Vous êtes sur la page 1sur 9

DROIT - BTS

L'ENTREPRISE SOCIETAIRE

1. Une société a la forme commerciale lorsque :


a) son objet social n'est pas de nature civile
b) elle prend une des formes juridiques prévues par la loi (SA, SARL...)
c) elle exploite un fonds de commerce
d) tous les associés ont la qualité de commerçant
e) son objet social est commercial

2. Une société a la forme civile lorsque :


a) elle ne concerne que des associés non commerçants
b) à partir du momemt où les associés le souhaitent
c) son objet est civil
d) elle prend une des formes juridiques prévues par la loi (SAS, SARL...)

3. Quelles sont les caractéristiques des sociétés de capitaux :


a) elles sont uniquement constituées de personnes physiques
b) les parts sont appelées des actions et elles sont négociables
c) la responsabilité des associés est limitée aux apports
d) il n'y a pas de capital minimum obligatoire
e) l'intuitu personae est important

4. LES SOCIETES SANS PERSONNALITE MORALE :Les associés sont responsables


indéfiniment et solidairement des dettes sociales. Elles existent mais n'ont pas la
personnalité. Il s'agit :

a) des sociétés de fait


b) des sociétés civiles
c) des sociétés civiles professionnelles

5. Il existe 3 causes de dissolution qui entraînent la liquidation de l'actif de la société :

a) La dissolution légale
b) La dissolution volontaire
c) La dissolution judiciaire
d) La dissolution par arbitrage
e) La dissolution amiable (grâce à la médiation)

6. La mise en redressement judiciaire de la société n'entraîne pas celle des associés

a) vrai pour toutes les sociétés


b) vrai sauf pour la société en nom collectif où ils sont indéfiniment et solidairement
responsables du passif social.
c) vrai sauf pour la société en commandite simple où ils sont indéfiniment et solidairement
responsables du passif social.

7. Lors de la création d'une société, on ne trouve pas d'apports en :


a) fonds artisanaux
b) fonds de commerce
c) nature
d) numéraire
e) industrie

8. Lors de la création d'une société, les apports peuvent être :

a) des immeubles
b) des biens corporels
c) des biens incorporels
d) des hommes

9. Les apports, lors de la création d'une société, peuvent être faits en :

a) nu-propriété
b) hypothèque
c) pleine propriété
d) usufruit
e) jouissance

10. L'immatriculation au Registre du Commerce et des Sociétés marque la naissance


économique d'une société
a) vrai
b) faux

11. Il existe trois éléments constitutifs du contrat de société, lesquels ?


a) les apports
b) la volonté de collaborer ensemble ou affectio societatis
c) le capital minimum obligatoire
d) l'intuitu personae
e) la participation aux bénéfices ou la contribution aux pertes

12. Quels types d'apports sont possibles lors de la création de la société ?


a) apports en numéraire

b) apports en industrie
c) apports en nature
d) apports en biens
e) apports en capital

13. La responsabilité des sociétés peut être : civile, contractuelle, délictuelle, mais pas
pénale
a) vrai
b) faux

14. Le capital social constitue le gage des créanciers : en cas de liquidation, il permet de les
rembourser.
a) vrai
b) faux

15. Les apports en industrie ont la même valeur patrimoniale que les apports en numéraire :
ils permettront de payer les créanciers.
a) vrai
b) faux

16. Les associés ont droit à une participation aux bénéfices : le (... mot à trouver !!! ...)
(rémunération de la part sociale ou de l'action). Elle est proportionnelle au montant de
l'apport de chaque associé.
a) dividende
b) intérêt
c) bénéfice
d) salaire
e) intéressement

17. C'est l'assemblée générale qui décide de la distribution des bénéfices ou de sa mise en
réserve (capacité d'autofinancement)
a) vrai
b) faux

18. Le Code Civil interdit d'insérer des clauses dispensant un associé de contribuer aux pertes
ou d'attribuer tout le bénéfice à 1 seul associé. De quoi s'agit-il ?
a) clause léonine
b) clause générale
c) clause paulienne
d) clause individuelle
e) clause attributive

19. Les associés doivent participer aux pertes sociales : ils y contribuent solidairement et
indéfiniment dans ...
a) les sociétés en nom collectif
b) les sociétés en commandite par actions
c) les sociétés de fait
d) les sociétés anonymes
e) les sociétés en commandite simple

20. L' (...mot à trouver !!!...) est une notion jurisprudentielle. Cet élément caractérise une
société de fait (qui existe en pratique mais n'est pas immatriculée). Il dénote la volonté de
travailler ensemble.
a) affectio societatis
b) l'intuitu personae

21. L'affectio societatis suppose 2 conditions :


a) Intention de s'associer (volonté de travailler ensemble et d'assurer le bon fonctionnement
de la société)
b) Collaboration égalitaire (tous les associés ont les mêmes droits et obligations)
c) Capital social comme condition de départ et gage des créanciers (permet de les
rembourser en cas de liquidation)
d) Droit à une participation aux bénéfices. Elle est proportionnelle au montant de l'apport de
chaque associé.

22. La personnalité morale consiste à reconnaître à des groupements (des sociétés…) un


statut comparable à celui des personnes physiques : ils ont des droits et des obligations
distincts de ceux de leurs membres.
a) vrai
b) faux

23. D'après l'article 1842 du Code Civil, à partir de quel moment la personnalité morale
est-elle acquise ?
a) la personne juridique s'acquiert après déclaration auprès de l'administration
b) la personne juridique s'acquiert après déclaration auprès du RCS
c) la personne juridique s'acquiert après dépôt du dossier de constitution de la société auprès
de l'administration fiscale

24. Le Code Pénal prévoit que les sociétés auteurs de crimes, délits et contraventions ne
pourront pas être sanctionnées pénalement.
a) vrai
b) faux

25. La dénomination sociale et la raison sociale sont protégées par l'action en usurpation (si
une autre société l'utilise à des fins commerciales), par le dépôt du nom en tant que marque
auprès de l'INPI.
a) vrai
b) faux

26. Le siège social : il est indiqué dans les statuts. Il permet de connaître le tribunal
compétent.
a) vrai
b) faux

27. La nationalité : parmi les affirmations suivantes, laquelle ou lesquelles sont justes ?
a) D'après la loi, "les sociétés dont le siège social est situé sur le territoire français sont
soumises à la loi française".
b) Pour les sociétés multinationales, les filiales peuvent être de nationalité différente de celle
de la maison mère.
c) La jurisprudence a retenu d'autres critères : la nationalité des employés
d) La jurisprudence a retenu d'autres critères : le principal lieu de production

28. Le patrimoine social : les sociétés ont un patrimoine propre, distinct de celui des
associés. Ceux-ci n'ont aucun droit sur le patrimoine social, sinon c'est ..... (...mot à trouver
!!!...)
a) de l'abus de biens sociaux
b) du délit d'initié
c) de l'abus de pouvoir
d) de l'usurpation

29. Les droits des associés (actions, parts sociales) sont des biens (...mot à trouver !!!...)
a) meubles
b) immeubles
c) indivisibles
d) impropres à la consommation...

----------Key----------

1. (a) (b) (e)


2. (c)
3. (b) (c)
4. (a)
5. (a) (b) (c)
6. (b)
7. (a) (b)
8. (a) (b) (c)
9. (a) (c) (d) (e)
10. (a)
11. (a) (b) (e)
12. (a) (b) (c)
13. (b)
14. (a)
15. (b)
16. (a)
17. (a)
18. (a)
19. (a)
20. (a)
21. (a) (b)
22. (a)
23. (b)
24. (b)
25. (a)
26. (a)
27. (a) (b)
28. (a)
29. (a)

DROIT - BTS
LES FORMES DE SOCIETES

1. Quelles sont les caractéristiques des sociétés de personnes :


a) il n'y a pas de capital minimum obligatoire
b) les associés possèdent tous la qualité de commerçant
c) la responsabilité des associés est solidaire et indéfinie
d) elles sont uniquement constituées de personnes physiques
e) l'affectio societatis est important

2. Quelle(s) forme(s), parmi les sociétés suivantes, sont des sociétés de capitaux ?
a) SAS
b) SCA
c) EURL
d) SNC
e) SARL

3. Quelle(s) forme(s), parmi les sociétés suivantes, sont des sociétés de personnes ?
a) SCS
b) SARL
c) SA
d) SNC
e) SAS

4. Les apports en industrie ne sont pas autorisés dans les SA et les SARL. Ils n'entrent pas
dans la composition du capital social
a) vrai
b) faux

5. Quelles sont les différentes formes de sociétés de personnes existantes ?


a) société en nom collectif
b) société en nom commun
c) société en commandite simple
d) société civile professionnelle
e) société civile de moyens

6. Quel est l'élément fondamental des sociétés de personnes ?


a) l'intuitus personae
b) l'affecto societatis
c) la nature des apports
d) l'indépendence de gestion

7. Dans une société de personnes, les parts ne peuvent être cédées qu'avec le consentement
de tous les associés
a) vrai
b) faux

8. Quelles sont les particularités des sociétés de personnes ?


a) Le décès (en SNC), d'un associé ou sa faillite peut aboutir à la dissolution de la société

b) Les associés sont tous commerçants


c) Les associés répondent indéfiniment et solidairement des pertes sociales sur leur
patrimoine
d) Les SNC sont des structures adaptées pour les grandes entreprises
e) Un créancier doit s'adresser à l'associé majoritaire pour le paiement de ses créances

9. Quel est l'élément fondamental des sociétés de capitaux ?


a) elles sont constituées en fonction des capitaux apportés
b) l'intuitus personae
c) l'indépendence de gestion
d) l'affecto societatis

10. Quelles sont les différentes formes de sociétés de capitaux existantes ?


a) société en commandite par actions (SCA)
b) SA (société anonyme)
c) SARL (société à responsabilité limitée)
d) SAS (société par actions simplifiée)
e) SNC (société en nom collectif)

11. Quelles sont les principales caractéristiques des sociétés de capitaux ?


a) Les sociétés par actions peuvent faire appel à l'épargne publique (accès au marché
boursier)
b) Les associés sont responsables des dettes sociales à hauteur de leur apport dans le capital
social (biens propres préservés)
c) Les SA sont adaptées aux entreprises familiales à la recherche de capitaux pour assurer
leur croissance
d) Les associés sont tous commerçants
e) Un créancier peut s'adresser à n'importe quel associé (quel que soit son apport) pour le
paiement de ses créances

12. Quelles sont les principales caractéristiques des SARL ?


a) Bien adaptée aux PME
b) Les associés ont une responsabilité qui n'est pas limitée au montant de leurs apports
c) C'est la société intermédiaire entre la société de personnes et la société de capitaux
(qualifiée de "mixte")
d) Clause d'agrément pour accepter de nouveaux associés
e) Les associés sont tous commerçants

13. Quel est le mode d'administration commun des SNC et des SARL ?
a) gérance par un gérant qui n'est pas forcément un associé
b) gérance par un gérant qui est forcément un associé
c) gérance par un gérant qui est forcément l'associé majoritaire

14. Existe-t-il un capital social minimal d'une SARL ?


a) oui
b) non

15. Quels sont les 2 modes d'administration d'une SA ?


a) président directeur général (PDG) + conseil d'administration
b) directoire + conseil de surveillance
c) président directeur général (PDG) + conseil de surveillance
d) conseil d'administration + directoire
e) directoire + président directeur général (PDG)

16. Qu'est-ce qui différencie les parts sociales d'une SARL et les actions d'une SA ?
a) les parts sociales ne sont cessibles qu'à des conditions de majorité et les statuts peuvent
contenir des clauses d'agrément
b) les actions sont des valeurs mobilières qui sont librement négociables
c) les parts sociales sont cessibles seulement si les statuts le prévoient
d) les actions ne sont cessibles qu'à des conditions de majorité

17. L'assemblée générale extraordinaire (AGE) : quels sont ses rôles ?

a) est la seule habilitée à modifier les statuts


b) se réunit en cas de transformation de la société en un autre type de société ou fusion
c) se réunit en cas de dissolution de la société
d) se réunit en cas de déficit des comptes sociaux
e) se réunit en cas d'augmentation ou réduction de capital

18. Une expertise de gestion protège les actionnaires minoritaires (expertise de minorité)
a) vrai
b) faux

19. Les actionnaires, constitués en association, peuvent agir en justice pour demander
réparation d'un préjudice
a) vrai
b) faux

20. Quels sont les rôles des commissaires aux comptes ?


a) ils certifient la régularité des comptes
b) ils exercent un droit d'alerte lorsque certains faits peuvent compromettre la survie de la
société
c) ils convoquent les partenaire sociaux en assemblée générale
d) ils informent les associés
e) ils informent le personnel de la société

21. LES CONDITIONS DE CESSION ET DE NEGOCIATION DES DROITS SOCIAUX :


elles sont différentes selon le type de société.
Cochez les affirmations qui vous paraissent correctes.

a) La SA peut se financer très facilement en recourant au marché boursier (émission


d'actions)
b) La SARL a des possibilités plus restreintes, elle ne peut pas émettre de valeurs mobilières
ni faire appel à l'épargne publique

22. Pour déterminer la forme juridique idéale, il faut analyser les perspectives attendues de
l'activité de l'entreprise et savoir ce qu'attendent les créateurs (pouvoir, liberté, couverture
sociale, fiscalité, transmission ou cession, séparation ou non des patrimoines…).
a) d'accord
b) pas d'accord
----------Key----------

1. (a) (b) (c) (e)


2. (a) (b)
3. (a) (d)
4. (a)
5. (a) (c)
6. (a)
7. (a)
8. (a) (b) (c)
9. (a)
10. (a) (b) (d)
11. (a) (b)
12. (a) (c) (d)
13. (a)
14. (a)
15. (a) (b)
16. (a) (b)
17. (a) (b) (c) (e)
18. (a)
19. (a)
20. (a) (b) (d)
21. (a) (b)
22. (a)