Vous êtes sur la page 1sur 28

MODULE 01: Métier et formation

Filière : système solaire

Code : TSES 01
Durée : 30 heures
Année de formation: 2020/2021

Formatrice : Mme El MOUJAHED Hanae

10/25/2020 Mme EL MOUJAHED Hanae 1


Qu’en est-il du Maroc ?
Solaire

Nouvelle stratégie
énergétique du
Maroc

Eolien Hydraulique

10/25/2020 Mme EL MOUJAHED Hanae 2


MODÈLE ÉNERGÉTIQUE DU MAROC
Mobilisation des ressources énergétiques et Renforcement de
l'efficacité énergétique

5 Orientations Stratégiques 4 objectifs fondamentaux

Mix diversifié et optimisé autour de choix


technologiques fiables et compétitifs Sécurité
d'approvisionne- Généralisation
Mobilisation des ressources nationales par ment de l’accès à
la montée en puissance des EnR et disponibilité de l’énergie à des
prix compétitifs
l'énergie
L’efficacité énergétique érigée en
priorité nationale
Maîtrise de la
Préservation
Renforcement de l’intégration régionale
demande
de
l’environnement
Développement durable
VERS UN MIX ÉNERGÉTIQUE À DOMINANTE ENR
Forte impulsion Royale en faveur des EnR pour atteindre 52% en 2030

Conciliation entre développement économique et lutte contre le changement climatique


Evolution du mix électrique à l’horizon

8 129 + 7 817 15 946 + 4124 20 070 +4 730 24 800 (MW)


Une capacité additionnelle de production
14% 13% %12 d’électricité de sources renouvelables
22%
34% d’environ 10 100 MW sera développée entre
2% 43% %1447% 16% %20
10% 52% 2018 et 2030
%15 18% 20%
24%
2030

11% 5%
3%
5% 16% 4200MW 1330 MW
11%
25% Eolienne Hydroélectrique
40%
32% 32%
20%
4560MW
Solaire
2015 2020 Evolution 2030
2025stratégique sans
précédent
Gaz naturel Fioul Eolien Solaire Hydroélectrique

Investissement global dans le secteur énergétique d’une quarantaine de milliards de dollars


30 milliards pour les Enr Réduction de plus de 32 % des
émissions des GESà l’horizon 2030
Programme NOOR 2000 MW (1)

Centrale NOOR Ouarzazate I (CSP):


Puissance : 160 MW avec 3H de stockage
Technologie : cylindro-parabolique
Développeur : consortium Acwa-Sener
Début des travaux : mai 2013
Etat d’avancement : en service

Centrale NOOR Ouarzazate II (CSP):


Puissance : 200 MW avec stockage
Technologie : cylindro-parabolique
Développeur : consortium Acwa-Sener
Début des travaux : 2015
Date de mise en service prévue :2017

Centrale NOOR Ouarzazate III (CSP):


Puissance : 150 MW avec stockage
Technologie : Tour
Développeur : consortium Acwa-Sener
Début des travaux : 2015
Date de mise en service prévue
10/25/2020
:2017Mme EL MOUJAHED Hanae 5
Programme NOOR 2000 MW (2)
Centrale NOOR PV I (PV):
Puissance 170 MW:
• NOOR Ouarzazate IV 70 MW;
• NOOR Laâyoune et NOOR Boujdour, d’une capacité totale de 100 MW,
Technologie: Photovoltaïque
Etat d’avancement:
• Lancement d’une manifestation d’intérêt (mars 2015)
• Pré-qualification de 37 soumissionnaires (décembre 2015).

Centrale NOOR Midelt :


• Lancement d’un appel à manifestation d’intérêt en Décembre 2015

Centrale Noor-Tafilalet (Centrale PV en bout de ligne


Arfoud, Zagora et Missour):75/100 MW

• Etat d’avancement : Pré-qualification


• Date de mise en service prévue :2016-2017
Programme éolien 2000 MW

PROJETS RÉALISÉS
▪Plus de 780 MW sont réalisés ▪ 506 MW sont en cours de développement (256
dont 200 MW par le privé dans MW par le privé)
le cadre de la loi 13-09
▪ Taza : 150 MW
✓ Projet ONEE ▪ Jbel Khalladi : 120 MW
Abdelkhalek Torres :50MW ▪ Akhefennir 2 : 100 MW
Amougdoul :60 MW ▪ Koudia Diba :100 MW
Tanger :140 MW ▪ Oualidia (1 et2) :36 MW
Tarfaya :300 MW

✓ Parcs éoliens Loi 13-09 ▪ Projets PEI de 850 MW:


Haouma :50 MW
Laâyoune :50 MW Midelt : 150 MW
Akhfennir I :100 MW Tiskrad : 300MW
Tangier II : 100MW
✓ Auto Production Jbel Lhdid :200MW
CIMAR (Laâyoune) : 5 MW Boujdour : 100MW
14
LAFARGE (Tétouan) : 32 MW
SOCIETE PROJET CAPACITE (MW) DATE DE MISE
ENERGIE HYDROELECTRIQUE : EN SERVICE

Flilou 1,53 2014

Sidi Said 1,98 2016


Energie J2 Terre
Sidi Driss 3,15 2016

Hassan II 11,7 2016

Asfalou 11,7 2016


SGTM
Ouljet Essoltane 10 2017

Boutferda 12 2016
2016
Tilougguit 1 12
2016
Platinum Power Tilougguit 2 12

Bab Ouender 12 2017

Tamajout 12 2017
LES INITIATIVES NATIONALES DU MAROC
Les programmes d’Energies Renouvelables (EnR)
Programme Marocain d’Energie Solaire Programme Marocain d’Energie Eolienne
NOOR Ouarzazate (580 MW) ▪ Plus de 895 MW sont déjàopérationnels,
NOOR Ouarzazate
•NOORo 1 de 160 MW inaugurée le 4 février 2016 ▪ 550 MW sont en cours de développement,
par SA MAJESTE LE ROI MOHAMMED VI ▪ 850 MW évaluation des offres achevée,
NOOR Boujdour •NOORo 2 & 3 d’une capacité totale de 350 MW : ▪ Plus de 2500 MW seront développés entre 2021 et 2030.
lancement des travaux de réalisation le 4 février
2016 par SA MAJESTE LE ROI MOHAMMEDVI
•NOORo 4 d’environ 70 MW PV: lancement des
travaux de réalisation en février 2017 par SA
NOOR Laâyoune MAJESTE LE ROI MOHAMMED VI
NOOR Boujdour et Laâyoune (100 MW)
Parc éolien
•le Consortium Acwa Power/ Chint /Sterling & Taza 150 MW
Wilson est choisi pour le déveleppemnt de Noor
PVI de 170 MW (NOORo4, NOOR Laâyoune et
NOOR Midelt Boujdour)
NOOR Midelt (400 MW) et NOOR Tata
• La phase de pré-qualification a été lancée pour la
NOOR Tata
phase I de NOOR Midelt

Mise en service
prévue fin 2018
Projets d’Energie Hydraulique
▪ La capacité électrique installée est de 1770 MW dont 460 MW sous forme de STEP

2020
Une nouvelle STEP à Abdelmoumen de 350 MW est lancée et dont la
mise en service est prévue en 2021.
2017 ~ 2021
Plus de 260 MW de petites centrales hydrauliques, seront
développés par le secteur privé dans le cadre de la loi 13-09 relative
aux énergies renouvelables.
2021 ~ 2030
Une capacité additionnelle de 850 MW est très probable

Renforcement de
l’Efficacité Energétique
UN CARREFOUR ENTRE L’AFRIQUE ET L’EUROPE
INTERCONNEXIONS

10/25/2020 Mme EL MOUJAHED Hanae 11


La Stratégie marocaine
Efficacité énergétique, pilier important de la stratégie énergétique marocaine
Des démarches à l’échelle nationale

Politique énergétique du Gouvernement Marocain:

atteindre environs 20% d’économie d’énergie primaire à

l’horizon 2030

Mise en place d’un plan d’efficacité énergétique


dans différents secteurs économiques
10/25/2020 Mme EL MOUJAHED Hanae 12
10/25/2020 Mme EL MOUJAHED Hanae 13
les textes réglementaires régissant le
secteur d’énergie solaire

10/25/2020 Mme EL MOUJAHED Hanae 14


les textes réglementaires régissant le secteur d’énergie solaire

Loi n°13-09 relative aux énergies renouvelables

Au Maroc, les services publics de production, transport et distribution ont été initialement confiés
à un établissement public : l’Office national de l’électricité, devenu l’Office national de l’électricité
et de l’eau potable (ci-après « ONEE » ).

Depuis sa création par Dahir du 5 août 1963, l’ONEE avait ainsi le monopole de la production
d’électricité. Cependant, pour permettre le renforcement des capacités de production, il fut
décidé de recourir aux capitaux privés. La législation marocaine a alors introduit en 1994 la
possibilité d’une production électrique indépendante.

10/25/2020 Mme EL MOUJAHED Hanae 15


les textes réglementaires régissant le secteur d’énergie solaire

Loi n°13-09 relative aux énergies renouvelables

Par la suite, le législateur marocain a relevé le seuil en deçà duquel la production indépendante était
autorisée.

La possibilité de réaliser des ouvrages de production pour des besoins d’autoconsommation,


initialement fixée à 300 kW, a été relevée à 10 MW en 1994 et à 50 MW en 2008.

Enfin, le Maroc a adopté en 2010 la Loi n°13-09 relative aux énergies renouvelables qui permet la
production indépendante non à des fins d’autoconsommation mais à des fins de vente à des clients
au Maroc ou à l’étranger.

10/25/2020 Mme EL MOUJAHED Hanae 16


les textes réglementaires régissant le secteur d’énergie solaire

Loi n°13-09 relative aux énergies renouvelables

Ainsi, le développement des énergies renouvelables peut emprunter au Maroc trois régimes
distincts : l’autoproduction, le contrat de fourniture et d’achat exclusif avec l’ONEE ou le dispositif
de la Loi n°13-09

10/25/2020 Mme EL MOUJAHED Hanae 17


les textes réglementaires régissant le secteur d’énergie solaire

Loi n°13-09 relative aux énergies renouvelables

L’autoproduction au Maroc

L’autoproduction au Maroc Il est prévu en droit marocain la possibilité de réaliser des installations de
production d’électricité à des fins d’autoproduction dans la limite d’une puissance installée de 50 MW,
sous réserve d’en être autorisé par le ministère de l’Energie.

« des personnes publiques ou privées peuvent, sur leur demande, être autorisées à produire de
l’énergie électrique à condition [notamment] que cette production n’excède pas 50 MW et qu’elle
soit destinée à l’usage exclusif du producteur ».

10/25/2020 Mme EL MOUJAHED Hanae 18


Le contrat d’achat exclusif avec l’ONEE
Les contrats conclus sont d’une durée excédant 20 ans.

A la fin du contrat, les actifs du projet sont transférés gratuitement à MASEN ou à l’ONEE.

L’essentiel du développement des énergies renouvelables au Maroc est actuellement effectué


sous ce régime : Koudia al Beida (éolien 50 MW), Tarfaya (éolien 300 MW), Taza (éolien 150
MW), Plan éolien 1000 MW, Ouarzazate 1 (CSP 160 MW), Ouarzazate 2 (CSP 300 MW).

Cette politique est efficace mais elle a un coût. La partie publique s’engage à acheter toute la
production du parc éolien ou du parc solaire en application d’un prix du mégawattheure
incluant le coût du projet,

10/25/2020 Mme EL MOUJAHED Hanae 19


les textes réglementaires régissant le secteur d’énergie solaire

Loi n°13-09 relative aux énergies renouvelables

combler les lacunes juridiques d’encourager les


dans le domaine des énergies investissements et de relever
renouvelables plusieurs défis

la mise en valeur du potentiel il contribue à la réduction de la


des énergies renouvelables dépendance énergétique

préservation de limitation des émissions des


l’environnement gaz à effet de serre

renforcera la position du Maroc


la lutte contre les changements en tant que destination
climatiques d'investissement en matière
d'énergies renouvelables.

10/25/2020 Mme EL MOUJAHED Hanae 21


les textes réglementaires régissant le secteur d’énergie solaire

La loi n°58-15 amendement et complétant de la loi n° 13-09


Relative aux énergies renouvelables

La loi n°58-15 modifiant et complétant la loi 13-09 relative aux énergies renouvelables est adoptée par le
Parlement (à la première chambre en date du 27 octobre 2015 et à la deuxième chambre en décembre 2015). Les
grands principes de cette loi sont :

La loi 13-09 excluait de son champ d’application les projets


Augmentation du seuil de la puissance installée dont la puissance était supérieure à 12 MW, ce qui
pour les projets d’énergie de source hydraulique de constituait, une barrière pour l’exploitation du seuil
12 à 30 MW maximal offert par les caractéristiques morphologiques et
hydrologiques des sites de production ». Ce seuil sera
désormais augmenté pour atteindre 30 MW, d’où une
modification de l’article Premier de la loi 13-09.

25/10/2020 22
les textes réglementaires régissant le secteur d’énergie solaire

La loi n°58-15 amendement et complétant de la loi n° 13-09


Relative aux énergies renouvelables
Possibilité de vente de l’excédent de la production électrique de sources
renouvelables dans le cadre des installations connectées au réseau national de
Possibilité de vente de Haute Tension (HT) et Très Haute Tension (THT) ainsi qu’ au réseau moyenne
l’excédent d’énergie tension et basse tension à l’ONEE et aux gestionnaires de réseaux de
renouvelable produite distribution. L’exploitant ne pourra vendre « plus que 20 % en tant qu’excédant
de la production annuelle, Les modalités et les conditions commerciales de
rachat de l’excédent sont fixés par voie réglementaire ».

Ouverture du marché L’ouverture de l’accès au réseau de distribution de la BT fera son entrée dans la
électrique de sources loi 13-09, (article 5), cantonnée jusque-là à la HT, THT et MT. Cette mesure
renouvelables de la Basse permettrait le développement de la filière industrielle de petites et moyennes
Tension (BT) installations, notamment pour le photovoltaïque et la création de l’emploi» dans
le secteur des énergies renouvelables. L’accès au réseau électrique de BT sera
subordonné « à des conditions et modalités fixés par voie réglementaire ».

25/10/2020 23
les textes réglementaires régissant le secteur d’énergie solaire

Loi n°16-09 relative l’Agence nationale pour le développement des énergies


renouvelables et de l’efficacité énergétique

• cette loi fixe des missions nouvelles en considérations de l’approche d’efficacité énergétique et place cet

agence en avant-garde pour mettre en œuvre la nouvelle stratégie énergétique nationale en matière

d’efficacité énergétique en faisant mieux coïncider la structure de cet établissement public ainsi rénové, avec

les nouvelles orientations gouvernementales dans le but d’atteindre 20% d’économie d’énergie à l’horizon

2030.

10/25/2020 Mme EL MOUJAHED Hanae 24


les textes réglementaires régissant le secteur d’énergie solaire

Agence marocaine pour l’efficacité énergétique


L’Agence remplit 6 rôles clés qui émanent des missions conférées par la loi relative à la création de l’AMEE

ÊTRE FORCE DE PROPOSITION


LÉGISLATIVE, RÉGLEMENTAIRE ET
NORMATIVE

CONCEVOIR ET PILOTER
DES PROGRAMMES
LANCER DES CAMPAGNES DE STRUCTURANTS
PROMOTION DE L'EE ET D'ENVERGURE NATIONALE
SENSIBILISER LE GRAND PUBLIC

FÉDÉRER LES ACTEURS NATIONAUX


BÂTIR UNE EXPERTISE NATIONALE ET INTERNATIONAUX ET BAILLEUR
QUI FAVORISE LE MARCHÉ DE L'EE DES FONDS

10/25/2020 Mme EL MOUJAHED Hanae 25


les textes réglementaires régissant le secteur d’énergie solaire

La loi n°57-09 relative à la création de la Moroccan Agency for Solar Energy


« MASEN »

La création de la société « MASEN » permet d’accompagner la mise en œuvre du grand projet marocain intégré
de l’énergie solaire .Ce projet qui vise la mise en place en 2020 d’une capacité de production électrique à partir
de l’énergie solaire d’une capacité totale de 2 000 MW placera le Maroc en tant qu’acteur de référence dans le
solaire à l’échelle internationale.

Le projet de loi permet à l’agence d’assurer le pilotage de la mise en œuvre du programme en entreprenant
toutes les études techniques, économiques et financières nécessaires à la concrétisation du programme pour
placer ensuite les projets qui seront retenus auprès des investisseurs en vue de leur développement.

10/25/2020 Mme EL MOUJAHED Hanae 26


QS +£££
28
µ°+°° EL MOUJAHED Hanae
Chaine énergétique

10/25/2020 Mme EL MOUJAHED Hanae 29


10/25/2020 Mme EL MOUJAHED Hanae 30

Vous aimerez peut-être aussi