Vous êtes sur la page 1sur 2

CPGE – LIT – Marrakech ENERGETIQUE TD1 MP* 0uikassi

EXERCICE 1

Le mécanisme étudié est composé de :

 0 : Bâti auquel est lié le repère galiléen𝑅0 (𝑂, ⃗⃗⃗⃗ 𝑦0, 𝑧0 ). g  g x 0 ;


𝑥0 , ⃗⃗⃗⃗ 0

 1 : bras assimilé à une tige rectiligne et homogène, de masse m 1, O


2
de longueur L1 et de centre de gravité G1. En liaison pivot 1 B
A
parfaite d’axe (0, z 0 ) avec 0. OA  L1 x1 .

 2 : Doigt assimilé à une masse ponctuelle α


(B,m2). En liaison glissière parfaite de direction x 1 avec 2.

Un ressort de traction R à masse nulle de raideur k et de longueur

initiale r0, est monté entre 2 et 1. OB  r x 1 .

Le mécanisme est entraîné en mouvement par un moteur rotatif M01 monté entre 0 et 1 développant un couple C01 .

1- Déterminer la puissance galiléenne des efforts extérieurs sur l’ensemble Σ=1+2+R ;


2- Par une autre méthode, redéterminer la puissance galiléenne de l’action de la pesanteur sur Σ ;
3- Donner la puissance des inter-efforts entre les solides de Σ ;
4- Calculer C01 en fonction des données.

EXERCICE 2

Déterminer le torseur statique d’une liaison hélicoïdale parfaite de pas p à droite, et d’axe (0, x ) , réalisée entre les solides
S1 et S2.

EXRCICE 3

Le système à étudier est une table de machine permettant de déplacer des charges. Elle est constituée de :
 Bâti 0 : auquel est lié le repère galiléen R0 ( A , x0 , y0 , z 0 ) . g   g y 0 ;

 Arbre moteur 1 : I1 moment d’inertie de

1 par rapport à son axe de rotation et Z1 3


2
nombre de dents de la roue dentée liée à 1;

 Vis 2 : I2 moment d’inertie de 2 par rapport


B
à son axe de rotation, et Z2 nombre de
A
dents de la roue dentée liée à 2 ;

 Table et charge 3 : de masse M. 1


0

Toutes les liaisons sont parfaites sauf celle réalisée


entre 3 et 0 de coefficient de frottement visqueux f.
La liaison hélicoïdale est de pas p à droite.

1
CPGE – LIT – Marrakech ENERGETIQUE TD1 MP* 0uikassi
Le mécanisme est animé par un moteur M01 monté entre 0 et 1 développant un couple cm connu et tournant à une vitesse
m. Les solides en rotation sont équilibrés dynamiquement.

Ecrire l’équation de mouvement du mécanisme.

EXERCICE 4

Le schéma représente un monte charges constitué de :


 Bâti 0 : auquel est lié le repère galiléen R0 ( A, x0 , y0 , z 0 ) . g   g y 0 ;

 Bras 1 : assimilé à une tige rectiligne et homogène


de masse m et de longueur L ;
3
 Bras 2 : identique à 1 ;
C D
 Platine et charge 3 : de masse M ;

1
Toutes les liaisons sont parfaites sauf celle réalisée entre 2
θ
0 et 1 de coefficient de frottement visqueux f.

Le mécanisme est animé par un moteur M01 monté entre A B


0 et 1 développant un couple cm.
0

Déterminer cm en fonction des données.

Vous aimerez peut-être aussi