Vous êtes sur la page 1sur 83

METROLOGIE:

ESSAIS ET MESURES

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


2

METROLOGIE
• Est une branche de la physique
qui se consacre à la « science
des mesures et ses
applications ». Elle « comprend
tous les aspects théoriques et
pratiques des mesurages, quels
que soient l'incertitude de
mesure et le domaine
d'application ».
GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil
3

MESURAGE
•Est un processus consistant
à obtenir
expérimentalement une ou
plusieurs valeurs que l’on
peut raisonnablement
attribuer à une grandeur.
GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil
4

MESURANDE
•Est le résultat d’un
mesurage

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


DOMAINES DE LA 5

METROLOGIE
Métrologie
Métrologie
scientifique ou
industrielle
fondamentale

Métrologie
légale
GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil
6

METROLOGIE SCIENTIFIQUE
OU FONDAMENTALE
• Est la partie de la métrologie qui
est chargée de définir les unités
de mesure, de les réaliser, de les
conserver et de les disséminer
(étalons nationaux ou
internationaux)

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


MÉTROLOGIE INDUSTRIELLE
7

• Est chargée de transférer les unités de


mesure vers les utilisateurs finaux que
sont les industriels, les commerçants, les
artisans et en gros à tous ceux qui
utilisent des instruments de mesure
comme les écoliers avec leurs règles,
leurs rapporteurs, ….

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


8

MÉTROLOGIE
INDUSTRIELLE
• Le transfert des unités de mesure se fait
grâce à l'étalonnage.
• Ce domaine est l'interface entre les
laboratoires nationaux de métrologie et
le citoyen. Ses acteurs sont les
laboratoires d'étalonnage accrédités

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


9

METROLOGIE LEGALES

• Partie de la métrologie se rapportant


aux activités qui résultent d'exigences
réglementaires et qui s'appliquent aux
mesurages, aux unités de mesure, aux
instruments de mesure et aux méthodes
de mesure et sont effectuées par des
organismes compétents

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


METROLOGIE LEGALES
10

• La métrologie légale concerne toutes les activités


de mesure relevant d'exigences définies par une
réglementation. Ce sont par exemple: les
mesures effectuées dans le cadre des
transactions commerciales :
• mesure du volume de carburant que vous
achetez dans une station service, mesure de
quantité de produits pré-emballés, mesure de
quantité de fruits et légumes, pesage des
lettres et colis, mesure de l'énergie électrique
consommée par une habitation…, les mesures
effectuées pour définir le prix d'une taxe ou
l'importance d'une sanction,…..

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


11

METROLOGIE LEGALES:
QUATRE ACTIVITÉS
PRINCIPALES :
• L'établissement des exigences légales ;
• Le contrôle/l'évaluation de la conformité de
produits réglementés et d'activités réglementées ;
• La supervision des produits réglementés et des
activités réglementées,
• La mise en place des infrastructures nécessaires à
la traçabilité des mesures réglementées et des
instruments de mesure[6]

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


12

PROCESSUS DE MESURE

• Se fait à l'aide d'un instrument de


mesure qui donne un nombre. Ce
nombre obtenu est le
« mesurande » puisqu’il
correspond à la grandeur que
l’on veut mesurer.

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


PROCESSUS DE MESURE 13

PAR COMPARAISON

• Pour mesurer les longueurs, on peut


comparer la dimension de l'objet avec
celles d'un objet de référence, comme une
règle graduée ;
• de la même manière pour les angles, on
peut utiliser un rapporteur gradué ;
• pour mesurer la masse, on peut utiliser une
balance Roberval avec des masses
marquées en laiton.

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


14

PROCESSUS DE MESURE
PAR COMPARAISON
• La mesure peut transformer un phénomène
physique en un autre plus facilement mesurable ;
l'intensité du phénomène à mesurer doit être reliée
au phénomène mesuré de manière non ambiguë.
Par exemple :
• l'allongement d'un ressort est proportionnel à la
force, donc en mesurant une longueur, on
déduit la force, c'est le principe du
dynamomètre ;

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


PROCESSUS DE MESURE
15

PAR COMPARAISON

• Exemple:
• à un endroit donné de la Terre, la
masse est proportionnelle au poids,
donc en mesurant le poids (une
force), on peut déduire la masse
(peson) ;

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


16

PROCESSUS DE MESURE
PAR COMPARAISON
• Exemples:
• un courant électrique parcourant une
bobine crée un champ magnétique ; ce
champ attire une aiguille métallique qui
est retenue par un ressort de rappel ; on
a donc transformé un courant électrique
en force, puis une force en déviation
angulaire, la déviation étant lisible à
l'aide d'un compas, c'est le principe de
l'ampèremètre.
GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil
17

PROCESSUS DE MESURE
PAR COMPARAISON
• Exemple:
• pour mesurer une vitesse, les radars
d'autoroute (cinémomètres)
utilisent le décalage de fréquence
d'une onde électromagnétique
selon l'effet Doppler-Fizeau ; on a
donc transformé une vitesse en une
différence de fréquence.

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


18

PROCESSUS DE MESURE
PAR COMPARAISON
• De nombreux phénomènes peuvent être
transformés en courant électrique, par
exemple l'intensité lumineuse (avec une
diode photo réceptrice), un déplacement
ou une force (par un cristal
piézoélectrique]) … Ainsi, la plupart des
appareils de mesure moderne évaluent au
bout du compte une intensité de courant
électrique.

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


ETALONNAGE, VERIFICATION
19

ET AJUSTAGE D'UN
ÉQUIPEMENT DE MESURE
• ETALONNAGE
• « Opération qui, dans des conditions
spécifiées, établit en une première étape une
relation entre les valeurs et les incertitudes de
mesure associées qui sont fournies par des
étalons et les indications correspondantes
avec les incertitudes associées, puis utilise en
une seconde étape cette information pour
établir un résultat de mesure à partir d'une
indication. »

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


20

ETALONNAGE

• Cette opération consiste à mesurer


la même grandeur avec
l'équipement à étalonner et
l'équipement étalon, et à comparer
les indications des deux instruments,
puis à exploiter les résultats de cette
comparaison.

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


21

VÉRIFICATION
MÉTROLOGIQUE
• Consiste à apporter la preuve à partir de mesures
(étalonnage) que des exigences spécifiées, c'est-
à-dire les Erreurs Maximales Tolérées (EMT), sont
satisfaites.
• Le résultat d'une vérification se traduit par une
décision de conformité (suivie d'une remise en
service) ou de non-conformité (suivie d'un
ajustage, d'une réparation, d'un déclassement ou
d'une réforme de l'appareil).

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


22

AJUSTAGE
• Est un ensemble d'opérations réalisées sur un
système de mesure pour qu'il fournisse des
indications prescrites correspondant à des
valeurs données des grandeurs à mesurer
• cela signifie que si le résultat d'une vérification
métrologique est non conforme (aux EMT), et
dans le cas où l'on dispose encore d'une
marge de manœuvre, on agit sur
l'équipement de mesure de façon à ramener
son erreur d'indication à l'intérieur des EMT.

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


23

TRAÇABILITÉ
MÉTROLOGIQUE
• C'est la « propriété d'un résultat de mesure selon
laquelle ce résultat peut être relié à une référence
par l'intermédiaire d'une chaîne ininterrompue et
documentée d'étalonnages dont chacun
contribue à l'incertitude de mesure »

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


24

TRAÇABILITÉ
MÉTROLOGIQUE
• Il s'agit de tracer une information (l’unité de
mesure) jusqu'à sa source (l'étalon national ou
international).
• En effet, pour que les résultats de mesure soient
comparables, il est nécessaire que tous les
instruments de mesure donnent leurs résultats dans
la même unité, qui est matérialisée par un étalon
national ou international reconnue par tous.

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


25

ACTEURS DE LA MÉTROLOGIE
(INFRASTRUCTURE MÉTROLOGIQUE)

• Le Bureau international des poids et


mesures (BIPM) situé au Pavillon de
Breteuil à Sèvres, créé par le traité
diplomatique de la Convention du
Mètre. Il y a 54 États-membres du
BIPM et 31 Associés à la Conférence
générale des poids et mesures (au 14
décembre 2010),
GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil
26

ACTEURS DE LA
MÉTROLOGIE (INFRASTRUCTURE
MÉTROLOGIQUE)
• Le Comité international des poids et
mesures (CIPM) : la plus haute autorité
mondiale en métrologie,
• La Conférence générale des poids et
mesures (CGPM)
• ILAC (International Laboratory
Accreditation Co-operation)
• EA (European coopération for
accréditation)9]
GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil
27

ACTEURS DE LA
MÉTROLOGIE (INFRASTRUCTURE
MÉTROLOGIQUE)
• L'Organisation Internationale de Métrologie
Légale (OIML);
• CODATA (Committee on Data for Science
and Technology);
• IMEKO (International Measurement
Confederation);
• IAF (International Accreditation Forum).

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


28

LA BARRE DE PLATINE-IRIDIUM UTILISÉE


COMME PROTOTYPE DU MÈTRE DE 1889 À
1960

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


29

UNE MESURE

• PERMET:
• D’EVALUER
• DE DETERMINER
• UNE GRANDEUR
• D’APRES SON RAPPORT AVEC
UNE GRANDEUR DE LA MEME
ESPECE PRISE COMME UNITE DE
REFERENCE.

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


30

PHYSIQUE ET
MECANIQUE

• UNITE DE REFERENCE =

• ETALON
• OU
• UNITE ETALON
GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil
31

UN PEU D’HISTORIQUE
• LONGUEUR:
• Unité de référence:
• Le pouce,
• Le coudée,
• Le pas,
• Le mètre (SI).
• LE TEMPS ?
• LE VOLUME?
• Unité de référence:

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


32

LE METRE (M)

• Est la distance parcourue par la lumière dans le vide


absolu en 1/299 792 458 seconde (définition de 1983).

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


MULTIPLE ET SOUS
33

MULTIPLE DU MÈTRE
10N Nom préfixé Symbole Nombre en français Nombre en mètres

1024 yottamètre Ym quadrillion 1 000 000 000 000 000 000 000 000

1021 zettamètre Zm trilliard 1 000 000 000 000 000 000 000

1018 examètre Em trillion 1 000 000 000 000 000 000

1015 pétamètre Pm billiard 1 000 000 000 000 000


1012 téramètre Tm billion 1 000 000 000 000
109 gigamètre Gm milliard 1 000 000 000
106 mégamètre Mm million 1 000 000
103 kilomètre km mille 1 000
102 hectomètre hm cent 100
101 décamètre dam dix 10
100 mètre m un 1
10-1 décimètre dm dixième 0,1
10-2 centimètre cm centième 0,01
10-3 millimètre mm millième 0,001
10-6 micromètre μm millionième 0,000 001
10-9 nanomètre nm milliardième 0,000 000 001
10-12 picomètre pm billionième 0,000 000 000 001
10-15 femtomètre fm billiardième 0,000 000 000 000 001

10-18 attomètre am trillionième 0,000 000 000 000 000 001

10-21 zeptomètre zm trilliardième 0,000 000 000 000 000 000 001

10-24 yoctomètre ym quadrillionième 0,000 000 000 000 000 000 000 001

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


34

LA SECONDE (S)
• Est un multiple de la période émise par un atome de
césium 133 au repos à 0°K lorsque ses électrons
changent de niveau d’ énergie (1967).

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


35

LE KILOGRAMME(KG)
• Le Bureau International des Poids et Mesures (BIPM)
constate que la masse du prototype varie au cours du
temps et recommande en 2005 de redéfinir le kg en
termes de constante fondamentale de la nature. Dans
sa session de 2011, le CIPM admet que le kg devrait
être défini en fonction de la constante de PLANCK mais
elle a reporter sa décision en 2014.
• Puis, constatant que les travaux existant à cette date
ne permettent pas de mettre en œuvre le
changement, la décision a été repportée au 26e
CGPM, qui devrait se tenir en 2018 à Paris.

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


36

INSTRUMENTS
DE MESURE

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


37

MESURE DES VITESSES


• TUBE S DE PITOT OU ANTENNE DE PRANDTL Principe

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


38

• TUBE S DE PITOT OU ANTENNE DE PRANDTL Principe

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


39

TUBE DE PITOT EXEMPLES


GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


40

TUBE DE PITOT ÉQUIPANT


LES A320

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


41

JAUGES
• Mesures des : déformations, contraintes, forces et
températures

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


42

JAUGES
• Rosette

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


43

JAUGES

Jauge de contrainte
Jauge de contrainte
de cisaillement ou
miniature
couple
GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil
44

LES CAPTEURS DES


TEMPÉRATURES
• Thermocouple constitué de deux fils métalliques de
nature différente reliés par des jonctions. Il permet la
mesure de température par application de l'effet
Seebeck Soudure
chaude

Milieu

dV  Sab T  dT ambian
t

TC Soudure froides

V   S   d
Tref
ab

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


45

À BASE DE MÉTAUX USUELS

• Type E
• Composition : Chromel (alliage nickel + chrome (10 %)) /
Constantan (alliage nickel + cuivre (45 %))
• Usage continu de 0 °C à 800 °C ; usage intermittent de -40 °C
à 900 °C.
• Thermocouple à la FEM la plus élevée.
• N'a aucune réponse magnétique.
• Utilisation sous atmosphère inerte ou oxydante.
• Couleurs selon CEI 584-3 : Gaine Violet / + Violet / - Blanc
• Couleurs selon NF C 42-323 1985 : Gaine Rouge / + Jaune / -
Rouge
• Couleurs selon ANSI MC96-1 : Gaine Violet / + Violet / - Rouge
GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil
46

Type J
•Composition : fer / Constantan (alliage nickel+cuivre)
•Usage continu de -20 °C à 700 °C ; usage intermittent de -180 °C à
750 °C.
Sa table de référence s'étend au-delà de 1 000 °C4.
•Usage en atmosphère inerte ou réductrice. Se dégrade rapidement en
milieu
oxydant au-delà de 400 °C. S'oxyde en milieu humide.
•Couleurs selon CEI 584-3 : Gaine Noir / + Noir / - Blanc
•Couleurs selon NF C 42-323 1985 : Gaine Noir / + Jaune / - Noir
•Couleurs selon ANSI MC96-1 : Gaine Noir / + Blanc / - Rouge

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


47

À BASE DE MÉTAUX USUELS


Type K
•Composition : Chromel (alliage nickel + chrome) / Alumel (alliage nickel + aluminium
(5 %) + silicium)
•Usage continu de 0 °C à 1 100 °C ; usage intermittent de -180 °C à 1 200 °C. Sa
table de référence s'étend à 1 370 °C4.
•Stabilité moins satisfaisante que d'autres thermocouples : Son hystérésis entre
300 °C et 550 °C provoque plusieurs degrés d'erreurs. Au-dessus de 800 °C,
l'oxydation provoque progressivement sa dérive hors de sa classe de tolérance.
•Bonne tenue aux radiations.
•Utilisation sous atmosphère inerte ou oxydante. Thermocouple le plus courant.
Il est bon marché.
•Couleurs selon CEI 584-3 : Gaine Vert / + Vert / - Blanc
•Couleurs selon NF C 42-323 1985 :
•KC : Gaine Violet / + Jaune / - Violet .VC : Gaine Marron / + Jaune / - Rouge
•WC : Gaine Blanc / + Jaune / - Blanc
•Couleurs selon ANSI MC96-1 : Gaine Jaune / + Jaune / - Rouge
•Comme les couleurs varient avec les fabricants, voici un moyen infaillible
de reconnaître le type de conducteur : l'alumel est vivement attiré par un petit
GCUaimant
631 PAR puissant.
LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil
48

À BASE DE MÉTAUX USUELS

• Type N
• Composition : Nicrosil (alliage nickel + chrome (14 %) + silicium (1,5 %)) /
Nisil (alliage nickel + silicium (4,5 %) + magnésium (0,1 %))
• Usage continu de 0 °C à 1 150 °C ; usage intermittent de -270 °C à
1 280 °C4.
• Stabilité supérieure aux autres thermocouples courants.
• Bonne tenue au cyclage thermique.
• Bonne tenue aux radiations.
• Utilisation sous atmosphère inerte ou oxydante.
• Voué à remplacer le thermocouple K, voire d'autres thermocouples
courants.
• Couleurs selon CEI 584-3 : Gaine Rose / + Rose / - Blanc
• Couleurs selon NF C 42-323 1985 : Non normalisé
• Couleurs selon ANSI MC96-1 : Gaine Orange / + Orange / - Rouge

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


49

À BASE DE MÉTAUX USUELS


Type T
•Composition : cuivre / Constantan (alliage cuivre + nickel)
•Usage continu de -185 °C à 300 °C ; usage intermittent de -250 °C à 400 °C4.
•Répétabilité exceptionnelle de +/-0 1 °C de −200 °C à 200 °C.
•Forte conductivité thermique du cuivre.
•Couleurs selon CEI 584-3 : Gaine Marron / + Rouge / - Blanc
•Couleurs selon NF C 42-323 1985 : Gaine Violet / + Jaune / - Blanc
•Couleurs selon ANSI MC96-1 : Gaine Bleu / + Bleu / - Rouge

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


50

À BASE DE MÉTAUX USUELS

• Type M ou NiMo/NiCo
• Composition : Nickel Molybdène 18% (fil positif) / Nickel
Cobalt 0.8% (fil négatif)
• Autres appellations Ni/NiMo18% / NiMo / Ni/NiMo
• Usage de +400 °C à +1 370 °C
• Utilisé dans des fours sous vide lorsque la température ne
dépasse pas 1 370 °C
• Utilisé dans les fours sous atmosphère hydrogénée
• La norme ASTM E1751 reproduit un tableau de la FEM.
• La compensation se fait avec du câble d’extension K, de
même les connecteurs compensés sont de type K
• Non normalisé.
GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil
51

À BASE DE MÉTAUX NOBLES

• Type R
• Composition : platine-rhodium (13 %) / platine
• Usage continu de 0 °C à 1 600 °C ; usage intermittent de 0 °C
à 1 700 °C4.
• FEM légèrement plus élevée que pour le S. Stabilité plus
élevée que le S.
• Couleurs selon CEI 584-3 : Gaine Orange / + Orange / - Blanc
• Couleurs selon NF C 42-323 1985 : Gaine Vert / + Jaune / -
Vert
• Couleurs selon ANSI MC96-1 : Gaine Vert / + Noir / - Rouge

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


52

À BASE DE MÉTAUX NOBLES

• Type S
• Composition : platine-rhodium (10 %) / platine
• Usage continu de 0 °C à 1 550 °C ; usage intermittent de 0 °C
à 1 700 °C4.
• Résistance élevée à la corrosion et à l'oxydation.
• Se pollue facilement.
• Couleurs selon CEI 584-3 : Gaine Orange / + Orange / - Blanc
• Couleurs selon NF C 42-323 1985 : Gaine Vert / + Jaune / -
Vert
• Couleurs selon ANSI MC96-1 : Gaine Vert / + Noir / - Rouge

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


53

À BASE DE MÉTAUX NOBLES


Type B
•Composition : platine-rhodium (30 %) / platine-rhodium (6 %)
•Usage continu de 100 °C à 1 600 °C ; usage intermittent de 0 °C à 1 800 °C.
•Mauvaise précision en dessous de 600 °C.
•Compensation de soudure froide négligeable de 0 °C à 50 °C.
•Couleurs selon CEI 584-3 : Non normalisé
•Couleurs selon NF C 42-323 1985 : Gaine Noir / + Jaune / - Noir
•Couleurs selon ANSI MC96-1 : Gaine Noir / + Noir / - Rouge

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


54

BASE DES MÉTAUX


RÉFRACTAIRES
Type C (Ou W5)
•Composition : tungstène-rhénium (5 %) / tungstène-rhénium (26 %)
•Usage continu de 50 °C à 1 820 °C ; usage intermittent de 20 °C à
2 300 °C.
•FEM élevée et linéaire à haute température. Ne convient pas pour des
mesures en dessous de 400 °C.
•Prix élevé, difficile à fabriquer, fragile.
•Utilisation sous atmosphère inerte. Déconseillé en milieu oxydant.
•Non normalisé.

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


55

BASE DES MÉTAUX


RÉFRACTAIRES
Type G (Ou W)
•Composition : tungstène / tungstène-rhénium (26 %)
•Usage continu de 20 °C à 2 320 °C ; usage intermittent de 0 °C à
2 600 °C.
•FEM élevée et linéaire à haute température. Ne convient pas pour des
mesures en dessous de 400 °C.
•Utilisation sous atmosphère inerte. Déconseillé en milieu oxydant.
•Non normalisé.

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


56

BASE DES MÉTAUX


RÉFRACTAIRES
Type D (Ou W3)
•Composition : tungstène-rhénium (3 %) / tungstène-rhénium (25 %)
•Usage continu de 20 °C à 2 320 °C ; usage intermittent de 0 °C à
2 600 °C.
•FEM élevée et linéaire à haute température. Ne convient pas pour des
• mesures en dessous de 400 °C.
•Utilisation sous atmosphère inerte. Déconseillé en milieu oxydant.
•Non normalisé.

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


57

CAPTEURS

• Capteurs de déplacement ou de
position

• Capteurs de forces

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


58

CAPTEURS DES
DEPLACEMENTS

• Capteurs déplacements ou de position


• Sans contact
• Électronique
• Laser
• Capteurs inductifs, capacitifs,
ultrasonores, optiques ….

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


59

LVDT

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


60

LVDT

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


61

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


62

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


63

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


64

CAPTEURS DES FORCES

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


65

CAPTEURS DE PRESSION

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


66

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


67

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


68

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


69

CENTRALES DE MESURE

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


70

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


71

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


72

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


CAPTEUR DE PRESSIONS TOTALES 73

TYPE CARLSON À SYSTÈME DE


MESURE ÉLECTRIQUE

1-Boîtier; 2-Corps d’épreuve; 3-Film de mercure; 4-Transducteur de déplacement avec 2 bobine avec entrefer; 5-ligne de
transmission électrique à 4 fils; 6- Anneau de liège; 7-Surface sensible; 8-Vis de remplissage

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


CAPTEUR DE PRESSION TOTALE À
74

ACTION DIRECTE DE MESURE À


EFFET DE HALL

1-Boîtier; 2-Corps d’épreuve; 3-Détecteur à effet de hall; 4-Aimant permanent; 5-Support de fixation des
transducteurs; 6- Support en acier pour fixer les aimants

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


75

BANC D’ESSAIS
TRIAXIAUX AUTOMATISÉ

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


76

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


77

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


78

ULTRA SONS

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


79

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


80

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


81

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


82

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil


83

FIN

GCU 631 PAR LE Pr MAMBA MPELE Ingénieur Général de Génie Civil

Vous aimerez peut-être aussi