Vous êtes sur la page 1sur 18

La LETTRE

du GERPISA
Réseau International
International Network

N° 138
Janvier 2000

La colère des dieux (René Magritte)

Editorial
Yannick Lung

QUELLE INDUSTRIE AUTOMOBILE POUR LE WHAT LIES AHEAD FOR THE AUTOMOBILE
2 1 EME SIECLE ? INDUSTRY IN THE 21 ST CENTURY?

Laissons nous encore porter par la féerie de Noël et ses rêves Let's prolong the magic of Christmas with all of its
puérils sans rapport avec la réalité bien sûr. childlike wonder and retreat from reality…

"En janvier 2015, Monsieur Smith veut remplacer son véhicule "It is January 2015, and Mr. Smith has just decided to
automobile. Il allume son ordinateur et se branche sur internet replace his car. He turns on his computer and gets on the
où un logiciel d'aide au choix proposé sur le site AutoChoice web. He enters the AutoChoice site where a software
recense les attentes de Mr Smith avant de lui proposer un program registers his criteria list, then proposes a first
premier modèle : une Renissamsung Futura, pour lequel il peut model to him: a Renissamsung Futura, with the
choisir entre: possibility to choose among:
Ø huit versions différentes de carrosserie sur un châssis Ø eight different body versions based on a DanAisan
DanAisan ; platform,
Ø trois aménagements intérieurs : un proposé par Delphi, Ø three interior systems (cockpit, seats, etc.) , one designed
l'autre par SAI, le dernier par Faureciat ; by Delphi, the next by SAI, and the last by Faureciat,
Ø cinq ensembles mécaniques (dont un hybride, un diesel Ø five different mechanic systems (including a hybrid
Isuzu, une pile à combustible Sony) et engine, an Isuzu diesel, a Sony fuel cell); and
Ø deux systèmes de liaisons au sol (trains avant et arrière, Ø two road systems (front and back wheels, suspension,
suspensions, système de freinage) : le M/S braking systems: one from M/S (Michelin/Siemens),
(Michelin/Siemens) et le DenCont. and the other from DenCont.

Pour d'autres éléments du véhicule comme le système de Insofar as other aspects of the vehicle are concerned, such
navigation, la liste des choix possibles est plus étendue. Un as the navigational system, the list of possible choices is
plan de financement personnalisé est aussi proposé par Ford even longer. Based on financial information provided by
International Credit en fonction des informations financières Mr. Smith, Ford International Credit can also offer
fournies par Mr. Smith. Mais ce choix ne ravit pas Mr. personalized financing plans. However, Mr. Smith is not
Smith qui souhaiterait que sa liaison au sol soit une enthusiastic about the proposed model. He would prefer to
Valvisteon, qu'elle ait une motorisation diesel Peugeot/Fire. have a Valvisteon road system, and Peugeot/Fire diesel
motorization.
Il modifie les paramètres et d'autres solutions lui sont He modifies these parameters accordingly, yet subsequent
proposées qui ne correspondent pas exactement à ces attentes. models suggested by the software still do not correspond
Impatient après plusieurs heures d'interactivité avec son écran, to his expectations. After several hours interacting with
Mr. Smith ferme son ordinateur et se dirige vers son his computer, Mr. Smith grows weary, turns it off, and
supermarché local pour y acquérir l'un des modèles en stock : drives to his local supermarket where he buys one of their
une Rover Mini4." models in stock: a Rover Mini4".

Rêve absolu de l'ingénieur et idéal d'un véhicule personnalisé The modular vehicle, an engineer's absolute dream and the
par le consommateur, le véhicule modulable est à nouveau au consumer's ideal customized car, is once again at the heart
cœur des interrogations stratégiques des firmes automobiles. of automobile firms' search for strategies. A socio-
Proposer une analyse raisonnée en termes socio-économiques economic analysis has not to focus over the technical
suppose de ne pas s'enfermer dans les débats sur la faisabilité feasibility of this type of vehicle, opposing those in favor
technique du véhicule modulaire qui opposent depuis longtemps of a "shelf" model to those defending the irreducible
les partisans du modèle "sur étagère" aux défenseurs de la nature systemic nature of the automobile whose quality (meaning
irréductiblement systémique de la voiture dont la qualité, au the product's integrity) does not fit well with any form of
sens de l'intégrité du produit, s'opposerait à une decomposability. Arguments pointing to modularity's
décomposabilité en modules. L'exemple d'autres industries success in other industrial areas (electronics, computer
(électronique, informatique, aéronautique) ne peut convaincre science, and aeronautics) do not seem convincing in light
être un argument recevable, compte tenu de la spécificité of the technical and social specificity of the automobile.
technique et sociale de l'automobile qui en fait un modèle
idiosyncrasique.

Les chercheurs en sciences sociales que réunit le GERPISA ne Social scientists who partake in GERPISA can not answer
peuvent apporter de réponse à la question technique et la the technical question, and common projects could be
recherche commune sur ces questions peut s'accorder de engaged leaving everyone with his own personal
convictions intimes différentes. Laissons donc de côté conviction. Therefore, let us - at least temporarily - set
(au moins provisoirement) la question de la faisabilité aside the question of technical feasibility. Contribution by
technique : l'apport de chercheurs en sciences sociales à ce débat social scientists to the issue of modularity must be based
sur la modularité doit se focaliser sur leurs compétences et leur on their competencies and knowledge. A few essential
savoir-faire. steps to take might serve as a guide.

1. Analyser les stratégies des différents acteurs par rapport à 1. Analyze strategies implemented by different actors
ce scénario, en acceptant l'incertitude forte associée à ces relative to this scenario, by accepting the high degree
stratégies. et que soulignent les récents revirements dans le of uncertainty associated with the former, as
domaine de la distribution automobile, de la part des demonstrated by recent transformations in the
constructeurs comme des nouveaux acteurs (voir la automobile distribution sector, both by carmakers and
contribution de Bernard Jullien dans ce numéro de la Lettre new actors (see Bernard Jullien's article in this issue
du GERPISA). Les acteurs engagés concernent les of GERPISA's newsletter). Automobile producers and
constructeurs automobiles et aux équipementiers de rang Tier 0.5 suppliers are the main actors involved, joined
0.5, mais aussi les autres firmes (équipementiers de rangs by other firms (lower tiering supplier firms, design
inférieurs, sociétés spécialisées de design et d'ingénierie), and engineering companies), workers and their
les salariés et leurs syndicats, sans oublier la distribution unions, and last but not least, distribution and
et l'usage de la voiture (concessionnaires, réparateurs, automobile usage (dealers, repair companies,
consommateurs). consumers).

2. Evaluer comment la production modulaire s'accorde avec


les différents modèles industriels dégagés par le premier 2. Evaluate how modular production accommodates to
programme international du GERPISA. Si elle semble the different industrial models elaborated during
constituer un prolongement naturel du modèle sloanien GERPISA's first international program. Though it
(d'où l'engagement fort de VW en la matière), son seems to be a natural prolongation of the Sloanist
articulation avec le modèle toyotien apparaît plus délicate model (hence, VW's vigorous activity in this area),
(voir les réticences de Toyota). Quant au modèle hondien, its articulation with the Toyotaist model is more
fondé sur une stratégie privilégiant innovation et réactivité, difficult (indeed, Toyota's reluctance is easily
une recomposition des principes organisationnels s'impose observable). Insofar as the Hondaist model is
pour intégrer la production modulaire. concerned (based on innovation and reactivity),
recomposing organizational principles is required in
3. Anticiper les impacts de la production modulaire sur order to integrate modular production.
l'ensemble du système automobile, sur les relations
d'approvisionnement comme sur la distribution et la 3. Anticipate the impact of modular production on the
consommation automobile. La déréglementation dans le entire automobile system, all the way from relations
domaine de la distribution automobile et le développement with suppliers to distribution to automobile usage.
du commerce électronique, comme la régulation concernant Deregulation in the automobile distribution,
le recyclage recouvrent des enjeux qui dépassent cependant development of e-commerce, but also regulation
la seule question de la production modulaire. relative to recycling are facts to consider that go
beyond the simple question of modular production.

-2-
La prochaine rencontre internationale du GERPISA permettra GERPISA's next colloquium will allow us to embark upon
d'engager ce type de réflexion dans le cadre d'un nouveau this area of analysis within the framework of our new
programme international. Sans renoncer à imaginer, voire à international program. Pursuing our desire to imagine and
rêver, les années 2000 offrent de beaux jours à la collaboration even to dream, the years ahead in this new millennium
scientifique des membres du GERPISA. Meilleurs vœux donc promise to be fruitful ones for everyone at GERPISA.
pour l'an 2000 et les années suivantes. Happy New Year and all the best to each and everyone of
you in the years to come.

Nouvelles du programme

La version française de One Best Way? publiée par les Editions La Découverte sous le titre Quel modèle productif?
sortira en librairie le 25 janvier. Nous reproduisons ici la quatrième de couverture.

Sous la direction de
Michel Freyssenet, Andrew Mair, Koichi Shimizu, Giuseppe Volpato

QUEL MODÈLE PRODUCTIF?


Trajectoires et modèles industriels des constructeurs automobiles mondiaux

Le « modèle japonais » de gestion des entreprises industrielles, comprendre les choix qui s’offrent aux entreprises dans le
théorisé par des chercheurs du Massachusetts Institute of cadre des économies capitalistes, qu’ils soient dirigeants,
Technology sous le nom de lean production, a été présenté salariés, syndicalistes, observateurs, étudiants, enseignants
comme le modèle que toutes les firmes devaient ou chercheurs.
impérativement adopter pour faire face à la mondialisation.
C’est pour mettre à l’épreuve cette thèse que les chercheurs du Michel Freyssenet, directeur de recherche en sociologie au
GERPISA réseau international (Groupe d’études et de CNRS (CSU, Paris), est co-directeur du GERPISA réseau
recherches permanent sur l’industrie et les salariés de international et du programme « Émergence de nouveaux
l’automobile) ont entrepris d’analyser les trajectoires et les modèles industriels », université d'EVRY, EHESS, Paris.
performances des quinze principaux constructeurs automobiles
mondiaux depuis la fin des années soixante. Andrew Mair est « lecturer » en gestion au Birkbeck
College, université de Londres.
Ils présentent dans ce livre le résultat de cette enquête
internationale d’une ampleur exceptionnelle. D’où il ressort Koichi Shimizu est professeur en économie à l’université
qu’il n’y a pas eu dans le passé un seul modèle industriel d’Okayama.
performant. Et même qu’il en existe aujourd’hui plusieurs, y
compris au Japon, où le plus connu, le système Toyota, a dû Giuseppe Volpato est professeur en économie des affaires
profondément se transformer sous le coup de la crise du travail à l’université Ca’Foscari de Venise.
et de celle de l’économie japonaise. Les auteurs montrent que la
performance des firmes dépend d’abord de la pertinence de leur Les contributeurs : Bruce Belzowski, Christian Berggren,
stratégie de profit dans leur environnement propre ; et ensuite Gérard Bordenave, Arnaldo Camuffo, Jean-Jacques
de la cohérence de leur politique de produits, leur organisation Chanaron, Myeong-Kee Chung, Michael Flynn, Michel
productive et leur relation salariale avec cette stratégie. Freyssenet, Masanori Hanada, Ulrich Jürgens, Jean-Louis
Loubet, Andrew Mair, Daniel Raff, Koichi Shimizu,
Réunissant les contributions des meilleurs spécialistes Koichi Shimokawa, Giuseppe Volpato.
mondiaux de l’industrie automobile, cet ouvrage apporte une
information sans équivalent à tous ceux qui veulent
ISBN 2-7071-3208-X 300 F

Questions de recherches
Nicolas Hatzfeld

COORDINATION DES COMPETENCES : COORDINATING COMPETENCIES: MODULAR


PRODUCTION MODULAIRE, UNE NOUVELLE PRODUCTION, A NEW ISSUE FOR THE
DONNE DANS LE SYSTEME AUTOMOBILE ? AUTOMOBILE INDUSTRY?

La recherche de performances a incité les firmes automobiles à The search for improved performance has encouraged
développer de nouvelles formes d'organisation ainsi qu'à automobile firms to develop new organization forms as well
redéfinir le périmètre de leurs activités. Combinés aux as redefine the range of their activities. Combined with
évolutions du contexte économique, social et institutionnel, ces evolutions in the economic, social, and institutional realm,
changements contribuent à modifier la répartition des these changes contribute to modifying the distribution of
compétences qui affecte l'ensemble des acteurs du système competencies among all actors of the automobile system.
automobile.

Le futur programme de recherche du Gerpisa, lié au projet de GERPISA's future research program is linked to the research
recherche sur la coordination des compétences et connaissances project on Coordinating competencies and knowledge in the
dans le système automobile européen (Cokeas), European automobile system (Cokeas), and will soon
focus

-3-
s'attachera à étudier ces modifications. La séance du 10 on these issues. Held to define a working schedule that
décembre 1999, visant à préciser un programme de travail responds to this objective, subjects raised during our
répondant à cet objectif, s'est plus particulièrement penchée sur December 10 th 1999 meeting were especially attentive to
les questions concernant la modularisation. questions concerning modularization.

Dans cette forme d'organisation de la production, le In this particular production organization form, the carmaker
constructeur delegue a des equipementiers le soin de realiser des delegates the task of development and production of
sous-ensembles du vehicule et meme eventuellement de les vehicle's subsystems to its suppliers, and sometimes the
mettre eux-memes en place sur le site d'assemblage.le latter even put them together on the assembly site. In this
constructeur, alors, se degage des activites directes de manner, the carmaker retreats from manufacturing activities
production. Toutefois il conserve le controle de la conception but nevertheless maintains control over the vehicle's global
ainsi que de la commercialisation et reste responsable de la design (upstream) and over distribution (downstream),
coordination de l'assemblage. Une telle repartition des rales keeping a key role in the coordination of the whole
conserve donc en principe au constructeur son controle. productive system.

Fondamentalement, la production modulaire concerne la Essentially, modular production involves the technical
recomposition technique des compétences. Elle vise à stabiliser recomposition of competencies. Its goal is to stabilize the
une répartition des éléments du véhicule en sous-ensembles, de decomposability of a vehicle's architecture divided up into
la conception à l'assemblage, et à capitaliser davantage les sub-systems, all the way from design to assembly, and to
apprentissages sectoriels. Elle prolonge la rationalisation enhance sectorial learning as much as possible. Modular
effectuée par de nombreux constructeurs avec la réduction du production thus prolongs rationalization procedures that
nombre de plates-formes. Au-delà de cette recomposition, elle numerous carmakers carried out by reducing the number of
ouvre surtout la possibilité d'externaliser la production et la platforms. Beyond this recomposition, modular production
mise en place des sous-ensembles dans les ateliers d'assemblage increases the possibility to outsource production and
mais n'implique pas nécessairement cette externalisation. establish sub-systems within assembly workshops, but does
not necessarily require outsourcing.

En fait, la distinction entre les deux notions d'externalisation et In fact, the distinction between the two notions
de production modulaire, nécessaire sur le plan méthodologique, (outsourcing and modular production), rendered necessary
a une portée limitée : les deux questions sont en général liées from a methodological standpoint, is nevertheless a limited
chez les constructeurs qui envisagent le plus souvent la one. Carmakers generally tend to associate both notions,
production modulaire dans l'espoir d'externaliser leurs activités. and usually aim at modular production in the hopes of
Ils espèrent notamment réduire leurs coûts de main-d'œuvre, outsourcing their activities. Essentially, the goal is to
mais les moyens par lesquels ils y parviennent sont parfois reduce labour costs, however the means deployed are often
trompeurs ou temporaires : pour réaliser une nouvelle temporary or insufficient: in order to carry out a new
fabrication, un fournisseur embauche des salariés à niveau de production, a supplier will hire low-paid workers, leaving
rémunération faible, laissant au constructeur son personnel the carmaker with its former staff.
ancien.

Cependant, dans sa conception comme dans son usage, le However, in both its design and use, the automobile product
produit automobile résiste à une logique modulaire absolue. La resists being placed within an absolutist modular system.
complexité des phénomènes, l'interdépendance des éléments Presently, the complexity of related phenomena and element
sont actuellement trop fortes pour permettre de la pousser interdependence are so prevalent that they often prevent full
jusqu'au bout. Enfin, l'organisation modulaire ne s'applique implementation of such a model. Last but not least,
vraisemblablement pas à tous les types de production. Ainsi, modular organization is not really adapted to all types of
pour des volumes de production limités, certains constructeurs production. In the case of low volume production, for
continuent de pratiquer le montage en ligne d'éléments tels que example, some carmakers continue to implement the
le tableau de bord, généralement livré préassemblé. dashboard on their assembly lines, the dashboard generally
delivered pre-assembled.

Le principe modulaire soulève des questions qui sortent du The modular principle raises questions that go beyond the
domaine de la seule production. Il suppose en effet un transfert issue of production. Indeed, it requires carmakers to transfer
de compétences des constructeurs vers leurs fournisseurs et peut competencies to their suppliers, and thus can reinforce the
renforcer la position de ces derniers en amont et en aval, dans la latter's position both up and downstream in conception,
conception, la distribution et la réparation. Ces domaines liés à distribution, and repairs. These fields linked to productive
l'organisation productive comportent des implications organization result in commercial, financial, and juridical
commerciales, financières et juridiques. Par exemple, l'essor des consequences. For example, suppliers' growth can encourage
équipementiers peut les inciter, par exemple, à tisser des liens these same suppliers to establish direct links with
directs avec les usagers, par-delà les constructeurs, au moyen de consumers, thus bypassing automobile producers, through
publicités autonomes du type "Intel inside" ou de réseaux autonomous advertising such as "Intel inside" or the use of
spécifiques de services. Sur le plan financier, un constructeur specific service networks. From the financial standpoint, a
peut être incité par ses actionnaires à modulariser son carmaker can be encouraged by its stockholders to develop
organisation productive. Par contre, la question de la modular production. On the contrary, from the juridical
responsabilité juridique vis-à-vis des usagers peut conforter la standpoint, the issue of responsibility towards consumers
position des constructeurs. can reinforce the carmaker's position.

-4-
La perspective d'une certaine modularisation de la production va Perspectives indicating a certain degree of modularization in
dans le sens d'une redistribution des compétences dans le production seem to point a redistribution of competencies
système automobile. Du point de vue de ces derniers, le within the automobile system. From the latter standpoint,
principe modulaire peut être vu comme une opportunité pour the modular principle can be seen as an opportunity to
déplacer leurs activités du secteur de la fabrication proprement transfer manufacturing activities per se towards services
dite vers les services liés à l'usage automobile : distribution et linked to the automobile: distribution and rental/leasing,
location, crédit, réparation Dès lors, il convient de s'interroger financing plans, and repairs. With this in mind, it becomes
sur la définition des compétences elles-mêmes et de ce qui sert important to define competencies themselves as well as the
aujourd'hui de référence à la stratégie de plusieurs firmes : la reference point today for firm's strategies: the notion of the
notion de coût du métier, de compétences fondamentales (core transaction costs, and core competencies which firms often
competencies) sur laquelle les firmes disent souvent vouloir se seek to reinforce. The significance attributed to this notion
concentrer. La signification à attribuer à cette notion est is all the fuzzier as it inevitably varies according to the firm
d'autant plus floue qu'elle varie sans doute selon les firmes et and the period. The structural change underway displaces
selon les périodes. La recomposition en cours déplace les previous reference points, and some present day core
repères et certaines compétences fondamentales d'aujourd'hui competencies may very well soon become obsolete. Thus,
peuvent fort devenir rapidement obsolètes. Ainsi, l'étude des an analysis of new coordination modes within the
nouveaux modes de coordination dans le système automobile automobile system would certainly benefit from a
gagnerait peut-être à être abordée à partir d'une représentation perspective based on new representations of strategic
des domaines stratégiques des différents acteurs de ce système, domains of the system's diverse actors, and of the links
des liens qui s'établissent entre eux, des enjeux qui established between them and unprecedented emerging
apparaissent. issues.

Références : Bibliography:

Étienne de Banville et Jean-Jacques Chanaron, Vers un système Étienne de Banville et Jean-Jacques Chanaron, Vers un
automobile européen, Paris, CPE-Economica, 1991. système automobile européen, Paris, CPE-Economica,
1991.
Yannick Lung, La coordination des compétences et
connaissances dans le système automobile européen. Yannick Lung, La coordination des compétences et
Présentation du projet CoKEAS, texte présenté à la séance de connaissances dans le système automobile européen.
travail du GERPISA du 10 décembre 1999, 12 p. Presentation of the CoKEAS project at GERPISA's
workshop day on December 10, 1999, 12 p.
Yannick Lung, Jean-Jacques Chanaron, Takahiro Fujimoto et
Daniel Raff, Coping with Variety, Aldershot, Ashgate, 1999, Yannick Lung, Jean-Jacques Chanaron, Takahiro Fujimoto
chapitre 9. et Daniel Raff, Coping with Variety, Aldershot, Ashgate,
1999, Chapter 9.

Débat - Debate

LES RESTRUCTURATIONS DE LA CHANGES IN THE US RETAILING SYSTEM:


DISTRIBUTION AUTOMOBILE : DES GROWING UNCERTAINTIES
INCERTITUDES LOURDES ET
PERSISTANTES
Bernard Jullien

Depuis quelques mois, on a vu se multiplier dans le paysage de Over the past few months, the landscape of car distribution
la distribution automobile aux Etats Unis les signes de in the US has shown growing signs of strategic uncertainty
l’incertitude qui prévaut sur le plan stratégique et que vient that is intensifying the conflict between manufacturers and
renforcer l’intensité des conflits opposant les constructeurs à distributors. The difficulty facing industry participants with
leurs distributeurs. Trois faits significatifs de la difficulté regard to their downstream activities are highlighted in three
qu’ont les acteurs à déterminer leurs stratégies aval peuvent ici recent and significant events:
être évoqués.

1. A l’automne, GM a allumé feux et contre-feux sur la 1. In the autumn, General Motors sparked a number of
question des prises de participations dans les réseaux. controversies concerning the ownership of elements of
Après avoir annoncé que le groupe avait la ferme intention their distribution channel. Originally, the group
d’acquérir des pans entiers de sa distribution de manière à la announced that it intended to acquire entirely elements of
faire évoluer plus vite d’une part et à mieux la contrôler its distribution in order to push through developments
d’autre part, on a vu – après que les dealers aient vivement more quickly and improve control. Subsequently, and in
réagi et commencé de porter l’affaire devant la justice – la light of strong reactions on the part of their dealers who
direction se répandre en démentis et claironner sa confiance threatened to take them to court, management stood down
dans son réseau traditionnel et sa capacité à se réformer. and expressed its firmly-held confidence in its traditional
network and its ability to introduce the necessary
changes.

2. Au même moment, Ford, dont les initiatives en matière de 2. Ford, whose consolidation initiatives appeared to many to
« consolidation » semblaient à beaucoup exemplaires, be exemplary, was; at the same time; forced to revise its
devait réviser la conception des structures nouvellement concept for new distribution infrastructures.

-5-
mises en place. En effet, à Salt Lake City, huit des treize In fact; at Salt Lake City, eight of the thirteen dealers
dealers qui avaient mis en commun leurs actifs pour fonder who had pooled their dealerships to create ‘Auto
« l’Auto Collection » de l’Utah vendaient leurs parts. Ils Collection’ of Utah sold their shares. Ford was thus
contraignaient ainsi Ford à en être acquéreur et à porter ses obliged to acquire them and increase its ownership of the
parts dans la nouvelle entités de 45% à 70%. Quelques new structure from 45% to 70%. Several weeks earlier,
semaines avant, Ford avait dû prendre la majorité dans Ford was obliged to take a major stake in Auto
l’Auto Collection de Tulsa et le responsable de l’opération Collection of Tulsa. The manager of the consolidation
de consolidation des réseaux partir en retraite… operations has retired.

3. Dans la dernière semaine de 1999 enfin, c’est le nouveau 3. Finally, in the last week of 1999, the new CEO of Auto
PDG de Auto Nation -issu de chez Mercedes- qui annonçait Nation, who came from Mercedes, announced the closure
sa décision de fermer les superstores de véhicules of the second-hand car superstores due to insufficient
d’occasion faute d’être parvenu à une rentabilité profitability.
satisfaisante.

Dans la distribution automobile subsistent In the car distribution much still remains
de très lourdes incertitudes qui ne to be understood. While much progress
paraissent guère se lever. Elles concernent has been made in terms of understanding
désormais moins les voies de progrès what customer services are needed,
identifiables en matière de services rendus great uncertainty prevails with regard
aux consommateurs que la faculté de les to how these may be best delivered
délivrer dans des conditions de rentabilité in a manner that is sufficiently
satisfaisantes. profitable.

On se rappelle pourtant que ce fût l’apparition de ces It was these same superstores that had set off a great series
superstores en 1996 qui furent déclencheurs des grandes of strategic changes in the area of car distribution in 1996.
manœuvres observées depuis dans la distribution automobile. A number of elements appeared to be in place to ensure
Nouveaux entrants, nouvelles pratiques commerciales, volonté these initiatives would be fruitful: new entrants and new
de renouveler les pratiques dans le sens d’une rationalisation business practices were emerging and there was a clear desire
fondée sur les économies d’échelle : l’ensemble des ingrédients to update and rationalise the infrastructure in order to benefit
semblait réunis pour que la voie tracée soit porteuse d’avenir. from economies of scale. At any rate, this was the
Ce fût l’analyse qui prévalut chez les investisseurs boursiers et conclusion of stock market analysts and top management of
dans les Etats Majors des Big 3. Les uns considérèrent les the Big 3. The analysts considered the losses being suffered
pertes dégagées par les nouveaux entrants comme provisoires et by new entrants as temporary and thus supported their
soutinrent leur développement. Les seconds réagirent en development while top management collaborated with or
collaborant avec eux et/ou en les imitant. imitated the chains of superstores.

Plus globalement, l’accord se fit alors chez les acteurs comme More generally, since 1996, both market participants and
chez les analystes pour considérer les activités aval dans analysts appeared to see the downstream activities in the car
l’automobile comme stratégiques et susceptibles de constituer industry as the latest strategic trajectory which offered both
pour les constructeurs autant que pour de nouveaux entrants une manufacturers and new entrants significant potential for
« nouvelle frontière » dans la recherche d’une amélioration du improvement in the automobile value chain.
système automobile.

Toutefois, au delà de cette appréciation désormais relativement This vision of the industry was initially based on an overall
ancienne que l’on pouvait dans un premier temps fonder sur le impression that the traditional organisational structure for
constat global de défaillance de l’organisation traditionnelle de car distribution as ineffective. Subsequently, a large
la distribution automobile et dans un second sur la number of initiatives were undertaken to develop
multiplication des initiatives prises par les uns et les autres alternatives. The facts outlined above indicate, however,
pour progresser dans la conception d’alternatives, les faits cités that much still remains to be understood.
indiquent que subsistent dans ce domaine de très lourdes
incertitudes qui ne paraissent guère se lever. Ces incertitudes While much progress has been made in terms of
concernent désormais moins les voies de progrès identifiables understanding what customer services are needed, great
en matière de services rendus aux consommateurs que la faculté uncertainty prevails with regard to how these may be best
de les délivrer dans des conditions de rentabilité satisfaisantes. delivered in a manner that is sufficiently profitable.

Ainsi s’il est clair pour chacun que le paradigme stratégique Thus, while it is clear that the old way of doing things is
ancien a vécu, celui qui prévaudra demain est en voie de not correct, the new strategic paradigm for distribution in
construction en même temps que s’élaborent et commencent de the car industry is only emerging at the same time as its
se répartir les compétences qui y seront associées. associated competencies are being identified, appropriated
and localised.

-6-
ÉLOGE ET MISÈRE DE LA PRODUCTION MODULAIRE
Yannick Lung, Mario Sergio Salerno, Mauro Zilbovicius et Ana Valeria Carneiro Dias

Les atouts de la production modulaire 1 Cette stratégie d’innovation peut s’avérer extrêmement
rentable si elle répond aux attentes des clients : les
Le regain d’intérêt des firmes pour la production modulaire tend innovateurs peuvent capter les rentes avant que les concurrents
à suggérer que ce mode d’organisation de la production serait ne viennent les concurrencer sur ces marchés. La rentabilité de
performant dans le nouveau contexte concurrentiel de l’industrie Renault tient en grande partie à ses innovations dans la
automobile mondiale. Il permettrait de répondre à plusieurs des gamme des monocorps (Espace, Twingo, Scenic). Mais le
impératifs nouveaux auxquels sont confrontés les constructeurs succès n’est pas garanti et les constructeurs peuvent hésiter à
automobiles : s’engager si leurs investissements ne peuvent être rentabilisés
Ø élargir la variété des produits ; en cas d’échec. En répartissant sur plusieurs firmes
Ø rationaliser les relations d’approvisionnement ; l’investissement nécessaire à la conception et à la
Ø renforcer la mondialisation des activités. construction de nouvelles capacités de production, le risque
associé à cette stratégie d’innovation est mutualisé, ce qui
Elargir la variété des produits réduit les coûts de sortie en cas d’échec, donc les barrières à
l’entrée. Le cas de la Smart de DaimlerChrysler en est un
L’assemblage modulaire permet en effet aux constructeurs exemple type.
d’élargir la variété des produits offerts sur un marché de plus en
plus segmenté. En jouant sur les différentes combinaisons En outre, la production modulaire autorise une flexibilité
possibles des modules, il est théoriquement possible dynamique en facilitant le rajeunissement ou le
d’assembler sur les mêmes lignes de production des modèles renouvellement des produits assemblés. Premièrement, la
variés sur une même plate-forme ou encore de décliner des délégation de la conception des modules auprès des
versions différentes d’un même modèle. A la limite, on peut fournisseurs participe à l’effort de réduction des délais de
imaginer qu’elle autorise la production de modèles conception d’un nouveau modèle. En second lieu, un
personnalisés en fonction de la demande spécifique de chaque renouvellement partiel portant sur un ou plusieurs modules,
client par un simple réarrangement des différentes variantes de sans remettre en cause la structure globale du véhicule, serait
modules. Si les premières expérimentations de consortium plus rapidement conçu et mis en oeuvre : seuls un nombre
modulaire ont été réalisées dans des usines d’assemblage de limité de fournisseurs seraient concernés. Troisièmement, les
camions, cela tient à la nature combinatoire de l’assemblage de apprentissages liés à la gestion quotidienne de la variété
ces camions sur un châssis et à la diversité des demandes sur devraient faciliter la reconversion des lignes de production lors
une production de faible volume. L’usine VW de Resende peut du lancement de nouveaux modèles.
assembler 19 variantes différentes de camions et de bus alors
que l’usine de Campo Largo – qui associe Chrysler et Dana (en L’externalisation
charge de l’assemblage du châssis) au Brésil pour la production
d’un pick up – offre 17 versions différentes du “roll-in chassis”. Bien qu’elle ne se confonde pas avec l’externalisation (les
La première usine de Renault qui intégrera en France les modules peuvent être préparés en interne), la production
équipementiers localisés à proximité dans un parc de modulaire prolonge la tendance à la réduction de l’intégration
fournisseurs est celle de Sandouville, qui va assembler verticale engagée par les constructeurs américains et européens
différents modèles sur la base d’une même plate-forme. depuis une quinzaine d’années. Le succès du modèle toyotiste
avait mis en évidence les avantages en matière de flexibilité
L’avantage de la production modulaire en matière de gestion de résultant d’une faible intégration si celle-ci s’accompagnait
la variété tient en la répartition, entre le constructeur et ses d’une gestion efficace du réseau de sous-traitance.
fournisseurs de modules, des investissements en conception et L’externalisation d’une partie croissante des activités amonts
en équipements associés au lancement d’un nouveau modèle. (production de composants comme, par exemple, la
Cette mutualisation diminue les sommes financières que doit fabrication des sièges) est devenue une nouvelle norme de
mobiliser le constructeur sur un seul produit. Il est donc gestion parmi les firmes occidentales, même si elle a été pu
possible d’investir sur plusieurs modèles, sans dépasser la être limitée du fait de la résistance des travailleurs et de leurs
contrainte de financement, ce qui favorise l’élargissement de la syndicats. Cette évolution traduit certes l’application des
gamme. Une autre conséquence majeure de ce type enseignements tirés de l’analyse du modèle toyotiste, ainsi
d’organisation de la production est la réduction des barrières à que la volonté de compression des coûts de production
l’entrée sur de nouvelles niches de marché. Compte tenu de la (notamment des coûts salariaux par l’affaiblissement du
faible croissance des marchés automobiles dans les pays pouvoir syndical qui en résulte).
industrialisés, les constructeurs sont amenés à créer de
nouvelles niches en proposant des véhicules innovants destinés Le renforcement de la concurrence international a provoqué
à un segment relativement étroit de la clientèle. une pression sur les prix, d’où une compression des marges
bénéficiaires et la recherche de la réduction des coûts. Cette
_________________________ pression à la baisse des coûts a été reportée, parfois très
fortement, sur les achats, ce qui a induit un profond
1.
Ce texte résume les arguments développés dans la deuxième partie changement des relations d’approvisionnement : réduction du
du chapitre 9 « Flexibility through Modularity: Experimentations nombre de fournisseurs avec lesquels les constructeurs
with Fractal Production in Brazil and in Europe » du volume entretiennent des relations directes, hiérarchisation de la chaîne
Coping with Variety présenté dans la rubrique Notes d’ouvrage de d’approvisionnement. Les équipementiers de premier rang se
ce numéro de la Lettre. La première partie de ce chapitre décrit les
expérimentations de la production modulaire au Brésil et en Europe. sont vus délégués des responsabilités croissantes en matière de
Les références bibliographiques ne sont pas reprises conception des composants et de gestion de la chaîne
d’approvisionnement.

-7-
Un autre facteur a renforcé cette évolution : la complexité Sur le premier point, les constructeurs conçoivent des
croissante du produit automobile et le renforcement de plates-formes communes à partir desquels ils vont pouvoir
l’exigence de qualité (au sens d’intégrité du produit). Le décliner des modèles spécifiques sur les différents marchés.
véhicule automobile est en effet composé de systèmes qui Ils favorisent ainsi l’utilisation de composants communs
mobilisent des technologies nouvelles, en constante évolution sur les plates-formes tout en laissant des marges
(notamment l’électronique). Ces technologies nécessite la d’adaptation. Avec le couple Mondeo en Europe et Contour
mobilisation et le développement de compétences dont ne / Mystique en Amérique du Nord, Ford a ouvert la voie. En
disposent pas les constructeurs. L’accentuation de la s’approvisionnant à l’échelle mondiale, les constructeurs
concurrence implique tout à la fois la production d’un véhicule peuvent aussi diminuer leurs coûts d’achats dans la mesure
d’un niveau de qualité au moins équivalent à ceux proposées par où l’échelle de production autorise des économies
les firmes rivales, et l’offre de nouvelles fonctionnalités importantes : les équipementiers sont parties prenantes de
susceptibles de différencier le produit par rapport à ceux des cette globalisation. La production modulaire prolonge cette
concurrents (par exemple en matière de sécurité ou de recherche d’une commonalisation en renforçant les
transmission intégrale). Dans le même temps, les normes possibilités de spécification (adaptation locale) des produits
règlementaires sont devenues de plus en plus strictes en matière et le jeu des économies d’échelle.
de sécurité, de consommation d’énergie et de pollution. Pour
faire face à ces contraintes, les constructeurs ont eu tendance à La globalisation est aussi caractérisée par la place essentielle
se focaliser sur leur “métier” (concevoir, assembler et des marchés émergents. Alors que les pays industrialisés
commercialiser l’automobile) en déléguant aux équipementiers n’offrent que de faibles perspectives de croissance des ventes,
de premier rang la responsabilité en matière de conception et de les pays émergents constituent des marchés prometteurs.
production de fonctions intégrées dans des sous-systèmes à Malgré la libéralisation croissante des échanges, l’accès à
travers la consolidation de leurs compétences, complémentaires ces marchés passe par l’implantation d’usines de production
de celles des constructeurs. et d’assemblage. Or, si les anticipations de croissance de ces
marchés sont importantes, les risques sont tout aussi élevés
Pour mener à bien ces projets et rentabiliser les car les retournements de conjoncture sont très brusques : la
investissements (notamment pour étaler les coûts de plus en crise mexicaine de 1995 comme la crise financière des pays
plus importants en matière de conception) grâce à du Sud Est Asiatique en 1997 ont provoqué un recul de 70%
l’augmentation du volume des ventes, les équipementiers se des ventes. Dans la mesure où l’implantation des groupes
sont engagés dans une course à la croissance, notamment par automobiles intervient de façon quasi-simultanée (voir le
des fusions et acquisitions. Ils sont devenus des entreprises rush au Brésil), les risques d’instabilité des marchés se
partenaires offrant des produits, des compétences et des services doublent de l’apparition structurelle de surcapacités de
de plus en plus complexes. Quand les constructeurs ont tenté production dans un proche avenir.
les expériences de production modulaire, les équipementiers se
sont précipités pour être à même de répondre à ces nouvelles Dans le cas des pays émergents, comme dans celui des
attentes, espérant gagner de nouveaux marchés et consolider véhicules niches, la production modulaire offre une solution
leur position pour capter une part croissante des profits générés intéressante grâce à la mutualisation de l’engagement et des
dans la production automobile. Tous les équipementiers ne risques : l’investissement initial est diminué (faible ticket
jouent pas de façon aussi intense la carte de la production d’entrée) - ce qui peut autoriser la multiplication de
modulaire mais certains comme Valéo ou Magna International plusieurs implantations dans des pays différentes - et les
y sont fortement engagés, y compris en nouant des alliances risques de perte (coûts irrécouvrables) sont limités en cas
stratégiques avec certains concurrents (par exemple SAI, la co- d’échec conduisant à un retrait. On comprend l’attraction de
entreprise de Sommer-Allibert et Siemens pour les cockpits). tous les constructeurs par la production modulaire dans leurs
nouvelles usines au Brésil.
La mondialisation
Les limites de la production modulaire
Enfin la production modulaire s’accorde avec les contraintes
nouvelles qu’ont à affronter les firmes automobiles dans le La production modulaire n’est pas pour autant le nouveau
processus de mondialisation. La recherche d’une taille critique “One best way” car plusieurs obstacles s’opposent à la
incite les constructeurs à devenir des firmes globales. Or cette généralisation de cette organisation de la production, qu’ils
recherche du volume ne peut plus se réaliser par la production soient d’ordre technique, économique, social ou stratégique.
d’un même modèle de voiture (voir l’échec de la voiture
mondiale) dans la mesure où les marchés nationaux sont Les difficultés techniques
segmentés, les consommateurs privilégiant des voitures plus
adaptées à leurs besoins spécifiques. On retrouve la question de Une première difficulté tient à la diversité des technologies
la contrainte de la variété mais dans sa dimension géographique mobilisées dans la production de véhicules automobiles :
: les constructeurs doivent proposer des modèles adaptés aux l’articulation de systèmes techniques différents (par exemple
marchés locaux. Les différentes firmes tendent à rallier le plastique - électronique - métallique) n’est pas facile à
slogan ‘Act globally, Think locally’ dont Honda s’était fait le réaliser dans la mesure où leur compatibilité n’est pas
pionnier à travers la “glocalisation”. assurée a priori. Il est nécessaire de perfectionner les modes
d’interface entre les différents modules, ce qui nécessite la
La réponse est une stratégie à double détente : le mise au point de nouvelles solutions techniques qui ne
développement de plates-formes mondiales et peuvent être trouvées que progressivement. D’autant qu’elle
l’approvisionnement à l’échelle mondiale. implique la coordination d’un ensemble varié d’acteurs qui
possèdent les compétences spécifiques et doivent apprendre à
travailler ensemble. .Actuellement, la véritable modularité

-8-
ne concerne que quelques fonctions - notamment : le cockpit, le proximité. L’approvisionnement mondial (global sourcing)
bloc avant, le haillon arrière, les panneaux de portes - et consiste, pour un équipementier, à produire un composant
l’élargissement annoncé n’est pas assuré. sur un nombre réduit de sites pour le délivrer sur les
différentes chaînes d’assemblage des constructeurs à travers
Une autre difficulté est relative à l’évolution de la plate-forme le monde. L’approvisionnement de proximité (follow
qui constitue l’ossature du produit sur lesquels les différents sourcing) correspond à l’accompagnement du constructeur
modules vont s’assembler. En matière de véhicules industriels, dans sa stratégie d’internationalisation : l’équipementier
la solution est plus facile à trouver dans la mesure où le châssis s’implante à proximité de l’usine d’assemblage d’un
constitue une base technique stabilisée sur laquelle une logique constructeur pour lui délivrer les composants nécessaires.
modulaire peut se développer. Pour les voitures, il est
indispensable que la plate-forme devienne plus flexible, L’approvisionnement de proximité permet de répartir les
modulable pour que puisse s’enchaîner cette logique. Les frais de développement et d’industrialisation dans la mesure
constructeurs maîtrisent de plus en plus les variations dans la où le même process (dont la mise au point est coûteuse)
longueur de la plate-forme (sur lequel Honda a développé des peut être répliqué dans différents usines. En outre,
compétences fortes) et la réduction drastique du nombre de l’approvisionnement mondial n’est pas une solution viable
plates-formes qu’ils vont développer pour les prochaines années pour les composants dont les coûts de transport représente
- tout en élargissant le nombre de modèles et de variantes - en une partie importante de leur prix. C’est aussi vrai pour les
témoigne. D’autres pistes techniques sont explorées, comme la composants susceptibles de souffrir différents dommages
nouvelle structure de la plate-forme développée par Fiat pour pendant le transport. L’approvisionnement de proximité
son nouveau modèle monocorps Multipla. Cette structure qui permet enfin de participer plus directement à la gestion en
devrait être reprise sur les modèles de base du constructeur flux tendus et à l’encyclage nécessaire à la production
italien à l’occasion des prochains renouvellements de sa synchrone.
gamme.
La production modulaire suppose donc que les conditions
Il n’est pas exclu que des solutions soient trouvées dans la soient réunies pour que l'approvisionnement de proximité
mesure où les progrès technologiques sont largement soit une solution efficace pour l’assemblage, voire pour la
dépendants des anticipations et des représentations des production de composants qui s’intègrent dans le système
ingénieurs et dirigeants. Alors qu’au début des années 90, la préparé par l’équipementier pour les chaînes d’assemblage du
croissance de la variété était encore pensée comme impliquant constructeur. La contrainte est d’autant plus forte que la
le développement de plates-formes nouvelles, les industriels ont variété du produit final suppose une déclinaison en
aujourd’hui décidé d’inverse la direction. La décision brutale différentes variantes du module. Cependant si le composant
annoncée par Volkswagen en 1995 visant à réduire le nombre est relativement complexe et suppose un fort volume,
de ses plates-formes mondiales de 16 à 4 a surpris. Les autres l’approvisionnement mondial peut prévaloir, ce qui freine
constructeurs lui ont, depuis, emboîté le pas en suivant cette d’autant la diffusion de la production modulaire.
direction. Il est prématuré de considérer qu’il s’agit d’un choix
irréversible car l’objet technique pourrait s’avérer réticent à cette Le contexte social
recherche de modularité si la nature systémique de l’automobile
continue de prévaloir : dans cette hypothèse, qui domine encore La diffusion de la production modulaire est relativement
parmi de nombreux ingénieurs, l’intégrité du produit pourrait limitée en Europe et, plus encore, aux Etats-Unis. Dans ces
souffrir d’une recherche excessive de modularité. Certains petits pays de longue tradition automobile, le contexte social
constructeurs trouveraient place et la course au gigantisme oblige les constructeurs à prendre en compte les réactions de
pourrait se ralentir. leurs salariés. La rationalisation de la production automobile
dans les années 80 et 90 a déjà conduit à une diminution
Les arbitrages économiques importante de l’emploi et à des concessions syndicales
importantes en matière de rémunération et de flexibilité. La
Un premier arbitrage économique relatif la production longue grève qu’a connu General Motors aux Etats-Unis
modulaire, c’est celui qui concerne la taille des séries. D’après durant l’été 98 montre que, bien qu’affaiblis les syndicats
les données des constructeurs, les avantages en terme de coûts des travailleurs de l’automobile tentent à s’opposer au
semblent significatifs pour les petites séries. Ces avantages mouvement d’externalisation. Les constructeurs sont donc
sont moins marqués pour la production de masse. Il faut amener à avancer pas à pas, en négociant au cas par cas
cependant ajouter que les évaluations quant aux avantages en l’introduction des principes de l’assemblage modulaire avec
matière de coûts sont encore imprécises. En effet l’innovation les syndicats de travailleurs. En témoigne la prudence de
organisationnelle est importante : les calculs chiffrés sont donc VW en Allemagne et celle de Renault en France, quand on
sujet à caution car la mise en oeuvre de ces nouveaux modes de compare avec leurs expérimentations engagées par ces
gestion ne correspond pas toujours aux espoirs des promoteurs mêmes constructeurs dans leurs nouvelles usines édifiées
de ces innovations. La difficulté à évaluer les coûts réels de dans les pays émergents (Brésil, Tchéquie).
l’usine VW de Resende en témoigne. Les formes fortes de la
production modulaire, comme le consortium modulaire, ne se Un autre problème social soulevé par la production
retrouvent que dans les unités d’assemblage de taille modulaire tient à la concentration spatiale qui résulte du
relativement réduite (véhicules industriels, voitures niches regroupement, autour de l’usine d’assemblage du
comme la Smart). A l’inverse, les projets annoncés concernant constructeur, d’un ensemble de fournisseurs produisant ou
des usines qui produisent en grande série n’ont, jusqu’à présent, assemblant les modules. Cette agglomération est
retenus que des formes faibles (le condominium industriel) susceptible de générer des problèmes importants en matière
intégrant des parcs de fournisseurs à proximité. de gestion des travailleurs. Si cette gestion est assurée de
façon autonome par chacune des firmes, des différences de
statuts et de rémunération de travailleurs intervenant sur
un même site peuvent susciter des tensions entre salariés.

-9-
D’où des réticences aux comportements coopératifs nécessaires Le risque d’un affaiblissement du potentiel d’innovation se
pour assurer la fragile coordination de l’ensemble des activités double alors du syndrome “Intel Inside” car le
de production. Certains dysfonctionnements graves peuvent développement de la logique modulaire pourrait conduire à
apparaître dans le fonctionnement routinier et le climat des une inversion du rapport de force entre constructeurs
relations sociales est susceptible de se dégrader. automobiles et équipementiers, comme cela s’est produit
dans la construction d’ordinateur où IBM s’est fait dépossédé
Dans les sites industriels anciens, les firmes négocient avec les de son pouvoir sur lafilière informatique en amont par
syndicats la mise en place de ces nouvelles méthodes Intel et en aval par Microsoft. Force est de constater qu’au
d’organisation de la production, ce qui donne lieu à des niveau mondial, la concentration de l’industrie
compromis diversifiés selon les cas. équipementière est plus importante que la concentration de
l’assemblage (il n’y a que quelques producteurs de
Ainsi, dans l’usine mexicaine de Volkswagen à Puebla, l’accord roulements à bille, de pneumatiques, de sièges, etc.).
conclu entre la direction et les syndicats précise que les salariés
d’autres entreprises présentes sur le site de VW ne peuvent Le développement de la production modulaire ne pourrait
relever que des activités de service (maintenance, logistique par qu’affaiblir le pouvoir de négociation dont disposent encore
exemple) alors que les activités manufacturières sont regroupées les constructeurs vis-à-vis de leurs fournisseurs, ce qui ne
à l’extérieur, dans un parc de fournisseurs à proximité. serait pas sans incidences sur le partage du profit au sein des
différentes firmes qui interviennent sur la chaîne de
Mais dans cette configuration, l’agglomération spatiale production.
engendre des risques de contagion de mouvements revendicatifs
(voir le conflit Smartville en 1999) visant à aligner
rémunérations et statuts sur les situations les plus favorables - *
le plus souvent celles des travailleurs du constructeur où le * *
pouvoir syndical est plus affirmé.

Les fournisseurs peuvent donc hésiter à implanter des activités La production modulaire a été d’abord une innovation
importantes à proximité, et recourir à des unités de montage des organisationnelle expérimentée dans les pays périphériques
modules de quelques dizaines de salariés. Le seul montage est ou dans des usines nouvelles où l’introduction de nouvelles
réalisé sur place, à partir de composants fabriqués à distance méthodes s’avère plus facile. Ces innovations ont permis
mais stockés dans des entrepôts sans aucune activité d’engager un processus d’apprentissage permettant aux
manufacturière constructeurs comme aux équipementiers d’explorer de
nouvelles façons de concevoir et de produire des véhicules.
Les enjeux stratégiques La prise en compte, dès la phase de conception, des
opportunités ouvertes par ce nouveau modèle semble
Une dernière série d’obstacles à la diffusion de la production s’opérer très vite, par le double jeu des constructeurs et des
modulaire doit être prise en compte : il s’agit des conséquences fournisseurs de premiers rangs.
à long terme que la généralisation de ce mode d’organisation de
la production serait susceptible de provoquer pour les Les investissements réalisés par les firmes dans les pays
constructeurs automobiles. Un premier enjeu stratégique tient industrialisés, à l’occasion du lancement de nouveaux
au risque encouru par les constructeurs de pertes de compétences modèles ou de la création de nouvelles usines d’assemblage,
techniques du fait de l’externalisation croissante des activités. intègrent de façon croissante cette orientation.
En se recentrant sur leur métier et en déléguant à leurs
fournisseurs la responsabilité de la conception et de la gestion L’annonce faite par General Motors en janvier 1999 de
de sous-ensembles importants, les constructeurs auraient de l’arrivée prochaine d’une nouvelle génération d’usines de
plus en plus de difficultés à évaluer les projets proposés par production de petites voitures aux Etats-Unis pourrait
leurs fournisseurs. amener à conclure que ces méthodes vont devenir une
nouvelle norme de l’industrie automobile.
Une dépendance forte et une indécidabilité pourraient en
résulter. Plusieurs firmes s’efforcent de garder en interne de Le projet “Yellowstone” a été ainsi présenté comme une
telles compétences pour mettre en concurrence les fournisseurs nouvelle génération d’usines d’assemblage permettant de
extérieurs et leurs propres usines, mais les coûts importants produire, de façon profitable, des petites voitures - on se
générés par cette duplication des activités deviennent difficiles à rappelle que c’était l’objet du projet Saturn. Dans cette
maintenir dans le contexte actuel. Une autre conséquence de nouvelle organisation, chaque usine de GM emploierait
cette perte de compétences est le risque de réduction de moins de 2000 salariés, alors que des équipementiers (une
l’aptitude du constructeur à intégrer de façon pertinente les quinzaine de producteurs de modules), localisés à proximité,
innovations développées par les fournisseurs. délivreraient les modules sur les chaînes d’assemblage.

Les enseignements récents de l’économie de l’innovation Cependant, les syndicats ouvriers américains ont réussi, au
souligne la nécessité de disposer en internes de compétences moins provisoirement, à contraindre GM à revoir son
propres pour absorber les technologies extérieures développées projet. De plus, tous les constructeurs, notamment les
par les partenaires. Les firmes sont ainsi confrontées à un firmes japonaises, ne font pas preuve d’un même
arbitrage délicat entre la nécessité, à long terme, de maintenir enthousiasme en faveur de la production modulaire. Il serait
en interne ces compétences annexes et les coûts que cela donc prématuré de tirer des conclusions basées sur des
suppose. généralisations hâtives.

- 10 -
Note d'ouvrage - Book note
Nicolas Hatzfeld
COPING WITH VARIETY COPING WITH VARIETY
LUNG Yannick, CHANARON Jean-Jacques, FUJIMOTO LUNG Yannick, CHANARON Jean-Jacques, FUJIMOTO
Takahiro, RAFF Daniel (eds.) Takahiro, RAFF Daniel (eds.)
Aldershot, Ashgate, 1999, 415 p. Aldershot: Ashgate, 1999, 415 p.

Issu du premier programme de recherche du GERPISA, ce Resulting from GERPISA's first research program, this
livre n'est édité qu'en langue anglaise. Nothing's perfect. Il book is only available in English. As the saying goes
étudie l'articulation entre la flexibilité des systèmes de "Nothing's perfect". The book content focuses on the
production et la variété dans l'industrie automobile. En articulation between flexibility of production systems and
introduction, Jean-Jacques Chanaron et Yannick Lung variety within the automobile industry. In their
rappellent les processus de diversification de la production introduction, Jean-Jacques Chanaron and Yannick Lung
avant de présenter les principes d'organisation des firmes. remind the reader of growing variety processes and then
Enfin, ils définissent les principaux modèles industriels et les present major organizational principles of firms. They
voies alternatives de gestion de la diversité. En général, dans conclude by defining dominant industrial models as well as
la trajectoire des firmes, la production d'un modèle unique n'a alternative methods for managing product variety.
duré qu'un temps avant qu'elles ne diversifient leurs produits. Generally speaking, in a firm's trajectory the production of
De plus, les modalités de construction de la diversité varient a single model only lasted a short time before firms
selon les pays et les périodes. diversified their products. In addition, modalities for
establishing diversity vary according to the country and
period under consideration.

C'est ce que montrent les chapitres consacrés par Daniel Raff This is clearly demonstrated in Daniel Raff's chapter
à l'émergence de GM durant l'entre-deux guerres, par Jean- devoted to the emergence of GM during the interwar period.
Louis Loubet aux stratégies des firmes et à l'action de l’État Likewise, Jean-Louis Loubet addresses this issue in his
en France, par Marie-Claude Bélis-Bergouignan et Yannick chapter on firm strategies and State policy in France.
Lung aux firmes japonaises depuis les années 1960 et par Marie-Claude Bélis-Bergouignan and Yannick Lung also
Bruno Jetin à une comparaison internationale de la discuss this area in their chapter devoted to Japanese firms
production des firmes during the 1960s. Last but not least, Bruno Jetin proceeds
with an international comparison of firms’ product variety.
Si la diversité domine aujourd'hui dans Even though firm production today
la production des firmes, cela n'implique seems to be dominated by variety, this
pourtant pas l'unification des modes has not necessarily led to unification
d'organisation. Kazuhiro Mishina in organizational modes. For example,
montre l'agencement complexe des Kazuhiro Mishina illustrates the
flux qui sous-tend chez Toyota cette complex flow organization that
diversité. underlies variety at Toyota.
However, even in Japan other
Mais d'autres formes d'organisation organizational forms exist such as
existent, comme le montrent Masayoshi small lot producers, as Masayoshi
Ikeda et Yoichiro Nakagawa pour les Ikeda and Yoichiro Nakagawa point
petits constructeurs japonais, Tomas out. Tomas Engström, Dan Jonsson
Engström, Dan Jonsson et Lars Medbo and Lars Medbo also refer to other
pour la production réflexive à Volvo et, forms in their discussion on reflexive
à propos des expériences de production production at Volvo, while Yannick
modulaire, Yannick Lung, Mario Lung, Mario Salerno, Mauro
Salerno, Mauro Zilbovicius et Ana Zilbovicius and Ana Carnero Dias
Carnero Dias. discuss experiments in modular
production in Brazil and Europe.

À travers des changements d'échelle, la troisième partie The third part of this book examines the implications of
examine les implications de l'augmentation de la diversité. increased variety at a broader level of the productive
En étudiant un moment où les firmes japonaises ont connu models. Analyzing a case of Fat Design for the Japanese
une hypertrophie de la diversité, Takahiro Fujimoto montre carmakers, Takahiro Fujimoto demonstrates the strength of
la force des dynamiques d'évolution. Susan Helper et Mari evolution dynamics. Susan Helper and Mari Sako compare
Sako comparent les relations entre constructeurs et supplying relationships in Europe, Japan and the US;
fournisseurs dans la Triade tandis qu'Yveline Lecler, J. Perrin while Yveline Lecler, J. Perrin and M.-C. Villeval compare
et M.-C. Villeval suivent les progrès de l'ingiéniérie the organization of co-development involving carmakers
concourante en France et au Japon. Le changement des and part makers, in France and in Japan. Jean-Jacques
rapports entre production, distribution et réparation est Chanaron and Bernard Jullien present changes in the
présenté par Jean-Jacques Chanaron et Bernard Jullien. Enfin, relationship between production, distribution, and repair.
Jean-Jacques Chanaron et Étienne de Banville élargissent le Finally, Jean-Jacques Chanaron and Étienne de Banville
champ des relations verticales et horizontales entre firmes enlarge the scope of vertical and horizontal relations
pour étudier la notion de système automobile. En between firms so as to better analyze the notion of the
conclusion, Takahiro Fujimoto et Daniel Raff proposent une automobile system. As a conclusion, Takahiro Fujimoto
combinaison des notions de variété et de flexibilité. and Daniel Raff offer a combination of notions on variety
and flexibility.

- 11 -
Fait du mois
Jean-Jacques Chanaron

UNE PUBLICITE RISQUEE ?

Lorsqu’il a annoncé que pour rester compétitif, malgré des Est-il réellement si naïf que les répercussions négatives
profits en forte augmentation (17,3 %), il lui fallait envisager potentielles n’aient réellement pas été prévues ? Ont-elles
d’ici trois ans de substantielles réductions d’effectifs, 7 500 été totalement négligées parce que la versatilité des médias
environ – sans préciser d’ailleurs dans quelles usines et dans et des hommes politiques, prompt à se saisir d’une actualité
quel(s) pays elles seraient concrètement opérées –, le nouveau à chaud mais tout aussi prompt à l’oublier au bout de
PDG du Groupe Michelin, Edouard Michelin, ne se doutait quelques jours, voire quelques heures ?
sans doute pas qu’il allait provoquer une telle tempête
médiatique sur son nom. Tous les politiciens de gauche et La publication mi-octobre d’une étude de la direction du
écologistes se sont saisis du dossier pour en faire un texte de Groupe Michelin – qualifiée par la presse de document à
loi dit « amendement Michelin » liant l’octroi d’aides diffusion restreinte mais avec des fuites si bien organisées
publiques au maintien de l’emploi salarié et à l’application qu’il était dans toutes les rédactions le lendemain – est un
stricte de la réduction de la durée légale du travail à 35 heures. signe qui ne trompe guère.

C’est sans doute là le genre de publicité gratuite dont se serait Il est clair que la décision est prise aux plus hauts niveaux
bien volontiers passé une entreprise jusque là coutumière de la de réorganiser les usines et de réduire les coûts de production
discrétion et de la prudence voire championne du culte du de 15 à 20 % pour supporter une concurrence acharnée de la
secret. Le père de l’actuel PDG était réputé pour sa légendaire part de Goodyear/Dunlop/Sumitomo, de
répugnance pour les déclarations publiques et l’usage de la Bridgestone/Firestone, de Pirelli et de Continental.
presse à des fins managériales. Le fils a sans doute été formé à L’argumentation est fort simple : Michelin lutterait à
plus de souplesse et au bon usage des médias. Mais là en armes inégales avec ses concurrents avec une compétitivité
l’occurrence, il y a un fameux « couac ». Il est tout de même fondée productivité du travail très inférieure. Et voilà le
permis de se demander quelle mouche a bien pu piquer E. débat sur la mesure de la compétitivité et de la productivité
Michelin et de lever quelques questions ? qui rebondit. Michelin propose de la mesurer par le ratio
salariés/part de marché :

Michelin 6 150 salariés par point de part de marché


Continental 5 600 salariés par point de part de marché
Goodyear-Dunlop-Sumitomo 4 900 salariés par point de part de marché
Pirelli 4 200 salariés par point de part de marché
Bridgestone-Firestone 3 850 salariés par point de part de marché

Comme toujours, de tels calculs sont évidemment à prendre Il suffirait en effet de sous-traiter des fabrications pour que
avec la plus grande prudence. Tout dépend évidemment de ce le nombre de salariés diminue pour une part de marché
qui est mis au numérateur et au dénominateur. Ce ratio ne identique. Le périmètre de l’entreprise est également en
tient évidemment pas compte des effets de la structure de question. La filialisation très en vogue au Japon peut
gamme des fabrications (rapport poids lourds/voitures aboutir à réduire les effectifs des activités pneumatiques
particulières) comme de l’impact de la sous-traitance. alors que la centralisation chère à Michelin peut mener à
leur gonflement.

La vie du produit
Christian Mory

LA FABIA SE TOURNE VERS L’OUEST

Les visiteurs du dernier salon de Francfort en septembre 1999 un hasard du calendrier technique (il fallait bien que cette
n’auront pas manqué d’être frappés, une fois de plus, par la plate-forme arrive un jour) … ou une assurance prise contre
boulimie du groupe Volkswagen qui présentait quatre d’éventuelles déconvenues. En effet, lorsque le groupe
nouveautés importantes : l’Audi A2, qui démontre les Volkswagen a lancé son couple de petites voitures Seat
capacités techniques de la marque d’Ingoldstadt ; la Seat Leon Arosa / Volkswagen Lupo, il a d’abord lancé la version
qui confirme l’image dynamique que veut se donner la firme Seat, l’a mise en production au départ à Wolfsburg avant de
espagnole ; l’étude concept D qui annonce l’arrivée prochaine transférer sa fabrication à Barcelone, libérant la ligne
de la marque Volkswagen en haut de gamme ; et la petite d’assemblage pour la Lupo.
Skoda Fabia dont nous allons parler ici.
Certaines méchantes langues ont estimé que Volkswagen
La Fabia est la première voiture du groupe Volkswagen à utilisait Seat comme cobaye des pré-séries afin de roder à la
étrenner la nouvelle plate-forme de bas de gamme du groupe fois le modèle et la ligne de production. Après tout, on peut
qui donnera naissance plus tard aux remplaçantes des Polo, remarquer que Audi, avec son A3, a lui aussi étrenné – sans
Ibiza, Cordoba, Lupo et autres Arosa. On peut y voir une grand dommage - la plate-forme qui allait servir aux Golf
marque de confiance de Wolfsburg envers la marque tchèque IV, Bora, New Beetle, Seat Toledo et Leon et …

- 12 -
Skoda Octavia ! Il semble en fait que Volkswagen préfère Pour cela, il faudrait que la marque présente des
tester ses nouvelles plates-formes sur des modèles dont les opportunités de débouchés (le marché serbe est devenu
cadences de production ne sont pas trop élevées, ce qui ne restreint par rapport à celui de l’ancienne Yougoslavie) et
génère pas trop de problèmes commerciaux en cas de qu’un plan de sauvetage économique de la Serbie permette
difficultés techniques. l’afflux de capitaux venant d’organismes internationaux.
L’autre marque de la région qui présente une bonne chance
Lorsque Volkswagen a racheté Skoda, de nombreux de perdurer est Dacia que Renault vient de reprendre après
observateurs estimaient que la marque tchèque était la seule de avoir participé à la création de la société pendant les années
toutes les marques d’Europe centrale (c’est à dire en écartant soixante. Mais Renault a opté pour une autre stratégie en
les marques russes) à pouvoir et à mériter de survivre à la tournant la marque roumaine, non pas vers les mirages
disparition du communisme. La marque conservait en effet scandinaves, mais vers les réalités du tiers monde. Dacia
une image de savoir technique et de véhicules relativement devra en effet produire une voiture à 6 000 euros qui
robustes. A l’époque, elle disposait d’une gamme limitée à équipera les populations des pays émergents.
une seule voiture, la Favorit, qui sera par la suite modernisée
par Volkswagen et rebaptisée Felicia. La Favia est destinée à Avec l’entrée inéluctable de la République tchèque dans
remplacer la Felicia. l’Union européenne, Skoda va devoir considérer que son
marché intérieur est davantage l’Europe de l’Ouest que
Entre-temps, la gamme s’est enrichie d’un deuxième modèle, l’Europe de l’Est. Il lui faudra donc se confronter
plus volumineux, l’Octavia. Il est normalement prévu de qualitativement et quantitativement à de nombreuses autres
lancer un troisième modèle, encore un peu plus gros, vers marques déjà assez bien installées, notamment par le biais
2001-2002, toujours sur la plate-forme de l’Octavia. On voit de leurs réseaux de distribution et le nombre de clients déjà
donc que Volkswagen a pris sérieusement en mains le destin fidélisés au cours de nombreuses années.
de Skoda. Il lui a d’ailleurs assigné un objectif ambitieux :
viser la clientèle de Volvo, c’est à dire proposer une gamme
qui transpire le sérieux, la sécurité et la robustesse. On verra En outre, l’équation de Skoda, à savoir la qualité allemande
bien ce qu’il en sera à l’avenir, mais il n’est pas tout à fait sûr au prix de l’Europe centrale ne fonctionnera pas toujours car
que la Favia réponde à tous ces critères, tout au moins de par les salaires tchèques finiront par rejoindre ceux de ses
sa taille. voisins occidentaux dans la logique de l’intégration à
l’Union européenne. Enfin et surtout, la Favia sera
confrontée à ses sœurs du groupe Volkswagen, les
De toutes les marques d’Europe centrale, il est vrai que Skoda
prochaines générations de Polo et Ibiza, qui seront
est celle qui a le plus vite opéré sa renaissance. Plusieurs ont
techniquement très proches et qui seront peut-être plus
disparu comme Trabant, Wartburg, FSO, Polski et même
aguichantes, l’une parce qu’elle sera porteuse d’une image
Tatra (en tant que marque de voitures, tout au moins). Zastava
plus germanique et l’autre parce qu’elle aura sans doute une
a été particulièrement touché par le contexte politico-
ligne plus « sexy » (la marque cible de Seat est Alfa
historique qui est le sien mais dispose encore d’une petite
Romeo). Au fur et à mesure que les Tchèques se
chance de s’en sortir si un constructeur occidental veut bien
rapprocheront des Européens de l’Ouest, la marque Skoda se
s’en charger.
diluera dans le paysage automobile…

Une année d'un constructeur


Kémal Bécirspahic dit Bécir

KIA
(réalisé grâce à la Revue quotidienne de presse, éditée par Christian Mory au CCFA)

La presse mondiale écrit en mai 1999 qu'au sortir de la crise Le constructeur a divisé le marché mondial en huit grandes
qui a secoué le pays, seuls deux constructeurs automobiles zones (Amérique du Nord, Amérique latine, Europe de
coréens, Hyundai et Daewoo, ont été en mesure de se l'Ouest, Europe de l'Est/CEI, Moyen-Orient, Afrique,
maintenir. Le premier a racheté Kia et sa filiale poids lourds Asie/Pacifique, Chine), dotée chacune d'un siège régional et
Asia ; le second a acquis Ssangyong et Samsung. L'économie d'une grande autonomie. Il cherchera à réduire sa dépendance
coréenne est en train de redémarrer et la situation du marché vis-à-vis de l'Amérique du Nord et de l'Europe de l'Ouest.
automobile a changé Par ailleurs M. Park affirme que la marque Kia n'est pas
menacée. Il indique que, plutôt que de chercher une
Kia a produit 450 000 véhicules en 1998, ce qui le place au intégration artificielle, Hyundai et Kia coopéreront dans des
21ème rang au classement mondial des constructeurs domaines où des effets de synergie existent, tels que la
d'automobiles. La presse écrit, mi-avril, que Kia compte recherche-développement et les ventes.
porter ses exportations à 500 000 unités cette année
(320 000 en 1998) et les ventes sur le marché local à Korea Economic Weekly écrit fin mars 1999 que Kia
300 000 unités. M. Park, directeur des ventes à l'étranger de Motors va embaucher un millier de commerciaux en vue de
Kia, déclare dans un entretien au Korea Economic Weekly du dynamiser ses activités de distribution. Les effectifs
5 avril que les exportations seront le moteur de croissance de commerciaux de Kia avaient chuté de 5 600 à 3 800
l'entreprise. Kia compte introduire à cet effet de nouveaux personnes après la faillite de l'entreprise en 1996. Par
modèles à l'étranger : la Shuma dans le courant de l'année, le ailleurs, Kia et Hyundai évaluent leurs 466 principaux
monospace Carnival et la remplaçante de l'Avella l'an fournisseurs en tenant compte de leur capacité à livrer des
prochain. Kia a lancé en juin un monospace compact baptisé modules; ils identifieront parmi ces équipementiers au
Carens (par apocope de "car" et de "renaissance") réalisé sur la moins deux fabricants qualifiés pour chaque groupe
plate-forme des Sephia et Shuma. d'équipements. Les fournisseurs seront sélectionnés
ultérieurement par le biais d'appels d'offres.

- 13 -
Selon des responsables, entre un tiers et la moitié des 466 contre une perte de 4 240 milliards de wons en 1998 (3,5
fournisseurs pourraient être éliminés dans le processus. Le milliards d'euros). Le chiffre d'affaires réalisé par Kia au
même journal indique, fin mars, que les syndicats de Kia premier semestre de 1999 a été en hausse de 21,5 %. Après
Motors et Asia Motors se sont engagés à établir des relations deux années déficitaires, Kia devrait terminer l'exercice 1999
harmonieuses avec la direction et à éviter les conflits. Selon avec un bénéfice record, grâce notamment au dynamisme de
les observateurs, cette initiative devrait influencer d'autres ses ventes de véhicules de loisirs et au programme de
entreprises comme Hyundai Motors. restructuration mis sur pied l'an passé.

Fin mai, la presse coréenne écrit que Kia envisage de cesser de Dans un entretien au Handelsblatt du 17 novembre 1999,
produire des voitures compactes pour Ford si le constructeur M. Lee, président de Hyundai, déclare que l'intégration de
américain, qui avait demandé une baisse de prix, ne lui Kia constitue une priorité pour le groupe. Hyundai se
propose pas des prix "convenables". Depuis 1987, Kia fournit concentrera à l'avenir sur la fabrication de voitures de
entre 30 000 et 60 000 modèles Pride et Avella par an à catégories moyenne et supérieure, et Kia sur celle de
Ford. Le contrat actuel entre les deux constructeurs arrive à voitures plus petites et de véhicules de loisirs. Les activités
expiration au mois de juillet. Mais fin août, le Korea de distribution des deux marques seront intégrées.
Economic Daily annonce que Kia fournirait à Ford son
nouveau modèle compact B-III, qui remplacera l'Avella. Le Le Korean Economic Weekly écrit que Kia va entreprendre
véhicule serait disponible en deux versions, dont une que le une tournée mondiale de cinq mois au cours de laquelle il
constructeur coréen commercialiserait sous sa marque sur le présentera 120 modèles dans 77 grandes villes de 33 pays
marché américain. (dont le Canada, le Brésil, le Royaume-Uni, la Pologne,
l'Italie, l'Afrique du Sud, la Chine et l'Australie). Le
L'Écho indique en juillet que Kia se trouve sur la voie d'un constructeur espère, grâce à cette initiative, améliorer son
redressement spectaculaire et compte dégager un bénéfice net image de marque sur les marchés étrangers en vue d'y
de 100 milliards de wons (84 millions d'euros) cette année, accroître ses ventes au cours des prochaines années...

Activités des membres


Nicolas Hatzfeld soutient une thèse d’histoire sur le The research is based on more than a decade of work Within
thème de Organiser, produire, éprouver. Histoire et présent de the Swedish automotive industry focusing on parallel
l’usine de carrosserie de Peugeot à Sochaux, 1948-1996, sous product flows and long cycle time assembly work.
la direction de Patrick Fridenson (jury : Catherine Omnès,
Yves Cohen, Armand Hatchuel, Danièle Linhart, Jean-Louis The work has been accomplished in close co-operation with
Loubet). L’EHESS, Paris, le 31 janvier 2000.), salle 524, the industry based on both theoretical and practical frames
9h-13h. of reference dating back to the 1970s. The work has resulted
in implemented assembly systems organised in work
Pascal Larbaoui soutient sa thèse Le rôle des strandards et groups and materials supply by means of materials kits.
des infrastructures dans la compétition technologique : retour Product descriptions have been found to be crucial regarding
sur l’essor de l’industrie automobile, sous la direction de design of assembly systems including materials supply. An
Benjamin Coriat (jury : Jean-Jacques Chanaron, Robin assembly-oriented product structure has proved to be a
Cowan, Staffan Hultén, Olivier Weinstein). Université Paris significant key factor in this context. To achieve such a
XIII, le 26 janvier 2000. structure is a matter of reforming the traditional (abstract)
product descriptions, which are based on and include the
Marc Lautier : Le groupe Asie du GEMDEV reprend ses general design-oriented product structure. Materials kits
activités. Prochaines séances du programme "La have proved to be a feasible way to accomplish the
mondialisation vue d'Asie" qu’il coordonne : 28 janvier, materials supply, since the materials kit functions as a
9h30, IIAP (2, avenue de l'Observatoire, métro Port-Royal), work instruction and both materials supply and operator
F. Raillon, "Indonésie : de la globalisation à la learning are enabled. Thus, materials kits bridge two
désintégration ?" ; 25 février, 9h30, IIAP (2, avenue de interlinked restrictions, for full-scale parallel flow, long
l'Observatoire, métro Port Royal), M. Lautier, "Le modèle cycle time assembly systems. The thesis explains how to
économique de la Corée du Sud est-il soluble dans la reform traditional product descriptions by, for example,
mondialisation ?". Pour des informations complémentaires : introducing a method for assembly systems design. The
gemdev@univ-paris1.fr. method is principally based on the information available in
the design-oriented product structure and utilises the
Lars Medbo (Akademisk avhandling som för avläggande physical components of the product to design intra-group
av teknologie doktorsexamen vid Chalmers tekniska work patterns and materials kits to achieve so-called
högskola försvaras vid offentlig disputation den 14 januari structural congruence.
2000, Göteborg. Fakultetsopponent är professor Ulrich
Jürgens, WZB Berlin) : This congruence is one key factor for the materials kits
configuration, which in turns leads to high materials kit
Materials Supply and Product Descriptions for Assembly functionality and reformed product descriptions. It is also
Systems (Design and Operation). This thesis discusses and shown that available product variant specifications and
reports on assembly systems design, concerning manual product variant identification procedures, applied in line
assembly of complex products involving production with assembly, lead to complex descriptions. Methods that
requirement for flexibility in production volumes and product reduce this complexity due to applications in long cycle
variants. time assembly are reported.Observed effects of applying
such descriptions and methods are foremost described
through case

- 14 -
studies, which report on observed work pace in long cycle Universidad nacional autónoma de México, proyecto
time assembly work as well as how parallel work groups Cambios en la regulación laboral como consecuencia de la
performed their assembly work. These results illustrate that globalización, México, 1999, vol.1 y vol.2, 589 pages.
there does not have to be a contradiction between
humanisation of work and efficiency, or between efficiency Andrea Eckardt, Holm-Detlev Köhler, Ludger
and flexibility. The use and need of appropriate abstract Pries, (Hg.), Global Players in lokalen Bindungen.
product descriptions are especially demonstrated through the Unternehmensglobalisierung in soziologischer Perspective,
possibility to utilise assembly-oriented product structures as édition Sigma, Berlin, 1999, 209 pages, avec la
the fundament in design of assembly systems, work participation de Robert Boyer et Michel Freyssenet.
instructions and product variant specifications.

Membres publient... Anders Larsson, Proximity Matters ?Geographical


aspects of changing strategies in automotive subcontracting
Jorge Carrillo et Sergio González in Enrique de la relationships : the case of domestic suppliers to Volvo
Garza, José Alfonso Bouzas (coordinadores), Cambios en las Torslanda assembly plant, University of Göteborg,
relaciones laborales. Enfoque sectorial y regional, Departments of Geography, series B, n° 97, 1999.

Séminaires - Colloques

GEMDEV, programme "La mondialisation vue Jos Benders, University of Nijmegen, Nijmegen
d'Asie" : 28 janvier 2000, 9h30, IIAP (2, avenue de Business School, PO Box 9108 - NL-6500 HK Nijmegen
l'Observatoire, métro Port-Royal), F. Raillon, "Indonésie : - the Netherlands, tel. +31 24 3611 835 - fax +31 24
de la globalisation à la désintégration ?" . Pour des 3611 933, e-mail j.benders@bw.kun.nl. Updated
informations complémentaires : gemdev@univ-paris1.fr. information can be found at http://www.kun.nl/nbs.

GEMDEV, programme "La mondialisation vue Colloque "Les entreprises dans


d'Asie" : 25 février 2000, 9h30, IIAP (2, avenue de l'internationalisation, la mondialisation e t la
l'Observatoire, métro Port-Royal), Marc Lautier, "Le modèle globalisation (19°et 20° siecles)", Bordeaux, 15 et
économique de la Corée du Sud est-il soluble dans la 16 septembre 2000. Le 4e congrès de l'Association
mondialisation ?". Pour des informations complémentaires : européenne d'histoire des entreprises aura lieu à Bordeaux,
gemdev@univ-paris1.fr. les vendredi 15 & samedi 16 septembre 2000, à l'Institut
d'études politiques sur le thème : "Les entreprises dans
Colloque international "Le monde et la centralite" l'internationalisation, la mondialisation et la globalisation
/ "Centrality and the World-System", (19e-20e siècles)",
Bordeaux, 26-28 April 2000, Contact: Valérie ALFAURT
Maison des Sciences de l'Homme d'Aquitaine, F-33405 (same in English) :
Talence, Call for papers and other information :
http://www.tide.montaigne.u-bordeaux.fr. The Fourth convention of the European Business History
Association "Firms Commited to Internationalisation,
4 t h International workshop on teamworking Worldwide Expansion or Globalisation (19th-20th
( i w o t 4 ) , 4-5.09.2000, Workshop Focus and Themes : century)" will take place in Bordeaux, on Friday 15 &
The aim of the workshop is to bring together researchers Saturday 16 September 2000, at the Political Sciences
interested in the issues raised by teamworking. It is intended Institute of Bordeaux (University campus of Talence).
that the workshop will include work from a variety of
perspectives, disciplinary backgrounds and geographical Information available on the web site:
areas. Enquiries about the workshop should be addressed to : http://www.univ-tlse1.fr/EBHA2000

Centre documentaire

Reçu : Enrique de la Garza, José Alfonso Bouzas


(coordinadores), Cambios en las relaciones laborales.
Andrea Eckardt, Holm-Detlev Köhler, Ludger Enfoque sectorial y regional, Universidad nacional
Pries, (Hg.), Global Players in lokalen Bindungen. autónoma de México, proyecto Cambios en la regulación
Unternehmensglobalisierung in soziologischer Perspective, laboral como consecuencia de la globalización, México,
édition Sigma, Berlin, 209 pages. 1999, vol.1 y vol.2, 589 pages.

José Alfonso Bouzas et a l i i , Libertad sindical, Daniel Guttiérez Castorena, Marcela Hernández
Universidad nacional autónoma de México, proyecto Cambios Romo, Ramiro Alemán López, Nuevas estrategias de
en la regulación laboral como consecuencia de la modernización empresarial en Aguascalientes, Universidad
globalización, México, 1999, 260 pages. autónoma de Aguascalientes, 1999, 386 pages.

- 15 -
LES MEMBRES DU GERPISA QUI ONT CONTRIBUÉ
À "LA LETTRE" AU COURS DE L'ANNÉE 1999

(DU NUMÉRO 128 AU NUMÉRO 137)

Alexandre Beaudet : n°135 (Nouvelles des firmes : Holm-Detlev Köhler : n°129 (Nouvelles des firmes :
"Modularization and Consolidation in the Global Auto Parts "The Daimler-Chrysler Deal").
Industry : the Road ahead for Japanese Auto Suppliers").
Yannick Lung : n°131 (Nouvelles du programme :
Kémal Bécirspahic dit Bécir assure chaque mois les "Coping with Variety, the Fourth GERPISA Book
rubriques "Une année d'un constructeur" et "Les articles Resulting from the Program Emergence of New Industrial
disponibles". Models to be Published"), n°137 (Éditorial : "Des
nouveaux enjeux pour l'industrie automobile à l'élaboration
Frédéric Bourassa : n°129 (Nouvelles des firmes : "Dacia d'un nouveau programme scientifique du GERPISA"),
à la croisée des chemins"). n°137 (Nouvelles du programme : "The CoCKEAS
Project : Coordinating Competencies and Knowledge in the
Robert Boyer : n°131 (Débat : "Renault-Nissan, pour quoi European Automobile System"), n°137 (Nouvelles du
faire ?", avec Michel Freyssenet), n°132 (Questions de programme : "Modularité et globalisation : GERPISA et
recherche : "Quel monde ?", avec Michel Freyssenet), n°136 IMVP/IPC/MIT").
(Débat : "Renault-Nissan, le plus dur reste à faire et ce n'est
pas ce que l'on croit", avec Michel Freyssenet). Christian Mory assure chaque mois la rubrique "La vie
du produit". Par ailleurs, n°132 (Serveur : "L'information
automobile sur l'Internet").
L u í s P a u l o B r e s c i a n i : n°135 (Nouvelles des firmes :
"Ford and Canadian Auto Workers Union").
Je-Wheon O h : n°135 (Prochaine journée de travail :
"Introduction of Japanese Manufacturing System and Its
Jean-Jacques Chanaron assure chaque mois la rubrique Limitations in the Hyundai Motors Company : the
"Fait du mois" ; par ailleurs, n°131 (Visite d'usine : "Les Characteristics and Problems in Comparison with Toyota
leçons d'une visite : usine MMC (Smart) de Hambach, Production System").
France").
Udo Rehfeldt : n°136 (Nouvelles des firmes :
Christophe Collard : n°135 (Débat : "Le droit de la "European Works Councils and International Restructuring.
distribution automobile : un bilan pour l'avenir"). A Perspective for European Collective Bargaining ?").

Kajsa Ellegård : n°132 (Nouvelles des firmes : "Volvo is P a o l a R e y e s : n°129 et suite (Serveur : "GERPISA's
a Ford"). Webpage on the Internet").

Michel Freyssenet rédige chaque mois l'Éditorial (sauf Mario Salerno : n°135 (Nouvelles des firmes : "Strike
n°137) et, généralement, les Nouvelles du programme. Par in the New VW Engine Plant at São Carlos, Brazil").
ailleurs, n°131 (Débat : "Renault-Nissan, pour quoi faire ?",
avec Robert Boyer), n°132 (Questions de recherche : "Quel La rubrique "Activités des membres" a bénéficié de
monde ?", avec Robert Boyer), n°136 (Débat : "Renault- la collaboration d'Alexandre Beaudet (n°132), Jos Benders
Nissan, le plus dur reste à faire et ce n'est pas ce que l'on (n°132), François Bost (n°132), Frédéric Bourassa (n°137),
croit", avec Robert Boyer). Robert Boyer (n°135), António Brandão Moniz (n°128),
Luís Paulo Bresciani (n°133), Giuseppe Calabrese (n°135),
Patrick Fridenson assure chaque mois la Bibliographie. Jorge Carrillo (n°128, n°137), Ricardo Carvalho (n°133),
Par ailleurs, n°134 (Nouvelles des firmes : "Les trois pères de Juan José Castillo (n°128), Ada Cavazzani (n°129, n°132),
la 2CV"). Jean-Jacques Chanaron (n°131), Alexandre Comin (n°133),
Christoph Dörrenbächer (n°133), Gabriel Dupuy (n°132),
Bob Hancké : n°134 (Débat : "European Works Councils Jean-Pierre Durand (n°132), Andrea Eckardt (n°129),
in the Automobile Industry"). Massimo Follis (n°132), Michel Freyssenet (n°131, n°133,
n°135), Rainer Greca (n°135), Bob Hancké (n°135), Étienne
Henry (n°133, n°135), Helena Hirata (n°133), Ilona Kovács
Nicolas Hatzfeld assure chaque mois les rubriques
(n°128), Lydie Laigle (n°131), Jean-Bernard Layan (n°137),
"Questions de recherche", "Note d'ouvrage" et "Centre
Jean-Louis Loubet (n°131), Yannick Lung (n°135), Michael
documentaire".
Mortimore (n°137), Paula Oliveira (n°128), Jean-Marc
Pointet (n°128, n°131), Ludger Pries (n°132), Valeria
Bruno Jetin : n°129 (Serveur : "L'information automobile Pulignano (n°129, n°132, n°133, n°135), Xavier Richet
sur Internet"). (n°137), Martha Roldán (n°133), Laurence Saglietto
(n°131), Mari Sako (n°132), Mario Salerno (n°135), Åke
Hiroshi Kumon : n°131 (Débat : "Nissan-Renault Sandberg (n°133), Joyce Sebag (n°132), Koichi Shimizu
Alliance : a Complementary Relationship Holds Merit for (n°135), Koichi Shimokawa (n°129), Roland Springer
Both Sides"), n°136 (Débat : "Nissan's Restructuring Plan : (n°129), Jean-Claude Thénard (n°128), Steven Tolliday
Start of Revival"). (n°135), Diane-Gabrielle Tremblay (n°129), Annamaria
Vitale (n°132, n°133), Giuseppe Volpato (n°132, n°135),

- 16 -
Calendrier des réunions du Réseau

Vendredi 21 janvier 2000

Réunion du Secrétariat du GERPISA


(10h30-12-h30, MSH, 54, bd.Raspail, salle 07)

Journée de travail (14h-17h, Annexe EHESS, 105, bd.Raspail, salle 06) :


Ouvriers d’Europe face à la nouvelle donne internationale : le jeu des générations sur les
lignes de Peugeot-Sochaux, par Nicolas Hatzfeld et Jean-Pierre Durand
(présenté par Nicolas Hatzfeld).

Vendredi 11 février 2000

Journée de travail (14h-17h) :


Construction et diffusion d’une expertise recyclage dans la conception automobile, par Franck
Aggeri et Armand Hatchuel (présenté par Franck Aggeri).

Jeudi 9 mars 2000

12ème Comité International de pilotage (Bordeaux).

Vendredi 10 mars et samedi 11 mars 2000

Seminaire CoCKEAS (Bordeaux).

Vendredi 14 avril 2000


Journée de travail (14h-17h)
Conception et coordination des savoirs, par Benoît Weil.

Vendredi 12 mai 2000


Journée de travail (14h-17h).

Mercredi 7 juin 2000

13ème Comité International de pilotage (Paris).

Jeudi 8, vendredi 9 et samedi 10 juin 2000

8ème Rencontre Internationale : Palais du Luxembourg, Paris.

- 17 -
La Lettre du GERPISA

Sommaire du n° 138

P.1. Editorial : Quelle industrie automobile pour le 21ème siècle ? (Yannick Lung) ;

p.3. Nouvelles du programme : Quel modèle productif ? (la version française de One Best Way ?) ;

p.3, Questions de recherches : Coordination des compétences : production modulaire, une nouvelle donne dans le
système automobile ? (Nicolas Hatzfeld);

p.5. Débat : Les restructurations de la distribution automobile : des incertitudes lourdes et persistantes
(Bernard Jullien ;

p.7. Éloge et misère de la production modulaire (Yannick Lung, Mario Sergio Salerno, Mauro Zilbovicius et Ana
Valeria Carneiro Dias) ;

p.11. Note d’ouvrage : Coping with Variety (Nicolas Hatzfeld) ;

p.12. Fait du mois : Une publicité risquée ? (Jean-Jacques Chanaron) ;

p.12. La vie du produit : La Fabia se tourne vers l’Ouest (Christian Mory) ;

p.13. Une année d’un constructeur : Kia (Kémal Bécirspahic dit Bécir) ;

p. 14. Activité des membres ;

p.15. Séminaires-Colloques ;

p. 15. Centre documentaire ;

p. 16. Les membres du Gerpisa qui ont contribué à "La Lettre" au cours de l’année 1999 ;

p.17. Calendrier des réunions du Réseau.

Supplément : Bibliographie.

Direction : Michel Freyssenet - Rédaction : Kémal Bécirspahic dit Bécir


Collaboration régulière : Jean-Jacques Chanaron, Patrick Fridenson,
Nicolas Hatzfeld, Christian Mory
Traduction : Jennifer Merchant
Mise en page : Carole Assellaou
Mise en page sur Internet : Carole Assellaou et Paola Reyes
Tableau : La colère des dieux (Rene Magritte, 1960,
huile sur toile, 61 x 50 cm, Turin, collection particulière)
Les manuscrits sont à envoyer avant le 20 du mois
The manuscripts have to be sent before the 20th of the month

Groupe d'Études et de Recherches Permanent sur l'Industrie et les Salariés de l'Automobile


Permanent Group for the Study of the Automobile Industry and its Employees
GERPISA - Université d'Évry-Val d'Essonne - 4, bd. François Mitterrand, 91025 Évry Cedex, France
Tél. : (33-1) 69 47 70 23 - Fax : (33-1) 69 47 80 35 - E-Mail : contact@gerpisa.univ-evry.fr
Serveur: http://www.gerpisa.univ-evry.fr

Vous aimerez peut-être aussi