 34

a. Produire les états comptables…………………………………………….. 35

b. Superviser la comptabilité………………………………………………… 35

c. Réaliser des tâches annexes à la comptabilité…………………………… 35

d. Mettre en place un système comptable et les systèmes d’information..... 35

SECTION 2 : EXIGENCES EN MATIÈRE D’INFORMATION………………… 35

1. Fiabilité………………………………………………………………………... 36

2. Exhaustivité…………………………………………………………………… 36

3. Pertinente……………………………………………………………………… 36

4. Disponibilité…………………………………………………………………… 36

SECTION 3 : ORGANISATION COMPTABLE…………………………………. 36

1. Organisation…………………………………………………………………... 36

2. Comptable…………………………………………………………………….. 37

CONCLUSION PARTIELLE …………………………………………………………... 38

XVII
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

PARTIE II : PARTIE ANALYTIQUE……………………………………………. 39

Chapitre I : ANALYSE DES DONNÉES ET INFORMATIONS……………….. 40

SECTION 1 : PROCÉDURE DE COLLECTE DES PIÈCES COMPTABLES… 40

1. Procédure d’achat……………………………………………………………. 40

2. Procédure de vente…………………………………………………………… 40

3. Procédure d’encaissement…………………………………………………… 40

4. Procédure de décaissement………………………………………………….. 41

SECTION 2 : ENREGISTREMENT DES PIÈCES……………………………… 41

SECTION 3 : IMPUTATION……………………………………………………… 41

SECTION 4 : SAISIE SUR LE LOGICIEL………………………………………. 42

SECTION 5 : DÉGAGEMENT DU RÉSULTAT GENERAL………………….. 42

Chapitre II : SAUVEGARDE DES ACTIFS……………………………………… 43

SECTION 1 : ACTIFS IMMOBILISÉS………………………………………….. 43

SECTION 2 : ACTIFS IMMATÉRIELS…………………………………………. 43

Chapitre III : MOYENS DE TRANSMISSION DES INFORMATIONS………. 45

SECTION 1 : COMMUNICATION AU SEIN DE PIZZAMANIA………………. 45

Chapitre IV : ANALYSE DES FAITS ET DES PROBLÈMES…………………. 46

SECTION 1 : ANALYSE DES INFORMATIONS FINANCIÈRES……………. 46

1. Organisation matérielle de la comptabilité au PIZZAMANIA…………… 46

a. Les pièces de base ………………………………………………………. 47

b. Les pièces récapitulatives……………………………………………….. 47

c. Les registres comptables……………………………………………….. 47

XVIII
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

d. Les états de synthèses …………………………………………………. 47

2. Processus comptables ……………………………………………………… 48

a. Traitement des pièces justificatives……………………………………. 48

b. Imputation comptable………………………………………………….. 48

c. Saisie des opérations……………………………………………………. 48

d. Élaboration des états financiers………………………………………. 49

3. Forces et faiblesses des méthodologies pratiquées…………………………. 49

4. Opportunité et menace des informations financières……………………… 51

SECTION 2 : PROTECTION DES ACTIFS………………………………………. 51

1. Gestion des immobilisations………………………………………………… 51

2. Gestion des stocks…………………………………………………………… 53

3. Les forces et faiblesses de la méthodologie pratiquée…………………….. 54

4. Les opportunités et menaces des méthodologies pratiquées………………. 55

Chapitre V : MISE EN ÉVIDENCE DES TENDANCES LOURDES…………… 56

SECTION 1 : LES PROBLÈMES SUR LA PROTECTION DES ACTIFS……... 56

SECTION 02 : LES PROBLÈMES SUR L’ORGANISATION MATÉRIELLE


DE LA COMPTABILITÉ…………………………………………………………. 57

Chapitre VI : RECHERCHE ET ANALYSE DES CAUSES RACINES……….. 59


SECTION 1 : RECHERCHE DES CAUSES RACINES DES PROBLÈMES
SUR LA PROTECTION DES ACTIFS
1. Cause racine sur l’inexistence d’un système budgétaire…………………… 59

2. Cause racine sur la non disposition de manuel de procédure…………….. 60


3. Cause racine du manque de compétence et de professionnalisme du
personnel……………………………………………………………………… 60

XIX
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

SECTION 2 : RECHERCHE DES CAUSES RACINES DES PROBLÈMES


SUR LA QUALITÉ DES INFORMATIONS………………………………………. 61

52 1. Cause racine sur le non fiabilité des supports utilisés……………………… 61


2.Cause racine d’inexistence de méthode de contrôle et de vérification des
documents……………………………………………………………………. 62
53 3. Cause racine du non disponibilité de logiciel de traitement des
informations financières…………………………………………………………. 62

SECTION 3 : ANALYSE DES CAUSES RACINES……………………………. 63

1. Budget de fonctionnement………………………………………………….. 63

2. Non suivi des risques sur les pertes considérables des ressources……….. 64

3. Le processus de recrutement n’est pas fiable……………………………… 64

4. Support inexploitable………………………………………………………… 64

5. Incompétence du personnel………………………………………………… 64
6. Risques non détectés du fait du non disposition de logiciel de traitement...
64

CONCLUSION PARTIELLE ………………………………………………………….. 65

PARTIE III : PARTIE STRATÉGIQUE………………………………………… 66


Chapitre I : CATALOGUE DES SOLUTIONS……………………………………
67

SECTION 1 : LES SOLUTIONS DANS LA PROTECTION DES ACTIFS…… 67

1. Adoption d’un système budgétaire………………………………………….. 67

2. Mise en place et en œuvre de manuel de procédure……………………….. 67

3. Posséder des personnes fiables et de bonnes compétences…………………. 67

SECTION 2 : LES SOLUTIONS POUR MIEUX FIABILISER LES INFORMATIONS


FINANCIERES ………………………………………………………………………… 68

1. Mise en place des diagrammes de circulation des documents…………….. 68

2. Utilisation des documents et des pièces adéquates…………………………. 68

XX
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

3. Utilisation d’un Système de classement des documents comptables et


administratifs………………………………………………………………… 68

Chapitre II : CHOIX DE LA SOLUTION PRIORITAIRE……………………… 69

SECTION 1 : PRIORISATION DES SOLUTIONS……………………………… 69

SECTION 2 : SOLUTIONS PRIORITAIRES……………………………………. 70

1. La mise en place d’un système budgétaire………………………………….. 70

2. La mise en place de manuel de procédure………………………………….. 71

3. L’utilisation des documents, des pièces adéquates et leurs classements…... 71

Chapitre III : MODÉLISATION DES SOLUTIONS PRIORITAIRES………… 72

SECTION 1 : MISE EN PLACE D’UN SYSTÈME BUDGÉTAIRE…………… 72

SECTION 2 : MISE EN PLACE D’UN MANUEL DE PROCÉDURE…………. 74


SECTION 3 : L’UTILISATION DES DOCUMENTS, DES PIÈCES
ADÉQUATS ET LEUR CLASSEMENTS…………………………………………
77

1. Livre de caisse……………………………………………………………….. 77

2. Livre de compte banque…………………………………………………….. 78

3. Fiche de recettes……………………………………………………………… 78

4. Classement des dossiers administratifs et comptables ……………………. 79

Chapitre IV : ANALYSE DES SOLUTIONS PRIORITAIRES…………………. 80

SECTION 1 : QUANTIFICATION DES SOLUTIONS PRIORITAIRES………. 80


SECTION 2 : FACTEURS ET IMPACT DE RÉUSSITE DE SOLUTION
PRIORITAIRE……………………………………………………………………….
81

1. Facteurs de réussites des solutions prioritaires…………………………….. 81

2. Impacts des solutions………………………………………………………… 81

XXI
« Évaluation du système de contrôle interne cycle comptabilité » cas de PIZZAMANIA

CONCLUSION GÉNÉRALE…………………………………………………….. 83

RÉFÉRENCE…………………………………………………………………… XIII

LISTE DES ANNEXES…………………………………………………………….. XIV

TABLE DES MATIÈRES………………………………………………………… XV

XXII

Vous aimerez peut-être aussi